Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Mardi 12 Dhou Al Hidjah 1445, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Mardi 12 Dhou Al Hidjah 1445, sur MouslimRadio.


Le Centre Palestinien D'Information


L'agence de presse palestinienne 'WAFA

Assalam aleykoum,
Voici le Flash info pour le Mardi 12 Dhou Hidjah 1445, sur MouslimRadio.
Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres de l’agence de presse palestinienne ‘WAFA’.

.
..

……Une fête dans les geôles de l’occupation…La lutte des palestiniens pour la libération.
lundi 17-juin-2024.

Plus de 9 000 prisonniers palestiniens dans les geôles de l’occupation sioniste célèbrent l’Aïd al-Adha dans des conditions catastrophiques et sous les sanctions sionistes qui les privent de tous leurs droits, garantis pourtant par toutes les lois internationales et les conventions humanitaires.

L’Aïd passe pour les prisonniers sans visites de leurs proches, sans contact minimal, sans pouvoir entendre les messages de leurs familles à la radio, sans recevoir leurs lettres ou leurs photos, et sans aucun moyen de communication avec le monde extérieur.

Les autorités de l’occupation et l’administration de ses prisons ont privé les prisonniers de tous leurs droits, restreignant les visites des avocats, exerçant une répression continue et une persécution constante, en plus de confisquer toutes les possessions des prisonniers.

L’Aïd coïncide avec une chaleur intense, des conditions atmosphériques élevées et des prisons très mauvaises où les maladies cutanées contagieuses se propagent rapidement parmi les prisonniers, privant également les prisonniers malades de traitement en général.

L’administration pénitentiaire de l’occupation a intensifié l’injustice et les restrictions contre les prisonniers, interdisant les fournitures de nettoyage et de désinfection, restreignant l’accès à l’eau potable et à l’eau de nettoyage.

Certains prisonniers dorment à même le sol en raison de la surpopulation carcérale, l’occupation augmentant le nombre de prisonniers dans chaque cellule au-delà de la capacité maximale supportable.

Les prisonniers affamés

Ces derniers jours, plusieurs prisonniers, dont le Dr Aziz Dweik, président du Conseil législatif palestinien, sont sortis des prisons

Après sa libération des prisons de l’occupation, Doueik a déclaré que ce qui se passe contre les prisonniers dans les prisons est un véritable massacre où les Palestiniens sont tués et affamés tout le temps.

Doueik a décrit la prison de Negev comme pire que les prisons d’Abu Ghraib et de Guantanamo, où l’occupation les traite comme des gangs, et que les prisonniers sont maintenant dans un état de santé atteignant des maladies cutanées et une alimentation insuffisante pour les enfants et incomparable à ce dont les hommes ont besoin.

Il a ajouté que les conditions des prisonniers brisent les cœurs et sont extrêmement difficiles, et que le message des prisonniers à notre peuple est de sauver vos prisonniers de cette souffrance continue.

Le président du législatif a souligné que l’occupation rabaisse délibérément la dignité humaine en tous sens du mot, mais a insisté que la volonté de notre peuple ne sera pas brisée.

Des dizaines de prisonniers martyrs

Depuis le début de la guerre d’extermination sioniste contre la bande de Gaza le 7 octobre, les prisons de l’occupation sont devenues des lieux de torture et de meurtre.

Les forces d’occupation ont reconnu avoir tué 36 détenus de Gaza sous la torture dans les prisons et les centres de détention, après qu’un précédent rapport faisait état de 18 prisonniers répartis entre les prisons de Gaza et de Cisjordanie.

L’administration pénitentiaire de l’occupation a commis d’horribles crimes contre les prisonniers, violant toutes les conventions internationales, dans le but de les tuer et de leur voler leur humanité, selon des dizaines de témoignages d’anciens détenus qui ont retrouvé leur liberté après avoir purgé leur peine, par le biais des équipes juridiques, selon un communiqué des familles.

L’occupation utilise la politique de la famine, privant les détenus de repas, fournissant très peu de repas non sains et insuffisants, exposés au soleil et à la poussière pendant de longues heures.

L’occupation utilise également la torturesystématique, physique et psychologique, que le détenu subit dès son arrestation, pendant l’interrogatoire, lors des raids dans les cellules, des coups et des insultes touchant à la dignité humaine, ainsi que la politique de fouilles corporelles humiliantes à l’intérieur des cellules, ou lors du transfert des détenus d’une cellule à une autre, ou d’une section à une autre, jusqu’à leur libération, les opérations de torture étant le facteur principal ayant conduit à la mort de détenus depuis le début de la guerre et au cours des décennies précédentes.

L’occupation continue de détenir plus de 9300 prisonniers dans ses prisons, dont au moins 75 femmes et 250 enfants, ne comprenant pas tous les détenus de Gaza qui sont des milliers, l’administration des prisons de l’occupation ayant annoncé la détention de 899 sous le statut de « combattants illégaux ».

Le nombre de détenus administratifs dépasse 3400, parmi le total des prisonniers environ 600 sont soit condamnés à perpétuité soit l’occupation demande de les condamner à perpétuité.

….Al-Qassam publie une vidéo documentant l’embuscade de Nabulsi dans l’ouest de Gaza.
lundi 17-juin-2024.

Les Brigades Al-Qassam – la branche militaire du mouvement Hamas – ont publié une vidéo documentant l’explosion d’un champ de mines par une force israélienne au carrefour de Nabulsi, au sud-ouest de la ville de Gaza.

La vidéo montrait le processus de surveillance des mouvements des forces d’occupation, de leurs véhicules et de leurs positions dans le quartier de Tal al-Hawa, à l’ouest de Gaza, puis le début du processus de préparation du champ de mines et de pose d’engins explosifs.

Cela comprenait également l’arrivée d’un transport de troupes et d’un certain nombre de véhicules militaires israéliens dans l’embuscade, puis l’explosion du champ de mines, qui a été suivie par le bombardement des forces d’occupation avec des obus de mortier de gros calibre.

Après avoir fait exploser le champ de mines, des véhicules et des jeeps israéliens ont avancé conjointement avec des rideaux de fumée pour couvrir l’évacuation des morts et des blessés, tandis que des hélicoptères ont été observés atterrissant pour transporter les morts et les blessés.

La vidéo se terminait par une déclaration du porte-parole d’Al-Qassam, Abu Ubaida, dans laquelle il affirmait que « nos frappes douloureuses contre l’ennemi se poursuivront où qu’ils soient ».

Al-Qassam a annoncé – hier samedi – que ses combattants avaient réussi à piéger une force blindée israélienne dans un champ de mines préparé à l’avance au carrefour de Nabulsi, où l’endroit a explosé immédiatement après l’arrivée de la force blindée sur place.

Al-Qassam a confirmé que la force avait tué et blessé, notant que ses combattants avaient surveillé l’atterrissage d’un hélicoptère pour évacuer les pertes humaines parmi les rangs de l’armée d’occupation.

Au même moment, Al-Qassam a ciblé un véhicule de transport de troupes israélien « Nimr » avec un obus « Al-Yassin 105 » dans le quartier saoudien de Tal Al-Sultan, à l’ouest de la ville de Rafah, ce qui a entraîné sa destruction et la mort de tout son personnel, comme l’a reconnu l’armée d’occupation israélienne.

Les Brigades Al-Qassam à Gaza ont documenté leurs opérations contre les forces et les véhicules de l’armée d’occupation sur différents fronts de combat depuis le début de l’opération terrestre israélienne le 27 octobre, ainsi que des actes héroïques légendaires et de nombreux détails sur les opérations menées contre l’occupation.

….Ansar Allah cible deux navires et un destroyer américain pour soutenir Gaza.
lundi 17-juin-2024.

Le groupe Ansar Allah au Yémen a annoncé dimanche soir avoir ciblé deux navires américains et un destroyer en mer Rouge et en mer d’Oman, dans ses dernières opérations de soutien à la résistance palestinienne à Gaza.

Le porte-parole militaire du groupe, Yahya Saree, a déclaré dans un discours télévisé qu’un destroyer américain avait été visé par plusieurs missiles balistiques en mer Rouge.

Lors de la deuxième opération, le navire « Capitaine Paris » a été visé en mer Rouge par un certain nombre de missiles navals, « parce que la société qui le possède a violé la décision d’interdire l’entrée aux ports de la Palestine occupée », selon le porte-parole militaire. .

Il a ajouté que l’armée de l’air sans pilote a mené une troisième opération visant le navire « Happy Condor » dans la mer d’Oman avec un certain nombre de drones « après que la société qui le possède a violé la décision d’interdire l’entrée aux ports de la Palestine occupée ».

Le porte-parole militaire a confirmé que les trois opérations ont atteint leurs objectifs.

L’Autorité britannique des opérations commerciales maritimes a annoncé tôt dimanche matin qu’un navire situé à 40 milles marins au sud de la ville yéménite de Mokha avait signalé deux explosions à proximité.

L’autorité a ajouté que le navire et son équipage se portent bien et poursuivent le voyage, sans préciser l’identité du navire.

Le groupe a annoncé le ciblage de plus de 140 navires depuis le début de ses opérations en novembre 2023.

Axios a cité samedi un rapport des services de renseignement américains selon lequel les États-Unis et leurs alliés n’ont pas réussi à arrêter les attaques des Houthis dans la mer Rouge et le golfe d’Aden, indiquant que le taux de transport de conteneurs via la mer Rouge a diminué de 90 % depuis Février dernier.

….UNICEF : Gaza est témoin d’une guerre contre les enfants.
lundi 17-juin-2024.

Le porte-parole du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), James Elder, a déclaré que les massacres et les destructions pratiqués par l’armée israélienne dans la bande de Gaza n’apporteront pas la paix aux enfants ni à la région, et a souligné que l’impact de la guerre sur les jeunes confirme la conviction que la guerre à Gaza est « une guerre contre les enfants ».

Elder – qui se trouve actuellement à Gaza – a exprimé sa profonde préoccupation face à la disparition de l’espoir parmi les habitants de la bande de Gaza, en particulier parmi les jeunes, et a exhorté le monde à agir pour mettre fin à cette tragédie humaine. Il a raconté des histoires douloureuses sur des enfants qui ont perdu leur famille et leur foyer et qui souffrent de malnutrition et de traumatismes psychologiques, soulignant la nécessité d’un cessez-le-feu immédiat pour sauver la vie des enfants et leur fournir des soins de santé et une éducation.

Le responsable de l’ONU a déclaré dans une interview publiée sur le site Internet de l’ONU : « Il n’y a rien de normal dans la peur constante que ressentent les enfants ici, et il n’y a rien de normal dans les trois dernières nuits de bombardements continus et de drones qui privent les enfants de sommeil. » Bien sûr, il n’y a rien de normal dans les horribles blessures des enfants que j’ai vues il y a quelques heures à l’hôpital Al-Aqsa. »

Elder a souligné un petit nombre d’hôpitaux qui sont encore en mesure de fournir leurs services, sur les 36 hôpitaux qui fonctionnaient à Gaza avant le début de l’agression israélienne contre Gaza, et a décrit les scènes qu’il a observées lors de sa récente visite à L’hôpital al-Aqsa en disant : « Il était déjà bondé, car il y avait déjà un état d’urgence en guerre, et il y avait des dizaines de personnes gravement blessées, allongées sur le sol et sur les matelas, des enfants souffrant d’horribles blessures résultant d’explosions et de brûlures. »

Il a ajouté : « L’un des médecins m’a dit qu’aucun hôpital au monde ne peut résister à la pression que nous subissons actuellement. Il y a des médecins palestiniens à Gaza qui ont un esprit formidable. »

Il a souligné que tenter d’acheminer de l’aide à la bande de Gaza comporte de nombreux risques et a déclaré : « Au cours de cette guerre qui dure depuis 8 mois, un grand nombre de mes collègues des Nations Unies ont été tués, plus que tout autre conflit dans l’histoire des Nations Unies, la question n’est donc pas si simple. « Nous avons besoin de deux véhicules blindés à chaque fois que nous nous déplaçons. »

Elder a déclaré que le monde devrait être horrifié par les conséquences à long terme de la destruction des établissements d’enseignement à Gaza : « Nous savons que plus la guerre dure, plus elle inflige de dommages psychologiques aux enfants », a-t-il ajouté. L’UNICEF le sait depuis le Yémen ou l’Afghanistan. « Nous nous dirigeons vers l’inconnu en matière de santé mentale des enfants. »

Elder a conclu son discours en disant que lors de sa visite à Gaza, il a été témoin de la disparition de l’espoir parmi les habitants de la bande avec la poursuite de l’agression israélienne malgré tous les appels et résolutions internationaux.

Il a ajouté : « De manière effrayante, de nombreux jeunes m’ont dit qu’ils espéraient qu’un missile frapperait leur tente pour qu’ils meurent et que cette tragédie prenne fin. » Nous ne pouvons pas permettre au monde de tourner le dos. Nous ne pouvons pas permettre que cela se normalise. Il n’y a rien de normal dans cette crise de malnutrition. Il n’y a rien de normal dans les bombardements incessants ou les atrocités que je constate dans les hôpitaux. … « Les enfants et leurs familles vivent constamment dans la peur. »

….Les enfants de Gaza crient au Monde: nous mourons de faim, sauvez nous.
lundi 17-juin-2024.

Alors que les musulmans du monde entier célèbrent l’Aïd al-Adha, les habitants du nord de la bande de Gaza gémissent sous le poids de la famine persistante, tout en criant haut et fort : arrêtez d’affamer le nord en particulier, la bande de Gaza en général.

On ne mange rien sauf quelques miettes de pain et quelques conserves à des prix dérisoires dans un silence mondial suspect.

La faim est utilisée par l’Occupation nazie sioniste (Israël) comme l’une des armes de la guerre génocidaire en cours à Gaza, qui a jusqu’à présent coûté la vie à 40 palestiniens( leur plupart des enfants) et à des milliers de personnes souffrant de malnutrition et d’émaciation grave.

9 enfants sur 10 dans la bande de Gaza souffrent d’une grave pauvreté alimentaire, vivant avec deux groupes alimentaires ou moins par jour, a rapporté l’UNICEF, le 6 juin, sur la base de 5 séries de données collectées entre décembre 2023 et avril 2024.

En outre, le Réseau des systèmes d’alerte précoce contre la famine (FEWS NET) a noté que l’agression militaire néonazie sioniste à Rafah avait perturbé les circuits de distribution alimentaire et réduit l’accès à la nourriture.

Situation dangereuse.

Pour sa part, la porte-parole du Programme alimentaire mondial au Moyen-Orient, Abeer Atifa, a déclaré que la sécurité alimentaire dans la bande de Gaza s’approche de niveaux dangereux et que la famine a recommencé à frapper dans le nord de la bande de Gaza.

« Atifa » a noté dans une interview à la presse que la famine est de nouveau revenue dans le nord de Gaza, à la lumière de la fermeture resserrée et forcée des points de passage de la bande de Gaza, suite à la poursuite de l’opération militaire d’Occupation terroriste, à Rafah.

Selon les données locales, 40 citoyens, dont une majorité d’enfants, ont été tués à cause de la famine qui frappe particulièrement les régions du nord depuis des mois, tandis que la mort menace 3 500 enfants. Parce qu’ils souffrent de malnutrition sévère.

Elle a expliqué que les chiffres exacts indiquent que les citoyens ne peuvent pas profiter de leurs besoins alimentaires de base et que l’aide ne leur parvient pas dans la mesure où elle permettrait d’éviter la famine.

.Affrontements armés à Jénine et des colons brûlent des oliviers à l’est de Ramallah.
lundi 17-juin-2024.

Des affrontements armés ont éclaté, dimanche soir, entre des résistants palestiniens et les forces d’Occupation nazie sioniste, près du poste de contrôle militaire de Dotan, au sud-ouest de Jénine.

Des témoins ont déclaré : « Des résistants ont ouvert le feu sur les forces armées d’Occupation nazie sioniste, près du poste de contrôle de Dotan et des affrontements ont éclaté dans la zone. »

Cependant, des colons extrémistes sionistes ont incendié, dimanche soir, des oliviers dans le village de Barqa, à l’est de Ramallah, et ont également attaqué les terres des citoyens.

Samedi, les opérations de la résistance palestinienne se sont poursuivies en Cisjordanie, au cours des dernières 24 heures, dans le cadre de la bataille du « déluge d’Al-Aqsa », qui a débuté depuis la bande de Gaza, le 7 octobre dernier.

Le Centre d’information palestinien « Moata» a documenté 9 opérations en Cisjordanie, au cours des dernières 24 heures, variant entre affrontements armés, explosions de bombes et confrontations.

Le centre a indiqué qu’il y a eu 3 affrontements armés, des tirs, la détonation d’un engin explosif et le déclenchement d’affrontements et de jets de pierres en 5 points.

….Gaza : le bilan s’alourdit à 37 347 martyrs et 85 372 blessés.

Gaza, le 17 juin 2024, WAFA – Lundi, des sources médicales ont annoncé que le nombre de martyrs dans la bande de Gaza est passé à 37,347 depuis le début de l’agression israélienne le 7 octobre.

Les mêmes sources ont ajouté que les blessés sont passés à 85372, dont la majorité étaient des enfants et des femmes.

Selon les sources, l’occupation a commis deux massacres qui ont tué 10 citoyens et blessé 73 autres au cours des dernières 24 heures.

…..Griffiths : La guerre a transformé la bande de Gaza en enfer sur Terre.

New York, le 17 juin 2024, WAFA – Martin Griffiths, le sous-secrétaire général aux affaires humanitaires a déclaré que le bombardement israélien de Gaza depuis le 7 octobre avait transformé la bande de Gaza appauvrie et bloquée en enfer sur le terrain.

Griffiths a déclaré lundi que la livraison d’aide humanitaire aux habitants de Gaza au bord de la famine était presque impossible, notant que les civils et les infrastructures de la bande de Gaza avaient subi des dommages excessifs et que l’aide était politisée dans un contexte de famine et de maladie généralisées.

En outre, les travailleurs humanitaires et les Nations Unies à Gaza ont été tués en nombre déraisonnables.

Le Sous-Secrétaire général des Nations Unies pour les affaires humanitaires a expliqué que les armes continuaient à affluer en Israël depuis Washington et d’autres pays, malgré l’impact horrible de la guerre sur les civils de Gaza

….Gaza : trois martyrs et des blessés dans de raids violents.

Gaza, le 17 juin 2024, WAFA- Ce matin, trois civils palestiniens ont été martyrisés après un raid violent israélien ciblant le quartier de Sheikh Radwan dans la ville de Gaza.

Selon des sources médicales dans la bande de Gaza, 3 citoyens, dont une femme, ont été martyrisés et d’autres ont été grièvement blessés à la suite du bombardement d’une maison par l’occupation dans le quartier de Sheikh Radwan à Gaza.

Les bombardements israéliens ont également visé des terres agricoles à l’est de Deir Al-Balah dans le centre de la bande de Gaza.

Hier soir, la défense civile de Gaza a rapporté que ses équipages avaient récupéré deux martyrs de la zone du Bir Canada dans le quartier de Tal Al-Sultan à l’ouest de Rafah, après le bombardement de l’occupation de la zone, et que l’occupation avait également visé une maison à proximité de l’hôpital de campagne des Émirats arabes unis dans le centre de Rafah.

L’occupation a également lancé un violent raid sur la ville de Gaza, en conjonction avec plusieurs incursions ciblant la région de la vallée de Gaza au nord-ouest du camp de Nuseirat dans le centre de la bande de Gaza.

…..Israël continue de bombarder divers pans de la bande de Gaza.

Gaza, le 16 juin 2024, WAFA– Les avions de combat israéliens ont lancé un violent bombardement sur la ville de Gaza, simultanément avec plusieurs frappes ciblant les environs de la vallée de Gaza, au nord-ouest du camp de Nuseirat, dans le centre de la bande de Gaza.

L’artillerie d’occupation a également bombardé le nord de la compagnie d’électricité, au nord du camp de Nuseirat.

Un civil palestinien a été tué à la suite d’un bombardement d’occupation qui a visé une école abritant des personnes déplacées à Beit Hanoun, au nord de l’enclave assiégée.

Au sud, l’artillerie d’occupation a bombardé les zones de Tal Al-Sultan et le quartier saoudien, à l’ouest de la ville de Rafah.

La Défense civile à Gaza a rapporté que ses équipes ont récupéré deux martyrs dans la région de Bir Canada, dans le quartier de Tal Al-Sultan, à l’ouest de Rafah, à la suite du bombardement de la zone par l’occupation israélienne.

Les avions de combat de l’occupation ont également ciblé une maison à proximité de l’hôpital de campagne des Émirats dans le centre de Rafah.

Des sources locales ont indiqué qu’un bombardement israélien avait visé des terres agricoles dans le quartier d’Al-Manara, au sud-est de Khan Younis, dans le sud de la bande de Gaza.

Les avions de guerre d’occupation ont ciblé des terres agricoles dans le quartier d’Al-Salam, au sud-est de Khan Younis.

Les forces d’occupation israéliennes poursuivent leur agression contre la bande de Gaza, par voie terrestre, maritime et aérienne, depuis le 7 octobre 2023, entraînant la mort de plus de 37 337 citoyens et la blessure de 85 299 autres, un bilan infini, alors que des milliers de victimes sont toujours sous les décombres.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com et encore bien d’autres sur http:// french wafa.ps

flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccie,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb,météo,wafa

Mouharram,safar,Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,Chabann,Ramadann, cha’oual,Dhou èl Qidah,Dhoul hidjah

https://french.palinfo.com/feed/ E-mail: info@palinfo.com
https://french.wafa.ps/Pages/LastNews
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss
https://www.algerie360.com/rss
extension : Feedbro

Assalam aleykoum,
Voici les titres du Flash info pour le Mardi 12 Dhou Al Hidjah 1445, sur MouslimRadio.

Article complet sur :

Home


et
https://french.wafa.ps

#palestine #gaza #jerusalem #alaqsa #rabbin #sioniste #juif #hebron #cisjordanie #Bethléem #Naplouse #jenine #liban #jericho #Tulkarem #Qalqiliya #Beitunia #Beyrouth #Ramallah #Rafah #colon @hattek.hb3 @redazere @beya_hkm