Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour Mercredi 4 Chaban 1445, sur MouslimRadio.

Flash info pour Mercredi 4 Chaban 1445, sur MouslimRadio.


L'agence de presse palestinienne 'WAFA

Assalam aleykoum,

Voici le Flash info pour le Mercredi 4 Chabann 1445.

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres de l’agence de presse palestinienne ‘WAFA’.
.
..
….
…..La Chine appelle l’occupation nazie(Israël) à arrêter son agression à Rafah.
mardi 13-février-2024.

Mardi, la Chine a appelé l’occupation nazie sioniste(Israël) à cesser dès que possible ses opérations militaires (agression barbare) contre la ville de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, et à éviter une catastrophe humanitaire plus grave.

Le ministère des Affaires étrangères a déclaré dans un communiqué que Pékin suivait de près les développements dans la ville de Rafah et condamnait toutes les actions illégales et brutales visant les civils et violant les lois internationales.

Il a ajouté : « Nous appelons l’occupation (Israël) à mettre fin à ses opérations militaires dès que possible et à faire tout son possible pour éviter des pertes civiles innocentes, empêcher une catastrophe humanitaire plus grave à Rafah. »

Dimanche, la Société de radiodiffusion sioniste a déclaré que l’armée d’occupation nazie terroriste avait approuvé un plan opérationnel visant à lancer une opération terrestre de grande envergure à Rafah, qui est le dernier refuge des déplacés dans le secteur sinistré et déclaré sûr par l’ennemi nazi sioniste lui-même.

L’annonce d’occupation a été accueillie par des avertissements et des appels internationaux à ne pas entreprendre l’opération car elle aurait des conséquences « catastrophiques » pour environ 1 400 000 Palestiniens, dont la plupart ont été déplacés d’autres zones de la bande de Gaza, pour eux, Rafah représentait leur dernier refuge.

Depuis le 7 octobre dernier, l’occupation nazie sioniste a lancé une agression brutale génocidaire contre la bande de Gaza, faisant jusqu’à aujourd’hui mardi 28 473 martyrs et 68 146 blessés, pour la plupart des enfants et des femmes, en plus de milliers de disparus sous les décombres, selon les données palestiniennes et onusiennes, ce qui l’a conduite à être jugée et accusée, par la Cour internationale de Justice, de « crimes de génocide », pour la 1e fois depuis sa création.

….Des colons blessés à « Kiryat Shmona » après des tirs de roquettes depuis le Liban.

Deux colons extrémistes ont été blessés dans la colonie de « Kiryat Shmona », dans le nord de la Palestine occupée, après des tirs de roquettes depuis le Liban, tandis que le Hezbollah a annoncé avoir attaqué plusieurs sites d’occupation.

La chaîne hébreu n°12 a déclaré : « Des sirènes ont retenti à Kiryat Shmona mardi. »

Elle a ajouté : « Il a été signalé que deux personnes ont été blessées sur les lieux de l’accident, à Kiryat Shmona. »

La chaîne hébreu n’a pas fourni plus de détails sur l’état de santé des blessés, et il n’y a eu aucun commentaire immédiat de la part de l’armée ou de la police.

Le Hezbollah a annoncé que les combats de la Résistance islamique ont ciblé un bâtiment de la police sioniste, à Kiryat Shmona avec des armes appropriées, le touchant directement. ‏

Les combattants de la Résistance islamique ont également ciblé les équipements d’espionnage du site de Hadab Yarin avec des armes appropriées et les ont touchés directement. ‏

Ils ont ciblé un rassemblement de soldats ennemis nazis sionistes, dans le château de Honin avec des missiles, provoquant des tirs directs. ‏

Au lendemain d’une guerre dévastatrice génocidaire, dans la bande de Gaza, depuis le 8 octobre 2023, la frontière libano-sioniste est le théâtre d’un échange de tirs entre l’armée nazie sioniste d’une part, et le « Hezbollah » et les factions palestiniennes de l’autre, qui a fait des morts et des blessés des deux côtés de la frontière susmentionnée.

….L’Afrique du Sud saisit de nouveau la CIJ contre l’offensive à Rafah.
mardi 13-février-2024.

L’Afrique du Sud a annoncé mardi la déposition d’un nouveau recours auprès de la Cour internationale de Justice (CIJ) l’appelant à examiner en urgence l’annonce par Israël d’une prochaine offensive militaire sur Rafah qui reste le dernier refuge pour environ 1.4 million Palestiniens fuyant les raids israéliens incessants sur leurs villes au nord et au centre de la Bande de Gaza.

Pretoria qui avait déjà saisi la CIJ accusant l’occupation israélienne d’avoir commis un génocide à Gaza, a dit qu’elle est « gravement préoccupée » par les massacres et les destructions à grande échelle qui seront perpétrés en cas d’une agression sur la région de Rafah surtout que les gazaouis ne pourront partir à nulle part cette fois-ci puisque l’Egypte, l’Etat frontalier, refuse d’accueillir les réfugiés palestiniens sur sa terre.

Quoique la plus haute instance onusienne n’ait pas confirmé avoir reçu le dossier, les avocats de l’Afrique du Sud se sont dits confiants que cette affaire sera traitée par la CIJ avec l’urgence qu’elle nécessite car une attaque contre la ville de Rafah « constituerait une violation grave et irréparable de la Convention sur le génocide ».

….L’occupant israélien reconnait la blessure de 19 soldats lors des combats à Gaza.
mardi 13-février-2024.

Après avoir déclaré la mort de trois de ses officiers et un soldat ce matin, l’armée d’occupation israélienne a reconnu la blessure de 19 soldats dans la Bande de Gaza lors des combats des dernières 24 heures.

Sur son site officiel, l’armée d’occupation a indiqué que le nombre d’officiers et soldats blessés depuis le début de la guerre contre la résistance dans la Bande de Gaza, le 7 octobre dernier, s’élève de 2863 le lundi d’hier à 2882 aujourd’hui.

Quant aux statistiques des hôpitaux israéliens, elles assurent qu’environ 10.000 soldats ont été blessés à Gaza, et que 353 officiers et soldats sont encore alités dans les hôpitaux, dont 29 blessures ont été qualifiées de graves, 239 blessures moyennes et 85 blessures légères.

Le nombre de soldats israéliens tués depuis le 7 octobre 2023 s’est élevé de 566 à 569 dont 232 tués depuis le début de l’invasion terrestre dans la Bande de Gaza, le 27 octobre.

….Deux journalistes d’Al-Jazeera grièvement blessés lors d’une attaque d’un drone israélien.
mardi 13-février-2024.

Un drone israélien a délibérément ciblé, pour la cinquième fois, l’équipe de journalistes de la chaine Al-Jazeera qui couvrait la souffrance des Palestiniens déplacés à Khan Younis, blessant le correspondant de la chaine et son caméraman.

Le correspondant d’Al-Jazeera, Abu Omar, avait la jambe droite amputée et les doigts de sa main coupés alors que son collègue, le cameraman Ahmed Matar, avait plusieurs blessures dont certaines sont graves. Les deux journalistes ont été transportés à l’hôpital européen à Khan Younis.

Le bureau d’information gouvernemental a condamné avec la plus grande fermeté ce nouveau crime sioniste odieux, tout en appelant les organismes des journalistes ainsi que les défenseurs des droits de l’homme et de la libre expression à faire entendre leurs voix et à agir d’une manière pressante et urgente pour mettre fin à ce calvaire et ce banditisme israélien.

….Six martyrs des suites à un bombardement israélien sur le sud libanais.
mardi 13-février-2024.

Six personnes, dont un agent des forces libanaises de la sécurité intérieure, sont tombées en martyrs des suites à un bombardement israélien ciblant le Sud-Liban.

La direction générale des forces de la sécurité intérieure a pleuré, dans un communiqué publié hier soir, le sergent Ali Mohammad Nemr Mehdi tué lors du bombardement israélien qui a ciblé le village de Houla sud.

Ali est le premier martyr des forces libanaises de la sécurité intérieure depuis le 8 octobre dernier, début des affrontements sporadiques entre la résistance libanaise et les forces d’occupation israéliennes.

Le bombardement du village de Houla, visant les alentours d’une mosquée, a fait aussi neuf martyrs dont un enfant, selon l’Agence nationale des informations libanaise.

De son côté, le Hezbollah avait annoncé, ce mardi, le martyr de trois de ses militants : Hassan Ahmed Tarmas (né en 1988), Ahmed Houcine Tarmas (né en 1991) et Hassine Jamil Harissi (né en 1994), sans préciser les circonstances de leur mort.

Le nombre de libanais tués par le feu des forces d’occupation israélienne depuis le 8 octobre s’élève ainsi à 193 martyrs.

Saraya al-Quds, ont annoncé, eux aussi, le martyr de ses deux militants : Mohammad Moussa Fareset Soulayman Shahada, de la Brigade Ali Al-Aswad, après un raid israélien qui a ciblé le village de Tir Harfa, au Sud-Liban.

….Le Hamas avertit d’un nouveau massacre à l’hôpital de Nasser.
mardi 13-février-2024.

Le Hamas a appelé l’ONU ainsi que l’OMS et la Croix-Rouge internationale à agir immédiatement pour protéger les Palestiniens déplacés et qui cherchaient refuge auprès de l’hôpital de Nasser à Khan Younis.

Le Hamas a assuré que le positionnement des forces sionistes à proximité de la porte d’entrée de l’hôpital et leurs avertissements aux refugiés de ne pas la quitter, reflète une intention terroriste de commettre un nouveau crime contre les civils qui essuyaient depuis quelques jours les tirs des snipers de l’armée d’occupation.

…..Appels à briser le siège d’Al-Aqsa et à contrecarrer les projets de judaïsation.
mardi 13-février-2024.

Les appels des habitants de Jérusalem se poursuivent pour répondre à l’appel de la mosquée bénie Al-Aqsa, briser le siège que lui imposent les forces d’occupation nazie sioniste, pour le 5e mois consécutif.

Les appels ont souligné la nécessité d’intensifier la force et la marche vers la mosquée Al-Aqsa, de ne pas céder aux obstacles et aux mesures militaires de l’occupation, à proximité d’Al-Aqsa et de la vieille ville de Jérusalem occupée.

Ils ont souligné que vider Al-Aqsa de ses fidèles est une politique menée par les autorités d’occupation terroriste nazie, pour faciliter les incursions des colons extrémistes sionistes et mettre en œuvre leurs projets de judaïsation.

92 colons ont pris d’assaut la mosquée Al-Aqsa, hier, sous la forte protection des forces d’occupation nazie, qui continuent d’empêcher les fidèles d’entrer dans leur mosquée et leur ville sainte.

Les forces d’occupation, stationnées aux portes de la vieille ville et de la mosquée Al-Aqsa, ont empêché les citoyens d’entrer, entraînant une diminution du nombre de fidèles pour le 5e mois consécutif.

Les forces d’occupation sioniste poursuivent leurs violations dans la ville de Jérusalem et approuvent des projets de colonisation, ce qui coïncide avec le fait de faciliter les incursions profanatrices des colons dans la mosquée Al-Aqsa, à la lumière des restrictions importantes imposées à l’entrée des Palestiniens dans la mosquée bénie.

….Liban : Un membre des forces de sécurité tué dans un bombardement nazi sioniste.
mardi 13-février-2024.

Un membre des Forces de sécurité intérieure libanaises a été tué, suite à une agression d’occupation nazie sioniste visant la ville de Houla, au sud du Liban.

Dans un communiqué, lundi soir, la Direction générale des forces de sécurité intérieure a présenté ses sincères condoléances pour le martyre du « sergent Ali Muhammad Nimr Mahdi, tombé en martyr dimanche à la suite du bombardement mené par l’ennemi nazi sioniste qui a frappé la ville de Houla, dans le sud du pays ».

Elle a déclaré que Mahdi est né en 1996 dans la ville de Houla, qu’il est entré dans le corps en 2016 et a servi dans le régiment d’intervention rapide de l’unité des forces motrices, ainsi qu’au Bureau de lutte contre les stupéfiants du Sud et au Bureau de lutte contre le terrorisme et les crimes Importants dans le Sud, au sein de l’Unité de Police Judiciaire.

Il s’agit du premier martyr dans les rangs des Forces de sécurité intérieure, suite aux bombardements sionistes intermittents sur le sud du pays, depuis le 8 octobre dernier, selon Anadolu.

Il y a quelques jours, la ville de Houla a été soumise à un bombardement d’occupation nazie sioniste visant les abords d’une mosquée, qui a entraîné la mort d’une personne et en a blessé 9 autres, dont des enfants, selon ce que rapporte l’Agence nationale de l’information.

Le 5 décembre, l’armée libanaise a annoncé le martyre d’un de ses soldats lors d’un bombardement sioniste contre un site frontalier au sud du Liban.

Depuis le 8 octobre 2023, la frontière palestino-libanaise a connu une escalade d’opérations et des bombardements en soutien à la bande de Gaza et au refus de l’agression génocidaire dévastatrice, qui a amené l’occupation nazie sioniste à comparaître devant la Cour internationale de Justice, pour la première fois depuis sa création.

…..L’occupation reconnaît la mort de 3 soldats lors des combats à Gaza.
mardi 13-février-2024.

L’armée d’occupation nazie sioniste a annoncé la mort d’un officier et de deux soldats lors de combats dans le sud de la bande de Gaza, au moment où la résistance palestinienne confirmait que l’occupation avait subi des pertes dans des affrontements et des combats dans la bande.

L’armée d’occupation terroriste sioniste a déclaré que les morts étaient le commandant et l’adjoint du 630e bataillon de réserve, et un autre soldat du même bataillon, précisant que les morts avaient été tués lors de l’explosion d’un bâtiment piégé, confirmant qu’il y a eu des victimes parmi les soldats avec diverses blessures lors des combats qui se déroulent dans le sud de la bande de Gaza.

De leur côté, les Brigades Al-Qassam, la branche militaire du mouvement Hamas, ont confirmé que leurs combattants avaient tué 10 soldats sionistes et qu’ils avaient fait exploser un engin antipersonnel dans une force d’infanterie à Abasan Al-Kabira, à l’est de Khan Younis.

Des sources médiatiques sionistes ont confirmé que l’armée a été victime d’une embuscade, qu’ils ont qualifiée de vaste et précise, menée par la résistance palestinienne à Khan Younis, qui a éliminé plus de 11 soldats.

Les sources ont déclaré : « L’événement sécuritaire a eu lieu au sud-est de Khan Younis, sous la forme d’une embuscade élaborée, et il a fallu des heures pour transporter les morts et les blessés. »

De leur côté, les Brigades Al-Quds, la branche militaire du Mouvement du Jihad islamique, ont rapporté que leurs combattants avaient tendu une embuscade dans la région de Ma’an, au sud-est de Khan Younis, en tuant et blessant des membres des forces nazies sionistes. Elles ont déclaré que ses combattants avaient surpris les membres de la force avec des mitrailleuses, des obus antipersonnel, des fortifications et des engins explosifs, causant des morts et des blessés dans leurs rangs.

Les Brigades Al-Quds ont ajouté qu’elles ont bombardé avec des obus de mortier un site de commandement et de contrôle de l’armée d’occupation dans l’axe Al-Taqadum au centre de Khan Younis.

Depuis le début de la guerre génocidaire contre Gaza, l’armée d’occupation nazie a reconnu la mort de 569 de ses membres, en plus des 2 864 blessés, dont 344 soldats soignés dans les hôpitaux, dont l’état de 30 d’entre eux est qualifié de grave.

La résistance confirme que l’occupation cache délibérément ses pertes réelles et n’en divulgue qu’une partie.

….Al-Qassam : Nous avons éliminé 10 soldats sionistes du point zéro à Abasan, à l’est de Khan Yunus.
mardi 13-février-2024.

Les « Brigades martyres Izz al-Din al-Qassam », la branche militaire du mouvement de résistance islamique « Hamas », ont annoncé que leurs combattants avaient réussi à achever 10 soldats d’occupation du point zéro lors d’un affrontement avec un groupe d’entre eux dans le Zone d’Abasan al-Kabira, à l’est de la ville de Khan Yunis, dans le sud de la bande de Gaza.

Les Brigades ont déclaré lundi dans un bref communiqué que leurs combattants avaient réussi à faire exploser un engin antipersonnel dans une force à pied sioniste, la tuant et la blessant dans la région d’Abasan al-Kabira, à l’est de la ville de Khan Yunis, dans le sud de la Bande de Gaza.

Ce matin, l’armée d’occupation a admis que deux de ses soldats avaient été tués et trois autres grièvement blessés lors de combats dans le sud de la bande de Gaza.

L’armée d’occupation a déclaré que les deux soldats israéliens morts appartenaient à l’unité spéciale « Maglan » et avaient été tués en visant un véhicule avec un missile antichar, à l’ouest de Khan Yunis, et que trois autres avaient été grièvement blessés.

Les bilans de l’occupation sur ses pertes en nombre de soldats morts et blessés, ou en nombre de véhicules ciblés par la résistance, surviennent dans un contexte de scepticisme de la part des observateurs qui surveillent le conflit entre plusieurs parties en Israël, alors que la résistance confirme que ce qui est annoncé par Israël – en ce qui concerne les pertes humaines et mécaniques – est bien moindre que les faits, dont beaucoup sont documentés dans des clips vidéo..

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french wafa.ps

flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccie,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb,météo,wafa

 

Mouharram,safar,Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,Chabann,Ramadann, cha’oual,Dhou èl Qidah,Dhoul hidjah

https://french.palinfo.com/feed/ E-mail: info@palinfo.com
https://french.wafa.ps/Pages/LastNews
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss
https://www.algerie360.com/rss
extension : Feedbro

#palestine #gaza #jerusalem #alaqsa #rabbin #sioniste #juif #hebron #cisjordanie #Bethléem #Naplouse #jenine #liban #jericho #Tulkarem #Qalqiliya #Beitunia #Beyrouth #Ramallah #Rafah #colon