Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour Vendredi 6 Chaban 1445, sur MouslimRadio.

Flash info pour Vendredi 6 Chaban 1445, sur MouslimRadio.


L'agence de presse palestinienne 'WAFA

Assalam aleykoum,

Voici le Flash info pour le Vendredi 6 Chabann 1445.

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres de l’agence de presse palestinienne ‘WAFA’.
.
..
…..
…..Gaza baigne dans l’obscurité et 2 millions personnes sont isolés du monde.
jeudi 15-février-2024.

L’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient, UNRWA, a indiqué que la Bande de Gaza baigne désormais dans l’obscurité causant et observe une rupture de l’internet et de tous les moyens de communication de sorte qu’environ deux millions citoyens sont totalement isolés du monde dans des conditions de guerre et de famine.

L’UNRWA a diffusé sur X des photos de la Bande de Gaza dans l’obscurité tout en ajoutant que les citoyens ne peuvent plus se communiquer ni entre eux ni avec le monde extérieur au moment où l’opération militaire israélienne s’élargit et les bombardements ne connaissent plus de trêve, malgré l’avis de la Cour internationale de justice.

Le 22 janvier dernier, la Société des communications palestiniennes et Jawal ont déclaré la coupure de l’internet et du réseau des communications dans la Bande de Gaza pour la dixième fois depuis le début de l’agression israélienne le 7 octobre 2023.

….Rapporteur de l’ONU : Un quart de la population de Gaza meurt de faim.
jeudi 15-février-2024.

Le rapporteur spécial des Nations Unies sur le droit à l’alimentation, Michael Fakhri, a accusé l’Occupation nazie sioniste (Israël) « d’utiliser la faim comme une arme pour nuire et tuer des civils à Gaza », soulignant que la population de la bande de Gaza constitue désormais une proportion énorme des affamés dans le monde entier.

Le responsable de l’ONU a accusé les pays qui ont cessé de financer l’Agence de secours des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA), sur la base de « fausses » allégations d’occupation nazie, d’être « complices de la question de la famine » et partenaire dans la carnage de diverses formes imposé contre plus de 1 500 000 innocents civils pris en otage.

Dans un article publié par Anadolu, Fakhri a déclaré : « Un habitant sur quatre (à Gaza) meurt de faim », ajoutant que lui et d’autres experts indépendants dans le domaine des droits de l’homme, au sein du système des Nations Unies ont vu « comment l’occupation sioniste (Israël) commet un génocide contre le peuple palestinien. »

Il a également déclaré que la population de Gaza « constitue actuellement 80 % du nombre total de personnes confrontées à une famine ou à la famine catastrophique dans le monde », expliquant que « depuis la Seconde Guerre mondiale, le monde n’a jamais été témoin d’une famine aussi rapide et complète des habitants civils isolés et brutalement agressés».

Il a ajouté que l’entité usurpatrice nazie sioniste (Israël) non seulement rend la zone inhabitable en bombardant des maisons et des infrastructures civiles, mais « en même temps, il ne laisse aucun endroit sûr à Gaza et elle utilise également la faim comme une arme pour blesser et tuer des civils pris en otage dans la bande de Gaza. .»

Il a déclaré que le 9 octobre, deux jours après l’attaque du Hamas sur la bande de Gaza, le ministre sioniste d’extrême droite, de la Défense, Yoav Galant a ordonné à ses forces d’imposer un étau militaire complet et resserré à Gaza, « d’empêcher l’entrée de nourriture, d’eau, de carburant et de médicaments dans n’importe quelle partie de l’enclave agressée et dévastée ».

Il a poursuivi : « Jusqu’à présent, l’aide humanitaire arrive à peine à Gaza, et Israël (l’ennemi occupant nazi) empêche les Nations Unies ou toute autre organisation humanitaire de fournir de l’aide à la région. »

Il a souligné que 335 000 enfants de moins de 5 ans à Gaza « sont exposés au risque de malnutrition aiguë, alors que le risque de famine continue d’augmenter. En raison de la malnutrition, une génération entière risque de souffrir de handicaps physiques et cognitifs permanents », ce que les médecins appellent un retard de croissance.

Le rapporteur de l’ONU a averti que malgré la faible quantité d’aide humanitaire autorisée à entrer, les habitants de la bande de Gaza manquent toujours du combustible nécessaire pour cuisiner, la plupart des boulangeries manquent de combustible ou de farine pour faire du pain pour les gens qui n’ont rien trouvé pour préserver la survie.

Il a ajouté : « Les parents essaient de nourrir leurs enfants avec le peu de nourriture animale qui leur reste, et les animaux de ferme meurent de faim et ne peuvent pas devenir une source de nourriture. »

Israël (l’occupation nazie sioniste) impose un blocus à Gaza, depuis 2007, limitant sévèrement la circulation des marchandises. En raison du blocus, même avant cette guerre génocidaire, la moitié de la population de Gaza souffrait d’insécurité alimentaire et 80 % d’entre eux avaient besoin d’une aide humanitaire, selon l’article.

Il a conclu en disant : « La seule façon de mettre fin à cette horreur est un cessez-le-feu immédiat et la fourniture d’une aide humanitaire sans entrave. »

….Le Croissant-Rouge palestinien nie les allégations de l’armée d’occupation.
jeudi 15-février-2024.

Le Croissant-Rouge palestinien a totalement nié les allégations de l’armée d’occupation israélienne qui avait déclaré avoir arrêté 20 terroristes déguisés en personnels de la santé lors de la prise d’assaut de l’hôpital al-Amal, le 9 février courant.

Le Croissant-Rouge a précisé dans un communiqué publié ce soir que les forces d’occupation ont arrêté 9 personnes de son équipe médicale et administrative ainsi que 9 malades et leurs accompagnants que l’association palestinienne n’a pas pu les évacuer, le 5 février dernier, à cause de la gravité de leur état de santé.

Le Croissant-Rouge a assuré que ces allégations font suite à une liste israélienne trop longue de mensonges et de prétextes pour justifier le siège imposé aux hôpitaux, les prises d’assauts, l’arrestation des médecins et des secouristes, le bombardement des ambulances, les tirs nourris visant les départements des hôpitaux ainsi que les malades et le personnel médical…

Les allégations et les mensonges israéliens cherchent à fournir aux forces d’occupation des alibis pour commettre plus de massacres et piétiner toutes les conventions et les lois internationales y compris le quatrième accord de Genève et ses protocoles qui obligent la force occupante à respecter les travailleurs de santé, personnel et bénévoles, et à faciliter leur mission.

L’association palestinienne a de son côté exprimé son engagement continu à respecter les principes du mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge notamment dans les articles concernant l’impartialité et la non aliénation ainsi que le respect du sigle rouge et de la mission humanitaire pour secourir toute personne en détresse en dépit de sa couleur, race ou religion.

….Les factions appellent à se solidariser en masses avec Gaza pour mettre fin au génocide continu.
jeudi 15-février-2024.

Les factions palestiniennes ont appelé les gouvernements arabes et islamiques à prendre des mesures urgentes et à exercer la pression politique requise au niveau international, pour mettre fin à l’agression génocidaire et affronter les plans de l’ennemi nazi sioniste visant la stabilité et la sécurité de toute la région.

Dans une déclaration, les factions ont appelé notre peuple et les masses de notre nation arabe et islamique, ainsi que tous les peuples libres du monde et les partisans de la justice et des droits dans le monde, à lancer la plus large campagne populaire pour rejeter l’agression de génocide, exiger la fin de la guerre barbare néo-nazie sioniste et contrecarrer les plans d’extermination et de famine de tout un peuple isolé et pris en otage.

Dans un communiqué publié aujourd’hui jeudi, les factions ont également appelé les partis et forces arabes, islamiques et internationaux soutenant le peuple palestinien, à assumer leur rôle et à accomplir leurs devoirs pour protéger la cause palestinienne, à ne pas laisser le peuple palestinien seul face : à cette politique nazie sioniste, au terrorisme et racisme armés de haine et d’outils de meurtre, de destruction et de génocide contemporain sans précédent dans l’histoire humanitaire.

Elles ont lancé un appel du cœur de la Palestine, au milieu du siège et de la destruction, à considérer vendredi comme une journée nationale internationale pour soutenir le droit palestinien, dans tous les pays arabes et islamiques, à ce que samedi et dimanche soient des journées internationales pour soutenir le droit du peuple palestinien, dans tous les pays européens et occidentaux, dans les pays d’Amérique latine et en Asie de l’Est.

Elles ont souligné que le mouvement des masses, des forces, des partis et des mouvements dans divers pays du monde est capable de créer des pressions et des influences et de provoquer des changements dans les positions des gouvernements et des pays pour freiner ce terrorisme nazi-sioniste.

Il a appelé les forces, les partis, les syndicats et les fédérations parlementaires du monde entier à assumer leur rôle, leurs responsabilités, à confirmer leur parti pris en faveur de la cause palestinienne et à se tenir aux côtés du peuple palestinien qui est soumis aux massacres, crimes de génocide et guerres destructrices, les plus horribles de l’histoire humaine.

Elles ont appelé notre peuple à s’unir et à rester uni contre les projets de déplacement et la liquidation de la cause palestinienne, d’être ferme sur notre terre, à la préserver et à se diriger vers les zones d’où nous avons été expulsés, sur le chemin du retour vers la Palestine historique.

Elles ont loué la patience et la fermeté de notre peuple légendaire, son soutien et son adhésion à la résistance et à ses performances héroïques, tout en appelant notre peuple de Cisjordanie, de Jérusalem et les Palestiniens de l’intérieur occupé, à une mobilisation générale, des affrontements et une confrontation avec l’occupation nazie sioniste, dans tous les domaines et en toutes les formes de lutte légitime, en vertu du droit humanitaire et international.

Elles ont également salué les performances de la vaillante résistance sur plusieurs fronts, notamment au Liban, au Yémen et en Irak, et nous l’appelons à la poursuivre jusqu’à ce que l’agression barbare génocidaire contre notre peuple soit vaincue et prise fin.

….28 663 martyrs et 68 395 blessés : victimes de l’agression sur la Bande de Gaza.
jeudi 15-février-2024.

Le ministère de santé dans la Bande de Gaza a annoncé que l’occupant israélien a commis 9 nouveaux massacres faisant 87 martyrs et 104 blessés palestiniens au cours de ces dernières 24 heures.

Le ministère a indiqué que ce premier bilan sera revu à la hausse puisqu’un nombre de citoyens civils se trouvent encore sous les décombres de leurs maisons bombardées ou jonchés dans les rues des régions que les forces d’occupation assiègent et ne permettent pas aux équipes de la défense civile et du Croissant-Rouge de les secourir ou de récupérer leurs corps pour les enterrer.

Après ces derniers massacres, le nombre de victimes palestiniens depuis le début de l’agression israélienne, le 7 octobre 2023, s’élève à 28663 martyrs et 68395 blessés en plus d’une destruction totale de l’infrastructure de la Bande de Gaza des suite aux bombardements barbares qui n’ont épargné ni maisons, ni appartements, ni hôpitaux, ni écoles, même celle appartenant à l’UNRWA, ni lieux de culte…

….Hamas : La prise d’assaut de l’hôpital de Nasser constitue une poursuite du génocide nazi sioniste.
jeudi 15-février-2024.

Le mouvement de Hamas a assuré que la prise d’assaut de l’hôpital de Nasser à Khan Younès constitue une poursuite de la guerre génocidaire nazie sioniste et un mépris des lois internationales qui annoncent les hôpitaux des lieux protégés.

« La prise d’assaut terroriste de l’hôpital de Nasser, le blocus de l’armée d’occupation nazie qui lui est imposé, l’évacuation du cadre médical, des patients et blessés sur leurs lits ainsi que des citoyens déplacés après des jours de blocus et de tirs des snipers et de l’artillerie… n’est qu’une poursuite de la guerre génocidaire et une destruction préméditée de l’hôpital et de toute l’infrastructure dans la Bande de Gaza ».

Le parti de la résistance islamique a tenu à rappeler que la politique sioniste des exécutions et de destruction qui s’effectue sous le regard du monde entier, qui ne fait rien pour l’arrêter réellement, ne réussira pas à faire plier le peuple Palestinien ou à l’obliger à se soumettre et à renoncer à la résistance, jusqu’à la libération de sa terre et l’installation de son Etat indépendant et souverain avec la ville d’al-Quds comme capitale.

Rappelons que l’armée d’occupation a envahi l’hôpital de Nasser après avoir détruit son enceinte sud et ravagé le cimetière collectif ainsi que les tentes des déplacés et le département de secours, transformant l’hôpital en base militaire.

Cette aube, les forces d’occupation terroriste sioniste avaient obligé d’une manière barbare, sous les menaces des armes et des tirs, les déplacés et les familles des équipes médicales à quitter l’hôpital tout en demandant à l’administration de l’hôpital de déplacer les malades, y compris ceux qui sont dans les services des soins intensifs, dans un bâtiment plus ancien qui n’était pas équipé pour leur traitement.

Les soldats de l’entité usurpatrice nazie sioniste avaient accordé aux médecins et aux aides-soignants deux heures (jusqu’à 7h du matin, heure locale) pour quitter le lieu.

Des sources oculaires ont rapporté qu’un nombre de déplacés avaient été évacués hier tout en leur demandant de se diriger vers la ville de Rafah, mais une dizaine de jeunes parmi eux, dont des journalistes et cadres médicaux, ont été arrêtés et transportés vers une destination inconnue.

L’opération de prise d’assaut était accompagnée de tirs de feu, ciblant le service d’orthopédie, un Palestinien est tombé en martyr et d’autres, dont un médecin, ont été blessés.

….Un martyr et d’autres blessés lors du ciblage d’occupation nazie du complexe médical Nasser menacé d’évacuation.
jeudi 15-février-2024.

Ce matin, l’armée d’occupation nazie sioniste a pris pour cible le service d’orthopédie du complexe médical Nasser, entraînant la mort d’un des blessés et blessant de nombreux patients.

Les forces d’occupation terroriste nazie ont également pris d’assaut le complexe médical Nasser et l’ont transformé en caserne militaire, après avoir démoli le mur sud et y envahi.

Le porte-parole du ministère palestinien de la Santé, le Dr Ashraf Al-Qudra, a rapporté que les forces d’occupation nazie sioniste ont pris pour cible le quartier général de secours et les tentes des personnes déplacées et ont dragué au bulldozer les fosses communes à l’intérieur du complexe médical Nasser.

Al-Qudra a ajouté que les forces nazies sionistes ont forcé les personnes déplacées restantes et les familles des équipes médicales à quitter le complexe médical Nasser, aujourd’hui à l’aube, sous les bombardements et les menaces.

Il a souligné que les forces ont endommagé le tube à oxygène et que du gaz s’en est échappé, ce qui a entraîné une diminution de la pression de l’oxygène dans le complexe, en particulier dans le service de soins intensifs, et a exposé les patients à un danger en raison du ciblage barbare sioniste.

Le porte-parole du ministère a confirmé que les forces d’occupation nazie ont demandé à l’administration du complexe médical Nasser de transférer tous les patients, y compris les patients des soins intensifs et des crèches, vers l’ancien bâtiment Nasser, dont 6 patients sous respiration artificielle.

…..7 Libanais tués dans un bombardement d’occupation sioniste sur la ville de Nabatieh.
jeudi 15-février-2024.

Sept Libanais ont été tués, hier soir, dans un bombardement nazi sioniste visant la ville de Nabatieh, au sud du Liban.

L’Agence nationale de presse a rapporté, jeudi, que l’occupation nazie sioniste a commis un massacre, la nuit dernière, en visant un appartement résidentiel de la famille Berjawi, au centre de la ville de Nabatieh, avec un missile guidé, entraînant la mort de 7 martyrs.

L’agence a ajouté que les ambulances et les équipes de secours ont réussi à sortir un enfant vivant des décombres, après plus de 4 heures de recherche de survivants, notant que 5 corps ont été retrouvés, tandis que la recherche de 2 corps se poursuit et que 7 blessés ont été retrouvés et transférés vers les hôpitaux.

Elle a poursuivi : « Le raid a causé de graves dommages au bâtiment de 3 étages, précisant que le bâtiment est sur le point de s’effondrer. Les bâtiments voisins, les voitures garées sur la route et l’électricité et les réseaux téléphoniques ont également été endommagés.

Des équipes d’ambulances de la Défense civile, de l’Autorité islamique de la santé, du secours de Nabatieh, des Scouts du message islamique et de la Croix-Rouge travaillent dans la zone ciblée, de la nuit jusqu’à aujourd’hui matin.

….L’Organisation mondiale de la santé met en garde contre une catastrophe inimaginable en cas d’attaque contre Rafah.
mercredi 14-février-2024.

Le représentant de l’Organisation mondiale de la santé à Gaza et en Cisjordanie, Richard Peppercorn, a déclaré mercredi qu’« une attaque militaire israélienne contre la ville de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, provoquerait une catastrophe inimaginable ».

Peppercorn a ajouté dans un communiqué de presse : « L’attaque entraînera la destruction complète du système de santé dans la bande de Gaza ».

Il a expliqué : « Les opérations militaires dans cette zone surpeuplée constitueront, bien entendu, une catastrophe inimaginable et augmenteront l’ampleur de la catastrophe humanitaire au-delà de toute imagination. »

Le représentant mondial de la Santé a indiqué que « la capacité de l’organisation à distribuer de l’aide médicale à Gaza est devenue limitée, en raison du rejet d’un grand nombre de ses demandes de livraison de fournitures ».

Selon Peppercorn, « seulement 40 pour cent des missions de l’Organisation mondiale de la santé dans le nord de Gaza ont obtenu des approbations en novembre, et ce taux a considérablement diminué depuis janvier ».

Il a déclaré que « toutes ces missions ont été rejetées, entravées ou reportées », ajoutant qu’« il est ridicule que seulement 40 pour cent des demandes d’envoi de missions de l’Organisation mondiale de la santé dans le sud de Gaza aient été approuvées ».

Depuis le 7 octobre dernier, l’armée d’occupation israélienne a poursuivi son agression contre la bande de Gaza, avec le soutien américain et européen, alors que ses avions bombardent les environs des hôpitaux, des bâtiments, des tours et des maisons civiles palestiniennes, les détruisant au-dessus des têtes des habitants et empêchant l’entrée de l’eau, de la nourriture, des médicaments et du carburant.

L’agression continue de l’occupation contre Gaza a entraîné la mort de 28 576 martyrs et la blessure de 68 291 personnes, en plus du déplacement de plus de 85 pour cent (environ 1,9 million de personnes) de la population de la bande, selon les autorités de la bande et les organismes internationaux et organisations.

…..Ansar Allah : Nous avons ciblé 34 bateaux israéliens, américains et britanniques depuis le 7 octobre.
mercredi 14-février-2024.

Le porte-parole des forces armées yéménites d’Ansar-Allah, Dheif-Allah Chami, ont reconnu avoir ciblé 34 bateaux israéliens, américains et britanniques depuis le début de la guerre à Gaza, le 7 octobre dernier.

Chami a précisé dans une conférence de presse ce mercredi que les forces yéménites ont ciblé 14 bateaux américains, 17 bateaux israéliens et 3 bateaux britanniques. Il a toutefois assuré que les opérations dans la Mer Arabe et la Mer Rouge ne ciblent que les bateaux de ces trois pays seulement.

Chami a considéré que les américains et les britanniques avaient militarisé la Mer Rouge et ce sont eux qui menacent la navigation internationale pour protéger les bateaux israéliens. Il a ajouté que les forces de la marine yéménites ont constaté que le nombre des bateaux israéliens dans la Mer Rouge est désormais zéro.

Rappelons que le groupe houthi d’Ansar-Allah avait averti de cibler les bateaux israéliens si l’attaque génocidaire dans la Bande de Gaza ne s’arrête pas, et malgré l’intervention de la marine américaine et britannique qui, dans une dangereuse escalade dans la région, ont mené des raids sur un nombre d’objectifs dans le Yémen, les Houthis ont assuré qu’ils vont poursuivre leurs opérations jusqu’au retrait de l’armée israélienne de la Bande de Gaza..

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french wafa.ps

flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccie,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb,météo,wafa

 

Mouharram,safar,Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,Chabann,Ramadann, cha’oual,Dhou èl Qidah,Dhoul hidjah

https://french.palinfo.com/feed/ E-mail: info@palinfo.com
https://french.wafa.ps/Pages/LastNews
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss
https://www.algerie360.com/rss
extension : Feedbro

#palestine #gaza #jerusalem #alaqsa #rabbin #sioniste #juif #hebron #cisjordanie #Bethléem #Naplouse #jenine #liban #jericho #Tulkarem #Qalqiliya #Beitunia #Beyrouth #Ramallah #Rafah #colon