Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Mercredi 20 Dhou Al Hidjah 1445, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Mercredi 20 Dhou Al Hidjah 1445, sur MouslimRadio.


Le Centre Palestinien D'Information


L'agence de presse palestinienne 'WAFA

Assalam aleykoum,
Voici le Flash info pour le Mercredi 20 Dhou Hidjah 1445, sur MouslimRadio.
Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres de l’agence de presse palestinienne ‘WAFA’.

.
..

…….32 martyrs et 139 blessés lors de l’agression génocidaire néonazie sioniste contre Gaza en 24 heures.
mardi 25-juin-2024.

L’Occupation néonazie sioniste a commis 3 massacres contre des familles dans la bande de Gaza, dont 32 martyrs et 139 blessés dans les hôpitaux, au cours des dernières 24 heures, selon le ministère de la Santé.

Le ministère a confirmé dans un communiqué, mardi, que le bilan de l’agression génocidaire sioniste incessante s’est élevé à 37 658 martyrs et 86 237 blessés, depuis le 7 octobre dernier.

Il a déclaré : « Il y a encore un certain nombre de victimes sous les décombres et sur les routes, et les ambulances et les équipes de la protection civile ne peuvent pas les atteindre. »

Depuis le 7 octobre dernier, les forces armées d’Occupation « néonazie sioniste » mènent une guerre dévastatrice brutale dans la bande de Gaza, qui a fait des dizaines de milliers de martyrs, de blessés et de disparus, en plus du déplacement de 2 000 000 de personnes et d’une destruction très généralisée d’habitations et des infrastructures qui ont touché plus de 70 % des bâtiments, avec un siège resserré et une crise humanitaire étouffante et une famine sans précédent, notamment à Gaza et dans son nord.

….Démolition de deux maisons à Bethléem et Hébron.
mardi 25-juin-2024.

Aujourd’hui, mardi, les forces armées d’Occupation terroriste nazie sioniste ont démoli deux maisons et rasé un bâtiment en Cisjordanie occupée.

Le chef du conseil du village de Marah Mualla, Khaled Abou Shakra, a déclaré : « Les forces d’Occupation sioniste ont démoli une maison en construction, dans le village de Marah Mualla, au sud de Bethléem, sous prétexte de construction sans permis. »

La démolition du bâtiment composé d’un étage et d’une superficie de 400 mètres carrés appartenait à Samir Muhammad Abou Shakra.

Aujourd’hui, mardi, les forces armées d’Occupation nazie sioniste ont démoli une maison de 200 mètres carrés dans le quartier de « Farsh Al-Hawa », à l’ouest d’Hébron.

Le citoyen Youssef Abdel-Jawad Abou Aisha a déclaré : « Les forces armées d’Occupation terroriste sioniste ont attaqué la zone, accompagnées de leurs véhicules lourds, et ont démoli la maison des deux frères de Tamer, où il vit avec sa famille de 10 membres, notant que le bâtiment se compose de trois étages, un puits d’eau et des murs extérieurs, selon Wafa.

Il a déclaré que les forces armées d’Occupation terroriste sioniste ont attaqué la maison et ont commencé à la démolir, et que le bâtiment susmentionné était autorisé par la municipalité d’Hébron, qu’il disposait de tous les papiers d’identification attestant de la propriété du terrain.

Dans ce contexte, aujourd’hui mardi, les forces armées d’Occupation néonazie sioniste ont démoli un immeuble dans le village de Jourat Al-Shamaa, au sud de Bethléem.

Le chef du conseil du village de Jurat Al-Shamaa a rapporté que les forces armées sionistes ont démoli une maison en construction située entre Jurat Al-Shamaa et Marah Maala, propriété du citoyen Zuhair Faisal Muhammad Hussein.

Aujourd’hui, mardi, les bulldozers de l’Occupation fasciste sioniste ont arraché 60 oliviers des terres proches de Ya`bad, à l’ouest de Jénine, à l’intérieur du mur de l’apartheid, et ont également détruit de vastes zones de leurs terres.

Le chef du conseil du village d’Oum al-Rihan, Majdi Zaid, a rapporté que les bulldozers de l’Occupation terroriste sioniste avaient déraciné des dizaines d’oliviers sans avertissement et rasé au bulldozer les terres situées à l’intérieur du mur de l’apartheid au nord-ouest de Jénine, dans la région de Ya’bad, en la zone appelée « C », appartenant au citoyen Rawhi Kamel Zaid.

Il a souligné que le terrain a une superficie de 3 dunams et est planté d’oliviers et d’arbres fruitiers.

Selon la Commission de résistance au mur et à la colonisation, les autorités d’Occupation néonazie sioniste ont mené 47 opérations de démolition, touchant 66 installations, dont 35 maisons habitées, 5 inhabitées et 15 installations agricoles et autres, en Cisjordanie, y compris Jérusalem occupée, au cours du mois dernier.

….28 martyrs dont la sœur de Haniyeh dans les derniers massacres de l’Occupation à Gaza.
mardi 25-juin-2024.

Plus de 28 citoyens, pour la plupart des enfants et des femmes, dont la sœur du chef du Hamas Ismail Haniyeh, ont été tués dans une série de massacres commis, mardi, par les forces armées d’Occupation nazie sionistes dans la ville de Gaza.

Des sources médiatiques ont confirmé le martyre de Hajja Zahr Abdel Salam Haniyeh (Oum Nahed), sœur du chef du bureau politique du Hamas, Ismail Haniyeh, ainsi que de 13 membres de sa famille lors du bombardement, commis par les forces armées d’Occupation néonazie sioniste, de leur domicile dans la ville de Gaza, ce matin.

Selon les sources ; « Les forces armées d’Occupation fasciste sioniste ont commis un massacre dans le camp de plage, à l’ouest de la ville de Gaza, après avoir bombardé une maison au-dessus des têtes de ses habitants, faisant au moins 13 martyrs, tandis qu’un certain nombre de martyrs sont encore sous les décombres.

Parmi les martyrs des bombardements d’Occupation figuraient Nahed Haniyeh Abou Ghazi dans le camp de la plage : Zahr Abdel Salam Haniyeh (Umm Nahed), Nahed Ghazi Haniyeh (Abou Ghazi), son épouse Iman Ahmed Haniyeh (Oum Ghazi) et son fils (Imam de la mosquée occidentale), Muhammad Nahed Haniyeh Abou Hamza, Ismail Nahed Haniyeh, Moamen Nahed Haniyeh, Zahr Nahed Haniyeh, Shahd Nahed Haniyeh et Amal Nahed Haniyeh.

Des dizaines de membres de la famille « Haniyeh » ont déjà été tués, depuis le début de la guerre génocidaire dans la bande de Gaza, dont 3 des fils du leader du Hamas Ismail Haniyeh : Hazem, Amir et Muhammad, et 5 de ses petits-enfants, d’avoir été pris pour cible lors d’un raid d’Occupation sioniste visant leur voiture dans le Camp de la plage, le 10 avril. En avril dernier, qui coïncidait avec l’Aïd al-Fitr.

3 personnes ont été tuées et d’autres ont été blessées lorsque un avion d’Occupation terroriste sioniste a bombardé, mardi matin, un groupe de civils au carrefour de Palmira, dans la rue Al-Wahda.

Un jeune homme a été tué après que l’Occupation l’a pris pour cible, alors qu’il vendait du café à Gaza.
La Défense civile du gouvernorat de Gaza a annoncé que ses équipes ont traité avec trois cibles (l’école Abdul Fattah Hamoud dans la région d’Al-Darraj, l’école Asmaa dans le camp d’Al-Shati et une maison de la famille Al-Zamili dans le quartier d’Al-Shujaiya), où les équipages ont récupéré 13 martyrs et plusieurs blessés.

L’aviation de guerre d’Occupation néonazie sioniste a bombardé une maison à côté de la mosquée Ali, près du marché vert, dans le quartier de Shujaiya, à l’est de la ville de Gaza.

La Défense civile a récupéré deux femmes martyres et un certain nombre de blessés, suite à un bombardement visant la maison de la famille Al-Zamili, dans la région d’Al-Shuja’iya, à l’est de la ville de Gaza.

Plus de 10 martyrs, les dépouilles d’enfants et de femmes de la famille Abou Saada et de la famille Al-Fayoumi, sont arrivés de l’école Abdel Fattah Hamoud, dans la région de Daraj, au centre de la ville de Gaza, à l’hôpital Al-Ma’madani, après un massacre commis par les forces armées d’Occupation fasciste nazie sioniste

….Hamas : l’administration Biden est entièrement responsable de la guerre génocidaire et de la poursuite des massacres à Gaza.
mardi 25-juin-2024.

Le mouvement Hamas a tenu l’administration du président américain Joe Biden pour responsable de la poursuite de la guerre génocidaire contre notre peuple palestinien dans la bande de Gaza, en continuant à offrir au « gouvernement sioniste et à son armée criminelle » une couverture politique et militaire et du temps pour accomplir la mission de destruction et de génocide dans la bande de Gaza.

Le Hamas a déclaré mardi dans un communiqué : « Les massacres perpétrés par l’ennemi sioniste fasciste contre notre peuple dans la bande de Gaza sont la confirmation par le gouvernement fasciste sioniste de son mépris continu de toutes les lois internationales, normes humaines et valeurs, en ciblant délibérément des civils innocents, en commettant contre eux les massacres les plus horribles.

Le Hamas a évoqué les récents massacres, notamment le bombardement de la maison de la famille Haniyeh dans le camp de plage, au cours duquel 10 civils ont été tués, dont la sœur du leader du Hamas Ismail Haniyeh, le bombardement de l’école Abdel Fattah Hamoud dans le quartier de Daraj, qui a coûté la vie à 8 membres de la famille al-Jarro, et a pris pour cible la maison de la famille Nasr dans le camp d’Al-Maghazi, l’école Asmaa de l’UNRWA dans le camp d’Al-Shati, et a provoqué la mort de dizaines de martyrs, pour la plupart, des enfants et des femmes.

Il a appelé les masses de notre nation arabe et islamique, ainsi que les peuples libres du monde, à intensifier le mouvement de solidarité à tous les niveaux et à faire pression pour mettre fin à l’agression génocidaire barbare sioniste.

Le Hamas a également appelé la communauté internationale et les Nations Unies à assumer leurs responsabilités face à ces crimes horribles en cours, à prendre des mesures urgentes pour protéger les civils innocents et à demander des comptes aux dirigeants terroristes de l’Occupation néonazie sioniste pour leurs crimes.

….Josep Borrell, a averti : Israël a une volonté claire d’annexer la Cisjordanie.
mardi 25-juin-2024.

Le Haut Représentant de l’Union européenne pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité, Josep Borrell, a averti lundi que l’Occupation nazie sioniste (Israël) a une volonté claire d’annexer progressivement la Cisjordanie ».

Borrell a déclaré lors d’une conférence de presse, après une réunion des ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne au Luxembourg : « Il semble qu’il y ait une volonté israélienne (sioniste) claire d’annexer progressivement la Cisjordanie, ce qui ne conduira pas à la paix. »

Il a ajouté que « nous n’avons pas réussi à obtenir un cessez-le-feu dans la bande de Gaza, malgré trois semaines depuis la proposition soutenue par la communauté internationale. »

Depuis le 7 octobre dernier, l’armée d’Occupation terroriste sioniste poursuit ses attaques contre la bande de Gaza, avec le soutien des États-Unis et de l’Europe. Ses avions bombardent les environs des hôpitaux, des bâtiments, des tours et des maisons des civils palestiniens, les détruisant au-dessus des têtes de leurs habitants, tout en bloquant l’accès à l’eau, à la nourriture, aux médicaments et au carburant.

L’agression génocidaire barbare sioniste, continue sur Gaza, a conduit à la mort de 37 626 personnes et à la blessure de 86 098 autres, ainsi qu’au déplacement de près de 1 700 000 de résidents du territoire, selon les données des Nations unies.

….Al-Racheq : Netanyahu tergiverse pour gagner du temps et poursuivre la guerre génocidaire.
mardi 25-juin-2024.

Le dirigeant du Hamas, Ezzat al-Racheq, a déclaré que les récentes déclarations médiatiques de Netanyahu, dimanche dernier, révèlent sa véritable intention de saboter l’accord d’échange de prisonniers et de poursuivre une guerre brutale contre le peuple palestinien à Gaza.

Dans un communiqué à la presse, Al-Racheq a déclaré : « La véritable position de Netanyahu est de ne pas parvenir à un accord, de tergiverser pour gagner du temps et de continuer la guerre génocidaire brutale. »

« Il est devenu clair pour le monde entier que Netanyahu est celui qui refuse et entrave ce qui a été mentionné dans le discours de Biden et la récente résolution du Conseil de sécurité, et non le Hamas. » A-t-il poursuivi.

Concernant la véritable position de Netanyahu sur l’accord d’échange de prisonniers, le dirigeant au Hamas a souligné que « les propos de Netanyahu sur la conclusion d’un accord partiel et la poursuite de l’agression brutale sioniste confirment qu’il ment aux familles des prisonniers et ne se soucie pas de la vie de leurs enfants. »

Al-Racheq a souligné que « maintenant, la balle est dans le camp du criminel de guerre Netanyahu ». Il a appelé l’administration américaine à ne pas rester silencieuse ni partiale, mais à exercer une pression sur Netanyahu et son gouvernement pour mettre fin à l’agression barbare et à la guerre génocidaire.

En effet, le leader au Mouvement du Hamas a réaffirmé la position positive de son mouvement quant aux efforts des médiateurs au Qatar et en Égypte, visant à parvenir à un accord assurant un arrêt permanent de l’agression, un retrait complet de Gaza, et un échange de prisonniers.

….Bardan : Abbas entrave la réunion des factions en Chine, poursuivant une politique d’exclusivité.
mardi 25-juin-2024.

Hossam Badran, chef du bureau des relations nationales du Hamas, a révélé que le président de l’Autorité palestinienne (AP), Mahmoud Abbas, a empêché la tenue d’une réunion des factions prévue en Chine, soulignant que cela s’inscrit dans une continuité de sa politique d’exclusivité sur la scène palestinienne.

Badran a déclaré lors d’une interview lundi que le président de l’AP avait informé la partie chinoise de son refus de participer à la réunion élargie, sans fournir de justifications logiques, ni d’initiatives de dialogue national.

Il a souligné que le Hamas avait répondu favorablement à l’invitation des amis en République populaire de Chine, qui visait à réaliser l’unité nationale palestinienne, en traitant cette invitation avec une grande positivité et responsabilité.

Il a précisé que cette invitation avait été claire depuis le début, avec une première réunion bilatérale entre le Hamas et le Fatah en avril, suivie d’une réunion élargie incluant toutes les factions palestiniennes, qui était prévue pour aujourd’hui.

« Il a ajouté que les Chinois avaient continué à suivre de près la situation, tenant des réunions avec toutes les factions pour préparer et organiser la réussite de la réunion élargie aujourd’hui. Au début des préparatifs pour le voyage des délégations, le président de l’AP a contacté le côté chinois et leur a informé son refus de participer à la réunion élargie, sans fournir de justifications logiques, ni engager de dialogues nationaux.

Il a exprimé son regret face à cette position qui entrave l’atteinte d’un consensus national dans une période sensible et critique pour notre peuple, notamment dans le cadre de la bataille du déluge d’Al-Aqsa, où notre peuple montre un exemple parfait de résilience et de fermeté, en plus de la performance remarquable de la résistance contre l’ennemi occupant néonazi sioniste, particulièrement dans la bande de Gaza. ».

…..Les forces de résistance d’Al-Qassam et d’Al-Aqsa attirent une force d’occupation et la ciblent à Tulkarem.
mardi 25-juin-2024.

Les Brigades Al-Qassam à Tulkarem ont annoncé que l’unité d’élite conjointe des Brigades Al-Qassam, des Brigades des Martyrs d’Al-Aqsa et des groupes des Chevaliers de la Nuit avait réussi hier soir à attirer une force de l’armée d’occupation israélienne dans une embuscade précise. .

Elles ont expliqué que lors d’une opération complexe et précise, grâce à une surveillance, un suivi et une infiltration minutieux, un véhicule transportant un certain nombre de soldats ennemis a été attiré dans un véhicule, et après cela, nous avons ciblé toutes les personnes à l’intérieur du véhicule, avec la grâce et l’aide de Dieu. .

Les Brigades ont confirmé : « Nous disons à l’ennemi que ce n’est qu’une réponse préliminaire aux crimes qu’il commet contre notre peuple dans la bande de Gaza, et nous vous ferons goûter les plus horribles et les plus grands, avec l’aide de Dieu, et nous fera le reste de la conversation.

Elles ont souligné que l’opération s’inscrit dans le cadre de la bataille d’Al-Aqsa et que l’unité du sang et des armes, sous une seule tranchée, dominera sur le terrain la résistance palestinienne en Cisjordanie.

Elles ont ajouté : » Oh notre peuple généreux, nous vous saluons avec le salut de Dieu et nous vous disons que nous serons pour vous un bouclier impénétrable, si Dieu le veut, et nous ne parlerons pas beaucoup. Nous laisserons nos actions précéder nos paroles et nous ne traitons pas de menaces mais plutôt d’actions. Alors avancez (occupation), si vous êtes courageux, Nous vous apporterons une mort inévitable par la puissance de Dieu, et nous sommes sous une même bannière et nous vous combattrons sous une même tranchée, Si Dieu le veut. » .

.Les médias gouvernementaux mettent en garde : la famine s’aggrave à Gaza et dans le nord.
mardi 25-juin-2024.

Le bureau des médias gouvernementaux a averti que la famine s’aggrave dangereusement dans la bande de Gaza, en particulier dans les gouvernorats de Gaza et du nord, soulignant l’accord de l’occupation et de l’administration américaine pour gérer cette conspiration humanitaire.

Le directeur général du Bureau d’information, Ismail Thawabta, a annoncé – lors d’une conférence de presse à Gaza lundi – que les conditions humanitaires se sont sérieusement détériorées dans les gouvernorats de la bande de Gaza, notamment avec la décision américaine et « israélienne » d’empêcher l’entrée de nourriture et de médicaments de manière inhumaine.

Il a souligné que cela s’inscrit dans le cadre de la guerre génocidaire contre les civils dans la bande de Gaza, où le crime d’empêcher l’entrée de l’aide, de la nourriture et des médicaments est commis comme outil de pression politique de la part de l’occupation et de l’administration américaine, qui a considérablement exacerbé les souffrances humaines et rendu les conditions catastrophiques dans tous les gouvernorats de la bande de Gaza.

Il a souligné que le spectre de la famine grandit de jour en jour et menace désormais directement la vie des citoyens, ce qui laisse présager une augmentation du nombre de décès dus à la faim, en particulier parmi plus d’un million d’enfants qui sont désormais directement menacés de malnutrition, dont 3 500 enfants qui sont plus proches de la mort que de la vie à cause de la malnutrition, du manque de nourriture, du manque de suppléments nutritionnels et du manque de vaccins dont ils sont privés, et l’occupation empêche leur entrée à Gaza.

Thawabta a souligné qu’il y a 49 jours, l’armée d’occupation « israélienne » a complètement occupé le poste frontière de Rafah, qui est un passage purement palestinien reliant la Palestine à la République arabe d’Égypte, et que l’occupation commet ainsi un crime évident contre le règne de la paix internationale et contre tous les accords internationaux.

Il a souligné que l’occupation avait annoncé le rasage au bulldozer et l’incendie du passage terrestre de Rafah, et que les soldats de l’occupation avaient diffusé des vidéos montrant l’étendue des destructions catastrophiques et la gravité du crime historique d’avoir incendié le passage de Rafah et de l’avoir mis définitivement hors service, ce qui est considéré comme une nouvelle violation du droit international et de toutes les significations de l’humanité et de la moralité.

Il a déclaré : L’occupation derrière ce crime a empêché 25 000 malades et blessés de voyager pour se faire soigner à l’étranger, après que l’occupation ait délibérément éliminé le système de santé dans la bande de Gaza, mis les hôpitaux hors service, tué 500 membres du personnel médical et arrêté 310 membres du personnel médical, dans le cadre du ciblage du système de santé de la bande de Gaza, en le mettant hors service et en rendant la bande de Gaza inhabitable, atteignant ainsi l’objectif de l’occupation de mettre en œuvre le plan de déplacement qu’elle veut mettre en œuvre contre la population de la bande de Gaza.

Il a souligné que l’occupation empêche les auteurs de ce crime immoral d’incendier le passage de Rafah, ainsi que la fermeture du passage de Kerem Shalom – empêchant – l’entrée de plus de 15 000 camions humanitaires bloqués aux passages, soulignant que ne pas entrer dans ces camions signifie une peine de mort pour les habitants de la bande de Gaza, devenus… dépendants entièrement et uniquement de l’aide pour leur alimentation.

Il a lancé un appel de détresse à la communauté internationale, aux organisations et internationales, à tous les pays du monde libre et aux pays arabes et islamiques, pour qu’ils se soulèvent pour le bien de la moralité et de l’humanité et pour le bien de notre peuple palestinien qui est victime du génocide.

Il les a appelés à faire pression sur l’administration américaine et l’occupation « israélienne » pour qu’ils mettent fin à la guerre génocidaire contre les civils, et nous exigeons qu’ils ouvrent tous les passages terrestres et apportent de l’aide à notre honorable peuple palestinien.

Il a déclaré : La population de la bande de Gaza, en particulier des gouvernorats de Gaza et du Nord, est confrontée à la mort en raison de la politique de famine pratiquée par l’occupation et l’administration américaine. Dans les gouvernorats de Gaza et du Nord, il y a des morts. 700 000 personnes vivent quotidiennement des périodes de famine, car l’occupation a empêché l’entrée de l’aide, des biens et des marchandises pendant plus de deux mois consécutifs, ce qui laisse présager d’énormes pertes en vies humaines, notamment parmi les malades et les enfants.

Quai flottant :

Il a évoqué le quai flottant américain, indiquant qu’il s’inscrit dans le cadre de son projet médiatique visant à tromper l’opinion publique et à vendre des illusions au monde. L’administration américaine a commencé à exprimer à travers différents médias son intention d’établir un quai flottant au large des côtes de la bande de Gaza, puis a entrepris la construction de ce quai flottant pour une période d’environ deux mois consécutifs, puis a annoncé l’exploitation de ce quai flottant après mi-mai dernier.

Il a souligné que l’administration américaine prétendait que ce quai flottant avait pour but d’acheminer une aide humanitaire aux habitants de la bande de Gaza, mais les faits et le terrain confirment sans aucun doute que ce quai flottant n’a rien apporté dans le cadre de la fin du crime de famine, car la famine s’aggrave dangereusement, en particulier dans les deux gouvernorats de Gaza et du nord, où 700 000 personnes souffrent de famine réelle.

Voici les demandes formulées par le bureau des médias du gouvernement :

Premièrement : nous condamnons dans les termes les plus fermes la poursuite du crime de génocide contre notre peuple palestinien dans la bande de Gaza, un crime qui a jusqu’à présent coûté la vie à (47 600) martyrs et personnes disparues, dont plus de (15 830) enfants martyrs (10 500) femmes martyres, et (500) ) Martyr du personnel médical, et nous appelons tous les pays du monde libre et les organisations internationales à condamner ce crime historique et à faire pression sur l’occupation pour mettre fin à ce crime, ainsi que de poursuivre les occupants devant les tribunaux internationaux et de les punir.

Deuxièmement : nous tenons l’occupation « israélienne » et l’administration américaine entièrement responsables de la poursuite du crime de génocide et de la poursuite des violations des droits de l’homme dans la bande de Gaza. Par conséquent, cette guerre et cette agression continue contre la bande de Gaza doivent être arrêtées. il faut cesser, et la fourniture d’armes meurtrières par les alliés de l’occupation, destinées à tuer, doit cesser.

Troisièmement : nous appelons la communauté internationale, tous les pays du monde et toutes les organisations internationales à faire pression sur l’occupation « israélienne » pour qu’elle ouvre immédiatement et d’urgence les points de passage terrestres et achemine des milliers de camions d’aide à nos Palestiniens dans la bande de Gaza, en particulier dans les gouvernorats de Gaza et du Nord, alors que la famine s’aggrave considérablement, ce qui menace la mort d’un grand nombre de personnes malades et d’enfants qui souffrent de la faim.

Quatrièmement : Nous condamnons dans les termes les plus fermes le mépris de l’administration américaine envers notre peuple palestinien, à travers la propagande et la désinformation médiatique concernant le quai flottant, et son affirmation selon laquelle elle a l’intention de fournir de l’aide par son intermédiaire, mais depuis plus de trois mois, elle n’a rien fourni de clair, ce qui témoigne d’un terrible mépris pour la vie des civils de la part de notre peuple palestinien et de son affame, et il n’a même pas clarifié sa position sur les soupçons de sécurité portés par ce quai de sécurité flottant.

Cinquièmement : Nous condamnons dans les termes les plus fermes l’incendie du poste frontière de Rafah par l’occupation « israélienne », le mettant hors service et privant plus de 25 000 personnes malades et blessées de se déplacer pour recevoir des soins en dehors de la bande de Gaza. Nous condamnons également l’occupation pour la fermeture du passage de Kerem Shalom, empêchant l’entrée du matériel médical dans les hôpitaux, et empêchant l’entrée du personnel médical, des médicaments et de l’aide, ce qui laisse présager une véritable catastrophe humanitaire.

Sixièmement : Le monde est aujourd’hui confronté à un tournant historique. Il a le choix entre deux choses et pas de troisième : soit s’aligner sur le crime historique et le génocide avec l’occupation « israélienne » et l’administration américaine, soit s’aligner sur la moralité et l’humanité avec notre peuple palestinien et appeler à la fin de la guerre de génocide et mettre fin à la politique de famine qui menace la vie d’environ 2,4 millions de personnes dans la bande de Gaza.

…..Khalil Al-Hayya : Nous sommes prêts à entamer des négociations pour mettre fin à la guerre selon 4 principes.
mardi 25-juin-2024.

Le vice-président du Hamas dans la bande de Gaza et membre du Bureau politique, Khalil Al-Hayya, a confirmé la sérieuse volonté du mouvement d’entamer des négociations réelles et sérieuses pour conclure un accord d’échange et mettre fin à la guerre et à l’agression.

Al-Hayya a déclaré – dans une interview avec Al Jazeera lundi soir – : Nous sommes prêts et sérieux à entamer des négociations réelles et sérieuses si l’occupation israélienne adhère aux principes du président Biden et à ce qu’il réalise pour la volonté du peuple, en mettant un terme à l’agression israélienne et en procédant au retrait complet de la bande de Gaza, et nous nous engageons vers un accord sérieux.

Il a ajouté : « Nous restons sérieux et nous espérons que les médiateurs, les frères qataris et égyptiens, parviendront à convaincre l’administration américaine, si elle est sérieuse, de forcer l’occupation à parvenir à cet accord et à mettre fin à cette guerre et à cette agression contre notre peuple.

Il a souligné que les déclarations de Netanyahu confirment ce que nous avons toujours dit, à savoir que le gouvernement d’occupation sioniste dirigé par Netanyahu ne veut pas parvenir à un cessez-le-feu et ne veut pas d’un véritable échange de prisonniers.

Al-Hayya a déclaré : Nous disons depuis des mois, et nous l’avons dit aux médiateurs et nous l’avons dit à tout le monde, que nous sommes prêts si nous avons un texte clair et une offre claire pour un cessez-le-feu et un retrait complet de la bande de Gaza, et à échanger une vraie affaire.

Netanyahu ne veut pas arrêter la guerre.

Il a ajouté : Nous voyons Netanyahu annoncer ouvertement le contenu de ses paroles et ce qui est caché dans la dernière proposition, ce qui confirme ce que Netanyahu dit aujourd’hui, et il est clair qu’il est en contradiction avec les déclarations du président américain Biden, qui a annoncé son intention à un cessez-le-feu permanent, à un retrait complet, à la reconstruction, à l’échange de prisonniers, etc.

Il a poursuivi : Aujourd’hui, Netanyahu dit clairement à tout le monde : « Je ne veux pas arrêter la guerre, je veux mener une action partielle, une trêve temporaire pour récupérer un groupe de prisonniers israéliens des mains de la résistance, puis reprendre la guerre. » C’est la véritable position de Netanyahu, et tout le reste n’est qu’un embellissement du discours.

Il a souligné que Netanyahu ne veut pas conclure un accord, qu’il divertit ceux qu’il rencontre de temps en temps et qu’il annonce chaque jour ces déclarations vides de sens qui datent de près de neuf mois. Il n’a pas éliminé la résistance et ne pourra pas récupérer les prisonniers sans un accord avec la résistance palestinienne représentée par le Hamas, et il ne pourra pas imposer tout ce qu’il veut.

Il a souligné que Netanyahou annonce ouvertement des idées et des slogans pour la poursuite de la guerre et de l’agression, et que c’est aujourd’hui la responsabilité des médiateurs, en premier lieu de l’Amérique, qui est aujourd’hui partenaire dans cette guerre, des déclarations et de la crédibilité du président américain Biden qui est en jeu, tout comme la résolution du Conseil de sécurité qui a été adoptée presque à l’unanimité.

Le leader du Hamas a déclaré : « Nous sommes confrontés à une vérité claire qui confirme que Netanyahu et son gouvernement fasciste ne veulent pas conclure d’accord et ne veulent pas mettre fin à l’agression, et nous progressons vers la réalisation des objectifs de notre peuple pour mettre fin à l’agression, procéder à un retrait complet, parvenir à un accord d’échange et atteindre pleinement les objectifs de notre peuple.

Il a ajouté : Nous n’avons pas changé notre position sur les propositions du président Biden. Nous les avons accueillies favorablement lorsqu’il les a annoncées le 30 du mois dernier, et nous avons salué la résolution du Conseil de sécurité qui a été adoptée pour adopter ces questions afin de mettre fin à l’agression et au retrait complet, etc. Nous saluons toujours cette position, et nous sommes toujours sérieux, et nous sommes toujours prêts à parvenir à un véritable accord par lequel cette agression brutale cessera et nous passerons à un véritable accord d’échange.

Il a souligné qu’il n’y a aucune question dans les négociations qui ne change pas ou qui change. Les négociations sont des négociations, mais il y a des principes clairs depuis le début, du 1er décembre dernier jusqu’à aujourd’hui l’occupation tente d’échapper.

Principes de négociation.

Il a identifié quatre principes auxquels le Hamas adhère : le premier principe : l’arrêt de la guerre, un cessez-le-feu permanent et global et un retrait complet, le deuxième principe : le retour des déplacés, le troisième : les secours et la reconstruction, et l’objectif important de ces principes est un véritable échange de prisonniers.

Al-Hayya a ajouté : Ce sont quatre principes et idées clairs, et il y a des détails, et je dis que nous ne sommes pas loin des nombreux détails, car les documents échangés sont proches, mais le point de désaccord aujourd’hui est que le gouvernement israélien ne veut toujours pas accepter le principe d’un cessez-le-feu.

Il a souligné que la proposition israélienne ne vise qu’à mettre en œuvre la première étape et perd l’interdépendance, la cohésion et la cohésion des étapes les unes avec les autres. Par conséquent, si l’occupation israélienne a la volonté et est sérieuse de mettre fin à l’agression, je pense que nous le ferons pour conclure un accord directement.

Le leader du Hamas a confirmé que c’est là l’objectif, le test de la communauté internationale pour obliger l’occupation à mettre fin à la guerre, à mettre fin à l’agression globale et à accepter ce principe. Si l’occupation accepte ce principe, nous y passerons directement un véritable échange de prisonniers, même si l’occupation fixe également certaines dispositions qui peuvent faire l’objet de négociations, il tente de passer le temps et de semer complètement le doute sur cette voie.

Vitalité de la Résistance.

Al-Hayya a déclaré : Si l’occupation veut annoncer qu’elle a vaincu les Brigades Qassam et atteint ses objectifs, alors laissez-la faire et dire ce qu’elle veut, et le terrain est la preuve. Par conséquent, la résistance et ce dont nous avons parlé sont une réalité. il y a peu, l’opération combinée des Brigades Qassam et du reste des factions palestiniennes confirme la vitalité de la résistance et sa capacité à épuiser l’ennemi, si l’ennemi veut se convaincre que c’est fini, qu’il le fasse et sors.

Al-Hayya a ajouté : Nous voulons que cette agression et cette guerre se terminent par un accord de cessez-le-feu et un échange direct de prisonniers. Cependant, si l’occupation annonce qu’elle a terminé ses opérations et quitté Rafah, il n’y aura pas d’échange de prisonniers. La guerre ne s’arrêtera pas et l’état d’épuisement mutuel persistera.

Il a souligné que Netanyahu veut enflammer pleinement les fronts partout pour rester au pouvoir et rester à la tête de son gouvernement fasciste. Il est donc du devoir de la communauté internationale et des grandes puissances de contraindre l’occupation à un cessez-le-feu permanent.

Al-Hayya a déclaré : Nous continuerons à défendre notre peuple et nos mains resteront tendues pour conclure un véritable accord selon lequel l’agression cessera, nous échangerons des prisonniers, puis nous reconstruirons notre peuple et reprendrons la reconstruction et la restauration de ce que l’occupation a largement détruit dans la bande de Gaza.

Il a souligné que l’entité sioniste, qui a lamentablement échoué dans sa guerre à Gaza jusqu’à présent, et dont le neuvième mois est presque terminé, ne sera pas en mesure d’inverser le cours de la guerre vers le nord avant d’avoir terminé le front sud.

La guerre au Liban.

Al-Hayya a déclaré : Si l’occupation lance une guerre à grande échelle contre le Liban, elle entrera dans une fournaise de guerre et un incendie déchaîné qui engloutira l’occupation et ses composantes, et Israël, l’État occupant et l’entité usurpatrice, sera confrontée au défi de l’effondrement et du retrait pour toujours, si Dieu Tout-Puissant le veut, car le front libanais, s’il se produit et s’ouvre, La guerre ouvrira d’autres fronts et ouvrira une guerre faisant rage contre l’occupation israélienne.

Al-Hayya a demandé : Israël, qui souffre d’une économie en déclin, souffre d’un isolement politique international, souffre de conflits internes, souffre de crises, d’une armée effondrée et d’une armée qui panse ses blessures à Gaza, est-ce que ce gouvernement et ce une armée capable d’ouvrir un grand front intégré ? Je réponds : je pense que c’est réaliste. C’est peut-être un rêve pour Netanyahu, et s’il veut le réaliser, qu’est-ce que cela signifie ? Cela signifie qu’il entre dans une guerre majeure qui pourrait inclure la région et peut-être, si Dieu le veut, éliminera l’occupation et ses ambitions.

Le leader du Hamas estimait que l’armée sioniste avait perdu confiance en elle-même et que si un comité était formé pour demander des comptes à ceux qui n’avaient pas évalué la situation le 7 octobre, début du déluge, cela signifierait que l’entité sioniste était entrée dans une situation difficile, état de méfiance et de confusion interne qui ne pourrait être stoppé qu’en arrêtant l’agression ou en adoptant des options lointaines.

L’entité n’est pas candidate à la survie.

Il a souligné que cette entité sioniste n’est pas candidate à rester telle qu’elle était, depuis 76 ans elle gère l’état de mensonge et l’image esthétique qu’elle disait, et elle est revenue au monde comme ni une démocratie ni une force redoutée, ni propriétaire d’une économie capable de suivre le rythme du monde. Par conséquent, l’entité sioniste est désintégrée intérieurement, son économie ne peut pas répondre aux besoins et, au niveau international, elle est perturbée par ces grands défis et son incapacité à atteindre ses objectifs.

Il a ajouté : Cette entité s’érode de l’intérieur, et comme on l’a toujours dit dans le mouvement des peuples, des pays et autres, si les entités commencent à s’éroder de l’intérieur, elles s’effondreront et le toit tombera probablement.

La colonisation engloutit la Cisjordanie.

Il a souligné que ce gouvernement sioniste fasciste, depuis le jour de son arrivée, a considéré comme son objectif direct l’annexion de la Cisjordanie et la colonisation du reste des terres de Cisjordanie, et aujourd’hui, vous parlez de l’abandon par l’armée de plus de 60 % du territoire sur la Cisjordanie et la laisser aux troupeaux de colons, selon le ministre sioniste des Finances Smotrich.

Il a également souligné que la colonisation est en train d’engloutir lentement la Cisjordanie et que le défi qui nous attend, en tant que Palestiniens, est sans aucun doute de rester unis face au monstre de la colonisation et à l’annexion de la Cisjordanie.

Il a souligné que cela ne peut être fait qu’en opposant à ces projets sionistes une résistance globale qui n’exclut rien des méthodes pour faire face à cette agression. Notre peuple, si Dieu Tout-Puissant, nous habituera à être capables de résister et de relever tous les défis auxquels sont confrontés ses problèmes cruciaux.

….Blessés et arrestations lors d’une campagne de raid d’occupation en Cisjordanie.
mardi 25-juin-2024.

Un certain nombre de citoyens ont été blessés et d’autres ont été arrêtés – mardi à l’aube – lors d’une campagne de raids menée par les forces d’occupation sionistes dans diverses parties de la Cisjordanie occupée, qui comprenait des affrontements dans plusieurs zones.

À Naplouse, deux enfants ont été blessés par des fragments de balle lors du raid des forces d’occupation israéliennes, mardi à l’aube, dans le camp de Balata, à l’est de Naplouse, au milieu d’affrontements qui ont notamment éclaté au cours desquels huit citoyens ont été arrêtés.

Des sources locales ont rapporté que les forces d’occupation ont pris d’assaut le camp et assiégé un certain nombre de quartiers, au milieu d’affrontements avec des groupes de jeunes hommes.

Le Croissant-Rouge a signalé que deux enfants avaient été blessés par des fragments de balles de l’occupation et que les forces d’occupation avaient entravé le travail de ses équipes.

Selon des témoins ; Les forces d’occupation ont pris d’assaut le camp de Balata au milieu de tirs nourris et largement répandus dans ses environs, attaquant plusieurs maisons et vandalisant leur contenu, ce qui a provoqué le déclenchement d’affrontements au cours desquels deux enfants ont été blessés par des fragments de balle à la tête et à la main.

Les forces d’occupation ont arrêté une ambulance du Croissant-Rouge et confisqué ses clés et son matériel de communication, tout en arrêtant sept citoyens : Thaer Harb, Raed Sawalma, Jaber Awais, Ahmed Abu Lail, Diyaa Abdel-Al, Ibrahim Abu Aziz et Muhammad Abu Aziz.

Les forces d’occupation ont également pris d’assaut le quartier d’Al-Maajin, à l’ouest de la ville, et ont perquisitionné et fouillé plusieurs maisons, tout en prenant d’assaut le quartier d’Al-Makhfiya et la rue Tal et en arrêtant le jeune homme Kamel Abu Zant.

À Bethléem, les forces d’occupation ont arrêté quatre citoyens de différentes zones de Bethléem.

Des sources locales ont rapporté que les forces d’occupation ont arrêté Iyad Jaaba (26 ans) de la ville de Doha, à l’ouest, Mahdi Muhammad Fararja (21 ans) de la région de Karkafa et Nidal Khaled Sweilem (40 ans) de Wadi Shaheen dans le centre de Bethléem, après avoir perquisitionné et fouillé les maisons de leurs familles.

Les forces d’occupation ont également arrêté le prisonnier libéré Shadi Kamel Musleh, du camp de Dheisheh, au sud de Bethléem, au poste de contrôle militaire Container, au nord-est de Bethléem.

Les sources ont ajouté que les forces d’occupation ont pris d’assaut le village d’Al-Jab’a, au sud-ouest de Bethléem, et ont attaqué la maison du citoyen Hilal Masha’leh et l’ont fouillée.

A Tubas, les forces d’occupation ont arrêté mardi à l’aube trois jeunes hommes de la ville de Tammoun, au sud de Tubas.

Le directeur du Club des prisonniers de Tubas, Kamal Bani Odeh, a déclaré que l’occupation avait arrêté Musharraf Muhammad Saad Bisharat, Uday Mahmoud Bani Odeh et Mazouz Muhammad Mahmoud Bisharat.

Les forces d’occupation ont pris d’assaut la ville depuis son entrée est et se sont déployées dans plusieurs quartiers, coïncidant avec le déclenchement de violents affrontements et d’explosions.

A Salfit, les forces d’occupation ont pris d’assaut le village de Rafat, à l’ouest de la ville de Salfit.

Des sources locales ont rapporté que les forces d’occupation ont pris d’assaut le village et ont attaqué la maison du citoyen Nader Youssef Judeh, détruit son contenu et mené des enquêtes sur le terrain avec ses habitants.

…..Izzat Al-Rishq nie les allégations selon lesquelles le Hamas envisage de quitter le Qatar.
mardi 25-juin-2024.

Izzat Al-Rishq, membre du bureau politique du Hamas, a nié les allégations selon lesquelles le Hamas envisageait de quitter le Qatar et de se diriger vers l’Irak.

Al-Rishq a déclaré dans un bref communiqué : « Il n’y a aucun fondement dans les allégations rapportées par Sky News Arabia, citant le journal The National, selon lesquelles le Hamas envisage de quitter le Qatar et de se diriger vers l’Irak. »

Les déclarations d’Al-Rishq font suite à un article publié par le journal concernant des allégations selon lesquelles les dirigeants du Hamas auraient l’intention de quitter Doha et de s’installer à Bagdad sous la protection de l’Iran.

Le Qatar a précédemment nié les allégations selon lesquelles des pressions auraient été exercées sur le Hamas pour le forcer à conclure un accord partiel qui n’inclut pas la fin de la guerre génocidaire dans la bande de Gaza.

Les médias hébreux ont lancé des incitations contre le Qatar et lui ont demandé de faire pression sur le Hamas, mais Doha a confirmé son rejet de l’incitation et condamné à plusieurs reprises le refus de l’occupation de mettre fin à la guerre de génocide.

…….Les combattants d’al-Qassam ciblent un véhicule de génie par un missile guidé.
mardi 25-juin-2024.

Les Brigades d’al-Qassam ont diffusé une vidéo montrant le ciblage d’un véhicule du génie de l’armée d’occupation avec un missile guidé « al-Sahm al-Ahmar » (la flèche rouge) qui est utilisé pour la première fois dans les combats dans la région de Tel Zaarab à Rafah.

La vidéo montre un combattant d’al-Qassam en train d’installer son matériel avant de cibler le véhicule militaire qui se trouve parmi trois blindés avec un nombre de soldats qui ont pris la fuite dès que le missile a atteint directement son objectif, pris par le feu de la déflagration.

La vidéo montre le ciblage des forces de secours par des tirs des roquettes « Roujoum ».

…..Abu Marzouk s’entretient avec Bogdanov à Moscou.
lundi 24-juin-2024.

Le chef du bureau des relations internationales de Hamas, Moussa Abu Marzouk, s’est entretenu avec le représentant spécial du président de la fédération de Russie pour le Proche Orient, Mikhaïl Bogdanov, lundi soir dans le ministère des affaires étrangères à Moscou.

Abou Marzouk a présenté à son hôte la souffrance du peuple palestinien qui vit une guerre génocidaire dans la bande de Gaza et qui lutte contre les stratagèmes israéliens d’annexion en Cisjordanie et de judaïsation dans la ville d’al-Quds ainsi que les violations flagrantes des droits des détenus à l’intérieur des prisons d’occupation.

Le dirigeant de Hamas a assuré que son mouvement et toutes les factions de la résistance sont d’accord sur les bases formulées par le Conseil de sécurité pour conclure un cessez-le-feu, à savoir le retrait des forces d’occupation de toute la bande de Gaza, un cessez-le-feu total et permanent, l’acheminement en urgence des aides humanitaires, le retour des déplacés à leurs maisons, la reconstruction de la bande de Gaza et un accord d’échange de détenus.

De son côté, le diplomate russe a affirmé la position constante de son pays concernant la cause palestinienne et le soutien du droit du peuple palestinien tout en ajoutant que la Russie fournit beaucoup d’effort avec les différentes parties pour mettre fin à la guerre dans la bande de Gaza.

Les deux responsables ont échangé les points de vue sur les dernières évolutions politiques et sur le terrain à Gaza, soulignant la nécessité d’arrêter la guerre génocidaire et de soutenir les efforts de l’union palestinienne.

…..Lazzarini : Nous assistons aujourd’hui à la plus grande catastrophe palestinienne depuis la Nakba.
lundi 24-juin-2024.

Le chef de l’Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine, Philippe Lazzarini, a assuré lundi qu’ Israel cherche à « mettre fin aux opérations de l’UNRWA » avertissant que « d’autres entités des Nations Unies et organisations internationales seront les prochaines à venir » si les Etats membres ne ripostent pas.

« Nous assistons aujourd’hui à la plus grande catastrophe palestinienne depuis la Nakba », a lancé Lazzarini tout en indiquant que les agences de l’UNRWA avaient fait l’objet de plusieurs attaques et qu’elles avaient payé un prix très cher dans la bande de Gaza avec l’assassinat de 180 employés, le bombardement de 120 de ses locaux depuis le 7 octobre dernier, et ce pour la seule raison que l’UNRWA veut protéger les droits des refugiés.

Lazzarini a ajouté que l’agence fait l’objet d’un « effort concentré » pour la démanteler en la privant des ressources nécessaires pour remplir sa mission, ce qui augmentera la souffrance des Palestiniens.

Le chef de l’UNRWA a précisé que son agence a présenté avant la guerre plus de 72% de l’assistance médicale dans 12 dispensaires dont la moitié est désormais hors service ce qui fait appel à soutenir l’agence onusienne pour éviter une catastrophe humanitaire dans la bande de Gaza.

Lazzarini a mis en garde contre une hausse catastrophique de la malnutrition dans les différentes régions de la bande de Gaza où plus de 600 mille enfants sont traumatisés et privés des études. Il a fini à assurer que l’UNRWA poursuit sa mission faute de « solution politique pour la cause palestinienne ».

…….Hamas : les allégations israéliennes d’avoir utilisé le siège de l’UNRWA pour des fins militaires sont de purs mensonges.
lundi 24-juin-2024.

Le mouvement de Hamas a assuré que le ciblage du siège de l’UNRWA dans la ville de Gaza est un crime perpétré par le gouvernement d’occupation fasciste contre le peuple palestinien et contre la société internationale et les Nations Unies.

Le Hamas a qualifié de purs mensonges les allégations de l’armée d’occupation accusant la résistance d’utiliser ce bâtiment onusien pour des fins militaires. Ces accusations infondées cachent les mauvaises intentions du gouvernement fasciste israélien envers l’Office de secours et de travaux des Nations Unies.

Le Hamas a souligné l’aspect génocidaire des crimes de l’armée israélienne qui prenaient pour cible les lieux et les constructions civils dans la bande de Gaza à l’instar du bombardement hier des abords du siège de la Croix-Rouge à Rafah par le feu de l’artillerie causant le martyr de vingt personnes parmi les déplacés. L’occupant israélien, encouragé par un soutien politique et militaire américain, ne fait que mépriser tous les appels à mettre fin à la guerre et à éviter les massacres des civils.

Le Hamas a appelé la société internationale et les Nations Unis à condamner ces crimes et à faire comparaitre les responsables devant les tribunaux internationaux pour qu’ils rendent des comptes.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com et encore bien d’autres sur http:// french wafa.ps

flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccie,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb,météo,wafa

Mouharram,safar,Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,Chabann,Ramadann, cha’oual,Dhou èl Qidah,Dhoul hidjah

https://french.palinfo.com/feed/ E-mail: info@palinfo.com
https://french.wafa.ps/Pages/LastNews
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss
https://www.algerie360.com/rss
extension : Feedbro

Assalam aleykoum,
Voici les titres du Flash info pour le Mercredi 20 Dhou Al Hidjah 1445, sur MouslimRadio.

Article complet sur :

Home


et
https://french.wafa.ps

#palestine #gaza #jerusalem #alaqsa #rabbin #sioniste #juif #hebron #cisjordanie #Bethléem #Naplouse #jenine #liban #jericho #Tulkarem #Qalqiliya #Beitunia #Beyrouth #Ramallah #Rafah #colon @hattek.hb3 @redazere