Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour Mercredi 25 Chaban 1445, sur MouslimRadio.

Flash info pour Mercredi 25 Chaban 1445, sur MouslimRadio.


L'agence de presse palestinienne 'WAFA

Assalam aleykoum,

Voici le Flash info pour le Mercredi 25 Chabann 1445.

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres de l’agence de presse palestinienne ‘WAFA’.
.
..
…..
…….Un soldat sioniste blessé lors d’une attaque au couteau à Naplouse.
mardi 5-mars-2024.

Un soldat sioniste a été blessé, aujourd’hui mardi, lors d’une attaque au couteau dans la rue Huwara, au sud de Naplouse.

Les médias hébreux ont rapporté qu’un soldat avait été blessé lors d’une attaque au couteau, dans la rue principale de Huwara, au sud de Naplouse, tandis que les forces d’occupation ouvraient le feu sur l’assaillant, et sa mort a été annoncée plus tard.

La radio militaire d’occupation sioniste a déclaré : « Un Palestinien est arrivé à un carrefour menant à la colonie d’Yitzhar, au sud de Naplouse, et a poignardé une personne avec un couteau, lui causant des blessures légères. »

Pour sa part, l’armée d’occupation terroriste sioniste a déclaré dans un communiqué sur la plateforme « X » : « Un incident d’attaque au couteau a été signalé au carrefour d’Yitzhar, et les détails font toujours l’objet d’une enquête. »

Depuis le 7 octobre 2023, la Cisjordanie a été témoin d’affrontements avec les forces d’occupation, nazie sioniste, notamment de raids et d’arrestations de Palestiniens, coïncidant avec une guerre dévastatrice barbare et génocidaire dans la bande de Gaza qui a fait des dizaines de milliers de victimes civiles, pour la plupart des enfants et des femmes.

La guerre dans la bande de Gaza a également provoqué une catastrophe humanitaire sans précédent et une destruction massive des infrastructures, ce qui a conduit l’ennemi occupant néonazi sioniste à être traduit devant la Cour internationale de Justice pour « génocide ».

….L’UNICEF met en garde contre une explosion de la mortalité infantile à Gaza.
mardi 5-mars-2024.

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a mis en garde contre une explosion imminente de la mortalité infantile à cause de la malnutrition dans la bande de Gaza.

»Nous assistons à des décès dus à la malnutrition, ce que nous craignions depuis longtemps, et nous pensons que ce bilan risque de s’alourdir », a regretté le porte-parole de l’UNICEF, James Elder lors d’une conférence de presse au siège des Nations unies à Genève.

Le porte-parole de l’organisation onusienne a révélé que le taux de la malnutrition chez les enfants de moins de cinq ans dans le nord de la bande de Gaza est »trois fois plus élevée » que dans le sud.

….Un militant des droits de l’homme : Israël a tué toute ma famille à Gaza.
mardi 5-mars-2024.

Ahmed al-Naouq, responsable de la région de Manasra au sein de l’EuroMed, a déclaré devant le Conseil des droits de l’homme qu’Israël a tué toute sa famille dans la Bande de Gaza.

Lors de son discours prononcé hier lors de la 55ème Session du Conseil à Genève, Al-Naouq a demandé à réaliser la justice et à la reddition de compte de tous les horreurs commises par l’armée d’occupation israélienne contre les civils palestiniens à Gaza au cours de la guerre génocidaire lancée depuis 150 jours.

Al-Naouq qui a perdu 21 membres de sa famille dans un bombardement barbare ciblant la maison familiale dans le centre de la Bane de Gaza, a appelé le Conseil des droits de l’homme et les pays adhérents à traduire devant la justice les auteurs de ces crimes pour rendre comptes de leurs actes. Il a ajouté que ce qui est arrivé à sa famille n’est qu’une « image réduite de la terreur qui se déroulait à Gaza ».

« Israël a tué mes deux parents, mes deux frères qui avaient consacré leur vie à défendre les droits de l’homme, mes trois sœurs, mon cousin et quatorze de mes neveux et mes nièces innocents et tous âgés de moins de 13 ans », a proclamé Al-Naouq tout en ajoutant que trente cinq mille Palestiniens, dont 70% sont des enfants et des femmes, ont été martyrisés dans un génocide systématique et sans précédent.

« Durant quatre mois, Israël a commis plusieurs crimes contre les Palestiniens y compris l’affamement, le ciblage des journalistes, la destruction des infrastructures et le ravage des hôpitaux et des établissements scolaires », a-t-il révélé, pour souligner enfin la responsabilité qu’assume le Conseil des droits de l’homme pour prendre des mesures urgentes mettant fin à ces crimes.

« Les cris et le sang des enfants innocents dans la terre brulée de Gaza demandent la justice et la reddition de compte pour tous horreurs commises » a-ajouté al-Naouq avant d’exprimer sa désolation que « le temps soit vraiment tard ».

….Le Hamas condamne le rapport d’une responsable de l’ONU sur les allégations de l’occupation concernant le 7 octobre.
mardi 5-mars-2024.

Le Mouvement de la Résistance Islamique (Hamas) a exprimé son ferme rejet et sa dénonciation du rapport publié par la responsable de l’ONU, Pramila Patten, concernant les affirmations et allégations de l’occupation nazie sioniste, selon lesquelles des combattants de la résistance palestinienne auraient commis des incidents de « viols et violences sexuelles » lors des événements du 7 octobre.

Le Hamas a déclaré mardi dans un communiqué : « Ce rapport a été publié après l’échec des tentatives sionistes de prouver cette fausse accusation, qui s’est avérée sans fondement, et que son objectif était de diaboliser la résistance palestinienne et de dissimuler le rapport des rapporteurs des Nations Unies sur la présence de preuves concluantes d’horribles violations des droits de l’homme, contre les femmes et les filles palestiniennes qui ont été soumises à la violence de la part des forces d’occupation sionistes. »

Le Hamas a ajouté : Malgré les affirmations de Patten et ses fausses et trompeuses accusations contre les combattants de la résistance palestinienne, son rapport n’a documenté aucun témoignage de ce qu’il appelle les victimes de ces cas. Au lieu de cela, dans son rapport, il s’est appuyé sur les institutions, les soldats et les témoins sionistes, choisis par les autorités d’occupation, pour tenter de prouver cette fausse accusation, réfutée par tous les rapports et enquêtes internationaux.

Il a souligné que les allégations de Patten contredisent clairement ce qui ressort des témoignages de femmes sionistes sur le bon traitement qu’elles ont subi par les résistants, ainsi que les témoignages de prisonnières sionistes libérées, et ce qu’elles ont confirmé du bon traitement qu’elles ont reçu au cours de cette période de leur captivité à Gaza.

Le Hamas a souligné que cette fausse accusation ne parviendra pas à effacer la laideur et l’horreur des crimes sionistes commis dans la bande de Gaza, qui ont causé la mort d’environ 40 000 Palestiniens, pour la plupart des femmes, des enfants et des civils, dans un crime de masse et un nettoyage ethnique, au mépris délibéré des décisions de la Cour internationale de Justice et d’autres rapports internationaux, qui documentaient une partie des crimes et des atrocités commises à Gaza par les néo-nazis.

….La jeune Hala lance un cri de détresse de dessous les décombres « Quand allez-vous venir ? ».
mardi 5-mars-2024.

« J’ai soif… Quand allez-vous venir ? Venez avant que la nuit ne tombe… », supplie d’une voix tremblante la jeune fille Hala Hamada qui se trouve sous les décombres de sa maison bombardée par les forces d’occupation israéliennes dans le quartier d’al-Israa 2, à l’ouest de Khan Younès.

La jeune fille Hala (16 ans) a réussi à contacter par son portable son oncle hier à l’aube pour l’informer que les forces d’occupation israélienne ont envahi la région et qu’elle est sortie avec les membres de sa famille de leur maison les mains en l’air mais les soldats les ont ciblés et ils étaient obligés de retourner avant que la maison ne s’écroule sur leurs têtes : Son père Hazem (42 ans), sa mère Raja et ses trois frères Zeineb, Basent et Foued… tous étaient tués alors qu’un pilier en bêton écrasait son pieds et la coinçait sous les décombres.

Durant toute la journée d’hier, la jeune Hala traumatisée suppliait son oncle, impuissant, de faire quelque chose et d’intervenir pour la faire sortir de ce tombeau sanglant qu’elle partage avec les membres morts de sa famille.

L’oncle tentait de calmer sa nièce et de l’encourager tout en faisant des contacts avec les services du secours et de la Croix-Rouge pour la sauver mais en vain… Le dernier contact avec la jeune Maha était hier à dix heure du matin (heure locale) quand elle a envoyé un message : « Je suis bien… aidez-moi avant qu’il ne fasse nuit… j’ai soif… le sang est partout autour de moi… »

….Une campagne de raids et d’arrestations en Cisjordanie occupée.
mardi 5-mars-2024.

Mardi à l’aube et hier soir, les forces d’occupation néonazie sioniste ont lancé une campagne de raids en Cisjordanie occupée, perquisitionné de nombreuses maisons et procédé à l’arrestation d’ex-détenus libérés, hommes et femmes, au milieu d’affrontements et de combats distincts.

À Ramallah, les forces d’occupation sionistes ont pris d’assaut la ville de Kober, au nord-ouest de Ramallah, et ont arrêté un certain nombre d’ex-prisonniers libérés, dont Hanan Barghouti, la sœur du prisonnier Nael Barghouti, qui a été libérée à la fin dans le cadre d’accords d’échange avec la résistance, l’année dernière, la prisonnière libérée Iman Nafi, et Mme Mona Barghouti.

Les forces d’occupation ont également arrêté les prisonniers libérés Bagis Al-Barghouthi, Muhammad Ateewi, Moamen Al-Barghouthi et Ihab Al-Barghouthi, après avoir perquisitionné et fouillé leurs maisons dans la ville de Kober.

Les forces d’occupation ont également pris d’assaut le camp d’Al-Amari, à Ramallah, attaquant des maisons et déployant des tireurs d’élite, dans des positions surplombant le camp. Elles ont attaqué un certain nombre de magasins et confisqué les enregistrements des caméras de surveillance.

À Jénine, les forces d’occupation terroristes sionistes ont pris d’assaut le village de Kafardan, appuyées par des bulldozers militaires, et ont attaqué plusieurs maisons. Elles ont également déployé des tireurs d’élite sur les toits de plusieurs maisons et des affrontements ont éclaté entre des jeunes hommes dans la ville.

Des affrontements armés et des confrontations ont éclaté entre les résistants et les forces d’occupation lors de la prise du village de Kafardan, au cours de laquelle les forces d’occupation ont été ciblées avec des engins explosifs artisanaux.

Les bulldozers de l’occupation ont démoli la maison de Cheikh Yahya Massad, dans le village de Kafardan, pour accuser son fils Abdullah d’avoir aidé l’auteur de l’opération Hawara, qui a entraîné la mort de deux sionistes, en août dernier et a été menée par Al- Qassami, le prisonnier Oussama Bani Fadl d’Aqraba, au sud de Naplouse. L’armée d’occupation l’a ensuite arrêté après avoir été blessé lors d’affrontements dans le camp de Jénine.

À Naplouse, les forces d’occupation ont arrêté le jeune Zaid Farid Ziyada du village de Madama à Naplouse, après avoir pris d’assaut sa maison.

Les forces d’occupation sionistes ont pris d’assaut la ville d’Al-Lubban Al-Sharqiya, au sud de Naplouse, et ont attaqué un certain nombre de maisons, les ont fouillées et y ont fait des ravages, détruisant le contenu de certaines d’entre elles.

À Tulkarem, les forces d’occupation ont arrêté le jeune Issa al-Tawbah du village de Kafr Jamal, district de Tulkarem, après avoir perquisitionné la maison du martyr Ahmed al-Tawbah.

À Qalqilya, les forces d’occupation ont attaqué un immeuble résidentiel dans le quartier de Shreim, dans la ville de Qalqilya, et ont arrêté un jeune homme, qu’elles ont ensuite relâché et rapidement retiré de la ville. Elles d’occupation ont également pris d’assaut la ville d’Azzun, à l’est.

Les forces d’occupation ont arrêté le jeune Moaz Enaya, le jeune Ibrahim Shatara et le jeune Muhammad Al-Baz, lors d’un raid dans divers quartiers de la ville de Qalqilya, et le détenu Shatara a ensuite été libéré.

À Salfit, les forces d’occupation ont pris d’assaut la ville, provoquant des affrontements entre la jeunesse insurgée et les soldats d’occupation.

À Hébron, les forces d’occupation ont arrêté le jeune homme, Muhammad Ishaq Abu Hashhash, après avoir perquisitionné et fouillé sa maison, dans le camp d’Al-Fawwar, au sud d’Hébron.

À Jérusalem occupée, les forces d’occupation ont pris d’assaut le camp de Qalandia, au nord de Jérusalem, ont perquisitionné plusieurs maisons et arrêté un certain nombre de jeunes hommes.

….Abou Mahfouz : La politique sioniste de famine est un crime de guerre visant à briser la volonté de notre peuple.
mardi 5-mars-2024.

Hisham Abou Mahfouz, secrétaire général adjoint de la Conférence populaire pour les Palestiniens de l’étranger, a déclaré que les massacres commis par l’occupation nazie sioniste contre les civils de la bande de Gaza, alors qu’ils recevaient de l’aide sont un crime de guerre ajouté aux crimes de génocide qu’elle commet dans la bande de Gaza, pour le 6e mois consécutif.

Abou Mahfouz a ajouté mardi dans un communiqué de presse : « L’occupation néonazie sioniste n’a pas réussi à atteindre ses objectifs d’agression contre le peuple palestinien dans la bande de Gaza, notamment le déplacement forcé de la population, par le biais de meurtres et de massacres, c’est pourquoi qu’elle utilise aujourd’hui l’arme de famine pour briser la volonté et la fermeté de notre peuple.

Abou Mahfouz a appelé à ce que le crime d’affamer le peuple palestinien dans la bande de Gaza soit inclus parmi les crimes de génocide commis par l’occupation, dans le procès intenté par l’État d’Afrique du Sud contre l’occupation devant la Cour internationale de Justice.

Le vice-secrétaire général a appelé la communauté internationale à faire pression sur l’administration américaine, pour forcer l’occupation terroriste sioniste à mettre fin à son agression brutale contre la bande de Gaza, à ouvrir les points de passage, à apporter de l’aide et à mettre fin au siège imposé à la bande de Gaza.

Il a également appelé toutes les institutions juridiques, humanitaires et syndicales à documenter les crimes nazis sionistes contre le peuple palestinien, notamment le meurtre d’enfants et de femmes, la destruction d’hôpitaux et d’infrastructures, la prévention de l’aide, la famine et les exécutions sur le terrain, dans le cadre d’une action juridique internationale pour demander des comptes aux criminels de guerre nazis sionistes.

Il a souligné que le Congrès populaire des Palestiniens de l’étranger a lancé une campagne de fraternisation pour soutenir les familles de la bande de Gaza, dans le but d’atténuer l’aggravation de la crise humanitaire causée par l’agression sioniste en cours.

Il a souligné que la Conférence populaire avait décidé, lors de la réunion du Secrétariat général à Istanbul, de tenir le deuxième forum de dialogue national de la Conférence populaire pour les Palestiniens de l’étranger, afin de développer des partenariats nationaux pour faire face à l’occupation et étudier l’évolution de la situation palestinienne, à la lumière des répercussions de la bataille « déluge d’Al-Aqsa ».

Il a également été convenu de former des délégations pour visiter un certain nombre de pays influents, dans le but de développer leur position de soutien au peuple palestinien, d’agir pour mettre fin à l’agression sioniste dans la bande de Gaza et en Cisjordanie occupée.

…..10 massacres et 97 martyrs dus à l’agression génocidaire sioniste contre Gaza, en 24 heures.
mardi 5-mars-2024.

Le ministère de la Santé de Gaza a annoncé que l’occupation nazie sioniste a commis 10 massacres contre des familles, dans la bande de Gaza, faisant 97 martyrs et 123 blessés, au cours des dernières 24 heures.

Il a confirmé que le bilan de l’agression génocidaire barbare sioniste s’est élevé à 30 631 martyrs et 72 043 blessés, depuis le 7 octobre dernier.

« Un certain nombre de victimes sont toujours sous les décombres et sur les routes, et l’occupation terroriste sioniste empêche les ambulances et les équipes de la protection civile de les atteindre. » A-t-il poursuivi.

Depuis le 7 octobre dernier, les forces d’occupation sionistes mènent une guerre sanglante et destructrice dans la bande de Gaza, qui a fait environ 120 000 martyrs blessés et disparus, dont 70 % étaient des femmes et des enfants, en plus du déplacement de 1 900 000 des habitants, la destruction massive de plus de 60 % des bâtiments et des infrastructures de la bande de Gaza, dans un contexte de crise humanitaire, sans précédent.

….Al-Hindi : Les inondations d’Al-Aqsa augmenteront la résilience du peuple palestinien et l’occupation n’a pas réussi à atteindre ses objectifs.
mardi 5-mars-2024.

Le vice-secrétaire général du mouvement Jihad islamique, Muhammad al-Hindi, a confirmé lundi qu’« Israël » n’a pas réussi à écraser la résistance palestinienne, et n’a pas réussi à récupérer aucun de ses prisonniers dans la bande de Gaza.

Al-Hindi a souligné lors d’un discours prononcé lors de la conférence de l’Union internationale des spécialistes de la Résistance à Beyrouth, la capitale libanaise, que cette confrontation (le déluge d’Al-Aqsa) augmentera la résilience, la force et la capacité du peuple palestinien à faire face aux défis futurs.

Il a souligné que « quiconque évitera d’affronter Israël dans la région vivra comme un esclave de celui-ci et des États-Unis », soulignant qu’« à la fin de ce cycle, le poids d’Israël dans la région et dans le monde diminuera ».

Muhammad al-Hindi a poursuivi : « Même si l’accord de trêve à Gaza est adopté, la bataille contre l’occupation israélienne ne s’arrêtera pas. »

Il a vu que les États-Unis d’Amérique cherchaient une trêve à Gaza ; Libérer les prisonniers israéliens et ne pas arrêter les combats, ajoutant : « Il est ironique que l’Amérique donne des armes à Israël et jette des restes de nourriture aux Palestiniens. »

Les Palestiniens tiennent l’administration américaine, la communauté internationale et « Israël » entièrement responsables de la guerre génocidaire menée par l’occupation contre les civils, les enfants et les femmes, de la responsabilité de la famine et du renforcement de la politique de famine, et de la responsabilité de 19 types de crimes contre l’humanité commis dans la bande de Gaza.

Il convient de noter que la résistance a capturé au moins 239 Israéliens (y compris des officiers et des soldats) lors de l’opération « Inondation d’Al-Aqsa » le 7 octobre dans des colonies, des points militaires et des villes israéliens, et en a échangé des dizaines avec l’occupation lors d’une trêve humanitaire temporaire. Cela a duré 7 jours et s’est terminé début décembre dernier.

Il y a quelques jours, les Brigades Al-Qassam ont annoncé l’assassinat de 70 prisonniers israéliens qui se trouvaient avec elles à la suite des bombardements israéliens en cours sur la bande de Gaza, à un moment où les efforts internationaux et arabes continuent de servir de médiateur entre le mouvement Hamas et l’occupation afin de parvenir à un accord de cessez-le-feu et de conclure un accord d’échange entre les deux parties.

…..Un enfant palestinien tué par les balles de l’armée d’occupation à Naplouse.
mardi 5-mars-2024.

Un enfant palestinien a été tué par les balles des forces d’occupation israéliennes lors de leur prise du village de Burin, au sud de Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie.

Des sources médicales ont indiqué que l’enfant Amr Muhammad al-Najjar (10 ans), est décédé des suites d’une balle tirée à la tête par les soldats de l’occupation lors de leur prise d’assaut du village de Burin.

Le Croissant-Rouge palestinien avait précédemment annoncé qu’un enfant avait été blessé par des balles de l’occupation au niveau de la tête et que son état avait été décrit comme grave, tandis qu’un autre avait été blessé par des balles réelles dans la poitrine et qu’un troisième avait été blessé par des soldats de l’occupation qui l’avaient battu.

Avec le martyre de l’enfant, le nombre de martyrs tués en Cisjordanie par les balles de l’armée d’occupation israélienne est passé à 421 depuis le 7 octobre dernier, selon des sources officielles palestiniennes.

La Cisjordanie est le théâtre d’affrontements sur le terrain entre les Palestiniens et l’armée d’occupation israélienne, qui ont abouti à l’arrestation de milliers de personnes et à la mort de centaines de martyrs, coïncidant avec une guerre dévastatrice dans la bande de Gaza, qui a fait des dizaines de milliers de victimes civiles, la plupart dont des enfants et des femmes.

Depuis150 jours, l’armée d’occupation israélienne a poursuivi son agression contre la bande de Gaza, avec le soutien américain et européen, tandis que ses avions bombardaient les environs des hôpitaux, des bâtiments, des tours et des maisons de civils palestiniens, les détruisant au-dessus des têtes de leurs résidents et empêchant l’entrée de l’eau, de la nourriture, des médicaments et du carburant.

L’agression continue de l’occupation contre Gaza a entraîné la mort de 30 534 martyrs et la blessure de 71 920 autres, en plus du déplacement de plus de 85 pour cent (environ 1,9 million de personnes) de la population de la bande, selon les autorités de la bande et les organismes internationaux et organisations..

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french wafa.ps

flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccie,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb,météo,wafa

 

Mouharram,safar,Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,Chabann,Ramadann, cha’oual,Dhou èl Qidah,Dhoul hidjah

https://french.palinfo.com/feed/ E-mail: info@palinfo.com
https://french.wafa.ps/Pages/LastNews
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss
https://www.algerie360.com/rss
extension : Feedbro

Article complet sur :

Home


et
https://french.wafa.ps

#palestine #gaza #jerusalem #alaqsa #rabbin #sioniste #juif #hebron #cisjordanie #Bethléem #Naplouse #jenine #liban #jericho #Tulkarem #Qalqiliya #Beitunia #Beyrouth #Ramallah #Rafah #colon