Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Samedi 24 Dhou Al Qiddah 1445, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Samedi 24 Dhou Al Qiddah 1445, sur MouslimRadio.


Le Centre Palestinien D'Information


L'agence de presse palestinienne 'WAFA

Assalam aleykoum,
Voici le Flash info pour le Samedi 24 Dhou èl Qidah 1445, sur MouslimRadio.
Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres de l’agence de presse palestinienne ‘WAFA’.
.
..
……..UNRWA : 32 000 personnes ont été déplacées de Rafah en 48 heures.
vendredi 31-mai-2024.
L’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine, UNRWA, a révélé que « plus de 32 000 personnes ont été déplacées de Rafah au cours des dernières 48 heures ».
L’UNRWA a déclaré dans un message sur son compte sur la plateforme « X » : « Il n’y a aucun endroit sûr contre les bombardements israéliens sans fin dans la bande de Gaza. »
L’agence des Nations Unies a noté que « les familles de Rafah recherchent la sécurité ».
Le commissaire général de l’UNRWA, Philippe Lazzarini, a déclaré plus tôt jeudi que « les allégations d’Israël concernant l’implication des employés de l’agence dans l’attaque du 7 octobre 2023 ont fait des équipes de l’ONU des cibles légitimes ».
Lazzarini a ajouté, dans des déclarations rapportées par le journal américain The New York Times, que « la guerre en cours dans la bande de Gaza a entraîné un mépris flagrant pour la mission des Nations Unies, y compris des attaques contre ses employés qui ont entraîné la mort et des blessures de plusieurs personnes, des centaines. »
Il a souligné que « l’ampleur et la portée des récentes attaques contre les employés de l’UNRWA méritent la formation urgente d’une commission d’enquête indépendante ».
Depuis le 7 octobre dernier, l’armée d’occupation israélienne poursuit son agression contre la bande de Gaza, avec le soutien américain et européen, tandis que ses avions bombardent les environs des hôpitaux, des bâtiments, des tours et des maisons civiles palestiniennes, les détruisant au-dessus des têtes de leurs résidents et empêchant l’entrée de l’eau, de la nourriture, des médicaments et du carburant.
L’agression continue de l’occupation contre Gaza a entraîné la mort de 36 224 martyrs et la blessure de 81 777 autres, en plus du déplacement d’environ 1,7 million de personnes de la population de la bande, selon les données des Nations Unies.
….Hamas : nous sommes prêts à un accord d’échange global si l’agression contre Gaza cesse.
vendredi 31-mai-2024.
Le Mouvement de résistance islamique Hamas a confirmé hier jeudi avoir fait preuve de flexibilité et de positivité dans les efforts des médiateurs tout au long de tous les précédents cycles de négociations indirectes, jusqu’à l’annonce de l’approbation de la proposition des frères médiateurs le 6 mai.
Le mouvement a déclaré dans un communiqué obtenu par le Centre d’information palestinien : L’occupation a utilisé les négociations comme couverture pour poursuivre l’agression et les massacres contre notre peuple palestinien, et a répondu à notre position positive en envahissant la ville de Rafah et en occupant le passage, et fait des observations qui ont conduit à perturber les efforts des médiateurs.
Selon le communiqué : Le Hamas et les factions palestiniennes n’accepteront pas de participer à cette politique en poursuivant les négociations à la lumière de l’agression, des meurtres, du siège, de la famine et du génocide de notre peuple.
Il a conclu en disant : Nous avons informé aujourd’hui les médiateurs de notre position claire selon laquelle si l’occupation cesse sa guerre et son agression contre notre peuple à Gaza, nous sommes prêts à parvenir à un accord complet comprenant un accord d’échange global.
Depuis le 7 octobre dernier, l’armée d’occupation israélienne poursuit son agression contre la bande de Gaza, avec le soutien américain et européen, tandis que ses avions bombardent les environs des hôpitaux, des bâtiments, des tours et des maisons civiles palestiniennes, les détruisant au-dessus des têtes de leurs résidents et empêchant l’entrée de l’eau, de la nourriture, des médicaments et du carburant.
L’agression continue de l’occupation contre Gaza a entraîné la mort de 36 224 martyrs et la blessure de 81 777 autres, en plus du déplacement d’environ 1,7 million de personnes de la population de la bande, selon les données des Nations Unies.
….Ansar Allah cible dix navires liés à l’occupation et à ses alliés et s’engage à intensifier les efforts.
vendredi 31-mai-2024.
Jeudi, le chef du groupe yéménite Ansar Allah, Abdul Malik al-Houthi, a présenté un bilan des opérations militaires contre les navires liés à l’occupation israélienne, s’engageant à les intensifier en quantité et en qualité, » en soutien aux Palestiniens du Bande de Gaza. »
Al-Houthi a déclaré que son groupe « a ciblé cette semaine 10 navires liés aux États-Unis, à la Grande-Bretagne et à Israël dans les mers Rouge, arabe, méditerranéenne et dans l’océan Indien ».
Il a ajouté : « Au cours de la semaine, ses forces ont mené des opérations de soutien à Gaza avec 27 missiles balistiques et ailés et drones dans le Bahreïn rouge et arabe, dans l’océan Indien et vers la mer Méditerranée ».
Al-Houthi a souligné que « le nombre total de navires ciblés depuis le début des opérations de soutien à Gaza en novembre dernier a atteint 129 navires ».
Il a souligné que « les opérations se poursuivent dans le cadre de la quatrième phase et continueront à s’intensifier ».
Depuis novembre dernier, le groupe yéménite Ansar Allah mène des attaques en mer Rouge visant des navires « israéliens » ou tout navire se dirigeant vers « Israël », « en soutien et en victoire au peuple palestinien ».
Le groupe Ansar Allah a annoncé plus tôt qu’il « ne cesserait pas ses attaques dans la mer Rouge jusqu’à la fin de la guerre israélienne contre Gaza, la levée du siège sur la bande et l’entrée de l’aide humanitaire dans toutes ses parties ».
En même temps, depuis le 7 octobre dernier, l’armée d’occupation israélienne poursuit son agression contre la bande de Gaza, avec le soutien américain et européen, tandis que ses avions bombardent les environs des hôpitaux, des bâtiments, des tours et des maisons de civils palestiniens, les détruisant au-dessus de la tête de leurs habitants et empêchant l’entrée de l’eau, de la nourriture, des médicaments et du carburant.
L’agression continue de l’occupation contre Gaza a entraîné la mort de 36 224 martyrs et la blessure de 81 777 autres, en plus du déplacement d’environ 1,7 million de personnes de la population de la bande, selon les données des Nations Unies.
….Les autorités d’occupation décident de vider le siège principal de l’UNRWA à Jérusalem.
vendredi 31-mai-2024.
Les autorités d’occupation israéliennes ont décidé hier jeudi de vider les locaux de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) dans le quartier de Sheikh Jarrah, à Jérusalem-Est, dans un délai d’un mois et de payer une amende de 27 millions de shekels.
Le site d’information israélien « ynet » a rapporté que l’Autorité des terres israélienne a informé l’UNRWA de la nécessité de quitter son bâtiment à Jérusalem et de payer des dizaines de millions de shekels de loyer en retard pour les années où la propriété a été utilisée.
Mercredi, la Knesset israélienne a approuvé en première lecture un projet de loi visant à annuler l’immunité et les privilèges accordés à l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens (UNRWA).
Le projet de loi doit encore être soumis à trois lectures supplémentaires pour devenir effectif. Cette décision s’inscrit dans le cadre de ce que les Palestiniens, les Nations Unies et la communauté internationale décrivent comme une campagne israélienne visant à démanteler l’UNRWA et à régler la question des réfugiés.
….La Slovénie reconnaît l’État de Palestine.
vendredi 31-mai-2024.
Le Premier ministre slovène, Robert Golob, a annoncé jeudi la reconnaissance de son pays de l’État de Palestine, devenant ainsi le quatrième pays à prendre une telle mesure en deux jours.
Golob a déclaré lors d’une déclaration après la réunion du gouvernement que ce dernier avait décidé de reconnaître la Palestine comme un État indépendant et souverain sur les frontières de 1967 conformément au droit international et aux résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies.
Golob a ajouté : « Cette décision ne porte qu’un seul message, qui est notre demande d’arrêter les actes hostiles (à Gaza) et de libérer immédiatement les otages. »
Il a poursuivi : « Cette décision n’est pas dirigée contre l’État d’Israël ou tout autre pays », précisant que le gouvernement soumettrait la décision au Parlement avec une demande de soutien des députés.
Mardi, l’Espagne, la Norvège et l’Irlande ont annoncé leur reconnaissance de l’État de Palestine, portant ainsi le nombre de pays reconnaissant l’État palestinien à 147 sur 193 pays membres de l’Assemblée générale des Nations unies.
….Pour le 237ème jour… Al-Qassam continue de cibler les véhicules d’occupation et de tendre des embuscades.
vendredi 31-mai-2024.
Pour le 237e jour consécutif, les Brigades du Martyr Izz al-Din al-Qassam continuent d’affronter les forces sionistes qui pénètrent dans plusieurs zones de la bande de Gaza, ce qui a jusqu’à présent entraîné la mort de centaines d’officiers et de soldats ennemis et des dizaines de milliers de blessés, outre la destruction totale ou partielle de centaines de véhicules, les bombardements se poursuivent également contre les sites et les colonies de l’ennemi dans la bande de Gaza, ainsi que la destruction de ses concentrations militaires dans les différentes zones d’incursion.
Les Brigades Al-Qassam ont annoncé jeudi que leurs moudjahidines avaient affronté les forces sionistes envahissant le sud et le nord de la bande de Gaza, mené des opérations complexes et des embuscades contrôlées contre eux, les ciblant avec des dispositifs antipersonnel et des fortifications, provoquant la mort et la blessure des forces et des soldats ennemis, et ciblant 7 véhicules sionistes avec des missiles et des dispositifs antiblindés, en plus de continuer à cibler les concentrations militaires et les kibboutzim de l’ennemi avec des missiles et des obus de mortier dans diverses régions. Pendant ce temps, nos Moudjahidines continuent de leur faire la guerre avec des armes lourdes et moyennes, contre les forces ennemies pénétrant sur tous les fronts de combat de la bande de Gaza, leur infligeant des pertes en matériel.
Les médias militaires ont diffusé deux vidéos, dont l’une documentait la réponse aux forces de défense aérienne aux hélicoptères de combat et la destruction des concentrations ennemies avec des obus de mortier, en collaboration avec les brigades Al-Qods, dans l’axe Al-Taqaddum, au nord de Gaza, tandis que l’autre documentait le processus de largage d’un obus personnel sur un rassemblement de soldats sionistes dans l’axe « Netzarim », au sud de la ville de Gaza.
Les Brigades Al-Qassam, la branche militaire du mouvement Hamas, ont annoncé une série d’opérations de guérilla face aux forces d’occupation dans les zones d’incursion dans la bande de Gaza, dont la plupart étaient concentrées à Rafah, au sud de la bande.
Selon les rapports militaires successifs reçus par le Centre d’Information Palestinien, les Brigades Al-Qassam ont, jusqu’à 20 heures hier soir, pris pour cible 7 véhicules d’occupation et mené 3 embuscades contre les forces d’occupation, les visant directement, causant des morts et des blessés parmi leurs rangs.
Les Brigades Al-Qassam ont déclaré qu’en collaboration avec les Brigades du martyr Abou Ali Mustafa, elles avaient détruit les forces d’occupation stationnées dans l’axe « Netzarim » avec des obus de mortier.
Les Brigades Al-Qassam ont ciblé un véhicule de transport de troupes israélien avec un obus « Al-Yassin 105 » au carrefour Al-Abd Jabr dans le camp de Yabna dans la ville de Rafah.
Après leur retour des lignes de combat, les Moudjahidin d’Al-Qassam ont rapporté avoir ciblé une force israélienne barricadée à l’intérieur d’une maison avec un obus « TBG », tuant et blessant ses membres au milieu du camp de Jabalia, dans le nord de la bande de Gaza.
Dans un autre rapport, les Brigades Al-Qassam ont annoncé avoir ciblé un char israélien « Merkvah » avec un obus « Al-Yassin 105 » à proximité de la mosquée Cheikh Zayed, dans le nord de la bande de Gaza, et un char israélien « Merkvah » avec un obus « Al-Yassin 105 » à proximité de la mosquée Dar Al-Salam, au sud de la ville de Rafah, au sud du secteur de la bande de Gaza.
Un char israélien « Merkvah 4 » a également été visé par un engin « Shawaz » dans le projet Beit Lahia au nord de la bande de Gaza, et 3 chars israéliens « Merkvah » ont été visés par des obus « Al-Yassin 105 » dans le camp de Yabna au nord de la bande de Gaza. ville de Rafah.
Les Moudjahiddines Qassam ont réussi à faire exploser une bombe télévisée contre un groupe de soldats d’occupation qui se trouvaient au sommet d’un char israélien dans le projet Beit Lahia, dans le nord de la bande de Gaza, les laissant morts et blessés.
Les Brigades Al-Qassam ont détruit les forces d’occupation qui pénétraient derrière Tal Zorob dans la ville de Rafah, au sud de la bande de Gaza, avec des obus de mortier.
Elles ont publié une vidéo sur la télévision arabe montrant les médias de défense aérienne répondant aux hélicoptères de combat et détruisant les concentrations d’occupation avec des obus de mortier, en collaboration avec les Brigades Al-Quds, dans l’axe de progrès au nord de la bande de Gaza.
Les Brigades Al-Qassam ont bombardé le kibboutz « Nirim » avec un barrage de missiles, tandis que les Moudjahidines d’Al-Qassam ont réussi à cibler 3 soldats sionistes avec un missile antipersonnel qui les a touchés directement près de la municipalité d’Al-Shoka dans la ville de Rafah.
Les moudjahidines d’Al-Qassam ont réussi à cibler une force à pied israélienne composée de 5 soldats avec un dispositif antipersonnel « gant », les tuant et les blessant à l’est du quartier d’Al-Tanour, dans la ville de Rafah.
La bataille d’Al-Aqsa a commencé à l’aube du samedi 7 octobre 2023, avec une série de raids de moudjahidines sur des colonies et des sites militaires de la bande de Gaza par voie terrestre, maritime et aérienne, tuant et capturant des centaines de soldats et usurpateurs sionistes. .
….Deux martyrs lors d’un raid d’occupation au sud du Liban.
vendredi 31-mai-2024.
Deux personnes ont été tuées et une autre blessée lors d’un raid lancé jeudi soir par des avions de guerre de l’occupation israélienne sur la ville de Houla, au sud du Liban.
Les médias libanais ont rapporté que « le personnel de la Défense civile recherche les personnes disparues sous le bâtiment ciblé, à la lumière des opérations de retrait des décombres ».
Depuis le 8 octobre, le sud du Liban est le théâtre d’échanges de tirs quasi quotidiens entre le Hezbollah libanais, en coopération avec les « Brigades Al-Qassam – Liban », la branche militaire du mouvement « Hamas », et les « Brigades de Jérusalem », aile militaire du mouvement « Jihad » et des « Forces Fajr », la branche militaire du « Groupe islamique » au Liban (les Frères musulmans), et l’armée d’occupation israélienne, en réponse à l’agression de cette dernière contre le Bande de Gaza.
En même temps, depuis le 7 octobre dernier, l’armée d’occupation israélienne poursuit son agression contre la bande de Gaza, avec le soutien américain et européen, tandis que ses avions bombardent les environs des hôpitaux, des bâtiments, des tours et des maisons de civils palestiniens, les détruisant au-dessus de la tête de leurs habitants et empêchant l’entrée de l’eau, de la nourriture, des médicaments et du carburant.
L’agression continue de l’occupation contre Gaza a entraîné la mort de 36 224 martyrs et la blessure de 81 777 autres, en plus du déplacement d’environ 1,7 million de personnes de la population de la bande, selon les données des Nations Unies.
…..Deux morts et des blessés dans une agression américaine et britannique contre le Yémen.
vendredi 31-mai-2024.
Deux Yéménites ont été tués et d’autres ont été blessés – vendredi à l’aube – lors de raids américano-britanniques contre le gouvernorat de Hodeidah, à l’ouest du Yémen, dans le cadre d’une agression qui a visé plusieurs zones, dont la capitale, Sanaa.
La chaîne satellite yéménite Al-Masirah a expliqué sur la plateforme « X » qu’il y a eu deux martyrs et 10 blessés dans « l’agression américano-britannique visant le bâtiment de la radio dans le district d’Al-Hawk » dans la ville de Hodeidah, en plus de 6 raids sur Sanaa.
Parallèlement, le commandement militaire central américain (Centcom) a déclaré qu’il avait mené, aux côtés des forces britanniques, des frappes ce soir contre 13 cibles houthies.
Des sources yéménites font état de violentes explosions qui ont secoué jeudi soir la capitale Sanaa et le gouvernorat côtier de Hodeidah, à la suite de frappes aériennes lancées par des combattants de la « coalition américano-britannique ».
La chaîne Al-Masirah a déclaré que « 3 raids de l’agression américano-britannique ont ciblé le district d’Al-Saba’in », notant qu’un autre raid a visé les environs de l’aéroport international de Sana’a, tandis que deux frappes aériennes ont ciblé la région de Jarban dans le Sanhan.
Ces raids interviennent un jour après que les forces armées yéménites ont annoncé la mise en œuvre d’opérations militaires visant des navires, y compris des navires américains, dans la mer Rouge, la mer d’Oman et la Méditerranée, en plus d’annoncer à plusieurs reprises qu’elles avaient abattu des drones américains dans les zones yéménites, plus récemment mercredi dernier lorsqu’ils ont annoncé l’abattage d’un drone « M » Q-9 » dans le gouvernorat de Mareb, dans l’est du Yémen.
Cela s’accompagne des assurances des forces yéménites selon lesquelles leurs attaques navales se poursuivront dans le cadre de ce qu’elles considèrent comme une victoire pour la bande de Gaza, en ciblant les navires israéliens ou ceux se dirigeant vers les territoires palestiniens occupés.
Le 12 janvier, la Maison Blanche a publié une déclaration commune avec 10 pays selon laquelle, en réponse aux attaques du groupe Ansar Allah contre des navires commerciaux en mer Rouge, les forces armées américaines et britanniques ont mené des attaques conjointes contre des cibles dans les zones contrôlées par le groupe au Yémen.
….Six palestiniens blessés par balles lors de l’incursion de l’armée israélienne dans la ville de Jenine et son camp.
vendredi 31-mai-2024.
Six jeunes ont été blessés par les tirs des forces israéliennes après leur incursion aujourd’hui dans la ville de Jenine et son camp.
Des sources médicales ont rapporté que les six jeunes ont été blessés lorsque les forces israéliennes ont ouvert le feu sur eux, et leur état a été qualifié de moyen.
Selon des témoins oculaires, de grandes forces de l’armée israélienne ont envahi la ville et son camp à partir de plusieurs axes, tandis que des drones survolaient intensément la région.
Des témoins ont déclaré que des forces spéciales israéliennes ont envahi la ville et le camp de Jenine, avant d’être repérées par les résistants qui ont déclenché des alarmes à l’intérieur du camp et de ses environs, suivies de renforts militaires importants, et des explosions et des tirs ont été entendus.
Les bulldozers de l’occupation ont commencé à détruire les biens des citoyens à Jenine et dans son camp, en particulier les véhicules, les infrastructures, et ont déployé des tireurs d’élite sur les toits des immeubles commerciaux et à l’intérieur des maisons.
Les forces d’occupation ont intensifié leur déploiement militaire autour de l’hôpital Ibn Sina, de l’hôpital gouvernemental et de l’hôpital Al-Amal, avec un survol intensif des drones de reconnaissance et d’exploration de l’occupation. Les soldats de l’occupation ont également annoncé un couvre-feu par haut-parleurs dans les environs du camp de Jenine.
…..Un martyr et quatre blessés lors de l’assaut des forces d’occupation dans la ville d’Al-Bireh.
vendredi 31-mai-2024.
Un jeune Palestinien a été tué et quatre autres ont été blessés ce jeudi soir lors de l’incursion des forces d’occupation israéliennes dans la ville de Birzeit, en Cisjordanie, et des affrontements violents ont éclaté avec les jeunes Palestiniens.
Le ministère de la Santé palestinien a déclaré dans un communiqué que le citoyen est décédé des suites de blessures graves par balles réelles de l’occupation dans la poitrine, dans la ville de Birzeit.
Des sources locales ont confirmé que le jeune Wajih Mohammad al-Rimawi, dans la vingtaine, est tombé en martyr après avoir été touché par les balles de l’occupation, lors des affrontements dans la ville de Birzeit, précisant qu’il était étudiant à l’Université de Birzeit.
Des véhicules militaires israéliens ont également envahi la ville de Birzeit et se sont déployés dans plusieurs rues et quartiers, avant que des affrontements « violents » n’éclatent avec les jeunes Palestiniens qui ont jeté des pierres sur les véhicules de l’occupation.
Il a été signalé que les forces d’occupation ont tiré à balles réelles, à balles en caoutchouc et des bombes lacrymogènes, de manière intensive, dans la ville de Birzeit contre les citoyens, leurs véhicules et leurs commerces.
Il a également été noté que les forces d’occupation ont arrêté l’étudiant de l’Université de Birzeit, Laith al-Kishi, lors de l’incursion dans la ville de Birzeit. Il a été précisé que al-Kishi était le président du Conseil étudiant de l’université.
La Croix-Rouge palestinienne a déclaré dans un communiqué reçu par le Centre palestinien d’information que ses équipes médicales avaient traité 3 blessés par balle réelle lors de l’incursion des forces d’occupation dans la ville de Birzeit.
….Les bombes de l’occupation incendient des dizaines de magasins dans le marché central de Ramallah.
vendredi 31-mai-2024.
Les incursions de l’occupation israélienne aujourd’hui, jeudi, ont provoqué un grand incendie dans le marché principal des villes de Ramallah et Al-Bireh.
La municipalité d’Al-Bireh a expliqué que les bombes lacrymogènes tirées par les forces d’occupation lors de leur incursion dans la ville tôt ce matin ont déclenché un grand incendie dans la zone de Hisba et dans le complexe commercial Al-Bireh.
Le maire par intérim d’Al-Bireh, Robin Al-Khatib, a rapporté que l’incendie avait provoqué des incendies dans plus de 100 magasins et stands du complexe commercial, utilisés pour vendre des légumes, des fruits, des vêtements, des chaussures, des bonbons, des appareils électroménagers et autres.
Al-Khatib a souligné que l’occupation a empêché l’arrivée des équipes de la protection civile sur place pendant plus d’une heure, ce qui a provoqué l’expansion de l’incendie et sa propagation aux bâtiments et magasins voisins, provoquant d’énormes pertes matérielles.
De son côté, le Département de la Défense Civile a déclaré que ses équipes à Ramallah, Jérusalem et Jéricho ont travaillé pour éteindre plusieurs incendies qui ont éclaté dans plusieurs commerces en raison des attaques des forces d’occupation sur le marché principal de la province de Ramallah et Al-Bireh.
Le département de la défense civile a indiqué dans son rapport que l’incendie a commencé dans des chariots en bois de légumes, puis s’est propagé à certains magasins.
…..La fin des rêves des lycéens … Le génocide n’épargne rien à Gaza.
jeudi 30-mai-2024.
La guerre génocidaire en cours dans la bande de Gaza, qui a débuté il y a huit mois, a privé les lycéens de la possibilité de passer les examens leur permettant d’entrer à l’université.
Cette année, les lycéens de Gaza ne pourront pas passer cet examen pour la première fois depuis la Nakba palestinienne en 1948, en raison des répercussions de l’agression néonazie continue, de la destruction des infrastructures scolaires et des établissements d’enseignement, de l’absence du personnel ouvrier et la transformation des écoles en centres d’hébergement.
La participation de certains étudiants est limitée par les ambassades palestiniennes situées dans les pays dans lesquels certains étudiants gazaouis ont pu se rendre pendant la guerre, à condition que le sort des étudiants soit pris en compte après la fin de la guerre et que le sort du processus éducatif devienne clair.
L’élève, Al-Tayeb Samih, ne pourra pas passer les examens du lycée cette année en raison de la guerre génocidaire à Gaza, qui se poursuit depuis le 7 octobre, le processus éducatif étant depuis lors complètement arrêté. Al-Tayeb lui-même espère que la guerre prendra fin avant la fin complète de l’année scolaire, ce qui ne semble pas s’être produit, et qu’il soit impossible d’organiser des examens. Al-Tayeb a ajouté au correspondant du Centre d’information palestinien que rater l’année scolaire cette année lui ferait perdre une année entière de sa vie sans horizon, et à quoi ressemblera la prochaine année scolaire !
En outre, le directeur général du Bureau des médias du gouvernement, Ismail Al-Thawabta, a déclaré que la guerre génocidaire menée par l’armée d’occupation sioniste a gâché l’année scolaire des étudiants et des étudiants, à la lumière de sa poursuite et des bombardements d’écoles et d’universités, et détruit l’avenir des étudiants d’une manière qui montre l’étendue de la brutalité de l’occupation et de ses pratiques.
Un invité a déclaré dans une interview à la presse que la guerre d’extermination a conduit à la destruction complète de 103 écoles et universités, et partiellement à 309 écoles et universités, et au meurtre de sang froid de plus de 10 000 étudiants et étudiantes dans les écoles et universités, tombés sans culpabilité par la brutalité et de l’injustice de l’occupation.
Il souligne que le plus grand préjudice est survenu aux étudiants du secondaire, considérant qu’il s’agit d’une étape importante qui fait passer les étudiants de l’éducation de base à l’enseignement universitaire, c’est-à-dire l’avenir. En conséquence, environ 40 000 lycéens de Gaza ont été touchés par cette guerre brutale menée par l’occupation.
Quant à l’étudiant Moaz Al-Hajj, il se sent déçu de ne pas avoir passé les examens du lycée, en raison de la guerre dévastatrice qui perdure commise par les néonazis. Al-Hajj, un habitant de Khan Yunis, subit des effets psychologiques difficiles depuis le début de la guerre sioniste et la suspension du processus éducatif, d’autant plus qu’il rêvait de terminer ses études secondaires avec distinction et d’obtenir une note élevée qui le qualifierait, pour s’inscrire à la faculté de médecine.
Al-Hajj, qui a obtenu une moyenne de 98 pour cent en onzième année dans la filière scientifique, déclare : « J’avais beaucoup d’espoirs et d’ambitions pour rejoindre la Faculté de médecine après avoir réussi les examens secondaires qui auront lieu en juin prochain, mais à cause de la guerre, nos rêves et nos ambitions se sont effondrés, et ce que nous espérons maintenant, c’est la fin de la guerre. Il ajoute à notre correspondant : « Avant la guerre, nous étudiions chez nous dans la sécurité et le calme, mais la guerre a bouleversé les choses et nous n’étudiions plus bien. » L’étudiant n’a pas pu conserver ses manuels et cahiers pédagogiques en raison du bombardement par l’armée d’occupation de la maison de sa famille dans l’est de Khan Yunis.
Il continue en disant : « Nous vivons dans une tente qui manque des produits de première nécessité dans la ville de Deir al-Balah, au milieu de la bande de Gaza, sous la chaleur intense, et nous obtenons difficilement de l’eau et de la nourriture. Après mes études, j’ai commencé à ramasser du bois pour cuisiner.
Selon le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, le nombre d’élèves inscrits à l’examen du lycée dans la bande de Gaza s’élève à seulement 1 119 élèves (sur environ 40 000 lycéens à Gaza). Le ministère a précédemment confirmé son engagement à organiser un cours spécial pour les lycéens de la bande de Gaza après la fin de la guerre sioniste et l’achèvement du matériel pédagogique prescrit. La guerre néonazie contre Gaza a fait plus de 116 000 martyrs et blessés palestiniens, pour la plupart des enfants et des femmes, et environ 10 000 disparus dans un contexte de destruction massive et de famine qui a coûté la vie à des enfants et à des personnes âgées. L’entité sioniste poursuit cette guerre, ignorant une résolution du Conseil de sécurité exigeant qu’il cesse immédiatement les combats et les ordres de la Cour de justice exigeant qu’il cesse son attaque contre Rafah et prenne des mesures immédiates pour prévenir les actes de « génocide » et « améliorer l’aide humanitaire » à Gaza..
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com et encore bien d’autres sur http:// french wafa.ps

flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccie,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb,météo,wafa

 

Mouharram,safar,Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,Chabann,Ramadann, cha’oual,Dhou èl Qidah,Dhoul hidjah

https://french.palinfo.com/feed/ E-mail: info@palinfo.com
https://french.wafa.ps/Pages/LastNews
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss
https://www.algerie360.com/rss
extension : Feedbro