Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Mercredi 19 Rajab 1445, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Mercredi 19 Rajab 1445, sur MouslimRadio.


L'agence de presse palestinienne 'WAFA

Assalam aleykoum,

Voici le Flash info pour le Mercredi 19 Rajab 1445.

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres de l’agence de presse palestinienne ‘WAFA’.
.
..
….
…….Hamdan: Les massacres continus à Gaza malgré la décision de la « justice internationale » sont une honte sur le front du monde.
mardi 30-janvier-2024.

Le chef du mouvement du Hamas, Oussama Hamdan, a confirmé, lundi, lors de la conférence de presse tenue pour suivre le rythme des derniers développements de l’agression génocidaire sioniste continue contre la bande de Gaza, que l’occupation nazie de sa machine militaire brute et de son terrorisme barbare se poursuit et n’a pas arrêté pour le 115e de l’escalade de toutes les formes du génocide et du nettoyage ethnique contre notre peuple. Le Palestinien dans la bande de Gaza, en vengeance brutale contre tous les éléments de la vie humaine, en mépris, arrogance et violation de toutes les valeurs, lois et normes internationales.

Hamdan a souligné que ces massacres et crimes resteront une honte sur le front de tous ceux qui le soutiennent, gardent le silence honteux et ne s’engagent pas à les criminaliser et les condamner, ces crimes resteront gravés à la mémoire de notre peuple ferme, ne leur pardonneront pas et ne se rétracteront pas de procéder à la défense de ses droits légitimes.

En condamnant la poursuite des crimes horribles génocidaires contre la population civile de Gaza, dévastée, assiégée, bombardée et qui est soumise à une crise humanitaire catastrophique, sans précédent, Hamdan a souligné que l’occupation nazie avait commis 38 massacres qui avaient tué 350 martyrs, au cours des 48 dernières heures, dans le gouvernorat de Khan Younis seul, dans une répétition systématique de ses précédents crimes horribles à Gaza, à travers les bombardements aveugles pour forcer les gens à quitter leurs maisons, affirmant que lorsqu’ils sortaient, ils sont ciblés par des tireurs d’élite ou des drones.

Hamdan a dénoncé les crimes horribles sionistes incessants dans la Cisjordanie, indiquant que l’ennemi occupant a tué 3 palestiniens dans les dernières 24 heures, ce qui fait augmenter le nombre de martyrs à 400, depuis le 07 octobre dernier.

En condamnant l’implication américaine explicite et solennelle dans les crimes continues de l’armée nazie sioniste, Hamdan a confirmé que les Etats-Unis sont un partenaire dans la guerre génocidaire d’occupation sioniste contre la population civile de la bande de Gaza, appelant les pays du monde à les condamner et mettre la pression pour un cessez-le feu et à protéger les habitants innocents de l’enclave dévastée.

Hamdan a dénoncé la position de l’URNWA qui s’est soumise aux allégations de l’entité usurpatrice sioniste et ses alliés concernant l’aide humanitaire aux réfugiés palestiniens, qui sont actuellement besoin sans précédent à les aider et offrir la protection en vertu du droit humanitaire international et en conventions des Nations-Unies.

En évoquant la dernière décision de la Cour internationale de Justice en faveur du peuple palestinien assiégé et agressé, Hamdan a conclu en demandant à la communauté internationale de travailler pour obliger l’ennemi sioniste à mettre en œuvre cette décision, par le biais d’une décision du Conseil de sécurité des Nations Unies, ce qui place la décision de la Cour à la mise en œuvre contraignante.

….Le Hezbollah annonce le martyre de deux de ses combattants lors des affrontements avec l’armée d’occupation.
mardi 30-janvier-2024.

Hier lundi, la Résistance islamique au Liban a annoncé le martyre de deux de ses combattants lors des affrontements frontaliers avec l’armée israélienne au sud du Liban, portant le bilan à 176 morts depuis le 8 octobre 2023.

Dans deux déclarations distinctes, le Hezbollah a pleuré « Hussein Fadel Awada de la ville d’Aitaroun au sud du Liban, et Hussein Khalil Hashem de la ville de Chebaa au sud du Liban, qui ont été tués sur la route de Jérusalem ».

Ainsi, le bilan des morts du Hezbollah s’est élevé à 176 à la suite des échanges quotidiens de bombardements avec l’armée israélienne aux frontières sud du Liban.

Hier lundi, la Résistance islamique au Liban – Hezbollah a annoncé avoir visé pour la deuxième fois la caserne israélienne « Branit », avec deux missiles « Falaq », réalisant un coup direct.

Ses moudjahidines ont également visé deux rassemblements de soldats d’occupation à « Tayhat Hill » et sur le site « Al-Samaqa », avec des armes de missiles, provoquant également des tirs directs.

De plus, le Hezbollah a ciblé un déploiement de soldats israéliens à proximité du point « Al-Jardah », avec des missiles « Burkan », le touchant directement.

La résistance a confirmé que ces opérations venaient en soutien au peuple palestinien dans la bande de Gaza et en soutien à sa résistance.

Lundi, la frontière sud-libanaise a connu une « escalade sans précédent » entre Israël et le Hezbollah, suite à l’utilisation par le parti libanais d’un grand nombre de missiles lourds pour cibler des sites israéliens, pour la première fois depuis le début des affrontements frontaliers entre les deux partis.

Depuis le 8 octobre dernier, la frontière libano-israélienne est le théâtre de tensions et d’échanges de tirs intermittents entre l’armée israélienne d’une part, et le Hezbollah et les factions palestiniennes de l’autre, qui ont fait des morts et des blessés des deux côtés de la frontière.

Cela coïncide avec l’agression en cours lancée par l’armée israélienne contre Gaza, qui a fait jusqu’à lundi 26 637 martyrs et 65 387 blessés, pour la plupart des enfants et des femmes, selon les autorités palestiniennes, et a provoqué « des destructions massives et une catastrophe humanitaire sans précédent » selon les Nations Unies.

….L’Espagne annonce son soutien continu à l’UNRWA.
mardi 30-janvier-2024.

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albarez, a annoncé lundi que son pays « poursuivra son soutien à l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine, UNRWA ».

Lors d’une réunion d’une commission parlementaire, Albarez a qualifié l’agence des Nations Unies d’« indispensable », affirmant que « le financement contribue à atténuer la terrible situation humanitaire dans la bande de Gaza ».

Avec cette décision, l’Espagne rejoint d’autres pays comme l’Irlande et la Norvège, qui ont déclaré qu’ils « ne réduiraient pas l’aide » mais se sont félicités d’une enquête sur les allégations israéliennes.

Depuis le 7 octobre dernier, l’armée d’occupation israélienne a poursuivi son agression contre la bande de Gaza, avec le soutien américain et européen, alors que ses avions bombardent les environs des hôpitaux, des bâtiments, des tours et des maisons civiles palestiniennes, les détruisant au-dessus des têtes des habitants et empêchant l’entrée de l’eau, de la nourriture, des médicaments et du carburant.

L’agression continue de l’occupation contre Gaza a entraîné la mort de 26 637 palestiniens et la blessure de 65 387 autres, en plus du déplacement de plus de 85 pour cent (environ 1,9 million de personnes) de la population de la bande, selon les autorités de la bande et les organismes internationaux et organisations.

….L’occupation assassine 3 jeunes hommes, dont un blessé, à l’hôpital Ibn Sina de Jénine.
mardi 30-janvier-2024.

Les forces spéciales israéliennes ont assassiné trois jeunes Palestiniens, dont deux frères, à l’intérieur de l’hôpital Ibn Sina de Jénine, mardi à l’aube.

Une source locale a rapporté : les forces spéciales « israéliennes » ont pris d’assaut l’hôpital, se sont dirigées vers le troisième étage et ont assassiné 3 jeunes hommes à l’aide de pistolets silencieux.

D’après une séquence vidéo, les membres des forces spéciales israéliennes portaient des vêtements civils. Trois d’entre eux portaient des vêtements de médecin et d’infirmière, et certains portaient des vêtements de femmes. L’un d’eux portait un sac pour bébé et un autre une chaise portable pour handicapés, avec dans le but de faciliter leur arrivée au troisième étage de l’hôpital et d’assassiner le blessé, son frère et leur ami.

Des tirs nourris ont été entendus à proximité de l’hôpital Ibn Sina, dans la ville de Jénine, après que les forces spéciales israéliennes l’ont pris d’assaut.

Selon des sources locales ; Ce lâche assassinat visait Muhammad Ayman al-Ghazawi « Al-Hawawi », l’un des fondateurs du bataillon de Jénine, son frère Basil Ayman al-Ghazawi, blessé et semi-paralysé, et Muhammad Walid Jalamna, l’un des dirigeants du bataillon des Brigades Qassam à Jénine.

La ministre de la Santé, Mai Al-Kaila, a déclaré : « L’occupation a commis un nouveau massacre dans les hôpitaux après avoir tué 3 jeunes hommes à l’hôpital Ibn Sina de Jénine », et elle a appelé d’urgence l’Autorité générale des Nations Unies, les institutions internationales et les organisations des droits de l’homme à mettre fin à la série de crimes quotidiens commis par l’occupation contre notre peuple et les centres de santé de la bande de Gaza et de Cisjordanie, et assurer la protection nécessaire aux centres de traitement et aux ambulances ainsi qu’aux équipes.

Les Brigades du martyr Ezz al-Din al-Qassam à Jénine ont pleuré les fils de notre peuple palestinien, le martyr al-Qassam Muhammad Walid Jalamneh, le martyr Moudjahid Muhammad Ayman al-Ghazawi, l’un des fondateurs de la Brigade de Jénine affiliée à Jérusalem et le martyr moudjahid Basil Ayman al-Ghazawi.

Les Brigades Al-Qassam ont expliqué que les trois martyrs sont morts aujourd’hui à l’aube après un lâche assassinat perpétré par une force spéciale de Musta’rabs alors qu’ils infiltraient l’hôpital Ibn Sina.

Les sources ont indiqué que le martyr Basil Al-Ghazawi se trouvait à l’hôpital Ibn Sina, où il était blessé depuis trois mois et était soigné.

Les factions de l’Action nationale et de l’Action islamique à Jénine ont annoncé une grève générale dans tous les aspects de la vie et dans tous les secteurs industriels, commerciaux et bancaires, pour pleurer les âmes des martyrs.

Ce matin, les forces d’occupation ont pris d’assaut Jénine, au milieu d’affrontements armés avec la résistance dans le quartier d’Al-Marah.

….La résistance à Tulkarem fait face à l’incursion de l’occupation dans la ville et ses camps.
mardi 30-janvier-2024.

La résistance palestinienne a répondu à l’incursion massive des forces d’occupation dans la ville de Tulkarem et dans le camp de Nour al-Shams, au cours de laquelle l’occupation a imposé un couvre-feu dans le camp, qui a duré plus de 8 heures.

Les forces d’occupation « israéliennes » ont pris d’assaut la ville de Tulkarem et le camp de Nour Shams, depuis les côtés sud et ouest, renforcées par des dizaines de véhicules militaires et de bulldozers.

Les résistants ont répondu en tirant un barrage de balles et en faisant exploser des engins explosifs, des cocktails Molotov et des bombes artisanales « coudées » vers les véhicules militaires d’occupation.

Les forces de la résistance ont confirmé que leurs moudjahidines sont engagés dans de violents affrontements avec les forces d’occupation sur plusieurs axes du camp de Nour Shams et de la ville de Tulkarem.

Des explosions successives ont été entendues après que les forces d’occupation résistantes ont été ciblées avec des engins explosifs lors de la prise du camp de Nour Shams.

Les forces d’occupation ont imposé un cordon militaire aux hôpitaux de la ville de Tulkarem, tandis que plusieurs autres véhicules accompagnés de bulldozers militaires D9 se dirigeaient vers le camp de Nour Shams et commençaient à démolir et saboter les infrastructures et les routes dans le cadre de la politique de raids massifs suivie par l’occupation à chaque raid.

Les forces d’occupation ont déployé des tireurs d’élite sur plusieurs bâtiments à l’intérieur et autour du camp de Nour Shams, coïncidant avec des affrontements armés à la périphérie du camp.

L’assaut de la ville de Tulkarem et du camp de Nour Shams par l’occupation coïncide avec un vol intense d’avions de reconnaissance.

Les bulldozers de l’occupation ont démoli un magasin vendant des téléphones portables à l’entrée principale du camp, coïncidant avec des bruits de coups de feu et d’explosions à l’intérieur du camp.

Les forces d’occupation ont empêché les ambulances d’atteindre certains blessés à l’intérieur du camp et ont entravé le travail des équipes médicales et ambulancières.

Dans le même contexte, les forces d’occupation ont pris d’assaut l’entrée du camp de Tulkarem, au milieu de violents affrontements, notamment de tirs nourris, tout en poussant les renforts militaires de l’axe ouest de la ville vers le camp.

Les bulldozers de l’occupation ont commencé à détruire et à vandaliser les infrastructures des quartiers : les écoles, Al-Akasha, Al-Rabayah, la rue principale à proximité de la mosquée Al-Salam et les portes des magasins et des maisons des citoyens dans le quartier d’Al-Murabba et les quartiers d’Al-Balawneh.

L’assaut du camp de Tulkarem par l’occupation a perturbé l’Internet et l’a coupé de certains de ses quartiers.

Les forces d’occupation se sont retirées de la ville et de ses camps après 8 heures d’assaut.

….Haniyeh: Nous avons reçu la proposition de la réunion de Paris et l’étudions pour y apporter une réponse.
mardi 30-janvier-2024.

Le chef du mouvement Hamas, Ismail Haniyeh, a confirmé que le mouvement avait reçu la proposition circulant lors de la réunion de Paris, concernant l’arrêt de l’agression et la libération des prisonniers, et qu’il était en train de l’étudier et de lui soumettre sa réponse sur la base que la priorité est de mettre fin à l’agression brutale contre Gaza et au retrait complet des forces d’occupation de la bande assiégée.

Haniyeh a déclaré mardi dans un communiqué de presse : Le mouvement est ouvert à discuter de toute initiative ou idée sérieuse et pratique, à condition qu’elle conduise à une cessation complète de l’agression et à la garantie d’un processus d’hébergement pour notre peuple et ceux qui ont été contraints de fuir en raison des mesures prises par l’occupation, ceux dont les maisons ont été détruites, ainsi que la reconstruction, la levée du siège et l’achèvement du processus d’échange. Le sérieux envers les prisonniers qui garantira la liberté de nos prisonniers héroïques et mettra fin à leurs souffrances.

Le chef du bureau politique du Hamas a salué le rôle joué par les frères en Egypte et au Qatar pour parvenir à un accord de cessez-le-feu durable à Gaza, en vue de mettre fin à l’agression génocidaire contre notre peuple à Jérusalem et en Cisjordanie et contre nos prisonniers dans les prisons d’occupation. .

Il a expliqué que les dirigeants du mouvement ont reçu une invitation à se rendre au Caire, afin de discuter de l’accord-cadre issu de la réunion de Paris et des exigences de sa mise en œuvre, selon une vision intégrée qui réalise les intérêts nationaux de notre peuple en lutte dans un avenir proche.

Concernant l’escalade et les massacres qui ont lieu dans la bande de Gaza, y compris la nouvelle agression brutale contre le nord de la bande de Gaza, Haniyeh a déclaré : « Le monde doit faire pression sur l’occupation pour qu’elle mette fin à ces massacres et crimes de guerre, y compris la politique d’abus à laquelle elle est soumise notre peuple est exposé dans certaines zones de Cisjordanie, à des exécutions, à des arrestations et à des raids quotidien des villes et des camps », soulignant que toutes ces pratiques ne briseront pas la détermination de notre peuple et sa détermination pour la liberté et l’indépendance.

Il a également souligné que les déclarations des dirigeants de l’occupation selon lesquelles son agression et ses crimes militaires briseraient notre résistance ou l’obligeraient à faire des concessions, au détriment des intérêts de notre peuple, ne sont que des illusions qui ont été dissipées par la solidité de la résistance qui poursuit son travail en réponse à ces massacres contre notre peuple, ainsi que la poursuite par tous les moyens de l’armée d’occupation et de ses mécanismes.

Dans un même connexe ; Le leader du mouvement a dénoncé les positions et décisions émises par les États-Unis et certains pays occidentaux à l’égard de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine et la suspension de ses contributions financières et engagements envers l’UNRWA au lieu de les augmenter.

Haniyeh a souligné que ces décisions constituent une violation flagrante de la récente décision de la Cour internationale de Justice, qui appelait à augmenter l’aide à Gaza au lieu de la réduire, et que ces positions indiquent l’existence d’une politique systématique de ces pays pour soutenir l’occupation, par la famine et le siège de notre peuple, au lieu de répondre à la décision historique de la Cour et à ce qui suivra : des mesures pour poursuivre l’occupation sous l’accusation de génocide, qui, nous l’espérons, s’étendront à tous ceux qui soutiennent cette occupation dans ses crimes continus.

Haniyeh a également déclaré : Les justifications données par ces pays pour suspendre leurs contributions sont faibles et ne reposent sur aucune preuve autre que les faibles justifications fournies par l’occupation et la propagande ouverte visant à faire pression sur les Nations Unies, à les punir pour les rapports qu’ils ont soumis au tribunal de l’ONU, sur les effets de cette agression brutale sur notre peuple et sur les déclarations du Secrétaire général des Nations Unies, M. Guterres, sur lesquelles la Cour internationale de Justice a fondé sa décision.

Haniyeh a réitéré ses remerciements et son appréciation au pays ami de l’Afrique du Sud, qui a enregistré une position historique, en engageant le procès et sa victoire pour notre peuple, qui est soumis aux crimes de génocide les plus odieux.

Le chef du mouvement a exprimé sa fierté des développements qualitatifs et influents en cours sur les fronts de résistance soutenant Gaza, qui visent à mettre fin à l’agression, à lever le siège et à apporter de l’aide humanitaire.

Le chef du bureau politique du Hamas a dénoncé les attaques contre nos frères au Liban, au Yémen, en Syrie et en Irak, ainsi que les menaces persistantes de l’Iran, exprimant en même temps son appréciation pour tous les efforts et activités en cours dans la rue arabe et islamique et parmi les peuples libres du monde à soutenir Gaza et la Palestine. Notant les efforts que le mouvement poursuit avec de nombreux pays frères et amis, notamment la Turquie, la Russie et la Chine.

Concernant la menace d’occupation sioniste de réoccuper l’axe Salah al-Din (Philadelphie), le chef du mouvement a exprimé son appréciation pour la position égyptienne, dont nous avons fait part et qui a été officiellement exprimée, et qui est cohérente avec la position de notre peuple et de sa résistance, en rejetant toute présence de l’armée d’occupation à la frontière palestino-égyptienne, ainsi qu’en contrecarrant le plan de déplacement.

….Une campagne d’arrestations et raids sionistes en Cisjordanie occupée.
mardi 30-janvier-2024.

Les forces d’occupation nazie sioniste ont attaqué, mardi à l’aube, diverses parties de la Cisjordanie occupée, altéré les biens palestiniens et lancé une campagne d’arrestations au milieu d’affrontements distincts.

Les forces d’occupation ont arrêté trois jeunes hommes d’Azzun et d’Al-Nabi Elias, à l’est de Qalqilya, après avoir perquisitionné et fouillé leurs maisons : Bahaa Adwan, Abdullah Radwan et Uday Hanoun.

Les forces d’occupation ont également arrêté le prisonnier libéré, Muayyad Al-Sharbi, après avoir pris d’assaut le camp d’Al-Arroub, au nord d’Hébron.

À Naplouse, les forces d’occupation sioniste ont arrêté le jeune homme, Amer Al-Wazir, après des perquisitions et fouilles dans son domicile, en plus d’arrêter le jeune homme, Montaser Dwikat, de la banlieue de Naplouse.

Les forces d’occupation ont arrêté un jeune homme dans le village d’Umm Safa, au nord-ouest de Ramallah, Ayham Mahmoud Bahr, après avoir perquisitionné et fouillé sa maison.

Les forces d’occupation ont arrêté le jeune homme, Ahmed Fayez Haboub, de la ville de Beitunia, à l’ouest de Ramallah, après avoir perquisitionné et endommagé leurs magasins.

Cependant, les forces d’occupation sioniste ont pris d’assaut la ville de Sinjil, au nord de Ramallah, et se sont positionnées en son centre, sans qu’aucune arrestation n’ait été signalée.

Il est à noter que les forces d’occupation ont pris d’assaut la ville de Sinjil ce soir, ont attaqué une maison et l’ont transformée en caserne militaire. C’est la 3e fois que la même maison est attaquée en moins d’un mois.

La résistance palestinienne a répondu à l’incursion massive des forces d’occupation dans la ville de Tulkarem et dans le camp de Nour al-Shams, au cours de laquelle l’occupation a imposé un couvre-feu dans le camp, qui a duré plus de 8 heures.

Les forces d’occupation sioniste ont pris d’assaut la ville de Tulkarem et le camp de Nour Shams, depuis les côtés sud et ouest, renforcées par des dizaines de véhicules militaires et de bulldozers.

Dans le même connexe, les soldats de l’occupation ont attaqué plusieurs zones de Jénine, suite à l’assassinat de trois résistants à l’hôpital Ibn Sina, et les véhicules militaires de l’occupation ont lancé de vastes raids et opérations de recherche dans le quartier d’Al-Marah.

Aujourd’hui à l’aube, les forces d’occupation sioniste ont assassiné les résistants Muhammad al-Ghazawi, son frère Basil al-Ghazawi et Muhammad Walid Jalamneh, après qu’une force spéciale de l’armée d’occupation a pris d’assaut l’hôpital Ibn Sina dans la ville de Jénine.

…..Le Hamas présente ses condoléances pour les 3 martyrs de Jénine menaçant d’une réponse appropriée aux crimes de l’ennemi nazi sioniste.
mardi 30-janvier-2024.

Le Mouvement de la Résistance islamique, le Hamas, a présenté, mardi à l’aube, ses sincères condoléances aux familles des 3 martyrs assassinés, par l’occupation, dans l’hôpital d’Ibn Sina, à Jénine, soulignant que les crimes de l’ennemi ne resteront pas sans réponse.

Le Hamas a déclaré dans un communiqué : L’exécution de 3 citoyens à l’intérieur de l’hôpital Ibn Sina de Jénine, aujourd’hui à l’aube, par balles des forces armée d’occupation sioniste, dont l’un était sur son lit de maladie, est un crime de guerre à part entière et une continuation des crimes continus contre notre peuple de Gaza à Jénine.

Il a ajouté : nous annonçons à notre peuple héros et résistant et à notre nation arabe et islamique : le martyre des 3 martyrs Qassamis : Muhammad Walid Jalamneh, le martyr moudjahid : Muhammad Ayman al-Ghazawi, l’un des fondateurs de la Brigade de Jénine affiliée aux Brigades de Jérusalem et le martyr moudjahid : Bassil Ayman al-Ghazawi, affirmons que ce crime ne restera pas sans réponse.

Il a souligné que la résistance, qui a promis à notre peuple de mener le jihad jusqu’à la défaite de l’occupation et le rétablissement de tous les droits, ne se laisserait pas intimider par des assassinats ni minée par les crimes d’un lâche ennemi.

Les forces spéciales sionistes ont assassiné 3 jeunes Palestiniens, dont 2 frères, à l’intérieur de l’hôpital Ibn Sina de Jénine, mardi à l’aube.

Une source locale a rapporté : les forces spéciales sionistes ont pris d’assaut l’hôpital, se sont dirigées vers le 3e étage et ont assassiné 3 jeunes hommes à l’aide de pistolets silencieux.

D’après un clip vidéo ; Les membres des forces spéciales sionistes portaient des vêtements civils. 3 d’entre eux portaient des vêtements de médecin et d’infirmière, et certains portaient des vêtements de femme. L’un d’eux portait un sac pour bébé et un autre un fauteuil mobile pour handicapés, avec dans le but de faciliter leur arrivée au 3e étage de l’hôpital et d’assassiner le blessé, son frère et leur ami.

….Un double crime de guerre : assassinat de 3 jeunes dont un blessé dans l’hôpital « Ibn Sina » à Jénine, par l’armée nazie sioniste.
mardi 30-janvier-2024.

L’Observatoire Euro-méditerranéen des Droits de l’Homme a déclaré que l’armée d’occupation nazie sioniste a commis un double crime en procédant à une exécution extrajudiciaire visant trois Palestiniens, dont l’un a été blessé, dans un hôpital civil à Jénine, dans le nord de la Cisjordanie, mardi matin.

L’Observatoire euro-méditerranéen a indiqué dans un communiqué que les trois Palestiniens ont été liquidés par une force spéciale sioniste, dont les membres étaient déguisés en civil, dont trois portaient des uniformes d’infirmière et de médecins, en violation flagrante des règles du droit humanitaire international.

Selon le communiqué ; Une force spéciale nazie sioniste composée d’au moins 10 individus a pris d’assaut l’hôpital « Ibn Sina » à Jénine, alors qu’ils étaient déguisés en civil, dont trois en tenue de médecin (vestes blanches) et d’infirmière (uniformes bleus), en plus d’autres qui étaient déguisés en vêtements de femme. L’un d’eux portait un sac pour bébé dans lequel il cachait l’arme, et un autre poussait une personne en fauteuil roulant pour faciliter son accès au troisième étage de l’hôpital et a ensuite tué les jeunes hommes à l’aide de pistolets silencieux.

Il a expliqué que des membres des forces spéciales sionistes ont soudainement dégainé leurs armes lorsqu’ils se sont approchés de la chambre du blessé « Basil Ayman Al-Ghazawi », qui souffrait d’une blessure grave depuis octobre dernier, et l’ont exécuté avec son frère. Muhammad », qui prenait soin de lui, et leur ami, « Muhammad Walid Jalamneh », qui les accompagnait sur place à distance nulle, avant de se retirer des lieux.

Euro-Med a souligné que ce que les forces d’occupation sioniste ont commis représentait un crime complexe dans lequel il y avait de multiples violations des règles du droit international humanitaire, que ce soit en prenant d’assaut un hôpital civil protégé ou en commettant un crime de trahison en se déguisant en médecins, infirmières, et des vêtements civils, en plus de commettre le crime d’exécution extrajudiciaire contre des individus qui ne constituaient pas un danger pour quiconque, y compris une personne grièvement blessée, à un moment où ils auraient pu être arrêtés, ainsi que d’agresser et d’intimider le personnel médical.

L’armée d’occupation a reconnu dans un communiqué avoir assassiné, dans le cadre d’une opération conjointe avec le Service général de sécurité (Shin Bet) et l’Unité spéciale de la police, trois jeunes Palestiniens, alors qu’ils étaient à l’hôpital, prétendant qu’ils préparaient des attaques contre des cibles sionistes, comme ce qui s’est passé le 7 octobre dernier.

L’Observatoire euro-méditerranéen a déclaré : « La déclaration de l’armée d’occupation concernant l’assassinat des 3 jeunes hommes s’inscrit dans le cadre de la poursuite de l’utilisation des événements du 7 octobre, pour commettre des crimes horribles et des représailles, soulignant que la liquidation d’un blessé dans un état critique viole les règles du droit international humanitaire qui exigent la protection des blessés et constitue un crime de guerre, tout comme la trahison et la dissimulation dans l’uniforme des médecins, des infirmières et des civils.

Il a ajouté que ce crime est une extension de la violation par l’armée d’occupation des hôpitaux et du personnel médical et une autre violation grave de la protection internationale spéciale qui leur est garantie, selon des affirmations et des allégations qui n’ont pas été prouvées.

L’Observatoire euro-méditerranéen des droits de l’homme a indiqué que plus de 380 Palestiniens ont été tués depuis les événements du 7 octobre dernier, en Cisjordanie et à Jérusalem-Est, par les balles de l’armée d’occupation nazie sioniste et ses colons extrémistes, dont un grand nombre ont été exécutés sur le terrain..

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french wafa.ps

flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccie,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb,météo,wafa

 

Mouharram,safar,Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,Chabann,Ramadann, cha’oual,Dhou èl Qidah,Dhoul hidjah

https://french.palinfo.com/feed/ E-mail: info@palinfo.com
https://french.wafa.ps/Pages/LastNews
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss
https://www.algerie360.com/rss
extension : Feedbro

#palestine #gaza #jerusalem #alaqsa #rabbin #sioniste #juif #hebron #cisjordanie #Bethléem #Naplouse #jenine #liban #jericho #Tulkarem #Qalqiliya #Beitunia #Beyrouth #Ramallah #Rafah #colon