Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Dimanche 11 joumada at Thani 1445, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Dimanche 11 joumada at Thani 1445, sur MouslimRadio.


L'agence de presse palestinienne 'WAFA

Assalam aleykoum,

Voici le Flash info pour le Dimanche 11 Joumada At’sèni 1445.

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres de l’agence de presse palestinienne ‘WAFA’.
.
..

….Al-Qassam annonce aujourd’hui la destruction de 5 chars et l’élimination d’un grand nombre de soldats d’occupation.

Les Brigades Al-Qassam ont annoncé que leurs combattants avaient éliminé et blessé un grand nombre de soldats d’occupation dans la région de Jabalia, au nord de la bande de Gaza, et dans la région de Juhr al-Dik, au centre de la bande de Gaza.

Les combattants d’Al-Qassam ont également annoncé la destruction de 5 chars sionistes et le meurtre et les blessures de tout leur personnel, après avoir réutilisé deux missiles de 2 tonnes que l’occupation avait tirés vers les maisons des civils, mais qui n’avaient pas explosé.

Al-Qassam a déclaré aujourd’hui samedi dans une série de brèves communications militaires sur sa chaîne Telegram : « Nous avons tué et blessé un grand nombre de soldats sionistes dans la région de Jabalia al-Balad, et les affrontements se poursuivent. »

Elles ont ajouté : « Nous avons utilisé des bombes d’action héroïque, des obus anti-blindés Al-Yassin 105 et des obus TBG antipersonnel et anti-fortification » pour cibler les forces néonazies d’occupation sioniste.

Elles ont également confirmé que leurs combattants étaient engagés dans « des affrontements armés, depuis hier, avec les forces ennemies sionistes envahissant la zone de Jabalia al-Balad, au nord de la bande de Gaza ».

Dans un autre rapport publié aujourd’hui, les Brigades ont déclaré : « Les combattants d’Al-Qassam dans la région de Juhr al-Dik, dans le centre de la bande de Gaza, ont réussi à faire exploser un tunnel piégé au sein d’une force sioniste spéciale et à cibler ses forces de secours avec des tirs lourds. obus de mortier de gros calibre, les laissant tous morts et blessés.

Cela a été suivi par une autre déclaration annonçant : « L’un des nos combattants a pu éliminer 4 soldats sionistes du point zéro, dans le quartier d’Al-Qassaib, dans le camp de Jabalia, au nord de la bande de Gaza. »

Les Brigades Al-Qassam et les factions de la résistance continuent de s’engager dans des affrontements féroces et des épopées héroïques contre les forces terroristes d’occupation, dans les zones d’incursion dans la bande de Gaza, de plus en plus de véhicules sionistes s’exposent à la destruction totale ou partiale.

….Un chercheur britannique affirme qu’Israël perd la guerre et devient un État paria.

Le professeur en études de la paix à l’Université de Bradford, Paul Rogers, affirme qu’Israël perd la guerre contre le Hamas, mais Netanyahu et son gouvernement ne l’admettront jamais. Il souligne que la narration officielle israélienne prétend que le Hamas est affaibli, mais la réalité, selon lui, est que la croyance de l’armée israélienne en une puissance écrasante est en échec.

Rogers, dans un article pour The Guardian, mentionne que récemment, la narration de la guerre à Gaza était largement sous le contrôle de l’armée israélienne. Il parle de la fiction israélienne et de son récit, soulignant qu’une image différente commence à émerger. Il souligne le manque de preuves soutenant les allégations de l’armée israélienne sur la présence d’un quartier général du Hamas sous l’hôpital Al-Shifa, et le fait qu’il n’a pas pu localiser le lieu de détention des Israéliens malgré la possession de certaines des informations de renseignement les plus avancées au monde.

Rogers critique les dirigeants de l’armée israélienne, disant que malgré la pression énorme qu’ils subissent pour réussir, beaucoup d’entre eux sont assez intelligents et réaliseront maintenant que, malgré toute la narration de Netanyahu, le Hamas, ou du moins ses idées, ne peut pas être vaincu par la force militaire. Ils savent aussi que, pendant que les pourparlers sont au point mort, la pression des familles des détenus pourrait bientôt conduire à une autre trêve humanitaire. Par conséquent, leur objectif sera de nuire au Hamas autant que possible, aussi rapidement que possible, même si cela signifie que les Palestiniens paieront le prix, comme en témoignent les raids aériens intensifs de cette semaine.

Le chercheur estime qu’Israël ne risque pas seulement de devenir un État paria, même parmi ses alliés, mais il attisera une génération d’opposition extrémiste au Hamas qui sera inévitablement reformée ou aura son héritier inévitable.

Il conclut son article en affirmant qu’Israël a besoin de se sauver de lui-même, mais cela dépendra plus que tout de Joe Biden et de son entourage. Peut-être, poussés par le changement rapide de l’humeur générale en Europe de l’Occident, ils devront reconnaître leur rôle de mettre fin immédiate à ce conflit.

….Le Hezbollah bombarde un site et des rassemblements des forces d’occupation depuis le sud du Liban.

Le Hezbollah a annoncé avoir ciblé une base militaire et des rassemblements des forces néonazies d’occupation sioniste aujourd’hui, vendredi, avec des obus et des armes appropriées, en soutien au peuple palestinien résistant dans la bande de Gaza et en appui à sa vaillante et noble résistance.

Le Hezbollah a déclaré dans un communiqué avoir pris pour cible la base de Shomera (le village libanais de Tarbikha occupé) avec des armes appropriées.

Dans un communiqué précédent, ce matin, le Hezbollah a déclaré que la résistance islamique avait ciblé les rassemblements de soldats ennemis, autour de la base de Shomera, avec des armes à missiles et d’artillerie, causant des dommages directs.

Un correspondant d’Al Jazeera a signalé le tir de plus de 20 roquettes depuis le sud du Liban vers des sites militaires israéliens, entre les colonies de Zar’it et Shetula, dans la haute Galilée.

De son côté, la radio de l’armée d’occupation a confirmé avoir repéré le lancement de 24 roquettes, depuis le Liban, vers le nord de la Palestine occupée, ce matin.

Des rapports israéliens ont fait état d’un incident sécuritaire à la frontière nord de la Palestine occupée, avec des informations sur des morts et des blessés parmi les forces néonazies d’occupation sioniste.

Par ailleurs, le Hezbollah a annoncé le martyre de deux de ses combattants : Abdulaziz Ali Muslimani « Abu Muhammad Karbala » de la ville de Shaitiya, au sud du Liban, et Hussein Ali Azzeddine « Abu Nimr » de la ville de Maaroub, au sud du Liban, précisant qu’ils sont tombés martyrs sur le chemin de Jérusalem

….L’Organisation tunisienne de travail appelle à annuler les célébrations des fêtes de la nouvelle année.

Tunisie, le 23 décembre 2023, WAFA – L’Organisation tunisienne de travail a appelé toutes les boulangeries en Tunisie et dans tous les pays arabes à soutenir le droit palestinien et à arrêter le travail et les célébrations des fêtes de la nouvelle année, en solidarité avec le peuple palestinien.

Dans un communiqué de presse publié aujourd’hui, l’organisation a indiqué que toute pâtisserie qui sera fait à cette occasion, portera le sang des enfants de la Palestine.

….Deux blessés par balles de l’occupation lors d’affrontements près de Ramallah.

Ramallah, le 23 décembre 2023, WAFA- Aujourdhui samedi, deux jeunes hommes palestiniens ont été touchés par balles de l’occupation, lors de heurts entre les soldats israéliens et les jeunes palestiniens au nord-ouest de la ville de Ramallah.

Selon des sources locales palestiniennes, deux jeunes ont été touchés par balles de l’occupation au dos et à la jambe et ils ont été transportés à l’hôpital.

En outre, les forces militaires israéliennes ont fait une descente dans le village, se sont installés dans la région de l’ouest et ont perquisitionné plusieurs maisons et des magasins des habitants.

….Les enfants de Gaza sont malades à cause de la pollution et de la malnutrition.

Ecrit par Abu Salem Sami.

Traduit par Seyoury Nawal.

Gaza, le 23 décembre 2023, WAFA- Hamid Al-Zain, un enfant de deux ans et demi, n’arrête pas de gémir comme s’il ne pouvait pas pleurer en jetant sa tête et ses yeux desséchés sur l’épaule de sa mère qui porte un « billet d’examen de sang » à l’hôpital de Shuhada Al-Aqsa de Deir Al-Bahl, dans le centre de la bande de Gaza.

Em Hamid n’est pas allée directement au laboratoire à l’intérieur de l’hôpital, mais a pris un détour pour éviter les égouts qui s’étaient déversés dans la cour de l’hôpital. Elle a déclaré à WAFA que son enfant souffrait d’une crise intestinale depuis un mois à cause de la malnutrition, de l’eau polluée et du froid.

Em Hamid a ajouté que son enfant ne mangeait que quelques pains et un peu de za’atar ou « duqah » (un mélange d’herbes et d’épices traditionnelde la cuisine du Proche-Orient) quotidiennement. Elle n’avait plus d’argent, elle ne pouvait pas acheter de nourriture.

« Mon fils a perdu la moitié de son poids, il était à peu près dix kilos et maintenant six kilos, aussi à cause de la pollution et de la mauvaise alimentation ».

Elle a confirmé que les habitants de la maison où elle a pris refuge étaient très soucieux de la propreté, mais que le manque d’eau était la principale cause de la pollution.

Em Hamid a déclaré qu’elle et sa famille avaient fui la ville de Jabaliya, au nord de Gaza, à la mi-octobre dernier et qu’ils vivaient maintenant chez un ami avec des dizaines d’autres familles.

‘Nous, la famille est bien, nous avons de l’argent et des biens, mais nous avons fui sous les bombardements a Jabaliya, sans rien emporter avec nous, ni vêtements, ni argent, et nous ne pouvons pas acheter ce dont nous avons besoin: vêtements, nourriture saine et médicaments’, a-t-elle souligné.

Dans le service pédiatrique surpeuplé de l’hôpital, le pédiatre Wael Shaahdi n’avait pas le temps de parler à un journaliste. Il allait d’une chambre à l’autre, entre les lits qui remplissaient les couloirs de l’hôpital, et il n’a guère pris une minute pour parler, et il a dit que les maladies les plus courantes chez les enfants aujourd’hui sont les maladies intestinales et les infections thoraciques.

Il a également ajouté que la section traite chaque jour, 70 cas, avant le 7 octobre dernier, mais récemment 350 cas sont traités.

Un rapport de l’UNRWA, dont WAFA a reçu une copie, indique que depuis le 7 octobre, jusqu’à 1,9 million de personnes (soit plus de 85% de la population) ont été déplacées dans différentes parties de la bande de Gaza, certaines à plusieurs reprises. Les familles sont souvent contraintes de déménager pour se mettre en sécurité.

Le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé, Tedros Gebreyesus, a déclaré dans une publication sur la plateforme X que la faim affaiblit les défenses de l’organisme et que Gaza connaît déjà des taux élevés de maladies infectieuses, et que les cas de diarrhée chez les enfants de moins de cinq ans sont 25 fois plus élevés qu’avant l’attaque.

….Gaza : des dizaines de martyrs et de blesse dans un nouveau bombardement israélien.

Gaza, le 23 décembre 2023, WAFA- Aujourdhui samedi, les forces militaires de l’occupation poursuivent les bombardements violents contre différentes régions dans la bande de Gaza, tuant cinq civils palestiniens, y compris une fille et blessant d’autres.

Des dizaines de civils palestiniens sont tombés en martyr et d’autres ont été blessés dans un bombardement israélien ciblant Jabaliya au nord de la bande de Gaza et les équipes d’ambulances n’ont pas pu accéder a la région pour les aider, à cause de la poursuite des bombardements israéliens violents.

…..Cisjordanie : l’occupation renouvelle la détention administrative contre 32 prisonniers et envahit plusieurs régions.

Ramallah, le 23 décembre 2023, WAFA- Aujourdhui samedi, la Commission chargée aux affaires des prisonniers et ex-prisonniers a révélé que les autorités de l’occupation ont délivré et ont prolongé des ordres de détention administrative contre 32 détenus palestiniens.

Dans un communiqué de presse publié aujourdhui, la commission et le club du prisonnier palestinien ont révélé que l’occupation a renouvelé la détention administrative (sans inculpation ni procès) contre 32 prisonniers palestiniens.

A Bethléem, les forces militaires de l’occupation ont perquisitionné une maison d’un ex-prisonnier et ont saisi le véhicule de son épouse au sud de la ville.

A Ramallah, les forces armées israéliennes ont fait une descente dans le village de Deir Abu Mishal au nord-ouest de la ville, et ont perquisitionné plusieurs maisons.

Selon des sources locales, les forces de l’occupation ont envahi le village, se sont installés dans la région de l’ouest et ont perquisitionné plusieurs maisons et magasins.

….UNICEF : 80% des enfants de Gaza souffrent de malnutrition aiguë et d’émaciation.

Ramallah, le 23 décembre 2023, WAFA- L’UNICEF rapporte que plus de 80% des enfants de la bande de Gaza  » souffrent de malnutrition sévère « , et estime que dans les semaines à venir, au moins 10 000 enfants de moins de cinq ans souffriront d’une malnutrition qui mettra leur vie en danger.

Dans un communiqué, elle a déclaré: « Ces résultats indiquent que tous les enfants de moins de cinq ans dans la bande de Gaza, soit 335 000 enfants, courent un risque élevé de malnutrition aiguë et de décès évitables si le risque de famine n’avait pas continué d’augmenter ».

Elle a ajouté: « Ce risque inacceptable survient au moment où les systèmes alimentaires et sanitaires de la bande de Gaza sont en train de s’effondrer ».

De plus, l’organisation a affirmé que plus de des deux tiers des hôpitaux ne fonctionnent plus à cause d’une pénurie de carburant, d’eau et de médicaments essentiels ou parce qu’ils ont été gravement endommagés par les attaques « , a-t-il appelé à un cessez-le-feu immédiat dans la bande de Gaza.

Selon un rapport publié par l’UNICEF, plus de 400 enfants sont tués ou blessés chaque jour dans la bande de Gaza qui souffre une guerre israélienne continue.

Depuis 7 octobre dernier, l’armée de l’occupation israélienne mené une agression violente contre la bande de Gaza, causant 20 000 martyrs, 57 320 blessés, et des massives destructions des infrastructures.

…..Le 78e jour de l’agression : l’occupation continue de cibler les civils dans la bande de Gaza, laissant des dizaines de martyrs et de blessés.

Gaza, le 23 décembre 2023, WAFA- Hier soir, les forces militaires israéliennes ont poursuivi le ciblage des civils palestiniens et leurs maisons dans différentes régions dans la bande de Gaza, causant des dizaines de martyrs et de blessés, dont la plupart sont des femmes et des enfants, et il reste des citoyens disparus sous les décombres.

Les avions de guerre de l’occupation ont également ciblé deux maisons à Deir Al-Balah au centre de la bande de Gaza, ce qui a causé deux martyrs et des dizaines de blessés.

En outre, les avions de l’occupation ont mené un raid aérien israélien ciblant un appartement au camp de réfugiés d’Al-Nuseirat au centre de la bande de Gaza, laissant des dizaines de martyrs et de blessés.

En outre, les équipes d’ambulance ont continué de travailler dans différentes zones dans la ville de Gaza pour aider les blessés et retirer les martyrs, mais l’occupation avait arrêté huit personnels de secours.

L’occupation a mené un bombardement violent ciblant les régions à l’est de la ville de Rafah et sur des différentes régions dans la ville de Khan Yunis.

De plus, les avions de guerre israéliens ont mené une série de raids violents sur deux régions au centre de la ville de Gaza et dans le nord de la ville.

Dans un bilan sans-arrêt, l’agression génocidaire israélienne continue contre la bande de Gaza a tué plus de 20 000 civils palestiniens et a blessé 56 000 autres, dont plus de 70% sont des femmes et des enfants.

….Les forces d’occupation prennent d’assaut la ville et le camp de Jénine.

Jénine, le 22 décembre, 2023,WAFA- Des grandes forces de l’armée d’occupation israélienne ont pris d’assaut à l’aube samedi la ville et le camp de Jénine, selon des témoins.

Ils ont confirmé qu’un grand nombre de véhicules militaires israéliens, accompagnés d’un bulldozer, ont pris d’assaut la ville et le camp, depuis le poste de contrôle d’Al-Jalama, des affrontements ont eu lieu entre des jeunes hommes et les forces d’occupation israéliennes.

Ils ont souligné que plusieurs véhicules militaires ont stationnés près de l’hôpital gouvernemental de Jénine, au moment les forces d’occupation envoyaient des renforts supplémentaires depuis plusieurs fronts.

Des témoins ont rapporté que les forces d’occupation ont attaqué plusieurs bâtiments près de camp de Jénine ,déployant des tireurs d’élite à l’intérieur et sur leurs toits.

…..Les forces d’occupation israéliennes prennent d’assaut la ville de Jéricho et les camps d’Aqabat Jabr et Ain al-Sultan.

Jéricho, le 22 décembre, 2023,WAFA- Les forces d’occupation israéliennes ont pris d’assaut à l’aube de samedi, la ville de Jéricho et les camps d’Ain Sultan et d’Aqaba Jabr, ont indiqué des sources locales.

Selon les sources, plusieurs véhicules militaires ont pris d’assaut la ville et les deux camps, des affrontements ont eu lieu entre des jeunes hommes et les forces d’occupation, qui ont tiré des balles et des bombes sonores, aucun blessé n’a été signalé.

Les sources ont confirmé que les forces d’occupation ont perquisitionné des maisons dans le camp d’Aqabat Jabr, sans qu’aucune arrestation n’ait été signalée.

…..Les forces d’occupation israéliennes prennent d’assaut des régions près de Naplouse.

Naplouse, le 22 décembre, 2023,WAFA- Les forces d’occupation israéliennes ont pris d’assaut à l’aube de samedi, la bourgade de Beita et le village de Qaryut, au sud de Naplouse, ont indiqué des sources locales.

Selon les sources, des véhicules militaires israéliens ont pris d’assaut Qaryut . Les soldats de l’occupation ont également attaqué une maison dans le village.

Plusieurs véhicules militaires ont également pris d’assaut la bourgade de Beita et. Les soldats d’occupation ont mené une vaste campagne de recherche dans la ville, perquisitionnant plusieurs maisons.

…..Les forces d’occupation retirent le drapeau palestinien dans le camp d’Aida à Bethléem.

Bethléem, le 22 décembre, 2023,WAFA- Les forces d’occupation israéliennes ont pris d’assaut vendredi soir, le camp d’Aida, au nord de Bethléem, et ont retiré le drapeau palestinien, ont indiqué des sources de sécurité.

Selon les sources, les forces d’occupation israéliennes ont attaqué un « centre de réfugiés » dans le camp d’Aida et ont retiré le drapeau palestinien, pour la deuxième fois dans une semaine.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french wafa.ps

flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccie,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb,météo,wafa

 

Mouharram,safar,Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,Chabann,Ramadann, cha’oual,Dhou èl Qidah,Dhoul hidjah

https://french.palinfo.com/feed/ E-mail: info@palinfo.com
https://french.wafa.ps/Pages/LastNews
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss
https://www.algerie360.com/rss
extension : Feedbro

#palestine #gaza #jerusalem #alaqsa #rabbin #sioniste #juif #hebron #cisjordanie #Bethléem #Naplouse #jenine #liban #jericho #Tulkarem #Qalqiliya #Beitunia #Beyrouth #Ramallah #Rafah #colon