MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le 21 Rajab 1439.

Flash info pour le 21 Rajab 1439.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein sur www.tunein.com, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.

AJIB.FRkatibin.frjournaldumusulman.frislametinfo.fr
saphirnews.comoumma.comdesdomesetdesminarets.frC P I, Centre Palestinien D'Information
www.mizane.infowww.agencemediapalestine.frhttp://www.tribunelecteurs.com/https://lemuslimpost.com/

Sur Ajib.fr, voici les titres.

Un projet de start-up innovante ? La BID lance un fonds de 500 millions de dollars.
Un fonds de financement de l’innovation, de la création et de la technologie, de 500 millions de dollars, a été lancé en marge des 43èmes Réunions annuelles du groupe de la Banque islamique de développement (BID), qui s’est tenu du 1er jusqu’au 5 avril 2018 à Gammarth.
Selon le ministre du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale, Zied Laadhari, qui préside le Conseil des gouverneurs de la BID, plusieurs initiatives humaines et sociales, seront lancées en marge de ces réunions, comme l’accompagnement de 100.000 personnes en vue de lutter contre la cécité entre autre.
Parmi les initiatives qui relèveront les défis du développement dans le monde, le « Transform Fund » qui devrait être conforme aux objectifs de développement durable des Nations Unies.
Un fonds ouvert à tous, innovateurs, entreprises, ONG, gouvernements et institutions universitaires pourront introduire une demande pour bénéficier d’une aide financière et logistique non négligeable.
Un travail réalisé de concert avec la nouvelle plateforme en ligne d’IsDB, ENGAGE, et qui permettra de connecter les innovateurs aux communautés en développement.
S.E.Dr. Bandar Hajjar, président de la Banque islamique de développement a déclaré lors de l’assemblée générale annuelle du groupe IsDB en Tunisie :
« L’IsDB comprend que, pour ceux qui vivent dans le monde en développement, un financement par subvention ne suffit pas. Ils ont besoin de solutions durables qui les aideront à sortir eux-mêmes de la pauvreté. Transform veillera à ce que nos membres aient accès à un flux vital de facilités qui financeront des idées innovantes liées à des solutions de développement réelles. »
Dr. Hayat Sindi, conseiller scientifique en chef de l’IsDB en charge du lancement a souligné pour sa part que : « Nous voulons apporter de véritables changements pour des millions de personnes en donnant à chaque scientifique et innovateur l’occasion de faire la différence. Les projets soutenus par Transform seront extrêmement avantageux pour les communautés locales de nos pays membres, et aussi pour les communautés musulmanes dans les pays non membres . »
Outre ces aides, l’IsDB prévoit l’établissement de deux conseils de haut niveau :
le conseil consultatif scientifique de l’isDB comprenant les dix plus grands scientifiques du monde qui auront la lourde tâche de fournir des orientations sur la définition de la stratégie de la banque et d’examiner les demandes de financement.
Le conseil d’administration du Transform Fund s’occupera de mener à terme les objectifs qui sont de promouvoir le progrès grâce à la science, la technologie et l’innovation.
Angleterre : Voici la réponse à PUNISH À MUSLIM DAY.
Il y a quelques semaines, des citoyens anglais recevaient stupéfaits un courrier les invitant à célébrer le « Punish a muslim day » (Punissez un musulman) le 3 avril.
Des lettres anonymes envoyées au Royaume-Uni dans les villes de Cardiff, Londres, Bradford, Sheffield et Leicester, et signalées par une association de défense de la communauté musulmane.
La missive particulièrement violente conviait les sujets de sa Majesté à « punir » les musulmans britanniques sous forme de jeu : « 50 points pour une attaque à l’acide à l’encontre d’un musulman, 1 000 pour une attaque à la bombe sur une mosquée et 2 500 pour quiconque mènera une « attaque nucléaire sur la Mecque ».
La raison de cette expédition punitive serait, selon ses initiateurs, une sorte de vengeance :
« Ils vous ont fait du mal, ils ont fait souffrir vos proches. Ils vous ont causé de la souffrance et de la peine. Qu’allez-vous faire pour y remédier ? », proclamait le courrier.
Le gouvernement anglais ainsi que la presse nationale ont été unanimes pour condamner ces appels à la violence à l’égard des musulmans.
En dehors de la Grande-Bretagne, les réactions choquées ont fusé de toutes parts, notamment l’association l’Oasis 92 – A la source du savoir qui s’est particulièrement distinguée par une réponse empreinte de sagesse.
L’association a publié une lettre appelant à « faire la paix avec un non musulman tous les jours ».
« Ils vous ont blessé de tous les temps. Ils ont fait souffrir vos proches. Ils vous causent douleur et chagrin avec leur islamophobie. Qu’allez-vous faire ?
Appliquez quelques règles de notre religion afin de rétablir la vérité. Nous sommes bel et bien ceux qui ordonnent le bien et condamnent le blâmable. Vous seuls pouvez aider à changer les choses. Vous seuls en avez le pouvoir. Rétablissons la vérité . »
Puis les participants sont invités à prendre part à un jeu où ils gagnent des points selon leurs actions. Ainsi ils se verront attribuer 10 points pour avoir offert un sourire à un non musulman et de plus en plus de points à mesure qu’ils montrent leur solidarité,ou leur bienveillance envers un non musulman.
Comme Allâh ta’ala le dit dans le noble Coran :
« Vous êtes la meilleure communauté, vous ordonnez le bien et interdisez le mal et vous croyez en Allâh », [sôurat ‘Ali `Imrân ‘Ayah 110].

Sur saphirnews.com, voici les titres.

France : Le Quick d’Agde veut devenir halal, le maire s’y oppose.
C’est un non ferme qu’oppose le maire d’Agde (Hérault) Gilles d’Ettore (LR) au projet de la direction de l’enseigne Quick implantée dans sa commune qui veut se convertir… au halal.
Les raisons qu’il oppose sont, pour le moins, surprenants. L’édile va jusqu’à citer la Constitution pour expliquer son refus. « L’article 1 de notre Constitution dit que la République française est une et indivisible. Une grande enseigne nationale qui fait des actions mercantiles, sur un communautarisme lié à l’islam, ça m’a fortement déplu. J’ai une certaine idée de la France qui n’est pas en adéquation avec ce type d’opération », a-t-il déclaré à Sud Radio cette semaine, estimant que la France « a besoin de retrouver de l’unité, du vivre ensemble et qu’il n’y ait pas, comme ça, du ghetto lié à une religion et qui exclut, en plus, ceux qui ne pratiquent pas cette religion ».
« Quand on me dit que l’on va apposer le logo de la mosquée de Lyon pour certifier l’origine halal des produits, je m’insurge. Le Quick d’Agde servirait finalement à financer la mosquée de Lyon ! », a-t-il lâché à Midi Libre. Depuis 2012, les restaurants halal de Quick sont certifiés par la Grande Mosquée de Lyon.
Gilles d’Ettore entend s’opposer à ce projet pourtant privé « par tous les moyens légaux à notre disposition », déclarant attendre de la direction nationale de Quick « qu’elle se reprenne sur ce dossier et en revienne à son premier projet, c’est-à-dire transformer ce Quick en Burger King ».

Sur oumma.com, voici les titres.

Sport : Sonny Bill Williams: le premier joueur musulman des célèbres All Blacks.
Converti à l’islam à Toulon où son talent éclata au grand jour, il est le premier joueur musulman à avoir intégré les célèbres All Blacks. Rugbyman au grand coeur, il a ému les foules en 2015, lors d’une belle séquence émotion.
Approché par un jeune fan, heureux de la victoire des All Blacks à la Coupe du monde de rugby, il lui a offert sa médaille en le prenant affectueusement dans ses bras. Sonny Bill Williams reste fidèle à son éthique musulmane en toutes circonstances. Il a caché, sur son maillot, le logo de la banque de Nouvelle-Zélande, jugé contraire à ses principes. Surpris par l’hostilité du Premier ministre et l’ampleur de la polémique, il n’a pas fléchi, s’appuyant sur la clause de conscience mentionnée dans son contrat. Heureusement, la fédération néo-zélandaise de rugby a fait bloc derrière lui. Sonny Bill Williams fait à nouveau vibrer les stades, sous un maillot « islamiquement correct ».
reportage a voir sur oumma.com.
Arabie saoudite : le premier parc d’attractions verra le jour en 2022 au cœur d’une immense cité du divertissement.
Au royaume des Saoud, chaque semaine apporte son lot de nouveautés inespérées, autorisant ce qui était jusqu’alors rigoureusement interdit, de chantiers pharaoniques en cours ou en prévision, créateurs d’emplois mais aussi d’opportunités culturelles pour la jeunesse saoudienne, l’ensemble s’inscrivant dans le cadre du Plan Vision 2030 dont le grand architecte n’est autre que MBS, le prince héritier réformateur.
A l’heure où certains archaïsmes sclérosants sont levés à mesure que des portes s’ouvrent à la modernité, aux femmes et au monde, Riyad sera le théâtre d’un événement exceptionnel, pour ne pas dire historique, le 18 avril prochain : pour la première fois depuis 35 ans, une salle de cinéma spacieuse et flambant neuve accueillera le public, femmes et hommes, en prélude aux 40 salles obscures qui émergeront dans les cités phares du pays, au cours des cinq années qui viennent.
Il n’y a pas que le septième art qui soit en odeur de sainteté chez le proche allié des Etats-Unis, grâce au contrat scellé avec AMC Entertainment Holdings, une chaîne de cinéma américaine, les parcs d’attractions le sont également, notamment celui qui sortira de terre à Qiddiya, en 2022, dans le ciel sans nuages de l’idylle américano-saoudienne.
« Le marché saoudien a un très fort potentiel», se frotte les mains David McKillips, le président de Six Flags International Development Company, la plus grande société de divertissement au monde, avec lequel le Public Investment Fund (PIF) d’Arabie saoudite a signé un partenariat fructueux. L’objectif ? Voir éclore le premier parc à thème du royaume, labellisé Six Flags.
Un parc faisant la part belle aux activités sportives et ludiques, en plein cœur de Qiddiya, le futuriste et pour le moins détonnant « Las Vegas » du désert arabique, une cité gigantesque située au sud-ouest de Riyad, où se divertir ne sera pas un vilain mot mais le seul et unique maître-mot.
« Le premier parc d’attractions Six Flags créé dans le royaume sera une véritable mine d’emplois et d’ opportunités pour les jeunes saoudiens », souligne le comité de direction du PIF, en écho à la déclaration de MBS, le bâtisseur visionnaire, désireux d’en finir avec la dépendance à l’or noir. « Qiddiya, par la volonté de Dieu, jouera un rôle important dans le développement de l’économie saoudienne et répondra aux besoins récréatifs, culturels et sociaux exprimés par la nouvelle génération du royaume », annonçait-il il y a quelques mois.
Un avis que partage pleinement Michael Reininger, le directeur général de ce chantier titanesque : « Avec près des deux tiers de la population saoudienne âgés de moins de 35 ans, il y a un grand appétit dans le royaume pour les parcs à thème comme celui-ci, ainsi que pour les autres installations sportives et culturelles qu’offrira Qiddiya », a-t-il récemment commenté.
France : Salah Hamouri à nouveau sur la mairie de Stains.
Les élus de la municipalité de Stains, ayant remporté le procès engagé par la préfecture de Seine-Saint-Denis, qui demandait la suppression de la banderole réclamant la liberté de Salah Hamouri, ont remis la banderole sur le fronton de leur mairie !
Dans une action en référé auprès du tribunal administratif de Montreuil, le juge avait concédé le retrait totalement aberrant de la mention “et de tous les prisonniers palestiniens”, mais avait estimé, après la plaidoirie de Me Roland Weyl, que notre concitoyen Salah Hamouri, en détention administrative depuis août dernier en Israel avait parfaitement sa place sur la mairie.
La préfecture avait notamment plaidé le 10 mars dernier que cet affichage n’avait aucun rapport avec l’intérêt local de la municipalité, et qu’il constituait une “”dérogation à la nécessaire neutralité”. Elle voulait faire payer aux élus de Stains plusieurs centaines d’euros par jour en cas de maintien de la banderole.
Me Weyl a plaidé que la défense des droits de l’homme concernait tous les élus, a dénoncé le caractère illégal et arbitraire de la détention administrative (n’en déplaise à Meyer Habib), et à souligné que même Macron avait demandé la libération de Salah Hamouri.
(D’où le clin d’oeil sur la banderole, en forme de rappel de la position du président de la république sur ce sujet, en attendant que sa déclaration soit suivie d’actions….)
Bravo à Azzedine Taibi et à tous les élus de Stains ! Merci à celles et ceux qui se sont mobilisés pour les soutenir le mois dernier !

Sur Mizane.info, voici les titres.

Des habitants de Manchester lance une contre-journée après le « Punish a Muslim day ».
Un propriétaire de café du quartier Chorlton à Manchester va organiser avec son épouse une contre-journée de bienveillance après le « Punish a Muslim day » mardi 10 avril.
Manzoor Ali, qui dirige le Barakah Foods dans le quartier Chorlton à Manchester, a exhorté publiquement ses compatriotes à l’aider à transformer «l’énergie négative en bien» et à s’opposer à la haine. Une réaction qui fait suite à la diffusion de circulaires appelant à la violence en Grande-Bretagne contre les musulmans le 3 avril dernier décrété « Punish a Muslim day » et qui ont mené à l’ouverture d’une enquête par la police britannique. A Manchester, un directeur d’école primaire a écrit aux parents pour les mettre en garde contre ces appels à la violence. Manzoor, horrifié par les tracts, s’est décidé à agir. « Etre mancunien et musulman, et tombé sur cette lettre qui incite à la haine et à la violence contre les musulmans, ça fait mal », a-t-il déclaré à un journal local. « Tout ce que je souhaite, c’est aider notre communauté. Et penser qu’il y a des gens qui ne nous connaissent pas et qui veulent nous faire du mal, ça n’a aucun sens. » « Nos bras et nos portes sont ouverts à ces esprits qui incitent à la haine, nous les appelons à venir nous rencontrer et nous connaître. Rejoignez-nous dans notre travail communautaire et notre éthique communautaire et utilisons cette énergie négative pour faire le bien », a-t-il ajouté. Manzoor, de Whalley Range, a décidé de distribuer mardi 10 avril gratuitement du thé, des gâteaux et des biscuits aux gens qui passent à proximité de son magasin sur Barlow Moor Road. Le propriétaire d’une entreprise alimentaire indépendante s’est joint à lui pour recueillir des dons pour son initiative d’alimentation gratuite, Barakah Food Aid, et MacMillan Cancer Support. Manzoor et sa femme Aiysha Ali distribuent des colis alimentaires aux sans-abri depuis sept ans. Un projet qui fonctionne uniquement avec des dons.

Sur des domes et des minarets.fr, voici les titres.

Raismes : la justice donne raison à l’école musulmane face à l’opposition du maire.
Le tribunal administratif de Lille s’est récemment prononcé sur l’opposition du maire de Raismes à l’ouverture de l’école musulmane “Mines de Savoirs” sur sa commune. Les arguments du maire (communiste) n’ont pas été considérés comme recevables.
En décembre 2016, alors que l’association “Mines de savoirs” vient de déclarer l’ouverture d’une école musulmane hors-contrat en mairie, le rectorat et le maire de la commune Aymeric Robin décident de saisir en urgence le tribunal administratif pour empêcher l’ouverture de l’école.
Dans un communiqué publié sur sa page Facebook, l’établissement se félicite de cette décision de justice en sa faveur.
En France depuis une dizaine d’années, l’enseignement musulman émerge. Les projets d’écoles privées se multiplient même s’elles ne représentent qu’une proportion minime de ce type d’enseignement largement dominé par les catholiques (8500 institutions) et les juifs (300 institutions). Actuellement, on compte une centaine d’écoles et projets d’écoles privées (de la maternelle au lycée) contre un seul établissement de ce type en l’an 2000.
Afghanistan : carnage dans une école coranique, près de 100 enfants tués.
Un massacre peu relayé par les médias. Un raid de l’aviation afghane contre une école coranique, lundi, a tué une centaine de personnes dont une majorité d’enfants qui étaient présents pour la remise de leurs diplômes. Les enfants avaient 8 ans en moyenne.
Un témoin, Youssuf, a vu les hélicoptères arriver «C’est une grande madrasa, les gens étaient assis en rangs. Il y avait 1.000 personnes au moins, peut-être 2.000 qui assistaient à la cérémonie de “remise des turbans”. C’étaient des étudiants et des gens du coin, je n’ai pas vu de talibans. Les hélicoptères ont bombardé les rangs des élèves. J’ai vu du sang partout, des morceaux de corps éparpillés», a-t-il précisé.
Cette région du pays échappe au contrôle des autorités de Kaboul.
Grigny : dernière ligne droite avant la Grande Mosquée.
Le 18 mai 2013, les musulmans de Grigny (Essonne) assistaient aux premiers coups de pelleteuse sur le terrain de la future mosquée. cinq ans après, la Grande Mosquée de Grigny est sortie de terre. Les travaux de finitions sont toujours en cours en ce début de printemps, les travaux avançant au rythme des dons des fidèles de la ville. C’est un projet au financement 100% local. Pour boucler le budget, l’Union des Musulmans de Grigny porteuse du projet organise chaque année un dîner caritatif au printemps. Les bénévoles multiplient les quêtes au marché de grande borne.
La particularité de cette mosquée est son emplacement. Ni cachée entre les tours d’habitation qui constitue la majeure partie de Grigny, ni au fin fond de la zone industrielle, la grande mosquée a trouvé son emplacement au cœur du futur nouveau centre-ville en cours d’aménagement, plus loin des tours du quartier de Grigny II.
La mosquée dispose d’une surface utile de 3.400 m² sur 4 niveaux. Au sous sol, un parking de 34 places (un autre en surface de 16 places). Au RDC, une salle de prière pour hommes de 700 m², une salle de conférences de 200 m², une bibliothèque de 70 m², des commerces et un patio. Au premier étage, une salle de prière pour femmes de 210 m², des salles de cours (surface totale de 200 m²), des salles de réunion, des bureaux, une salle informatique et une salle de jeux. Enfin, le deuxième étage abrite deux logements.

Sur tribune lecteurs.com, le journal d’algérie, voici les titres.

Remaniement gouvernemental : Le Président tranche dans le vif.
Règlement du conflit au Sahara occidental : Washington s’en remet à l’ONU.
Nouredine Boudissa à propos d’Algerac au forum d’El Moudjahid : » Rendre l’accréditation obligatoire « .
Finance islamique : Les clarifications de Mohamed Loukal.
Le marché de la devise s’emballe de nouveau : Le dinar poursuit sa dégringolade.
La ministre de la Poste, des Télécoms et du Numérique, Imene Houda Feraoun, promet : » La fibre optique sera reliée partout « .
Croissance économique : L’Algérie sur les bonnes tablettes de la BAD.
Le président du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, a achevé, hier, sa visite en Algérie : Relance des échanges commerciaux.

Sur le muslim post.com, voici les titres.

Palestine : Ahed Tamimi, harcelée sexuellement par un officier israélien ?
L’avocate d’Ahed Tamimi, Gaby Lasky, a déposé plainte auprès du procureur général israélien, en début de semaine, selon Middle East Eye. Celle qui défend la jeune Palestinienne, icône de la résistance palestinienne, qui a écopé de huit mois de prison lors d’un procès qui a montré le peu d’empathie qu’avait Israël pour les droits des enfants palestiniens, accuse un des interrogateurs d’Ahed Tamimi de harcèlement sexuel.
Pendant son interrogatoire, la jeune adolescente n’a été questionnée que par des hommes, ce que déplore l’avocate. Sur une vidéo d’un interrogatoire, on entend d’ailleurs un officier israélien dire à Ahed Tamimi qu’elle a « les yeux d’un ange. » La défense de la Palestinienne assure que l’officier de l’unité de renseignement militaire Aman qui l’a interrogée a commis une « violation flagrante de la loi », notamment en faisant des remarques sur l’apparence de la jeune fille.
Pour Gaby Lasky, le fait que la justice n’ait pas voulu confronter sa cliente à un officier femme « prouve que le système d’application de la loi porte atteinte aux droits des mineurs palestiniens. » L’avocate dénonce également des menaces : l’officier qui a interrogé Ahed Tamimi lui aurait assuré qu’il allait arrêter ses proches. Plusieurs membres de la famille Tamimi ont en effet été interpellés par la suite, dont sa mère qui avait diffusé la vidéo de la gifle donnée par sa fille à un soldat de l’armée d’occupation.
Racisme : Jean-Vincent Placé, le Maghreb, la Palestine et les Roms.
Toujours en garde-à-vue ce vendredi matin, puis déféré au parquet, Jean-Vincent Placé doit regretter sa soirée bien arrosée de mercredi soir. Interpellé en état d’ivresse dans la nuit aux abords d’un bar parisien, l’ex-sénateur a notamment proféré des insultes racistes au videur du bar qui voulait sortir l’homme politique, trop pressant avec des clientes. « Ici on n’est pas au Maghreb, tu sais pas qui je suis, je vais te renvoyer en Afrique », a ainsi hurlé celui qui avait quitté Europe Ecologie-Les Verts avant de rejoindre le gouvernement de Manuel Valls.
« EELV est devenu le parti des Roms et de la Palestine »
A l’époque déjà, Jean-Vincent Placé avait montré un certain racisme. Au moment de quitter EELV fin 2014, il avait en effet regretté que son parti soit « aujourd’hui devenu le parti des Roms et de la Palestine. » Un an plus tôt, Jean-Vincent Placé avait pourtant appelé les lycéens à manifester en faveur de Leonarda, menacée d’être expulsée en Roumanie, se souvenait alors un dirigeant d’Europe-Ecologie-Les Verts.
La cause palestinienne, en revanche, ne semble pas avoir intéressé Jean-Vincent Placé. L’ancien écolo avait en effet réussi à renouer les liens entre son parti et le CRIF, alors que les Verts avaient boycotté le dîner annuel du Conseil représentatif des institutions juives de France. L’ancien sénateur s’était également rendu en Israël. C’était en juin 2013, il était alors accompagné d’un autre déserteur d’EELV, François de Rugy. Ce dernier avait affirmé : « Notre déplacement avait suscité des commentaires internes, nous demandant même de ne pas rencontrer d’officiels. »
« Le racisme, beaucoup de personnes le subissent chaque jour »
En septembre 2014, Jean-Vincent Placé avait été victime de racisme, disait-il, de la part de Nicolas Canteloup qui, pour se moquer de lui, prenait un accent asiatique. L’homme politique avait alors eu un discours clair sur le sujet : « Dans un contexte en France de déchaînement raciste, antisémite, xénophobe, cela ne me fait pas rire. Le racisme, beaucoup de personnes le subissent chaque jour. » Entre les paroles et les actes de Jean-Vincent Placé, il y a semble-t-il un grand fossé. Que l’ex-sénateur a franchi pour insulter le videur du bar qu’il fréquentait.
Belgique : Séparer hommes et femmes dans les bus ? Le parti belge Islam fait polémique.
Alors qu’il envisage de faire un score plus important lors des prochaines élections communales, qui se dérouleront dans six mois, qu’en 2012, le parti Islam inquiète en haut lieu, jusqu’au gouvernement. Car si les dirigeants du parti assurent vouloir « d’abord aider nos concitoyens et ce, peu importe la conviction », le discours du trésorier de la formation politique n’a pas manqué de faire réagir. Alors qu’il était dit dans les journaux belge que le parti Islam serait présent, lors du prochain scrutin, dans au moins six communes, c’est en réalité « dans 28 des 589 communes de Belgique » que le parti présentera des listes, assure Redouane Ahrouch, trésorier du parti : 14 communes sur 19 en région bruxelloise et 14 communes sur 262 en région wallonne.
La presse belge, 7sur7 en tête, dénonce de la part du parti Islam une volonté de créer un « Etat islamique en Belgique. » Le secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration Theo Francken s’est dit « révolté » par le programme de la formation politique. « Dans leur monde régi par la charia, les femmes n’ont pas de droits », résume le ministre. Les paroles du trésorier ont choqué : alors que la parité hommes-femmes est exigée sur les listes électorales, Redouane Ahrouch a assuré que seul un homme pourra briguer la tête de liste au sein du parti Islam. « Un homme vrai, courageux », a-t-il ajouté. Le trésorier assure que « l’homme doit tirer la liste, c’est logique. L’homme devant la femme derrière, et comme ça, elle se sent aussi en sécurité. » Avant de nuancer qu’une femme pourra être tête de liste… « si vraiment il n’y a aucun autre candidat disponible. »
Répondre au harcèlement et pas pour des raisons religieuses.
Fondé en 2012, le parti Islam, s’il assure défendre « des valeurs et pas des dogmes », indique toujours par la voix de Redouane Ahrouch, vouloir mettre en place une « charia occidentale. » Pour le trésorier du parti, « ‘charia’ en arabe veut dire ‘la voix’. Nous avons une autre conception, plus orientée vers les problèmes socio-économiques et les problèmes familiaux », tempérait-il cependant fin 2017. Pas question, insiste le parti, de modifier ou d’outrepasser la Constitution belge.
Sauf que lors de sa dernière interview, Redouane Ahrouch est allé trop loin au goût de certains. Chauffeur de bus à la Société des transports intercommunaux de Bruxelles (STIB), il propose notamment de séparer, dans les bus, les hommes et les femmes. Mais, précise-t-il, ceci pour des raisons de harcèlement et non pour des raisons religieuses. Les femmes « monteraient par l’arrière du bus et se cantonneraient dans le fond, les hommes étant cloisonnés à l’avant », décrit le conseiller communal d’Anderlecht.
Au Vénézuela, Nicolas Maduro qualifie Emmanuel Macron de « raciste ».
« Les élites dirigeantes de l’Espagne et de la France sont racistes ! » Quand Nicolas Maduro, président du Vénézuela, parle d’Emmanuel Macron et du gouvernement espagnol, il n’y va pas par quatre chemins. Il y a deux jours, le président français a rencontré des opposants au régime vénézuélien et a indiqué que « la France se tient prête, aux côtés de ses partenaires européens, à adopter de nouvelles mesures si les autorités vénézuéliennes ne permettent pas la tenue d’élections démocratiques. »
Devant ce qu’il qualifie d’ingérence qui serait une « violation du droit international », Nicolas Maduro a répliqué en dénonçant du racisme de la part d’Emmanuel Macron notamment. C’est lors d’une cérémonie pour le 50e anniversaire de la mort de Martin Luther King que le président vénézuélien s’est emporté : « Comme ce métis ne se soumet pas à ses ordres, on dit que Nicolas Maduro est un dictateur », a-t-il expliqué à la tribune.
Si Paris demande la tenue d’« un scrutin juste et libre » et donc le report du vote du 20 mai prochain, du côté de Caracas, on dénonce la réception d’opposants par le président français. Des « repris de justice », résume Nicolas Maduro qui estime qu’il s’agit là, de la part de Paris, d’un « geste inamical. » Le Vénézuela, indique Maduro, « exige que le gouvernement français respecte la souveraineté nationale et cesse de tenter d’imposer des sanctions unilatérales à l’encontre du pays. »
Las d’être qualifié de dictateur, Nicolas Maduro a également envoyé à l’Espagne un message clair. Le chef du gouvernement, Mariano Rajoy, avait dénoncé une « dérive totalitaire » dans le pays d’Amérique du Sud. Plusieurs sanctions ont été prises contre des hauts fonctionnaires vénézuéliens par l’Union européenne et par la Suisse, mais également par les Etats-Unis et le Canada. Entre les dirigeants occidentaux et Nicolas Maduro, la tension est à son comble.
A Québec, Hawa Eve Torrès veut « inciter les femmes musulmanes à s’impliquer dans la société ».
Le 1er octobre se tiendra, au Québec, l’élection générale. Et ces élections provinciales auront quelque chose d’inédit car, pour la première fois, une candidate voilée se présente. Hawa Eve Torrès est originaire de France, vit depuis vingt ans au Québec et se présentera sur la liste Québec solidaire dans la nouvelle circonscription de Mont-Royal-Outremont.
Depuis cinq ans, Hawa Eve Torrès est militante au sein de l’association La voie des femmes, qu’elle a créée, qui a pour but d’« inciter les femmes musulmanes à s’impliquer dans la société québécoise de manière active par le biais du bénévolat avec l’objectif de mieux s’entre-connaître. » Elle a également été l’animatrice d’une émission intitulée « L’islam, les musulmans et moi » sur l’antenne de radio vm.
Les Québécois connaissent bien Hawa Eve Torrès, au moins au sein de la communauté musulmane locale, puisque, après les attentats de la mosquée de Québec, elle avait pris la parole pour déplorer le fait qu’il y ait « des politiciens et des journalistes qui banalisent les paroles racistes. » Pourtant, expliquait-elle, « on a essayé de sensibiliser les politiciens au racisme et à l’islamophobie. »
Hawa Eve Torrès tentera, en octobre prochain, de faire tomber les Libéraux qui détiennent actuellement sa circonscription, et ce depuis quatre décennies.

####### Aujourd’hui en Palestine #######

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Un palestinien de Gaza succombe à ses blessures, nouveau bilan des martyrs du Retour : 22 morts
.
Vendredi matin, un Palestinien a succombé à ses blessures subies lors de la répression de la marche du Retour par l’occupation, vendredi dernier, à l’est de Jabalia, au nord de la bande de Gaza, augmentant ainsi le nombre de martyrs à 22 martyrs.
.
2 morts et 44 blessés le 7e jour de la Marche du retour
.
Israël prévoit de construire 500 logements coloniaux à Naplouse
.
Les forces d’occupation lancent un raid dans la ville de Naplouse
.
Les factions palestiniennes appellent à une participation massive aux funérailles des « martyrs du retour »
.
La marche du retour: deux nouveaux martyrs à Gaza
.
350 enfants dans les prisons israéliennes, dont 8 mineures
.
Fermeture des points de passage de la bande de Gaza sous prétexte des fêtes juives
.
L’occupation arrête un jeune palestinien pour tentative d’agression
.
Un détenu handicapé mène une grève de la faim depuis 49 jours
.
Les prisonniers administratifs boycottent les tribunaux israéliens depuis 50 jours
.
Des dizaines de colons et de soldats prennent d’assaut la ville de Naplouse pour des rituels
.
L’occupation aurait tiré sur un palestinien à la frontière de Gaza
.
Le Hamas et le Jihad discutent des résultats de la marche du retour
.
L’Autorité Palestinienne empêche un sit-in de solidarité avec les prisonniers politiques à Ramallah
.
La Ligue arabe exige une enquête de la Cour internationale sur le massacre israélien à Gaza
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information
LES TAGS
#flashinfo #journal #quotidien #information #presse #attentat #daesh #étatislamique #isis #tv #radio #article #islam #news #musulman #coran #sourate #croyance #islamophobie #ccif #islamophobe #cri #ldj #ldjm #gaza #palestine #ouighours #immigration #fn #israel #valls #hollande #terroriste #racisme #nazisme #Rohingyas #tartar #réfugier #migrant #hindoue #hindou #cpi #CentrePalestinienD’Information #sif #secoursislamique #mouslimradio #tunein #Hui #AmirTheVoice
flash info,journal,quotidien,information,presse,attentat,daesh,état islamique,isis,tv,radio,article,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccif,islamophobe,cri,ldj,ldjm,gaza,palestine,ouighours,immigration,israel,valls,hollande,terroriste,racisme,nazisme,Rohingyas,tartar,réfugier,migrant,hindoue,hindou,cpi,Centre Palestinien D’Information,sif,secours islamique,mouslimradio,Chams,tunein,life,ajib,katibin,oumma,saphirnews,mizane,jdm,journal du musulman,islam,info,Autorité Palestinienne,hamas,Hébron,Cisjordanie,Haaretz,Aquaboulevard,algérie,maroc,tunisie,maghreb,+972,Agence Media Palestine,Electronic Intifada,Ouïgours,Mintpress,MiddleEastEye,Newsweek,#AmirTheVoice

Flash info pour le 20 Rajab 1439.

Flash info pour le 20 Rajab 1439.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein sur www.tunein.com, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.

AJIB.FRkatibin.frjournaldumusulman.frislametinfo.fr
saphirnews.comoumma.comdesdomesetdesminarets.frC P I, Centre Palestinien D'Information
www.mizane.infowww.agencemediapalestine.frhttp://www.tribunelecteurs.com/https://lemuslimpost.com/

Sur Ajib.fr, voici les titres.

Redouane Achik, le seul arbitre marocain désigné pour la Coupe du Monde 2018.
Dans le cadre de la prochaine Coupe du Monde 2018, la FIFA a publié la liste des arbitres internationaux.
Des arbitres triés sur le volet qui auront l’immense honneur de prendre part à la prestigieuse compétition sportive. Ainsi 36 arbitres centraux et 63 arbitres assistants issus de 46 pays différents se rendront prochainement en Russie où se déroulera le prochain Mondial.
Du 14 juin au 15 juillet 2018, les arbitres auront pour mission de veiller au bon déroulement des matchs.
« Le choix du groupe final d’arbitres qui officieront en Russie a été effectué sur la base de leurs compétences, de leur personnalité, de la qualité de leur compréhension du football ainsi que de leur capacité à lire le jeu et appréhender les approches tactiques des équipes », indique un communiqué de la FIFA publié le jeudi 29 mars.
Parmi ces dizaines d’arbitres, Redouane Achik 45 ans. Originaire du Maroc, Redouane est loin d’être un novice dans le domaine du football, il a en effet participé à plusieurs Coupes du Monde, en 2014 au Brésil et avant cela en 2010 en Afrique du Sud.
Dès l’été, il officiera en tant qu’arbitre assistant comme lors de ses deux précédentes Coupes du monde et lors des derniers Jeux olympiques, à Rio en 2016.
Fort de son expérience, Redouane Achik en connaît un bout sur l’arbitrage, outre ces événements, il a arbitré plusieurs éditions de la Coupe d’Afrique des Nations.
A ce jour, seuls deux marocains ont été arbitres centraux lors d’un match disputé en Coupe du monde.
Saïd Belqola lors de la finale France-Brésil au Mondial 1998, il avait d’ailleurs été désigné meilleur arbitre arabe de l’année 1998 par la revue libanaise Al Wattan Arryadi. Mohamed Guezzaz avait à quant à lui officié en tant qu’arbitre la même année lors de la rencontre Espagne-Slovénie en Corée du sud et au Japon.
« Au cours des trois années écoulées, des séminaires préparatoires ont été organisés pour les arbitres et arbitres assistants candidats, sur des thèmes aussi divers que le fair-play, la protection des joueurs, l’image du football, la cohérence et l’uniformité des décisions, la lecture technico-tactique du jeu et la compréhension des différentes mentalités des joueurs et des équipes », a ajouté la FIFA dans son communiqué.
Le taxi drone Ehang embarque ses premiers passagers.
Les taxis traditionnels ont du mouron à se faire depuis que la science-fiction s’est invitée dans notre quotidien.
La firme chinoise Ehang Inc, pionnière dans le domaine de la haute technologie vient de réaliser ses premiers essais de son quadrirotor Ehang 184 avec passagers à bord.
Alors que la start-up A3, propriété d’Airbus Group en est à ses balbutiements avec son drone-taxi Vahana sans passagers à bord et un vol de 53 secondes, les chinois eux ont pris une sérieuse avance.
Avec son bijou de technologie capable de transporter une personne et un bagage léger à près de 130 km/h durant 25 minutes à une altitude de 500 mètre, Ehang Inc est fin prêt à concrétiser son rêve.
Il y a quelques jours, l’entreprise conviait des ingénieurs, des représentants du gouvernement chinois ainsi que le maire adjoint de la ville de Guangzhou à embarquer pour un vol d’essai à bord de son appareil sorti tout droit du futur.
Plus de quarantaine personnes ont pu voler dans le drone-taxi.
Celui-ci est entièrement autonome et ne dispose d’ailleurs d’aucun instrument de vol. Pour faire appel à ses services, plus la peine de siffler où de lever la main, il suffit de commander sa course via un smartphone. A vous ensuite d’indiquer votre destination à l’aide de la tablette placée à l’avant comme pour un GPS, le drone-taxi se charge du reste.
Cela dit le passager n’est pas abandonné à son sort, un centre de contrôle au sol via une liaison 4G suit le trajet en temps réel.
« Si un quelconque composant se déconnecte ou connaît une défaillance, l’appareil se posera immédiatement dans la zone la plus proche possible », rassure Ehang confiant.
Plus de mille vols à vide ont d’ores et déjà été effectués, de nuit, dans le brouillard ou par fort vent.
Il faudra cependant patienter un peu avant de pouvoir en profiter, Ehang doit encore passer de nombreux tests avant d’homologuer ses appareils pour que ceux-ci puissent survoler des zones habitées.
L’appareil suscite déjà l’intérêt de plusieurs pays, dont Dubaï, aux Émirats arabes unis.
La firme chinoise n’est bien sûr pas la seule entreprise à flirter avec le futur, outre Airbus Group, Uber a récemment signé un partenariat avec la Nasa pour la construction de drones-taxis, tout comme la société allemande Volocopter et l’américain Boeing qui envisagent à leur tour de lancer leur propre service.

Sur oumma.com, voici les titres.

Le pape François en déplacement en Algérie ?
La visite du pape François n’est pas confirmée. «Ce qui est envisagé, c’est un aller-retour du Pape dans la journée, afin qu’il procède lui-même à la béatification», écrit le journal français Libération.
Pour béatifier les sept moines trappistes de Tibhirine, décapités par des terroristes en 1996, le Vatican veut faire les choses en grand. Le pape François va probablement venir en personne pour présider la cérémonie qui aura lieu à la cathédrale d’Oran. Pour l’heure, la visite du pape François n’est pas confirmée. «Ce qui est envisagé, c’est un aller-retour du Pape dans la journée, afin qu’il procède lui-même à la béatification», écrit le journal français Libération.
Le quotidien de gauche cite des sources du Vatican qui disent pourtant que la visite est «plus qu’envisageable». Mais si elle devait avoir lieu, elle devra prendre un cachet officiel, plus diplomatique. Car, en plus d’être le chef de l’Eglise catholique, le pape François est également chef d’Etat. Le Vatican a d’ailleurs une ambassade à Alger, située à proximité de l’église Notre-Dame d’Afrique, à Alger.
En septembre dernier, «les évêques d’Algérie se sont rendus à Rome et ont rencontré le pape François. Mgr Jean-Paul Vesco confirme qu’à cette occasion, la question d’une visite en Algérie a bel et bien été abordée. Prudent (ce qui n’est pas toujours le cas), le pape François n’a pas confirmé sa venue, ni ne l’a démentie», rappelle Libération.
“Ici on n’est pas au Maghreb”. Jean-Vincent Placé arrêté en état d’ivresse et pour insultes racistes.
Sa présence fantomatique dans le gouvernement Hollande n’aura laissé aucun souvenir impérissable, mais aura été éclaboussée par ses 133 contraventions impayées s’élevant à 18 000 euros, Jean-Vincent Placé, l’ancien secrétaire d’Etat à la Réforme de l’Etat et à la Simplification, a l’alcool mauvais, agressif et, plus accablant encore, raciste…
Dans un état d’ébriété avancé (plus de 2,32 g d’alcool dans le sang selon Europe 1), c’est au poste qu’a fini, la nuit dernière, l’ex-sénateur de l’Essonne, après une virée nocturne peu reluisante dans le Quartier Latin.
Selon les informations de France 3, sur le coup de 2h15 du matin, il aurait d’abord importuné de très jeunes femmes dans le bar La Piscine, rue Princesse, l’une d’elles affirmant avoir été traitée de « sale pute » pour avoir refusé de danser pour lui contre rémunération, puis aurait copieusement insulté le videur des lieux qui le poussait vers la sortie, vociférant : « Ici on n’est pas au Maghreb, tu sais pas qui je suis, je vais te renvoyer en Afrique ! ». « C’est ignoble », s’est indigné le vigile au micro de BFMTV.
C’est bien connu, l’alcool libère les inhibitions et, dans le cas particulier de Jean-Vincent Placé, il a totalement désinhibé un racisme anti-arabes latent, à l’encontre de l’homme chargé de la sécurité d’un bar, et plus grave encore pour son matricule, de policiers de la BAC…
Interpellé, puis placé en garde à vue au commissariat du 5ème arrondissement de Paris, où il a dû dégriser en rendant des comptes sur sa conduite inqualifiable et répréhensible, l’outrage à personne dépositaire de l’autorité publique a été retenu contre lui. Il devra également répondre des chefs d’accusation d’insultes à caractère racial et de violence sans incapacité commise en état d’ivresse.
Pour vouloir « prendre un nouveau départ dans la vie hors politique », loin des ors de la République, comme il l’assurait en septembre 2017, contraint de revoir ses ambitions à la baisse avec l’avènement de l’ère Macron, c’est carrément une sortie de route pitoyable que vient de faire Jean-Vincent Placé !
Palestine : Comment un sniper a mis fin à la carrière de footballeur de Mohammed Khalil vendredi dernier à Gaza (Vidéo).
Cette vidéo postée sur Twitter montre le moment exact où le footballeur palestinien Mohammed Khalil est touché au genou par le tir d’un sniper israélien, mettant fin à sa carrière. Mohammed protestait pacifiquement et sans armes ce 30 mars à Gaza, lors de la marche pacifique de la Journée de la Terre.
Mohammed, que l’on voit filmé en direct, était en train d’envoyer ce message : “L’occupant israélien doit savoir que malgré le siège et toutes les souffrances qui nous sont infligées, quel que soit le temps que cela prendra, nous nous débarrasserons de cette occupation et nous reviendrons sur nos terres. Nous disons à l’occupant sioniste : laissez-nous tranquilles !”
reportage a voir sur oumma.com.
Match de foot historique dans le stade de Raqqa.
C’est un moment historique… ce match de foot dans la stade municipal de Raqqa est tout un symbole… il y a quelques semaine encore cet endroit était surnommé le stade noir par les habitants. Daech, qui contrôlait la ville s’en servait de centre de tortures et d’exécutions. Aujourd’hui, la vie reprend, la ville tente de se reconstruire. Quatre équipes s’affrontent lors de ce tournoi. le premier organisés depuis des années… Manbij près d’Alep, en rouge et blanc, Tapka, en jaune et bleu. Il y aura aussi les joueurs de Deir Ez Zor et Raqqa qui entreront plus tard sur le terrain.

####### Aujourd’hui en Palestine #######

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

350 enfants dans les prisons israéliennes, dont 8 mineures
.
Le Club des prisonniers palestiniens a révélé la campagne brutale lancée par les autorités d’occupation israéliennes contre les enfants palestiniens, en termes de détention et de torture dans des circonstances qui violent les conventions internationales. ​
.
Fermeture des points de passage de la bande de Gaza sous prétexte des fêtes juives
.
L’occupation arrête un jeune palestinien pour tentative d’agression
.
Un détenu handicapé mène une grève de la faim depuis 49 jours
.
Les prisonniers administratifs boycottent les tribunaux israéliens depuis 50 jours
.
Des dizaines de colons et de soldats prennent d’assaut la ville de Naplouse pour des rituels
.
L’occupation aurait tiré sur un palestinien à la frontière de Gaza
.
Le Hamas et le Jihad discutent des résultats de la marche du retour
.
L’Autorité Palestinienne empêche un sit-in de solidarité avec les prisonniers politiques à Ramallah
.
La Ligue arabe exige une enquête de la Cour internationale sur le massacre israélien à Gaza
.
L’occupation prend d’assaut Samoua et fouillent des maisons de citoyens
.
B’Tselem appelle les soldats israéliens à désobéir aux ordres de cibler les marcheurs de Gaza
.
L’occupation empêche 14 Palestiniens de voyager via le passage d’Al-Karama
.
Jihad islamique: Aucune information sur l’arrestation d’un de nos membres dans la mer de Gaza
.
Les colons de Beit Hanina commettent des actes de vandalisme à Jérusalem occupée
.
Des blessés lors de la confrontation avec des colons à Beta
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information
LES TAGS
#flashinfo #journal #quotidien #information #presse #attentat #daesh #étatislamique #isis #tv #radio #article #islam #news #musulman #coran #sourate #croyance #islamophobie #ccif #islamophobe #cri #ldj #ldjm #gaza #palestine #ouighours #immigration #fn #israel #valls #hollande #terroriste #racisme #nazisme #Rohingyas #tartar #réfugier #migrant #hindoue #hindou #cpi #CentrePalestinienD’Information #sif #secoursislamique #mouslimradio #tunein #Hui #AmirTheVoice
flash info,journal,quotidien,information,presse,attentat,daesh,état islamique,isis,tv,radio,article,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccif,islamophobe,cri,ldj,ldjm,gaza,palestine,ouighours,immigration,israel,valls,hollande,terroriste,racisme,nazisme,Rohingyas,tartar,réfugier,migrant,hindoue,hindou,cpi,Centre Palestinien D’Information,sif,secours islamique,mouslimradio,Chams,tunein,life,ajib,katibin,oumma,saphirnews,mizane,jdm,journal du musulman,islam,info,Autorité Palestinienne,hamas,Hébron,Cisjordanie,Haaretz,Aquaboulevard,algérie,maroc,tunisie,maghreb,+972,Agence Media Palestine,Electronic Intifada,Ouïgours,Mintpress,MiddleEastEye,Newsweek,#AmirTheVoice