Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Mercredi 21 Dhou Al Qiddah 1445, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Mercredi 21 Dhou Al Qiddah 1445, sur MouslimRadio.


Le Centre Palestinien D'Information


L'agence de presse palestinienne 'WAFA

Assalam aleykoum,
Voici le Flash info pour le Mercredi 21 Dhou èl Qidah 1445, sur MouslimRadio.
Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres de l’agence de presse palestinienne ‘WAFA’.
.
..
…….L’occupation commence des opérations de démolition à Jérusalem occupée et à Jéricho.
mardi 28-mai-2024.
Depuis les premières heures du matin, les forces armées de l’occupation sioniste ont commencé des opérations de démolition dispersées dans la ville occupée de Jérusalem et dans la province d’Ar-Ramla en Cisjordanie occupée.
Les forces armées de l’occupation terroriste sioniste ont démoli une imprimerie appartenant à la famille Alyan dans la ville d’Al-Issawiya, au nord-est de Jérusalem occupée, aujourd’hui, sachant qu’elle était sa seule source de revenus.
Dans un contexte similaire, les autorités d’occupation néonazie sioniste ont contraint un résident de Jérusalem à démolir sa maison dans le quartier de Hosh Al-Awar à Silwan, au sud de la mosquée Al-Aqsa.
Les forces armées d’occupation fasciste sioniste ont également contraint le résident de Jérusalem libéré, Imad Al-Abbasi, à démolir un établissement commercial qu’il avait établi, il y a plusieurs années, et a reçu un ordre de démolition de sa source de revenus, alors qu’il était détenu dans les prisons de l’occupation, et a été contraint de le démolir dès sa libération.
À Jéricho, les forces armées d’occupation sioniste ont démoli quatre maisons, dont deux appartenant à des résidents de Jérusalem occupée.
Les forces armées d’occupation terroriste sioniste ont également envahit la zone des cimetières près du camp d’Aqaba Jaber avec des renforts militaires, et ont démoli la maison du citoyen Tareq Jameel Najoum, sous prétexte de manque de permis.
De plus, les forces armées d’occupation néonazie sioniste ont pénétré dans le village de Al-Deirat dans le sud, et ont démoli deux maisons appartenant à des résidents de la ville de Jérusalem occupée, ainsi que les fondations d’une troisième maison en cours de construction, appartenant au citoyen Mohammed Ahmed Samarat d’Al-Deirat.
….Un prisonnier d’Hébron entame une grève de la faim en protestation contre la négligence médicale.
mardi 28-mai-2024.
Le prisonnier Amjad al-Hamouri, originaire du gouvernorat de Hébron,entame une grève de la faim dans les prisons de l’occupation sioniste, depuis une semaine, après le refus de l’administration pénitentiaire sioniste de lui fournir les soins médicaux nécessaires.
Les forces armées d’occupation néonazie sioniste refusent de fournir un traitement au prisonnier al-Hamouri, après qu’il a contracté une maladie de la peau à la prison de Negev, bien qu’il ait passé de nombreuses années dans les prisons de l’occupation, y compris des périodes de détention administrative.
Le prisonnier Amjad Al-Hamouri a étudié la dentisterie à l’Université des Sciences et de la Technologie à Hébron et a ouvert sa propre clinique dentaire dans la ville. Il a commencé à poursuivre une maîtrise en administration des affaires depuis 2009, mais ses études ont été entravées par les arrestations menées par l’occupation sioniste.
Al-Hamouri a été arrêté , à maintes reprises, depuis 2001 et pendant l’Intifada d’Al-Aqsa. Il a été placé en détention administrative pour la première fois en 2012 pendant six mois, et les forces armées d’occupation terroriste ont mené des campagnes de pression sur sa famille à Hébron.
….La Norvège et l’Espagne annoncent officiellement la reconnaissance de l’État de Palestine.
mardi 28-mai-2024.
La Norvège et l’Espagne ont annoncé officiellement, mardi matin, la reconnaissance de l’État de Palestine, et l’Irlande devrait suivre leur exemple plus tard dans la journée.
Le Premier ministre espagnol, Pedro Sanchez, a déclaré : « La reconnaissance par l’Espagne de l’État de Palestine est une décision historique dont le seul objectif est de contribuer à la paix entre les israéliens et les Palestiniens ».
Il a ajouté dans une déclaration faite en espagnol et en anglais devant le siège du Conseil des ministres espagnol à Madrid, avant que le conseil n’approuve officiellement la reconnaissance de l’État de Palestine : « Cette reconnaissance n’est pas seulement une question de justice historique pour les aspirations légitimes du peuple palestinien, mais aussi une nécessité impérieuse si nous voulons tous parvenir à la paix ».
Sanchez a poursuivi : « C’est la seule façon de progresser vers la seule solution capable de réaliser l’objectif de la paix, à savoir la solution à deux États : un État palestinien vivant aux côtés de l’État d’Israël dans la paix et la sécurité ».
Il a souligné que « la création de l’État palestinien doit d’abord être rendue possible par l’unification de la Cisjordanie et de Gaza via un corridor, avec Jérusalem-Est comme capitale unifiée sous le gouvernement légitime de l’Autorité nationale palestinienne ».
Ce matin, la Norvège a officiellement commencé à reconnaître l’État de Palestine.
Le ministère norvégien des Affaires étrangères a déclaré dans un communiqué que la reconnaissance officielle par la Norvège de la Palestine en tant qu’État est entrée en vigueur ».
Le communiqué ajoutait qu’ »un certain nombre d’autres pays européens aux vues similaires reconnaîtront officiellement la Palestine à la même date ».
Les trois pays européens avaient annoncé cette démarche simultanément la semaine dernière, leurs dirigeants déclarant qu’ils espéraient que d’autres pays se joindraient à l’initiative, affirmant qu’elle renforcerait les perspectives de paix.
Avec l’Espagne, la Norvège et l’Irlande, le nombre de pays reconnaissant l’État de Palestine s’élève à 147 sur les 193 États membres de l’Assemblée générale des Nations Unies.
….Le génocide sioniste à Gaza s’intensifie pour le 235e jour consécutif.
mardi 28-mai-2024.
Les forces armées d’occupation sioniste continuent de commettre le crime de génocide dans la bande de Gaza, pour le 235ème jour consécutif, en lançant des dizaines de frappes aériennes et de tirs d’artillerie, tout en commettant des massacres contre des civils, dans un contexte humanitaire catastrophique dû au siège et au déplacement de plus de 95% de la population.
Les avions et l’artillerie d’occupation terroriste néonazie sioniste ont poursuivi leurs raids et leurs violents bombardements, aujourd’hui mardi, dans diverses parties de la bande de Gaza, ciblant les maisons, les rassemblements de personnes déplacées et les rues, en tuant et blessant des dizaines de citoyens civils innocents.
Les forces armées d’occupation fasciste sioniste poursuivent leur invasion terrestre de grands quartiers de Rafah et du nord de Gaza, au milieu de bombardements aériens et d’artillerie et de massacres horribles.
Les générateurs électriques de l’hôpital Kamal Adwan ont pris feu à la suite des bombardements perpétrés par les forces armées d’occupation terroriste sioniste.
Il y a eu des martyrs et d’autres blessés suite au bombardement d’occupation néonazie d’une maison à Beit Hanoun, dans le nord de la bande de Gaza.
L’occupation terroriste a commis un deuxième massacre contre les personnes déplacées à Rafah, où 20 personnes ont été tuées et d’autres blessées dans un bombardement ciblant des tentes pour personnes déplacées dans la zone côtière d’Al-Mawasi, à l’ouest de la ville de Rafah.
L’occupation fasciste sioniste a commis 5 massacres contre des familles dans la bande de Gaza, dont 46 martyrs et 110 blessés, au cours des dernières 24 heures, selon le ministère de la Santé.
Le ministère de santé palestinien a confirmé dans son rapport quotidien que le bilan de l’agression génocidaire barbare s’est élevé à 36 096 martyrs et 81 136 blessés, depuis le 7 octobre dernier.
Il a déclaré : « Il y a encore un certain nombre de victimes sous les décombres et sur les routes, et les ambulances et les équipes de la protection civile ne peuvent pas les atteindre. »
Deux citoyens ont été blessés par des éclats d’obus après qu’un bombardement sioniste, les a visés près du poste de police de Tal Al-Sultan, à l’ouest de la ville de Rafah.
La martyre Samia Abu Ghoula est arrivée à l’hôpital Al Awda de Nuseirat à la suite des bombardements d’artillerie continus sur la zone ouest du nouveau camp, au nord du camp de Nuseirat, dans le centre de la bande de Gaza.
Aujourd’hui, il a été annoncé que la directrice générale de la planification et du développement des performances institutionnelles au ministère du Gouvernement local, Mona Jamal Sukayk, a été tuée à la suite d’un bombardement d’occupation sioniste qui a visé sa maison, la nuit dernière, dans le quartier d’Al-Daraj, à l’est de Ville de Gaza.
Le ministère de la Santé a annoncé la fermeture de 4 hôpitaux et de deux dispensaires à Rafah, au sud de la bande de Gaza, en raison de l’agression génocidaire brutale en cours contre la ville.
Le ministère a confirmé que l’hôpital de campagne indonésien et la clinique Tal al-Sultan dans le gouvernorat de Rafah étaient hors service. En raison de la poursuite délibérée des violations contre les institutions de santé par l’occupation sioniste en ciblant l’hôpital, la nuit dernière, et en bombardant les environs de la clinique.
Il a souligné que l’hôpital Abu Youssef Al-Najjar, la clinique centrale Abu Al-Walid, l’hôpital de campagne de Rafah (2) et l’hôpital spécialisé du Koweït étaient auparavant hors service.
Il y a eu des martyrs et d’autres blessés après que l’aviation de combat d’occupation néonazie sioniste a bombardé un groupe de Palestiniens qui tentaient de retourner à Al-Faluga, dans le camp de Jabalia.
Deux martyrs ont été tués lors de deux attaques contre une maison et un groupe de citoyens, à l’est de Rafah.
Un incendie s’est déclaré dans le bâtiment résidentiel d’Abou Marqa et dans les serres agricoles voisines à la suite d’intenses bombardements d’artillerie sioniste sur le quartier de Tal al-Sultan, à l’ouest de la ville de Rafah.
Les forces armées d’occupation terroriste sioniste ont encore commis un nouveau massacre dans la zone des casernes à côté des entrepôts de l’UNRWA, à l’ouest de Rafah. Elles ont bombardé d’autres tentes de personnes déplacées, tuant 7 citoyens: les personnes âgées Issam Tanboura et Manal Tanboura, la fille d’Issam Tanboura, Imad Ismail Abou Jarad, son épouse Anwar Muti’ Abou Jarad, et Nuwaira Fida Ismail Abou Jarrad et Issam Abou Jarad.
Deux personnes ont été tuées et plusieurs citoyens ont été blessés à la suite d’un raid aérien contre une maison de la famille Aqal sur le marché de Bureij, dans le centre de la bande de Gaza.
L’aviation de guerre d’occupation néonazie sioniste a lancé un raid sur le camp de Nousseirat, dans le centre de la bande de Gaza.
Les forces armées d’occupation terroriste sioniste poursuivent leur invasion terrestre de vastes quartiers de Rafah, Jabalia et du nord de Gaza.
Un obus d’artillerie tiré par les forces armées d’occupation fasciste sioniste a touché l’hôpital de campagne indonésien de Tal Al-Sultan à Rafah.
Des sources locales ont rapporté que des dizaines de familles ont été déplacées, en raison des bombardements d’occupation sioniste contre des écoles abritées, la clinique Tal al-Sultan et l’hôpital indonésien, à l’ouest de Rafah, au sud de la bande de Gaza.
Le nombre de personnes déplacées de Rafah est passé à un million de personnes, depuis le début des derniers, sous ordres de déplacement, un jour avant l’invasion de la ville par les forces armées d’occupation sioniste, le 7 mai.
Les avions de combat de l’occupation terroriste sioniste ont lancé un violent raid sur la zone d’Al-Faluga, dans le camp de réfugiés de Jabalia, au nord de la bande de Gaza.
L’aviation de guerre d’occupation néonazie sioniste a également lancé un raid sur la ville d’Al-Zawaida, dans le centre de la bande de Gaza.
Les avions de combat de l’occupation ont lancé de violents raids sur les zones occidentales de la ville de Rafah.
La Défense civile a rapporté que ses équipes continuent de rechercher des personnes disparues sous les décombres de la maison familiale « Al-Ghussein », qui a été prise pour cible par l’aviation d’occupation néonazie sioniste dans le quartier d’Al-Daraj, à l’est de la ville de Gaza, à minuit.
Les avions de guerre d’occupation terroriste ont lancé un raid visant le camp de Bureij, dans le centre de la bande de Gaza.
Les forces armées d’occupation sioniste ont lancé plusieurs raids et bombardements d’artillerie sur la zone de Tallet Zorob et ses environs, à l’ouest de la ville de Rafah, au sud de la bande de Gaza.
Elles ont tiré simultanément des bombes légères et des tirs d’artillerie au sud-ouest de la ville de Gaza.
….Après 5 massacres, le bilan de l’agression sioniste contre Gaza s’élève à 36 096 martyrs.
mardi 28-mai-2024.
Le ministère de la Santé a annoncé que l’occupation néonazie sioniste a commis 5 massacres contre des familles dans la bande de Gaza, dont 46 martyrs et 110 blessés dans les hôpitaux, au cours des dernières 24 heures.
Le ministère a confirmé dans son point quotidien (mardi) que le bilan de l’agression génocidaire brutale s’est élevé à 36 096 martyrs et 81 136 blessés, depuis le 7 octobre dernier.
Il a déclaré : Il y a encore un certain nombre de victimes sous les décombres et sur les routes, et les ambulances et les équipes de la protection civile ne peuvent pas les atteindre.
Depuis le 7 octobre dernier, les forces armées d’occupation terroriste sioniste mènent une guerre dévastatrice dans la bande de Gaza, qui a fait des dizaines de milliers de martyrs, de blessés et de disparus, outre le déplacement de 2 000 000 de personnes et une destruction très généralisée d’habitations et d’infrastructures. Cela a touché plus de 70 % des bâtiments, avec un siège resserré et une crise humanitaire étouffante et une famine sans précédent, notamment à Gaza et dans son nord.
….Ministère de Santé : 4 hôpitaux et 2 cliniques hors service en raison de l’agression de l’occupation contre Rafah.
mardi 28-mai-2024.
Le ministère de la Santé a annoncé la fermeture de 4 hôpitaux et de deux dispensaires à Rafah, au sud de la bande de Gaza, en raison de l’agression génocidaire sioniste en cours contre la ville.
Le ministère a confirmé que l’hôpital de campagne indonésien et la clinique Tal al-Sultan dans le gouvernorat de Rafah étaient hors service. En raison de la poursuite délibérée des violations contre les institutions de santé par l’occupation, en ciblant l’hôpital la nuit dernière et en bombardant les environs de la clinique.
Il a souligné que l’hôpital Abu Youssef Al-Najjar, la clinique centrale Abu Al-Walid, l’hôpital de campagne de Rafah (2) et l’hôpital spécialisé du Koweït étaient auparavant hors service.
Il a souligné que cela s’accompagne de la poursuite et de l’expansion de l’incursion barbare d’occupation sioniste dans le gouvernorat de Rafah, et du ciblage délibéré de nombreux hôpitaux et centres de soins primaires du gouvernorat, qui ont causé de graves dégâts.
Un certain nombre de personnels de santé qui y travaillaient ont également été tués, ce qui témoigne de la difficulté pour les citoyens d’accéder aux hôpitaux.
Le ministère de santé palestinien a déclaré qu’il ne reste que la maternité Tal Al-Sultan, qui lutte pour survivre et continuer à fournir des services aux patients du gouvernorat de Rafah.
Il a appelé les institutions internationales à assurer la protection de tous les hôpitaux, équipes de santé en activité et ambulances contre l’oppression et l’arrogance de l’occupation terroriste sioniste.
Deux membres du personnel travaillant à l’hôpital spécialisé du Koweït à Rafah ont été tués, hier lundi. Après avoir été ciblés par des drones sionistes à la porte de l’hôpital, il s’agit de : Rashid Barhoum (23 ans) et Musab Al-Arja (22 ans).
….UNRWA : Environ un million de citoyens déplacés de force de Rafah, en 3 semaines.
mardi 28-mai-2024.
L’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA) a déclaré qu’un million de citoyens ont été contraints de fuir la ville de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, au cours des trois dernières semaines, en raison de l’agression brutale de l’entité sioniste et des violents bombardements de la ville.
L’agence a ajouté, à travers son compte sur la plateforme « X », aujourd’hui mardi, qu’environ un million de personnes ont été déplacées de Rafah, au cours des trois dernières semaines, malgré le fait qu’il n’y avait aucun endroit sûr où aller, au milieu des bombardements sionistes.
Elle a souligné que le manque de nourriture et d’eau, l’accumulation de tas de déchets et les conditions de vie inadaptées rendent l’assistance presque impossible jour après jour.
La vague de déplacements survient alors que l’armée d’occupation terroriste a étendu son incursion dans Rafah à l’aube de mardi, se plaçant à 3 kilomètres du bord de mer et s’approchant d’isoler géographiquement le secteur du territoire égyptien.
Coïncidant avec cette incursion, 16 citoyens ont été tués dans un bombardement sur Rafah, 7 d’entre eux dans une nouvelle attaque contre des tentes de personnes déplacées dans le quartier de Tal al-Sultan, au nord-ouest de la ville, après que 45 citoyens ont été tués, dimanche soir, par un bombardement, la même zone que l’occupation prétendait être « sûre » et où les gens pouvaient s’installer.
Le 6 mai, l’armée d’occupation néonazie sioniste a annoncé le début d’une opération militaire à Rafah, ignorant les avertissements internationaux sur ses répercussions, et le lendemain, elle a pris le contrôle du côté palestinien du terminal de Rafah.
Avec l’approbation de 13 de ses membres et le rejet de deux membres, la Cour internationale de Justice a émis vendredi de nouvelles mesures temporaires exigeant que l’entité usurpatrice sioniste arrête immédiatement son attaque sur Rafah et maintienne l’ouverture du passage de Rafah, pour faciliter l’entrée d’aide à Gaza et de soumettre un rapport au tribunal dans un délai d’un mois sur les mesures qu’il a prises à cet égard.
Ces nouvelles mesures sont venues du tribunal, qui est la plus haute instance judiciaire des Nations Unies, en réponse à une demande de l’Afrique du Sud dans le cadre d’un vaste procès intenté par Pretoria fin décembre 2023, accusant le gouvernement d’occupation néonazie sioniste d’avoir commis crimes de génocide à Gaza.
…..82 martyrs à Rafah en moins de 100 heures après la décision du ministère de la Justice internationale.
mardi 28-mai-2024.
L’Observatoire euro-méditerranéen des droits de l’homme a déclaré que l’occupation néonazie sioniste« Israël » avait commis un nouveau massacre de tentes à Rafah, au sud de la bande de Gaza, moins de 30 heures, après le premier horrible massacre près des entrepôts de l’UNRWA, alors que le nombre de martyrs dans la ville s’élevait à 82, dans les moins de 100 heures suivant la décision du ministère de la Justice internationale, appelant à l’arrêt immédiat de l’attaque d’occupation sioniste contre les Palestiniens.
L’Observatoire a ajouté dans un communiqué : Nous avons documenté la mort de 7 civils, dont 4 femmes, après que l’aviation de l’entité usurpatrice sioniste a de nouveau bombardé les tentes des personnes déplacées dans la région de Tal al-Sultan, au nord-ouest de Rafah.
Il a déclaré que toutes les victimes du nouveau massacre appartenaient aux familles « Abou Jarad » et « Tanboura », qui ont été déplacées de force de Gaza et de son nord, pour être la cible des bombardements aériens dans les tentes des déplacés.
Il a souligné que le nouveau ciblage a eu lieu dans la même zone où l’aviation d’occupation sioniste a bombardé les tentes des déplacés dimanche soir dernier, entraînant la mort de 45 Palestiniens, dont 9 enfants, 12 femmes et 3 personnes âgées.
Le centre a exprimé la répétition des massacres contre les tentes des personnes déplacées et l’insistance de l’ennemi occupant à continuer de commettre les crimes les plus horribles contre les civils palestiniens dans la bande de Gaza, dans le but de les exterminer.
Il a souligné que les nouveaux bombardements au même endroit et le ciblage répété des personnes déplacées en sécurité dans des tentes indiquent une contradiction avec ce qu’ont annoncé les responsables sionistes, selon lesquels ce qui s’est passé était une erreur malheureuse.
Il a déclaré : l’entité usurpatrice sioniste « Israël » répond à la récente décision de la Cour internationale de Justice, qui lui a ordonné d’arrêter toutes ses opérations à Rafah, en élargissant le cercle des massacres et en ciblant directement les civils, en approfondissant l’incursion et en accélérant le rythme de bombardements aériens et d’artillerie.
L’Observatoire a confirmé la documentation du martyre de plus de 82 Palestiniens, dont 18 femmes et 15 enfants, moins de 100 heures après la décision de la Cour internationale de Justice, vendredi soir dernier, qui exigeait l’arrêt immédiat de l’attaque militaire sur Rafah.
.Ministère de la Santé : 66 martyrs et 383 blessés dans les massacres d’occupation à Gaza.
mardi 28-mai-2024.
« 66 citoyens ont été tués et 383 autres ont été blessés lors des massacres d’occupation néonazie sioniste dans la bande de Gaza au cours des dernières 24 heures.
Le ministère de la Santé palestinien à Gaza a déclaré que l’occupation terroriste sioniste avait commis sept massacres contre des familles dans la bande de Gaza, entraînant l’arrivée de 66 martyrs et 383 blessés dans les hôpitaux au cours des dernières 24 heures.
Le ministère a confirmé dans un communiqué de presse aujourd’hui, lundi, la mort de 45 Palestiniens dans le massacre commis par l’occupation terroriste à Rafah, la nuit dernière, dont 23 femmes, enfants et personnes âgées, ainsi que 249 blessés.
Il a souligné que certains des victimes sont toujours sous les décombres et sur les routes, et que les équipes de secours et de défense civile ne peuvent pas les atteindre. »
Il rapporte que « le bilan de l’agression génocidaire barbare s’est élevé à 36 050 martyrs et 81 026 blessés depuis le 7 octobre dernier ».
Le ministère a appelé « les familles des martyrs et des personnes disparues dans la guerre contre Gaza à compléter leurs données en s’inscrivant sur le site Internet du ministère, afin de compléter toutes les données dans les registres du ministère de la Santé ».
…..Union africaine : les frappes sur Rafah constituent un mépris pour la décision de la justice internationale.
mardi 28-mai-2024.
Le président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, a condamné lundi les frappes aériennes lancées par l’armée d’occupation israélienne contre un camp de personnes déplacées dans la région de Rafah, au sud de la bande de Gaza.
Mohammed a déclaré : « Israël continue de violer le droit international en toute impunité et au mépris de la décision de la Cour internationale de Justice. »
Il a ajouté : « La décision de la Cour internationale de Justice, la plus haute juridiction des Nations Unies, qui a ordonné à Israël le 24 mai de cesser immédiatement son attaque militaire à Rafah, doit être mise en œuvre de toute urgence si l’on veut que l’ordre mondial prévale. »
Des dizaines de Palestiniens, pour la plupart des enfants et des femmes, ont été martyrisés et blessés dans un bombardement israélien dimanche/lundi soir, ciblant les tentes de personnes déplacées près du siège de l’ONU dans la région de Tal al-Sultan, au nord-ouest de Rafah, revendiquée par l’occupation comme zone « sûre» sans avertissement préalable.
Des scènes circulant sur les réseaux sociaux montraient les corps calcinés d’enfants et de civils martyrisés, dont certains avaient été amputés.
Le ministère de la Santé de la bande de Gaza a déclaré : « L’occupation a commis un massacre à Rafah, au sud de la bande de Gaza, en bombardant les tentes des déplacés dans des zones qu’elle prétendait sûres et a demandé aux déplacés de s’y réfugier. »
En même temps, depuis le 7 octobre dernier, l’armée d’occupation israélienne poursuit son agression contre la bande de Gaza, avec le soutien américain et européen, tandis que ses avions bombardent les environs des hôpitaux, des bâtiments, des tours et des maisons de civils palestiniens les détruisant au-dessus de la tête de leurs habitants et empêchant l’entrée de l’eau, de la nourriture, des médicaments et du carburant.
L’agression continue de l’occupation contre Gaza a entraîné la mort de 36 065 martyrs et la blessure de 81,26 autres, en plus du déplacement d’environ 1,7 million de personnes de la bande, selon les données des Nations Unie
….Le groupe Ansar Allah cible deux destroyers et 3 navires américains et israéliens.
mardi 28-mai-2024.
Lundi, le groupe yéménite Ansar Allah a annoncé la mise en œuvre de 3 opérations conjointes ciblant 3 navires et deux destroyers dans l’océan Indien et la mer Rouge, dans le cadre d’une réponse à l’agression israélienne continue contre le peuple palestinien et à l’horrible massacre de Rafah.
Selon ce qui a été publié par la chaîne Al-Masirah du groupe, le navire américain LAREGO DESERT a été visé dans l’océan Indien : le navire a été visé par des missiles navals et des drones, et les missiles ont atteint leur cible avec précision.
Le navire israélien (MSC MECHELA) a également été visé dans l’océan Indien.
Il a confirmé que le navire (MINERVA LISA) avait été visé dans la mer Rouge, pour avoir violé la décision d’interdire l’entrée aux ports de la Palestine occupée, et que les missiles avaient atteint leur cible avec précision.
Le groupe a également mené deux opérations qualitatives sur deux destroyers de guerre américains en mer Rouge en utilisant l’armée de l’air sans pilote, et les forces armées ont confirmé leur succès.
Le groupe Ansar Allah a déclaré que ses opérations ont atteint leurs objectifs et qu’il continuera à répondre aux crimes de l’ennemi sioniste jusqu’à ce que l’agression cesse et que le siège contre le peuple palestinien dans la bande de Gaza soit levé.
Ces opérations s’inscrivent dans le cadre de la solidarité avec le peuple palestinien et de son soutien à sa fermeté face à l’agression israélienne, ainsi que comme une affirmation de la position ferme du Yémen contre l’occupation sioniste et ses politiques agressives, selon un communiqué publié par le groupe.
…..Les bottes de nos combattants sont encore visibles sur vos visages… Message d’Al-Qassam à la 401e Brigade des Butts d’Acier.
mardi 28-mai-2024.
Avant hier dimanche, les Brigades martyres Izz al-Din al-Qassam, la branche militaire du Mouvement de résistance islamique Hamas, ont envoyé un message vidéo à la 401e brigade de l’armée d’occupation israélienne, qui a pris d’assaut le terminal de Rafah.
Les Brigades Al-Qassam ont publié une vidéo, parvenue au Centre d’Information Palestinien, dans laquelle elles montraient des photos des dirigeants de la 401e Brigade de l’armée d’occupation et d’autres brigades, avec leurs noms et photos, et le commentaient en disant : « Les soldats criminels de la 401ème Brigade des Butts d’Acier… les marques des chaussures des soldats d’Al-Qassam sont encore visibles sur vos visages.»
Les scènes montrées par les Brigades Al-Qassam montraient une scène d’un transporteur de troupes de l’armée d’occupation à la frontière palestino-égyptienne à Rafah, portant les drapeaux d’occupation de la 401e Brigade.
Al-Qassam a inclus dans les scènes une photo du commandant des opérations de la 401e brigade, Sebastian Ion, et d’autres dirigeants de l’armée d’occupation, expliquant qu’ils ont été tués dans des combats avec la résistance dans la bande de Gaza.
Dans d’autres déclarations distinctes, les Brigades Al-Qassam ont déclaré avoir détruit un rassemblement des forces d’occupation israéliennes sur le site de l’administration civile à l’est de Jabalia, dans le nord de la bande de Gaza, et que les forces israéliennes ont avancé à l’est du camp de Maghazi, dans le centre de la bande de Gaza, avec des tirs de mortier.
Al-Qassam a rapporté que ses combattants avaient réussi à viser une force spéciale israélienne retranchée dans une maison avec un missile 107 à l’est de la ville de Jabalia, dans le nord de la bande de Gaza.
Les Brigades Al-Qassam ont également réussi à s’emparer d’un drone de renseignement à l’est de la ville de Jabalia, dans le nord de la bande de Gaza.
…..Après les attaques répétées de l’occupation, l’hôpital du Koweït à Rafah est hors service.
mardi 28-mai-2024.
Le directeur de l’hôpital spécialisé du Koweït à Rafah, Suhaib Al-Hams, a annoncé dimanche soir que l’hôpital était hors service en raison de l’expansion de l’opération militaire israélienne sur la ville et du ciblage répété et délibéré des environs de l’hôpital.
Al-Hams a déclaré dans un communiqué de presse reçu par le Centre d’information palestinien : L’occupation israélienne a pris pour cible l’hôpital à plusieurs reprises, la plus récente visant la porte de l’hôpital, ce qui a entraîné la mort de deux membres du personnel qui y travaillaient, ainsi que la blessure de 5 membres du personnel médical lors d’un précédent ciblage.
Il a ajouté : « Nous annonçons que l’hôpital spécialisé du Koweït est hors service et que les équipes médicales en activité ont été transférées à l’hôpital de campagne en cours de préparation dans la région d’Al-Mawasi ».
La ville de Rafah est soumise à une agression israélienne massive, qui a coûté la vie à des dizaines de citoyens ces derniers jours.
Samedi, Rafah a été témoin d’un horrible massacre israélien suite au bombardement par des avions d’occupation d’un camp de personnes déplacées au nord-ouest de la ville, au cours duquel plus d’une centaine de Palestiniens ont été martyrisés et blessés, dont des femmes et des enfants.
Depuis le 6 mai, les forces d’occupation ont poursuivi leur agression aérienne et terrestre contre la ville de Rafah, qui abrite plus de la moitié des Palestiniens de la bande de Gaza en raison des déplacements forcés continus depuis le 7 octobre, faisant des centaines de martyrs et de blessés accompagnée d’un manque de soins de santé nécessaires.
…..Pour le jour 234… Al-Qassam continue de s’emparer des marches et de cibler les soldats d’occupation.
mardi 28-mai-2024.
Les Brigades Al-Qassam continuent, pour le 234ème jour consécutif, d’affronter les forces sionistes en pénétrant sur plusieurs fronts, ce qui a jusqu’à présent entraîné la mort de (634) officiers et soldats et la blessure grave de 555 personnes depuis le début de la guerre, alors que le nombre total de victimes est supérieur à (3 575) autres, selon les aveux de l’armée ennemie, et à plus de (7 270) blessés, selon les rapports des hôpitaux sionistes, en plus de la destruction totale ou partielle de centaines de véhicules. Elles ont également continué à bombarder les positions et colonies ennemies dans l’enveloppe de Gaza, et détruit les concentrations militaires dans les différents axes de l’incursion.
Les Brigades Al-Qassam ont confirmé dans un rapport militaire qu’elles avaient détruit un rassemblement de forces ennemies sur le site de l’administration civile à l’est de Jabalia, au nord de la bande de Gaza, avec des obus de mortier.
Les Brigades ont déclaré que leurs moudjahidines étaient parvenus à cibler une force sioniste spéciale retranchée dans une maison avec un missile 107 à l’est de la ville de Jabalia, dans le nord de la bande de Gaza.
Les Moudjahidines d’Al-Qassam ont également réussi à s’emparer d’un drone des renseignements à l’est de la ville de Jabalia, dans le nord de la bande de Gaza.
Les Brigades Al-Qassam ont détruit un rassemblement de forces ennemies sur le site de l’administration civile à l’est de Jabalia, dans le nord de la bande de Gaza, avec des obus de mortier.
Les brigades de section ont diffusé des scènes des soldats criminels de la 401e brigade des Steel Butts, confirmant que les marques des chaussures des soldats Qassam étaient encore visibles sur leurs visages.
La bataille d’Al-Aqsa a commencé à l’aube du samedi 7 octobre 2023, avec une série de raids de moudjahidines sur des colonies et des sites militaires de la bande de Gaza par voie terrestre, maritime et aérienne, tuant et capturant des centaines de soldats et usurpateurs sionistes. .
…..Lazzarini : Les scènes de Rafah sont horribles, des enfants et des femmes étaient brulés vifs.
mardi 28-mai-2024.
Le commissaire général de l’UNRWA, Philippe Lazzarini, a déclaré que les scènes du massacre de Rafah sont terrifiantes et que « parmi les morts des enfants et des femmes vivant dans des refuges étaient brulés vifs ».
« On trouve beaucoup de difficulté pour communiquer avec nos équipes à Rafah et un nombre de nos fonctionnaires sont encore disparus », a révélé Lazzarini tout en précisant que l’Office fait tout ce qu’elle peut pour assister aux sinistrés mais avec le temps, les choses deviennent presque impossibles.
Rappelons que l’armée d’occupation israélienne a bombardé avec plus de huit missiles hier soir un camp des déplacés gazaouis au nord-ouest de la ville de Rafah, causant le martyr de 35 palestiniens parmi lesquels se trouvent des femmes et des enfants alors que les services des secours estiment que le nombre sera revu à la hausse d’une heure à l’autre à cause du manque des moyens médicaux.
Des scènes diffusées sur les réseaux sociaux montraient des cadavres d’enfants totalement calcinés et des corps avec des membres amputés.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com et encore bien d’autres sur http:// french wafa.ps

flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccie,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb,météo,wafa

 

Mouharram,safar,Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,Chabann,Ramadann, cha’oual,Dhou èl Qidah,Dhoul hidjah

https://french.palinfo.com/feed/ E-mail: info@palinfo.com
https://french.wafa.ps/Pages/LastNews
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss
https://www.algerie360.com/rss
extension : Feedbro

#palestine #gaza #jerusalem #alaqsa #rabbin #sioniste #juif #hebron #cisjordanie #Bethléem #Naplouse #jenine #liban #jericho #Tulkarem #Qalqiliya #Beitunia #Beyrouth #Ramallah #Rafah #colon