Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Samedi 16 Dhou Al Hidjah 1445, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Samedi 16 Dhou Al Hidjah 1445, sur MouslimRadio.


Le Centre Palestinien D'Information


L'agence de presse palestinienne 'WAFA

Assalam aleykoum,
Voici le Flash info pour le Samedi 16 Dhou Hidjah 1445, sur MouslimRadio.
Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres de l’agence de presse palestinienne ‘WAFA’.

.
..

……….Nations Unies : Des familles à Gaza prennent un seul repas chaque deux ou trois jours.
vendredi 21-juin-2024.

Le Bureau des Nations Unies pour la Coordination des affaires humanitaires (OCHA) a révélé qu’un grand nombre de familles au sud de la bande de Gaza ne prennent qu’un seul repas chaque deux et même trois jours, alors que d’autres familles sont obligées de se partager un repas sur tous leurs membres.

Farhan Haq, porte-parole adjoint du secrétaire général des Nations Unies, a précisé que des milliers de déplacés au sud de la bande de Gaza peinent à trouver un refuge et à obtenir de l’eau potable, de la nourriture ou des soins sanitaires.

Farhan Haq a ajouté qu’au cours de la période de 4 au 14 juin courant, le Bureau onusien a évalué la situation dans les zones des réfugiés à Dir al-Balah, à Khan Younis et dans la région d’al-Mawassi pour découvrir que les déplacés vivent dans tentes surchargées ne garantissant aucune protection contre la chaleur ni le froid et dans des zones dépourvues de réseaux sanitaires et de tous les moyens nécessaires pour la vie humaine.

Les refugiés sont contraints de faire la queue quotidiennement pour des heures espérant obtenir quelques litres d’eau, ils utilisent l’eau de la mer pour les affaires ménagères.

Dans ces conditions insalubres, les maladies contagieuses font ravage avec un nombre inquiétant des insectes, des rats et des reptiles qui augmentent la souffrance des habitants.

Pour manger, la plupart des familles se limitent à un seul repas par jour, d’autres n’arrivent qu’à obtenir un seul repas chaque deux voire trois jours. Ces repas sont essentiellement du pain qui est souvent partagé entre les différents membres de la famille.

Le responsable onusien a assuré que les entraves israéliennes imposées à l’acheminement des aides aux civils pèsent dangereusement sur la situation humanitaire à Gaza d’où l’obligation de les lever immédiatement.

Notons que l’occupation israélienne poursuit sa guerre génocidaire dans la bande de Gaza pour le 259ème jour faisant 37 431 martyrs et 85 653 blessés alors que des milliers de gazaouis sont encore perdus ou ensevelis sous les décombres de leurs maisons.

.Les autorités d’occupation arrêtent deux palestiniens et incarcèrent un secrétaire du Fatah.
vendredi 21-juin-2024.

Les forces d’occupation israéliennes ont arrêté vendredi Majed al-Jaaba, un ex-détenu, alors qu’il était à l’intérieur de la mosquée d’al-Aqsa.

Majed al-Jaaba a été libéré la semaine dernière quelques jours avant Aïd al-Idha, il avait passé huit mois en détention administrative.

Devant la porte du Roi Faicel de la mosquée al-Aqsa, la police d’occupation israélienne a arrêté aujourd’hui aussi un autre jeune palestinien.

D’autre part, le secrétaire du mouvement de Fatah dans la ville d’al-Quds, Chadi Matour, s’est rendu aux autorités pénitentiaires iwsraéliennes pour purger 20 jours de prison ferme. Il a été condamné pour avoir visité « un Etat ennemi » et il doit verser aussi une amende de 1500 shekels.

….L’occupation reconnaît le meurtre de 21 de ses officiers et soldats à Gaza depuis début juin.
vendredi 21-juin-2024.

Les forces d’occupation sionistes ont reconnu le meurtre de 21 officiers et soldats depuis le début du mois de juin jusqu’à aujourd’hui.

Les aveux de l’occupation étaient les suivants :

21 juin : Deux soldats sont tués par des obus de mortier dans le centre de la bande de Gaza

16 juin : Un soldat est tué lors des combats à Rafah.

15 juin : 8 soldats sont tués dans le bombardement d’un transport de troupes à Rafah.

15 juin : Deux soldats sont tués dans l’explosion d’un engin explosif dans un char dans le centre de la bande de Gaza.

15 juin : Un soldat meurt des suites de ses blessures lors du bombardement d’un bâtiment chargé de bombes à Rafah le 10 juin.

10 juin : 4 soldats sont tués dans une embuscade dans un bâtiment piégé au centre de Rafah.

8 juin : Un officier de l’unité spéciale d’Al-Yamam a été tué lors de l’opération visant à libérer les quatre prisonniers de la région de Nuseirat.

6 juin : Un soldat est tué dans un affrontement armé derrière les lignes de Rafah.

5 juin : Un soldat est tué dans une attaque de drone lancée par le Hezbollah contre un rassemblement de soldats à Hurfish.

Les sources de la résistance et les fuites sur l’occupation confirment que le nombre réel de morts, de blessés et de pertes au cours de l’occupation est bien supérieur à ce qui est annoncé.

….Al-Houthi : Nous avons ciblé 153 navires israéliens, américains et britanniques depuis novembre.
vendredi 21-juin-2024.

Le chef du groupe yéménite Ansar Allah, Abdul-Malik al-Houthi, a annoncé jeudi soir que ses forces avaient ciblé 153 navires liés à « Israël, aux États-Unis et à la Grande-Bretagne, depuis le début des « opérations de soutien à Gaza » en novembre dernier.

Cela s’est produit dans un discours télévisé d’Abdul-Malik al-Houthi, diffusé sur la chaîne « Al-Masirah » du groupe, dans lequel il a déclaré : « Notre peuple et nos forces tiennent à poursuivre les opérations de soutien à Gaza même le jour béni de l’Aïd al-Adha. »

Il a souligné que cette semaine, 10 opérations ont été menées avec 26 missiles balistiques, ailés et drones, ciblant 8 navires.

Il a expliqué que le nombre total de navires visés et liés aux perturbations israéliennes, américaines et britanniques a atteint 153 navires depuis le début des opérations du groupe soutenant Gaza.

Il a souligné que « les opérations les plus importantes cette semaine ont consisté à cibler et à poursuivre le porte-avions américain Eisenhower dans le nord de la mer Rouge avec des missiles ».

Abdul-Malik Al-Houthi a confirmé que « l’un des développements les plus marquants est le naufrage du navire Tutor après une opération qualitative de nos forces navales ».

En « solidarité avec Gaza » face à la guerre israélienne en cours depuis le 7 octobre 2023, le groupe Houthi a commencé depuis novembre à cibler des cargos israéliens ou apparentés en mer Rouge avec des missiles et des drones.

.Le Hamas prépare un mémorandum juridique complet pour répondre aux accusations criminelles internationales contre les dirigeants du mouvement.
vendredi 21-juin-2024.

Le Mouvement de résistance islamique Hamas a déclaré jeudi : La déclaration du procureur général de la Cour pénale internationale, dans laquelle il a appelé à l’émission de mandats d’arrêt contre trois des hauts dirigeants du mouvement, était pleine d’inexactitudes et d’erreurs, et de parti pris en faveur de l’État occupant, qui pratique le génocide contre notre peuple dans la bande de Gaza, en plus… aux crimes de l’armée d’occupation et des troupeaux de colons en Cisjordanie et dans la ville occupée de Jérusalem.

Le procureur de la Cour pénale internationale a publié une déclaration le 20 mai 2024, demandant à la chambre préliminaire de la Cour d’émettre des mandats d’arrêt contre les criminels de guerre Benjamin Netanyahu et Yoav Galant, ainsi que contre trois des hauts dirigeants du mouvement, à savoir le chef du mouvement Ismail Aniya, et le chef du mouvement dans la bande de Gaza, Yahya Sinwar et Muhammad Al-Deif, chef d’état-major de la Résistance.

Le mouvement a déclaré dans un communiqué de presse parvenu au Centre d’information palestinien : Il travaille à la préparation d’un mémorandum juridique complet, dans lequel il répond à toutes les fausses accusations contenues dans la déclaration du procureur de la Cour pénale internationale.

Le mouvement a ajouté : « Le procureur général a commencé ses démarches en faisant preuve d’empathie envers les victimes israéliennes et leurs familles, en leur rendant visite et en les écoutant dans leurs colonies, alors qu’il n’a montré aucune sympathie envers notre peuple qui souffre toujours du génocide, du siège et de la famine, avec un nombre de martyrs et de blessés atteignant jusqu’à présent plus de 120 000 civils, en plus de la destruction de plus de 70 pour cent des bâtiments et des institutions de la bande de Gaza et du ciblage du secteur de la santé et de l’éducation en particulier.

Le mouvement a indiqué que le ministère public a commis une erreur en considérant que l’entité sioniste a le droit de se défendre comme les autres pays, oubliant que le plus grand crime dont découlent toutes les tragédies est l’occupation, qui est considérée comme un crime selon les normes internationales et lois, soulignant que c’est le droit de notre peuple. Son devoir est de résister à l’occupation par tous les moyens possibles, y compris la résistance armée, ce qui est reconnu par les lois internationales et ignoré par le Procureur de la Cour pénale internationale.

Le mouvement a expliqué que le ministère public a également commis une erreur lorsqu’il a considéré que l’histoire du conflit a commencé le 7 octobre, oubliant plus de 76 ans d’occupation et les massacres auxquels notre peuple a été soumis, indiquant que le ministère public avait obtenu des informations sur les événements du 7 octobre provenant de sources médiatiques trompeuses de l’occupation, qui manquent d’informations atteignant Les niveaux les plus bas de professionnalisme et de crédibilité.

Il a souligné que le ministère public croyait aux allégations de l’occupation concernant l’existence d’un projet d’agressions sexuelles systématiques, mais que l’occupation n’était pas en mesure de fournir un seul élément de preuve pour cela. Il est horrible que le ministère public ait répété ces accusations et attribué ces accusations aux dirigeants du mouvement. Il a également réitéré les allégations de l’occupation concernant les accusations de torture, de génocide et d’autres mensonges.

Le mouvement poursuit dans son communiqué : « Le parti pris du procureur général est apparu de manière flagrante lorsqu’il a porté plainte et demandé l’émission d’un mandat d’arrêt contre le chef du mouvement, qui est une personnalité politique résidant en dehors de Gaza. Il a payé un lourd tribut lorsque l’occupation criminelle a ciblé ses enfants et petits-enfants et les a tués. Le procureur général dirige toutes les accusations contre le chef d’état-major israélien, qui donne des ordres pour toutes les opérations de meurtre, de destruction et de génocide, et apparaît fréquemment sur le terrain.

Le mouvement a affirmé son respect du droit international, alors que l’État d’occupation israélien se rebelle contre lui et contre les résolutions de légitimité internationale, méprise le système judiciaire international et ses décisions, et l’accuse de partialité et d’antisémitisme, soulignant qu’il se battra pour obtenir justice et victoire pour notre peuple.

Il a également souligné que le ministère public et la Cour pénale internationale sont confrontés à un test historique de leur crédibilité et que le monde a besoin d’une véritable égalité et d’une justice complète, loin de l’hégémonie et de l’influence des grandes puissances, ainsi que de l’arrogance et du contrôle du pouvoir.

….Pour le 258ème jour… Al-Qassam mène des embuscades précises et bombarde le Troisième Œil.
vendredi 21-juin-2024.

Pour le 258e jour consécutif, les Brigades du martyr Izz al-Din al-Qassam continuent d’affronter les forces sionistes qui pénètrent dans plusieurs zones de la bande de Gaza, ce qui a jusqu’à présent entraîné la mort de centaines d’officiers et de soldats ennemis et des dizaines de milliers de blessés, outre la destruction totale ou partielle de centaines de véhicules, les bombardements se poursuivent également contre les sites et les colonies de l’ennemi dans la bande de Gaza, ainsi que la destruction de ses concentrations militaires dans les différentes zones d’incursion.

Hier jeudi, les Brigades Al-Qassam ont diffusé sur leur chaîne Telegram des scènes vidéo du moment où l’avion suicide « Zwari » a été lancé vers un rassemblement de forces ennemies dans la colonie « Hawlit », jusqu’à ce qu’il atteigne la cible et obtienne un coup direct. .

Les Brigades Al-Qassam ont confirmé dans un rapport militaire avoir bombardé le site du « Troisième Œil » avec une salve de missile.

Les Brigades Al-Qassam ont déclaré que leurs combattants étaient capables de préparer une embuscade précise à une force blindée sioniste et de préparer une mine spéciale dotée d’une grande puissance explosive qui a été placée sous son passage après des opérations de surveillance qui se sont poursuivies pendant plusieurs jours dans la rue Al-Bahr. , au sud du quartier Tal Al-Sultan, à l’ouest de la ville de Rafah.

Elles ont ajouté en disant : Lorsque la force est passée dans les premières minutes de ce matin et que le char « Merkvah » était positionné au-dessus de la mine, les Moudjahidines l’ont fait exploser, ce qui a conduit à sa destruction complète et à la mort de son équipage. Les restes des soldats morts et les débris du char se sont poursuivis pendant plusieurs heures.

Les Brigades ont également diffusé des scènes de saisie d’un quadricoptère Mavic dans le camp de Shaboura, dans la ville de Rafah, au sud de la bande de Gaza.

Les Brigades Al-Qassam, en collaboration avec les Brigades Al-Quds, ont détruit un rassemblement de véhicules ennemis dans le camp de Shaboura, au centre de Rafah, à coups d’obus de mortier.

Les Brigades Al-Qassam ont déclaré avoir détruit la position de commandement et de contrôle de l’ennemi à l’est du quartier d’Al-Zaytoun dans la ville de Gaza avec des obus de mortier de gros calibre, infligeant des coups directs à leurs rangs, alors que nos moudjahidines observaient le débarquement du « Black Hawk ». » et « Yasour » pour évacuer les morts et les blessés.

Al-Qassam a également diffusé des séquences vidéo montrant des véhicules ennemis pris pour cible et détruisant ses forces avec des obus de mortier dans l’axe Al-Taqaddum, dans le quartier de Tal Al-Sultan, à l’ouest de la ville de Rafah, au sud de la bande de Gaza.

Il a déclaré avoir ciblé deux chars sionistes « Merkvah » avec des obus « Al-Yassin 105 » dans le camp de Shaboura, dans la ville de Rafah, au sud de la bande de Gaza.

Il a aussi souligné qu’après avoir ciblé les deux chars, leur équipage s’est enfui dans les ruelles du camp, et nos moudjahidines les ont poursuivis et en ont achevé un certain nombre à distance nulle.

Dans un autre rapport militaire, Al-Qassam a déclaré : Dans le prolongement de l’embuscade complexe préparée à l’avance pour les soldats et les véhicules ennemis dans le camp de Shaboura… Les moudjahidines d’Al-Qassam ont de nouveau pu cibler deux véhicules sionistes « Eitan » avec des « Al- Yassin 105″, et nos moudjahidines ont surveillé l’atterrissage des hélicoptères pour évacuer les soldats morts et blessés dans l’embuscade au cours de laquelle 4 véhicules sionistes ont été visés et un certain nombre de soldats ont été tués à distance nulle.

D’un autre côté, l’armée d’occupation israélienne a admis que 6 soldats avaient été blessés au cours des dernières 24 heures lors des combats à Gaza.

L’armée israélienne a annoncé hier mercredi que le nombre de ses morts depuis le début de la guerre atteignait 662 officiers et soldats, tandis que le nombre de blessés atteignait 3 866 soldats depuis le début de la guerre, dont 582 grièvement blessés, et 239 soldats toujours sous traitement après avoir été blessé lors des combats à Gaza.

La bataille d’Al-Aqsa a commencé à l’aube du samedi 7 octobre 2023 avec une série de raids de moudjahidines sur des colonies et des sites militaires de la bande de Gaza par voie terrestre, maritime et aérienne, tuant et capturant des centaines de soldats et usurpateurs sionistes. .

….Le journaliste Salim al-Sharfa tué lors d’un raid israélien à l’ouest de Gaza.
vendredi 21-juin-2024.

Le journaliste palestinien Salim al-Shorfa est tombé en martyr ce jeudi soir lors d’un raid israélien qui l’avait visé à l’ouest de Gaza.

Des sources locales ont précisé que al-Shorfa est un journaliste de la chaine Al-Aqsa, sa mort élève le nombre de journalistes tués dans la bande de Gaza depuis le début de la guerre génocidaire israélienne à 152 journalistes.

…..Les autorités d’occupation libèrent de nouveau Aziz Douik.
vendredi 21-juin-2024.

Les autorités d’occupation israélienne ont libéré de nouveau le président du Conseil législatif palestinien, Dr. Aziz Douik, et ce après l’avoir arrêté cette aube.

Aziz Douik, 75 ans, a été arrêté au début de l’agression israélienne sur la bande de Gaza, il a passé huit mois en détention administratif dans la prison d’Ennaqab où il a été maltraité et torturé.

Vendredi dernier, les autorités d’occupation ont libéré Aziz Douik, il avait maigri, sa barbe et ses cheveux avaient totalement blanchi, son dos s’était courbé, comme s’il avait passé des dizaines d’années dans l’humidité des prisons d’occupation.

Malgré son état de santé qui s’est visiblement dégradé, les services des renseignements d’occupation ont arrêté de nouveau Dr. Douik avant de le libéré le jour même ce soir.

….45 missiles de Hezbollah sont tombés depuis ce matin sur des sites israéliens.
jeudi 20-juin-2024.

Le parti de la résistance libanais Hezbollah a tiré depuis ce matin 45 missiles en direction des colonies israéliennes implantées au nord de la Palestine occupée, selon la chaine 12 hébreu.

La chaine 12 a précisé que 20 missiles ont ciblé la Galilée ouest, dix autres les villages de Shoumira et Zariit et que les sirènes d’alerte avaient retenti dans la Haute Galilée et la Galilée ouest. Une maison a été touchée par un missile à Zariit alors qu’une autre a été touchée à la Galilée ouest.

Hezbollah a reconnu avoir ciblé par des dizaines de roquettes Katioucha un site militaire au nord d’Israel et ce en réponse à l’assassinat de l’un de ses militants dans le village de Dir Kifa, au Liban du Sud.

Le parti libanais a annoncé le martyr de Abbas Ibrahim Hamza Hamada (39 ans) lors d’une attaque avec un drone israélien sur le village de Dir Kifa.

Les affrontements sur les frontières entre le Liban et les territoires palestiniens occupés en 48 interviennent dans le cadre de la solidarité des factions palestiniennes et libanaises, notamment le Hezbollah, avec les Palestiniens dans la bande de Gaza sujette à une guerre génocidaire israélienne depuis le mois d’octobre dernier, faisant plus de 123 mille entre martyrs et blessés palestiniens dont la majorité sont des femmes, des enfants et des personnes âgées.

…..Bilan sanglant de l’agression sioniste à Gaza: 37 431 martyrs depuis le 7 octobre dernier.
jeudi 20-juin-2024.

Le ministère palestinien de la Santé dans la bande de Gaza a annoncé, aujourd’hui jeudi, que le nombre de victimes de l’agression brutale continue de l’Occupation nazie sioniste contre la bande de Gaza s’est élevé à 37 431 martyrs et 85 653 blessés, depuis le 7 octobre dernier.

Il a révélé dans un communiqué dont notre CPI a reçu une copie que: « L’Occupation néonazie sioniste a commis 4 massacres dans la bande de Gaza, dont 35 martyrs et 130 blessés transférés aux hôpitaux en 24 heures ».

Depuis le 7 octobre dernier, l’armée d’Occupation terroriste sioniste a poursuivi son agression génocidaire barbare contre la bande de Gaza, avec le soutien américain et européen, alors que ses avions bombardent les environs des hôpitaux, des bâtiments, des tours et des maisons civiles palestiniennes, les détruisant au-dessus des têtes de leurs habitants, tout en empêchant l’entrée de l’eau, de la nourriture, des médicaments et du carburant.

….L’Initiative palestinienne pour la protection des journalistes condamne le retrait du Prix international décerné à la journaliste Maha Al-Housseini.
jeudi 20-juin-2024.

L’Initiative pour la protection des journalistes palestiniens a fermement condamné le retrait du Prix du courage journalistique décerné par la Fondation internationale des femmes dans les médias (IWMF) à la journaliste palestinienne et militante des droits de l’homme Maha Al-Housseini, suite à l’incitation d’occupation sioniste(Israël) contre elle.

L’initiative a exprimé sa pleine solidarité avec la journaliste Al-Housseini, à qui le prix susmentionné a été retiré en raison de sa couverture journalistique, de son parti pris en faveur de la vérité et de la souffrance des victimes dans la bande de Gaza, et de sa contribution exceptionnelle à la révélation des crimes de l’ennemi occupant néonazi sioniste.

La journaliste Al-Housseini a été annoncée lauréate du Prix du courage journalistique de la Fondation internationale des femmes dans les médias (IWMF), en reconnaissance de ses reportages soumis au site britannique « Middle East Eye » sur la guerre génocidaire menée par l’entité usurpatrice nazie sioniste à la bande de Gaza.

Al-Housseini a réservé sa place parmi les trois lauréats du Prix du courage du journalisme, selon le communiqué de la fondation basée à Washington, qui déclare que l’IWMF honore le courage remarquable dans la recherche d’une couverture médiatique.

L’Initiative pour la protection des journalistes palestiniens a confirmé que l’annonce par l’IWMF du retrait du Prix du courage, décerné au journaliste Al-Housseini, indique une soumission à l’incitation d’Occupation sioniste, exprime deux poids, deux mesures et ne peut diminuer les efforts exceptionnels du journaliste Al-Housseini, qui travaille depuis le début de la guerre brutale sioniste contre Gaza, depuis le 7 octobre. Elle a publié des dizaines d’articles, dont un rapport révélant des exécutions sur le terrain menées par les forces armées d’Occupation terroriste sioniste contre des Palestiniens.

Le rapport a ensuite attiré une attention particulière, après avoir été utilisé comme preuve par l’Afrique du Sud devant la Cour internationale de Justice, dans l’affaire dans laquelle l’entité usurpatrice nazie sioniste est accusé d’avoir commis le génocide.

L’initiative souligne que la décision de retirer le Prix décerné à la journaliste Al-Housseini viole les normes professionnelles et l’éthique journalistique, en plus d’être un parti pris flagrant en faveur de l’ennemi occupant sioniste, à un moment où celui-ci viole activement la liberté du travail journalistique en tuant des journalistes palestiniens et les cibler sous diverses formes.

Elle a appelé l’Union des journalistes arabes et les organisations internationales, concernées par la protection des journalistes, à prendre des mesures contre les tentatives d’exclusion et de restriction des journalistes palestiniens, à un moment où des dizaines d’entre eux ont été tués et blessés au cours de leur travail dans la bande de Gaza, depuis le début de l’agression génocidaire incessante d’Occupation sioniste sur la bande de Gaza.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com et encore bien d’autres sur http:// french wafa.ps

flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccie,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb,météo,wafa

Mouharram,safar,Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,Chabann,Ramadann, cha’oual,Dhou èl Qidah,Dhoul hidjah

https://french.palinfo.com/feed/ E-mail: info@palinfo.com
https://french.wafa.ps/Pages/LastNews
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss
https://www.algerie360.com/rss
extension : Feedbro

Assalam aleykoum,
Voici les titres du Flash info pour le Samedi 16 Dhou Al Hidjah 1445, sur MouslimRadio.

Article complet sur :

Home


et
https://french.wafa.ps

#palestine #gaza #jerusalem #alaqsa #rabbin #sioniste #juif #hebron #cisjordanie #Bethléem #Naplouse #jenine #liban #jericho #Tulkarem #Qalqiliya #Beitunia #Beyrouth #Ramallah #Rafah #colon @hattek.hb3 @redazere