Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Lundi 19 Dhou Al Qiddah 1445, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Lundi 19 Dhou Al Qiddah 1445, sur MouslimRadio.


Le Centre Palestinien D'Information


L'agence de presse palestinienne 'WAFA

Assalam aleykoum,
Voici le Flash info pour le Lundi 19 Dhou èl Qidah 1445, sur MouslimRadio.
Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres de l’agence de presse palestinienne ‘WAFA’.
.
..
……..Khan critique l’occupation sioniste: personne n’a le droit de commettre des crimes de guerre.
dimanche 26-mai-2024.
Le procureur de la Cour pénale internationale (CPI), Karim Khan, a souligné dimanche que « personne n’a l’autorisation de commettre des crimes de guerre ou des crimes contre l’humanité ».
Khan a déclaré : « Il y a un certain nombre d’accusations contre l’entité usurpatrice sioniste(Israël), notamment le fait que l’eau a été coupée à Gaza, que les gens faisant la queue pour obtenir de la nourriture ont été pris pour cible et que des membres des agences humanitaires ont été tués. »
Dans une déclaration citée par le journal britannique « The Sunday Times » il a estimé que « ce n’est pas la manière dont la guerre devrait être menée ».
Khan a ajouté : « Si c’est à cela que ressemble le respect du droit international humanitaire, alors les Conventions de Genève ne servent à rien. »
Il a expliqué que c’est « un moment dangereux au niveau international, et si nous ne respectons pas la loi, nous n’aurons rien à respecter ».
Khan a souligné que « les pays d’Amérique latine, d’Afrique et d’Asie surveillent de près la situation pour voir si les institutions mondiales chercheront à préserver le droit international ».
Depuis le 7 octobre dernier, l’armée d’occupation néonazie sioniste a poursuivi son agression contre la bande de Gaza, avec le soutien américain et européen, alors que ses avions bombardent les environs des hôpitaux, des bâtiments, des tours et des maisons civiles palestiniennes, les détruisant au-dessus des têtes des habitants, en empêchant l’entrée de l’eau, de la nourriture, des médicaments et du carburant.
L’agression brutale génocidaire continue de l’occupation terroriste sioniste contre Gaza a entraîné la mort de 35 984 martyrs et la blessure de 80 643 autres, en plus du déplacement d’environ 1 700 000 de personnes de la bande, selon les données des Nations Unies.
….Le Ministère espagnol des Affaires étrangères : Madrid reconnaîtra officiellement l’État palestinien mardi prochain.
dimanche 26-mai-2024.
Le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albarez, a annoncé que son pays reconnaîtrait officiellement l’État palestinien, mardi prochain.
Albarez a déclaré aujourd’hui dimanche dans un communiqué que Madrid reconnaîtrait officiellement l’État palestinien, mardi 28 mai prochain, notant que cela « apportera une paix irréversible à la région », comme il l’a dit.
Dans le même temps, le ministre espagnol a souligné que les décisions de la Cour internationale de Justice(CIJ) sont impératives et doivent être mises en œuvre, en référence à la décision de la CIJ concernant la nécessité de mettre fin à l’invasion par l’occupation sioniste de la ville palestinienne de Rafah, au sud de la frontière. Bande de Gaza.
Albarez a ajouté qu’un cessez-le-feu à Gaza est nécessaire pour éviter une catastrophe humanitaire.
Il est à noter que les pays de Norvège, d’Irlande et d’Espagne ont annoncé, mercredi dernier, leur reconnaissance officielle de l’État de Palestine à compter du 28 mai.
Avant cette évolution, 8 pays membres de l’Union européenne avaient déjà reconnu l’État de Palestine : la Bulgarie, la Pologne, la Tchéquie, la Roumanie, la Slovaquie, la Hongrie, l’administration chypriote grecque et la Suède.
….Deux femmes colons blessés par les roquettes d’Al-Qassam tirées sur Tel Aviv.
dimanche 26-mai-2024.
Le Magen David Adom a annoncé que deux femmes colons avaient été blessées à la suite de roquettes tirées par les Brigades Al-Qassam sur Tel Aviv.
La chaîne hébreu n°12 a rapporté que les roquettes avaient été lancées depuis des endroits situés à quelques centaines de mètres des positions de l’armée d’occupation à Rafah.
Le site Internet hébreu « Intelli Times » a indiqué que les roquettes lancées depuis Rafah sont non seulement à longue portée, mais transportent également une grosse ogive explosive.
De sa part, journal hébreu « Israel Hayom » a déclaré : « Après que les roquettes ont été tirées sur le centre du pays, il est temps de discuter de la fin de la guerre, du maintien des capacités entre les mains du Hamas et du maintien du Hamas lui-même dans la bande de Gaza. »
Le site Internet hébreu « Intelli Times » a déclaré : « Les tirs de roquettes sur le centre du pays surprennent l’entité usurpatrice (Israël) dans le contexte du tableau des renseignements présenté à travers les rapports militaires, mais dans le test stratégique, il apparaît que le Hamas a planifié sa dernière ligne de défense (Rafah) de manière stratégique; manière forte et surprenante.
Les Brigades Al-Qassam, la branche militaire du mouvement Hamas, ont annoncé aujourd’hui avoir bombardé Tel-Aviv avec un important barrage de missiles, en réponse aux massacres sionistes contre des civils.
….Al-Qassam aux familles des prisonniers de l’occupation : Regardez ce que votre armée fait à vos enfants.
dimanche 26-mai-2024.
Les Brigades Al-Qassam, la branche militaire du mouvement Hamas, ont publié un message destiné aux familles des prisonniers sionistes dans la bande de Gaza.
Le message se présentait sous la forme d’un nouveau design accompagné d’un commentaire en trois langues qui disait : Aux familles des prisonniers sionistes à Gaza… Regardez ce que votre armée fait à vos enfants sur ordre de Netanyahu.
Les Brigades Al-Qassam avaient déjà annoncé à plusieurs reprises l’assassinat de prisonniers sionistes dans la bande de Gaza, suite aux bombardements israéliens. Elles ont également évoqué les bombardements d’hôpitaux et le siège empêchant d’autres d’être soignés.
Ces derniers jours, l’occupation terroriste sioniste a annoncé que les corps d’un certain nombre de ses prisonniers avaient été retrouvés à Gaza, mais après 232 jours de guerre d’extermination, elle n’a réussi à atteindre aucun de ses prisonniers vivants, tandis qu’une tentative pour atteindre l’un d’eux a conduit à sa mort et le meurtre d’autres soldats dans une embuscade menée par Al-Qassam.
Les Brigades Al-Qassam exigent la mise en œuvre d’un accord d’échange comprenant un cessez-le-feu, le retour des déplacés, la reconstruction de Gaza et la libération des détenus palestiniens, en échange de prisonniers de l’occupation.
….Après 8 massacres, le bilan de l’agression de l’occupation contre Gaza s’élève à 35 984 martyrs.
dimanche 26-mai-2024.
L’occupation néonazie sioniste a commis 8 massacres contre des familles dans la bande de Gaza, dont 81 martyrs et 223 blessés, au cours des dernières 24 heures, selon le ministère de la Santé.
Le ministère a déclaré dans son bulletin quotidien : Le bilan de l’agression sioniste s’est élevé à 35 984 martyrs et 80 643 blessés, depuis le 7 octobre dernier.
Il a ajouté : Il y a encore un certain nombre de victimes sous les décombres et sur les routes, et les ambulances et les équipes de la protection civile ne peuvent pas les atteindre.
Il a appelé les familles des martyrs et des personnes disparues dans la guerre contre Gaza à compléter leurs données, afin de compléter toutes les données via les archives du ministère de la Santé.
….Al-Qassam bombarde Tel-Aviv et détruit des chars d’occupation dans les zones d’incursion à Gaza.
dimanche 26-mai-2024.
Les Brigades Al-Qassam, la branche militaire du mouvement Hamas, ont dirigé une importante salve de missiles vers Tel-Aviv, détruisant et ciblant les chars dans les zones d’incursion dans la bande de Gaza.
Les Brigades Al-Qassam ont déclaré dans un communiqué militaire avoir bombardé « Tel Aviv » avec un important barrage de missiles en réponse aux massacres sionistes contre des civils.
Des sirènes ont retenti dans plus de 50 villes et villages, dont Tel Aviv, Petah Tikva et Hod Hasharon.
Les médias hébreux ont rapporté que des sirènes ont retenti jusqu’à Netanya, une zone située à 100 kilomètres du nord de Gaza et à plus de 130 kilomètres du sud de Gaza.
La radio de l’armée d’occupation terroriste sioniste a affirmé qu’au moins 10 missiles avaient été interceptés après le déclenchement des sirènes à Tel Aviv.
Les Brigades Al-Qassam ont annoncé que leurs moudjahidines avaient signalé, après leur retour des lignes de bataille, qu’ils étaient capables de cibler 5 chars sionistes, deux bulldozers militaires et un transport de troupes avec des obus « Al-Yassin 105 » et « Tandum », et « Shawaz », et des actions de combats dans la zone du « Bloc 2 » et dans la rue Al-Dakhiliyah dans le camp de Jabalia, au nord de la bande de Gaza.
Les Brigades Al-Qassam ont bombardé les forces ennemies qui pénétraient dans le quartier d’Al-Qasasib, dans le camp de Jabalia, avec des obus de mortier de gros calibre.
Les Brigades Al-Qassam ont ciblé un char « Merkvah 4 » avec un obus « Al-Yassin 105 » dans le projet Beit Lahia, au nord de la bande de Gaza.
….Un parlementaire égyptien a l’intention de poursuivre Israël en justice pour une fausse image.
dimanche 26-mai-2024.
Le journaliste égyptien et représentant du Sénat, Mohamed Shabana, a déclaré qu’il avait l’intention de poursuivre Israël en justice après qu’une photo de lui ait été présentée par erreur comme commandant des Brigades Al-Qassam, la branche militaire du mouvement palestinien Hamas.
La chaîne privée d’information du Caire a rapporté vendredi soir que « les médias et plateformes israéliens ont publié une photo du journaliste égyptien Muhammad Shabana en tant que commandant de la brigade Rafah des brigades Al-Qassam, suite à l’annonce de l’échec d’une tentative d’assassinat contre lui au cours de l’attaque de Rafah.
Au cours des dernières heures, « les médias hébreux et les comptes israéliens sur les réseaux sociaux ont fait circuler des cartes pour les dirigeants Qassam recherchés, qui comprenaient une photo du journaliste égyptien Muhammad Shabana, en tant que chef de la brigade du Hamas à Rafah ».
Shabana a déclaré à Cairo News : « Quelqu’un lui a envoyé cette photo qui circule, et même s’il est un journaliste bien connu et un député, cela indique l’état de tromperie et de confusion pratiqué par cette entité. »
Le journal privé égyptien Youm7 a cité Shabana disant : « Je poursuivrai Israël en justice, j’obtiendrai une compensation au profit de la cause palestinienne, et je confierai l’affaire à l’avocat international égyptien Khaled Abu Bakr. »
Le 7 mai, Israël a pris le contrôle du côté palestinien ainsi que du poste frontière de Rafah avec l’Égypte, et le Caire a répondu en refusant de se coordonner avec Tel Aviv concernant le passage et en l’accusant de provoquer un désastre humanitaire dans la bande de Gaza.
Depuis le 7 octobre dernier, Israël mène une guerre dévastatrice dans la bande de Gaza qui a fait plus de 116 000 morts et blessés palestiniens, pour la plupart des enfants et des femmes, et environ 10 000 disparus dans un contexte de destruction massive et de famine qui a coûté la vie à des enfants et des personnes âgées.
Israël continue la guerre malgré l’intention de la Cour pénale internationale d’émettre des mandats d’arrêt contre son Premier ministre, Benjamin Netanyahu, et son ministre de la Défense, Yoav Galant, pour leur responsabilité dans des « crimes de guerre » et des « crimes contre l’humanité », et malgré sa comparution devant la Cour internationale de Justice pour avoir commis un « génocide ».
…..L’occupation lance une campagne de raids et d’arrestations au milieu d’affrontements en Cisjordanie.
dimanche 26-mai-2024.
Les forces d’occupation sionistes ont lancé une campagne de raids et d’arrestations – à l’aube dimanche – dans diverses parties de la Cisjordanie occupée, au milieu d’affrontements dans plusieurs zones.
À Naplouse, des sources locales ont rapporté qu’un certain nombre de véhicules d’occupation ont pris d’assaut plusieurs quartiers de la ville, ont fait irruption dans une maison de la rue Hawash et ont arrêté le citoyen Wajdi Munir Aqoub.
Elles ont ajouté que l’occupation a pris d’assaut l’ancien camp d’Askar, déployé des tireurs d’élite sur les toits des maisons environnantes et tiré des balles, des bombes à gaz toxique et des bombes assourdissantes, ce qui a provoqué le déclenchement d’affrontements, et aucun blessé n’a été signalé.
Elles ont expliqué que les forces d’occupation ont pris d’assaut les villages de Madama, au sud de Naplouse, et Tal, au sud-ouest, et ont perquisitionné et fouillé un certain nombre de maisons. Elles ont arrêté les deux captifs libérés de Madama, Ahmed Fouad Qat et Adham Atef Ziadeh, et ont également arrêté le citoyen Moudjahid Khaldoun Asida du village de Tal.
A Jénine, les résistants ont fait face à une incursion massive lancée par les forces d’occupation sionistes – à l’aube dimanche – dans la ville de Jénine et son camp au nord de la Cisjordanie.
Des sources locales ont rapporté que plus d’une trentaine de véhicules militaires ont pris d’assaut plusieurs quartiers de la ville à l’aube et étaient stationnés à proximité des hôpitaux.
Elles ont ajouté que les combattants de la résistance se sont livrés à des affrontements avec les forces d’invasion, notamment en faisant exploser des engins explosifs artisanaux.
Des témoins oculaires ont indiqué que les forces d’occupation ont encerclé tous les hôpitaux de Jénine, occupé de nombreux bâtiments de la ville et déployé des équipes de tireurs d’élite à l’intérieur.
Les factions de la résistance ont rapporté que leurs membres avaient répondu à l’invasion des forces d’occupation avec des balles lourdes et ciblé des véhicules avec des engins explosifs dans les différentes zones de la prise de Jénine.
A Ramallah, les forces d’occupation israéliennes ont arrêté dimanche à l’aube deux jeunes hommes du gouvernorat de Ramallah et d’Al-Bireh.
Des sources de sécurité ont rapporté que les forces d’occupation ont arrêté les deux jeunes hommes Maher Sarsour (22 ans) de la ville de Beitunia, à l’ouest de Ramallah, et Muhammad Munir Al-Shafi’i (19 ans) du camp d’Al-Amari dans le vers le sud, après avoir perquisitionné et fouillé leurs maisons.
Des affrontements ont éclaté entre les citoyens et les forces d’occupation dans la ville de Beitunia, au cours desquels les forces d’occupation ont tiré des gaz toxiques et des bombes assourdissantes sur les citoyens, mais aucun blessé n’a été signalé.
….Le Transport est un autre titre d’une grave crise à Gaza.
dimanche 26-mai-2024.
Après près de 8 mois de guerre génocidaire d’occupation sioniste dans la bande de Gaza, les charrettes tirées par des ânes sont devenues un moyen de transport populaire au coût financier élevé.
Parmi les nombreuses crises auxquelles sont confrontés les Palestiniens dans la bande de Gaza, la crise des transports se démarque comme le reflet de la crise du carburant, de la destruction des routes et des dangers liés au ciblage des voitures.
Le premier jour de la guerre d’extermination, les forces armées d’occupation néonazie sioniste ont fermé les points de passage de Gaza et empêché l’entrée du carburant, mais elles sont ensuite revenues pour autoriser l’entrée de quantités très limitées à des intervalles éloignés par l’intermédiaire des Nations Unies à des fins humanitaires liées à la guerre partielle du fonctionnement des générateurs d’hôpitaux, des ambulances et des puits d’eau.
En raison de cette politique, la plupart des véhicules se sont transformés en blocs de fer inamovibles et inutiles, même si certains d’entre eux sont revenus plus tôt pour fonctionner avec l’huile de cuisson disponible.
Un retour aux moyens de transport primitifs.
Le correspondant de notre CPI affirme que les Palestiniens de Gaza sont privés de leur droit de voyager en voiture et en moyens de transport en raison de l’agression de l’occupation qui empêche l’entrée du carburant dans la bande.
Compte tenu de cela, la majorité de la population en est venue à compter sur la marche pour se déplacer, ou sur des moyens de transport primitifs tirés par des animaux, ainsi que sur le vélo.
Le citoyen Ahmed Abou Al-Atta travaille à l’hôpital des martyrs d’Al-Aqsa à Deir Al-Balah. Il est obligé de parcourir quotidiennement de longues distances pour atteindre son lieu de travail en raison du manque de moyens de transport.
Il a ajouté dans son entretien avec le correspondant de notre CPI qu’il marche à pied du camp de Deir al-Balah jusqu’à l’hôpital des martyrs d’Al-Aqsa tous les jours, aller et retour.
Perte de transport et de communication.
Parallèlement, le ministre palestinien des Transports et des Communications, Tariq Zourub, a révélé que les pertes du secteur des transports à Gaza dépassaient les 3 milliards de dollars. À la suite de la guerre continue d’occupation sioniste.
Il a poursuivi : « L’occupation a détruit environ 945 km de routes à Gaza, ce qui équivaut à 65 % du réseau routier, pour un coût dépassant 2 milliards de dollars. »
…..Ministre espagnol de la Défense : la guerre à Gaza est un véritable génocide.
dimanche 26-mai-2024.
Samedi, la ministre espagnole de la Défense, Margarita Robles, a qualifié la guerre à Gaza de « véritable génocide », à la lumière de la détérioration des relations entre Israël et l’Espagne après la décision de Madrid de reconnaître l’État palestinien.
Les déclarations de Robles ont été faites lors d’une interview avec la télévision officielle TVE, au cours de laquelle elle a également déclaré : « Nous ne pouvons pas ignorer ce qui se passe à Gaza, qui est un véritable génocide », soulignant que la reconnaissance par Madrid de l’État de Palestine n’est pas une mesure contre Israël, notant qu’elle vise à contribuer à « mettre fin à la violence à Gaza ».
Le ministre des Affaires étrangères José Manuel Albarez a déclaré aujourd’hui dans un message publié sur le site Internet X : « Les mesures de précaution prises par la Cour internationale de Justice, qui incluent la décision d’arrêter l’attaque israélienne à Rafah, sont obligatoires et nous exigeons leur mise en œuvre. »
Le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez a déclaré mercredi que si davantage de pays reconnaissaient l’État palestinien, cela augmenterait la pression internationale en faveur d’un cessez-le-feu entre Israël et le Hamas.
Yolanda Diaz, vice-Première ministre espagnole, a déclaré avant hier vendredi que la Palestine serait libérée du fleuve à la mer, ce qui a suscité la colère de l’occupation israélienne.
Les déclarations de Diaz ont été publiées dans une séquence vidéo diffusée par des militants sur les réseaux sociaux, dans laquelle elle explique que la démarche de l’Espagne visant à reconnaître l’État palestinien n’est qu’un début.
La vice-première ministre espagnole s’est engagée à maintenir la pression depuis sa position au sein du gouvernement pour défendre les droits de l’homme et mettre fin au génocide commis contre le peuple palestinien.
Díaz, qui occupe également le poste de ministre du Travail et de l’Économie, a ajouté : « Nous vivons à une époque où faire le minimum est considéré comme héroïque, mais en même temps cela ne suffit pas. »
Elle a conclu son discours en disant : « La Palestine sera libérée du fleuve jusqu’à la mer », faisant référence au fleuve Jourdain et à la mer Méditerranée, entre lesquelles se trouve la Palestine..
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com et encore bien d’autres sur http:// french wafa.ps

flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccie,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb,météo,wafa

 

Mouharram,safar,Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,Chabann,Ramadann, cha’oual,Dhou èl Qidah,Dhoul hidjah

https://french.palinfo.com/feed/ E-mail: info@palinfo.com
https://french.wafa.ps/Pages/LastNews
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss
https://www.algerie360.com/rss
extension : Feedbro

Article complet sur :

Home


et
https://french.wafa.ps

#palestine #gaza #jerusalem #alaqsa #rabbin #sioniste #juif #hebron #cisjordanie #Bethléem #Naplouse #jenine #liban #jericho #Tulkarem #Qalqiliya #Beitunia #Beyrouth #Ramallah #Rafah #colon