Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Lundi 2 Mouharram 1446, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Lundi 2 Mouharram 1446, sur MouslimRadio.


Le Centre Palestinien D'Information


L'agence de presse palestinienne 'WAFA

Assalam aleykoum,
Voici le Flash info pour le Lundi 2 Mouharram 1446, sur MouslimRadio.
Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres de l’agence de presse palestinienne ‘WAFA’.
.
..

….
…….L’occupation assassine Ihab Al-Ghussein, sous-secrétaire du ministère du Travail à Gaza.
dimanche 7-juillet-2024.
Aujourd’hui dimanche, les forces d’occupation sionistes ont assassiné l’ingénieur Ihab Ribhi Al-Ghussein, « Abu Abdul Rahman », sous-secrétaire du ministère palestinien du Travail dans la bande de Gaza.
Le ministère du travail du gouvernement dans la bande de Gaza a affirmé dans une déclaration : » Avec toutes les significations de fierté et de respect, envers les masses de notre grand peuple palestinien, notre nation arabe et islamique et les peuples libres du monde pleurons le chef martyr, Ingénieur/M. Ihab Ribhi Al-Ghussein, « Abu Abdul Rahman », sous-secrétaire du ministère palestinien du Travail dans la bande de Gaza. »
Il a expliqué qu’il est mort après avoir été directement pris pour cible par les avions d’occupation israéliens, que Dieu lui donne miséricorde, ainsi qu’un groupe de notre peuple palestinien.
Il a déclaré : À cet égard, nous honorons un dirigeant gouvernemental, car il a occupé de nombreux postes gouvernementaux et nationaux différents et a eu une carrière bien remplie, pleine de sacrifices et de postes honorables. Il était un exemple de sincérité et de dévouement dans son travail et son service à notre peuple palestinien.
Il a ajouté : « martyrisé, Ihab Al-Ghussein a rejoins sa femme et sa fille qui ont été tuées par l’armée d’occupation « israélienne » lors d’un précédent bombardement d’une maison dans laquelle ils avaient été déplacés après que les avions d’occupation ont bombardé et complètement détruit leur maison à l’ouest de la ville de Gaza. »
Il a souligné que l’assassinat des dirigeants gouvernementaux « ne nous dissuadera pas d’accomplir notre devoir national envers notre peuple palestinien et de poursuivre notre rôle moral et professionnel pour le servir et soutenir sa fermeté et sa détermination face à cette agression brutale ».
….Un officier sioniste de l’unité du génie tué dans les combats à Gaza.
dimanche 7-juillet-2024.
Un officier sioniste a été tué et un autre soldat a été blessé dimanche lors de combats avec la résistance palestinienne dans la bande de Gaza.
Les médias israéliens ont rapporté qu’un officier de l’unité du génie de la zone de « Sajur », dans le nord occupé, a été tué lors d’un incident dans la bande de Gaza, tandis qu’un autre soldat a été grièvement blessé.
Depuis le début du mois de juillet et jusqu’à jeudi dernier, l’armée d’occupation israélienne a annoncé la mort de 9 officiers et soldats sur les fronts de combat dans la bande de Gaza, en Cisjordanie et dans le nord de la Palestine occupée.
Le nombre de soldats israéliens tués depuis le début de la guerre le 7 octobre dernier a atteint 677, dont 322 lors de combats terrestres à Gaza depuis le 27 de ce mois.
Le nombre de soldats blessés a atteint 4.049, dont 2,57 lors de combats terrestres, selon les données de l’armée d’occupation, qui fait face à des accusations locales d’avoir dissimulé un bilan plus important de ses morts et blessés.
Pour le 275ème jour consécutif, l’armée d’occupation israélienne poursuit son agression contre la bande de Gaza, avec le soutien américain et européen, alors que ses avions bombardent les environs des hôpitaux, des bâtiments, des tours et des maisons de civils palestiniens, les détruisant au-dessus des têtes de leurs résidents et empêchant l’entrée de l’eau, de la nourriture, des médicaments et du carburant.
L’agression continue de l’occupation contre Gaza a entraîné la mort de 38 98 palestiniens et la blessure de 87 705 autres, en plus du déplacement d’environ 1,9 million de personnes de la bande, selon les données des Nations Unies.
….Gaza Santé : 55 martyrs dans 3 massacres commis par l’occupation en 24h.
dimanche 7-juillet-2024.
Le ministère palestinien de la Santé à Gaza a annoncé que l’occupation israélienne « a commis trois massacres contre des familles dans la bande de Gaza, dont 55 martyrs et 123 blessés au cours des dernières 24 heures ».
Le ministère a déclaré dans un communiqué de presse reçu dimanche par Quds Press qu’ »il y a encore un certain nombre de victimes sous les décombres et sur les routes, et que les ambulances et les équipes de la protection civile ne peuvent pas les atteindre ».
Il rapporte que « le bilan de l’agression israélienne s’est élevé à 38 153 martyrs et 87 828 blessés depuis le 7 octobre dernier ».
Le ministère a appelé les familles des martyrs et des personnes disparues de l’agression contre Gaza à compléter leurs données en s’inscrivant sur le site Internet du ministère et à compléter toutes les données dans ses registres.
….Les forces d’occupation israéliennes ont arrêté au moins 15 Palestiniens de Cisjordanie, dont d’anciens prisonniers, entre hier soir et dimanche matin.
dimanche 7-juillet-2024.
L’« Autorité des détenus et ex-prisonniers » et le « Club des prisonniers palestiniens » ont déclaré dans un communiqué commun reçu aujourd’hui dimanche par « Quds Press », que « les opérations d’arrestation se sont concentrées sur les gouvernorats d’Hébron, Tubas, Ramallah et Jérusalem. En outre, les forces d’occupation ont mené des enquêtes sur le terrain. »
Le communiqué indique que l’occupation continue de « procéder à des raids et à des actes de torture généralisés, accompagnés de graves passages à tabac et de menaces contre les détenus et leurs familles, en plus du sabotage et de la destruction des maisons des citoyens ».
Il a signalé une augmentation du « nombre d’arrestations après le 7 octobre, atteignant plus de 9 550, et ce nombre inclut ceux qui ont été arrêtés à leur domicile, à travers des points de contrôle militaires, ceux qui ont été forcés de se rendre sous la pression et ceux qui ont été pris en otage. »
….Le Hezbollah bombarde une base israélienne à l’ouest de Tibériade, faisant des victimes parmi les rangs de l’armée d’occupation.
dimanche 7-juillet-2024.
Le Hezbollah a déclaré dimanche avoir bombardé une importante base israélienne à l’ouest de Tibériade avec des dizaines de roquettes Katyusha.
Le parti a expliqué, dans un communiqué, avoir bombardé l’une des « principales » bases de la région nord, à l’ouest de Tibériade, avec des dizaines de roquettes Katioucha en réponse aux « assauts et assassinats » perpétrés par l’armée d’occupation israélienne dans la région de la Bekaa et en soutien aux Palestiniens de la bande de Gaza.
Les médias israéliens ont cité l’Étoile de David disant qu’une personne de 28 ans avait été grièvement blessée par des éclats d’obus en Basse Galilée.
Parallèlement, les médias ennemis sionistes ont annoncé dimanche que cinq soldats de l’armée israélienne avaient été blessés, dont deux dans un état grave, à la suite du tir d’un missile antichar depuis le Liban.
Les médias ont rapporté que des incendies avaient éclaté dans des zones ouvertes au nord des territoires occupés par Israël.
….Détails de l’exécution par l’occupation de 4 détenus de Gaza et demandes d’une enquête internationale sur ce crime.
dimanche 7-juillet-2024.
Aujourd’hui dimanche, le Club des Prisonniers Palestiniens a révélé les détails du crime de l’occupation israélienne en exécutant 4 détenus palestiniens immédiatement après leur libération près du terminal de Kerem Shalom dans le sud de la bande de Gaza. Le corps de l’un d’eux a été retrouvé hier, tandis que les trois autres ont été retrouvés dimanche matin, appelant à une enquête internationale sur ce crime odieux.
Des sources locales ont rapporté que les noms des trois martyrs qui ont été récupérés ce matin au terminal de Kerem Shalom dans le sud de la bande de Gaza, menottés, sont : Muhammad Awad Ramadan Hegazy, Ramadan Awad Ramadan Hegazy et Kamel Ihab Ghabayen.
Dans une déclaration parvenue au Centre d’information palestinien, le Club des prisonniers palestiniens a condamné le crime d’exécution sur le terrain de prisonniers, soulignant qu’il constitue un nouveau crime de guerre, ajouté au long bilan des crimes de guerre génocidaires en cours.
Prisonniers travailleurs humanitaires.
Selon les informations disponibles, le Club des Prisonniers a expliqué que les quatre détenus travaillaient pour obtenir de l’aide à Gaza. L’occupation les a pris pour cible immédiatement après leur libération au terminal de Kerem Shalom, où le corps de l’un d’eux a été retrouvé hier, ainsi que celui de trois d’entre eux ce matin, et les images du processus de récupération et de transfert montrent la présence de restrictions de leur part, en plus des effets de la torture.
Le Club des prisonniers a ajouté que les premières données disponibles sur ce crime, selon le témoignage préliminaire de l’un des survivants parmi eux, sont que les forces d’occupation ont arrêté environ 15 personnes, dont un groupe de travailleurs humanitaires, alors que l’armée d’occupation continuait d’arrêter pendant quatre jours, au cours desquels ils ont été soumis à la torture, battus, humiliés et détenus dans des conditions pénibles, dégradantes pour la dignité humaine.
Le Club des Prisonniers a souligné que l’occupation a tué des dizaines de détenus de Gaza, que ce soit dans les prisons et les camps, ou en les exécutant sur le terrain, soulignant que six des détenus de Gaza ont pu être annoncés par les institutions et qu’ils font partie des 18 martyrs parmi les détenus morts en prison depuis le début de la guerre.
Il est à noter que l’occupation continue de cacher l’identité de dizaines de détenus de Gaza morts dans les prisons et les camps, dans le cadre du crime de disparition forcée auquel sont soumis les détenus de Gaza, selon le communiqué.
Le Club des Prisonniers a confirmé que le niveau des témoignages des détenus et des prisonniers reflète toujours un niveau sans précédent dans l’histoire de la politique de torture que l’occupation a menée pendant de nombreuses décennies contre les prisonniers et les détenus dans ses prisons et camps.
Il a ajouté : « Bien que 275 jours se soient écoulés depuis le génocide, les témoignages des détenus et des prisonniers sont toujours au même niveau que les témoignages que nous avons reçus au début de la guerre. »
La torture est une politique systématique
Il a expliqué que la politique de torture fait partie d’une série de politiques et de crimes systématiques imposés par le système d’occupation aux prisonniers depuis le début de la guerre, dont le plus important est le crime de famine et les crimes médicaux qui, dans leur intégralité, ont conduit au martyre de dizaines de prisonniers et de détenus, le plus grand nombre de martyrs ayant été enregistré parmi leurs rangs dans l’histoire du mouvement des captifs.
Le Club a ajouté que l’occupation n’est pas satisfaite, à ce jour, des crimes qu’elle a commis devant le monde et devant les caméras, mais continue plutôt d’inciter au meurtre de prisonniers et de détenus comme un aspect du génocide.
Le ministre israélien extrémiste Itamar Ben Gvir poursuit également sa campagne d’incitation à tuer, torturer et affamer les prisonniers.
Le camp de « Sde Teman » était le lieu le plus important pour ces crimes, avec plusieurs autres prisons, dont les prisons d’Ofer et du Néguev. Il est probable qu’il existe des prisons secrètes dans lesquelles l’occupation détient des détenus de Gaza, selon le Club des prisonniers.
Exige l’ouverture d’une enquête internationale
Le Club des Prisonniers a renouvelé ses appels et ses exigences aux Nations Unies concernant la nécessité d’ouvrir une enquête internationale impartiale sur les crimes en cours contre les détenus et les prisonniers et les crimes liés aux exécutions sur le terrain.
Le club a appelé le système international des droits de l’homme à assumer ses responsabilités nécessaires face à l’intensité de ces crimes, soulignant que l’état de silence et l’absence de responsabilité sont les raisons centrales de la poursuite de ces crimes qui visent l’existence palestinienne et ses droit à l’autodétermination.
Le nombre total de prisonniers dans les prisons d’occupation jusqu’au début du mois de juillet s’élevait à plus de 9 700 prisonniers, dont 3 380 détenus administratifs, et plus de 1 400 détenus de Gaza qui ont été classés par les autorités des prisons d’occupation comme « combattants illégaux », ce chiffre n’inclut pas tous les détenus de Gaza, en particulier ceux qui sont sous l’autorité de l’armée d’occupation, notant que l’occupation a arrêté des milliers de personnes de Gaza, y compris des femmes et des enfants, alors que les arrestations en Cisjordanie depuis le début de la guerre de génocide se sont élevées à pas moins de 9 550 arrestations, selon le communiqué.
….Al-Racheq : Nous saluons les positions patriotiques de Moustafa Barghouti et condamnons l’incitation à la haine contre lui.
dimanche 7-juillet-2024.
Le chef du bureau des médias du Hamas, Izzat al-Racheq, a exprimé sa salutation pour ce que dit le Dr. Moustafa Al-Barghouti, d’une clarification sur le symposium en Italie, condamnant les tentatives visant à le cibler et à inciter à la haine contre lui.
Dans sa déclaration, Al-Racheq a nié que le Hamas ait publié une quelconque déclaration attaquant le Dr Moustafa Barghouti, secrétaire général du Mouvement d’initiative nationale palestinienne, soulignant que ceux qui ciblent le Dr Barghouti sont les mêmes partis suspects qui ciblent la résistance.
« La déclaration qui circule est une fausse déclaration qui n’a pas été émise par le mouvement, ni publiée sur aucune de ses plateformes officielles. » A-t-il révélé.
Al-Racheq a poursuivi : « Nous saluons les positions patriotiques du Dr. Barghouti et sa confrontation au récit sioniste, en particulier lors de l’agression sioniste en cours contre notre peuple palestinien dans la bande de Gaza. »
Auparavant, le secrétaire général du Mouvement d’initiative nationale palestinienne, le Dr. Moustafa Barghouti, s’était engagé à continuer de s’opposer à la normalisation sous toutes ses formes et à tous ses projets dangereux, expliquant le contexte du symposium en Italie.
Barghouti a déclaré dans un communiqué de presse : « Notre position n’a pas changé et ne changera pas d’un iota, quelles que soient les motivations des personnes partiales. »
Il a expliqué les détails de l’événement en Italie en disant : « Au cours de ma courte visite en Italie, j’ai été invité à participer à un symposium politique auquel participaient 8 intervenants, dont le maire de Rome, et des parlementaires et diplomates italiens. Un symposium et non une réunion palestino-sioniste, comme certaines personnes partiales l’ont préconisé.
Il a ajouté : « Malheureusement, faute de temps, je n’ai pas eu l’occasion de faire des recherches adéquates sur la nature de tous les participants au symposium, auquel a participé l’homme politique sioniste et figure de l’opposition qui travaille comme maître de conférences dans les universités espagnoles, Shlomo Ben-Ami.
Al-Barghouthi a déclaré : « Il s’agissait d’une erreur involontaire, qui aurait dû être évitée et ne pas être commise, quelles que soient les positions de la personne mentionnée ; Qui a qualifié le gouvernement sioniste de fasciste fondamentaliste.
…..Dimanche, les ambulanciers du Croissant-Rouge palestinien ont récupéré les corps de 3 martyrs, à l’est de la ville de Rafah, après que l’Occupation nazie sioniste les a exécutés après leur libération.
dimanche 7-juillet-2024.
Des sources locales ont indiqué que dimanche matin, des membres de la Défense civile ont récupéré 3 martyrs au terminal de Kerem Shalom, dans le sud de la bande de Gaza, les mains attachées. Ils ont été pris pour cible immédiatement après leur libération.
Les forces armées d’Occupation nazie sioniste ont délibérément tué et blessé un certain nombre de détenus palestiniens, samedi, quelques heures après leur libération à l’est de la ville de Rafah, au sud de la bande de Gaza.
Des sources locales ont indiqué que les forces armées d’Occupation terroriste sioniste ont tiré un obus d’artillerie à l’est de la ville de Rafah, au sud de la bande de Gaza, en direction d’un groupe de prisonniers libérés, qui étaient des ouvriers qui sécurisaient des camions d’aide. Ils avaient été arrêtés il y a quelques jours, alors qu’ils s’y trouvaient dans la zone de l’aéroport de Gaza, à l’est de Rafah, alors qu’ils attendaient l’arrivée des camions.
Cependant, l’armée d’Occupation nazie sioniste libère des détenus palestiniens qu’elle avait arrêtés lors de son opération terrestre dans la bande de Gaza, qu’elle a débutée le 27 octobre 2023.
Les détenus libérés affirment qu’ils sont soumis à « divers types de tortures brutales dans les centres de détention sionistes, qui provoquent des blessures, dont certaines profondes, et des handicaps permanents ».
Souvent, l’armée d’Occupation fasciste sioniste cible ceux qui s’efforçaient d’assurer l’entrée de l’aide dans la bande de Gaza, par des bombardements directs ou des tirs d’armes à feu.
Le 20 juin, l’armée d’Occupation terroriste a bombardé un rassemblement de commerçants et de comités de protection qui travaillaient pour obtenir de l’aide, alors qu’ils se trouvaient dans la rue Salah al-Din, à l’est de Rafah, ce qui a entraîné la mort et des blessures d’un certain nombre d’entre eux.
Des commerçants et des comités de protection non gouvernementaux ont commencé à sécuriser les camions d’aide arrivant dans la bande de Gaza, après que les forces armées d’Occupation nazie ont délibérément ciblé, à plusieurs reprises, la police qui effectuait cette mission.
Pour le 275e jour consécutif, l’ennemi usurpateur nazi sioniste continue de commettre d’horribles massacres dans le cadre de la guerre génocidaire qu’elle mène contre la population de la bande de Gaza, ciblant les maisons habitées et les équipes médicales et journalistiques.
Depuis le 6 mai, l’armée usurpatrice terroriste sioniste a lancé une violente attaque terrestre contre la ville de Rafah, peuplée de personnes et d’habitants déplacés, malgré les avertissements de l’ONU et de la communauté internationale sur les conséquences d’une agression brutale contre la ville frontalière et l’ordre de la Cour internationale de Justice de la nécessité exigeante d’arrêter l’attaque.
Le bilan de l’agression génocidaire sioniste en cours contre la bande de Gaza s’élève à plus de 38 000 martyrs et à plus de 87 000 blessés divers, en plus des milliers de personnes portées disparues sous les décombres, selon le ministère de la Santé de Gaza.
….Londres : Une manifestation massive pour soutenir la Palestine et exiger la fin de la guerre contre Gaza.
dimanche 7-juillet-2024.
Samedi, les rues de Londres ont été le théâtre d’une manifestation massive à laquelle ont participé 100 000 manifestants en soutien à la cause palestinienne, organisée par une coalition d’organisations britanniques de soutien à la Palestine, pour exiger que le nouveau gouvernement britannique prenne des mesures immédiates pour mettre fin au génocide en Palestine et à l’exportation d’armes vers Israël (Occupation).
Un certain nombre d’éminents hommes politiques ont pris la parole lors de la manifestation, prononçant des discours passionnés devant la foule, appelant à la justice et à la paix. Parmi eux se trouve Jeremy Corbyn, le député nouvellement élu, qui a souligné le besoin urgent d’une action politique et d’un soutien aux droits des Palestiniens. La célèbre militante Michaela Loach a également prononcé un discours émouvant dans lequel elle a souligné les violations des droits de l’homme en Palestine et la nécessité d’une intervention internationale.
Pour sa part, le Dr Ghassan Abou Sitta, anglo-palestinien, a fait un rapport direct sur la détérioration de la situation médicale à Gaza, appelant à la fin des violences et à la fourniture d’une aide humanitaire.
La militante Layan Muhammad, connue pour son activisme dans la société, a également inspiré les foules avec son appel à l’unité et à la poursuite de la lutte.
La célèbre écrivaine Kamla Shamsi a participé à un discours dans lequel elle a souligné l’importance de la solidarité mondiale et le pouvoir de l’action collective.
Pour sa part, Zaher Birawi, président du Forum palestinien en Grande-Bretagne, a déclaré : « La manifestation d’aujourd’hui est un témoignage fort du soutien indéfectible à la Palestine au sein du Royaume-Uni. Nous appelons notre gouvernement à écouter la voix de ses citoyens et à prendre des mesures concrètes pour mettre fin au génocide et arrêter l’exportation d’armes vers l’Occupation nazie (Israël)..
En outre, le Forum palestinien estime que la nomination de David Lammy au poste de ministre des Affaires étrangères soulève de nombreuses questions auxquelles il devrait répondre immédiatement, la plus importante étant de savoir s’il prendra des mesures immédiates pour arrêter toutes les exportations d’armes britanniques vers l’Occupation (Israël) et annuler l’accord actuel des licences ?
Il s’est demandé : tiendra-t-il sa promesse de rétablir immédiatement le financement du Royaume-Uni à l’UNRWA ? En outre, il doit clarifier sa position sur l’intervention du Royaume-Uni à la CIJ en soutien à l’entité usurpatrice sioniste (Israël) et réaffirmer l’engagement du Royaume-Uni envers la CPI et la CIJ. Ces questions soulignent le besoin urgent de clarté et d’action décisive de la part du nouveau ministre, et reflètent les exigences de la manifestation d’aujourd’hui et l’appel plus large à la justice et aux droits humains.
Le Forum palestinien en Grande-Bretagne a hautement apprécié les efforts des candidats palestiniens qui ont vécu cette expérience importante et prometteuse, notamment Layan Muhammad, Sameh Habib, Kamel Hawash et d’autres, soulignant que leur participation représente une étape importante vers le renforcement de la représentation palestinienne et la défense de leurs droits sur la scène politique britannique.
Il a déclaré : Dans ce contexte, nous ne pouvons pas ignorer le rôle de Gaza et la détermination de sa population au cours des élections et de leurs résultats. Cette résilience légendaire continue d’inspirer le mouvement de solidarité, d’influencer le discours politique et de mettre en lumière la lutte en cours pour la justice et les droits humains.
…..Dimanche matin, l’armée d’Occupation néonazie sioniste a lancé des arrestations et des raids, dans diverses zones de Cisjordanie, en se concentrant sur Ramallah.
dimanche 7-juillet-2024.
L’armée d’Occupation terroriste sioniste a mené une campagne d’arrestation massive dans la ville de Silwad, à l’est de Ramallah, après avoir pris d’assaut des maisons, les fouillées et saccagé leurs contenus.
16 citoyens ont été arrêtés à Silwad : Saed Dahes, Youssef Al-Ghoul, Lotfi Kharoufa, Alaa Al-Kharaz, Saif Ezzat, Rami Al-Salhi, Uday Omar, Moataz Abu Al-Ezz, Muhammad Abu Al-Ezz, Hassan Tayseer, Tamer, Murshid, Moussa Murshid, Firas Farda et Muhammad Ahed, Omar Abdel-Ghani et Muhammad Hassan Mufreh.
Aujourd’hui, à l’aube, les forces armées d’Occupation nazie sioniste ont pris d’assaut la ville de Dura, au sud d’Hébron, et ont arrêté les deux prisonniers libérés, Maamoun Nassar et Ali Al-Haroub, ainsi que le citoyen Ibrahim Al-Sharha, avant de perquisitionner leurs maisons et de les harceler.
À Tubas, l’armée terroriste nazie sioniste a arrêté trois citoyens de la région de Wadi Al-Faraa : Hussein Janajra, Muhammad Jamal Janajra et Hamza Matar Salahat.
Les forces armées d’Occupation fasciste sioniste ont également pris d’assaut la ville de Tammoun, au sud-est de Tubas, et ont mené des opérations de recherche au milieu des affrontements à l’intérieur de la ville. Des affrontements armés ont également éclaté dans la ville parallèlement à la prise d’assaut de la ville.
….L’armée d’Occupation sioniste continue d’occuper les points de passage de Gaza.
dimanche 7-juillet-2024.
Dimanche, les forces armées d’Occupation nazie sioniste ont continué d’occuper et de fermer les points de passage de Gaza, empêchant les blessés et les malades de se déplacer pour se faire soigner ou d’apporter de l’aide humanitaire dans la bande pour le 62e jour consécutif.
L’Occupation terroriste sioniste a fermé les points de passage depuis son invasion de la ville de Rafah, au sud de la bande de Gaza, et son contrôle sur les terres de Rafah et les points de passage de Kerem Shalom, malgré les avertissements des organisations humanitaires et les demandes internationales de rouvrir les points de passage pour éviter la famine, en raison de l’interruption de l’aide et pour sauver la vie de milliers de malades et de blessés.
Le Programme alimentaire mondial a averti que 2 000 000 de Palestiniens dans la bande de Gaza, soumise à une guerre génocidaire brutale dévastatrice, souffrent d’insécurité alimentaire, exprimant sa préoccupation face à la réduction du volume des opérations d’aide à Gaza.
Le porte-parole des Nations Unies, Tariq Jasarevic, a déclaré il y a quelques jours qu’« il y a plus de 10 000 personnes qui doivent être évacuées et recevoir des soins médicaux en dehors de Gaza ».
Jasarevic a souligné la nécessité de rouvrir le passage de Rafah et tout autre passage frontalier pour évacuer les malades et les blessés, afin que leurs vies restent en sécurité.
Le bureau des médias du gouvernement exige constamment l’ouverture des points de passage de Rafah et de Kerem Shalom, l’entrée de l’aide et des biens, et la fin de la guerre génocidaire en cours pour le 9e mois consécutif.
Le bureau a indiqué il y a quelques jours que le spectre de la famine menace désormais directement la vie des citoyens, ce qui laisse présager une augmentation du nombre de décès dus à la faim, notamment chez les enfants, puisque 3 500 enfants sont désormais menacés de mort, à cause de la malnutrition et le manque de suppléments nutritionnels et de vaccins, dont l’entrée dans la bande de Gaza est désormais interdite.
Le chef de l’Organisation arabe des droits de l’homme, Muhammad Jamil, a déclaré que le passage maritime n’était pas destiné à des fins humanitaires ou de secours, tenant les États-Unis entièrement responsables de la guerre de famine contre la bande de Gaza.
Dans une interview exclusive avec l’agence Safa, Jamil a souligné la futilité du transport aérien de l’aide, mais il représente plutôt un dilemme quant à la méthode d’atterrissage et aux pertes de vies et de biens qu’il provoque.
Le ministère de la Santé a déclaré qu’environ 20 000 blessés et malades à Gaza doivent actuellement voyager pour se faire soigner à l’étranger, soulignant qu’aucun d’entre eux n’a pu quitter la bande de Gaza, depuis que les forces armées d’Occupation sioniste ont occupé les points de passage, exposant la vie de milliers d’entre eux à des risques, complications et décès.
Le ministère de la Santé a indiqué que seuls 4 895 blessés et malades ont pu quitter la bande de Gaza pour voyager pendant l’ouverture du terminal de Rafah.
Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) avait précédemment mis en garde contre l’impact catastrophique et la situation désastreuse, dans laquelle se trouvent les enfants de Gaza, en raison de la fermeture des points de passage par lesquels transite l’aide et de l’intensification des opérations militaires sionistes dans la bande.
Depuis le 7 octobre 2023, l’Occupation nazie sioniste a lancé une agression barbare contre la bande de Gaza, faisant des dizaines de milliers de martyrs, blessés et disparus, pour la plupart des enfants et des femmes.
…..Allemagne : Arrestation de Mamdouh Badaoui pour avoir fait des dons à Gaza.
dimanche 7-juillet-2024.
Les autorités allemandes ont arrêté le président du Comité international de secours en Allemagne, Mamdouh Badaoui, dès son arrivée à l’aéroport de Munich venant de la capitale égyptienne le Caire.
Des sources locales ont révélé à notre correspondant que les autorités sécuritaires allemandes à l’aéroport ont confisqué les papiers de Badoui ainsi que son téléphone portable et son argent avant de l’interpeller sur le fond d’envoyer des aides à la bande de Gaza.
Les sources ont précisé que le comité international de secours est une ONG qui travaille légalement en Allemagne, son président Badaoui avait travaillé dans le domaine de secours en Afrique, en Syrie et en Turquie avant de s’installer en Allemagne. Il s’était rendu en Egypte dans le cadre de suivie des activités de son organisation qui gère un dépôt des aides humanitaires au Caire.
…..L’occupant cible les officiers et les agents de la police palestinienne pour semer le chaos à Gaza.
samedi 6-juillet-2024.
La direction générale de la police dans la bande de Gaza a assuré que l’occupant israélien cherche à semer le chaos dans la bande en ciblant d’une manière préméditée et continue les officiers et les agents de la police palestinienne.
La Direction de la police a révélé que les avions de guerre israéliens ont bombardé samedi matin à Tel Sultan, à l’ouest de Rafah, une patrouille de la police qui assurait l’ordre et la sécurité des citoyens et de leurs biens dans la ville.
Le chef de la poste de police, le général Fares Abdel-Al, et trois autres officiers et agents ont rendu l’âme sur le coup alors que huit autres de leurs camarades ont été blessés.
La police palestinienne a condamné cette attaque la qualifiant de crime et de violation flagrante de la loi internationale. Elle a indiqué que des centaines des membres de la police ont été ciblés alors qu’ils assuraient leur devoir auprès des citoyens civils.
La police palestinienne a appelé la société internationale à intervenir pour arrêter ces violations et assurer la sécurité des membres de la police qui font partie des services civils à Gaza.
…..Saraya al-Quds bombarde Sdirot et dresse une embuscade à une force d’occupation à Shujaiya.
samedi 6-juillet-2024.
Le bras armé du mouvement d’al-Jihad islamique, Saraya al-Quds, a déclaré avoir tiré une salve de missiles sur la colonie de Sdirot tout en prenant en embuscade une force sioniste dans le quartier de Shujaiya au nord de la ville de Gaza.
Dans un communiqué, Saraya al-Quds a précisé que ses combattants ont piégé une force de l’armée d’occupation composée de sept soldats. Les accrochages d’une distance zéro dans la rue des Khoulafa au quartier de Shujaiya, ont mené à la mort et à la blessure de tous les membres de la force d’occupation.
Saraya al-Quds ont déclaré dans le même communiqué avoir bombardé avec des tirs de roquettes les attroupements des forces sionistes dans les régions d’Abu Arbian et au sud de tel al-Hawa dans l’axe de Netzarim et dans le site militaire de Sofia.
…..Un raid israélien sur une école abritant des refugiés fait 14 martyrs à Nuseirat.
samedi 6-juillet-2024.
Les forces d’occupation israélienne ont bombardé samedi une école abritant des refugiés dans le camp de Nuseirat, au centre de la bande de Gaza, faisant 14 martyrs palestiniens.
Des sources locales ont rapporté que les avions de guerre israéliens ont bombardé l’école d’al-Jaouni qui abrite des déplacés, déchiquetant les corps de 14 refugiés et faisant des dizaines de blessés. La majorité des victimes sont des enfants et des femmes.
La guerre génocidaire contre le peuple palestinien dans la bande de Gaza se poursuit depuis le 7 octobre dernier faisant jusqu’à nos jours 38 098 martyrs et 87 705 blessés alors que des milliers de Palestiniens sont portés perdus ou sous les décombres de leurs maisons.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com et encore bien d’autres sur http:// french wafa.ps

flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccie,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb,météo,wafa

Mouharram,safar,Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,Chabann,Ramadann, cha’oual,Dhou èl Qidah,Dhoul hidjah

https://french.palinfo.com/feed/ E-mail: info@palinfo.com
https://french.wafa.ps/Pages/LastNews
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss
https://www.algerie360.com/rss
extension : Feedbro

Voici les titres du Flash info pour le Lundi 2 Mouharram 1446, sur MouslimRadio.

Article complet sur :

Home


et
https://french.wafa.ps

#palestine #gaza #jerusalem #alaqsa #rabbin #sioniste #juif #hebron #cisjordanie #Bethléem #Naplouse #jenine #liban #jericho #Tulkarem #Qalqiliya #Beitunia #Beyrouth #Ramallah #Rafah #colon @hattek.hb3 @redazere