MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Danemark : la première école de théologie musulmane ouvre ses portes

Au Danemark, dans la ville de Slagelse, une école de théologie musulmane a ouvert ses portes. Une grande première pour le pays mais également pour la Scandinavie.

En effet, l’établissement nommé « Mina Hindholm », accueillera des étudiants danois mais aussi ceux en provenance de Norvège et de Suède. Le site d’informations World Bulletin rapporte que des cours de Coran seront enseignés au sein de l’établissement, de même que les Sciences du Hadith et les Sciences Islamiques. Parallèlement à cela, des cours de langue turque seront proposés aux étudiants, puisque l’école danoise est affiliée aux écoles islamiques turques Imam Hatip.

Cette école de théologie représente un véritable atout pour la communauté musulmane puisqu’il s’agit du premier établissement islamique pour les étudiants. La nouvelle école possède d’ailleurs un site internet et une page Facebook permettant aux intéressés de connaître davantage l’établissement. Pour l’instant, le nombre d’étudiants inscrits pour la première rentrée est de 52.

La création de cet établissement constitue une excellente nouvelle pour la communauté musulmane scandinave qui pourra désormais s’orienter vers des études supérieures en Coran et en sciences islamiques, tout en restant en Europe.

Chine : après un rassemblement, plusieurs dizaines de ouïghours massacrés

Selon le Congrès Mondial Ouïghour (CMO) dont le siège se trouve à Berlin, le gouvernement chinois est responsable du meurtre de plusieurs dizaines de musulmans. L’organisation, qui dénonce ce massacre, a demandé l’ouverture d’une enquête indépendante. 

Le 28 juillet, des familles ouïghours se sont rassemblées pour dénoncer la politique de répression du gouvernement contre des restrictions imposées sur les musulmans. Ce rassemblement a été violemment réprimé par les autorités chinoises sous prétexte que les marcheurs étaient menaçants. Il s’agirait de la journée la plus meurtrière pour les ouïghours du Xinjiang depuis 2009.
Ce drame est de plus survenu juste après la fin du mois de ramadan. Le mois béni de Ramadan est chaque année un mois où les restrictions sur les musulmans sont les plus importantes.
Durant le mois de ramadan dernier, les autorités chinoises ont restreint le jeûne aux musulmans de la région. Le jeûne pour les fonctionnaires, les enseignants et les étudiants étaient interdits. La barbe, la prière, le jeûne, les autorités chinoises s’acharnent sur les musulmans, qui ne peuvent pratiquer librement leur religion et qui sont contraints de subir une répression féroce.
Les tensions sont de plus en plus vives, les ONG dénoncent les violations des droits de l’Homme mais les médias sont encore peu nombreux à tourner leur caméra sur cette minorité musulmane opprimée.