Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Samedi 24 joumada at Thani 1445, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Samedi 24 joumada at Thani 1445, sur MouslimRadio.


L'agence de presse palestinienne 'WAFA

Assalam aleykoum,

Voici le Flash info pour le Samedi 24 Joumada At’sèni 1445.

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres de l’agence de presse palestinienne ‘WAFA’.
.
..

….Plus de mille blessés… L’armée d’occupation annonce un bilan officiel de ses soldats blessés dans la bande de Gaza.

L’armée d’occupation a annoncé aujourd’hui jeudi avoir évacué plus de mille blessés depuis le début de l’offensive terrestre dans la bande de Gaza. Plus tôt jeudi, l’armée d’occupation a confirmé que 19 soldats avaient été blessés au cours des combats en cours à Gaza au cours des dernières 24 heures. Le bilan officiel de leurs blessés s’élève désormais à deux mille deux cent quatre-vingt-dix depuis le 7 octobre dernier, date du début de l’opération « Tempête de Jérusalem » et du début de l’agression contre Gaza, selon le site officiel de l’armée d’occupation.

De son côté, la résistance palestinienne a annoncé avoir mené plusieurs opérations ayant causé des morts et des blessés dans les rangs de l’armée d’occupation, y compris des opérations de tirs à bout portant, selon des déclarations distinctes publiées par les Brigades al-Qassam et brigades al-Quds.

Les Brigades al-Qassam, la branche militaire du Hamas, ont déclaré que leurs combattants avaient réussi à faire exploser deux engins explosifs dans deux unités de l’occupation retranchées à l’intérieur de bâtiments au centre de la bande de Gaza. Ils ont confirmé avoir fait exploser un engin explosif puissant au sein d’une unité sioniste retranchée à l’intérieur d’une maison, faisant un mort et un blessé au nord du camp d’al-Nusayrat, au centre de la bande de Gaza.

Les Brigades al-Qassam ont également ciblé quatre chars de l’occupation en utilisant des obus « Yassin 105 » dans les zones de « Al-Mahatta » et « Al-Kutayba » dans la ville de Khan Younis, au sud de la bande de Gaza, selon un autre communiqué.

De son côté, Saraya al-Quds, la branche militaire du Jihad islamique, a annoncé avoir bombardé la ville d’Ashkelon et les colonies du nord de la bande de Gaza avec une salve de roquettes. Ils ont également visé deux véhicules militaires sionistes avec des obus « RPG » à l’est du camp d’Al-Bureij, au centre de la bande de Gaza, selon une série de déclarations succinctes publiées jeudi.

Depuis le 7 octobre dernier, l’armée d’occupation israélienne mène une guerre dévastatrice à Gaza, faisant jusqu’à mercredi 22 438 morts et 57 614 blessés, la plupart étant des enfants et des femmes, et provoquant d’énormes destructions des infrastructures ainsi qu’une crise humanitaire sans précédent, selon les autorités locales et les Nations unies.

….22 438 morts et plus de 57 000 blessés suite à l’agression de l’occupation à Gaza.

Les forces d’occupation israéliennes ont perpétré 13 massacres contre des familles, faisant 125 morts et 318 blessés au cours des dernières 24 heures dans la bande de Gaza. Le porte-parole du ministère de la Santé, Ashraf al-Qudra, a déclaré lors d’une conférence de presse, au 90e jour de l’agression israélienne dévastatrice sur la bande de Gaza, que le bilan de l’agression depuis le 7 octobre dernier s’élève à 22 438 morts et 57 614 blessés.

Il a souligné que 70 % des victimes de l’agression israélienne sont des enfants et des femmes. Les violations israéliennes contre le système de santé ont conduit à la mort de 326 professionnels de la santé et à la destruction de 121 ambulances. L’occupation israélienne a délibérément ciblé 150 installations médicales, rendant 30 hôpitaux et 53 centres de santé inutilisables dans toutes les régions de la bande de Gaza.

Il a dénoncé la détention de 99 professionnels de la santé, dont des directeurs d’hôpitaux du nord de Gaza, dans des conditions inhumaines, avec torture physique et mentale. Il a également averti que le comportement criminel de l’occupation constituait une menace pour l’hôpital des martyrs d’Al-Aqsa et l’hôpital Al-Awda dans la région centrale.

Il a signalé que l’occupation israélienne visait le complexe médical Nasser et l’hôpital de l’espoir de la Croix-Rouge à Khan Younis, soulignant le danger constant. Il a appelé les institutions internationales à agir rapidement pour protéger les hôpitaux du sud de Gaza, assurer l’arrivée des blessés et des malades et garantir qu’une situation similaire ne se reproduise pas au complexe médical Al-Shifa.

Il a confirmé que, pendant les trois mois de l’agression israélienne continue, les infrastructures hospitalières de Gaza et du nord de Gaza avaient été délibérément détruites, révélant des efforts concertés avec l’OMS et des partenaires pour opérationnaliser le complexe médical Al-Shifa et le système de santé du nord de Gaza, fournir des médicaments, du carburant, et assurer la protection du personnel et des voies d’accès pour répondre aux besoins de 800 000 personnes.

Il a appelé les institutions internationales à envoyer des équipes médicales et des hôpitaux de campagne et à garantir leur arrivée dans toutes les régions de Gaza pour sauver des milliers de blessés. Il a indiqué que 1,9 million de déplacés sont confrontés à la famine, à la propagation des épidémies, au manque de logement, d’eau, de nourriture et de médicaments.

Il a averti d’une catastrophe sanitaire, humanitaire et environnementale inimaginable dans la ville de Rafah après le déplacement de plus de la moitié de la population de Gaza vers celle-ci, dans des conditions difficiles de défaillance des services de santé, environnementaux, et de manque des conditions de vie de base. Il a appelé les organisations internationales à mettre en place des mécanismes efficaces pour s’acquitter de leurs responsabilités humanitaires nécessaires pour prévenir la catastrophe humanitaire, sanitaire et environnementale dans les centres d’hébergement, assurer des soins de santé adéquats et une alimentation appropriée pour les enfants, les femmes enceintes et les patients chroniques.

Il a souligné que le ministère de la Santé a réussi à établir 35 points médicaux avec des ressources limitées pour surveiller la santé des déplacés dans les centres d’hébergement à Rafah, cherchant avec ses partenaires à établir davantage de points médicaux dans la région centrale, à Khan Younis et Rafah. Il a noté que le faible niveau d’entrée des aides médicales dans la bande de Gaza confirme que l’occupation israélienne l’utilise comme arme pour tuer les blessés, appelant les différentes parties à mettre en place des mécanismes efficaces capables de répondre à nos besoins urgents et critiques pour sauver la vie de milliers de blessés et de malades.

….La résistance continue de faire face aux forces d’occupation sur les axes d’infiltration à Gaza.

Les Brigades al-Qassam et les factions de la résistance continuent de faire face aux forces de l’occupation sioniste dans les axes d’infiltration de la bande de Gaza.
Les Brigades al-Qassam ont réussi à faire exploser une charge explosive puissante au sein d’une force israélienne déployée dans une maison, causant des pertes humaines au nord du camp d’al-Nusayrat au centre de la bande de Gaza.

Les Brigades al-Qassam ont ciblé un rassemblement de véhicules et de soldats de l’occupation à Khan Younis, dans le sud de la bande de Gaza, avec des obus de mortier. Elles ont également annoncé la destruction d’un char d’assaut sioniste de type Merkava avec des obus « Yassin 105 » au nord de la ville de Khan Younis, dans le sud de la bande de Gaza.

Les Brigades al-Qassam ont détruit une autre tank Merkava avec une charge « Shouadh » à l’ouest d’Al-Maghazi au centre de la bande de Gaza. De son côté, Saraya al-Quds a annoncé avoir bombardé Ashkelon et les implantations du nord de la bande de Gaza avec une salve de roquettes.

….L’armée israélienne d’occupation ferme l’entrée d’un village, à l’est de Ramallah, pour trois jours.

Ramallah, le 5 janvier 2024, WAFS – Les forces d’occupation israéliennes ont fermé vendredi, l’entrée principale du village de Burqa, à l’est de Ramallah, pendant trois jours, ont rapporté des sources locales.

Les sources ont expliqué que l’occupation a fermé cet après-midi les principales entrées du village de Burqa, et a érigé des postes de contrôle militaires et envoyé des renforts sur place.

Elles ont indiqué que les forces militaires d’occupation ont fouillé les véhicules qui tentaient d’entrer ou de sortir du village et ont vérifié les cartes d’identité des passagers.

Les sources ont souligné que l’armée d’occupation a informé les citoyens que la fermeture du village de Burqa se poursuivrait pendant trois jours, et cette mesure a provoqué l’embouteillage des véhicules des citoyens des deux côtés du poste de contrôle militaire, les empêchant d’entrer ou de sortir de Burqa.

….Plusieurs cas par suffocation lors d’affrontements avec l’occupation au sud de Naplouse.

Naplouse, le 5 janvier 2024, WAFA- Plusieurs citoyens ont été asphyxiés lors d’affrontements avec les forces d’occupation israéliennes dans le village de Madama, au sud de Naplouse, au nord de la Cisjordanie occupée.

Wajih Al-Qat, chef du conseil du village, a déclaré à l’Agence de presse WAFA, que d’importantes forces de l’armée d’occupation ont pris d’assaut le village et ont tiré au hasard des balles réelles sur les maisons et des bombes lacrymogènes empoisonnées, provoquant l’étouffement d’un certain nombre de citoyens.

Al-Qat a souligné que les forces d’occupation ont encerclé les citoyens dans la mosquée du village pendant la prière de l’après-midi et d’une cérémonie funéraire dans la salle du conseil du village, et ont tiré sur eux des bombes à gaz et assourdissantes, ce qui a fait briser les fenêtres de la salle.

….Un Palestinien massacré et d’autres blessés dans un bombardement israélien sur Khan Younis.

Khan Younis, le 5 janvier 2024, WAFA- Au moins un palestinien a été tué et plusieurs autres ont été grièvement blessés aujourd’hui lors d’une frappe aérienne israélienne qui a visé un groupe de civils à Khan Younis, dans le sud de la bande de Gaza, selon des sources médicales.

Des drones israéliens ont lancé au moins un missile vers un groupe de civils près de l’hôpital européen de la ville, entraînant le meurtre d’un individu et des blessés.

Depuis les petites heures de ce matin, les troupes d’occupation ont intensifié leurs attaques contre les abords de plusieurs hôpitaux, dont l’hôpital européen et l’hôpital Al-Amal, ce dernier étant affilié à la Société palestinienne du Croissant-Rouge, ainsi que le Complexe médical Nasser.

Les bombardements intensifs israéliens ont également visé l’unité de soins intensifs de l’hôpital des martyrs d’Al-Aqsa à Deir al-Balah, au centre de Gaza.

Entre-temps, un certain nombre de Palestiniens, principalement des femmes et des enfants, ont été blessés lors d’une frappe aérienne israélienne qui a visé une résidence dans le quartier Jourat al-Aqad à Khan Younis.

En outre, des avions de guerre ont mené des frappes aériennes sur des maisons et des appartements résidentiels appartenant à des familles, notamment les familles Muslim et Al-Bardini, dans le camp de réfugiés d’Al-Maghazi, au centre de Gaza, faisant des dizaines de blessés.

La ville de Khuza’a, à l’est de Khan Younis, a également été le théâtre d’intenses bombardements de l’artillerie israélienne.

.Due aux mesures israéliennes, seuls 15 mille palestiniens peuvent prier dans la mosquée Al-Aqsa.

Jérusalem, le 5 janvier 2024, WAFA- Seuls 15 000 personnes ont accompli la prière du vendredi dans la mosquée bénie d’Al-Aqsa, en raison des mesures d’occupation israéliennes et de l’interdiction aux fidèles d’atteindre la mosquée pour accomplir leurs prières.

Le Département des dotations islamiques a rapporté que les mesures d’occupation en plus des postes de contrôle militaires qui entourent la ville de Jérusalem et empêchent les citoyens du reste des gouvernorats de Cisjordanie d’atteindre la mosquée Al-Aqsa, ont empêché des milliers de fidèles d’entrer dans la mosquée bénie, depuis le début de l’agression israélienne contre notre peuple le 7 octobre dernier.

Afin d’interdire la prière des fideles dans la mosquée d’Al-Aqsa, les forces d’occupation ont entravé la circulation des citoyens aux portes de la vieille ville de Jérusalem, selon des sources locales.

Les forces d’occupation ont déployé d’importants agents policiers à proximité de Wadi al-Jooz, à côté de la vieille ville et aux portes, et n’ont autorisé l’entrée que des habitants de la vieille ville.

En sus de leur présence intensive, les soldats d’occupation ont également réprimé les fidèles venant du quartier de Wadi Al-Jooz en direction de la mosquée Al-Aqsa à pied.

Des sources locales ont rapporté que les forces d’occupation ont attaqué des fidèles, des passants et des journalistes, et leur ont tiré des grenades assourdissantes, des gaz lacrymogènes et des eaux usées, blessant un certain nombre d’entre eux.

Une vidéo montrait les forces d’occupation attaquant une femme alors qu’elle tentait d’atteindre la mosquée Al-Aqsa pour accomplir la prière du vendredi par la Porte des Lions.

…..Des milliers de Jordaniens manifestent en protestation contre l’agression israélienne contre Gaza.

Amman, le 5 janvier 2024, WAFA- Des milliers de Jordaniens ont participé dans le Royaume hachémite, pour le treizième vendredi consécutif, à des manifestations de colère, en vue de montrer le soutien à la Palestine et de condamner l’agression israélienne.

Une marche massive a été organisée devant la mosquée Al-Husseini, au cours de laquelle les participants ont dénoncé les crimes commis par les forces d’occupation contre le peuple palestinien dans la bande de Gaza et dans les villes de Cisjordanie, ainsi que leurs attaques contre les mosquées, les églises, écoles, hôpitaux et infrastructures.

Ils ont appelé à une action internationale et arabe efficace contre la brutale agression israélienne, dénonçant le silence international face à cette agression et la politique de deux poids, deux mesures.

Les participants ont brandi des banderoles et des images qui reflètent l’horreur du crime israélien contre le peuple palestinien sans défense, appelant la communauté internationale et les organismes de défense des droits de l’homme à briser leur silence.

Ils ont souligné que ce que font les forces d’occupation est totalement incompatible avec les normes internationales, les traditions, les lois et les valeurs des droits de l’homme, mettant l’accent sur la nécessité d’adopter une position unifiée concernant ce qui se passe sur le terrain en termes de massacres du peuple palestinien.

Ils ont également souligné la nécessité de soutenir la population de Gaza et d’ouvrir des couloirs sûrs pour acheminer une aide humanitaire d’urgence à la population de l’enclave côtier, qui est soumise aux pires formes de génocide et de déplacement forcé.

….12 palestiniens capturés par les forces d’occupation en Cisjordanie.

Ramallah, le 5 janvier 2024, WAFA- Au moins 12 Palestiniens ont été arrêtés par l’armée d’occupation israélienne de diverses régions de la Cisjordanie occupée au cours des dernières 24 heures, selon un communiqué conjoint de la Commission des affaires des prisonniers et ex-prisonniers et du Club des prisonniers palestiniens.

Selon le communiqué, les forces d’occupation israéliennes poursuivent leurs vastes campagnes d’invasions, de harcèlement et de tirs directs visant à tuer lors des opérations d’arrestation. Il a également noté les actes de vandalisme commis par les soldats d’occupation lors de leurs incursions dans les maisons de civils palestiniens.

Les deux institutions ont indiqué que le nombre total de Palestiniens arrêtés depuis le début de l’agression israélienne totale contre le peuple palestinien le 7 octobre a dépassé 5 660. Ce chiffre englobe les personnes détenues chez elles, aux postes de contrôle militaires, celles qui se sont rendues sous la pression et les personnes prises en otages.

Le communiqué donne en outre un aperçu du statut des détenus, y compris ceux toujours détenus par l’occupation israélienne et ceux libérés par la suite.

…..Plus de 13 Palestiniens tués dans des frappes aériennes israéliennes sur Jabalia et Khan Younis.

Gaza, le 5 janvier 2024, WAFA- Au moins 13 Palestiniens ont été massacrés ce vendredi dans un barrage de frappes aériennes israéliennes visant le camp de réfugiés de Jabaliya et la ville de Khan Younis dans la bande de Gaza, alors que la campagne de génocide israélienne sur l’enclave marque son 91e jour consécutif.

Dans le nord de Gaza, cinq personnes auraient été tuées lorsque des drones israéliens ont ciblé le cimetière d’Al-Falouja, à l’ouest du camp de réfugiés de Jabaliya. Les attaques israéliennes ont également entraîné des destructions massives de biens.

Dans l’intervalle, les troupes d’occupation poursuivent leurs bombardements aériens et d’artillerie sur des maisons d’habitation, des bâtiments et des tentes de personnes déplacées à Khan Younis, dans le sud de la bande de Gaza. Les dernières attaques ont entraîné la mort d’au moins huit civils et plusieurs blessés depuis les premières heures de la journée.

Pendant ce temps, l’armée d’occupation israélienne a lancé des grenades fumigènes dans la ville d’Al-Zawaida, dans le centre de Gaza, tandis que des drones israéliens sans pilote ont tiré avec persistance à balles réelles sur des civils dans diverses zones du centre de Gaza, faisant plusieurs blessés.

Dans un bilan provisoire, l’agression israélienne en cours contre la bande de Gaza depuis 91 jours a fait plus de 22 430 morts, dont 9 730 enfants et 6 830 femmes. En outre, plus de 7 000 personnes sont portées disparues et plus de 57 600 sont blessées.

.Israël renouvelle ses bombardements à proximité de l’hôpital Al-Amal à Khan Younis.

Gaza, le 5 janvier 2024, WAFA- La Société du Croissant-Rouge palestinien a rapporté ce matin que l’artillerie israélienne a repris son tir à proximité de l’hôpital Al-Amal, une filiale de la Société, situé dans la ville de Khan Younis, dans le le sud de la bande de Gaza.

Les bombardements israéliennes ont persisté à proximité de l’hôpital, a indiqué le Croissant-Rouge, accompagnées de tirs continus de drones israéliens.

Hier soir, le PRCS a lancé un appel urgent à la communauté internationale et au Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge pour qu’ils interviennent immédiatement afin de protéger l’hôpital Al-Amal de la Société et ses locaux dans la bande de Gaza, au milieu des frappes aériennes israéliennes en cours.

Cela comprend la protection du personnel médical, des patients et d’environ 14 000 personnes déplacées internes cherchant refuge à l’hôpital, le tout conformément au droit international humanitaire et à la Quatrième Convention de Genève, a indiqué la société dans un communiqué de presse.

Le PRCS a exprimé sa profonde préoccupation face aux attaques répétées par les forces d’occupation israéliennes contre ses locaux et l’hôpital Al-Amal, une filiale de la société, dans la ville de Khan Younis, dans la bande de Gaza.

Le Croissant-Rouge a rapporté que les troupes d’occupation israéliennes avaient bombardé plusieurs étages de son quartier général au cours des quatre derniers jours, le dernier bombardement ayant eu lieu ce matin.

Selon le communiqué, le ciblage direct du bâtiment de la Société a entraîné le meurtre de sept personnes déplacées, dont un nourrisson de cinq jours, et en a blessé 11 autres.

En plus des victimes dans les locaux de la société, les frappes aériennes israéliennes ont frappé des dizaines de bâtiments résidentiels et des rassemblements de personnes à proximité ou autour de l’hôpital, faisant des dizaines de victimes supplémentaires, notamment des personnes déplacées cherchant refuge dans les locaux du PRCS.

La société a souligné que les frappes aériennes israéliennes ont également détruit sa station de transmission de communication, le seul moyen de communication restant après la cessation de divers services de télécommunications dans la province de Khan Younis. Cela entrave considérablement la capacité des équipes médicales d’urgence à répondre aux blessés, aux patients et aux cas humanitaires.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french wafa.ps

flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccie,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb,météo,wafa

 

Mouharram,safar,Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,Chabann,Ramadann, cha’oual,Dhou èl Qidah,Dhoul hidjah

https://french.palinfo.com/feed/ E-mail: info@palinfo.com
https://french.wafa.ps/Pages/LastNews
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss
https://www.algerie360.com/rss
extension : Feedbro

#palestine #gaza #jerusalem #alaqsa #rabbin #sioniste #juif #hebron #cisjordanie #Bethléem #Naplouse #jenine #liban #jericho #Tulkarem #Qalqiliya #Beitunia #Beyrouth #Ramallah #Rafah #colon