Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Mercredi 26 Rajab 1445, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Mercredi 26 Rajab 1445, sur MouslimRadio.


L'agence de presse palestinienne 'WAFA

Assalam aleykoum,

Voici le Flash info pour le Mercredi 26 Rajab 1445.

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres de l’agence de presse palestinienne ‘WAFA’.
.
..
….
……Un raid israélien coûte la vie à 6 policiers palestiniens à Rafah.
mardi 6-février-2024.

Six membres de la police palestinienne sont tombés en martyr suite à un raid israélien ce mardi soir alors qu’ils assuraient l’acheminement des aides humanitaires depuis le point frontalier de Rafah dans la Bande de Gaza.

Les forces d’occupation israélienne ont ciblé une voiture de la police palestinienne qui était dans le quartier de Kherbat al-Adas à Rafah, au sud de la Bande de Gaza, pour assurer le passage des aides humanitaires, tuant sur le champ six agents de la police.

Il s’agit des martyrs : Jihad Lafi al-Akhras, Abderrahman Hosni al-Attar, Abdelaziz Oussama Al-Lahwani, Anouar Fethi Abu Arab, Yasser Chahda Abu-Zohri et Mohammad Riadh al-Chaer.

L’armée d’occupation israélienne cible d’une manière préméditée les Palestiniens au moment où ils se rassemblent pour attendre les camions des aides humanitaires, envoyés à la Bande de Gaza depuis l’Egypte à travers le passage de Rafah, causant la mort à des dizaines de citoyens, ce qui constitue un nouveau crime contre le peuple palestinien.

….Les militants d’Al-Qassam ciblent un hélicoptère et détruisent de nouveaux engins sionistes.
mardi 6-février-2024.

Les militants des Brigades al-Qassam poursuivent pour le 123ème jour leur résistance contre les forces d’occupation israélienne dans plusieurs fronts de la Bande de Gaza, en prenant pour cible un hélicoptère et un nombre d’engins militaires.

A l’ouest de la ville de Khan Younis, les militants d’al-Qassam ont ciblé un bulldozer israélien de type « D9 » avec une ogive anti-fortifications « Shawaz » dans la rue d’al-Bahr, et ils ont ciblé avec une charge TBG un groupe de soldats sionistes de l’infanterie barricadés dans une maison dans la région d’al-Haouz.

Dans la ville de Gaza, les militants d’al-Qassam ont bombardé avec des tirs de roquettes un quartier de commandement positionné à l’ouest de Tel al-Hawa.

Les militants d’al-Qassam ont ciblé avec un missile « Yassin 105 » un char israélien de type Merkava, à l’ouest de Khan Younis.

Dans une opération commune entre les Brigades d’al-Qassam et les Brigades d’al-Moujahidine, les militants palestiniens ont ciblé un hélicoptère « Apache » avec un missile « SAM7 », à l’ouest de la ville de Gaza.

Les Brigades d’al-Qassam ont diffusé des scènes de tirs de roquettes en direction des rassemblements des soldats d’occupation israélienne dans la ville de Gaza.

….Un Palestinien tué après avoir mené une fusillade à l’est de Naplouse.
mardi 6-février-2024.

Un jeune Palestinien a été tué, aujourd’hui mardi, par les forces d’occupation nazie sionistes, après avoir mené une fusillade, près du point de contrôle de Beit Furik, à l’est de Naplouse.

Les forces d’occupation ont ouvert le feu sur le jeune homme, empêché les ambulances de l’atteindre et l’ont laissé saigner et allongé sur le sol, avant que sa mort ne soit annoncée par la suite.

Les forces d’occupation ont fermé le poste de contrôle de Beit Furik, provoquant une crise de circulation étouffante, et ont envoyé des renforts de leurs forces dans la zone.

Le début de l’année 2024 a été témoin d’une poursuite du rythme des opérations de résistance en Cisjordanie et à Jérusalem occupée, qui ont conduit à la mort de 4 soldats let à la blessure de 37 soldats et colons sionistes avec diverses blessures.

Le nombre total d’opérations surveillées au cours du mois de janvier, selon le Centre d’information palestinien « Moata » a atteint 569 actes de résistance spécifiques et populaires, dont 70 tirs et 60 affrontements armés.

Jénine a dominé les opérations de résistance, avec 51 tirs, et a également enregistré le plus grand nombre d’opérations de résistance spécifiques, atteignant 87 opérations spécifiques.

Les affrontements armés et les combats en Cisjordanie occupée et à Jérusalem ont entraîné le martyre de 63 Palestiniens sous le feu de l’occupation et de ses colons, 15 d’entre eux à Jénine.

….Les forces d’occupation démolissent deux maisons à Jéricho et à al-Quds.
mardi 6-février-2024.

Les forces d’occupation israliennes ont démoli, ce mardi, deux maisons palestiniennes à Jéricho et à al-Quds et ont fait tomber une muraille dans la ville d’Hébron.

Les forces israéliennes ont envahi le village de Nouiama, au nord de Jéricho, et ont démoli une maison de 120 m2 qui revient au citoyen Naef Noujou, prétendant que la construction n’était pas autorisée. Les envahisseurs ont averti de démolir six autres maisons revenant à la même famille avant de ravager une muraille à l’entrée du village de Beni Naïm, à l’est d’Hébron.

Du côté de Silwan, au sud de la mosquée al-Aqsa, une grande force israélienne soutenue par des membres de l’armée s’est adressée à la maison de Rejbi, dans le quartier d’al-Aïn, pour le démolir.

Deux semaines auparavant, les autorités d’occupation ont démoli la maison en cours de construction de Samir Halwan, à Ras al-Amoud dans la ville de Silwan.

Les autorités d’occupation israélienne obligent les Palestiniens, notamment les habitants de la ville d’al-Quds, à démolir leurs maisons avec leurs propres mains au rique de leur infiger de lourdes amendes si les les autorités municipales se chargent des travaux de démolition.

Les prétextes sur lesquels s’appuient les autorités d’occupation sont nombreuses, à savoir l’absence de permis de construire, un permis que les autorités municipales refusent de délivrer quand les citoyens le demandent, ce qui viole d’une manière flagrante les lois et les conventions internationales.

En contre parti, les colons israéliens jouissent de toutes les facilités pour obtenir, voir même voler, un morceau de terrain palestinien pour y construire une maison.

Hier, les bulldozers des forces israéliennes ont démoli la maison de Mohammad Youssef Chahatit, dans le village d’al-Borj au sud d’Hébron, mettant une famille composée de sept membres dans la rue.

Au cours du mois de janvier dernier, les autorités d’occupation ont démoli 58 maisons ou constructions palestiniennes en Cisjordanie et dans la ville d’al-Quds occupés.

….Le génocide néo-nazi sioniste à Gaza se poursuit pour le 123e jour consécutif.
mardi 6-février-2024.

Les forces d’occupation sionistes continuent de commettre le crime de génocide dans la bande de Gaza, pour le 123e jour consécutif, en lançant des dizaines de frappes aériennes, de tirs d’artillerie et de ceintures de feu, en commettant des massacres sanglants contre des civils et en perpétrant des crimes horribles dans les zones d’incursion de Gaza, dans un contexte humanitaire catastrophique dû au siège et au déplacement de plus de 90% de la population.

L’aviation et l’artillerie d’occupation ont poursuivi leurs raids et leurs violents bombardements, aujourd’hui mardi, sur diverses parties de la bande de Gaza, au milieu de l’agression sur Khan Younis, ciblant les maisons, les rassemblements de personnes déplacées et les rues, tuant des centaines de martyrs et causant des centaines de blessés.

Un certain nombre de citoyens sont morts à la suite d’un attentat à la voiture piégée, dans le quartier d’Al-Buraq, à l’ouest de la ville de Khan Younis.

Des avions d’occupation ont bombardé la mosquée Bilal dans le camp de Khan Younis.

Les forces d’occupation ont ouvert un feu nourri devant la porte nord du complexe médical Nasser à Khan Younis.

Le martyr Muhammad Abd al-Hamid Musa est arrivé à l’hôpital européen de Gaza, à la suite d’un bombardement d’occupation sioniste.

Les corps de cinq martyrs sont arrivés à l’hôpital des martyrs d’Al-Aqsa, suite aux tirs des drones sionistes à Juhr al-Dik, au sud de Gaza.

Le ministère palestinien de la Santé a annoncé que l’occupation nazie sioniste a commis 12 massacres contre des familles dans la bande de Gaza, faisant 107 martyrs et 143 blessés, au cours des dernières 24 heures.

Le ministère a déclaré : « Un certain nombre de victimes se trouvent toujours sous les décombres et sur les routes, et l’occupation empêche les ambulances et les équipes de la protection civile de les atteindre. »

Il a confirmé que le bilan de l’agression sioniste s’est élevé à 27 585 martyrs et 66 978 blessés, depuis le 7 octobre dernier.

Les canonnières d’occupation sioniste ont ouvert le feu en direction de la côte de la mer de Khan Younis, au sud de la bande de Gaza, tandis que l’artillerie de l’occupation bombardait les zones sud-ouest de la ville.

Les forces d’occupation ont tiré des fumigènes de manière très dense à proximité des zones d’Al-Nasr et d’Al-Shifa dans la ville de Gaza.

6 personnes ont été tuées et d’autres ont été blessées lorsque l’occupation a bombardé, mardi à l’aube, un appartement résidentiel de la famille Al-Khatib, dans la tour D6 de la ville de Hamad, au nord-ouest de Khan Younis.

Des éclats d’obus sont tombés dans la cour du complexe médical Nasser, à l’ouest de la ville de Khan Younis, après que les maisons voisines ont été soumises aux bombardements de l’artillerie sioniste.

À minuit, des avions d’occupation ont lancé des frappes aériennes dans la zone sud de Khan Younis.

L’aviation d’occupation a bombardé une maison dans la région d’Al-Dhahra, à l’ouest de Khan Younis. Ce qui a provoqué un incendie.

Les forces d’occupation nazie sioniste ont poursuivi leur agression génocidaire contre la bande de Gaza, depuis le 7 octobre dernier, entraînant le martyre de plus de 27 365 citoyens, pour la plupart des enfants et des femmes, et la blessure de 66 630 autres, un bilan infini, tandis que plus de 8 000 personnes sont toujours portées disparues sous les décombres et sur les routes, où l’occupation empêche les ambulanciers de les atteindre.

….Badran : La résistance poursuit ses combats dans toutes les zones de Gaza et est capable de lancer ses missiles.
mardi 6-février-2024.

Le chef du Hamas et membre du bureau politique du mouvement, Hossam Badran, a confirmé lundi que les propos du ministre sioniste de la Défense sur la direction du Hamas manquent d’objectivité et que ses illusions sur l’élimination des groupes Al-Qassam sont erronées.

Badran a souligné dans des déclarations aux médias que les propos de Gallant sur la direction du Hamas étaient tournés vers l’intérieur uniquement dans le but de remonter le moral, soulignant en même temps que « l’objectif de la résistance aujourd’hui est de mettre fin à l’agression barbare contre la bande de Gaza ».

Il a souligné que la résistance poursuit ses combats héroïques dans toutes les zones de Gaza et est capable de lancer ses missiles.

Badran a déclaré que la résistance à Gaza a déjoué le plan visant à forcer le déplacement de la population de la bande de Gaza.

Le Hamas s’engage en faveur d’un cessez-le-feu global.

Dans un même connexe, le chef du mouvement Hamas, Ossama Hamdan, a déclaré que le mouvement était attaché à un cessez-le-feu global, au retrait de l’armée d’occupation de l’ensemble de la bande de Gaza et à la levée du siège sur celle-ci, ce que l’occupation « Israël » a fait s’opposer et fait obstacle à la conclusion de tout accord avec les factions de la résistance, à cet égard.

Hamdan a déclaré lundi dans une interview à la presse : « Les Sionistes veulent poursuivre leurs attaques militaires contre la bande de Gaza et maintenir son siège, et ils ne veulent pas parvenir à un cessez-le-feu ».

Il a souligné que les médiateurs travaillent pour parvenir à une sorte d’accord « qui, de notre point de vue, devrait garantir que nous obtenions tout ce que nous demandons ».

Il a déclaré que dès le premier jour, le Hamas a souligné sa condition de libérer tous les prisonniers, ajoutant que « cela finira par y parvenir ».

Le leader du Hamas a ajouté : « Beaucoup de choses sont dites dans les médias comme si nous les acceptions, comme ce qui concerne la libération des terroristes détenus. Nous n’accepterons tout simplement pas cela. »

Le ministre sioniste de la Défense, Yoav Galant, a déclaré que l’armée nazie sioniste menait une opération terrestre la plus complexe de l’histoire des guerres.

Galant a affirmé que l’armée d’occupation terroriste avait réussi à éliminer un certain nombre de brigades du Hamas et qu’elles étaient devenues inexistantes.

Le bilan des morts s’alourdit.

Depuis le 7 octobre dernier, l’armée d’occupation sioniste a poursuivi son agression génocidaire contre la bande de Gaza, avec le soutien américain et européen, alors que ses avions bombardent les environs des hôpitaux, des bâtiments, des tours et des maisons civiles palestiniennes, les détruisant au-dessus des têtes de leurs habitants, en empêchant l’entrée de l’eau, de la nourriture, des médicaments et du carburant.

L’agression brutale et dévastatrice continue de l’occupation contre Gaza a entraîné la mort de 27 478 martyrs et les blessés de 66 835 personnes, en plus du déplacement de plus de 85 % (environ 1 900 000 de personnes) de la population de la bande, selon les autorités de la bande et les organismes internationaux et organisations.

….Une campagne d’arrestations en Cisjordanie et confrontations avec les combattants palestiniens.
mardi 6-février-2024.

Mardi à l’aube et hier soir, les forces d’occupation sioniste ont lancé une campagne de raids, de perquisitions et d’arrestations dans diverses zones de Cisjordanie occupée, au milieu d’affrontements distincts avec les combattants palestiniens.

À Jénine, les forces d’occupation nazie sioniste ont pris d’assaut le village de Ya`bad, dans le gouvernorat de Jénine, ont déployé une escouade d’infanterie à ses entrées, ont attaqué plusieurs quartiers et y ont lancé une campagne de recherche massive.

Les forces d’occupation ont pris d’assaut le village de Rummana, à l’ouest de la ville de Jénine, et ont attaqué plusieurs maisons du village.

Les forces d’occupation ont pris d’assaut la ville d’Al-Yamoun, à l’ouest de Jénine, et des affrontements armés et des confrontations ont éclaté à Maalla avec les combattants de la résistance, notamment avec l’explosion d’engins explosifs artisanaux.

Les forces d’occupation ont arrêté le jeune homme Bilal Al-Ghalban, « Bilal Ahmed Mahmoud Freihat », à son domicile dans la ville d’Al-Yamoun, après l’avoir perquisitionné et détruit son contenu.

Les jeunes résistants ont tiré sur les forces d’occupation avec des balles près de l’entrée du village de Silat al-Harithiya, à l’ouest de Jénine.

À Naplouse, les forces d’occupation ont pris d’assaut la partie est de la ville de Naplouse, depuis le poste de contrôle de Beit Furik. Elles ont également pris d’assaut le quartier alaouite d’Al-Ta’oun, près du poste de contrôle d’Al-Tur à Naplouse, et ont pris d’assaut une maison de la zone d’habitation populaire à l’est de Naplouse.

Les forces d’occupation ont arrêté les jeunes hommes Amid Al-Tirawi, Nour Al-Tirawi et Shaker Al-Tartir, après avoir pris d’assaut leurs maisons dans le quartier résidentiel populaire de Naplouse.

Les forces d’occupation ont pris d’assaut le village d’Al-Nasariya, à l’est de la ville de Naplouse, et ont pris d’assaut une maison du village, tandis que les résistants ont ouvert le feu sur les forces d’occupation pendant l’assaut.

À Qalqilya, les forces d’occupation ont pris d’assaut la ville de Kafr Qaddum, ont lancé une campagne de raids et ont lancé un avion de tournage dans le ciel de la ville. Elles se sont ensuite retirées après avoir échoué à arrêter l’un des recherchés, alors qu’elles menaient une opération sur le terrain, enquêtant avec un certain nombre de citoyens dans une des maisons de la ville.

Les forces d’occupation ont pris d’assaut le village de Hajjah, à l’est de Qalqila, et ont conduit leurs véhicules militaires dans les rues de la ville et mené des enquêtes sur le terrain.

À Tulkarem, une force d’infanterie de l’armée d’occupation a pris d’assaut le village de Qaffin, dans le nord, ce qui a provoqué des affrontements au cours desquels les soldats occupants ont tiré des balles et des grenades assourdissantes, blessant à vif un jeune homme (19 ans) par balles dans la cuisse.

Qaffin est témoin de raids répétés des forces d’occupation, attaquant et provoquant les citoyens et leurs biens, conduisant à des affrontements.

À Jéricho, les forces d’occupation terroriste sioniste ont pris d’assaut les camps d’Aqabat Jabr et d’Ain Sultan à Jéricho, au milieu d’affrontements et de tirs à balles réelles.

Les forces d’occupation ont pris d’assaut le camp d’Aqabat Jabr et ont attaqué les maisons d’un certain nombre de martyrs de Qassam dans le quartier Al-Maqaytah du camp d’Aqabat Jabr, à l’occasion du premier anniversaire de leur martyre. C’est la maison du martyr Alaa Awadat, le martyr Adham Awadat et la maison des martyrs Ibrahim et Raafat Awadat.

À Bethléem, la Société du Croissant-Rouge palestinien a rapporté que ses équipes se sont occupées d’une victime d’agression, qui avait subi de graves contusions sur tout le corps, après que les forces d’occupation l’ont agressé au point de contrôle des conteneurs près de Jérusalem, et qu’il a été transféré dans un hôpital de Bethléem.

À Hébron, les forces d’occupation ont arrêté l’enfant Suleiman Yousef Muhammad Kaabneh, près de sa maison dans le village d’Iqqa à Hébron, et ont arrêté les deux frères Ali et Ayesh Muhammad Ali Awad, tous deux originaires du village d’Asfi, également proche du village d’Al-Majaz à Al-Mussafer, et les a emmenés vers une destination inconnue.

…..12 massacres et 107 martyrs dus à l’agression de l’occupation contre Gaza en 24 heures.
mardi 6-février-2024.

Le ministère palestinien de la Santé a annoncé que l’occupation sioniste a commis 12 massacres contre des familles dans la bande de Gaza, faisant 107 martyrs et 143 blessés, au cours des dernières 24 heures.

Le ministère a déclaré : « Un certain nombre de victimes se trouvent toujours sous les décombres et sur les routes, et l’occupation empêche les ambulances et les équipes de la protection civile de les atteindre. »

Il a confirmé que le bilan de l’agression nazie sioniste s’est élevé à 27 585 martyrs et 66 978 blessés, depuis le 7 octobre dernier.

Depuis le 7 octobre, les forces d’occupation nazie sioniste mènent une guerre dévastatrice génocidaire dans la bande de Gaza, qui a fait jusqu’à présent plus de 110 000 martyrs, disparus et blessés, dont 70 % sont des enfants et des femmes, en plus de la destruction des centaines de milliers de logements et le déplacement forcé d’environ 2 000 000 de personnes.

….Un enfant palestinien exécuté par des tirs israéliens à Jérusalem.
lundi 5-février-2024.

Un enfant palestinien exécuté par des tirs israéliens à Jérusalem Les forces d’occupation israéliennes ont tué lundi de sang-froid un enfant palestinien à un poste de contrôle militaire près de l’entrée de la ville d’Al-Ezzariya, à l’est de Jérusalem occupée.

les forces d’occupation ont abattu Wadee’ Owaisat, 14 ans, de la ville de Jabal al-Mukabber et l’ont laissé saigner jusqu’à sa mort, prétendument pour avoir tenté de commettre une attaque au couteau. Une vidéo publiée sur les réseaux sociaux montre que les forces d’occupation ont laissé l’enfant saigner sans lui prodiguer de soins, jusqu’à ce qu’il succombe à ses blessures.

Une grève générale a été déclarée dans la ville de Jabel Mukaber à Jérusalem occupée pendant trois jours après la mort du jeune Wadih Alyan avec les balles de l’occupation près de la ville d’Al-Eizariya.

Le début de l’année 2024 a été marqué par la poursuite des opérations de résistance en Cisjordanie et à Jérusalem occupée, entraînant la mort de 4 personnes et blessant 37 soldats et colons israéliens avec diverses blessures.

…..Le bilan de l’agression s’élève à 27 478 martyrs.
lundi 5-février-2024.

Le ministère de la Santé palestinien dans la bande de Gaza a annoncé aujourd’hui, lundi, une augmentation du bilan de l’agression israélienne continue dans le secteur à 27 478 martyrs et 66 835 blessés depuis le 7 octobre de l’année dernière.

Le ministère de la Santé a déclaré dans son rapport quotidien que l’occupation israélienne a commis 13 massacres contre des familles dans la bande de Gaza au cours des dernières 24 heures, faisant 113 martyrs et 205 blessés.

Le ministère a souligné que plusieurs victimes sont toujours ensevelies sous les décombres, et les équipes de secours ainsi que les services civils se voient entravés dans leur accès en raison des obstacles imposés par l’occupation..

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french wafa.ps

flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccie,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb,météo,wafa

 

Mouharram,safar,Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,Chabann,Ramadann, cha’oual,Dhou èl Qidah,Dhoul hidjah

https://french.palinfo.com/feed/ E-mail: info@palinfo.com
https://french.wafa.ps/Pages/LastNews
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss
https://www.algerie360.com/rss
extension : Feedbro

#palestine #gaza #jerusalem #alaqsa #rabbin #sioniste #juif #hebron #cisjordanie #Bethléem #Naplouse #jenine #liban #jericho #Tulkarem #Qalqiliya #Beitunia #Beyrouth #Ramallah #Rafah #colon