Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Dimanche 18 Dhou Al Qiddah 1445, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Dimanche 18 Dhou Al Qiddah 1445, sur MouslimRadio.


Le Centre Palestinien D'Information


L'agence de presse palestinienne 'WAFA

Assalam aleykoum,
Voici le Flash info pour le Dimanche 18 Dhou èl Qidah 1445, sur MouslimRadio.
Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres de l’agence de presse palestinienne ‘WAFA’.
.
..
…….Plus de 116 victimes de la guerre génocidaire à Gaza au cours de ces dernières 24 heures.
samedi 25-mai-2024.
Le ministère de santé a déclaré que les forces d’occupation israélienne ont commis cinq massacres contre les familles palestiniennes dans la bande de Gaza où les hôpitaux avaient accueilli 46 martyrs et 130 blessés, au cours de ces dernières 24 heures.
Le ministère a assuré dans un communiqué publié samedi que le nombre de victimes à Gaza s’élève désormais à 35 903 martyrs et 80 420 blessés pour ce 232ème jour de la guerre génocidaire israélienne.
Le ministère a précisé qu’un nombre de victimes se trouvent encore sous les décombres de leurs maisons bombardées ou jonchent dans les ruelles de leurs quartiers encerclés par l’armée d’occupation qui entrave toutes les opérations de secours.
.
….Paris : Discussions pour tenter de reprendre les efforts de cessez-le-feu à Gaza.
samedi 25-mai-2024.
Le président français Emmanuel Macron a rencontré à l’Elysée à Paris la délégation du Comité ministériel désigné par la Ligue arabe et l’Organisation de la coopération islamique et a discuté avec eux de l’évolution de la guerre d’occupation sioniste dans la bande de Gaza.
Macron a renouvelé sa position sur la nécessité d’un cessez-le-feu à Gaza, de la libération des prisonniers, de l’acheminement de l’aide et de la solution à deux États, et il a constaté qu’il n’y a pas d’alternative à une paix permanente, selon ce que rapporte Al Jazeera.
La réunion a eu lieu au moment où le directeur de la CIA, William Burns, arrivait à Paris et le chef du Mossad sioniste pour tenir des réunions visant à relancer le processus de négociations de cessez-le-feu dans la bande de Gaza et l’accord d’échange de prisonniers, dans le premier délai annoncé. Cette décision vise à relancer le processus de négociation après que l’occupation sioniste a renoncé aux accords conclus après que le Hamas l’a approuvé au début du mois.
De son côté, le ministère qatari des Affaires étrangères a déclaré que les membres de la commission désignée par le Sommet arabo-islamique avaient discuté avec Macron des développements dangereux à Gaza en raison de l’agression sioniste continue et de la nécessité d’intensifier les efforts internationaux visant à une solution immédiate et un complet cessez-le-feu à Gaza.
Le ministère qatari des Affaires étrangères a ajouté que les membres du comité ministériel ont souligné l’incarnation de l’État palestinien selon les lignes de 1967, avec Jérusalem pour capitale.
Le Premier ministre qatari et ministre des Affaires étrangères, Cheikh Mohammed bin Abdul Rahman Al Thani, a déclaré dans un tweet.
Il a expliqué que des discussions ont eu lieu avec Macron sur les moyens nécessaires pour trouver une solution à la détérioration de la situation humanitaire et un cessez-le-feu complet dans la bande de Gaza.
Cheikh Mohammed bin Abdul Rahman Al Thani a affirmé son soutien à tous les efforts internationaux équitables visant à atteindre cet objectif.
De son côté, la présidence française a indiqué dans son communiqué que Macron avait discuté avec le Premier ministre qatari et ministre des Affaires étrangères Mohammed bin Abdul Rahman Al Thani et les ministres saoudien des Affaires étrangères Faisal bin Farhan, l’Égyptien Sameh Shukri et le Jordanien Ayman Safadi d’un « ensemble de leviers » qui peuvent être activés afin de rouvrir tous les points de passage » vers Gaza. Ils ont discuté des moyens de « renforcer et approfondir leur coopération dans le domaine de l’aide humanitaire ».
Les discussions ont également porté sur « la mise en œuvre effective de la solution à deux États, qui est le seul moyen de garantir la paix et la sécurité de l’État d’occupation et de répondre aux aspirations légitimes des Palestiniens », selon le communiqué.
Macron a réitéré son « opposition aux opérations (d’occupation sioniste) à Rafah et son appel à un cessez-le-feu immédiat à Gaza et à la libération de tous les détenus » dans la bande de Gaza.
Le président français a également affirmé sa « condamnation dans les termes les plus fermes de ce qui a été récemment annoncé concernant la colonisation en Cisjordanie », soulignant « la détermination de la France à renforcer les sanctions à cet égard, y compris au niveau européen ».
Le comité ministériel a été formé en novembre 2023, par décision du sommet arabo-islamique extraordinaire organisé à l’époque par la capitale saoudienne, Riyad, pour discuter de l’agression d’occupation sioniste contre Gaza.
Depuis, le comité a effectué plusieurs tournées dans les capitales des grands pays. Dans le but de mobiliser le soutien international pour arrêter la guerre contre Gaza, dont Paris est sa 11ème étape.
La guerre d’occupation sioniste contre Gaza, qui a débuté le 7 octobre 2023, a fait plus de 116 000 morts et blessés Palestiniens, pour la plupart des enfants et des femmes, et environ 10 000 disparus dans un contexte de destruction massive et de famine qui a coûté la vie à des enfants et à des personnes âgées.
L’entité usurpatrice néonazie sioniste poursuit sa guerre brutale génocidaire, ignorant une résolution du Conseil de sécurité exigeant qu’il cesse immédiatement les combats et les ordres de la Cour internationale de Justice exigeant qu’il cesse son attaque contre Rafah et prenne des mesures immédiates pour prévenir les actes de « génocide » et « améliorer la situation humanitaire » à Gaza.​
….La Résistance islamique en Irak bombarde Eilat.
samedi 25-mai-2024.
La Résistance islamique en Irak a annoncé avoir bombardé, vendredi soir, une cible vitale à Eilat, au sud de la Palestine occupée, avec des drones.
La Résistance islamique en Irak a déclaré, dans un communiqué publié samedi matin : Le bombardement d’Eilat intervient en réponse aux massacres commis par l’occupation sioniste contre les civils palestiniens, notamment les enfants, les femmes et les personnes âgées, dans la bande de Gaza.
La Résistance islamique, une alliance de factions et de groupes armés irakiens, a confirmé son intention de continuer à cibler l’ennemi occupant sioniste, indiquant que ses opérations s’inscrivent dans sa démarche de résistance à l’occupation sioniste de la Palestine, de soutien à la population de Gaza et de réponse aux crimes commis. contre eux.
La Résistance islamique en Irak a déjà revendiqué des dizaines d’attaques de missiles et de drones contre les forces américaines en Irak et en Syrie et contre des cibles dans l’entité usurpatrice sioniste, depuis le déclenchement de la guerre à Gaza, le 7 octobre.
….Les forces palestiniennes saluent la décision de la CIJ et exigent sa mise en œuvre.
samedi 25-mai-2024.
Les forces nationales et islamiques ont salué la décision de la Cour internationale de Justice (CIJ), qui a exigé que l’occupation sioniste (Israël) cesse ses opérations militaires à Rafah et rouvre le passage terrestre de Rafah, exigeant sa mise en œuvre effective.
Dans un communiqué publié samedi, les forces ont souligné la cessation de l’agression fasciste contre la ville de Rafah et toutes les parties de la bande de Gaza et du territoire palestinien, ainsi que le retrait complet de « l’armée d’occupation nazie ».
Les forces nationales et islamiques ont appelé toutes les parties à travailler sérieusement et véritablement pour mettre en œuvre les décisions de la CIJ, et à ne pas les tergiverser ou les entraver de manière à exonérer l’occupation terroriste sioniste de ses responsabilités sous divers prétextes.
Il a appelé toutes les parties à œuvrer en faveur du retrait complet de l’occupation du passage de Rafah et à le rouvrir en tant que passage purement palestino-égyptien conformément aux mécanismes convenus.
Les forces palestiniennes ont mis en garde contre toute formule visant à contourner la décision de la CIJ et les exigences du consensus national et arabe et de tous les peuples libres du monde, pour trouver des alternatives qui légitimeraient le siège et l’occupation.
Elles ont souligné que le besoin du peuple palestinien d’ouvrir tous les points de passage, y compris celui de Rafah, est un besoin urgent, et que le fonctionnement normal du point de passage de Rafah est encore plus urgent, à la lumière de l’aggravation de la crise humanitaire, en particulier avec le nombre croissant de personnes, des blessés et la gravité de l’état de milliers d’entre eux qui ont un besoin urgent de voyager et de recevoir des soins et des soins de santé appropriés.
Elles ont estimé que parler de l’acheminement de l’aide par le passage de Kerem Shalom est un petit pas qui ne met pas fin à la tragédie humanitaire résultant de la fermeture des passages.
Elles ont souligné que les souffrances humaines dans la bande de Gaza ne s’arrêtent pas avec l’aide, mais qu’il est plutôt nécessaire de faire fonctionner le terminal de Rafah, comme il l’était avant son occupation, et de permettre la liberté de déplacement, en particulier pour les blessés et les malades, l’entrée des délégations médicales et des missions humanitaires, le voyage des étudiants, des pèlerins et autres.
Nous avons appelé toutes les parties à mettre en œuvre les décisions de la CIJ et nous mettons en garde contre toute tentative visant à les contourner et à exonérer l’occupation de ses responsabilités.
Vendredi 24 mai 2024, la CIJ a émis de nouvelles mesures temporaires exigeant que l’entité usurpatrice sioniste arrête immédiatement son attaque contre Rafah, maintienne le terminal de Rafah ouvert pour faciliter l’entrée de l’aide à Gaza et soumette un rapport à la Cour, dans un délai raisonnable sur les mesures qu’il a prises à cet égard.
Ces nouvelles mesures sont venues du tribunal avec l’approbation de 13 de ses membres et le rejet de deux membres, en réponse à une demande de l’Afrique du Sud, dans le cadre d’un vaste procès intenté par Pretoria fin décembre 2023, accusant Tel Aviv d’avoir commis des crimes de génocide dans la bande de Gaza.
Depuis le 6 mai, l’entité usurpatrice sioniste lance une attaque terrestre contre Rafah et, le lendemain, il s’empare du poste-frontière de Rafah avec l’Égypte, le fermant au passage des blessés et de l’aide humanitaire déjà rare.
L’attaque a également provoqué le déplacement de près d’un million de Palestiniens de Rafah, selon les Nations Unies, alors que la ville en contenait 1 500 000, dont 1 400 000 de personnes déplacées en provenance d’autres parties de la bande de Gaza.
Dans le même procès, le 26 janvier 2024, la CIJ a rendu d’autres mesures temporaires ordonnant à l’occupation sioniste de prendre des mesures pour prévenir les actes de génocide contre les Palestiniens et améliorer la situation humanitaire dans la bande de Gaza, que l’occupation sioniste assiège depuis 17 ans, mais Tel Aviv n’a pas fait ce que le tribunal demande.
L’agression barbare d’occupation en cours contre la bande de Gaza a fait plus de 116 000 morts et blessés Palestiniens, pour la plupart des enfants et des femmes, et environ 10 000 disparus dans un contexte de destructions massives et de fermeture des points de passage qui menacent de provoquer la famine.
….Le Hezbollah cible 13 sites d’occupation et Nasrallah menace.
samedi 25-mai-2024.
Le Hezbollah libanais a annoncé avoir lancé hier, vendredi, 13 attaques contre des sites d’occupation sioniste, au large de la frontière libano-palestinienne, au moment où des avions de combat sionistes attaquaient des villages et des villes du sud du Liban.
Le parti a déclaré, dans ses rapports successifs : « Il a attaqué avec des drones le quartier général du bataillon de missiles dans la caserne de Yoav et le quartier général de la 91e division à Illit, et a également bombardé un bâtiment où sont stationnés les renseignements de l’ennemi occupant sioniste dans la colonie d’Al-Manara. et un autre bâtiment utilisé par les soldats à Margaliot.
Le parti a également visé le quartier général du bataillon Sahel de la 769e brigade de l’entité sioniste sur la base de Beit Hillel au nord de l’entité avec des missiles Falaq, la caserne Doviev et des soldats au Triangle de Sarawat, un char Merkava à Shtoula, et a bombardé les sites de Ramtha, Al-Malikiyah et Bayad Blida.
Le Hezbollah a annoncé le martyre de deux de ses combattants à la suite des récents affrontements avec l’occupation terroriste sioniste.
De leur côté, les avions d’occupation néonazie sioniste ont lancé des raids sur les villes de Mays al-Jabal, Yaroun, al-Khiyam, Aita al-Shaab, Maroun al-Ras et Hanawayh.
Dans un même connexe, le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a déclaré que le chef du gouvernement de l’entité usurpatrice sioniste, Benjamin Netanyahu, devait s’attendre à ce qu’il a décrit comme des surprises de la part de la résistance au Liban.
Nasrallah a ajouté, dans un discours prononcé vendredi soir, qu’affronter l’ennemi occupant au Sud-Liban est un soutien à la résistance palestinienne dans la bande de Gaza, soulignant que la résistance au Liban se poursuivra, en tenant compte de toutes les hypothèses et de tous les scénarios, comme il l’a dit.
Netanyahu a déclaré jeudi que l’armée sioniste avait des plans « détaillés, importants et même surprenants » sur le front nord.
Depuis le 8 octobre dernier, le Hezbollah et les factions libanaises et palestiniennes mènent des opérations depuis le sud du Liban, pour soutenir la résistance à Gaza, tandis que l’occupation terroriste lance des raids agressifs sur les villes libanaises
….La famine menace à nouveau la population de Gaza.
samedi 25-mai-2024.
Le spectre de la famine revient à nouveau de menacer la population dévastée de la bande de Gaza, notamment à Gaza et dans son nord. Après une reprise limitée et brève des marchés il y a quelques semaines, après l’introduction d’insuffisance de quantités de nourriture, qui ont pris fin et l’occupation a détruit le marché de Jabalia et forcé des dizaines de milliers de personnes à fuir, perdant leurs biens et le peu de vivres.
Entre destruction due à l’occupation et fermeture automatique due au manque de disponibilité des marchandises, l’état des marchés et des magasins qui sont restés stables, après environ 8 mois de guerre d’anéantissement sioniste, a pris fin.
Depuis le 11 mai, les forces armées d’occupation néonazie sioniste ont continué à envahir Jabalia et son camp, obligeant des milliers d’habitants à se déplacer de force, tandis que d’autres insistaient pour rester sous un siège resserré avec l’absence de toute aide nouvelle.
Rupture de stock.
Le correspondant de notre CPI a rapporté que de nombreux magasins et stands ont fermé leurs portes aux citoyens touchés, à l’exception de rares stocks vendant des conserves à des prix ridicules.
Le journaliste a expliqué que seule la farine entre dans la zone de la ville de Gaza et dans des zones spécifiques limitées à certains quartiers de Gaza, mais les citoyens sont choqués par le manque de disponibilité d’autre chose, tandis que le nord de Gaza gémit sous le poids de la famine et des bombardements continus.
Quant aux types de légumes, de fruits et de viande, ils ont complètement disparu des lieux, l’occupation empêchant leur entrée depuis près d’un mois, selon notre correspondant.
Sale politique.
Les marchés sont devenus des espaces qui reflètent le vide et le dénuement, submergés par des sentiments d’impuissance et d’anxiété, comme si les rues et les marchés racontaient l’histoire d’une lutte acharnée contre le siège et les restrictions qui restreignent tous les aspects de la vie quotidienne.
Le journaliste Muhammad Al-Sawafiri a déclaré : « La famine ici semble, mais de manière malveillante, plus sale qu’avant, car l’occupation terroriste autorise l’entrée de la farine uniquement, sans permettre l’entrée de diverses denrées alimentaires telles que le fromage, le lait, le riz, le sucre. , semoule, sel, pois chiches, etc, en plus d’empêcher l’entrée de légumes et de fruits. »
Alerte internationale.
Les Nations Unies ont mis en garde contre le risque de famine dans la bande de Gaza, au moment où l’entité usurpatrice sioniste continue de fermer les passages et d’empêcher des milliers de camions d’entrer dans la bande.
Le secrétaire général adjoint de l’ONU aux affaires humanitaires, Martin Griffiths, a déclaré que la famine dans le nord de Gaza était imminente.
Il a souligné que les habitants de Gaza sont confrontés à une crise insoutenable à la lumière de la fermeture des points de passage de Rafah et de Kerem Shalom et de l’incapacité à fournir une aide au nord de la bande de Gaza.
Lors d’un exposé au Conseil de sécurité le 20 mai, le directeur de la Section des opérations et du plaidoyer du Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires, Edem Wosorno, a confirmé que « la situation humanitaire à Gaza… est devenue de plus en plus critique » , surtout à la lumière des opérations terrestres d’occupation sioniste continues à Rafah et dans ses environs depuis le 6 mai.
Wosorno a ajouté : « Tous les points de passage disponibles doivent être ouverts et maintenus ouverts pendant une longue période pour garantir l’entrée de l’aide à grande échelle. »
Depuis que les forces armées d’occupation ont occupé la ville de Rafah et son poste frontière le 7 mai, elles ont cessé d’apporter de l’aide humanitaire dans la bande de Gaza et n’ont autorisé que quelques camions transportant des marchandises commerciales, à un moment où il n’y a presque plus d’argent liquide couler dans la bande.
….L’agression sioniste sur Rafah s’intensifie, 900 000 personnes forcément déplacées.
samedi 25-mai-2024.
Les forces armées d’occupation néonazie sioniste continuent leur attaque sur Rafah, au sud de la bande de Gaza, et se sont enfoncées dans la ville alors que le nombre de déplacés forcés atteint 900 000.
Selon des sources locales, les forces armées d’occupation terroriste ont poursuivi leur invasion de vastes zones de Rafah, pendant 18 jours, précisant que les quartiers du sud de la ville, tels que le quartier du Brésil, le quartier de Qishta, la porte de Salah al-Din, le bloc O et le camp de Yibna, sont soumis à une forte intensité de tirs et à des combats violents, ainsi qu’à un bombardement continu.
Les forces armées d’occupation fasciste sioniste ont avancé, hier soir, jusqu’au carrefour du restaurant Al-Amawi aux abords du camp de Yibna, où la région est le théâtre de violents affrontements et de bombardements d’artillerie et aériens sporadiques.
Les chars d’occupation terroriste sioniste sont également arrivés au centre du quartier d’El-Geneina, avec des tirs intenses d’hélicoptères, tandis qu’un martyr a été tué et d’autres ont été blessés lors de la prise pour cible d’un véhicule à traction animale au carrefour de Ker, dans le centre du quartier. Rafah.
Les forces armées d’occupation sioniste ont continué à lancer des raids, à bombarder des maisons et à tirer des obus d’artillerie dans toute la ville.
Pendant ce temps, l’Agence américaine pour le développement international a déclaré : « Environ 900 000 personnes ont été déplacées de force de la ville de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, à la suite de l’opération militaire israélienne en cours. »
Elle a expliqué vendredi dans un communiqué que les personnes déplacées se sont dirigées vers des zones très fréquentées et souffrant d’un manque de services.
Le 6e mai, les forces armées d’occupation ont lancé une opération militaire dans la ville de Rafah, au sud de la bande de Gaza, demandant aux résidents et aux déplacés des quartiers est de la ville (Al-Shoka, les quartiers Al-Salam, Al-Juneina et Tiba Zara) de se rendre à la ville de Khan Younis, au sud de la bande de Gaza. Par la suite, leur opération militaire s’est étendue à d’autres zones de la ville, avec une poursuite des tirs d’artillerie et de missiles intensifs, terrestres, aériens et maritimes.
…..Pour le 231ème jour… Al-Qassam a ciblé 13 véhicules et abattu 3 soldats.
samedi 25-mai-2024.
Les Brigades Al-Qassam continuent, pour le 231e jour consécutif, d’affronter les forces sionistes en pénétrant sur plusieurs fronts, ce qui a jusqu’à présent entraîné la mort de (634) officiers et soldats et la blessure grave de 555 personnes depuis le début de la guerre, alors que le nombre total de victimes est supérieur à (3 575) autres, selon les aveux de l’armée ennemie, et à plus de (7 270) blessés, selon les rapports des hôpitaux sionistes, en plus des données de l’armée d’occupation de la destruction partielle de centaines de véhicules. Elles ont également continué à bombarder les positions et colonies ennemies dans l’enveloppe de Gaza, et ont détruit ses concentrations militaires dans les différents axes de l’incursion.
Les Brigades Al-Qassam ont annoncé vendredi que leurs moudjahidines avaient affronté les forces sionistes envahissant le sud et le nord de la bande de Gaza et menant des embuscades élaborées et complexes contre eux, notamment dans les zones d’incursion dans la ville de Rafah, le camp de Jabalia et le projet Beit Lahia, en les ciblant avec des dispositifs antipersonnel et des fortifications, en affrontant l’un d’eux depuis le point zéro, tirant sur 3 soldats sionistes et ciblant 13 véhicules sionistes avec des missiles « Al-Yassin 105 » et « Tandum », détruisant certains d’entre eux avec des charges stroboscopiques, en plus de détruire un rassemblement de forces ennemies avec des obus de mortier de gros calibre l’axe « Netzarim », au sud de la ville de Gaza.
Les médias militaires ont également publié un message visuel : Il comprenait des photos des prisonniers d’occupation détenus par les Brigades Al-Qassam avant la bataille d’Al-Aqsa ; « Hadar Goldin, Shaul Aron, Hisham El-Sayed et Avraham Mengistu » écrit en dessous : « Plus de 10 ans se sont écoulés depuis leur arrestation » ; Puis ont posé la question : « Leurs peuples et leurs familles les ont-ils oubliés tout comme leur gouvernement et leur armée les ont oubliés et négligés ? La lettre concluait : « Les prisonniers du 7 octobre passeront-ils le même temps qu’eux ? » Elle était signée du hashtag « Le temps presse ».
Nos moudjahidines continuent également de s’engager dans des affrontements féroces avec des armes lourdes et moyennes avec les forces ennemies pénétrant sur tous les fronts de combat de la bande de Gaza, en plus de cibler les forces sionistes renforcées par des véhicules, des engins explosifs, des obus « Al-Yassin 105 » et « Obus anti-fortifiés TBG.
Les opérations les plus marquantes d’Al-Qassam
Al-Qassam a déclaré dans des communications militaires successives qu’il avait ciblé deux chars sionistes « Merkva 4 » avec deux obus « Al-Yassin 105 » dans la rue Al-Ajarma, dans le camp de Jabalia, au nord de la bande de Gaza.
Al-Qassam a déclaré avoir fait exploser un char sioniste « Merkvah 4 » avec un engin « Shawaz » dans le quartier d’Al-Qasaib, dans le camp de Jabalia, au nord de la bande de Gaza.
Selon un rapport militaire, les Brigades Al-Qasim ont ciblé 13 chars sionistes avec des obus « Al-Yassin 105 » et des bombes « Shawaz » dans la région de Tabet Zare, au nord-est de la ville de Rafah, au sud de la bande de Gaza.
Les Moudjahidines Qassam ont également réussi à attirer une force sioniste spéciale à Ain Nafaq, à affronter ses membres depuis le point zéro, à faire exploser un engin antipersonnel contre eux et à les laisser morts et blessés au nord du camp de Jabalia, au nord de la bande de Gaza. .
Les moudjahidines d’Al-Qassam ont réussi à tirer sur un soldat sioniste à l’intérieur d’une maison au nord du camp de Jabalia, dans le nord de la bande de Gaza.
Un char sioniste « Merkvah 4 » a été visé par un engin « Shawaz » au nord du camp de Jabalia, dans le nord de la bande de Gaza.
Un char sioniste « Merkvah » a également été visé par un obus « Al-Yassin 105 » et un bulldozer militaire « D9 » avec un obus « Tandum » à proximité de la porte Salah al-Din, au sud de la ville de Rafah, au sud de la bande de Gaza.
Il a détruit un rassemblement de forces ennemies avec des obus de mortier de gros calibre dans l’axe « Netzarim », au sud de la ville de Gaza.
Les Brigades Al-Qassam ont ciblé un bulldozer militaire « D9 » avec un obus « Al-Yassin 105 » dans le quartier d’Al-Shoka, à l’est de la ville de Rafah, au sud de la bande de Gaza.
Les moudjahidines d’Al-Qassam ont réussi à tirer sur deux soldats sionistes sur les lignes avancées du projet Beit Lahia, au nord du camp de Jabalia, au nord de la bande de Gaza.
Al-Qassam a déclaré lors d’une embuscade serrée dans le projet Beit Lahia, dans le nord de la bande de Gaza… Les moudjahidines d’Al-Qassam ont réussi à cibler deux chars « Merkvah 4 » et un bulldozer militaire « D9 » avec un « Al-Yassin 105 » et un obus « Tandum » et une bombe « Shawaz » à distance nulle.
La bataille d’Al-Aqsa a commencé à l’aube du samedi 7 octobre 2023 avec une série de raids de moudjahidines sur des colonies et des sites militaires de la bande de Gaza par voie terrestre, maritime et aérienne, tuant et capturant des centaines de soldats et usurpateurs sionistes. .
….L’occupation arrête des citoyens et attaque de colons en Cisjordanie.
samedi 25-mai-2024.
Les forces d’occupation israéliennes ont lancé samedi à l’aube une campagne de raids dans diverses parties de la Cisjordanie, prenant d’assaut des maisons et arrêtant des citoyens, tandis que les colons menaient des attaques au milieu d’affrontements dans plusieurs zones.
Tulkarem.
À Tulkarem, des sources locales ont rapporté que les forces d’occupation ont arrêté Ibrahim Fayyad après avoir perquisitionné son domicile dans la banlieue de Shweika, ainsi que Mustafa Tawfiq Zidan depuis son domicile à Ramin.
Les véhicules d’occupation ont pris d’assaut la banlieue de Shweika, dans l’axe ouest de la ville de Tulkarem, et ont parcouru ses rues, tandis qu’une autre force a pris d’assaut la ville de Ramin et y a attaqué un certain nombre de maisons de citoyens.
Qalqilya.
À Qalqilya, les forces d’occupation ont arrêté trois frères et le fils de leur sœur de la ville de Qalqilya.
Des sources locales ont confirmé que les forces d’occupation ont arrêté les frères Iyad, Faisal et Ghazi Odeh Daoud, ainsi que leur neveu, Khaled Ziad Daoud, après avoir pris d’assaut leurs maisons dans la ville de Qalqilya.
Les sources ont rapporté que les forces d’occupation, renforcées par plusieurs véhicules, ont pris d’assaut Qalqilya depuis son entrée sud, et que les soldats d’occupation ont attaqué un immeuble résidentiel de la rue Al-Wad dans la ville, ainsi que plusieurs maisons.
Les forces d’occupation ont perquisitionné plusieurs maisons du village de Jit, sans qu’aucune arrestation n’ait été signalée.
Naplouse.
À Naplouse, les forces d’occupation ont pris d’assaut les villes de Burqa et Bazaria, au nord-ouest de Naplouse, et ont établi un poste de contrôle militaire à l’entrée de la ville d’Aqraba, à l’est.
Des sources locales ont rapporté que les forces d’occupation ont pris d’assaut les deux villes avec plusieurs véhicules, ont parcouru les rues des deux villes et visité plusieurs quartiers, et des affrontements ont éclaté entre des jeunes hommes et les forces d’occupation dans la ville de Burqa, sans qu’aucun blessé ni arrestation n’aient été signalés.
Les sources ont confirmé que les forces d’occupation ont installé un poste de contrôle militaire à l’entrée de la ville d’Aqraba, fouillé les véhicules et vérifié les cartes d’identité des citoyens.
Bethléem.
À Bethléem, un jeune homme de la ville d’Al-Khader, au sud de Bethléem, a été blessé par les forces d’occupation.
Des témoins ont rapporté que les forces d’occupation ont sévèrement battu le jeune homme, Firas Fadi Murtaja (22 ans), après l’avoir arrêté devant sa maison, ce qui lui a valu des contusions, après quoi il a été transféré dans un hôpital local.
Hébron.
À Hébron, les colons ont attaqué les maisons des citoyens à Wadi Al-Husayn, à l’est de la ville d’Hébron, et les forces d’occupation ont également pris d’assaut les villes de Dura et Beit Ummar.
Des témoins ont rapporté que des colons ont attaqué à coups de pierres les maisons des citoyens dans la région de Wadi al-Husayn, à l’est de la ville d’Hébron, et ont proféré des menaces, des insultes et des expressions obscènes, provoquant un état de panique parmi les enfants et les femmes.
Les forces d’occupation israéliennes ont également pris d’assaut la ville de Dura, au sud d’Hébron, avec un certain nombre de véhicules militaires, depuis l’entrée sud vers le centre de la ville.
Dans la ville de Beit Ummar, au nord d’Hébron, les forces d’occupation ont pris d’assaut la ville depuis les zones de Qat’a et Dhahr vers le centre de la ville.
…..Al-Qassam : Les otages du 7 octobre resteraient-ils dix ans dans la détention comme ceux qui les avaient précédés ?
samedi 25-mai-2024.
Les Brigades d’al-Qassam ont publié une vidéo où ils avertissent d’un avenir mystérieux pour les israéliens enlevés le 7 octobre dernier à l’instar de leurs concitoyens enlevés auparavant.
« Hadar Goldin, Oron Shaul, Hicham al-Sayed, Abraham Mangesto avaient été enlevés il y a plus de dix ans… leur peuple et leurs familles les auraient-ils oubliés comme l’avait fait leur gouvernement et leur armée ? », s’est adressé le Hamas à l’occupant israélien avant d’ajouter si les nouveaux détenus du 7 octobre passeraient la même période en détention que leurs précédents.
Les Brigades ont averti à la fin de la séquence vidéo que le temps presse et s’achève, en faisant référence à la nécessité de conclure un deal avant qu’il ne soit trop tard à cause des bombardements aveugles et des conditions difficiles qui ôtent d’un jour à l’autre la vie à un nouveau détenu..
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com et encore bien d’autres sur http:// french wafa.ps

flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccie,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb,météo,wafa

 

Mouharram,safar,Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,Chabann,Ramadann, cha’oual,Dhou èl Qidah,Dhoul hidjah

https://french.palinfo.com/feed/ E-mail: info@palinfo.com
https://french.wafa.ps/Pages/LastNews
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss
https://www.algerie360.com/rss
extension : Feedbro

Article complet sur :

Home


et
https://french.wafa.ps

#palestine #gaza #jerusalem #alaqsa #rabbin #sioniste #juif #hebron #cisjordanie #Bethléem #Naplouse #jenine #liban #jericho #Tulkarem #Qalqiliya #Beitunia #Beyrouth #Ramallah #Rafah #colon