Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Mardi 3 Mouharram 1446, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Mardi 3 Mouharram 1446, sur MouslimRadio.


Le Centre Palestinien D'Information


L'agence de presse palestinienne 'WAFA

Assalam aleykoum,
Voici le Flash info pour le Mardi 3 Mouharram 1446, sur MouslimRadio.
Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres de l’agence de presse palestinienne ‘WAFA’.
.
..

….
……..UNRWA : Nos institutions ont été détruites et nous sommes confrontés à la perte d’une génération entière à Gaza.
lundi 8-juillet-2024.
Le Commissaire général de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA), Philippe Lazzarini, a déclaré : « 50 % des institutions de l’UNRWA dans la bande de Gaza ont été détruites et plus de 500 personnes ont été tuées alors qu’elles se trouvaient dans notre siège. .»
Le commissaire général de l’UNRWA a ajouté lundi dans un communiqué de presse qu’« environ 250 000 personnes ont été déplacées de la ville de Khan Yunis, dans le sud de la bande de Gaza, pour la sixième ou septième fois », soulignant qu’il n’y a aucun endroit sûr à Gaza. .
« Nous sommes confrontés à la perte d’une génération entière à Gaza », a souligné Lazzarini, appelant à la nécessité de ramener les enfants dans un environnement éducatif sûr.
Les forces d’occupation ont poursuivi leur agression contre la bande de Gaza par voie terrestre, maritime et aérienne depuis le 7 octobre 2023, entraînant la mort de 38 153 citoyens, dont une majorité d’enfants et de femmes, et la blessure de 87 828 autres, tandis que des milliers de victimes restent sous les décombres et sur les routes, où les équipes d’ambulances ne peuvent pas les atteindre.
….Hamas : l’escalade de l’occupation à Gaza est une continuation de la guerre d’extermination.
lundi 8-juillet-2024..
Le mouvement Hamas a déclaré lundi que l’escalade de l’agression de l’armée d’occupation israélienne contre les quartiers de la ville de Gaza était une continuation de la guerre d’extermination sans fin.
Le mouvement a confirmé dans un communiqué de presse le lancement par l’armée d’occupation israélienne d’une opération militaire à grande échelle qui comprenait des ceintures de feu, ciblant les maisons et forçant les citoyens à quitter leurs maisons sous les tirs d’avions et d’artillerie à l’ouest de la ville de Gaza.
Le Hamas a souligné que l’occupation, qui pratique les formes d’agression les plus odieuses avec le soutien absolu de l’administration américaine, ne parviendra pas à soumettre le peuple palestinien.
Dans sa déclaration, il a appelé la communauté internationale et les Nations Unies à assumer leurs responsabilités et à faire pression pour mettre fin au crime de génocide.
Au 276e jour de l’agression contre Gaza, les forces d’occupation israéliennes ont soudainement pénétré aujourd’hui à l’aube dans les environs des zones universitaires et industrielles, au sud du quartier de Tal al-Hawa, au sud de la ville de Gaza, ce qui a entraîné un vaste mouvement de déplacement. .
Les forces d’occupation ont ouvert un feu nourri dans l’axe de l’incursion, coïncidant avec une très forte couverture de tirs d’artillerie et d’avions de combat, et l’artillerie israélienne a tiré des bombes à gaz à proximité de la zone industrielle.
….Démolition de 3 maisons et rasage des terres et des installations au sud d’Hébron.
lundi 8-juillet-2024.
Aujourd’hui, lundi, les forces armées d’Occupation nazie sioniste ont démoli des installations palestiniennes, détruit au bulldozer des terres et des infrastructures et déraciné des arbres, dans la région de Masafer Yatta, au sud de la ville d’Hébron, au sud de la Cisjordanie occupée.
Selon des sources locales, les bulldozers de l’Occupation sioniste, sous haute protection sécuritaire, ont démoli 3 maisons et bergeries, et détruit au bulldozer des terres palestiniennes, des unités de santé et des réservoirs d’eau au sud d’Hébron.
Le militant anti-implantation Osama Makhamreh a rapporté que les forces armées d’Occupation terroriste sioniste ont attaqué Khirbet « Aqwiwis » à Musafer Yatta et démoli la maison du citoyen Jibril Musa Al-Na’min, qui comprend un étage, une superficie de 100 mètres carrés, et est habité par 12 personnes.
Makhamra a ajouté dans des déclarations à la presse que les forces armées d’Occupation nazie ont démoli la bergerie « Brex », d’une superficie de 140 mètres carrés, et ont détruit au bulldozer les cultures, les arbres fruitiers, les clôtures en ciment et les barbelés appartenant au citoyen Al-Na’min.
Les colons extrémistes sionistes de la colonie « Khavat Maon », établie sur des terres palestiniennes au sud d’Hébron, ont déraciné 120 arbres fruitiers appartenant au citoyen Hafez Al-Harini dans le village d’Al-Tuwanah à Masafer Yatta et ont commencé les travaux d’agrandissement de la colonie.
Les attaques sionistes comprenaient : Démolition de deux maisons appartenant aux citoyens Hatem Musa Hassan Jabarin et Fadl Ismail Al-Najjar dans le village de Shaab Al-Batm à Masafer Yatta. Chacune d’elles a une superficie de 60 mètres carrés et est habitée par 14 personnes.
Dans la même zone, les forces armées d’Occupation terroriste sioniste ont également démoli deux bergeries d’une superficie chacune de plus de 200 mètres carrés, détruit des unités sanitaires et des réservoirs d’eau, et rasé au bulldozer des terres, des arbres et des chaînes de pierres appartenant aux citoyens Hatem et Youssef. Jabareen.
Le militant Makhamra a attiré l’attention sur le fait que les forces armées de l’entité usurpatrice nazie sioniste ont commencé de nouvelles fouilles, dans la région d’Al-Ain Al-Bayda à Masafer Yatta, dans le but d’agrandir la colonie « Etzkhar Man ».
Les colons extrémistes sionistes ont intensifié leurs attaques terroristes, depuis le 7 octobre et depuis le début de cette année. Ils ont mené 1 334 attaques en Cisjordanie, y compris à Jérusalem occupée, causant la mort de 7 citoyens.
Entre début 2024 et fin juin, les autorités de l’entité usurpatrice sioniste ont étudié 83 plans structurels visant à étendre les colonies ou à en établir de nouvelles, dont 39 plans dans les colonies de Cisjordanie et 44 à Jérusalem.
Au cours de la même période, les colons extrémistes sionsites ont établi 17 avant-postes de colonisation sur les terres des citoyens, pour la plupart pastorales, et se sont concentrés dans les gouvernorats de Ramallah, Al-Bireh, Naplouse, Salfit, Bethléem, Hébron et Qalqilya. Les autorités d’Occupation terroriste sioniste ont légalisé 11 avant-postes de colonies en Cisjordanie, selon la Commission de résistance au mur et aux colonies.
….Une campagne d’arrestations en Cisjordanie et des affrontements armés à Naplouse.
lundi 8-juillet-2024.
Lundi matin, les forces armées d’Occupation nazie sioniste ont lancé une campagne d’arrestations massives dans diverses zones de Cisjordanie, coïncidant avec le déclenchement d’affrontements armés entre résistants et soldats d’Occupation terroriste sioniste à Naplouse.
Les forces armées d’Occupation fasciste sioniste ont arrêté six jeunes hommes du village de Faqoua, au nord-est de Jénine, à savoir Tamim Abdel Qader Massad, Youssef Salama, Yamen Abou Hamed, Ahmed Nasser Salama, Luay Haitham Al-Badi et Uday Ziyad Al-Mady, après des raids et fouiller les maisons de leurs familles.
À Bethléem, les forces armées d’Occupation terroriste sioniste ont arrêté deux citoyens de la ville de Nahalin, à l’ouest de la ville, à savoir Muhammad Qasim Lutfi Najajra (30 ans) et Ammar Muhammad Khalil Shakarneh (33 ans), après avoir perquisitionné leurs maisons dans la ville.
Les forces armées d’Occupation sioniste ont perquisitionné le domicile du jeune homme Mahmoud Shaheen de la ville de Qalqilya, avant de l’arrêter et de l’emmener vers une destination inconnue, tandis que d’importantes forces de l’armée de l’entité usurpatrice nazie sioniste ont pris d’assaut la zone orientale de la ville de Naplouse, pour sécuriser les raids des colons extrémistes sionistes sur le tombeau de Youssef et leur tenue de rituels talmudiques.
Les soldats occupants nazis sionistes ont tiré de lourdes balles réelles à l’est de Naplouse, tandis que les combattants de la résistance se sont engagés dans de violents affrontements armés avec les forces d’invasion, en plus de cibler l’armée d’Occupation terroriste avec une bombe artisanale.
Dans la ville d’Al-Bireh, un jeune homme a été abattu par les forces armées d’Occupation nazie et cinq autres ont été arrêtés la nuit dernière, du quartier Al-Balou’ de la ville, coïncidant avec une fusillade qui a eu lieu près de Beit El, au nord de la ville. ville.
Les raids d’Occupation sioniste ont visé le village de Beit Ur al-Tahta, à l’ouest de Ramallah, le camp de Jalazoun au nord d’Al-Bireh, la ville d’Arana, au nord de Jénine, le camp d’Aqabat Jabr à Jéricho, l’entrée sud de la ville de Qalqilya. , la ville d’Hébron, la ville de Naplouse et les environs du camp de Balata.
….Des colons installent des tentes sur les terres du village de Bitello au nord-ouest de Ramallah.
lundi 8-juillet-2024.
Aujourd’hui lundi, des colons extrémistes sionistes ont installé des tentes sur les terres des citoyens, dans le village de Bitello, au nord-ouest de Ramallah.
Des sources locales ont rapporté que des dizaines de colons, protégés par les forces armées d’Occupation terroriste sioniste, ont pris d’assaut le mont Mustafa Al-Ali dans le village, installé des tentes et hissé les drapeaux de l’entité occupante sioniste au-dessus d’eux, en vue d’établir un avant-poste de colonisation dans cette zone.
Les colons extrémistes sionistes ont intensifié leurs attaques terroristes, depuis le 7 octobre et depuis le début de cette année. ils ont mené 1 334 attaques en Cisjordanie, y compris à Jérusalem occupée, causant la mort de 7 citoyens.
Entre début 2024 et fin juin, les autorités d’Occupation terroriste sioniste ont étudié 83 plans structurels visant à étendre les colonies ou à en établir de nouvelles autres, dont 39 plans dans les colonies de Cisjordanie et 44 à Jérusalem occupée.
Au cours de la même période, les colons extrémistes sionistes ont établi 17 avant-postes sur les terres des citoyens, pour la plupart pastoraux, et se sont concentrés dans les gouvernorats de Ramallah, Al-Bireh, Naplouse, Salfit, Bethléem, Hébron et Qalqilya. Les autorités de l’entité usurpatrice nazie sioniste ont légalisé 11 avant-postes de colonies en Cisjordanie, selon la Commission de résistance au mur et aux implantations.
….Un enfant à Gaza est décédé des suites de la faim et de la déshydratation.
lundi 8-juillet-2024.
Le ministère de la Santé dans la bande de Gaza a annoncé dimanche le décès d’un enfant de 6 ans en raison de la famine et de la déshydratation, portant le nombre de martyrs de la malnutrition dans la région à 41.
Le ministère a déclaré qu’un enfant de Deir al-Balah, au centre de la bande de Gaza, était décédé en raison de la malnutrition, de la déshydratation et du manque d’approvisionnement médical à l’hôpital Shuhada al-Aqsa.
Plus tôt, le ministère de la Santé avait signalé que 50 enfants souffraient de malnutrition et de famine dans le nord de la bande de Gaza, avec des symptômes de malnutrition enregistrés chez plus de 200 enfants dans la région.
Depuis le 7 octobre dernier, l’armée d’Occupation nazie sioniste poursuit son agression barbare génocidaire contre la bande de Gaza, avec le soutien des États-Unis et de l’Europe, bombardant les environs des hôpitaux, des bâtiments, des tours et des maisons de civils palestiniens, les détruisant au-dessus de leurs habitants, et empêchant l’entrée d’eau, de nourriture, de médicaments et de carburant.
Cette agression brutale continue a causé le décès de 38 153 martyrs et blessé 87 828 autres, ainsi que le déplacement de près de 1 900 000 de personnes, selon les données des Nations Unies.
….Sous les ruines des maisons détruites, et dans les rues et les terres sous l’Occupation sionistes dans la bande de Gaza, des milliers de corps de martyrs disparus racontent les détails d’un génocide continu qui dure depuis neuf mois.
lundi 8-juillet-2024.
Malgré sept mois depuis le martyre de membres de sa famille, la Palestinienne Mariam Imad (19 ans) n’a pas pu récupérer leurs corps pour les enterrer, malgré les efforts acharnés déployés par ses proches et les équipes de défense civile.
Imad a expliqué que des avions de guerre criminelles ont bombardé le 7 décembre 2023 deux maisons de sa famille à Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza, où se trouvaient 36 personnes, y compris ses parents, deux de ses frères dont un enfant, ainsi que ses grands-parents, ses oncles, leurs épouses et leurs enfants, qui ont tous été martyrisés.
Elle a ajouté : « Nous avons passé plus de 42 jours sans nouvelles de tous ces membres de ma famille, puis nous avons appris qu’ils avaient tous été tués sous les décombres lors du bombardement néonazi. Lorsque les forces sionistes se sont retirées début avril dernier, je suis allée, la seule survivante de ma famille, avec mon oncle et mon cousin pour tenter de récupérer les corps, mais nous n’avons pu en sortir aucun. ».
Selon les estimations de l’Observatoire euro-méditerranéen des droits de l’homme, plus de 10 000 Palestiniens sont comptés parmi les disparus sous les décombres dans la bande de Gaza, sans possibilité de les retrouver en raison des difficultés d’extraction et de leur maintien dans des tombes non marquées, alors que toute initiative humanitaire internationale pour les secourir est absente.
L’Observatoire euro-méditerranéen a souligné que les familles des victimes des attaques militaires meurtrières menées par les Sionistes, qui approchent leur dixième mois, font face à d’énormes défis pour récupérer les corps, en raison du manque d’équipements et de machines lourdes pour les équipes de défense civile, ainsi que de l’interdiction sadique de l’entité sioniste d’introduire tout équipement de l’extérieur de la bande de Gaza.
Wissam al-Sakini, Palestinien du nord de la bande de Gaza, survivant d’un bombardement néonazi qui a coûté la vie à plusieurs de ses proches.
Il explique que des avions de guerre sionistes ont bombardé le 22 novembre 2023 sa maison familiale, composée de cinq maisons dans la zone de Beit Lahia, au nord de la bande de Gaza, causant la mort de deux de ses enfants et d’environ 45 autres personnes.
Al-Sakini a mentionné que des efforts avaient été déployés pendant des semaines pour extraire les victimes, mais qu’environ 15 d’entre elles étaient toujours sous les décombres, entravées par le volume énorme des débris, le manque d’équipement et la répétition des frappes dans la région.
Ahmed al-Bahnasawi raconte également avec tristesse comment les avions de guerre sionistes ont bombardé sa maison le 31 octobre 2023, dans un incendie qui a visé une zone résidentielle abritant environ 40 maisons dans le quartier al-Snaydeh du camp de Jabaliya, au nord de la bande de Gaza.
Al-Bahnasawi a expliqué que tous les membres de sa famille, au nombre de 18 personnes, ainsi que près de 400 autres personnes, ont été tués dans cette vaste attaque néonazie, notant que des dizaines de corps ont été extraits au fil des semaines, mais environ 50 personnes restaient piégées sous les décombres, impossibles à récupérer en raison du manque d’équipement et de l’ampleur des destructions.
Selon l’Observatoire euro-méditerranéen, la majorité des corps des victimes récupérés dans les attaques militaires sionistes se trouvaient soit dans les rues, soit dans des bâtiments simples d’un ou deux étages.
Il indique qu’il y a de graves difficultés à récupérer les corps des martyrs des immeubles à plusieurs étages, en raison de l’utilisation par les équipes de défense civile et de sauvetage d’équipements vétustes, de marteaux manuels et d’appareils primitifs pour la recherche des corps sous des dizaines de milliers de tonnes de débris, ce qui entrave l’efficacité et la continuité du travail.
Des centaines de travailleurs civils ont été martyrisés et blessés, et la majorité des véhicules de secours qu’ils utilisent ont été visés par les bombardements sionistes.
L’Observatoire euro-méditerranéen a souligné la nécessité urgente de fournir des équipements spéciaux, des excavateurs et une quantité suffisante de carburant pour commencer à déblayer les débris, à rechercher et à récupérer les corps des martyrs, à les identifier et à les enterrer dans des tombes spécifiées, mettant ainsi fin à la violation de la dignité des victimes et activant leur droit et celui de leurs proches à être enterrés avec respect et décence, conformément à leurs croyances religieuses.
Les experts mettent en garde contre le fait que l’approche sioniste de l’empêchement et de l’entrave à la récupération des victimes constitue une cause majeure de propagation de maladies et d’épidémies graves dans la bande de Gaza, où la majorité écrasante des corps ont déjà commencé à se décomposer, augmentant ainsi les risques pour la santé publique des civils déjà affectés par la coupure par l’entité des approvisionnements en carburant nécessaires pour traiter les eaux usées et les déchets, ainsi que la contamination des sources d’eau, exposant ainsi la santé et le bien-être de plus de deux millions d’habitants à un danger imminent.
L’Observatoire euro-méditerranéen a confirmé que l’empêchement et l’entrave à la récupération des corps des victimes sous les décombres contreviennent au droit international humanitaire et vont à l’encontre des décisions de la Cour internationale de justice concernant la nécessité de mettre fin au génocide dans la bande de Gaza, en raison de la dissimulation délibérée de preuves. De plus, le maintien de milliers de victimes parmi les disparus constitue un crime supplémentaire contre leurs familles, qui souffrent d’une extrême angoisse psychologique, constituant ainsi un autre volet du crime de génocide commis par les néonazis contre les Palestiniens dans la région.
Il a souligné que le maintien de ce grand nombre de victimes sous les décombres et l’échec des efforts pour récupérer les corps, au cours des derniers mois prouvent la volonté délibérée de l’entité sioniste d’utiliser divers types de bombes, de munitions et de force de destruction disproportionnée contre les civils palestiniens et leurs biens, violant ainsi les règles de protection des civils et de leurs biens contre les dangers de la guerre, telles que le droit international humanitaire, y compris la 4e Convention de Genève de 1949, qui vise à protéger les civils pendant les conflits.
…..Les équipes médicales évacuent l’hôpital Al-Maemadani après un avertissement de l’Occupation.
lundi 8-juillet-2024.
Les équipes médicales de l’hôpital Al-Maemadani à Gaza ont évacué dimanche les blessés après un avertissement de l’Occupation nazie sioniste d’évacuer les quartiers d’Al-Daraj, Al-Tuffah et de la Vieille Ville à l’est de la ville.
Selon une source médicale de l’hôpital citée par l’agence de presse turque Anadolu, « les équipes médicales ont évacué les blessés et les patients de l’hôpital vers des hôpitaux du nord de la bande de Gaza. »
même source a ajouté que « des véhicules militaires sionistes (Koav Kapot) ont volé intensivement autour de l’hôpital et ont ouvert le feu sur les Palestiniens, ce qui a contraint les équipes médicales à évacuer l’hôpital. »
Plus tôt dans la journée, les avions et l’artillerie de l’Occupation terroriste sioniste ont visé des zones à l’est de la ville de Gaza, provoquant des douzaines de blessés parmi les Palestiniens et le déplacement de milliers d’autres personnes, en même temps que l’armée d’Occupation nazie appelait les habitants à évacuer leurs maisons dans ces zones.
L’armée de l’entité usurpatrice nazie sioniste a émis un ordre forçant les résidents et les personnes déplacées des quartiers d’Al-Tuffah, Al-Daraj et de la Vieille Ville à l’est de la ville de Gaza, à évacuer ces zones et à se rendre aux « abris connus », à l’ouest de la ville.
….8 sionistes blessés et des incendies dans le Golan après un bombardement intensif du Hezbollah.
lundi 8-juillet-2024.
Huit sionistes ont été blessés, dont cinq soldats, et des incendies ont éclaté dans le nord de la Palestine occupée, à la suite d’un intense bombardement par le Hezbollah libanais sur la région de la Galilée supérieure.
La radio de l’armée d’Occupation nazie sioniste a rapporté que trois sionistes ont été blessés, l’un grièvement, après le tir d’un missile antichar depuis le Liban, touchant un bâtiment dans la Galilée occidentale. Cinq soldats ont également été blessés, l’un d’eux grièvement, lors d’un bombardement du Hezbollah visant la région de la Galilée.
Le journal « Times of Israel » a cité l’armée occupante sioniste confirmant la blessure d’un soldat dans un bombardement de roquettes visant un site militaire près de Zar’it, au nord de la Palestine occupée.
Plus tôt, les services médicaux sionistes ont signalé la blessure grave d’un sioniste à Kfar Zeitim et plusieurs incendies autour de Tibériade, à la suite du tir de missiles par le Hezbollah. »
Yedioth Ahronoth rapporte que 10 équipes de pompiers et 6 avions travaillent dans la région de la Basse Galilée pour éteindre les incendies provoqués par des roquettes lancées depuis le Liban.
La commission des pompiers et des secours hébreux a déclaré que ses équipes luttent contre 3 foyers d’incendie après la chute de roquettes dans la Haute et la Basse Galilée.
L’armée d’Occupation terroriste sioniste a rapporté qu’environ 20 roquettes ont été tirées depuis le Liban vers la Basse Galilée, tandis que la radio de l’armée de l’entité usurpatrice sioniste a signalé le lancement de 60 roquettes sur le mont Méron.
De son côté, le Hezbollah a déclaré avoir ciblé le site de Beyada avec des armes à missiles, causant des dommages directs. Il a également annoncé avoir fait des morts et des blessés lors du bombardement de mouvements militaires d’Occupation nazie sioniste à la base de Birkit Risha avec des missiles guidés.
Plus tôt dans la journée de dimanche, le Hezbollah a affirmé avoir bombardé la base de Nimra à l’ouest de Tibériade avec des dizaines de roquettes Katyusha en réponse à l’assassinat perpétré hier par l’armée israélienne dans la région de Baalbek à l’est du Liban. En réponse, l’armée d’Occupation terroriste sioniste a mené des frappes aériennes à une profondeur de 25 kilomètres à l’intérieur du Liban, similaire aux frappes du Hezbollah.
Le Hezbollah a déclaré avoir ciblé des équipements d’espionnage sur le site du moine sioniste, confirmant une frappe directe et affirmant avoir également bombardé le site de Baghdadi sioniste avec des armes à missiles.
Les sirènes d’alarme ont retenti ce matin, dimanche, dans certaines zones du nord de l’entité usurpatrice sioniste pour la première fois depuis le début des affrontements frontaliers.
Ce regain de tensions survient après une frappe aérienne sioniste, hier, samedi, visant une voiture dans la ville de Chaath dans la région de Bekaa à l’est du Liban, après quoi le Hezbollah a annoncé la mort d’un de ses soldats dans les affrontements frontaliers, portant leur bilan à 361 morts.
Dans le sud du Liban, des sources médiatiques ont rapporté que l’artillerie d’Occupation sioniste avait bombardé les périphéries des villages de Yaroun et Maroun al-Ras.
…..Abu Obeida : Nous n’accepterons que la levée de l’injustice qui s’abat sur notre peuple.
lundi 8-juillet-2024.
Le porte-parole des Brigades d’al-Qassam, Abu Obeida, a adressé ce soir un profond salut au brave peuple palestinien et assuré la détermination d’arrêter l’agression et de n’accepter que la levée de l’injustice qui s’établit sur les Palestiniens tout en rassurant que la résistance est toujours forte et dresse des coups durs à l’occupant.
Abu Obeida a dévoilé que les Brigades ont pu enrôler au cours de la guerre sioniste-américaine des milliers de nouveaux combattants. Il a rappelé que la résistance n’est pas née le 7 octobre et que « le déluge d’al-Aqsa » n’est que le moment d’explosion qui était précédé de décennies d’injustice et d’hégémonie sioniste.
L’homme cagoulé a dévoilé que la résistance continue à combattre sans aucun soutien ni ravitaillement en armes de l’extérieur, le peuple palestinien résiste malgré la pénurie d’eau, de médicaments, de nourriture et tous les massacres de cette guerre génocidaire qui se déroule avec la complicité des américains et des britanniques.
Abu Obeida a indiqué que les résistants continuent à combattre cette armée « la plus immorale au monde » qui bombarde les maisons et les démolies sur les têtes des habitants civils et qui utilise les citoyens comme boucliers pour protéger ses soldats. L’armée d’occupation, ajoute-t-il, bombarde les hôpitaux, les écoles, les refuges, les monuments historiques, les locaux des organisations onusiennes et des ONG, les lieux de culte et même les cimetières… tout cela se déroule en direct sous le regard d’une société internationale impuissante et inerte.
Au moment où la résistance fait des exloits et adresse les coups à l’armée d’occupation partout dans la bande de Gaza, le criminel Netanyahu et ses ministres de guerre continuent à tromper leur public en prétendant que la bataille de Rafah achèverait la résistance, mais la réalité est que les soldats israéliens endurent plus de coups toutes les fois où ils tentent d’entrer dans une nouvelle ville à Gaza.
.Le chef de l’International Relief Foundation explique les circonstances de son arrestation à l’aéroport de Munich en Allemagne, arrêté pour avoir livré de l’aide à Gaza.
lundi 8-juillet-2024.
Mamdouh Badawi, chef de l’Organisation internationale de secours (IRO), a déclaré aujourd’hui dimanche que les autorités allemandes l’avaient arrêté à son arrivée à l’aéroport de Munich, de 15 heures de l’après-midi jusqu’à 1 heure du matin.
Badawi a confirmé dans une déclaration qu’il a publiée et reçue par le Centre d’information palestinien : que les autorités allemandes ont confisqué tout son argent et ses téléphones portables personnels et lui ont retiré tous ses numéros secrets pour tous ses comptes et papiers.
Il a noté : Par conséquent, mon travail et celui de l’Organisation internationale de secours (OIR) en seront affectés, et j’espère que cela ne durera pas longtemps.
Badawi a conclu : » j’attends une décision des autorités allemandes, alors s’il vous plaît, ne contactez pas mes numéros et comprenez cela. »
Arrestation pour avoir livré de l’aide à Gaza.
Les autorités allemandes ont arrêté le directeur de l’International Relief Foundation en Allemagne, Mamdouh Badawi, à son arrivée à l’aéroport de Munich en provenance de la capitale égyptienne, Le Caire, dans le contexte d’un « acheminement d’aide et de dons à la bande de Gaza ».
Des sources ont déclaré au correspondant du Centre d’information palestinien que la sécurité allemande a arrêté Badawi à son arrivée à l’aéroport de Munich et l’a interrogé pendant des heures après avoir confisqué son téléphone portable, ses documents et l’argent qu’il transportait.
Les sources ont indiqué que l’organisation humanitaire est une organisation à but non lucratif agréée en Allemagne. Badawi avait auparavant travaillé en Afrique, en Syrie et en Turquie, sans aucun problème majeur, dans le domaine de l’assistance humanitaire et, lorsque la guerre a éclaté à Gaza, il s’est engagé. dans le travail de secours pour améliorer les conditions humanitaires là-bas.
Selon les sources, l’arrestation de Badawi intervient après sa visite au Caire dans le cadre du suivi des opérations humanitaires, qui possède un entrepôt contenant de l’aide pour la bande de Gaza.
…..Le dirigeant d’al-Qassam Abul-Hayja succombe à ses blessures à Jenin.
dimanche 7-juillet-2024.
Le dirigeant des Brigades d’al-Qassam, Ahmad Abul-Hayja (alias Abu Doujana), a succombé à ses blessures dimanche soir après avoir été blessé par les balles d’occupation vendredi dernier.
Abul-Hayja ainsi que sept combattants des brigades d’al-Qassam et Saraya al-Quds avaient été pris pour cible d’un bombardement israélien dans le camp de Jenin.
Les combattants des deux factions de la résistance avaient contré, vendredi, une force d’occupation israélienne déclenchant de violents combats tout aux alentours d’une maison encerclée dans la région de Harsh al-Saada à Jenin. Le dirigeant d’al-Qassam Yassin al-Arbadi était parmi les martyrs.
Le Hamas a assuré dans un communiqué que les crimes d’occupation sioniste à Jenin, à Tulkarem et partout dans les terres palestiniennes occupées ne pourront jamais briser la volonté du peuple palestinien.
« Les politiques du gouvernement des sionistes extrémistes en Cisjordanie, menés par le terroriste Smotrich, à travers l’annexion, l’extension des colonies, l’imposition de nouvelles données sur le terrain, les tueries quotidiens et les menaces de transformer nos villes en ruines forment le visage le plus odieux du fascisme sioniste qui poursuit à violer toutes les lois », lit-on dans le communiqué de Hamas qui tient à assurer la volonté du peuple palestinien et de sa résistance à faire face par tous les moyens à cette politique raciste.
Le Hamas a appelé la société internationale et les Nations Unies à assumer leur responsabilité et prendre des mesures claires pour mettre fin à ces crimes et brider les nouveaux fascistes israéliens avant de les trainer devant la justice internationale comme criminels de guerre.
…..Le FPLP salue le refus des tribus de Gaza de traiter avec les plans d’occupation.
dimanche 7-juillet-2024.
Le Front Populaire de Libération de la Palestine (FPLP) a salué le refus des tribus et des clans locaux de la bande de Gaza de traiter avec les plans d’occupation israélienne concernant « le jour d’après ».
Le FPLP a assuré dans un communiqué publié dimanche que la bande de Gaza restera toujours unie avec toutes les composantes de sa société qui refusent catégoriquement de coordonner avec l’occupant ou de participer à ses stratagèmes portant sur l’administration de la bande après le fin de la guerre.
Le parti du Front populaire a qualifié la position des chefs des tribus palestiniens de « courageuse » reflétant la profondeur de l’engagement populaire à résister contre toutes les formes et les tentatives israéliennes d’infiltrer la société gazaouis pour imposer une administration qui lui soit affiliée en dépit des constances et de l’identité nationale.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com et encore bien d’autres sur http:// french wafa.ps

flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccie,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb,météo,wafa

Mouharram,safar,Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,Chabann,Ramadann, cha’oual,Dhou èl Qidah,Dhoul hidjah

https://french.palinfo.com/feed/ E-mail: info@palinfo.com
https://french.wafa.ps/Pages/LastNews
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss
https://www.algerie360.com/rss
extension : Feedbro

Voici les titres du Flash info pour le Mardi 3 Mouharram 1446, sur MouslimRadio.

Article complet sur :

Home


et
https://french.wafa.ps

#palestine #gaza #jerusalem #alaqsa #rabbin #sioniste #juif #hebron #cisjordanie #Bethléem #Naplouse #jenine #liban #jericho #Tulkarem #Qalqiliya #Beitunia #Beyrouth #Ramallah #Rafah #colon @hattek.hb3 @redazere