Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Vendredi 30 joumada at Thani 1445, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Vendredi 30 joumada at Thani 1445, sur MouslimRadio.


L'agence de presse palestinienne 'WAFA

Assalam aleykoum,

Voici le Flash info pour le Vendredi 30 Joumada At’sèni 1445.

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres de l’agence de presse palestinienne ‘WAFA’.
.
..
….
…..Le bilan sanglant contre les journalistes : 3 nouveaux journalistes tués élevant le nombre à 115.
jeudi 11-janvier-2024.

Le Bureau des médias du gouvernement a annoncé, mercredi soir, que le nombre de journalistes martyrs s’est élevé à 115, depuis le début de la guerre génocidaire dans la bande de Gaza, après la mort du journaliste Ahmed Badir, du journaliste Sherif Okasha et de la journaliste Heba Al-Abadla.

Le bureau des médias a déclaré dans un bref communiqué : Que Dieu ait pitié de nos confrères journalistes martyrs et qu’il les fasse accorder son paradis, bénisse le cœur de leurs proches, tout en présentant ses sincères condoléances à la famille journalistique palestinienne et aux familles des honorables martyrs.

Six martyrs sont morts, mercredi soir, dont des ambulanciers, dans un attentat à la bombe contre une ambulance dans la rue Salah al-Din, dans le centre de la bande de Gaza.

Son collègue journaliste Ahmed Badir a été tué, après que les avions de combat de l’occupation ont bombardé une maison adjacente à l’hôpital des martyrs d’Al-Aqsa, à Deir Al-Balah, dans le centre de la bande de Gaza.

Le bureau des médias du gouvernement a déclaré, dans un bref communiqué, que son collègue journaliste Ahmed Badir a été tué à la suite du bombardement par l’occupation nazie sioniste d’une maison adjacente à l’hôpital des martyrs d’Al-Aqsa, dans le gouvernorat central.

Le « bureau du gouvernement » a souligné que le martyr, le journaliste « Badir », travaillait à la Fondation « Entrée d’Al-Hadaf médiatique », avant son martyre mercredi soir.

Il a également appelé la Cour internationale de Justice à prendre ces déclarations au sérieux, car elles constituent la base de l’incitation au crime de génocide et de nettoyage ethnique contre notre peuple.

….Le Hamas appelle à condamner les dirigeants de l’occupation qui appellent au nettoyage ethnique contre les Palestiniens.
jeudi 11-janvier-2024.

Le mouvement de résistance islamique « Hamas » a appelé la communauté internationale à condamner les dirigeants de l’occupation qui appellent au nettoyage ethnique contre le peuple palestinien.

Dans un communiqué publié, aujourd’hui jeudi, le 11 janvier : « Les dirigeants de l’occupation nazie continuent de faire des déclarations racistes appelant au nettoyage ethnique de notre peuple palestinien, en faisant fi de la communauté internationale ou à la responsabilité judiciaire. »

Le Hamas a indiqué que la dernière de ces déclarations a été publiée par le soi-disant ministre sioniste des Communications, Shlomo Karhi, qui a souligné la poursuite de la contrainte exercée sur les Palestiniens, pour qu’ils soient déplacés de leurs terres à Gaza, par la poursuite de leur agression barbare.

Le mouvement a appelé la communauté internationale et les Nations Unies à assumer leurs responsabilités en condamnant ces déclarations agressives et incendiaires, en les tenant responsables de ces déclarations et de leurs crimes en cours, notamment le génocide sans précédent contre la population de l’enclave assiégée et dévastée.

….Les forces yéménites annoncent une attaque contre un navire américain apportant son soutien à l’occupation.
jeudi 11-janvier-2024.

Les forces armées yéménites ont annoncé que leurs forces navales, leurs forces de missiles et leurs forces aériennes sans pilote ont mené une opération militaire conjointe avec un grand nombre de missiles balistiques et navals et de drones, ciblant un navire américain qui apportait son soutien à l’entité sioniste.

Les forces armées yéménites ont déclaré dans un communiqué : L’opération constitue une réponse préliminaire à l’attaque perfide, à laquelle nos forces navales ont été soumises par les forces ennemies américaines, le dimanche 18 Joumada al-Akhirah 1445 AH.

Le porte-parole des forces armées Yéménites souligné qu’il n’hésiterait pas à traiter de manière appropriée toutes les menaces hostiles, dans le cadre du droit de légitime défense de notre pays, de notre peuple et de notre nation.

Il a déclaré : Les forces armées yéménites continueront d’empêcher les navires d’occupation sioniste ou ceux se dirigeant vers les ports de la Palestine occupée de naviguer dans les mers Arabe et Rouge jusqu’à ce que l’agression cesse et que le siège soit levé contre nos fidèles frères de la bande de Gaza.

Il a confirmé que les forces armées yéménites sont pleinement attachées à la poursuite du trafic maritime dans les mers Rouge et Arabe, vers toutes les destinations à l’exception des ports de la Palestine occupée.

….L’occupation lance une campagne d’arrestations en Cisjordanie.
jeudi 11-janvier-2024.

Les forces armées d’occupation sionistes ont lancé, jeudi à l’aube, une campagne de raids et d’arrestations, dans diverses parties de la Cisjordanie occupée, qui a inclus des affrontements.

À Jénine, les forces d’occupation nazie sioniste ont arrêté, jeudi matin, six citoyens de la ville de Jénine, au milieu de violents affrontements.

Des sources locales ont déclaré : Les forces d’occupation terroriste sioniste, appuyées par un bulldozer militaire, ont pris d’assaut la ville de Jénine, de tous côtés et ont attaqué le quartier oriental, ainsi que les quartiers de Kharouba et allemand, au milieu de violents affrontements entre des jeunes hommes palestiniens et les forces d’occupation, qui ont tiré des balles et des bombes fumigènes, tandis que le bulldozer détruisait les infrastructures du quartier est de la ville.

Les mêmes sources ont indiqué que les forces d’occupation ont perquisitionné et fouillé plusieurs maisons, semant le chaos et la destruction dans leur contenu, et arrêté: Bakr Khamaysa, son fils Saher, et les deux frères Ibrahim et Muhammad Abu Hatab, Hassan Badawiyah et Ahmed Abu Tabikh, notant que les forces d’occupation ont saisi des sommes d’argent et des bijoux en or dans une maison d’Abu Hatab.

Ces forces ont pris d’assaut le village d’Al-Yamoun, à l’ouest de Jénine, et les villages de Deir Abu Daif, Beit Qad, Arana et Al-Jalama, et ont lancé de vastes campagnes de ratissage et de fouille, sans qu’aucune arrestation ne soit signalée.

À Bethléem, les forces d’occupation ont arrêté aujourd’hui jeudi trois citoyens de Bethléem.

Une source locale a rapporté : Les forces d’occupation ont arrêté Muhammad Bassem Al-Faraheen (22 ans) du camp de Dheisheh dans le sud, Fawzi Jalal Masalma (23 ans) du camp d’Al-Azza et Mustafa Rami Hammad (22 ans) du camp d’Al-Azza. Aida, dans le nord, après avoir perquisitionné, fouillé et saccagé les contenus des maisons de leurs familles.

La source a ajouté que les forces d’occupation ont attaqué un certain nombre de maisons de citoyens, dans le camp d’Al-Azza de la famille Al-Hammouz, et une autre dans la rue Al-Saff au centre de Bethléem, dont les propriétaires étaient connus sous le nom de citoyen Al-Harimi, et les a fouillées et altéré leur contenu.

Les forces d’occupation ont également maltraité les membres de la famille d’Ibrahim Zawahra (70 ans), lorsqu’elles ont fait irruption dans la maison située à la périphérie du camp de Dheisheh, où elles l’ont fait sortir alors qu’il était malade, dans le froid glacial et la pluie.

À Tulkarem, les forces d’occupation nazie sioniste ont arrêté, jeudi à l’aube, deux prisonniers libérés du village d’Anabta, à l’est de Tulkarem.

Des sources locales ont indiqué que les forces d’occupation ont arrêté les deux prisonniers libérés, Amir Hanoun et Imad Najjar, après avoir perquisitionné les maisons de leurs familles dans la ville.

À Ramallah, jeudi, les forces d’occupation terroriste sioniste ont arrêté un jeune homme de la ville de Silwad, à l’est de Ramallah.

Des sources locales ont rapporté que les forces d’occupation ont arrêté le jeune homme, Khaled Mahmoud Juma Hamed (20 ans), après avoir perquisitionné et fouillé la maison de sa famille.

À Naplouse, les forces d’occupation nazie sioniste ont arrêté, jeudi à l’aube, des citoyens au sud de Naplouse.

Une source locale a déclaré que les forces d’occupation ont pris d’assaut le village de Qaryut et la ville de Beita, au sud du gouvernorat de Naplouse, et ont arrêté le chef du conseil du village de Qaryut, Nidal Salah Badawi, et le jeune homme, Louay Hamayel, au domicile de sa famille. à Beita.

….Assassinat d’une femme palestinienne âgée brandissant un drapeau blanc.
jeudi 11-janvier-2024.

Le drapeau blanc que la vieille Palestinienne, Hala Khreis a brandi pour elle devant les tireurs d’élite de l’occupation nazie sioniste n’a pas aidé, alors ils ont ouvert le feu sur elle, l’assassinant devant son petit-fils et un certain nombre de personnes déplacées dans le nord de l’enclavé assiégée et dévastée.

Le crime, qui a ébranlé la conscience du monde après la diffusion d’un clip vidéo, s’est produit le 12 novembre dernier, lorsque des dizaines de personnes tentaient de quitter la zone, tout en brandissant des drapeaux blancs, sur les instructions de l’armée d’occupation.

Dans le clip vidéo, une femme âgée apparaît brandissant un drapeau blanc et, dans sa main, un enfant qui brandit également un drapeau blanc. Elle se trouvait devant un groupe de Palestiniens déplacés, tout à coup, un des soldats de l’occupation lui a tirée dessus et elle tombe au sol, couverte de son sang.

Dans son témoignage, la famille a confirmé que l’armée d’occupation nazie a délibérément tiré sur la martyre Hala, qui se trouvait à l’avant-garde du convoi de personnes déplacées qui a reçu de l’armée des instructions soudaines sur le terrain qui contredisaient la nature de la coordination avec la Croix-Rouge concernant le déplacement, le mouvement et ses trajectoires.

Le matin du 12 novembre 2023, la famille Khreis a reçu un appel téléphonique l’informant qu’il y avait une coordination entre la Croix-Rouge et l’armée d’occupation terroriste pour faciliter leur déplacement vers le sud de la bande de Gaza, et qu’il y avait un mouvement de personnes déplacées transportant des drapeaux blancs, dans le quartier de la rue Al-Nasr, en direction des couloirs menant au sud de la bande de Gaza.

C’est ainsi que le crime s’est produit.

Malak Al-Khatib, la nièce de la martyre Hala, qui l’accompagnait dans le convoi de personnes déplacées, raconte : « En fait, nous sommes sortis avec des drapeaux blancs et quand nous avons vu les véhicules sionistes, nous avons vu le premier char et nous n’avons pas été exposés au feu, nous étions donc rassurés quant à la coordination.

Elle a poursuivi : « Nous avons continué à marcher et ma tante Hala était devant. » À ce moment-là, j’ai entendu un appel de l’armée d’occupation nazie aux déplacés leur demandant de marcher vers la gauche, alors que la coordination était initialement de continuer à avancer dans la rue Al Wahda », selon un témoignage publié par Al Jazeera.

Elle a déclaré qu’elle avait alors appelé les déplacés à se déplacer vers la gauche, indiquant que sa tante allait changer de direction, mais elle a rapidement été exposée aux tirs des tireurs d’élite de l’occupation et a été tuée.

Elle dit : La scène a été très difficile pour moi et notre famille. Nous avons toujours vu ces scènes sur Internet, mais nous ne nous attendions jamais à les vivre en réalité.

Malak a confirmé que les tirs sur les personnes déplacées ont continué après que sa tante a été abattue et qu’elle n’arrive toujours pas à comprendre qu’elles sont encore en vie.

L’enfant Tim.

Elle a déclaré que l’enfant qui était avec sa tante était son petit-fils, Tim (5 ans), et qu’il portait également le drapeau blanc. Sa mère a perdu contact avec son fils jusqu’à ce que nous apprenions qu’il était parti vers le sud de la bande de Gaza.

Elle a expliqué qu’ils ne connaissaient pas le sort de Tim, après son déplacement vers les gouvernorats du centre et du sud de la bande de Gaza, et a appelé le monde à mettre fin à l’agression génocidaire sioniste contre Gaza.

Malak a mentionné que sa tante était très triste avant son martyre, à cause de la perte de proches dans cette guerre, et ils ne s’attendaient pas à ce qu’elle devienne martyre le lendemain.

Elle a appelé les organisations de défense des droits humains et la Croix-Rouge à rendre Tim à ses parents et a exigé une enquête internationale sur le meurtre de sa tante, qui est considéré comme un crime explicite passible de la peine capitale.

Témoignage de la mère de l’enfant.

Quant à la mère de l’enfant Taim, Heba Khreis, elle a déclaré : Elle avait l’intention de rejoindre sa famille, lorsqu’ils quitteraient la maison. Soudain, après leur départ, elle a entendu des coups de feu et des cris de gens. En sortant, elle a trouvé un voisin qui portait sa mère après qu’elle a été abattue.

Elle a ajouté : « Ma mère a été exécutée alors que mon fils Taim lui tenait la main, et je ne connaissais pas le sort de mon fils après cela. »

Elle a rapporté qu’ils avaient essayé de prodiguer les premiers soins à sa mère à la maison, mais qu’elle était décédée des suites d’une hémorragie abondante.

Elle a indiqué qu’elle et son mari avaient cherché son fils dans les rues, malgré la présence de véhicules d’occupation sioniste, mais qu’elle n’avait pas réussi à le retrouver.

Plus tard, la famille de Tim a appris qu’il se trouvait avec une famille qui avait réussi à fuir vers le sud de la bande de Gaza, mais depuis l’incident du 12 novembre, sa famille n’avait pas pu le rencontrer jusqu’à ce moment-là.

La mère de Taim a appelé les institutions internationales et les organisations de défense des droits humains à intervenir, pour récupérer son enfant, dans le sud de la bande de Gaza.

….L’occupation poursuit ses crimes en rasant les terres au bulldozer et en démolissant les installations palestiniennes en Cisjordanie.
mercredi 10-janvier-2024.

Aujourd’hui, mercredi, les forces d’occupation israéliennes ont rasé au bulldozer une superficie de 6 dunums (un dunum équivaut à mille mètres carrés) dans le quartier de « Tel Rumeida », au centre de la ville d’Hébron, au sud de la Cisjordanie occupée. .

Le maire d’Hébron, Tayseer Abu Sneineh, a déclaré dans des déclarations à l’agence de presse officielle palestinienne « Wafa » que les mécanismes d’occupation ont détruit au bulldozer le terrain appartenant à la municipalité, planté de 50 oliviers vivaces et situé entre la « Karantina ». » au sud, et la zone « Tel Rumeida » en vue de s’en emparer, en plus d’ériger un portail en fer à l’entrée du terrain.

Abou Sneina a souligné que « cette attaque constitue un indicateur dangereux qui met en garde contre davantage de violations et d’agressions », expliquant que la municipalité suit l’affaire légalement à travers son équipe juridique, appelant la communauté internationale à assumer ses responsabilités et à contrecarrer les plans de l’occupation visant à judaïser Hébron.

Aujourd’hui mercredi, les forces d’occupation israéliennes ont rasé au bulldozer deux dounams dans la région de « Khalayel Al-Lawz », au sud-est de « Bethléem », dans le sud de la Cisjordanie.

Le directeur du bureau de la « Commission de résistance au mur et aux implantations » à Bethléem, Hassan Brijiyeh, a déclaré dans des déclarations à la presse que l’occupation avait détruit au bulldozer deux dounams de terre appartenant au citoyen Omar Ismail Issa.

Il est à noter que la zone de « Khalayel Al-Lawz » est soumise depuis un certain temps à une attaque de colonies, représentée par le nivellement des terres et des attaques contre les maisons des citoyens.

Les forces d’occupation israéliennes ont démoli deux installations commerciales dans la ville de Kifl Haris, au nord-ouest de Salfit, dans le nord de la Cisjordanie.

Des sources locales ont rapporté que les deux installations sont un lave-auto et une crèche appartenant au citoyen Muhammad Mansour. Elles ont ajouté que l’occupation mène des opérations de démolition répétées dans la place située dans la rue principale près de la colonie « Arael »..

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french wafa.ps

flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccie,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb,météo,wafa

 

Mouharram,safar,Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,Chabann,Ramadann, cha’oual,Dhou èl Qidah,Dhoul hidjah

https://french.palinfo.com/feed/ E-mail: info@palinfo.com
https://french.wafa.ps/Pages/LastNews
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss
https://www.algerie360.com/rss
extension : Feedbro

#palestine #gaza #jerusalem #alaqsa #rabbin #sioniste #juif #hebron #cisjordanie #Bethléem #Naplouse #jenine #liban #jericho #Tulkarem #Qalqiliya #Beitunia #Beyrouth #Ramallah #Rafah #colon