Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Lundi 26 Dhou Al Qiddah 1445, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Lundi 26 Dhou Al Qiddah 1445, sur MouslimRadio.


Le Centre Palestinien D'Information


L'agence de presse palestinienne 'WAFA

Assalam aleykoum,
Voici le Flash info pour le Lundi 26 Dhou èl Qidah 1445, sur MouslimRadio.
Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres de l’agence de presse palestinienne ‘WAFA’.
.
…….Lazzarini : Les abris de l’UNRWA à Rafah sont vides et nous y avons arrêté les soins et les services.
dimanche 2-juin-2024.
Le commissaire de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA), Felipe Lazzarini, a déclaré que les « abris » (centres d’hébergement) de l’agence dans la ville de Rafah, au sud de la bande de Gaza, sont vides, soulignant que plus d’un million de personnes ont été déplacées « à la recherche d’un endroit sûr qu’elles n’ont jamais trouvé ».
Lazzarini a ajouté, dans un message sur la plateforme X, « l’UNRWA a été contraint de suspendre les services de santé et d’autres services vitaux à Rafah, au sud de la bande de Gaza ».
Il a souligné que « les équipes de l’agence travaillent désormais depuis la ville de Khan Younis, au sud de la bande de Gaza, et dans les régions centrales, où vivent 1 700 000 de personnes. Nous avons repris nos opérations à Khan Younis, malgré les dégâts causés à toutes nos installations. »
Le ministère de la Santé de Gaza a annoncé samedi que le bilan des morts dans la bande de Gaza était passé à 36 379, pour la plupart des enfants et des femmes, depuis le début de l’agression de l’occupation le 7 octobre.
Il convient de noter qu’environ un million de Palestiniens déplacés se retrouvent sans abri, ni services de soins primaires, après avoir fui Rafah vers l’inconnu, à la suite de l’agression terrestre menée par les forces armées d’Occupation néonazie sioniste, depuis le 7 mai dernier.
….5 massacres et 95 martyrs dus à l’agression de l’occupation contre Gaza en 24 heures.
dimanche 2-juin-2024.
Le ministère de la Santé a annoncé que l’occupation «néonazie sioniste» a commis 5 massacres contre des familles dans la bande de Gaza, dont 95 martyrs et 350 blessés dans les hôpitaux, au cours des dernières 24 heures.
Dans son bilan quotidien, le ministère a confirmé que le bilan de l’agression génocidaire barbare s’est élevé à 36 379 martyrs et 82 407 blessés, depuis le 7 octobre dernier.
Il a déclaré : Un certain nombre de victimes sont toujours sous les décombres et sur les routes, et les ambulances et les équipes de la protection civile ne peuvent pas les atteindre.
Depuis le 7 octobre dernier, les forces armées d’occupation « terroriste sioniste » mènent une guerre dévastatrice dans la bande de Gaza, qui a fait des dizaines de milliers de martyrs, de blessés et de disparus, en plus du déplacement de 2 000 000 de personnes et d’une destruction très généralisée d’habitations et des infrastructures qui ont touché plus de 70 % des bâtiments, avec un siège resserré et une crise humanitaire étouffante et une famine sans précédent, notamment à Gaza et dans son nord.
….50 000 logements détruits par l’Occupation dans le nord de Gaza.
dimanche 2-juin-2024.
Le chef d’un comité d’urgence pour les municipalités du nord de Gaza a annoncé que l’occupation sioniste avait détruit 50 000 logements et rasé au bulldozer les réseaux de drainage et les routes, dans la plupart des municipalités du nord de Gaza.
Le chef du comité a également annoncé lors d’une conférence de presse, dimanche, que le camp de Jabalia est une zone sinistrée.
Il a souligné la destruction de 35 puits d’eau, d’écoles et d’installations de l’UNRWA, ainsi que la famine imminente qui menace désormais le nord de Gaza.
Il a appelé les Nations Unies et les organisations internationales à intervenir d’urgence pour sauver la situation.
Vendredi, les forces armées d’occupation terroriste sioniste se sont retirées du nord de Gaza, après avoir mené une attaque massive qui a duré 20 jours, centrée sur Jabalia et son camp, où la majorité des maisons et bâtiments du camp ont été détruits.
….Le génocide sioniste se poursuit intensément pour le 240e jour consécutif.
dimanche 2-juin-2024.
Les forces armées d’occupation néonazie sioniste continuent de commettre le crime de génocide dans la bande de Gaza, pour le 240ème jour consécutif, en lançant des dizaines de frappes aériennes et de tirs d’artillerie, tout en commettant des massacres contre des civils, dans un contexte humanitaire catastrophique dû au siège et au déplacement de plus de 95% de la population.
Les avions et l’artillerie d’Occupation terroriste sioniste ont poursuivi leurs raids et leurs violents bombardements, aujourd’hui dimanche, dans diverses parties de la bande de Gaza, ciblant les maisons, les rassemblements de personnes déplacées et les rues, en tuant et blessant des dizaines de citoyens civils innocents.
Les forces armées d’occupation terroriste sioniste poursuivent leur invasion terrestre de grands quartiers de Rafah, au milieu de bombardements aériens et d’artillerie et de massacres horribles.
L’enfant, Hamza Muhammad al-Hato (10 ans), est décédé des suites de ses blessures, lorsque les forces armées d’Occupation ont pris pour cible la maison de sa famille, dans le quartier d’Al-Daraj, à l’est de Gaza, il y a quelques jours.
Dimanche à l’aube, les équipes de la défense civile à Gaza ont récupéré trois martyrs, un homme, une femme et son bébé, ainsi qu’un certain nombre de blessés, après que des avions d’occupation sioniste ont ciblé la maison de la famille « Al-Nabih », près de la place Shawa dans le Quartier Al-Daraj, à l’est de la ville de Gaza.
L’armée d’occupation néonazie sioniste a démoli des bâtiments résidentiels dans la région d’Al-Mughraqa, au nord du camp de Nuseirat, dans le centre de la bande de Gaza.
L’aviation de guerre de l’entité usurpatrice sioniste a lancé un raid visant la ville d’Al-Qarara, au nord de Khan Younis.
L’aviation d’Occupation terroriste sioniste a renouvelé ses raids sur le quartier du Brésil, au sud de Rafah
L’artillerie d’occupation néonazie sioniste a bombardé l’est de Deir al-Balah, l’est de Bureij et le nord de Nousseirat.
….Bargouthi : l’annonce de Biden représente un aveu de l’échec des objectifs de la guerre contre Gaza.
dimanche 2-juin-2024.
Le secrétaire général du Mouvement d’initiative nationale palestinienne, Moustafa Bargouthi, a déclaré que l’annonce par le président américain Joe Biden d’une proposition d’Occupation sioniste de cessez-le-feu à Gaza représente un aveu d’« échec » dans la réalisation des objectifs de la guerre.
Bargouthi a ajouté dans un communiqué de presse : « La proposition israélo-américaine annoncée par Biden représente une reconnaissance de l’échec des objectifs de l’agression sioniste en matière de nettoyage ethnique, de déracinement de la résistance, d’imposition du contrôle sur la bande de Gaza et de récupération des prisonniers par la force. »
Il a mis en garde contre les manœuvres du Premier ministre d’occupation, Benjamin) Netanyahu et son insistance à mettre fin complètement à la guerre, avec le départ des forces armées d’occupation terroriste de la bande de Gaza et la reconstruction de tout ce que l’occupation a détruit.
Il a souligné que « ce qu’il faut maintenant, c’est la formation d’une direction nationale palestinienne unifiée et d’un gouvernement intérimaire de réconciliation nationale, pour garantir l’unité de la Cisjordanie et de la bande de Gaza, contrecarrer les plans d’Occupation néonazie sioniste et préparer des élections démocratiques libres ».
Vendredi, le président américain a affirmé que l’Occupation terroriste sioniste avait présenté une proposition en trois étapes comprenant un cessez-le-feu à Gaza, la libération des détenus et la reconstruction de la bande de Gaza.
Biden a exhorté le Hamas à accepter la proposition présenté par l’entité usurpatrice sioniste, et a également exhorté le Premier ministre Benjamin Netanyahu à « éviter la pression des membres de sa coalition au pouvoir qui s’opposent à la proposition ».
Contrairement à ce qui a été déclaré dans le discours de Biden à la Maison Blanche, le bureau du Premier ministre Netanyahu a déclaré que ce dernier « insiste pour ne pas mettre fin à la guerre dans la bande de Gaza, tant que tous ses objectifs ne sont pas atteints ».
Parallèlement, le Hamas a déclaré dans un communiqué qu’il traiterait « positivement toute proposition basée sur un cessez-le-feu permanent, le retrait complet de la bande de Gaza, le retour des déplacés et la conclusion d’un accord sérieux d’échange de prisonniers ».
Netanyahu insiste sur un cessez-le-feu temporaire, sans mettre fin à la guerre ni se retirer de la bande de Gaza, tandis que le Hamas exige la fin de la guerre, le retrait de l’armée d’Occupation sioniste, le retour des déplacés, l’intensification des secours et le début de la reconstruction, dans le cadre de tout accord d’échange de prisonniers.
Avec la médiation de l’Égypte et du Qatar et la participation des États-Unis, l’entité usurpatrice sioniste et le Hamas mènent depuis des mois des négociations indirectes chancelantes, tandis que la guerre sioniste génocidaire contre Gaza se poursuit depuis le 7 octobre 2023.
La guerre d’Occupation néonazie sioniste contre Gaza a fait plus de 118 000 martyrs et blessés, pour la plupart des enfants et des femmes, et environ 10 000 disparus dans un contexte de destruction massive et de famine qui a coûté la vie aux milliers d’enfants et personnes âgées.
L’entité usurpatrice néonazie sioniste poursuit cette guerre brutale génocidaire, ignorant une résolution du Conseil de sécurité exigeant qu’elle cesse immédiatement les combats et les ordres de la Cour de justice, exigeant ainsi qu’elle cesse son attaque contre Rafah et prenne des mesures immédiates pour prévenir les actes de « génocide » et « améliorer la situation de l’aide humanitaire » à Gaza.
….L’enfant Muhammad Al-Bitar succombe à ses graves blessures subies à Jéricho.
dimanche 2-juin-2024.
L’enfant Muhammad Al-Bitar (17 ans) est décédé, dimanche, des suites de ses graves blessures subies par les balles des forces armées d’occupation sioniste, hier, dans le camp d’Aqabat Jabr à Jéricho.
Des sources locales ont rapporté que l’enfant Al-Bitar a été blessé hier lors de l’assaut des forces armées d’Occupation terroriste sioniste sur le camp d’Aqabat Jabr.
Il a déclaré que les forces armées d’Occupation néonazie sioniste avaient ouvert le feu sur deux enfants, alors qu’ils se trouvaient à proximité du cimetière ouest du camp, ce qui avait entraîné la mort de l’enfant, Ahmed Ashraf Walid Hamidat (16 ans), et la blessure d’Al-Bitar, avant il a été arrêté et les ambulances n’ont pas pu l’atteindre.
Les forces armées d’occupation ont transféré Al-Bitar dans l’un de ses hôpitaux à Jérusalem, avant d’annoncer aujourd’hui qu’il était décédé des suites de ses blessures graves.
Avec le martyre de l’enfant Al-Bitar, le nombre de martyrs, depuis le 7 octobre 2023, s’élève à 521 citoyens, dont 131 enfants, et 5 000 autres ont été blessés en Cisjordanie, dont Jérusalem occupée.
….Le Chili se joint au procès de l’Afrique du Sud contre « l’occupation» devant la CIJ.
dimanche 2-juin-2024.
Le président chilien, Gabriel Boric, a annoncé samedi que son pays deviendrait partie à la plainte déposée par l’Afrique du Sud contre l’Occupation sioniste devant la Cour internationale de Justice (CIJ), à La Haye.
Lors de son discours annuel devant le Parlement chilien à Santiago, Boric a déclaré que, tout comme dans d’autres événements concernant les violations des droits de l’homme au Nicaragua et au Venezuela, ou encore la guerre agressive inacceptable menée par la Russie contre l’Ukraine, il était de son devoir de mentionner la situation critique dans la bande de Gaza.
Boric a souligné la nécessité d’une réponse ferme de la communauté internationale face aux crimes commis dans la bande de Gaza, affirmant que dans ce cadre, le Chili avait décidé de soutenir l’affaire initiée par l’Afrique du Sud contre l’entité usurpatrice sioniste (Israël) devant la CIJ, à La Haye, conformément à la Convention des Nations Unies sur le génocide.
Au milieu des applaudissements du Parlement, il a déclaré : « J’ai ordonné aux équipes du ministère des Affaires étrangères de préparer un document contenant nos arguments. »
Boric a affirmé que le Chili « ne cessera jamais d’être en colère face aux actions arbitraires et disproportionnées menées par l’armée d’Occupation terroriste sioniste contre les civils innocents, en particulier les femmes et les enfants palestiniens ».
Il a souligné qu’à Gaza, « plus de 35 000 personnes ont été tuées, et la situation humanitaire est catastrophique, avec une infrastructure pratiquement détruite ».
Boric a souligné que le Chili « ne renoncera jamais à son appel au dialogue et à la compréhension pour garantir un système mondial stable et pacifique. Nous avons été membres du système des Nations unies depuis sa création. »
Il a été mentionné que l’Union des étudiants de l’Université pontificale catholique (FEUC) et l’Organisation de solidarité avec la Palestine (OSP-UC) au Chili ont remis une lettre au président Gabriel Boric à la mi-mai, demandant « la prise de mesures concrètes supplémentaires pour mettre fin aux relations avec Israël ».
…..Le président français tweete en hébreu : « La guerre à Gaza doit cesser ».
dimanche 2-juin-2024.
Macron a ajouté : « Nous soutenons la proposition des États-Unis pour un accord global tout en travaillant avec nos partenaires dans la région pour la paix et la sécurité pour tous ».
Il a souligné son soutien à « la libération des prisonniers et à un cessez-le-feu durable en vue de travailler pour la paix et de progresser vers une solution à deux États ».
Le président américain, Joe Biden, a indiqué hier vendredi que l’Occupation sioniste « Israël » avait présenté une proposition globale concernant un cessez-le-feu à Gaza et la libération de tous les détenus, en trois étapes ».
Biden a annoncé dans un discours à la Maison Blanche les détails de la proposition, qui comprenait « un cessez-le-feu durable, la libération des détenus sionistes, le retrait des forces armées sionistes des zones peuplées de Gaza, et l’entrée de l’aide humanitaire ».
Biden a décrit la proposition comme « une feuille de route pour un arrêt complet et total des hostilités, le retrait des forces armées d’Occupation de toutes les zones peuplées de Gaza, la libération des détenus et la libération de centaines de prisonniers palestiniens ».
Le président américain a également précisé que « la proposition avait été transmise du Qatar au Hamas ».
Pour le 239ème jour consécutif, l’armée d’Occupation néonazie continue son agression brutale génocidaire contre la bande de Gaza, avec le soutien américain et européen, bombardant les environs des hôpitaux, des bâtiments, des tours et des maisons des civils palestiniens et les détruisant au-dessus des têtes de leurs habitants, tout en empêchant l’entrée de l’eau, de la nourriture, des médicaments et du carburant.
….Communiqué tripartite américano-qatari-égyptien appelant le Hamas et l’Occupation à conclure un accord.
dimanche 2-juin-2024.
Les États-Unis, le Qatar et l’Égypte ont publié samedi un communiqué conjoint en tant que médiateurs dans les pourparlers en cours pour un cessez-le-feu à Gaza.
Les trois pays ont déclaré dans le communiqué qu’ils appelaient « le Hamas et l’Occupation terroriste sioniste (Israël) à conclure un accord qui incarne les principes énoncés par le président américain Joe Biden le 31 mai ».
Ils ont ajouté que « ces principes rassemblent les demandes de toutes les parties dans un accord qui sert les intérêts multiples et mettrait fin immédiatement à la longue souffrance de tous les habitants de Gaza, ainsi qu’à celle des otages et de leurs familles », selon le communiqué.
Les pays ont précisé que « cet accord propose une feuille de route pour un cessez-le-feu permanent et la résolution de la crise ».
Plus tôt vendredi, le président américain Joe Biden avait déclaré que l’Occupation sioniste « Israël » avait présenté une proposition globale concernant un cessez-le-feu à Gaza et la libération de tous les détenus, en trois étapes ».
Dans son discours à la Maison Blanche, Biden a annoncé les détails de la proposition, dont les éléments clés étaient « un cessez-le-feu durable, la libération des détenus sionistes, le retrait des forces d’occupation des zones peuplées de Gaza, et l’entrée de l’aide humanitaire ».
Biden a décrit la proposition comme « une feuille de route pour un arrêt complet et total des hostilités, le retrait des forces armées d’occupation sioniste de toutes les zones peuplées de Gaza, la libération des détenus, et la libération de centaines de prisonniers palestiniens ».
Le président américain a également précisé que « la proposition avait été transmise du Qatar au Hamas ».
Il a souligné que la première phase de la proposition, qui durerait six semaines, comprendrait « un cessez-le-feu complet et total, le retrait des forces armées d’Occupation de toutes les zones peuplées de Gaza, la libération de plusieurs otages, y compris des blessés, des personnes âgées et des femmes, en échange de la libération de prisonniers palestiniens ».
Au cours de cette phase, « les restes des détenus sionistes à Gaza seront restitués, les Palestiniens seront autorisés à retourner dans toutes les régions de Gaza, y compris le nord, et l’aide humanitaire entrera à Gaza à raison de 600 camions par jour ».
Biden a déclaré que « pendant ces six semaines (première phase), l’entité usurpatrice sioniste et le Hamas négocieront un cessez-le-feu permanent, mais la trêve se maintiendra si les pourparlers se poursuivent ».
Le président américain a également précisé que « la deuxième phase comprendrait l’échange de tous les prisonniers vivants, y compris les soldats occupants sionistes, tandis que la troisième phase consisterait en la reconstruction de la bande de Gaza ».
La troisième phase vise également à « reconstruire l’infrastructure et à améliorer les conditions de vie des habitants de la bande de Gaza ».
L’armée d’Occupation sioniste poursuit depuis le 7 octobre dernier son agression barbare contre la bande de Gaza, avec le soutien américain et européen, bombardant les environs des hôpitaux, des bâtiments, des tours et des maisons des civils palestiniens et les détruisant au-dessus des têtes de leurs habitants, tout en empêchant l’entrée de l’eau, de la nourriture, des médicaments et du carburant.
…..Un garçon tué et un autre blessé par les balles de l’occupation dans le camp d’Aqabat Jabr.
dimanche 2-juin-2024.
Ce samedi soir, le jeune Ahmed Achraf Walid Hamidat (16 ans) a été tué et un autre jeune a été blessé par les tirs de l’armée d’occupation sioniste lors de l’assaut du camp de réfugiés d’Aqabat Jabr, au sud de Jéricho.
Selon des sources locales, les forces armées d’occupation terroriste ont pénétré dans le camp et ont ouvert le feu sur les jeunes, alors qu’ils se trouvaient près du cimetière occidental du camp.
Le Croissant-Rouge palestinien a fait savoir que les forces armées d’occupation terroriste ont empêché ses équipes d’accéder aux blessés et de leur prodiguer les soins nécessaires avant de les arrêter sur place.
Plus tard, le Croissant-Rouge a annoncé que ses équipes avaient récupéré le corps du jeune martyr Hamidat (16 ans) des forces armées d’occupation à un des checkpoints militaires au sud de la ville.
Le corps du martyr a été transféré à l’hôpital gouvernemental d’Aricha, tandis que l’autre blessé est resté détenu par les troupes armées d’occupation néonazie, et aucune information sur son état de santé n’est disponible.
….Le Hezbollah attaque le Golan occupé avec une série de marches d’assaut.
dimanche 2-juin-2024.
Dimanche matin, le Hezbollah libanais a lancé une attaque avec une série de marches d’assaut contre le quartier général du bataillon militaire de combat sioniste dans la caserne « Yarden », dans le Golan occupé.
Le Hezbollah a déclaré dans un communiqué : L’attaque a visé son radar Iron Dome et les endroits où ses officiers et soldats étaient stationnés et positionnés, et a touché ses cibles avec précision, ce qui a conduit à la destruction et à la désactivation du radar, laissant des officiers et des soldats morts et blessés. .
Plus tôt dans la journée, des sirènes ont retenti à plusieurs reprises en Haute Galilée et dans les colonies du nord du Golan syrien occupé, en prévision de l’infiltration de drones depuis le territoire libanais.
De son côté, la radio de l’armée d’occupation a confirmé que 3 drones en provenance du Liban avaient pénétré dans l’espace aérien du nord et que les défenses aériennes n’avaient pas réussi à les intercepter.
L’armée israélienne a lancé des attaques contre des villes du sud du Liban, affirmant avoir ciblé des positions du Hezbollah.
Au lendemain d’une guerre israélienne dévastatrice dans la bande de Gaza, qui a conduit Tel Aviv à être traduit devant la Cour internationale de Justice pour « génocide », la frontière palestino-libanaise connaît, depuis le 8 octobre 2023, un état de l’escalade, alors que le Hezbollah et les factions palestiniennes ont lancé des dizaines d’opérations dans le cadre du soutien à Gaza, tandis que l’occupation lance des raids et bombarde des villes libanaises.
…..Affrontements… L’occupation lance une campagne de raids et d’arrestations en Cisjordanie.
dimanche 2-juin-2024.
Des affrontements ont éclaté dimanche à l’aube entre des jeunes hommes et les forces d’occupation « israéliennes », alors qu’elles prenaient d’assaut diverses zones de Cisjordanie occupée et menaient une campagne de raids et d’arrestations.
A Jénine ; Des affrontements armés ont éclaté entre résistants et forces d’occupation dans la ville de Jaba, au sud de la ville.
Les forces d’occupation ont pris d’assaut la ville de Jaba, Sanur et leurs environs, au milieu du déclenchement d’affrontements armés et d’affrontements dans la ville de Jaba, qui ont notamment fait exploser un engin explosif.
Les forces d’occupation ont arrêté Adnan Ahmed Khaliliya, le père du martyr Amjad Khaliliya, et le jeune homme Baraa Fayez Malaisha, après avoir pris d’assaut leurs maisons dans la ville de Jaba.
Dans un contexte connexe ; Les forces d’occupation israéliennes ont pris d’assaut le village de Jalboun, au nord-est de Jénine, la ville de Silat Al-Dhahr et le village d’Al-Atara, au sud de Jénine. Elles ont établi des points de contrôle militaires « volants », arrêté les véhicules des citoyens et ont vérifié leurs cartes, provoquant des obstructions aux déplacements des citoyens.
À Naplouse, les forces d’occupation ont pris d’assaut le village de Madama, au sud de Naplouse, et ont arrêté le jeune homme, Ahmed Fathi Qat, après avoir perquisitionné le domicile de sa famille.
A noter que Qat, un prisonnier libéré et ancien détenu politique, a été récemment arrêté avec des membres du groupe de chant Al-Ibaa, qui ont été arrêtés par les services de sécurité de l’Autorité dès leur sortie des portes de l’Université Al-Najah après avoir participé à la cérémonie de commémoration des martyrs de Tulkarem, organisée par le bloc islamique.
Les autorités ont libéré les membres du groupe de chant Al-Ibaa après plusieurs jours de détention. Les forces d’occupation en avaient arrêté deux auparavant, et aujourd’hui le troisième est arrêté.
À Tulkarem, des combattants de la résistance ont visé une force de l’armée d’occupation contre le mur de l’apartheid près de la ville de Zeita avec des balles à portée nulle.
À Qalqilya, les forces d’occupation ont pris d’assaut le quartier d’Al-Qaraan dans la ville de Qalqilya, tandis que des avions de reconnaissance « drones » étaient déployés dans le ciel de la ville et étaient concentrés dans la zone du « quartier d’Al-Qaraan ».
À Ramallah, les forces d’occupation israéliennes ont pris d’assaut la ville de Beitunia, à l’ouest de Ramallah, ont effectué des patrouilles dans ses rues et arrêté cinq Palestiniens de la bande de Gaza après avoir pris d’assaut un immeuble résidentiel dans la ville de Beitunia. Il s’agit de : Jamil Nael Jaha, Maher. Nael Jaha, Saleh Wael Jaha et Salah Wael Geha, Wael Salah Geha.
Les forces d’occupation ont également pris d’assaut le quartier de Satah Marhaba et le quartier de Jabal Al-Tawil dans la ville d’Al-Bireh.
Et à Bethléem ; Les forces d’occupation israéliennes ont pris d’assaut la ville d’Al-Khader, au sud de Bethléem, et ont arrêté les citoyens Yousef Ahmed Sobeih et Yousef Ibrahim Sobeih après avoir perquisitionné leurs maisons familiales dans la ville.
Les forces d’occupation ont également pris d’assaut la zone touristique de Birk Suleiman, adjacente à la ville d’Al-Khader, ainsi que la ville de Bethléem.
À Hébron, les forces d’occupation ont arrêté le jeune homme, Muayyad Aql Khudairat, après avoir pris d’assaut sa maison dans la ville d’Al-Dhaheriya, au sud de la ville, tandis qu’une force de l’armée d’occupation a pris d’assaut le quartier d’Al-Dhahr, dans la ville de Beit Ummar au nord d’Hébron.
…..Européens pour Jérusalem : Israël exploite la guerre à Gaza pour imposer un nouveau fait accompli à Jérusalem.
dimanche 2-juin-2024.
La Fondation des Européens pour Jérusalem a déclaré samedi que les forces d’occupation israéliennes continuent d’exploiter la guerre d’extermination qu’elles mènent contre la bande de Gaza pour intensifier leurs violations dans Jérusalem occupée, renforcer les projets de judaïsation et imposer un nouveau fait accompli dans la ville et dans la mosquée bénie Al-Aqsa.
La Fondation a confirmé, dans son rapport sur les attaques d’occupation à Jérusalem au cours du mois de mai, que les forces d’occupation israéliennes ont commis (634) violations réparties entre 17 types de violations des droits de l’homme, indiquant que les incursions et raids représentaient 44,0% de ces violations, suivi des arrestations à 16,2%.
Le rapport indique que le 30 mai 2024, les autorités d’occupation de Jérusalem occupée ont demandé à l’UNRWA de quitter son siège principal dans le quartier de Sheikh Jarrah, à l’est de la ville, dans un délai d’un mois, en raison de l’utilisation du terrain sans l’approbation du la soi-disant « Administration des terres d’Israël », dans le cadre de ses tentatives pour mettre fin à la question des réfugiés.
L’organisation a souligné qu’elle a documenté dans son rapport 41 tirs et attaques directes de l’occupation israélienne dans les quartiers de Jérusalem occupée, qui ont abouti au martyre du garçon Nour Nizar Shihabi (17 ans) après avoir tenté de mener une attaque à l’arme blanche, qui a fait une femme blessée et des dizaines de cas d’étouffement, en plus de la mise à nu d’innombrables autres citoyens, au moins 17 ont été battus et maltraités.
Le rapport confirme que l’occupation continue de pratiquer la détention contre les habitants de Jérusalem comme outil de punition et d’intimidation sans raison légale, soulignant que l’occupation a mené 279 raids dans les villes et quartiers de Jérusalem, au cours desquels elle a arrêté 103 citoyens, dont 10 enfants et 5 femmes, et en a convoqué 17 autres et a assigné à résidence 9 citoyens.
En termes d’opérations de démolition, le rapport a documenté 32 opérations de démolition touchant 9 maisons, dont 6 dont l’occupation a contraint leurs propriétaires à s’auto-démolir, et 23 installations, en plus d’un certain nombre d’avis et de décisions de démolition contre des maisons et d’autres installations.
L’organisation a expliqué dans son rapport que les colons ont saisi les biens de 7 familles de la communauté bédouine de Bir al-Maskoub près de Khan al-Ahmar après leur déplacement forcé sous la menace d’une arme, en plus d’avoir émis 3 décisions et procédures dans le cadre de la consolidation de la judaïsation et de la colonisation dans la ville, notamment la construction du poste de police d’Oz au-dessus de la colline Lupin surplombant la mosquée Al-Aqsa, et des avis de démolition visant à agrandir une rue de colonie sur la route reliant les postes de contrôle militaires de Jaba et de Qalandiya, et l’ouverture d’un avant-poste de colonisation sur les terres du village déplacé de Saraa.
Selon le rapport, 4 277 colons et des centaines sous couvert de touristes ont participé à l’assaut de la mosquée Al-Aqsa en mai, tandis que cinq autres violations majeures de l’occupation ont été surveillées, notamment l’augmentation de la période d’assaut des colons contre Al-Aqsa et l’assaut contre le ministre extrémiste Itamar Ben Gvir.
La Fondation Européens pour Jérusalem a expliqué que l’occupation a pris 8 décisions d’expulsion de la mosquée Al-Aqsa ou de la ville de Jérusalem, tandis que son rapport a surveillé 54 points de contrôle fixes et soudains, 4 violations liées à la liberté de la presse et aux libertés publiques, et 3 cas de punition collective.
Elle a appelé la communauté internationale à assumer sa responsabilité à l’égard de la ville de Jérusalem et à protéger ses habitants en tant que résidents d’une zone occupée, conformément aux résolutions du Conseil de sécurité et de l’Assemblée générale, et à assumer sa responsabilité à leur égard, compte tenu du fait que Jérusalem tombe sous contrôle tutelle internationale conformément à la résolution 181 émise par l’Assemblée générale des Nations Unies.
…..Hamdan : le Hamas considère positivement les déclarations de Biden et Netanyahu fait obstacle à tous les efforts.
dimanche 2-juin-2024.
Le chef du Hamas, Oussama Hamdan, a confirmé que le mouvement considérait positivement les idées annoncées par le président américain Joe Biden.
Hamdan a déclaré samedi soir dans une interview à Al Jazeera : « Les idées ne suffisent pas et nous avons besoin d’un accord complet car les détails du côté israélien ont toujours été l’objet d’une crise permanente, que ce soit dans le cessez-le-feu et la volonté israélienne d’y parvenir ne sont pas permanents ni dans le retrait ni dans la tentative israélienne de rester dans des endroits précis de la bande de Gaza ou même dans le processus d’échange.»
Il a ajouté : » Il n’y a pas d’initiative. Le président Biden a parlé d’idées, et les idées générales ne signifient pas parvenir à un accord. Il s’agit d’un cadre général, de nombreux détails ont été discutés au cours des quatre derniers mois. »
Il a expliqué que les efforts déployés par les frères médiateurs en Égypte et au Qatar visaient à parvenir à un cessez-le-feu, à mettre fin à l’agression israélienne sur la bande de Gaza et à retirer ses forces.
Il a ajouté : « Nous avions une position claire et avons répondu à ces efforts et à cette médiation, et nous avons accepté la proposition finale présentée par les médiateurs, qui était avec l’approbation américaine, mais la partie américaine n’a pas réussi à obliger la partie israélienne et à la convaincre d’accepter le document, ce qui a conduit à l’effondrement de tous les efforts qui avaient été déployés. »
Le leader du mouvement a souligné la nécessité d’avoir des textes clairs qui réalisent ce que nous voulons et ce que nous avons dit, et que l’Israélien les accepte ouvertement et franchement et non dans un sens d’évasion, ou d’une manière par laquelle il peut échapper à tout engagement.
Il a poursuivi : « Je m’attendais à ce que le président Biden adopte le document qui a été présenté au mouvement Hamas au début du mois de mai dernier comme un document soumis par les médiateurs et approuvé par son représentant à la médiation, le directeur de la CIA William Burns, et la déclaration reflète une tentative sérieuse des médiateurs de parvenir à un accord. Il reste à voir ce qui se passera « cela est présenté avec précision, et quelle est la réalité de la position israélienne. »
Hamdan a indiqué que rien de spécifique n’a atteint le mouvement jusqu’à présent, et que le mouvement n’est pas sur le point de revenir au point zéro des négociations, indiquant qu’« il y a une proposition qui a été présentée aux médiateurs, je crois que la déclaration pourrait être une proposition à la soumission à nouveau de la même proposition à la partie israélienne et pour que les Israéliens l’acceptent.
Il a souligné que les discussions sur le désir des médiateurs de parvenir à un accord sont acceptables, et le Hamas n’a pas hésité et a pris la décision lorsqu’il a accepté le document présenté par les médiateurs, et c’est maintenant au tour des médiateurs de mettre pression sur la partie israélienne pour qu’elle accepte le même document, qui, normalement, répond aux principes proposés par le président Biden.
Le leader du Hamas a souligné que ce qu’il faut, c’est que la partie israélienne déclare explicitement et clairement son engagement à parvenir à un accord qui aboutisse à un cessez-le-feu global, à un retrait complet de la bande de Gaza, à l’entrée inconditionnelle des secours pour abriter et soulager les déplacés, la reconstruction de Gaza, la levée du siège et la conclusion d’un accord équitable d’échange de prisonniers.
Il a ajouté : « Ce que Netanyahu a écrit sur le site X confirme que l’intransigeance est israélienne et que les efforts des médiateurs ont toujours été contrecarrés du côté israélien. Nous n’adhérons pas à des conditions, mais plutôt à un document présenté par les médiateurs. »
Il a souligné que la résistance palestinienne reste attachée à la position dans laquelle elle s’est engagée et a pris la décision, tandis que Netanyahu continue d’entraver tous les efforts et refuse d’accepter un cessez-le-feu.
…..Abu Hamza : l’arrêt de la guerre est le seul chemin pour libérer les détenus.
dimanche 2-juin-2024.
Le porte-parole de Saraya al-Quds, bras armé du mouvement d’al-Jihad islamique, a adressé samedi soir un message aux israéliens assurant que leurs détenus à Gaza ne seront libérés qu’après l’arrêt de l’agression et le retrait total de l’armée d’occupation pour conclure un accord d’échange de détenus.
« N’écoutez pas vos dirigeants, votre retour aux colonies – de l’enveloppe – ne sera possible qu’après l’arrêt de la guerre dans la bande de Gaza », s’est adressé Abu Hamza aux israéliens lors d’un message vidéo publié sur Telegram.
Abu Hamza a assuré que le peuple palestinien n’acceptera pas de rester marginalisé et isolé et que l’armée d’occupation commence à se sentir englouti dans le bourbier gazaoui et qu’elle va sortir de la bande humiliée.
Le porte-parole d’al-Jihad a ajouté que la résistance se porte toujours bien et que la guerre d’attrition sera une malédiction pour l’armée d’occupation. Il a rappelé qu’au cours des dernières semaines les combattants d’al-Jihad ont fait tomber 11 drones sionistes tout en bombardant Bir Shava, Sdirot et Ashkelon.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com et encore bien d’autres sur http:// french wafa.ps

flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccie,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb,météo,wafa

 

Mouharram,safar,Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,Chabann,Ramadann, cha’oual,Dhou èl Qidah,Dhoul hidjah

https://french.palinfo.com/feed/ E-mail: info@palinfo.com
https://french.wafa.ps/Pages/LastNews
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss
https://www.algerie360.com/rss
extension : Feedbro