Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Dimanche 16 Rajab 1445, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Dimanche 16 Rajab 1445, sur MouslimRadio.


L'agence de presse palestinienne 'WAFA

Assalam aleykoum,

Voici le Flash info pour le Dimanche 16 Rajab 1445.

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres de l’agence de presse palestinienne ‘WAFA’.
.
..
….
…..Les factions dénoncent l’acquiescement de l’UNRWA au chantage de l’occupant et des pays donateurs.
samedi 27-janvier-2024.

Le comité de suivi des forces nationales et islamiques dans la bande de Gaza a dénoncé la soumission de l’UNRWA au chantage sioniste et la résiliation des contrats de ses employés sur cette base.

Dans un communiqué publié aujourd’hui samedi, les factions ont exprimé leur refus de résilier les contrats des employés sur la base de fausses informations provenant de l’ennemi sioniste, sur lesquelles l’UNRWA n’a pas enquêté.

Le Comité de suivi a dénoncé la description dans la déclaration de la résistance du peuple palestinien comme du « terrorisme ou des actes haineux ». Elle a souligné que « cela ne relève pas de la compétence de l’UNRWA et constitue une grave violation de ses pouvoirs et du mandat qui lui est accordé ».

Les factions ont souligné que la mission de l’UNRWA est de défendre les droits des réfugiés palestiniens et de les protéger jusqu’à leur retour dans les foyers d’où ils ont été déplacés de force.

Elles ont poursuivi : « L’UNRWA doit s’attaquer à l’Holocauste auquel est soumis le peuple palestinien de la bande de Gaza, qui s’est transformé en génocide selon la décision de la Cour internationale de Justice. »

Elles ont ajouté : « Au cours de cet Holocauste, des milliers de citoyens ont été martyrisés, dont plus de 150 employés de l’UNRWA, et le siège de l’UNRWA et les centres de déplacement, dont le dernier en date était le centre industriel de Khan Yunis, ont été soumis à des bombardements, des destructions et des agressions brutales. .»

Le comité a averti que l’UNRWA est soumis au chantage des pays donateurs, « ce qui en fait un outil malléable entre les mains de l’occupation pour nuire aux droits politiques et humanitaires des réfugiés palestiniens, qui ne doivent être soumis au chantage d’aucune partie ».

Il a appelé l’administration de l’UNRWA à revenir immédiatement sur sa décision et à adhérer au mandat qui lui a été confié par la communauté internationale, soulignant : « Nous adhérons aux droits de nos employés qui y travaillent et à leur droit de recourir à la justice pour mettre fin à l’injustice dont ils sont victimes. »

Les factions palestiniennes ont appelé l’administration de l’UNRWA à assumer ses responsabilités juridiques et humanitaires envers des centaines de milliers de réfugiés qui meurent faute de nourriture, d’eau et de médicaments, notamment dans le nord de la bande de Gaza.

Le Commissaire général de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA), Philippe Lazzarini, a annoncé que l’UNRWA avait résilié les contrats d’un certain nombre de ses employés à Gaza sur la base d’« allégations sionistes » concernant la « prétendue » participation à l’opération du 7 octobre.

Auparavant, le mouvement Hamas avait exprimé dans un communiqué sa ferme condamnation de la déclaration publiée par Lazzini et de sa décision de mettre fin aux contrats des employés de l’UNRWA à Gaza, malgré la déclaration de l’organisation confirmant qu’elle n’avait pas rempli toutes les exigences d’un accord juste et équitable.

Le Hamas a poursuivi : « Nous condamnons fermement la description dans la déclaration de la résistance de notre peuple comme du terrorisme ou des actes haineux, car ce n’est pas le rôle de l’agence d’annoncer des positions politiques sur le conflit, ni la position politique que l’UNRWA doit adopter, conformément au mandat qui lui a été confié.

Plusieurs pays, notamment les États-Unis d’Amérique, l’Italie, le Canada et l’Australie, ont annoncé aujourd’hui samedi la suspension de leur financement à l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA) suite aux allégations israéliennes sur la participation de certains employés de l’agence à l’opération Inondations d’Al-Aqsa menée par la résistance palestinienne.

….Le jeune homme Qassam Yassin tué par les balles de l’occupation à l’est de Jénine.
samedi 27-janvier-2024.

Le jeune homme Qassam Yassin a été tué – la nuit dernière – à la suite de ses blessures par balle par l’occupation sioniste lors de la prise de la ville de Deir Abu Daif, à l’est de la ville de Jénine.

Le ministère de la Santé a rapporté que le jeune homme, Qassam Ahmed Abdel Karim Yassin (27 ans), du village de Deir Abu Daif, à l’est de Jénine, est décédé des suites d’une balle tirée par les forces d’occupation israéliennes.

Le jeune homme, Yassin, a été blessé par balles réelles à l’abdomen lors des affrontements avec les forces d’occupation qui ont éclaté après l’assaut du village. Il a ensuite été transféré dans un état grave à l’hôpital Ibn Sina de Jénine, où il a été déclaré mort succombant à sa blessure.

Des sources médicales ont expliqué que le martyr « Yassin » est arrivé dans une ambulance palestinienne avec des blessures graves. Il a été admis en salle d’opération et le personnel médical a tenté de lui sauver la vie, en vain.

Les forces d’occupation ont pris d’assaut le village de Deir Abu Daif la nuit dernière, ont fermé ses entrées et des affrontements ont éclaté, au cours desquels les soldats ont tiré à balles réelles sur les citoyens, les habitants les ont affrontés et un échange de tirs a été entendu avec les forces d’occupation.

Suite à l’annonce du martyre du jeune Yassine, une marche a eu lieu devant l’hôpital, au cours de laquelle les participants ont porté le corps du martyr sur leurs épaules, tout en scandant des slogans dénonçant le crime de l’occupation contre lui et les crimes contre les Palestiniens de la bande de Gaza et de Cisjordanie.

….Les supporters de Jénine pleurent le martyr Qassam Yassin.
samedi 27-janvier-2024.

De grandes foules dans la ville de Jénine ont participé aujourd’hui samedi au cortège funèbre du martyr, le militant Qassam Yassin, décédé des suites d’avoir été grièvement blessé par les balles des forces d’occupation israéliennes lors des affrontements qui ont éclaté dans le village de Deir Abu Daif, à l’est de Jénine.

Les personnes en deuil ont porté le corps du martyr Qassam et l’ont transporté dans les rues de la ville et du camp de Jénine, au milieu des cris de takbir et des chants de soutien à la résistance et d’exigences de vengeance pour le sang des martyrs.

La foule a scandé plusieurs slogans, notamment : « Oh Qassam, détendez-vous, détendez-vous et nous continuerons la lutte ».

Le cortège funèbre a été marqué par la présence remarquable d’un certain nombre d’hommes armés et de résistants, qui ont tiré des volées de balles et exprimé leur colère face aux crimes de l’occupation et leur adhésion au chemin raconté par les martyrs avec leur sang.

Le cortège funèbre s’est dirigé vers le village de Deir Abu Daif, lieu de naissance du martyr, où le martyr a fait ses adieux dans la maison de son père, puis a commencé un cortège funèbre massif qui a affirmé le serment d’allégeance à la résistance jusqu’à la libération de la Palestine, arrivant au cimetière du village où il a été enterré.

Le jeune homme, Qassam Ahmed Abdel Karim Yassin, a été martyrisé aujourd’hui à l’aube, suite à sa grave blessure par balle par les forces d’occupation israéliennes lors des affrontements qui ont éclaté dans le village de Deir Abu Daif, à l’est de la ville de Jénine. .

Des sources médicales de l’hôpital « Ibn Sina » ont annoncé que le jeune homme, Yassin, s’est remis de sa grave blessure causée par les balles des forces d’occupation.

Les sources ont expliqué que le martyr « Yassin » est arrivé sur place via une ambulance palestinienne, souffrant de blessures graves, il a été admis en salle d’opération et le personnel médical a tenté de lui sauver la vie, en vain.

De violents affrontements ont éclaté dans le village de Deir Abu Daif, à l’est de Jénine, après que les forces d’occupation israéliennes ont pris d’assaut le village.

Hier soir, les forces d’occupation ont attaqué le village de Deir Abu Daif et fermé les entrées du village avant le déclenchement de violents affrontements avec la jeunesse palestinienne ; Cela comprenait des tirs et des jets de pierres sur les véhicules militaires d’occupation.

Les forces d’occupation ont pris d’assaut de nombreuses maisons à Deir Abu Daif, et des tireurs d’élite de l’armée d’occupation sont montés sur plusieurs toits et ont tiré des balles sur les citoyens.

….Le Hezbollah a bombardé 4 sites d’occupation et fait des victimes.
samedi 27-janvier-2024.

Aujourd’hui samedi, le Hezbollah libanais a annoncé avoir ciblé un rassemblement d’occupation israélien au sud du site d’Al-Abad et un autre rassemblement à proximité du site militaire de Jal Al-Alam avec des missiles « Burkan », confirmant que des tirs directs ont été entendus.

Le parti a ajouté qu’il avait également ciblé un rassemblement d’occupation avec des missiles à proximité de la caserne Doviev et de la base de Khirbet Maar.

Des sirènes ont retenti dans la région de la Haute Galilée suite à des soupçons d’infiltration de drones en provenance du sud du Liban.

Pour sa part, l’agence de presse libanaise a indiqué que l’artillerie israélienne a bombardé la ville de Hula et la périphérie des villes adjacentes à la Ligne bleue, depuis la ville de Naqoura jusqu’aux villes de Ramiya et Aita al-Shaab.

L’agence a ajouté que des mitrailleuses lourdes de l’occupation israélienne ont tiré vers les bois adjacents à la Ligne bleue, à la périphérie des villes de Naqoura, Yarin, Al-Bustan, Umm Al-Tut et Alma Al-Shaab.

D’autre part, la radio militaire israélienne a annoncé que 4 roquettes étaient tombées depuis le sud du Liban sur la colonie de Shlomi en Haute Galilée, sans faire de blessés ni de dégâts.

Cela intervient après que le Hezbollah a annoncé hier, vendredi, que quatre de ses membres avaient été tués lors d’affrontements frontaliers avec l’armée israélienne au sud du Liban.

Hier, le Hezbollah a également annoncé l’utilisation pour la première fois de missiles « Falaq 1 » pour bombarder des sites militaires israéliens. Ils sont de calibre 240 mm, ont une portée allant jusqu’à 10,5 kilomètres et transportent des ogives hautement explosives sans éclats d’obus.

….Le Hamas dénonce la décision de l’UNRWA de résilier les contrats de ses employés à Gaza.
samedi 27-janvier-2024.

Le mouvement de résistance islamique « Hamas » a dénoncé la décision de l’UNRWA de mettre fin aux contrats des employés de l’UNRWA à Gaza sur la base de directives sionistes incorrectes.

Le mouvement a exprimé aujourd’hui samedi dans une déclaration écrite sa ferme dénonciation de la déclaration publiée par le commissaire général de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA), M. Philippe Lazzarini, qui a annoncé la décision de l’agence de mettre fin aux contrats des employés de l’UNRWA à Gaza basés sur « des informations sionistes sur l’implication présumée de ces employés dans les événements du 7 octobre, malgré la déclaration de l’organisation confirmant qu’elle n’avait pas rempli toutes les conditions nécessaires à une enquête juste et impartiale ».

Le Hamas a poursuivi : « Nous condamnons fermement la description dans la déclaration de la résistance de notre peuple comme du terrorisme ou des actes haineux, car ce n’est pas le rôle de l’agence d’annoncer des positions politiques sur le conflit, ni la position politique que l’UNRWA doit adopter, conformément au mandat qui lui a été confié. Elle a un seul rôle, c’est défendre les droits des réfugiés qu’elle représente. » Avant tout, il y a leur droit à la protection et à résister à l’occupation par tous les moyens disponibles, ainsi que leur droit de retourner dans les foyers d’où ils ont été déplacés de force.

Le mouvement a ajouté que les Palestiniens, y compris les réfugiés, dans la bande de Gaza ont été soumis à des attaques terroristes sionistes qui équivalaient à un génocide, selon l’évaluation de la Cour internationale de Justice, au cours desquelles plus de 150 employés de l’UNRWA ont été tués, ainsi que le siège de l’UNRWA.

Des centres de déplacement ont également été exposés, le plus récent étant le centre industriel de Khan Yunis, désigné comme refuge. Des milliers d’habitants ont été soumis aux bombardements sionistes et, malgré tout cela, l’UNRWA n’a pas publié de déclarations ou de positions explicites accusant l’ennemi sioniste de terrorisme et d’attaques haineuses.

Le Hamas a confirmé que l’appel de l’agence à la libération des prisonniers détenus par la résistance est une ingérence dans ce qui ne le concerne pas et ne relève pas de son autorité ni du mandat qui lui a été accordé. C’est le temps de la libération immédiate de milliers de prisonniers palestiniens dans les prisons ennemies, pour la plupart des réfugiés, dont certains sont des réfugiés qui ont passé des dizaines d’années derrière les barreaux.

Le mouvement considère que l’UNRWA avait été victime de chantage de la part de pays qui soutiennent le terrorisme sioniste sous prétexte de soutien financier continu, comme l’explique le communiqué du commissaire, soulignant qu’il (le mouvement) avait mis en garde à plusieurs reprises contre cela.

Il a souligné que la question des réfugiés n’est pas une question financière, mais plutôt une question de droits politiques et ne devrait faire l’objet d’aucun chantage de la part d’aucune partie, appelant la communauté internationale « qui a créé le problème des réfugiés palestiniens à assumer ses responsabilités dans la résolution de leur problème » en assurant leur retour, et d’ici là ils jouissent d’une protection et d’une vie décente. »

Le mouvement a également appelé l’UNRWA à revenir immédiatement sur sa décision et à adhérer au mandat qui lui a été accordé par la communauté internationale, soulignant son adhésion aux droits des Palestiniens travaillant à l’UNRWA et à leur droit de recourir à la justice – chaque fois qu’elle est disponible – pour arrêter l’injustice dont ils sont victimes.

Le Hamas a souligné la nécessité pour l’administration de l’agence de retourner immédiatement au travail dans toutes les zones de la bande de Gaza, de ne pas répondre aux pressions sionistes et d’assumer ses responsabilités juridiques et humanitaires envers les centaines de milliers de réfugiés qui meurent faute de soutien, de la nourriture, de l’eau et des médicaments, en particulier dans le nord de la bande de Gaza.

La déclaration du mouvement concluait en disant : « Notre peuple héroïque mène sa glorieuse bataille pour la liberté et l’indépendance. Il avancera sur cette voie malgré les prix élevés et les grands sacrifices qu’il paie. »

….Le génocide sioniste à Gaza s’intensifie pour le 113e jour.
samedi 27-janvier-2024.

Les forces d’occupation nazie sioniste continuent de commettre le crime de génocide dans la bande de Gaza, pour le 113e jour consécutif, en lançant des dizaines de frappes aériennes, de tirs d’artillerie et de ceintures de feu, en commettant des massacres sanglants contre des civils et en perpétrant des crimes horribles dans les zones d’incursion de Gaza, dans un contexte humanitaire catastrophique dû au siège et au déplacement de plus de 90% de la population.

Nos correspondants ont rapporté que l’aviation et l’artillerie d’occupation ont poursuivi leurs raids et leurs violents bombardements, aujourd’hui samedi, sur diverses parties de la bande de Gaza, au milieu de l’agression sur Khan Younis, ciblant les maisons, les rassemblements de personnes déplacées et les rues, tuant des centaines de martyrs et de blessés.

28 Palestiniens ont été tués et plus de 80 blessés par les bombardements sionistes continus sur Khan Younis, en 24 heures.

L’aviation d’occupation a bombardé des terres agricoles à proximité de la compagnie d’électricité dans le camp de Nuseirat, au centre de la bande de Gaza.

Trois martyrs, dont deux femmes, sont morts à la suite du bombardement d’occupation d’une maison de la famille Siksak dans le quartier d’Al-Geneina, à l’est de Rafah.

Les martyrs et les blessés sont arrivés à l’hôpital des martyrs d’Al-Aqsa, après que l’occupation a bombardé plusieurs maisons à Deir al-Balah.

Plus de 10 Palestiniens ont été tués dans un bombardement par un avion d’occupation sioniste qui a visé une maison de la famille Fayyad, au sud-ouest de la ville de Deir al-Balah, dans la bande de Gaza.

De nombreuses tentes de personnes déplacées dans la bande de Gaza se sont noyées à cause des fortes pluies, tandis que le froid a exacerbé leurs souffrances.

….Le Hamas condamne l’incitation sioniste contre les institutions internationales contribuant au soulagement de notre peuple.
samedi 27-janvier-2024.

Le mouvement Hamas a fermement condamné la campagne d’incitation lancée par l’entité criminelle sioniste contre les institutions internationales qui contribuent à apporter du secours à notre peuple soumis au génocide nazi.

Le Hamas a déclaré aujourd’hui dans un communiqué : La dernière en date est l’accusation creuse portée contre l’Organisation mondiale de la santé de ce qu’elle appelle « collusion » avec le mouvement Hamas, en répétant la fausse affirmation selon laquelle le mouvement utilise les hôpitaux dans le cadre d’opérations militaires, comme ainsi que l’incitation contre l’UNRWA dans le but de couper son financement et de priver notre peuple de ses droit au service de ces agences internationales.

Il a appelé les Nations Unies et les institutions internationales à ne pas céder aux menaces et aux chantages de cette entité nazie voyou, qui cherche à couper toute bouée de sauvetage à notre peuple.

Le Hamas a souligné l’importance du rôle de ces agences pour apporter des secours à notre peuple et documenter les crimes de l’occupation, qui ont dépassé les crimes les plus horribles connus par l’humanité à notre époque moderne.

…..« Ansar Allah » a ciblé un navire pétrolier britannique avec des missiles et l’a incendié.
samedi 27-janvier-2024.

Le groupe yéménite « Ansar Allah » a annoncé vendredi avoir ciblé le navire pétrolier britannique « Marilyn Luanda » dans le golfe d’Aden avec plusieurs missiles.

Le porte-parole du groupe, Yahya Saree, a déclaré : « Les missiles ont directement touché le navire, le faisant brûler ».

Saree a affirmé : « Les forces armées yéménites confirment la poursuite de leurs opérations dans les mers rouge et arabe contre les navires sionistes ou ceux se dirigeant vers les ports de la Palestine occupée jusqu’à ce que l’agression génocidaire sioniste cesse et que de la nourriture et des médicaments soient apportés au peuple palestinien assiégé dans la bande de Gaza. »

Le Centre britannique des opérations commerciales maritimes a rapporté vendredi qu’un navire avait été attaqué au large des côtes yéménites, à 60 milles marins à l’est d’Aden.

Le centre a expliqué que « les autorités britanniques mènent une enquête sur ce qui s’est passé », appelant les navires dans la région « à faire preuve de prudence et à informer le centre de toute activité suspecte ».

La société de sécurité britannique Ambrey a de son côté annoncé qu’ »un navire commercial a été attaqué par un missile, ce qui a provoqué un incendie à bord ».

Le groupe Ansar Allah a annoncé plus tôt cette semaine que 64 navires avaient traversé la mer Rouge « en toute sécurité », après avoir brandi la bannière « Nous n’avons aucun lien avec l’occupation (Israël) ».

Le groupe Ansar Allah a affirmé à plusieurs reprises son intention de continuer « à soutenir et à assister le peuple palestinien dans le cadre de son devoir religieux, moral et humanitaire, et à poursuivre ses opérations contre les navires d’occupation sioniste ou ceux se dirigeant vers les ports de l’État occupant jusqu’à l’entrée des vivres » et les médicaments dont la bande de Gaza a besoin.

La Maison Blanche a ensuite annoncé, dans une déclaration commune de 10 pays, qu’« en réponse aux attaques d’Ansar Allah contre des navires commerciaux en mer Rouge, les forces armées américaines et britanniques ont mené des attaques conjointes contre des cibles, dans les zones contrôlées par les Houthis au Yémen ». .»

Depuis le 7 octobre dernier, l’armée d’occupation nazie sioniste a poursuivi son agression contre la bande de Gaza, avec le soutien américain et européen, alors que ses avions bombardent les environs des hôpitaux, des bâtiments, des tours et des maisons civiles palestiniennes, les détruisant au-dessus des têtes de leurs habitants, empêchant l’entrée de l’eau, de la nourriture, des médicaments et du carburant.

L’agression continue de l’occupation contre Gaza a entraîné la mort de 25 900 martyrs et la blessure de 64 110 personnes, selon les dernières statistiques annoncées jeudi, en plus du déplacement de plus de 85 % (environ 1 900 000 de personnes) de la population de la bande de Gaza. Selon les autorités de la bande de Gaza et les organismes et organisations internationaux.

….Arrestations et confrontations avec l’occupation en Cisjordanie.
samedi 27-janvier-2024.

Les forces d’occupation nazie sioniste ont lancé, samedi à l’aube, une campagne de raids et d’arrestations dans plusieurs zones de Cisjordanie, y compris des affrontements armés avec des combattants de la résistance.

À Jéricho, les forces d’occupation terroriste sioniste ont arrêté deux jeunes hommes du camp d’Ain Sultan, après avoir perquisitionné plusieurs maisons de citoyens.

Les forces d’occupation ont pris d’assaut les domiciles des deux jeunes hommes, Hassan Abu Siris et Hatem Al-Sarfandi, avant de les arrêter.

De violents affrontements ont éclaté dans le camp d’Ain al-Sultan, dans la ville de Jéricho, entre des jeunes hommes et les forces d’occupation, à la suite d’un raid mené par l’armée d’occupation dans le camp.

À Jénine, des affrontements et des combats armés ont éclaté avec les forces d’occupation qui ont pris d’assaut le village de Deir Abu Daif, à l’est de Jénine.

Des sources médicales de l’hôpital Ibn Sina ont annoncé que le jeune homme, Qassam Ahmed Abdel Karim Yassin, est décédé des suites de ses graves blessures causées par les balles des forces d’occupation.

Les sources ont expliqué que le martyr « Yassin » est arrivé dans une ambulance palestinienne avec des blessures graves, qu’il a été admis en salle d’opération et que le personnel médical a tenté de lui sauver la vie, en vain.

La Société du Croissant-Rouge palestinien a déclaré que ses équipes d’ambulances ont soigné un blessé très grave causé par des balles réelles dans le village de Deir Abu Daif.

Hier soir, les forces d’occupation ont attaqué le village de Deir Abu Daif et fermé les entrées du village. Avant l’épidémie

Les forces d’occupation ont pris d’assaut de nombreuses maisons à Deir Abu Daif, et des tireurs d’élite de l’armée d’occupation sont montés sur plusieurs toits et ont tiré des balles sur les citoyens.

Les forces d’occupation ont intensifié leur présence militaire à proximité des villages d’Al-Jalama, Arana, Beit Qad, Jalqamous et Jalboun, dans le district de Jénine..

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french wafa.ps

flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccie,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb,météo,wafa

 

Mouharram,safar,Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,Chabann,Ramadann, cha’oual,Dhou èl Qidah,Dhoul hidjah

https://french.palinfo.com/feed/ E-mail: info@palinfo.com
https://french.wafa.ps/Pages/LastNews
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss
https://www.algerie360.com/rss
extension : Feedbro

#palestine #gaza #jerusalem #alaqsa #rabbin #sioniste #juif #hebron #cisjordanie #Bethléem #Naplouse #jenine #liban #jericho #Tulkarem #Qalqiliya #Beitunia #Beyrouth #Ramallah #Rafah #colon