Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Lundi 19 joumada at Thani 1445, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Lundi 19 joumada at Thani 1445, sur MouslimRadio.


L'agence de presse palestinienne 'WAFA

Assalam aleykoum,

Voici le Flash info pour le Lundi 19 Joumada At’sèni 1445.

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres de l’agence de presse palestinienne ‘WAFA’.
.
..

….La résistance cible un apache par un missile et affronte les forces d’occupation dans les zones d’incursion à Gaza.

Les Brigades Al-Qassam et les factions de la résistance ont continué à mener des combats héroïques et des affrontements armés dans le cadre de la lutte contre les forces d’occupation nazie sioniste, dans les différentes zones d’incursion dans la bande de Gaza.

Les Brigades Al-Qassam ont ciblé 5 véhicules sionistes dans la région d’Al-Tuffah et d’Al-Daraj avec des charges « Shawaz » et des obus « Al-Yassin 105 ».

Les Brigades Al-Qassam ont annoncé que leurs combattants avaient ciblé les forces nazies sionistes spéciales, à l’est du quartier d’Al-Tuffah avec des engins explosifs et des missiles, les avaient affrontées à la mitrailleuse.

Les Brigades Al-Qassam et les Brigades Moudjahidine ont ciblé un avion sioniste Apache, au sud du quartier d’Al-Zaytoun, dans la ville de Gaza avec un missile « SAM 7 ».

Les Brigades Al-Qassam ont détruit deux rassemblements de véhicules et de soldats d’occupation dans la ville de Khan Younis, au sud de la bande de Gaza, avec des obus de mortier.

….Gaza : L’Holocauste se poursuit intensément pour le 86e Jour de l’agression barbare nazie sioniste.

Les forces armées d’occupation néo-nazie sioniste continuent de perpétrer l’Holocauste à Gaza, pour le 86ème jour consécutif, en lançant des dizaines de frappes aériennes, de tirs d’artillerie et de ceintures de feu, tout en commettant des massacres sanglants contre des civils, des crimes horribles dans les zones d’incursion à l’intérieur, dans le cadre du crime de génocide, dans un contexte humanitaire catastrophique suite au siège resserré et au déplacement de plus de 90% de la population.

Nos correspondants ont rapporté que l’aviation et l’artillerie d’occupation terroriste ont poursuivi leurs raids et leurs violents bombardements, aujourd’hui dimanche, sur diverses parties de la bande de Gaza, ciblant des maisons, des communautés, des installations et des rues, tuant des centaines de personnes et les blessant.

Des sources médiatiques ont rapporté que les forces d’occupation nazie ont bombardé un appartement résidentiel à côté du complexe médical d’Al-Shifa.

20 Palestiniens ont été tués dans un bombardement sioniste contre l’université Al-Aqsa à Gaza, où des personnes déplacées avaient trouvé refuge.

Quatre martyrs ont été tués, ces dernières heures, dans la ville d’Abasan al-Kabira, à l’est de Khan Younis, à la suite des bombardements sionistes.

Les équipes médicales ont récupéré 4 martyrs du centre de Khan Yunis et de Qaizan al-Najjar, au sud, à la suite de précédents bombardements sionistes.

Des sources médiatiques ont rapporté que Cheikh Youssef Salama, l’ancien ministre des Waqfs, a été tué lorsque l’artillerie sioniste a pris pour cible sa maison dans le camp d’Al-Maghazi, blessant sa femme et ses filles.

Selon l’agence Safa, au moins 40 personnes ont été massacrées, la plupart sous les décombres, lorsque l’avion d’occupation a bombardé hier soir une maison de la famille Aslim, dans le quartier d’Al-Sabra, au sud de la ville de Gaza.

Des sources médicales ont rapporté que 64 martyrs ont été signalés et 186 blessés ont été enregistrés, dans les bombardements des néo-nazis sionistes contre des maisons dans la région centrale de la bande de Gaza, en 24 heures.

La citoyenne Mona Ismail a été tuée, après la prise pour cible de la maison de la famille Shukri, située derrière la mosquée Al-Muhajireen, dans le camp d’Al-Maghazi.

L’occupation a visé le minaret de la mosquée Abu Salim, au centre de Deir al-Balah, avec un obus d’artillerie.

Les avions d’occupation ont continué à tirer des ceintures de feu sur le camp d’Al-Maghazi et ont détruit plusieurs maisons du camp, notamment : Al-Shanti, Abdel-Jawad et Abu Batnin.

Huit citoyens ont été tués lorsque l’occupation a bombardé une maison de la famille Qandil dans le camp d’Al-Maghazi.

Le secouriste de la Défense civile Adham Al-Ghoul a été martyrisé après avoir été pris pour cible par les forces d’occupation alors qu’il accomplissait son devoir humanitaire dans le camp de Nuseirat.

Le jeune homme, Muhammad Adel Al-Bardawil, a été tué par les tirs des canonnières, au bord de la mer de Rafah.

L’aviation de guerre d’occupation sioniste a bombardé un appartement résidentiel à Burj Hadeel à Al-Maghazi, tout en continuant de lancer des dizaines de raids violents sur le camp et le camp d’Al-Bureij, au milieu de violents affrontements.

Au moins 10 personnes déplacées ont été blessées, à la suite d’un bombardement d’artillerie sioniste qui a visé l’école primaire, dans le camp de Khan Younis.

Les avions d’occupation ont lancé des dizaines de raids dans une zone de tirs sur le camp d’Al-Maghazi, dans le centre de la bande de Gaza.

Les forces d’occupation terroriste ont tiré des dizaines d’obus d’artillerie sur les camps de Bureij, Nuseirat et Al-Maghazi, dans le centre de la bande de Gaza.

4 citoyens ont été tués à la suite du bombardement de la maison de la famille Abu Shehada à Al-Maghazi, et l’aviation d’occupation a lancé un raid sur des terres agricoles à Deir Al-Balah.

Les opérations de bombardement sionistes ont ciblé trois mosquées : la mosquée Al-Muhajireen, la mosquée Al-Sahaba dans le camp d’Al-Maghazi et la mosquée Al-Furqan dans le quartier d’Al-Hakar à Deir Al-Balah, dans le centre de la bande de Gaza.

Les avions d’occupation ont lancé plusieurs raids sur les zones sud et est de la ville de Khan Younis.

Un drone a visé une maison de la famille Al-Tahrawi, à l’ouest de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza.

L’armée d’occupation a lancé des bombes éclairantes à l’est du camp de réfugiés de Bureij, dans le centre de la bande de Gaza.

Un raid aérien sioniste a pris pour cible la zone d’Al-Bassa à Deir Al-Balah.

Des tirs nourris ont été entendus à proximité de la rue n°5, à Khan Younis..

Les forces d’occupation poursuivent leurs incursions dans plusieurs zones de la bande de Gaza, au milieu de violents combats héroiques de la résistance palestinienne, qui ont entraîné la mort de nombreux soldats et la destruction de leurs chars et véhicules militaires.

Nos correspondants ont rapporté que les forces armées d’occupation nazie commettent des crimes horribles à l’intérieur des zones d’incursion, notamment des exécutions sur le terrain, des raids, des pillages et des destructions de maisons et d’installations, en assiègeant des milliers de citoyens dans leurs maisons, les privent de nourriture, d’eau ou de services de santé. Il y a des blessés et des martyrs dans les maisons et dans les rues. Les équipes médicales ne peuvent pas les récupérer. Elles procèdent à des arrestations brutales et humiliantes contre des citoyens, y compris des abus généralisés.

….150 martyrs et 286 blessés dans 12 massacres à Gaza, en 24 heures.

Les forces armées d’occupation néo-nazie sioniste ont commis 12 massacres contre des familles dans la bande de Gaza, faisant 150 martyrs et 286 blessés, au cours des dernières 24 heures.

Le ministère de la Santé a déclaré dans un bref communiqué : Le bilan de l’agression nazie sioniste s’est élevé à 21 822 martyrs et 56 451 blessés, depuis le 7 octobre dernier.

Le porte-parole du ministère de la Santé, Ashraf Al-Qudra, a déclaré dans des déclarations précédentes que les violations de l’armée néo-nazie sioniste contre le système de santé ont conduit au martyre de 312 personnels de santé, dont de rares personnels spécialisés, et que l’occupation continue d’arrêter 99 personnels de santé, à leur tête des directeurs d’hôpitaux du nord de Gaza.

Al-Qudra a confirmé que l’occupation terroriste sioniste a délibérément ciblé 142 établissements de santé, mettant hors service 23 hôpitaux et 53 centres de santé, en plus de la destruction de 104 ambulances et les mettant hors service.

Il a évoqué les témoignages de citoyens récemment libérés des centres de détention, qui confirment que les détenus, en particulier le personnel médical, ont été soumis à de graves tortures physiques et psychologiques, à la famine, à la soif, au manque de sommeil et à des interrogatoires continus, à la lumière des mauvaises conditions du froid glacial.

Il a appelé les institutions internationales, dirigées par le Comité international de la Croix-Rouge, à visiter et inspecter les détenus, en particulier le personnel médical et humanitaire, à se mobiliser au niveau international pour les libérer conformément au droit international humanitaire et à la 4e Convention de Genève.

Il a appelé à des mesures efficaces et urgentes pour assurer la protection de tous les hôpitaux et de leur personnel et pour en garantir l’accès, en particulier les hôpitaux du nord de Gaza, face aux besoins de 800 000 personnes.

Il a salué le rôle des équipes médicales internationales qui ont réussi à arriver dans la bande de Gaza pour soutenir les équipes médicales dans les hôpitaux.

Al-Qudra a appelé les pays du monde entier et les institutions internationales à envoyer des équipes médicales, l’aide médicale nécessaire et des hôpitaux de campagne, pour sauver des milliers de blessés.

Al-Qudra a mis en garde contre les dangers de famine et de sécheresse qui touchent plus de 1 900 000 de personnes déplacées qui manquent d’abris adéquats, d’eau, de nourriture, de médicaments et de sécurité.

Il a souligné que 50 000 femmes enceintes souffrent de malnutrition et de complications de santé, en particulier celles dont la grossesse est à haut risque, dans des centres d’hébergement, en raison du manque d’eau potable, d’hygiène, de nourriture et de soins de santé.

….Affrontements et blessés lors des raids d’occupation en Cisjordanie.

De violents affrontements ont éclaté, dimanche à l’aube, après des raids menés par les forces nazies d’occupation sioniste, dans plusieurs villes et camps de Cisjordanie, dont le plus grand était le camp de Nour Shams à Tulkarem.

Deux citoyens ont été blessés par des fragments de missiles, après que des drones d’occupation néo-nazie sioniste ont bombardé, dimanche à l’aube, deux sites du camp de Nour Shams, à l’est de Tulkarem, selon Société du Croissant-Rouge palestinien.

Les drones d’occupation ont ciblé deux sites dans le quartier d’Al-Damj, au milieu du camp de Nour Shams, et près de l’entrée du quartier d’Al-Manshiya.

Les forces d’occupation ont lancé une campagne massive d’arrestations des citoyens, après avoir perquisitionné leurs maisons, touchant des dizaines d’entre eux. Ces arrestations se sont concentrées dans le quartier d’Al-Mahjar, où ils ont détenu dans une maison et ont mené des enquêtes sur le terrain avec eux, après les avoir menottés.

Cependant, des véhicules d’occupation étaient stationnés à l’entrée du camp principal de Tulkarem, au milieu de tirs de balles et de bombes éclaires, au-dessus de leur tête, tandis que les forces d’occupation prenaient d’assaut la banlieue de Shweika, au nord de Tulkarem, et attaquaient les maisons des citoyens.

Les résistants ont affronté les forces armées d’occupation terroristes nazies et ont fait exploser plusieurs bombes en direction de leurs véhicules militaires.

Les forces d’occupation sionistes ont pris d’assaut la ville de Tulkarem et le camp de Nour Shams depuis l’axe ouest de la ville, accompagnées de deux bulldozers militaires, en passant par la rue Douar Al-Alimi, la rue de l’Université ouverte d’Al-Quds, la rue Al-Sikka et la rue Naplouse, jusqu’au camp de Nour Shams.

Ces forces ont imposé un siège strict au camp et déployé leurs tireurs d’élite sur les toits des immeubles de grande hauteur et des maisons des citoyens à proximité du camp, Jabal al-Nasr et Jabal al-Salihin, après les avoir pris d’assaut, brisant leurs portes, saccageant leur contenu, arrêter leurs propriétaires et les soumettre à des interrogatoires.

Les forces d’occupation étaient également stationnées à proximité de l’hôpital spécialisé Al-Isra, dans le quartier ouest de la ville, de l’hôpital gouvernemental Martyr Thabet Thabet, de la place Gamal Abdel Nasser, au centre de Tulkarem et de la rue Khaduri à l’ouest.

Les forces d’occupation ont tiré sur les citoyens, alors qu’ils passaient devant le rond-point d’Al-Alimi, au moment où des affrontements éclataient dans le camp de Nour Shams, où des bruits d’explosions étaient entendus dans la zone, sous un vol intensif des drones d’occupation.

Plus tard, les bulldozers de l’occupation ont démoli une partie de la maison du citoyen Nabil Emara, dans le quartier d’Al-Damj du camp, procédant à des travaux de dragage des rues du camp, de ses infrastructures, des biens des citoyens et des installations publiques, en particulier dans le quartier d’Al-Damj, quartiers Mahjar et Al-Manshiya, et abords du cimetière du camp.

Les forces d’occupation ont tiré des bombes légères dans le ciel de Jabal al-Nasr, tiré des balles lourdes et envoyé des renforts militaires supplémentaires au camp, qu’elles ont assiégé en fermant toutes ses entrées ouest, est et sud-est, en déployant des forces d’infanterie dans ses ruelles.
En outre, les forces armées d’occupation ont entravé la circulation des ambulances à l’entrée de l’hôpital gouvernemental Martyr Thabet Thabet et les ont empêchées de se déplacer, parallèlement au siège de l’hôpital et de l’hôpital spécialisé Al-Isra, tout en déployant leurs tireurs d’élite dans leur voisinage.

Elles ont arrêté, dimanche à l’aube, trois citoyens du gouvernorat de Tulkarem, après avoir perquisitionné leurs maisons.

À Hébron, les forces d’occupation sionistes ont pris d’assaut le camp d’Al-Fawwar, au sud d’Hébron, dimanche à l’aube, et ont attaqué de nombreuses maisons.

Le porte-parole du Club des prisonniers palestiniens, Amjad Al-Najjar, un résident du camp, a déclaré qu’une importante force militaire nazie sioniste avait pris d’assaut le camp et que des tireurs d’élite sionistes étaient montés sur les toits d’immeubles de grande hauteur, y compris ceux de la famille Al-Janazara, du bâtiment de la famille Al-Shanti et le bâtiment de Shadi Al-Athamna, sous le survol des drones

Parmi les maisons ciblées par l’inspection se trouvait la maison familiale du martyr Ammar Muhammad Abu Hussein, dont le contenu a été endommagé et le contenu d’autres maisons a été mis au sac.

….Manifestation massive en Grande-Bretagne pour exiger la fin de l’agression contre Gaza.

De grandes foules de Britanniques ont participé à une manifestation devant le bureau du Premier ministre, Rishi Sunak, en réponse à l’invitation du Forum palestinien en Grande-Bretagne, aujourd’hui samedi, pour exiger la fin de l’agression génocidaire des Néo-nazis sionistes contre la bande de Gaza et en solidarité avec son peuple.

Les participants ont appelé à ce que l’occupation sioniste(Israël) soit tenu responsable de ses crimes devant les tribunaux internationaux, alors que l’agression barbare contre Gaza entre dans son 85e jour et que les frappes aériennes et les bombardements d’artillerie se poursuivent contre des civils innocents à Gaza.

Les manifestants ont exigé un cessez-le-feu immédiat et ont également appelé le gouvernement britannique à faire pression sur Netanyahu et son gouvernement extrémiste terroriste, pour qu’ils acceptent un cessez-le-feu immédiat et mettent fin au génocide contre les Palestiniens.

Un certain nombre de personnalités pro- palestiniennes en Grande-Bretagne ont participé au sit-in.

Le festival de discours était animé par Malik Muhammad, chef de la section du Forum palestinien à Newcastle, annonçant une grande manifestation mondiale le 13 janvier prochain, qui devrait être organisée dans toutes les capitales du monde, dans le but de dénoncer la complicité du monde avec les crimes de l’occupation.

Une grande campagne de compte à rebours pour le cessez-le-feu à Gaza est similaire au compte à rebours de fin d’année a également été annoncée, avec la participation de 41 pays jusqu’à présent.

« La destruction à Gaza nous affecte tous. Il est clair que l’occupation sioniste (Israël) et ses alliés comptent aujourd’hui, sur le silence ». A déclaré Ibrahim Khadra, journaliste palestinien de Gaza et l’un des intervenants du sit-in.

Il a poursuivi : « Ils croient que le monde fermera les yeux et oubliera. » Mais allons-nous garder le silence ? Allons-nous leur permettre de continuer sans conséquences ? Certainement pas ».

« Notre voix résonnera partout et sera plus forte que jamais », a-t-il ajouté.

Quant à Anas Al-Tikriti, directeur de la Fondation de Cordoba pour le dialogue des civilisations, il a déclaré lors du sit-in : « La vérité est que le monde est désormais devenu un endroit différent à cause de ce qui se passe à Gaza ».

Il a ajouté : « Les habitants de Gaza luttent aujourd’hui pour la vérité et pour rejeter l’occupation injuste avec leur courage, car ils nous ont fait prendre conscience du monde dans lequel nous vivons actuellement, qui est plein de mensonges et de tromperies des médias et des hommes politiques. »

Il a souligné que « le gouvernement britannique est complice de l’occupation et la soutient dans la poursuite des crimes nazis contre les Palestiniens, même si la majorité du peuple britannique défend la vérité et la justice pour la Palestine ».

À son tour, Loujain Abdullah, porte-parole du Forum palestinien en Grande-Bretagne, a appelé lors de son discours à mettre fin au génocide et a critiqué le silence du monde et la complicité des gouvernements face à l’agression et à la brutalité contre les civils innocents à Gaza.

« Vous ne pouvez pas vous laver les mains du sang des enfants palestiniens, alors que vous avez des usines sur cette terre pour soutenir et renforcer l’agression génocidaire nazie contre des personnes innocentes à Gaza, et vous ne pouvez pas vous laver les mains du sang, alors que ce sont les mêmes mains qui financent le génocide. »A-t-il dénoncé.

Le Forum palestinien en Grande-Bretagne a appelé les partisans de la Palestine en Grande-Bretagne et les peuples libres du monde entier, à continuer à manifester en faveur de Gaza, à rejeter l’agression barbare génocidaire continue contre Gaza, à exiger un cessez-le-feu, à mettre fin au siège et à poursuivre les criminels de guerre devant les tribunaux internationaux.

….Un député français : Les responsables israéliens commettent un « génocide » à Gaza.

Paris, le 31 décembre 2023, WAFA- Le représentant du parti « La France insoumise », Thomas Portes, a déclaré que les responsables israéliens commettent un « génocide » à Gaza, appelant le gouvernement de son pays à imposer des sanctions à Israël.

Portes, à travers son compte sur la plateforme « X », a partagé une nouvelle comprenant des déclarations du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, dans lesquelles ce dernier a déclaré : « « J’ai refusé de céder aux pressions internationales qui réclament l’arrêt de la guerre avant que nos objectifs soient atteints ».

Le député français a commenté les déclarations de Netanyahu : « Ce fanatique d’extrême-droite shooté à la haine du palestinien doit être mis hors d’état de nuire. La France doit s’engager immédiatement dans un processus de sanctions contre Israël. »

….Les forces d’occupation blessent deux Palestiniens à Jéricho et attaquent des travailleurs à Hébron.

Cisjordanie occupée, le 31 décembre 2023, WAFA- Les forces d’occupation israéliennes ont blessé aujourd’hui, dimanche, deux Palestiniens à Jéricho et agressé des travailleurs à Hébron en Cisjordanie occupée, selon des sources locales.

A Jéricho, deux civils palestiniens dont un enfant ont été blessés par balles réelles, lors de l’assaut des forces d’occupation israéliennes contre le camp d’Ain al-Sultan.

Des sources locales ont rapporté que des affrontements ont éclaté avec les forces d’occupation lors de leur prise d’assaut du camp d’Ain Sultan, qui ont entraîné des blessures aux citoyens au dos et aux pieds.

Le directeur de l’hôpital gouvernemental de Jéricho, Nasser Anani, a confirmé à « WAFA » que parmi les deux blessés arrivés à l’hôpital se trouvait un enfant de 10 ans qui a été touché par les balles de l’occupation dans la zone arrière.

Il convient de mentionner que les forces d’occupation ont pris d’assaut la ville et le camp d’Aqabat Jabr plus tôt dans la journée.

A Hébron au sud de la Cisjordanie, les forces d’occupation ont attaqué des travailleurs d’une station-service du camp d’Al-Fawwar, au sud du gouvernorat.

Des sources locales ont rapporté à WAFA que les forces d’occupation ont attaqué et battu les travailleurs d’une station-service à l’entrée du camp d’Al-Fawwar, et ont également tiré des balles en caoutchouc, des bombes à gaz et des bombes assourdissantes en direction du camp.

…..Détails de torture pratiquée par les forces d’occupation contre une prisonnière palestinienne.

Ramallah, le 31 décembre 2023, WAFA- La Commission des Affaires des prisonniers et ex-prisonniers a publié des détails sur l’arrestation et la torture auxquels la prisonnière palestinienne Jenin Taha Omar a été soumise, ainsi que sur la situation tragique des prisonnières détenues dans la prison israélienne de Damoun.

La Commission a déclaré dimanche dans son rapport qu’un certain nombre de soldats israéliens ont fait irruption dans la maison de la prisonnière Jenin, 21 ans, dans la ville d’Hébron en Cisjordanie occupée, l’ont menottée et lui ont bandé les yeux, puis l’ont emmenée dans un camp voisin où elle est restée jusqu’au matin, et plus tard elle a été transférée à la prison d’Ofer.

« Dès mon arrivée à Ofer, un soldat est venu et m’a ordonné de baisser la tête, alors je l’ai baissée, mais il voulait que je la baisse encore plus, alors il a immédiatement couru dans les escaliers et m’a cogné la tête jusqu’à ce qu’au bout des escaliers, puis son enquêteur est venu et m’a interrogé », a dit Jenin.

Elle a ajouté : « Une fois l’enquête terminée, ils m’ont transférée à la prison d’Hasharon, et les femmes soldats m’ont fouillée à nu ainsi qu’un groupe de prisonnières et nous ont frappées violemment avec un objet sur tout le corps sans aucune justification. Immédiatement après, nous avons été transférées à la prison de Damon », notant que la prisonnière a été condamnée à 4 mois de prison administrative.

Concernant les conditions de détention de la prison de Damoun, la prisonnière Khalida Jarrar et deux prisonnières de Bethléem ont été récemment amenées à la prison, ce qui porte le nombre de prisonnières à 76, 43 de la bande de Gaza, 18 de Cisjordanie et le reste de Jérusalem et les territoires de 1948.

« Les prisonnières sont confrontées à des conditions extrêmement difficiles, car leurs cellules sont perquisitionnées et bouleversées presque quotidiennement, des nécessités les plus élémentaires de la vie ont été retirées des sections et les prisonnières ne disposent que d’un matelas fin et d’une couverture très légère, malgré le froid extrême ».

Toutes les femmes détenues souffrent également de douleurs abdominales et rénales, dues à la forte teneur en chlore de l’eau potable, avec négligence médicale délibérée et privation de soins, en plus de leur fournir une mauvaise nourriture et de confisquer tous leurs vêtements et objets personnels, ce qui ne représente qu’une petite partie du total des mesures punitives imposées aux prisonnières depuis le 7 octobre.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french wafa.ps

flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccie,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb,météo,wafa

 

Mouharram,safar,Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,Chabann,Ramadann, cha’oual,Dhou èl Qidah,Dhoul hidjah

https://french.palinfo.com/feed/ E-mail: info@palinfo.com
https://french.wafa.ps/Pages/LastNews
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss
https://www.algerie360.com/rss
extension : Feedbro

#palestine #gaza #jerusalem #alaqsa #rabbin #sioniste #juif #hebron #cisjordanie #Bethléem #Naplouse #jenine #liban #jericho #Tulkarem #Qalqiliya #Beitunia #Beyrouth #Ramallah #Rafah #colon