Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour Samedi 7 Chaban 1445, sur MouslimRadio.

Flash info pour Samedi 7 Chaban 1445, sur MouslimRadio.


L'agence de presse palestinienne 'WAFA

Assalam aleykoum,

Voici le Flash info pour le Samedi 7 Chabann 1445.

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres de l’agence de presse palestinienne ‘WAFA’.
.
..
…..
…..L’occupation reconnaît le meurtre d’un de ses soldats lors des combats à Gaza.
vendredi 16-février-2024.

Aujourd’hui, vendredi, l’armée d’occupation israélienne a admis avoir tué et blessé un certain nombre de ses soldats et officiers lors de combats avec la résistance palestinienne dans la bande de Gaza.

Le porte-parole de l’armée d’occupation israélienne a annoncé la mort du sergent de la brigade des parachutistes, Noam Haba, et plusieurs autres blessés, dont un soldat grièvement blessé lors de combats terrestres dans le sud de la bande de Gaza.

Hier, jeudi, l’armée d’occupation a annoncé la mort d’un soldat israélien de la Brigade Parachutiste et les blessures d’un certain nombre d’officiers et de soldats, dont un officier et deux soldats grièvement blessés, lors de combats terrestres avec la résistance dans le sud de Gaza.

À ce jour, l’armée d’occupation a officiellement reconnu la mort de 572 officiers et soldats israéliens depuis le 7 octobre, dont 234 tués lors de combats terrestres à l’intérieur de Gaza, tandis que des sources de la résistance confirment que ce nombre est bien plus élevé.

….L’occupation poursuit ses raids et ses arrestations en Cisjordanie.
vendredi 16-février-2024.

Aujourd’hui vendredi, à l’aube, les forces d’occupation israéliennes ont pris d’assaut diverses zones de la Cisjordanie occupée et arrêté un certain nombre de citoyens, à la suite de quoi des affrontements ont éclaté avec les forces d’occupation.

À Qalqilya, les forces spéciales de l’armée d’occupation ont arrêté le prisonnier libéré Habib Haddad après avoir tiré sur son véhicule alors qu’il se trouvait dans le quartier d’Al-Dhahr, dans la ville de Qalqilya.

Les forces d’occupation ont envoyé des renforts militaires dans la ville de Qalqilya depuis le point de contrôle sud, après que les forces spéciales israéliennes à bord d’un véhicule civil se soient infiltrées dans la ville et déployées dans le quartier d’Al-Dhahr et dans un certain nombre de rues environnantes.

Des affrontements ont éclaté avec les forces d’occupation à proximité du cimetière des martyrs de la ville, tandis que des coups de feu ont été entendus.

Les forces d’occupation se sont emparées du véhicule dans lequel se trouvait le jeune homme Haddad, accompagné du jeune homme Karim Shahwan, après lui avoir tiré dessus à proximité du cimetière, les ont roué de coups et ont relâché le jeune homme Shahwan, qui a été blessé à la main.

Les forces d’occupation ont empêché l’ambulance du Croissant-Rouge d’atteindre la zone, ont saisi l’ambulance et se sont retirées après avoir arrêté le jeune Haddad et confisqué son véhicule, sans pouvoir déterminer son état de santé.

Tulkarem.

À Tulkarem, les forces d’occupation israéliennes ont pris d’assaut la ville d’Anabta, à l’est de Tulkarem, avec plusieurs véhicules militaires et se sont déployées dans plusieurs quartiers. Les soldats d’occupation ont attaqué plusieurs maisons, les ont fouillées, ont altéré leur contenu puis ont arrêté le jeune homme Ayoub Adas.

Les forces d’occupation ont arrêté un certain nombre de citoyens et les ont soumis à une enquête sur le terrain avant de les relâcher, tandis que des affrontements ont éclaté entre des jeunes hommes et les forces d’occupation lors de la prise de la ville d’Anabta.

Tubas.

À Tubas, les forces spéciales de l’occupation ont pris d’assaut la ville d’Aqaba, au nord de Tubas, ont encerclé la maison du citoyen Mahmoud Nafez Abu Arra et l’ont arrêté après avoir vandalisé et détruit le contenu de sa maison.

L’armée d’occupation a envoyé des renforts militaires dans la ville pour assurer le retrait de ses forces spéciales, tandis que les jeunes de la résistance ont ciblé les forces d’occupation avec des objets explosifs lors de leur retrait de la ville d’Aqaba.

Jénine.

À Jénine, les forces d’occupation israéliennes ont lancé une campagne d’arrestations dans la ville de Silat Al-Dhahr, au sud de Jénine.

Les forces d’occupation, avec plusieurs véhicules militaires, ont pris d’assaut la ville de Silat al-Dhahr depuis son entrée sud et se sont déployées dans plusieurs quartiers. Les soldats d’occupation ont attaqué plus de 15 maisons et détruit le contenu d’un certain nombre d’entre elles.

Les forces d’occupation ont arrêté des dizaines de jeunes hommes et les ont soumis à une enquête sur le terrain dans un café de la ville. Elles ont arrêté un certain nombre d’entre eux et en ont relâché d’autres.

Ramallah.

À Ramallah, les forces d’occupation ont pris d’assaut le camp de Jalazoun, au nord de Ramallah, et ont tiré un barrage de bombes à gaz toxique sur les citoyens et leurs maisons à l’entrée du camp.

Bethléem.

À Bethléem, les forces d’occupation ont pris d’assaut la ville de Bethléem, ont attaqué une maison à côté de l’hôpital français, l’ont fouillée et vandalisée son contenu.

Hébron.

À Hébron, les forces d’occupation israéliennes ont pris d’assaut le quartier de Sheikh, au centre d’Hébron, avec un certain nombre de véhicules militaires, ont installé des points de contrôle militaires dans la zone, se sont déployés autour des maisons des citoyens et ont attaqué plusieurs d’entre elles.

….Hamas : les efforts de la Knesset pour interdire l’UNRWA à Jérusalem constituent une violation des droits du peuple palestinien.
jeudi 15-février-2024.

Le mouvement Hamas a annoncé jeudi soir que la Knesset israélienne avait approuvé en lecture préliminaire un projet de loi visant à interdire l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés (UNRWA) dans la ville de Jérusalem. Elle vise à mettre fin au travail de l’agence qui représente un témoin international des souffrances des Palestiniens et de leur déplacement forcé de leur terre et de leur droit d’y retourner.

Dans un communiqué publié par lui et reçu par le Centre d’information palestinien, le mouvement Hamas a confirmé son rejet de cette décision, car elle contredit les résolutions internationales pertinentes.

Il a également appelé la communauté internationale et les Nations Unies à le condamner et à le rejeter en tant que violation des droits du peuple palestinien.

Il a souligné la nécessité de prendre les mesures et procédures nécessaires pour assurer la continuité du travail de l’agence créée pour fournir des secours aux Palestiniens dans tous leurs lieux de refuge, y compris Jérusalem.

La Knesset interdit la lecture préliminaire de l’UNRWA.

Hier, mercredi, la Knesset israélienne a approuvé, en lecture préliminaire, un projet de loi qui empêche l’UNRWA d’opérer dans les territoires occupés et à Jérusalem, mais elle doit encore approuver le projet en trois lectures avant qu’il ne devienne loi.

Le projet de loi interdit à l’UNRWA d’opérer dans les territoires occupés et ordonne à la police d’occupation de travailler pour faire respecter cette interdiction.

Le projet stipule également que le rôle de « l’UNRWA » est de fournir des services uniquement aux réfugiés palestiniens, et qu’il n’y a donc aucune raison pour qu’il fournisse des services à l’intérieur de ce que la Knesset appelle « les frontières d’Israël », où il n’y a pas de réfugiés palestiniens, selon leur revendication.

L’UNRWA dispose de nombreuses institutions éducatives et sanitaires dans les zones de Jérusalem-Est et gère le camp de réfugiés de Shuafat, qui est le seul camp de la ville. L’agence des Nations Unies possède également un siège principal dans le quartier de Sheikh Jarrah à Jérusalem.

Depuis le 26 janvier, 18 pays, menés par les États-Unis et l’Union européenne, ont suspendu leur financement à l’UNRWA en réponse aux allégations israéliennes selon lesquelles 12 des employés de l’agence, sur les 13 000 employés à Gaza, auraient participé aux « inondations d’Al-Aqsa » le 7 octobre.

L’UNRWA a été créé par une décision de l’Assemblée générale des Nations Unies en 1949 et a été mandaté pour fournir assistance et protection aux réfugiés dans ses cinq zones d’opérations : Jordanie, Syrie, Liban, Cisjordanie et bande de Gaza.

Cette agence fournit ses services à environ 5,9 millions de personnes, dont environ les deux tiers vivent dans 58 camps de réfugiés reconnus en Jordanie, au Liban, en Syrie, en Cisjordanie et dans la bande de Gaza.

Les allégations israéliennes contre l’UNRWA s’inscrivent dans le contexte de l’agression continue de l’occupation contre Gaza, qui a fait à ce jour 28 663 martyrs et 68 395 blessés, pour la plupart des enfants et des femmes, en plus de milliers de personnes disparues.

9 massacres en 24 heures.

Le ministère de la Santé a annoncé que l’occupation « israélienne » a commis 9 massacres contre des familles dans la bande de Gaza, faisant 87 martyrs et 104 blessés au cours des dernières 24 heures.

….Médias gouvernementaux : l’assaut du « Complexe Nasser » par l’occupation est un véritable crime de guerre.
jeudi 15-février-2024.

Le bureau des médias du gouvernement a confirmé que l’occupation israélienne qui a pris d’assaut le complexe médical Nasser, l’a occupé avec la force militaire et des armes et a ouvert le feu à l’intérieur a commis un crime de guerre qui fait honte à l’humanité.

Le bureau des médias du gouvernement a déclaré jeudi dans un communiqué : L’armée d’occupation a pris d’assaut le complexe médical Nasser dans le gouvernorat de Khan Yunis (au sud de la bande de Gaza) avec des chars, des drones et des soldats lourdement armés, tirant sur le personnel médical et les personnes déplacées à l’intérieur, tuant de nombreux citoyens à l’intérieur et le transformant en cimetière et en caserne militaire. Il s’agit d’un crime de guerre clair et complet, d’un crime contre le droit international et d’un crime contre tous les traités internationaux.

Il a souligné que l’armée d’occupation a menacé de mort et de tirs directs les personnes présentes, leur a refusé de l’eau, de la nourriture et du lait maternisé et leur a imposé des pratiques dures, ce qui a exacerbé la crise à l’intérieur du complexe médical Nasser et rendu les conditions dangereuses et inquiétantes, d’une manière qui a clairement empêché les équipes de fournir des services médicaux et de santé à des centaines de patients, de blessés et de déplacés, ce qui menace leur vie.

Il a condamné dans les termes les plus fermes l’assaut du complexe médical Nasser par l’armée d’occupation et sa transformation en caserne militaire, et a considéré cela comme un crime de guerre et un crime contre la moralité et l’humanité.

Il tient la communauté internationale et les États-Unis d’Amérique entièrement responsables de la sécurité et de la vie de centaines de personnels médicaux, de blessés, de malades et de personnes déplacées parmi notre peuple palestinien à l’intérieur du territoire.

Il a souligné que les mensonges que l’occupation promeut à propos du complexe médical Nasser ne sont qu’une propagande sale et jetable exposée au monde, et que ses affirmations n’ont aucun fondement dans la vérité et qu’elles s’inscrivent dans le cadre du plan de l’occupation visant à éliminer le complexe médical Nasser, le secteur de la santé et les hôpitaux dans le cadre de son plan stratégique visant à déplacer la population de la bande de Gaza hors de la bande de Gaza et hors de la Palestine.

Il a souligné que l’armée d’occupation quittera le complexe médical Nasser après avoir commis le crime contre lequel nous avons toujours mis en garde 24 heures sur 24, et qu’elle quittera le complexe avec les conséquences de la honte, de l’infamie et de l’incapacité à réaliser les mensonges et les faux récits qu’elle propage dans l’opinion publique et qu’elle ne parviendra à obtenir aucune image de victoire, tant qu’elle violera le droit international, violera tous les différents traités internationaux, ciblera les patients et détruira les hôpitaux.

Nations Unies : toute action militaire dans les hôpitaux de Gaza doit être condamnée

À leur tour, les Nations Unies ont déclaré jeudi que « toute action militaire à l’intérieur des hôpitaux palestiniens à Gaza doit être condamnée ».

Le porte-parole des Nations Unies, Stéphane Dujarric, a déclaré : « Les Nations Unies soulignent une fois de plus que les hôpitaux doivent rester à l’abri des combats et ne doivent être exposés à aucun type d’action militaire. »

Dujarric a souligné que « toute forme d’action militaire contre les hôpitaux doit être condamnée ».

Prise d’assaut du complexe Nasser.

Plus tôt dans la journée, les forces d’occupation israéliennes ont pris d’assaut le complexe médical Nasser à Khan Yunis et l’ont transformé en caserne militaire, après avoir démoli le mur sud et y sont entrés au milieu de tirs nourris.

L’occupation a ciblé le quartier général des ambulances et les tentes des déplacés, et a rasé au bulldozer les fosses communes à l’intérieur du complexe, qui subit un siège strict depuis 25 jours.

L’occupation a forcé les personnes déplacées restantes et les familles des équipes médicales à quitter de force le complexe médical Nasser aujourd’hui à l’aube, sous les bombardements et les menaces.

L’occupation a demandé à l’administration du complexe médical Nasser de transférer tous les patients, y compris les patients des soins intensifs et des crèches, vers l’ancien bâtiment Nasser, dont 6 patients sous respiration artificielle.

L’occupation a endommagé le tube à oxygène, ce qui a entraîné une diminution de la pression de l’oxygène dans le complexe médical Nasser, en particulier dans le service de soins intensifs, et les patients ont été exposés à un danger en raison du ciblage israélien du complexe.

Depuis le 7 octobre dernier, l’armée d’occupation israélienne a poursuivi son agression contre la bande de Gaza, avec le soutien américain et européen, alors que ses avions bombardent les environs des hôpitaux, des bâtiments, des tours et des maisons civiles palestiniennes, les détruisant au-dessus des têtes des habitants et empêchant l’entrée de l’eau, de la nourriture, des médicaments et du carburant.

L’agression continue de l’occupation contre Gaza a entraîné la mort de 28 663 martyrs et la blessure de 68 395 personnes, en plus du déplacement de plus de 85 pour cent (environ 1,9 million de personnes) de la population de la bande, selon les autorités de la bande et les organismes internationaux et organisations.

….L’Irlande apporte un soutien supplémentaire à l’UNRWA et rejette la fausse campagne d’Israël contre l’agence.
jeudi 15-février-2024.

L’Irlande a annoncé l’octroi d’un financement supplémentaire de 20 millions d’euros (21,46 millions de dollars) pour soutenir l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA), soulignant que sans l’agence, il n’y aurait pas de services de base pour les Palestiniens dans la bande de Gaza.

Le vice-Premier ministre irlandais et ministre des Affaires étrangères Michael Martin a déclaré jeudi qu’« Israël » avait lancé une campagne fausse et trompeuse contre « l’UNRWA », expliquant qu’il y avait une attaque systématique visant l’agence de l’ONU.

Martin a appelé les pays qui ont suspendu leur financement à reprendre et accroître leur soutien à l’agence, critiquant les États-Unis et leur demandant de repenser à leur décision de suspendre leur soutien à l’UNRWA.

Il a déclaré que « toute attaque contre l’UNRWA saperait la solution à deux États », notant que « l’entité qui administrera Gaza après la guerre ne pourra pas remplir ses fonctions sans l’UNRWA ».

Pour sa part, Lazzarini a salué l’annonce de l’Irlande et d’autres pays européens de maintenir leur soutien financier à l’agence, et a déclaré que cela constitue un message adressé aux autres pays.

Il a renouvelé sa volonté de maintenir les services de base de l’agence dans la région et a estimé que le démantèlement de l’agence et la suspension de son financement « seraient une déception pour les Palestiniens de la part de la communauté internationale, affecteraient leur vie et auraient de graves répercussions et effets négatifs ».

Il a prévenu que l’absence de nouvelles contributions entraînerait une pénurie importante de financement de l’agence à partir d’avril prochain.

Le commissaire général de l’UNRWA a appelé le gouvernement d’occupation à coopérer avec l’agence dans les accusations portées contre ses employés et à lui communiquer tous les faits, comme il l’a dit.

Depuis le 26 janvier, 18 pays et l’Union européenne ont suspendu leur financement de l’UNRWA, sur fond d’allégations israéliennes selon lesquelles des employés de l’agence auraient participé à l’opération « Inondations d’Al-Aqsa » menée par la résistance palestinienne le 7 octobre.

Les responsables de l’ONU avaient mis en garde contre les conséquences catastrophiques des démarches entreprises par ces pays auprès de l’agence onusienne, soulignant l’impossibilité de lui trouver une alternative.

L’UNRWA a été créé en 1949 pour fournir des services vitaux aux réfugiés palestiniens et fournit actuellement ses services à environ 5,9 millions de Palestiniens dans toute la région. Plus d’un demi-million d’enfants sont inscrits dans ses écoles et ses cliniques reçoivent plus de 7 millions de visites chaque année, selon son site Internet.

Depuis le 7 octobre dernier, les autorités d’occupation mènent une guerre dévastatrice à Gaza, qui a causé la mort de 28 663 Palestiniens et en a blessé 68 395 autres, dont la plupart sont des enfants et des femmes. Cette guerre a également provoqué une destruction massive des infrastructures, laissant un catastrophe humanitaire sans précédent.

9 massacres en 24 heures.

Le ministère de la Santé a annoncé que l’occupation « israélienne » a commis 9 massacres contre des familles dans la bande de Gaza, faisant 87 martyrs et 104 blessés au cours des dernières 24 heures.

Le ministère a déclaré dans un communiqué de presse : Un certain nombre de victimes se trouvent toujours sous les décombres et sur les routes, et l’occupation empêche les ambulances et les équipes de la protection civile de les atteindre.

Il a confirmé que le bilan de l’agression israélienne s’est élevé à 28.663 martyrs et 68.395 blessés depuis le 7 octobre dernier.

….Les forces yéménites ciblent un navire britannique dans le golfe d’Aden.
jeudi 15-février-2024.

Aujourd’hui jeudi, les forces navales armées yéménites ont mené une opération militaire visant un navire britannique, le « LYCAVITOS », alors qu’il naviguait dans le golfe d’Aden.

Le porte-parole des forces yéménites, le général de brigade Yahya Saree, a déclaré : L’opération de ciblage a eu lieu avec des missiles navals appropriés qui l’ont touché directement.

Il a souligné que les forces armées yéménites continueront d’empêcher la navigation israélienne ou la navigation vers les ports de la Palestine occupée dans les mers Rouge et Arabe jusqu’à ce que cesse l’agression et le siège du peuple palestinien à Gaza soit levé.

Il a ajouté que les forces armées yéménites, dans le cadre du droit de légitime défense du cher Yémen, sont en train de prendre de nouvelles mesures en réponse à l’agression américano-britannique et en confirmation de la position pratique de soutien au peuple palestinien.

Il a appelé les peuples libres et honorables de notre nation arabe et islamique à prendre des positions concrètes et sérieuses en soutien à nos frères de la bande de Gaza et en rejet du crime sioniste soutenu par l’Amérique et la Grande-Bretagne.

9 massacres en 24 heures.

Le ministère de la Santé a annoncé que l’occupation « israélienne » a commis 9 massacres contre des familles dans la bande de Gaza, faisant 87 martyrs et 104 blessés au cours des dernières 24 heures.

Le ministère a déclaré dans un communiqué de presse : Un certain nombre de victimes se trouvent toujours sous les décombres et sur les routes, et l’occupation empêche les ambulances et les équipes de la protection civile de les atteindre.

Il a confirmé que le bilan de l’agression israélienne s’est élevé à 28.663 martyrs et 68.395 blessés depuis le 7 octobre dernier..

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french wafa.ps

flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccie,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb,météo,wafa

 

Mouharram,safar,Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,Chabann,Ramadann, cha’oual,Dhou èl Qidah,Dhoul hidjah

https://french.palinfo.com/feed/ E-mail: info@palinfo.com
https://french.wafa.ps/Pages/LastNews
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss
https://www.algerie360.com/rss
extension : Feedbro

#palestine #gaza #jerusalem #alaqsa #rabbin #sioniste #juif #hebron #cisjordanie #Bethléem #Naplouse #jenine #liban #jericho #Tulkarem #Qalqiliya #Beitunia #Beyrouth #Ramallah #Rafah #colon