Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Jeudi 29 joumada at Thani 1445, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Jeudi 29 joumada at Thani 1445, sur MouslimRadio.


L'agence de presse palestinienne 'WAFA

Assalam aleykoum,

Voici le Flash info pour le Jeudi 29 Joumada At’sèni 1445.

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres de l’agence de presse palestinienne ‘WAFA’.
.
..
….
…..Deux responsables européens soutiennent l’Afrique du Sud pour poursuivre l’occupation sioniste.
mercredi 10-janvier-2024.

Deux responsables européens ont soutenu la plainte déposée par l’Afrique du Sud, devant la Cour internationale de Justice (CPI), concernant l’implication de l’occupation sioniste (Israël) dans la commission d’« actes de génocide » dans le cadre de son agression barbare contre la bande de Gaza.

La vice-Première ministre belge a déclaré : Son pays ne peut rester silencieux face à la menace lancée par Israël (l’entité usurpatrice sioniste) de « génocide » dans la bande de Gaza, et a indiqué qu’elle soumettrait une proposition à son gouvernement pour se joindre à l’Afrique du Sud, dans le dépôt d’une plainte contre Tel-Aviv devant la CPI de La Haye.

De Sutter, représentant du Parti Vert flamand au sein de la coalition au pouvoir, a déclaré dans un communiqué sur la plateforme « X » que la Belgique ne devrait pas se contenter d’assister aux souffrances du peuple palestinien à Gaza, sans rien faire.

Il a appelé à soutenir le procès intenté par l’Afrique du Sud devant la CPI, qui accuse l’occupation ( Israël) d’avoir commis un « génocide », sans précédent, contre la bande de Gaza.

Il est à noter que De Sutter avait précédemment appelé à la nécessité de boycotter Israël en raison de l’agression contre Gaza, où l’armée d’occupation nazie sioniste largue des bombes comme une pluie sur les civils.

À la fin de l’année dernière, l’Afrique du Sud a intenté une action en justice contre Israël devant la plus haute juridiction des Nations Unies, l’accusant d’avoir commis un génocide dans la bande de Gaza. Les audiences devraient avoir lieu au tribunal, les 11 et 12 janvier.

Pour sa part, l’ancien leader du Parti travailliste britannique Jeremy Corbyn a appelé le gouvernement britannique à soutenir la plainte déposée par l’Afrique du Sud devant la Cour internationale de Justice concernant l’implication d’Israël dans la commission d’« actes de génocide » dans le cadre de son agression contre la bande de Gaza.

« Chaque jour, des atrocités indescriptibles sont commises à Gaza », a écrit Corbyn sur la plateforme X. Des millions de personnes dans le monde soutiennent les efforts de l’Afrique du Sud pour demander des comptes à Israël. Pourquoi notre gouvernement ne peut-il pas faire cela ? C’était après une intervention qu’il avait faite au Parlement.

Dans une interview avec le journaliste Piers Morgan en novembre dernier, on a demandé à Corbyn, pas moins de 15 fois, s’il qualifierait le Mouvement de résistance islamique (Hamas) de terroriste parce qu’il refusait de le désigner ainsi.

Corbyn avait auparavant adressé de sévères critiques aux politiciens britanniques, affirmant qu’ils donnaient le feu vert à l’occupation (Israël) pour « anéantir » la bande de Gaza, et soulignait que les politiciens de son pays devaient être cohérents avec le principe du droit de chacun à la vie.

Corbyn a participé à une marche dans la capitale, Londres, en novembre, déclarant son refus de tuer des civils et exigeant la fin de la guerre et du siège de la bande de Gaza.

Dans une interview avec Al Jazeera Net à l’époque, Corbyn avait souligné la nécessité d’entendre des voix soutenir l’arrêt de l’escalade et appeler à la paix, « mais nos dirigeants politiques donnent plutôt le feu vert pour anéantir la bande de Gaza ».

Dans son procès, l’Afrique du Sud se concentre sur la convention sur le génocide signée par les deux pays et estime que les juges de l’ONU doivent d’abord émettre un ordre mettant fin rapidement à la guerre contre les Palestiniens, afin de protéger leurs droits.

Il convient de noter que les décisions de la CPI internationale sont généralement contraignantes, mais que les juges n’ont pas le pouvoir d’imposer l’application de ces décisions à l’État condamné.

….Le Hezbollah dément l’annonce d’Israël de cibler le responsable de drones.
mercredi 10-janvier-2024.

Hier soir, mardi, le Hezbollah libanais a démenti l’affirmation de l’armée d’occupation israélienne selon laquelle elle aurait assassiné le responsable de l’unité de drones et responsable de l’armée de l’air, Ali Hussein Burji, dans un contexte d’affrontements croissants entre les deux parties, qui menacent l’expansion du conflit.

Le parti a déclaré dans un communiqué : « L’autorité de radiodiffusion de l’entité sioniste et le porte-parole militaire de l’armée d’occupation israélienne ont affirmé que l’ennemi avait assassiné ce qu’il appelait parfois le responsable de l’unité de drones du Hezbollah et le responsable de l’armée de l’air à d’autres moments. »

Le communiqué ajoute : « Le responsable de l’unité de l’armée de l’air du parti n’a jamais fait l’objet d’une tentative d’assassinat, comme le prétend l’ennemi. »

Le porte-parole militaire de l’armée d’occupation, Daniel Hagari, a affirmé que le responsable de l’unité de drones du Hezbollah avait été assassiné par des frappes aériennes au sud du Liban, quelques heures après avoir annoncé qu’il avait mené une attaque contre une base militaire dans le nord de la Palestine occupée.

Hagari a déclaré, selon ce qui a été rapporté par le journal israélien Yedioth Ahronoth sur son site Internet : « Nous l’avons pris pour cible à l’aide d’un avion de l’armée de l’air israélienne ». « Brji a mené des dizaines d’attaques contre Israël à l’aide de drones. »

Plus tôt, le ministre israélien des Affaires étrangères, Israel Katz, avait annoncé, dans une interview télévisée, qu’Israël était à l’origine de l’assassinat du chef du Hezbollah Wissam al-Tawil avant-hier.

Selon les observateurs, la situation dans laquelle le Hezbollah maintenait des règles d’engagement spécifiques dans la confrontation militaire avec Israël, en tant que front soutenant la bande de Gaza, s’est effondrée avec l’expansion des combats avec Israël, suite aux assassinats qu’il a perpétrés au Liban.

Les affrontements entre les deux parties se sont intensifiés après l’assassinat par Israël de Saleh Al-Arouri, chef adjoint du bureau politique du Hamas dans la banlieue sud de Beyrouth, le 2 janvier, et de l’éminent commandant du Hezbollah, Wissam Tawil, dans un raid israélien qui a visé sa voiture dans le sud du Liban lundi.

Hier soir, une chaîne officielle israélienne a rapporté que le ministère de la Santé avait ordonné aux hôpitaux du nord de se préparer à accueillir des milliers de blessés, sur fond d’escalade croissante avec le Hezbollah libanais.

La chaîne Kan, affiliée à la Société de radiodiffusion israélienne (officielle), a déclaré que le directeur général du ministère de la Santé, Moshe Bar Siman Tov, avait ordonné à tous les hôpitaux de pouvoir passer en mode d’urgence dans les 24 heures suivant la demande de le faire.

….L’Holocauste à Gaza… les crimes horribles de l’agression nazie sioniste s’intensifient pour le 96e jour.
mercredi 10-janvier-2024.

Les forces armées d’occupation nazie sioniste continuent de perpétrer l’Holocauste à Gaza, pour le 96ème jour consécutif, en lançant des dizaines de frappes aériennes, de tirs d’artillerie et de ceintures de feu, tout en commettant des massacres sanglants contre des civils et des crimes horribles dans les zones d’incursion à l’intérieur, dans le cadre du crime de génocide, dans un contexte humanitaire catastrophique suite au siège et au déplacement de plus de 90% de la population.

Nos correspondants ont rapporté que les avions et l’artillerie d’occupation terroriste nazie ont poursuivi leurs raids et leurs violents bombardements, mardi, sur diverses parties de la bande de Gaza, ciblant des maisons, des communautés, des installations et des rues, tuant des centaines de martyrs et de blessés.

Un citoyen a été tué et un autre blessé dans un bombardement sioniste, à proximité du complexe médical d’Al-Shifa, tôt mardi matin.

Cinq martyrs ont été récupérés dans le sud du quartier d’Al-Zaytoun, après avoir été pris pour cible, par des véhicules d’occupation qui ont pénétré dans les environs du rond-point du Koweït à Gaza.

Au moins 15 citoyens ont été tués et d’autres ont été blessés dans le bombardement, par l’aviation d’occupation sioniste, d’un appartement dans un immeuble résidentiel, à l’ouest de Rafah, au sud de la bande de Gaza.

Des sources médicales ont rapporté que 15 martyrs sont arrivés à l’hôpital koweïtien de Rafah, à la suite du bombardement d’occupation d’un appartement dans un immeuble résidentiel de la famille Nofal, dans le quartier de Tal Al-Sultan, à l’ouest de Rafah.

Un certain nombre de martyrs ont été tués et d’autres ont été blessés lors du bombardement de la maison de la famille Asalia à Jabalia, au nord de la bande de Gaza.

L’artillerie de l’occupation a bombardé les zones orientales de la ville de Khan Younis, au sud de la bande de Gaza.

Quatre civils ont été tués à la suite des bombardements d’occupation du camp d’Al-Maghazi, dans le centre de la bande de Gaza.

….Arrestation de 25 Palestiniens en Cisjordanie et le nombre de détenus s’élève à 5 755.
mercredi 10-janvier-2024.

D’hier soir jusqu’à mardi matin, les forces armées d’occupation ont arrêté au moins 25 palestiniens de Cisjordanie, dont d’anciens prisonniers. Les opérations d’arrestation ont été concentrées dans le gouvernorat de Bethléem, tandis que le reste des arrestations a été réparti entre les gouvernorats de : Jénine, Qalqilya, Ramallah, Naplouse, Tulkarem et Jérusalem.

La « Commission des prisonniers et ex-prisonniers » et le « Club des prisonniers » ont confirmé dans une déclaration commune, reçue par notre CPI, que « les forces armées d’occupation continuent de procéder à des incursions généralisées lors de campagnes d’arrestation, accompagnées d’abus généralisés, des passages à tabac sévères et des menaces contre les détenus et leurs familles, en plus des opérations de sabotage. .»

Ainsi, le nombre total d’arrestations, après le 7 octobre, selon le communiqué, s’est élevé à environ 5 755, et ce total comprend ceux qui ont été arrêtés à leur domicile, aux postes de contrôle militaires, ceux qui ont été contraints de se rendre sous la pression et ceux qui ont été arrêtés, qui étaient retenus en otages.

Le communiqué souligne que « les campagnes d’arrestations en cours et qui s’intensifient d’une manière sans précédent s’inscrivent dans le cadre de l’agression globale contre notre peuple et du génocide en cours à Gaza, après le 7 octobre, qui a ciblé tous les groupes d’une manière sans précédent ».

Il convient de noter que les forces armées d’occupation nazie sioniste ont mené une opération d’arrestation à grande échelle, de dimanche soir à lundi matin, ciblant au moins 40 citoyens palestiniens de Cisjordanie, dont d’anciens prisonniers.

….50 arrestations de journalistes palestiniens depuis le 7 octobre.
mercredi 10-janvier-2024.

Le Club des prisonniers palestiniens a confirmé mardi que le nombre d’arrestations de journalistes a atteint 50 après le 7 octobre, parmi lesquels l’occupation a continué à détenir 35 journalistes, et 20 d’entre eux ont été transférés en détention administrative.

Le Club des Prisonniers a déclaré, dans un communiqué consulté par le Centre Palestinien de la Douleur, dans lequel il examine les données les plus importantes sur les journalistes arrêtés après le 7 octobre, après la libération de la journaliste Diaa Al-Kahlot de la bande de Gaza, mardi , que l’occupation a visé les journalistes par une détention administrative, sous prétexte de (Un dossier secret), en plus du fait que la plupart des autres ont été inculpés contre eux, sous prétexte de ce qu’on appelle (incitation) sur les réseaux sociaux des sites.

Mardi, l’occupation a libéré le journaliste Al-Kahlot, qui avait été arrêté à Gaza, au mois de décembre, lors de l’invasion terrestre de Gaza, ainsi que des dizaines de citoyens, alors que l’armée d’occupation publiait délibérément des photos et des clips vidéo de détenus dans des conditions dégradantes pour la vie et dignité humaine.

Le Club des prisonniers a souligné que parmi les journalistes maintenus en détention, par l’occupation, se trouvait la journaliste Ikhlas Sawalha de Jénine, où elle a été transférée en détention administrative pendant 6 mois.

Torture et abus continus.

L’occupation a torturé et maltraité les journalistes, ainsi que tous les détenus arrêtés après le 7 octobre.

Le Club des Prisonniers a déclaré que l’un des journalistes détenus les plus éminents qui ont été victimes d’abus est le journaliste blessé Moaz Amarneh, qui souffre de conditions de santé difficiles et a besoin de soins de santé urgents, sachant que son métier a été transféré en détention administrative.

Le Club des prisonniers a ajouté : « Après le 7 octobre, l’occupation a intensifié les opérations d’arrestation de journalistes, dans le but de faire taire leurs voix, dans le cadre de l’approche de l’occupation visant à cibler la liberté d’opinion et d’expression. »

Crimes de disparition forcée.

Le Club des prisonniers a expliqué que parmi les journalistes détenus se trouvait le journaliste Moamen Sami Al-Halabi (27 ans), originaire de Gaza, marié et père de deux enfants, arrêté le 12 novembre de l’année dernière.

Il a expliqué qu’en ce qui concerne les détenus de Gaza parmi les journalistes, il peut y avoir d’autres chiffres que nous n’avons pas rapportés, d’autant plus que l’occupation continue de commettre des crimes de disparition forcée contre eux, notant que parmi les disparus se trouve le journaliste Nidal Al-Wahidi, dont le sort n’est pas clair depuis le 7 octobre.

La journaliste Sumaya Jawabra de Naplouse est toujours assignée à résidence depuis sa libération, en novembre, dans des conditions difficiles visant son travail journalistique.

….Abou Ubaida : Nous avons tué 22 soldats et détruit 42 véhicules au cours de la semaine dernière Gaza.
mercredi 10-janvier-2024.

Abou Ubaida, porte-parole des Brigades Al-Qassam, la branche militaire du mouvement Hamas, a annoncé mardi que les résistants des brigades avaient réussi à éliminer 22 soldats de l’armée d’occupation israélienne au cours de la semaine dernière.

Abou Ubaida a déclaré dans un rapport militaire : « La semaine dernière, les moudjahidines d’Al-Qassam ont réussi à détruire complètement ou partiellement 42 véhicules militaires israéliens et ont éliminé 22 soldats sionistes du point zéro. »

Il a ajouté : « Les moudjahidines de la Phalange ont tué et blessé des dizaines de personnes au cours de 52 missions militaires différentes, au cours desquelles les forces d’invasion sionistes ont été ciblées avec des missiles, des dispositifs anti-fortifications et antipersonnel, en plus des mitrailleuses et des armes de tireurs d’élite. »

Abou Ubaida a ajouté qu’ »une maison a explosé, quatre entrées de tunnels et un champ de mines ont explosé contre les soldats ennemis, et un missile sol-air a été tiré sur un hélicoptère dans le ciel de la bande de Gaza ». Selon le rapport militaire, « les moudjahidines d’Al-Qassam ont abattu un avion de reconnaissance Hermes 900 et ont saisi un avion Skylark et deux drones ».

Les combattants d’Al-Qassam ont également détruit le quartier général, les salles de commandement sur le terrain et les concentrations militaires ennemies avec des obus de mortier et des missiles à courte portée sur tous les axes de combat.

Abou Ubaida a souligné que « les Brigades Al-Qassam ont tiré un missile vers Tel-Aviv et ses environs ». Plus tôt mardi, les Brigades ont publié une vidéo du moment où leurs membres ont ciblé une force d’occupation avec des mitrailleuses et une jeep Hummer avec un missile antichar, au sud du quartier de Zaytoun dans la ville de Gaza.

L’occupation israélienne poursuit son agression contre la bande de Gaza depuis le 7 octobre dernier, avec le soutien américain et européen, alors que ses avions bombardent des hôpitaux, des bâtiments, des tours et des maisons de civils palestiniens, les détruisant au-dessus de la tête de leurs habitants et empêchant l’entrée d’eau, de nourriture, de médicaments et de carburant.

Le ministère de la Santé de Gaza a déclaré que l’agression en cours contre Gaza pendant 94 jours a entraîné la mort de 23 210 personnes et la blessure de 59 167 personnes, en plus de la destruction de vastes zones de la bande de Gaza et du déplacement d’environ 85 % de sa population de 2,3 millions d’habitants, laissant un quart de ses habitants confrontés à la famine.

….Des drones du Hezbollah attaquent le quartier général de l’occupation à Safed.
mardi 9-janvier-2024.

Le Hezbollah a annoncé avoir ciblé le quartier général de la région nord de l’armée d’occupation nazie sioniste, dans la ville de Safed occupée (base de Dado), avec plusieurs drones.

Le Hezbollah a déclaré dans un communiqué : Cette opération menée par la Résistance islamique s’inscrit dans le cadre d’une réponse au crime d’assassinat du grand leader martyr Cheikh Saleh Al-Arouri et de ses frères moudjahidines martyrs dans la banlieue sud de Beyrouth et au crime de l’assassinat du chef martyr, le frère Moudjahid Wissam Al-Taweel (Hajj Jawad). .

En soutien à notre inébranlable peuple palestinien dans la bande de Gaza et en soutien à sa vaillante et honorable résistance, les combattants de la Résistance islamique ont ciblé, à 9h30 le mardi 01/09/2024, le site d’Al-Malikiyah avec des armes appropriées, et a été directement touché.

D’autre part, les médias libanais ont rapporté que des avions d’occupation terroriste ont bombardé une voiture dans le sud du Liban aujourd’hui, entraînant la mort de trois personnes qui appartiendraient au Hezbollah..

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french wafa.ps

flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccie,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb,météo,wafa

 

Mouharram,safar,Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,Chabann,Ramadann, cha’oual,Dhou èl Qidah,Dhoul hidjah

https://french.palinfo.com/feed/ E-mail: info@palinfo.com
https://french.wafa.ps/Pages/LastNews
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss
https://www.algerie360.com/rss
extension : Feedbro

#palestine #gaza #jerusalem #alaqsa #rabbin #sioniste #juif #hebron #cisjordanie #Bethléem #Naplouse #jenine #liban #jericho #Tulkarem #Qalqiliya #Beitunia #Beyrouth #Ramallah #Rafah #colon