Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Jeudi 6 Rajab 1445, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Jeudi 6 Rajab 1445, sur MouslimRadio.


L'agence de presse palestinienne 'WAFA

Assalam aleykoum,

Voici le Flash info pour le Jeudi 6 Rajab 1445.

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres de l’agence de presse palestinienne ‘WAFA’.
.
..
….
…..Mechaal: Nous rejetons le terme de solution à deux États et la solution est de se débarrasser de l’occupation.
mercredi 17-janvier-2024.

Le chef du mouvement Hamas à l’étranger, Khaled Mechaal, a exprimé le rejet de son mouvement et du peuple palestinien du terme de solution à deux États. Soulignant que notre peuple palestinien exige la libération, l’élimination de l’occupation, l’indépendance et la création d’un État palestinien.

Mechaal a déclaré lors du podcast Ammar : « L’Occident dit que la bataille du 7 octobre a ouvert un horizon pour la question de la vision politique, à partir de là, ils reviennent à leur ancien produit, qui est la solution à deux États », expliquant que le Hamas » n’accepte pas le terme de solution à deux États, qui est rejeté, car il signifie que nous avons un État promis au moment requis. Reconnaître la légitimité de l’autre État, qui est l’entité sioniste, et cela est catégoriquement rejeté. »

Il a déclaré que la position du Hamas et celle du peuple palestinien dans sa grande majorité, surtout après le 7 octobre, ont renouvelé le rêve et l’espoir pour la Palestine de la mer au fleuve et du nord au sud, et il s’est demandé pourquoi les Palestiniens ont dû accepter un cinquième de la Palestine et pour que cela devienne la solution finale !?, indiquant que les frontières de 1967 représentent 21 % pratiquement un cinquième de la Palestine, donc cela ne peut pas être accepté.

Mechaal a souligné que notre projet palestinien, qui a un consensus national quasi-palestinien, même ceux qui ont une opinion sont obligés de l’exprimer en raison des exigences politiques, mais le consensus palestinien ou quasi-palestinien est que notre droit en Palestine ne peut pas être défait, de la mer au fleuve et de Ras al-Naqoura à Oum al-Rashrash ou au golfe d’Aqaba. C’est notre droit palestinien. Notre présence sur cette terre est enracinée et l’entité sioniste a été créée soudainement depuis 1948.

Meshaal a expliqué que dès le début, le Hamas et les forces palestiniennes, comme nous l’avons clairement indiqué dans notre document politique de 2017, afin de constituer la base d’une réunion conjointe et d’un programme national commun avec les forces palestiniennes et la position arabe, nous acceptons un État sur les frontières de 1967 avec Jérusalem comme capitale, avec une indépendance totale et avec le droit au retour, sans reconnaître la légitimité de l’entité usurpatrice sioniste.

Enfin, Mechaal a souligné que cette position vient faciliter le consensus palestinien et arabe à ce stade. Mais sans renoncer à aucune partie de notre droit ou de notre terre et sans reconnaître l’entité usurpatrice.

….Hamad: Nous sommes prêts à s’accorder sur la gestion de Gaza avec une vision nationale commune.
mercredi 17-janvier-2024.

Le chef du Mouvement de résistance islamique Hamas, Ghazi Hamad, a exprimé la volonté de son mouvement de s’entendre sur ce qu’il a décrit comme une « vision nationale commune », pour la gestion de la bande de Gaza, à la suite de l’agression brutale lancée par les forces nazies d’occupation, il y a plus de 100 ans.

Hamad a déclaré, dans des déclarations télévisées, que « la guerre nazie sioniste contre la bande de Gaza doit établir une nouvelle voie palestinienne », soulignant en même temps que le mouvement Hamas représente une partie du tissu national palestinien et qu’il ne peut y avoir d’arrangements nationaux sans lui. .

Il a ajouté : « Nous faisons partie de notre peuple palestinien, et nous avons sacrifié, lutté, combattu et contribué, et nous devons participer à l’élaboration de la carte nationale », exprimant la volonté du Hamas de coopérer avec le mouvement Fatah et toutes les factions palestiniennes dans ce pays, afin de convenir d’une vision nationale commune pour la gestion de la bande de Gaza.

Il a poursuivi son discours : « Nous, Palestiniens, pouvons nous débrouiller nous-mêmes, et ce n’est pas une condition pour que le Hamas soit au pouvoir. Nous avons déclaré à plusieurs reprises que nous étions prêts à remettre Gaza à un gouvernement national palestinien, qu’il soit constitué de technocrates ou d’un gouvernement de factions, et cela ne nous pose aucun problème.

Le leader Hamad a nié l’adhésion du Hamas à la gouvernance dans la bande de Gaza, soulignant la nécessité que la gouvernance dans la bande se fasse par consensus national palestinien et ne pas imposer aux Palestiniens ce qui n’est pas dans leur intérêt.

Il a souligné que si les États-Unis envisagent d’imposer une nouvelle réalité contraire aux intérêts nationaux palestiniens, ils n’y parviendront pas, soulignant qu’« il n’y a un libre et honorable, parmi notre peuple, qui puisse coopérer avec l’occupation nazie sioniste».

Pour le 102e jour consécutif, l’occupation continue de commettre des massacres dans le cadre de la guerre génocidaire qu’elle mène contre la population de la bande de Gaza, ciblant les maisons habitées et le personnel médical et journalistique, tandis que la population de la bande de Gaza souffre d’une catastrophe humanitaire sans précédent, à la lumière de l’agression génocidaire continue et des bombardements violents et aveugles, sur fond de déplacement d’un nombre croissant de personnes, de 1 800 000 de personnes à l’intérieur du pays, vers des camps et des centres d’hébergement mal équipés.

Selon le ministère de la Santé de Gaza, le nombre de morts dus à l’agression barbare, en cours contre la bande de Gaza, s’est élevé à plus de 24 000 martyrs, tandis que le nombre de blessés a dépassé 61 000 avec des blessures diverses.

….Gaza : le génocide nazi sioniste s’intensifie pour le 103e jour consécutif.
mercredi 17-janvier-2024.

Les forces d’occupation nazie sioniste continuent de commettre le crime de génocide dans la bande de Gaza, pour le 102e jour consécutif, en lançant des dizaines de frappes aériennes, de tirs d’artillerie et de ceintures de feu, en commettant des massacres sanglants contre des civils, en perpétrant des crimes horribles dans les zones d’incursion terrestre à Gaza, dans un contexte humanitaire catastrophique dû au siège et au déplacement de plus de 90% de la population.

Nos correspondants ont rapporté que les avions et l’artillerie d’occupation ont poursuivi leurs raids et leurs violents bombardements, aujourd’hui mercredi, dans diverses parties de la bande de Gaza, ciblant des maisons, des communautés, des installations et des rues, tuant des centaines de personnes et les blessant.

Le correspondant d’Al Jazeera a rapporté que 25 martyrs et des dizaines de blessés ont été retrouvés suite aux bombardements sionistes contre des maisons dans le quartier de Daraj, à Gaza.

La citoyenne Zarifa Yousef Abou Mouammar est décédée à l’hôpital européen de Gaza, succombant à ses blessures dans la région de Ma’an, au sud de Khan Younis, il y a deux semaines.

Ce matin, les forces d’occupation nazie sioniste ont détruit plusieurs maisons au sud-est de Khan Younis.

L’aviation et l’artillerie d’occupation sioniste ont bombardé le complexe d’Ansar et le port à l’ouest de la ville de Gaza.

L’artillerie de l’occupation terroriste nazie a bombardé le quartier d’Al-Manara (est), Batn Al-Sameen, ainsi que le centre et le sud de Khan Younis, dans le sud de la bande de Gaza.

Des affrontements violents ont éclaté entre les combattants de la résistance et les forces d’occupation, dans les quartiers proches de l’hôpital Nasser à Khan Younis.

Quatre civils, dont deux filles, ont été tués et d’autres ont été blessés lors du bombardement d’une maison de la famille Al-Hout, rue Ashdod, dans le centre de Rafah. Les martyrs sont : l’enfant Amal Ahmed Mahmoud Kashkun, l’enfant Massa Muhammad Youssef Shoman, Anam Mahmoud Saleh Mukaimer et Mahmoud Muhammad Hanafi Mukaimer.

Des hélicoptères de combat sionistes ont ouvert le feu à l’ouest de Khan Younis au milieu de bombardements d’artillerie lourde, dans les quartiers proches du complexe médical Nasser.

Notre correspondant a rapporté que les forces d’occupation ont pris d’assaut, après minuit la zone du cimetière, près du quartier autrichien, à des centaines de mètres du complexe médical Nasser, au milieu de violents bombardements aériens et d’artillerie et d’une résistance féroce.

Il a ajouté que les forces d’occupation ont exhumé certaines tombes dans le cimetière, en face de l’hôpital de campagne jordanien, avant de se retirer sous le poids d’une intense résistance.

L’artillerie d’occupation a bombardé les quartiers sud du complexe Nasser, à l’ouest de Khan Younis.

Les avions d’occupation ont mené des frappes aériennes sur les zones au sud de Khan Younis, coïncidant avec de violents bombardements d’artillerie.

Avec l’intensification des bombardements autour de l’hôpital Nasser, un grand nombre de personnes déplacées ont été déplacées de l’intérieur et des environs de l’hôpital Nasser, à l’ouest de Khan Younis.

Sept martyrs de l’école Tariq Bin Ziyad, qui abrite des personnes déplacées, ont cédé leurs âmes, à la suite des bombardements sionistes sur le quartier autrichien adjacent au complexe Nasser, à l’ouest de Khan Younis.

Les forces d’occupation ont tiré des bombes légères sur l’atmosphère de l’hôpital Nasser à Khan Younis.

La ville de Gaza et son nord ont été témoins d’une série de violentes frappes aériennes sionistes continues, et des bruits d’affrontements ont été entendus dans l’axe nord-ouest de la ville.

….Le Hamas dénonce une intention allemande d’approvisionner l’occupation en obus de char.
mercredi 17-janvier-2024.

Le mouvement Hamas a dénoncé dans les termes les plus forts l’intention de l’Allemagne d’accepter d’envoyer environ 10 000 obus de char à l’occupation sioniste.

Bassem Naim, membre du bureau politique du Hamas à Gaza, a déclaré dans un communiqué de presse : Cela fait de l’Allemagne un partenaire direct dans la guerre barbare contre notre peuple.

Il a ajouté : « Il porte l’entière responsabilité politique et morale des crimes de guerre commis par ce gouvernement sioniste nazi et de la guerre génocidaire contre notre peuple palestinien dans la bande de Gaza.

Bassem poursuit : Il semble que l’Allemagne reproduise son histoire pleine de péchés contre l’humanité et ne se laisse pas dissuader par toutes les leçons du passé récent.

Il a souligné que notre peuple n’oubliera pas et ne pardonnera pas à quiconque a participé à l’agression génocidaire contre lui ou a couvert cet ennemi criminel qui a violé tous les tabous.

….Le Comité Populaire appelle à renforcer toutes les formes de lutte et de protestation contre le génocide anti- palestinien.
mercredi 17-janvier-2024.

Le Front populaire de libération de la Palestine a appelé à une escalade qualitative de toutes les formes de lutte arabe et internationale et à protester contre la guerre d’extermination menée par l’occupation nazie sioniste et ses alliés occidentaux, à leur tête l’administration de Jeo Biden.

Le Front a déclaré mardi dans un communiqué : « Nous sommes confrontés à une étape décisive dans laquelle la pression doit être exercée sur les États-Unis, le véritable leader de cette agression génocidaire, ainsi que sur la Grande-Bretagne et l’Allemagne, les alliés les plus fidèles à l’occupation nazie sioniste qui soutiennent l’agression génocidaire et la guerre barbare d’extermination. »

Le Front a confirmé qu’après plus de 100 jours de génocide, ce sont toujours les États-Unis et les pays de la coalition agressive qui permettent à l’occupation nazie de poursuivre la guerre génocidaire contre notre peuple, en lui fournissant une couverture politique, un soutien militaire et une protection en institutions internationales, et en exerçant toutes les formes de pression politique contre toute mesure visant à mettre fin à l’agression ou à une position de soutien au peuple palestinien et à ses droits légitimes.

Le Front a expliqué que ceux qui se tiennent aux côtés de notre peuple, de sa résistance et des forces de résistance de la région face à cette agression brutale sont les forces de protestation qui expriment la majorité des peuples opprimés.

Il a souligné qu’intensifier cette protestation et concentrer ses efforts sur les forces de la coalition agressive, dirigée par l’occupant, les États-Unis d’Amérique, la Grande-Bretagne et l’Allemagne, est un devoir pour tous les peuples libres du monde.

Le Front a appelé les puissances, les partis et les masses arabes à mettre fin à toute cette inaction arabe officielle, à se soulever contre les ambassades, les intérêts et les bases des pays agresseurs et à imposer un boycott global de l’entité sioniste et de ses partisans. .

« Cette guerre d’agression lancée par l’ennemi pour anéantir notre peuple représente, est une étape décisive dans l’histoire de la région et du monde, avertissant que les forces d’agression sont déterminées à atteindre leurs objectifs d’anéantissement et de déplacement de notre peuple et d’effacer son existence politique et matérielle. » A-t-il poursuivi.

Il a souligné que notre peuple et sa résistance mènent la bataille pour défendre leur droit à la vie, à l’indépendance, au retour et à l’autodétermination, et que le rôle des masses arabes et des peuples libres du monde est crucial dans la résolution du problème, affirmant que cette bataille est menée pour le bien de notre peuple et pour le bien de l’humanité face à cette brutalité, ce terrorisme, cette agression et ce crime.

Le Front a conclu son communiqué en affirmant que notre peuple est déterminé à poursuivre sa lutte et continuera sa bataille jusqu’à ce que tous les objectifs de la résistance soient réalisés, ajoutant que le monde entier doit comprendre que la lutte du peuple palestinien est un droit légitime et garantit par toutes les lois, les conventions internationales, en aspirant à la libération et à l’autodétermination.

Le Front a souligné que chaque être humain dans ce monde doit décider de sa position et de son rôle face à cette brutalité, car la neutralité, l’attente, le ralentissement, les mouvements timides et les positions timides n’ont aucun sens, ainsi qu’elle consiste une implication explicite en faveur de l’ennemi nazi sioniste.

….La médiation qatarie réussit à parvenir à un accord pour acheminer de l’aide et des médicaments à Gaza.
mardi 16-janvier-2024.

Le ministère qatari des Affaires étrangères a déclaré que la médiation qatarie avait réussi à parvenir à un accord entre le mouvement de résistance islamique Hamas et Israël, pour acheminer des médicaments et de l’aide humanitaire dans la bande de Gaza.

Le ministère qatari des Affaires étrangères a ajouté que l’accord comprend l’introduction de médicaments et d’aide aux civils à Gaza, en échange de la livraison de médicaments nécessaires aux détenus israéliens.

Le porte-parole du ministère qatari des Affaires étrangères, le Dr Majid Al-Ansari, a souligné la poursuite des efforts avec les partenaires régionaux et internationaux au cours de la prochaine phase, notamment dans les aspects humanitaires et l’évacuation médicale dans le cadre des efforts qatariens pour mettre fin à la guerre dans la bande de Gaza.

….L’occupation admet que 26 soldats ont été blessés en 24 heures par des tirs de la résistance à Gaza.
mardi 16-janvier-2024.

Mardi, l’armée d’occupation israélienne a confirmé que 26 soldats avaient été blessés au cours des dernières 24 heures dans la bande de Gaza, dont 22 soldats lors de combats terrestres.

Les données publiées par l’armée d’occupation sur son site officiel indiquent que le nombre de soldats et d’officiers blessés depuis le début de la guerre le 7 octobre de l’année dernière s’élève à 2 567.

Selon les données, « 389 soldats ont été grièvement blessés, 675 ont été modérément blessés et 1 503 ont été légèrement blessés ».

Parmi les blessés figuraient « 1 135 blessés lors de combats terrestres dans la bande de Gaza », après que 22 soldats ont été enregistrés blessés lors de combats terrestres au cours des dernières 24 heures.

Par ailleurs, « 417 soldats et officiers sont toujours soignés dans les hôpitaux, dont 42 dans un état grave, 254 dans un état modéré et 121 dans un état mineur », selon les données de l’armée d’occupation.

L’armée d’occupation israélienne a annoncé mardi que le nombre de soldats et officiers tués depuis le 7 octobre dernier s’élevait à 524, dont 190 depuis le début de la guerre terrestre dans la bande de Gaza, le 27 du même mois.

Aujourd’hui, mardi, les Brigades Al-Qassam ont déclaré dans plusieurs communications militaires qu’elles avaient ciblé les soldats d’occupation avec des obus de mortier et leurs véhicules avec des dispositifs appropriés, confirmant que leurs combattants avaient ciblé un transporteur de troupes sioniste sur Jabal Al-Rayes, à l’est d’Al- Quartier de Tuffah, dans la ville de Gaza, et des affrontements ont eu lieu avec des soldats qui le contournaient à une distance nulle, les laissant morts et blessés. Des ambulances et des hélicoptères sionistes ont été vus se précipiter pour récupérer les morts et les blessés.

Pour le quatrième mois consécutif, l’armée d’occupation poursuit son agression contre la bande de Gaza, avec le soutien américain et européen, alors que ses avions bombardent les environs des hôpitaux, des bâtiments, des tours et des maisons de civils palestiniens, les détruisant au-dessus des têtes des habitants et empêchant l’entrée de l’eau, de la nourriture, des médicaments et du carburant.

L’agression continue de l’occupation contre la bande de Gaza a entraîné une augmentation du nombre de morts à 24 285 martyrs, en plus d’une augmentation du nombre de victimes à 61 154.

…..Un expert militaire met en garde contre le pire scénario après le retrait de ses équipes de Gaza par l’armée d’occupation.
mardi 16-janvier-2024.

L’expert militaire Fayez Al-Duwairi a confirmé aujourd’hui mardi que le retrait des équipes militaires de Gaza par l’armée d’occupation « est une mesure de routine prise si la guerre dure longtemps », avertissant que le danger réside dans la possibilité d’un « retour des combats à Gaza avec de nouvelles forces, ou se déplacer vers l’extrême sud » , notamment en ce qui concerne la conspiration du « déplacement ».

Al-Duwairi a déclaré dans son blog sur la plateforme « X » : On a beaucoup parlé du retrait par l’armée d’occupation de la 36e division blindée de Gaza. En fait, elle retirait trois divisions du secteur nord qu’elle avait envoyée dans la région centrale et elle n’avait pas réussi à accomplir les tâches qui lui étaient demandées, ce qui a conduit à son remplacement par la 99ème Division.

Al-Duwairi a souligné qu’il s’agit « d’une mesure de routine prise si la guerre dure longtemps, car certaines formations subissent de lourdes pertes et ne parviennent pas à atteindre leurs objectifs ».

L’expert militaire a poursuivi en disant : « Ce qui est plus dangereux que cela, c’est le retour des discussions sur la possibilité d’un retour des combats vers le nord avec de nouvelles forces et la possibilité d’un déplacement des combats vers l’extrême sud du corridor qui est une zone où se rassemblent les personnes déplacées, et toute opération militaire dans cette région signifie un retour à ce que les extrémistes parlaient de déplacement. » Alors qu’allons-nous faire, et que fera l’Égypte ?

L’occupation retire ses équipes militaires de Gaza.

Lundi, les médias hébreux ont confirmé que l’armée d’occupation avait retiré et transféré des unités et des équipes de la bande de Gaza, dans un contexte de craintes croissantes d’escalade en Cisjordanie.

Dans ce contexte, le journal hébreu Haaretz a déclaré que l’armée d’occupation avait transféré l’unité Duvdevan, l’unité Musta’ribin, de la bande de Gaza vers la Cisjordanie en prévision d’une escalade là-bas, alors que les responsables de la sécurité affirmaient que la situation en Cisjordanie était « sur le point d’exploser ».

Dans le même temps, la radio de l’armée d’occupation israélienne a annoncé lundi que la « 36e Division » avait été retirée de la bande de Gaza, y compris la « Brigade Golani » et la « Brigade blindée ».

La radio a ajouté que trois divisions militaires restaient dans la bande de Gaza : les 99e, 162e et 98e.

Les massacres continuent.

Le ministère de la Santé de Gaza a annoncé que l’occupation a commis 15 massacres contre des familles dans la bande de Gaza, faisant 158 ​​martyrs et 320 blessés au cours des dernières 24 heures.

Le ministère a déclaré mardi matin dans un communiqué : Un certain nombre de victimes sont toujours sous les décombres et sur les routes, et les ambulances et les équipes de la protection civile ne peuvent pas les atteindre.

Il a confirmé que le bilan de l’agression s’est élevé à 24.285 martyrs et 61.154 blessés depuis le 7 octobre dernier.

L’UNRWA a confirmé que ce qui s’est passé à Gaza au cours des 100 derniers jours constitue le plus grand déplacement de population palestinienne depuis 1948..

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french wafa.ps

flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccie,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb,météo,wafa

 

Mouharram,safar,Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,Chabann,Ramadann, cha’oual,Dhou èl Qidah,Dhoul hidjah

https://french.palinfo.com/feed/ E-mail: info@palinfo.com
https://french.wafa.ps/Pages/LastNews
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss
https://www.algerie360.com/rss
extension : Feedbro

#palestine #gaza #jerusalem #alaqsa #rabbin #sioniste #juif #hebron #cisjordanie #Bethléem #Naplouse #jenine #liban #jericho #Tulkarem #Qalqiliya #Beitunia #Beyrouth #Ramallah #Rafah #colon