MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Meurtre de masse : Près de 500 migrants morts noyés en Méditerranée


D’après le témoignage de deux survivants palestiniens âgés de 27 et 33ans, le bateau serait parti d’Égypte avec près de 500 personnes à son bord. Le naufrage, qui a eu lieu au sud-est de Malte, aurait été provoqué par les passeurs. Alors que ces derniers souhaitaient obliger les migrants à changer d’embarcation une énième fois, les passagers se sont rebellés. Les passeurs ont alors volontairement embouti la poupe du bateau, qui a coulé.
Les victimes sont principalement d’origine syrienne, palestinienne, égyptienne et soudanaise, dont de nombreuses familles et enfants ainsi que des mineurs isolés.
Comble du drame, la catastrophe a été découverte jeudi quand un porte-conteneur panaméen, qui transportait déjà 386 migrants secourus d’une autre embarcation, a repéré les deux palestiniens qui attendaient la mort dans l’eau. Accrochés à une bouée avec sept autres personnes dont un enfant égyptien, la dizaine de rescapés était épuisée.
Le naufrage est « l’un des plus graves » depuis des années et constitue « un homicide de masse », selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). Pire, le bilan s’est encore alourdi avec une dizaine de clandestins disparus dans un accident similaire à l’est de Tripoli, selon la marine libyenne.
Selon le Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), plus de 2’200 personnes ont péri ou ont été portées disparues en tentant de franchir la Méditerranée depuis le mois de juin. « Le monde doit ouvrir les yeux sur l’ampleur de la crise », avait lancé l’actrice Angelina Jolie.
L’espoir ou la noyade dans les profondeurs de la mer, c’est une situation absolument désespérante. De plus, la situation des demandeurs d’asile et clandestins en Europe n’est guère plus enviable, entre harcèlement et camps de fortune.

500 Bruxellois portent plainte contre le premier ministre israélien


Ce dimanche matin à Bruxelles, près de 500 personnes se sont rassemblées après avoir déposé plainte contre le premier ministre israélien pour crime de guerre et crime contre l’humanité. Vox Populi VP, en charge de couvrir cette action, a recueilli les propos d’Oussama Benali qui nous fait part de sa démarche.

 
Et en France ?
Comme en Belgique, nous sommes en droit de déposer plainte contre le premier ministre israélien, malgré les remontrances de nos politiciens. Il nous suffit d’écrire au procureur de la République, en reprenant la plainte-type rédiger par l’avocat de l’organisateur de l’événement, Oussama Benali. Ce dernier indique également qu’il faudra adapter les noms des institutions juridiques Belges à celle de la France.