Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Mercredi 1er Chawwal 1445, sur MouslimRadio.


Le Centre Palestinien D'Information


L'agence de presse palestinienne 'WAFA

Assalam aleykoum,
Voici le Flash info pour le Mercredi 1er cha’oual 1445.
Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres de l’agence de presse palestinienne ‘WAFA’.
.
..
….
…….La Résistance islamique en Irak cible des « sites israéliens stratégiques ».
mardi 9-avril-2024.
La Résistance islamique en Irak a déclaré avoir ciblé cinq sites israéliens lors des dernières 72 heures.
La Résistance a assuré que ces frappes interviennent dans le cadre de soutenir le peuple palestinien dans la bande de Gaza et de riposter aux massacres perpétrés par les forces d’occupation contre les civils palestiniens notamment les enfants, les femmes et les vieillards.
La Résistance a précisé qu’au cours des dernières 72 heures ses combattant ont pris pour cible avec les armes appropriés « des sites israéliens stratégiques » dans la colonie et le port pétrolier à Ashkelon ainsi que la base aérienne de Hatzerim, dans la ville de Beer-Sheva.
Depuis l’agression israélienne contre la bande de Gaza, la Résistance islamique en Irak avait bombardé plusieurs sites dans les territoires palestiniens occupés ainsi qu’un nombre de bases militaires américains en Irak et en Syrie, considérant que Washington soutenait militairement et politiquement d’une manière inconditionnelle l’occupant israélien qui mène une guerre génocidaire sans précédent dans la bande de Gaza.
….Un organisme juridique : le nombre de détenus palestiniens en Cisjordanie est passé à 8 165 depuis le 7 octobre.
mardi 9-avril-2024.
La Commission des affaires des prisonniers et ex-prisonniers et le Club des prisonniers palestiniens ont confirmé aujourd’hui mardi que le nombre de détenus palestiniens en Cisjordanie est passé à 8 165, depuis le 7 octobre 2023, après que l’armée israélienne a arrêté 20 Palestiniens lundi. soir jusqu’à mardi matin.
Les deux organisations de défense des droits de l’homme ont déclaré dans un communiqué commun, reçu par notre CPI, que « le nombre d’arrestations après le 7 octobre s’est élevé à environ 8 165, alors que les forces d’occupation terroriste sioniste ont arrêté au moins 20 citoyens de Cisjordanie, hier soir jusqu’à mardi matin.
Les deux institutions ont déclaré que les arrestations « étaient concentrées dans le gouvernorat de Tulkarem, tandis que les arrestations étaient réparties entre Jérusalem et Ramallah au centre, Tubas et Naplouse au nord, et Hébron et Bethléem au sud.
Depuis le début de la guerre barbare d’occupation sioniste dans la bande de Gaza, le 7 octobre, l’armée d’occupation a intensifié ses opérations en Cisjordanie, faisant outre les détenus 459 morts et environ 4 750 blessés, selon le ministère palestinien de la Santé.
Depuis 6 mois, l’ennemi occupant nazi sioniste a lancé une agression brutale contre la bande de Gaza, laissant des dizaines de milliers de martyrs, pour la plupart des enfants et des femmes, une catastrophe humanitaire et des destructions massives d’infrastructures, qui lui ont conduit à être traduit devant la Cour internationale de Justice, accusé d’avoir commis les crimes de génocide.
.HRW : L’occupation commet un crime de guerre en utilisant l’arme de la famine pour tuer les enfants de Gaza.
mardi 9-avril-2024.
Human Rights Watch (HRW) a déclaré mardi que des enfants à Gaza mouraient de complications liées à la famine, depuis que le gouvernement d’occupation sioniste a commencé à utiliser la famine comme arme de guerre, ce qui constitue un crime de guerre.
Omar Shaker, directeur de HRW pour l’entité usurpatrice sioniste et la Palestine, a déclaré : « Il a été prouvé que l’utilisation par le gouvernement d’occupation de la famine comme arme de guerre tue des enfants à Gaza. L’occupation (Israël) doit mettre fin à ce crime de guerre, mettre fin à ces souffrances et permettre l’aide humanitaire puisse atteindre toutes les régions de Gaza sans entrave. » « .
L’organisation onusienne a souligné que les enfants, ainsi que les femmes enceintes et allaitantes, souffrent de malnutrition aiguë et de déshydratation, et que les hôpitaux ne sont pas équipés pour les soigner, appelant les gouvernements concernés à imposer des sanctions ciblées et à suspendre les transferts d’armes pour faire pression sur les forces d’occupation sioniste pour garantir que la population de Gaza reçoive une aide humanitaire et des services de base, conformément aux obligations en vertu du droit international et de la récente résolution de la Cour internationale de Justice dans l’affaire de génocide intentée par l’Afrique du Sud.
HRW a souligné qu’« avant les hostilités actuelles, environ 1 2 00 000 et des 2 200 000 d’habitants de Gaza étaient confrontés à une insécurité alimentaire aiguë, et plus de 80 % d’entre eux dépendaient de l’aide humanitaire. L’occupation exerce un contrôle global sur Gaza, y compris la circulation des personnes et des biens, les eaux territoriales et l’espace aérien, les infrastructures dont dépend la bande et le registre de la population. Cela rend les habitants de Gaza, soumis à un bouclage illégal, depuis plus de 16 ans, presque entièrement dépendants d’occupation sioniste pour le carburant, l’électricité, les médicaments, la nourriture et d’autres biens de première nécessité.
Elle a souligné que « la poursuite des bombardements et des opérations terrestres sionistes, le manque de garanties de sécurité de la part d’occupation, les dégâts considérables causés aux infrastructures et la perturbation des communications, tout cela rend difficile la distribution du peu d’aide qui parvient à Gaza. .»
Pour le 186ème jour consécutif, l’armée d’occupation nazie sioniste poursuit son agression contre la bande de Gaza, avec le soutien américain et européen, alors que ses avions bombardent les environs des hôpitaux, des bâtiments, des tours et des maisons civiles palestiniennes, les détruisant au-dessus des têtes des habitants, en empêchant l’entrée de l’eau, de la nourriture, des médicaments et du carburant.
L’agression génocidaire sioniste continue contre Gaza a entraîné la mort de 33 207 martyrs, la blessure de 75 933 autres et le déplacement d’environ 85 % de la population de la bande, selon les autorités de Gaza et les organisations et organismes internationaux.
.La police d’occupation retire la tente funéraire du martyr Walid Daqqa et arrête 5 personnes.
mardi 9-avril-2024.
Hier soir, lundi, la police d’occupation a pris d’assaut la tente funéraire du martyr captif Walid Daqqa dans la ville de Baqa al-Gharbiya, a utilisé la force pour retirer la tente et a arrêté cinq personnes.
Des sources médiatiques ont expliqué que la police d’occupation a pris d’assaut la tente funéraire, avant de la retirer, et a arrêté cinq proches du martyr Walid Daqqa, après avoir perquisitionné le domicile familial.
Les sources ont indiqué que la police d’occupation a attaqué d’autres personnes et leur a tiré des gaz lacrymogènes toxiques.
Hier, la famille du martyr Daqqa a annoncé que l’occupation refusait de remettre le corps du martyr, dans le but de punir la famille.
Elle a souligné que le corps du martyr Walid Daqqa se trouve toujours à l’Institut de médecine légale d’Abou Kabir, sans aucune justification légale pour ne pas rendre le corps.
La famille a appelé toutes les institutions humanitaires et de défense des droits humains ainsi que les dirigeants officiels de toutes les régions à demander la libération du corps du martyr, ajoutant : Nous avions espéré que l’accord serait de libérer Walid vivant, et maintenant nous espérons qu’il n’y aura pas d’accord. sans la libération de son corps.
Le martyr, qui a passé 38 ans en captivité, a subi des problèmes de santé au cours de ses derniers jours, ce qui l’a amené à rester à l’hôpital Assaf Harofeh jusqu’à sa mort il y a deux jours.
Hier soir, lundi, la police d’occupation a pris d’assaut la tente funéraire du martyr captif Walid Daqqa dans la ville de Baqa al-Gharbiya, a utilisé la force pour retirer la tente et a arrêté cinq personnes.
.153 martyrs et 60 blessés dus à l’agression de l’occupation contre Gaza en 24 heures.
mardi 9-avril-2024.
Le ministère de la Santé a annoncé l’arrivée dans les hôpitaux de 153 martyrs et 60 blessés, au cours des dernières 24 heures, suite à l’agression de l’occupation israélienne contre la bande de Gaza.
Il a confirmé que le bilan de l’agression s’est élevé à 33 360 martyrs et 75 993 blessés, depuis le 7 octobre dernier.
Il a déclaré : Un certain nombre de victimes sont toujours sous les décombres et sur les routes, et les ambulances et les équipes de la protection civile ne peuvent pas les atteindre.
Depuis le 7 octobre, les forces d’occupation «néonazie sioniste » mènent une guerre dévastatrice dans la bande de Gaza, faisant des dizaines de milliers de martyrs et de blessés, outre le déplacement de 2 000 000 de personnes et une destruction très généralisée d’habitations et d’infrastructures qui a touché plus de 70 % des bâtiments, avec un siège resserré, une crise humanitaire étouffante et une famine sans précédent, notamment à Gaza et dans son nord.
.409 corps retrouvés dans le complexe d’Al-Shifa, ses environs et à Khan Younis lors du retrait des forces d’occupation.
mardi 9-avril-2024.
La Défense civile a annoncé que les corps de 409 martyrs ont été retrouvés jusqu’à présent depuis que les forces d’occupation se sont retirées du complexe médical d’Al-Shifa et de ses environs dans l’ouest de Gaza et à Khan Younis, et que des travaux sont toujours en cours pour en récupérer plus de corps.
Le major Mahmoud Basal, porte-parole de la Défense civile, a déclaré : La Direction générale de la Défense civile poursuit ses tâches de récupération des corps des martyrs du complexe médical d’Al-Shifa et de ses environs, ainsi que du gouvernorat de Khan Younis, après le retrait des Forces armées d’occupation nazie sioniste, en coopération avec les agences gouvernementales compétentes et les institutions internationales.
Il a appelé la communauté internationale et les autorités compétentes à travailler à la fourniture et à l’introduction d’équipements et de machines d’excavation destinés aux travaux de forage, pour contribuer à extraire les corps des martyrs des décombres des maisons démolies ; En raison du grand nombre de rapports que nos équipes ont reçus de familles faisant état de la perte de leurs enfants, pendant la période d’invasion agressive des forces d’occupation, car des dizaines de corps restent sous le sable et les décombres.
Il est à noter que des milliers de martyrs se trouvent toujours sous les décombres ou dans des zones témoins d’incursion, tandis que les équipes de la défense civile ont du mal à en récupérer un grand nombre malgré le retrait des forces d’occupation, en raison du manque de mécanismes nécessaires pour enlever les décombres.
.Le génocide à Gaza se poursuit intensément pour le 186e jour consécutif.
mardi 9-avril-2024.
Les forces armées d’occupation nazie sionistes continuent de commettre le crime de génocide dans la bande de Gaza, pour le 186e jour consécutif, en lançant des dizaines de frappes aériennes, de tirs d’artillerie et de ceintures de feu, tout en commettant des massacres sanglants contre des civils et en perpétrant des crimes horribles dans certaines zones d’incursion terrestre, dans un contexte humanitaire catastrophique dû au siège et au déplacement de plus de 90% de la population.
Nos correspondants ont rapporté que les avions et l’artillerie d’occupation ont poursuivi leurs raids et leurs violents bombardements, aujourd’hui mardi, sur diverses parties de la bande de Gaza, ciblant les maisons, les rassemblements de personnes déplacées et les rues, en tuant et blessant des centaines de personnes innocentes.
Le ministère de la Santé a annoncé l’arrivée dans les hôpitaux de 153 martyrs et 60 blessés, au cours des dernières 24 heures, suite à l’agression de l’occupation terroriste sioniste contre la bande de Gaza.
Il a confirmé que le bilan de l’agression s’est élevé à 33 360 martyrs et 75 993 blessés, depuis le 7 octobre dernier.
Il a déclaré : «Un certain nombre de victimes sont toujours sous les décombres et sur les routes, et les ambulances et les équipes de la protection civile ne peuvent pas les atteindre.»
La Défense civile a déclaré que ses équipes ont récupéré les corps de 409 martyrs du complexe médical Shifa et de ses environs à Gaza, ainsi qu’à Khan Younis, depuis le retrait des forces d’occupation.
Selon les estimations des experts en suivi des destructions à l’aide de satellites ; Environ 55 % des bâtiments de la région de Khan Younis (45 000 bâtiments) ont été détruits ou endommagés.
Les équipes de secours et les citoyens ont récupéré les corps et les dépouilles de 84 martyrs dans la région de Khan Younis, dans le sud de la bande de Gaza, depuis que l’armée d’occupation s’en est retirée.
Les forces d’occupation ont ouvert le feu depuis leurs canonnières vers la côte de la ville de Rafah, au sud de la bande de Gaza.
L’aviation d’occupation a lancé un raid au nord du camp de Nousseirat, dans le centre de la bande de Gaza.
L’aviation d’occupation a lancé plusieurs raids sur la ville de Gaza, dont l’un a visé une maison dans le quartier de Shujaiya.
Un citoyen a été tué et d’autres ont été blessés dans un bombardement visant les comités tribaux chargés d’assurer l’aide, au sud-est de la ville de Gaza.
Un citoyen a été tué et d’autres ont été blessés lorsque des avions d’occupation ont ciblé le quartier d’Al-Tanour, à l’est de Rafah.
Un martyr a également été tué et 20 autres blessés lors d’une frappe aérienne sioniste contre une maison de la ville de Deir al-Balah, dans le centre de la bande de Gaza.
…..Les États-Unis : Il n’existe aucune institution capable de remplacer l’UNRWA.
mardi 9-avril-2024.
Le ministère des affaires étrangères américain a reconnu le rôle vital que joue l’UNRWA dans l’aide aux Palestiniens, reconnaissant qu’aucune institution n’est capable de la remplacer.
Cependant, le ministère a expliqué qu’il travaillait à l’élaboration de plans pour traiter avec d’autres agences humanitaires à Gaza, au cas où le Congrès interdirait les relations avec l’UNRWA.
Il a estimé que l’introduction de modifications dans le système d’inspection des expéditions d’aide permettrait d’acheminer davantage d’aide à Gaza.
Il a confirmé qu’il n’avait pas vu de date pour une invasion sioniste de la région de Rafah, dans le sud de Gaza, et qu’il ne souhaitait jamais voir une invasion à grande échelle de la ville.
Le ministère américain a souligné que les mesures prises récemment par l’ennemi occupant sioniste «Israël» pour alléger le fardeau de la situation humanitaire auraient dû être prises, il y a des mois, expliquant que les mesures prises par l’occupant ne sont qu’un début et qu’il attend davantage concernant la situation humanitaire à Gaza.
L’UNRWA a fait l’objet d’une campagne de diffamation de la part de l’occupation, qui a conduit de nombreux pays, États-Unis en tête, à geler leurs contributions aux Nations Unies, avant que certains de ces pays ne changent de position, récemment.
….Hamas : la proposition des médiateurs est à l’étude et la position de l’occupation est intransigeante.
mardi 9-avril-2024.
Le mouvement Hamas a déclaré mardi à l’aube qu’il étudiait une proposition qu’il avait reçue concernant des discussions visant à mettre fin à l’agression, et qu’il informerait les médiateurs de sa réponse une fois celles-ci terminées.
Le mouvement Hamas a déclaré dans un communiqué avoir reçu la position « israélienne » lors du dernier cycle de négociations au Caire après les efforts des médiateurs en Égypte, au Qatar et en Amérique.
Le Hamas a confirmé que la position « israélienne » reste obstinée et n’a répondu à aucune des revendications de notre peuple et de notre résistance, soulignant la volonté du mouvement de parvenir à un accord qui mette fin à l’agression contre notre peuple.
Il a exprimé son appréciation pour les grands efforts déployés par les médiateurs, soulignant que la direction du mouvement étudie la proposition soumise en toute responsabilité nationale et informera les médiateurs de sa réponse une fois celle-ci terminée.
Selon des sources médiatiques ; Lors du dernier cycle de négociations au Caire, les médiateurs ont présenté une nouvelle proposition de cessez-le-feu en trois étapes dans la bande de Gaza.
Il a ajouté que la proposition prévoit le retour de civils déplacés non armés vers le nord de la bande de Gaza, sans préciser leur nombre. Elle prévoyait également l’acceptation par Israël de l’ouverture des rues Al-Rashid et Salah Al-Din et du stationnement de ses forces à 500 mètres des rues Al-Rashid et Salah Al-Din.
Les sources ont ajouté que la proposition comprend l’acheminement quotidien de 500 camions d’aide dans la bande de Gaza, y compris dans le nord et la libération par Israël de 900 prisonniers palestiniens, dont 100 condamnés à perpétuité dans un premier temps, en échange de la libération de 40 prisonniers israéliens vivants de toutes catégories.
La deuxième phase comprend la libération de tous les prisonniers israéliens et l’achèvement des négociations pour revenir à un calme durable, alors que la proposition n’incluait pas le nombre de prisonniers palestiniens libérés au cours de la deuxième phase ni le retrait d’Israël.
La troisième étape comprend la libération des corps des prisonniers israéliens dans la bande de Gaza.
Une source dirigeante du mouvement Hamas a confirmé que la position israélienne dans les négociations sur l’accord d’échange crée toujours des obstacles à la conclusion d’un accord.
Le leader du Hamas a ajouté que la réponse israélienne aux négociations du Caire exigeait le retour des personnes déplacées dans des camps d’hébergement mis en place par des organismes internationaux et non dans leurs zones et leurs foyers, comme l’avait stipulé le mouvement.
Il a expliqué que le retour des déplacés, selon la réponse israélienne, est dangereux et s’effectue à travers des passages sous les baïonnettes de l’occupation, alors que le mouvement exigeait leur retour sans condition.
Il a souligné que la réponse israélienne reçue par le mouvement n’inclut pas un cessez-le-feu permanent ou un retrait de la bande de Gaza.
…..Pour le 185ème jour … Al-Qassam attaque l’ennemi avec des obus de mortier « lourds » et annonce « une embuscade des justes ».
mardi 9-avril-2024.
Pour le 185e jour consécutif, les Brigades Qassam continuent d’affronter les forces sionistes qui pénètrent sur plusieurs fronts, ce qui a jusqu’à présent entraîné la mort de (600) officiers et soldats et la blessure de plus de (3 210) autres, dont ( 1.560) au cours de l’opération terrestre, selon les aveux de l’armée ennemie, et plus de (6.910) blessés, selon les rapports des hôpitaux sionistes, en plus des données de l’armée d’occupation, qui ont confirmé que 497 ont été grièvement blessés, en plus de la totalité ou destruction partielle de centaines de véhicules. Les Brigades ont également continué à bombarder les positions et colonies ennemies dans l’enveloppe de Gaza et à détruire ses concentrations militaires dans les différents axes de l’incursion.
Les Brigades Al-Qassam ont déclaré dans un rapport militaire avoir détruit le quartier général de la Brigade sioniste Nahal opérant dans l’axe « Netzarim » avec des obus de mortier de gros calibre.
Les Brigades Qassam ont également annoncé qu’elles révéleraient mardi « l’embuscade des Justes ».
Elles ont déclaré dans un communiqué militaire : Attendez-nous demain pour des scènes de prise pour cible de soldats et de véhicules ennemis dans l’après-midi du 27 Ramadan depuis le point zéro dans la région d’Al-Zana, à l’est de la ville de Khan Yunis, au sud de la Bande de Gaza.
Depuis le 7 octobre, les Brigades Qassam ont réussi à tuer des centaines de soldats et à capturer environ 250 sionistes, tandis que les missiles Qassam frappaient l’aéroport Ben Gourion, Ashkelon, Ashdod, les blocs et d’autres avec de grandes salves de missiles, dans le cadre de la bataille des inondations d’Al-Aqsa, lancées sur ordre du chef d’état-major du Qassam, pour la défense d’Al-Aqsa et des lieux saints, et en réponse à l’appel des femmes de Jérusalem et d’Al-Aqsa.
Les Moudjahidines d’Al-Qassam continuent de s’engager dans des affrontements violents avec des armes lourdes et moyennes avec les forces ennemies pénétrant sur tous les fronts de combat de la bande de Gaza, en plus de cibler les forces renforcées par des véhicules, des engins explosifs, des missiles antiblindés, des fortifications et des individus.
La bataille d’Al-Aqsa a commencé à l’aube du samedi 7 octobre 2023 avec une série de raids de moudjahidines sur des colonies et des sites militaires de la bande de Gaza par voie terrestre, maritime et aérienne, tuant et capturant des centaines de soldats et usurpateurs sionistes..
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com et encore bien d’autres sur http:// french wafa.ps

flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccie,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb,météo,wafa

 

Mouharram,safar,Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,Chabann,Ramadann, cha’oual,Dhou èl Qidah,Dhoul hidjah

https://french.palinfo.com/feed/ E-mail: info@palinfo.com
https://french.wafa.ps/Pages/LastNews
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss
https://www.algerie360.com/rss
extension : Feedbro

Article complet sur :

Home


et
https://french.wafa.ps

#palestine #gaza #jerusalem #alaqsa #rabbin #sioniste #juif #hebron #cisjordanie #Bethléem #Naplouse #jenine #liban #jericho #Tulkarem #Qalqiliya #Beitunia #Beyrouth #Ramallah #Rafah #colon