Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Vendredi 23 joumada at Thani 1445, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Vendredi 23 joumada at Thani 1445, sur MouslimRadio.


L'agence de presse palestinienne 'WAFA

Assalam aleykoum,

Voici le Flash info pour le Vendredi 23 Joumada At’sèni 1445.

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres de l’agence de presse palestinienne ‘WAFA’.
.
..

….Les médias du gouvernement mettent en garde contre les tentatives de l’occupation d’adopter un plan visant à déplacer notre peuple à Gaza.

Le Bureau des Médias du Gouvernement a condamné dans les termes les plus fermes la complicité des États-Unis d’Amérique et d’autres pays européens et occidentaux avec l’occupation nazie sioniste, dans leur accord voilé pour adopter un plan de déplacement du peuple palestinien de la bande de Gaza, dans un nouveau cadre de crime qui montre l’intention malveillante du régime occidental officiel et immoral.

Le bureau des médias du gouvernement a déclaré jeudi dans un communiqué : Ce plan malveillant rappelle le crime majeur commis par la Grande-Bretagne, en adoptant la malheureuse Déclaration Balfour en 1917, sur laquelle a été construite la Nakba palestinienne en 1948, dont notre peuple palestinien a souffert et a goûté aux malheurs, au cours de 75 ans, une année de meurtres, de déplacements et de privation de droits, après l’établissement de l’entité occupante sur la terre de Palestine.

Le bureau a tenu les pays européens et occidentaux, en particulier les États-Unis d’Amérique, entièrement responsables des résultats catastrophiques résultant de ce nouveau crime destiné à être répercuté contre le peuple palestinien, en le déplaçant de ses terres vers la République arabe d’Égypte et d’autres pays.

Il a réitéré que la Grande-Bretagne est tenue responsable du crime odieux qu’est la malheureuse Déclaration Balfour, et nous appelons chacun d’entre eux à s’excuser pour ces erreurs historiques catastrophiques, à indemniser notre peuple palestinien pour ces souffrances continues, et nous exigeons qu’elle mette fin à l’occupation de la terre de Palestine.

Les fuites et les déclarations sionistes se sont poursuivies selon lesquelles l’entité d’occupation poursuivrait son projet de déplacer notre peuple de Gaza, en collusion avec de nombreux pays, ce qui a été rejeté par les différentes masses et forces palestiniennes.

….Médias du gouvernement à Gaza : L’occupation a largué plus de 3 bombes nucléaires sur Gaza.

Le bureau des médias du gouvernement à Gaza a confirmé, mercredi, que l’armée d’occupation nazie sioniste a bombardé la bande de Gaza avec plus de 45 000 missiles et bombes, pesant plus de 65 000 tonnes d’explosifs, « ce qui est plus dense et puissant de 3 bombes nucléaires ».

Le bureau a déclaré dans un communiqué publié par notre CPI : « Les avions d’occupation nazie sioniste ont largué plus de 45 000 missiles et bombes géantes sur la bande de Gaza, pendant la guerre génocidaire globale, dont certains pesaient 2 000 livres d’explosifs. »

Il a noté que « l’occupation a délibérément bombardé des places résidentielles entières, ce qui a entraîné la mort de centaines de martyrs en un seul bombardement ».

Il a expliqué en disant : « Le poids des explosifs largués par l’armée d’occupation, par ses avions sur la bande de Gaza, a dépassé 65 000 tonnes, ce qui est plus que le poids et la puissance de 3 bombes nucléaires comme celles qui ont été larguées sur la ville japonaise d’Hiroshima. »

Il a souligné qu’« environ les deux tiers des bombes et des missiles largués par les avions d’occupation nazie sur les villes de Gaza étaient des bombes non guidées et imprécises ce qui indique l’intention de l’occupation de commettre des massacres aveugles et injustifiés, ce qui est une évidence. et une violation flagrante du droit international et de divers accords internationaux.

Il a expliqué que « les armes interdites au niveau international les plus importantes utilisées par l’armée d’occupation contre les civils, les enfants et les femmes dans la bande de Gaza sont les bombes anti-bunker BLU-113, les bombes anti-bunker BLU-109 et les bombes anti-bunker SDBS ». Les bombes américaines GBU-28, les missiles Halper, les bombes guidées par GPS dans le but de détruire les infrastructures, les bombes au phosphore blanc interdites au niveau international, les bombes stupides ou non guidées et les bombes intelligentes JDAM.

« Les symptômes et les dangers les plus marquants de ces armes internationalement interdites, utilisées par l’armée d’occupation, sont les massacres et les blessures, qui causent le plus grand nombre possible de victimes en quelques secondes, comme cela s’est produit dans les zones d’Al-Rimal Al. -Shamali, Jabalia, Al-Shuja’iya et Al-Bureij, où des centaines de martyrs ont été tués en même temps ». A-t-il poursuivi.

Le bureau a déclaré : « Ces armes causent des dommages permanents aux victimes, tels que des malformations, des incapacités permanentes et des amputations, cela est évident parmi les victimes et les blessés en particulier dans tous les hôpitaux, en plus d’une pollution environnementale importante, de radiations toxiques, qui provoquent une pollution de l’air, de l’eau et de l’environnement dans tout le pays, surtout pour les années et les générations à venir. »

Depuis le 7 octobre, l’occupation nazie sioniste a poursuivi son agression génocidaire contre la bande de Gaza, avec le soutien américain et européen, alors que ses avions bombardent des hôpitaux, des bâtiments, des tours et des maisons de civils palestiniens, les détruisant au-dessus des têtes de leurs habitants, empêchant l’entrée d’eau, de nourriture, de médicaments et de carburant.

L’agression barbare des Nazis sionistes a entraîné une destruction massive des infrastructures, une catastrophe humanitaire sans précédent et la mort de 22 313 martyrs, en plus des blessés de 57 296 autres, pour la plupart des enfants et des femmes.

….’occupation poursuit ses campagnes de harcèlement dans le camp de Nour Shams et impose un cordon de sécurité.

L’occupation israélienne continue d’imposer un cordon sur le camp de Nour Shams dans la ville de Tulkarem, après que les forces d’occupation « israéliennes » ont pris d’assaut la ville avant hier soir à minuit depuis les côtés sud et ouest, avec des dizaines de véhicules militaires et des bulldozers.

Les résistants ont répondu en tirant un barrage de balles et en faisant exploser des engins explosifs, des cocktails Molotov et des bombes artisanales « coudées » vers les véhicules militaires d’occupation.

Les forces d’occupation ont déployé des tireurs d’élite sur plusieurs bâtiments à l’intérieur et autour du camp de Nour Shams, au moment des affrontements armés à la périphérie du camp.

Les forces d’occupation ont lancé une campagne d’arrestation massive à l’intérieur du camp de Nour Shams, coïncidant avec le lancement de tracts par les soldats d’occupation indiquant un « couvre-feu » jusqu’à nouvel ordre.

Le Club des prisonniers palestiniens a déclaré que depuis hier matin, les forces d’occupation israéliennes ont continué à prendre d’assaut le camp de Nour Shams dans le gouvernorat de Tulkarem, qui fait l’objet d’une agression globale et d’enquêtes approfondies sur le terrain contre des dizaines de Palestiniens, notant qu’à la lumière de la poursuite des opération militaire, nous n’avons pas pu confirmer le nombre exact de détenus.

Il a souligné que lors des campagnes d’arrestation, les forces d’occupation mènent des raids généralisés et des abus, des passages à tabac sévères et des menaces contre les détenus et leurs familles, en plus des opérations d’enquête sur le terrain, du sabotage et de la destruction des maisons palestiniennes et des tirs directs dans le but de de meurtres, en plus d’opérations de sabotage généralisées qui ont également touché les infrastructures, et qui ont eu lieu dans le camp de Nour Shams à Tulkarem.

Dans ce contexte, le Club des Prisonniers a souligné que l’occupation a continué à mener de vastes campagnes d’arrestation en Cisjordanie, où les forces d’occupation ont arrêté au moins 40 palestiniens entre avant hier soir et mercredi soir, dont une jeune fille, une journaliste, et mon frère du prisonnier Thaer Abu Assab. Les arrestations ont été concentrées dans la ville de Jabal Mukaber/Jérusalem et dans le gouvernorat d’Hébron, tandis que le reste des arrestations a été réparti entre les gouvernorats de Jéricho, Qalqilya, Tubas, Ramallah et Naplouse.

Le nombre total d’arrestations après le 7 octobre s’élève aujourd’hui à environ 5 600, les forces d’occupation ayant arrêté environ 100 citoyens depuis le début de l’année, y compris ceux qui ont été arrêtés à leur domicile, aux postes de contrôle militaires, et ceux qui ont été contraints de se rendre sous la pression, et ceux qui ont été retenus en otages, ou ceux qui ont été arrêtés et soumis à une enquête sur le terrain, notant que ces derniers temps, les forces d’occupation se sont concentrées sur les opérations d’enquête sur le terrain, en arrêtant de nombreux citoyens, dans le but de les interroger sur le terrain, puis de les relâcher plus tard, après avoir commis des actes d’abus et de torture à leur encontre.

….Le jeune Asid Odeh tué par les balles de l’occupation à Tamoun, Tubas.

Le jeune homme, Aseed Jawad Bani Odeh, a été tué par les balles des forces d’occupation sionistes – à l’aube jeudi – lors de leur prise de la ville de Tammoun, au sud de Tubas.

Des sources médicales ont annoncé que le jeune homme, Usaid Bani Odeh (29 ans), est décédé des suites d’une blessure grave reçue par des balles réelles dans le dos lors de la prise d’assaut de la ville.

Le directeur du Club du Prisonnier de Tubas, Kamal Bani Odeh, a déclaré : L’occupation a arrêté le jeune homme Yazid Raeq Bsharat (20 ans), après avoir perquisitionné la maison de sa famille dans la ville.

Il a ajouté que l’occupation avait arrêté le jeune homme, Bisharat, pour la deuxième fois en quelques mois pour faire pression sur son père pour qu’il se rende.

Dans le même contexte, les forces d’occupation ont attaqué plusieurs maisons de la ville et semé le chaos.

Les forces d’occupation ont pris d’assaut la ville de Tammoun, au sud de Tubas, et se sont déployées dans plusieurs quartiers, au cours desquels de violents affrontements ont eu lieu, et des bruits de fortes explosions ont été entendus dans la ville.

Pendant deux heures, les forces d’occupation ont largué de lourdes bombes sur le gouvernorat de Tubas.

….11 000 Palestiniens arrêtés par l’occupation en 2023.

Les institutions des prisonniers (la Commission des affaires des prisonniers et des libérés, le Club des prisonniers palestiniens, la Fondation Dhamir pour la protection des prisonniers et les droits de l’homme, et le Centre Wadi Helwa à Jérusalem) ont confirmé que près de 11 000 Palestiniens ont été arrêtés par les forces d’occupation sioniste, au cours de l’année 2023, dont la moitié après le 7 octobre.

Dans un rapport publié, mercredi, sur les principales questions et données relatives à la situation des détenus dans les prisons de l’occupation pour l’année 2023, les institutions des prisonniers ont indiqué que les 11 000 arrestations n’incluent pas les détenus de Gaza après le 7 octobre.

Elles ont souligné que les arrestations parmi les femmes ont atteint 300 cas, y compris les femmes arrêtées en provenance des territoires de 1948, après le 7 octobre, tandis que le nombre d’arrestations parmi les enfants était de 1 085.

Selon les institutions des prisonniers, la proportion des arrestations, au cours des trois derniers mois de 2023, représente la moitié du total des arrestations, « ne comprenant pas les arrestations effectuées par l’occupation à l’encontre des citoyens de Gaza, après le 7 octobre ».

Elles ont expliqué que le bilan est similaire au nombre d’arrestations effectuées entre 2001 et 2002, soit au cours des premières années de l’Intifada d’Al-Aqsa, soulignant à nouveau que le nombre d’arrestations n’inclut pas les détenus de Gaza, après le 7 octobre, ne reflète pas seulement l’augmentation du nombre de personnes arrêtées, mais constitue en soi un témoignage explicite du niveau de brutalité exercé par l’occupation contre les détenus palestiniens et leurs familles.

Les institutions des prisonniers ont appelé les États signataires des accords de Genève à faire pression sur l’État d’occupation, pour mettre fin à son agression contre les prisonniers palestiniens.

Elles ont également appelé à la nécessité de « former une commission d’enquête internationale neutre et indépendante, pour enquêter sur les crimes commis contre les détenus palestiniens depuis le 7 octobre, de faire pression pour mettre fin au crime de l’arrestation administrative incessante ».

Elles ont appelé le « Comité international de la Croix-Rouge » à assumer ses responsabilités, en tant qu’entité internationale habilitée à examiner la situation des détenus palestiniens, à les visiter dans leurs lieux de détention, à informer leurs familles de leur lieu de détention et des conditions de leur détention, en plus de visiter les prisons pour vérifier la situation des prisonniers, après les violations dont ils ont été victimes.

….Des dizaines de martyrs et de blessés dans deux explosions près du mausolée de Soleimani.

L’Agence iranienne des situations d’urgence a déclaré que « le bilan des deux attentats terroristes, près du mausolée du commandant précédent de la Force Qods des Gardiens de la Révolution iranienne, Qassem Soleimani, dans la province de Kerman, au sud de l’Iran, s’élevait à 73 morts et 170 blessés ».

La province de Kerman connaît des cérémonies et des événements commémoratifs de la 4e année de l’assassinat de Soleimani, attirant une participation de toutes les autres régions iraniennes.

La télévision iranienne a signalé une première explosion suivie d’une deuxième, pendant les cérémonies, près de la mosquée « Sahib al-Zaman », dans la province de Kerman, près de la tombe de Soleimani.

Par ailleurs, l’agence de presse iranienne a cité une source sécuritaire bien informée, affirmant que « les deux explosions à Kerman ont été causées par la détonation de deux engins explosifs à distance ».

Plus tôt, l’agence « Nour News » semi-officielle avait indiqué que « plusieurs bouteilles de gaz avaient explosé sur le chemin menant au cimetière », tandis que la télévision iranienne citait un responsable non identifié qualifiant les explosions de Kerman d' »attaque terroriste ».

La télévision officielle a montré des secouristes du Croissant-Rouge traitant les blessés sur le site de l’explosion.

Le chef du Croissant-Rouge dans la province de Kerman, Reza Fallah, a déclaré à la télévision officielle que « nos équipes d’intervention rapide évacuent les blessés… mais il y a des vagues de foule bloquant les routes ».

Le 3 janvier 2020, les États-Unis ont assassiné le commandant Soleimani et Abu Mahdi al-Muhandis, le vice-commandant d’Al-Hachd al-Chaabi, lors d’une frappe aérienne près de Bagdad.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french wafa.ps

flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccie,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb,météo,wafa

 

Mouharram,safar,Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,Chabann,Ramadann, cha’oual,Dhou èl Qidah,Dhoul hidjah

https://french.palinfo.com/feed/ E-mail: info@palinfo.com
https://french.wafa.ps/Pages/LastNews
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss
https://www.algerie360.com/rss
extension : Feedbro

#palestine #gaza #jerusalem #alaqsa #rabbin #sioniste #juif #hebron #cisjordanie #Bethléem #Naplouse #jenine #liban #jericho #Tulkarem #Qalqiliya #Beitunia #Beyrouth #Ramallah #Rafah #colon