Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Samedi 10 joumada at Thani 1445, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Samedi 10 joumada at Thani 1445, sur MouslimRadio.


L'agence de presse palestinienne 'WAFA

Assalam aleykoum,

Voici le Flash info pour le Samedi 10 Joumada At’sèni 1445.

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres de l’agence de presse palestinienne ‘WAFA’.
.
..

….Une enquête du Washington Post réfute les affirmations de l’occupation concernant l’hôpital Al-Shifa à Gaza.

Une enquête du journal américain The Washington Post a réfuté les allégations de l’occupation israélienne selon lesquelles le mouvement Hamas aurait utilisé le complexe médical d’Al-Shifa comme quartier général de commandement.

Une enquête menée par l’éminent journal américain a conclu que les preuves présentées par le gouvernement d’occupation israélien « ne suffisent pas à démontrer que le Hamas a utilisé le complexe médical Shifa à Gaza comme centre de commandement et de contrôle ».

L’enquête a ajouté que les cinq bâtiments du complexe médical, que l’armée israélienne avait identifiés comme zones de contrôle des mouvements via des cartes et des clips vidéo, ne sont pas connectés au réseau de tunnels, car il n’y a aucune preuve de la possibilité d’entrer dans les tunnels de l’intérieur des couloirs de tous les bâtiments et cours du complexe.

L’enquête du journal s’est basée sur une analyse de vidéos open source, d’images satellite et de tous les documents publiés par l’armée israélienne.

Le journal a indiqué que des experts juridiques et des militants des droits de l’homme estiment que les résultats de l’enquête soulèvent des questions cruciales concernant le bombardement du complexe Shifa par l’occupation.

Bien que l’administration Biden ait déclassifié l’évaluation des renseignements américains qui étayait les affirmations d’Israël, le gouvernement américain n’a pas publié les documents déclassifiés, et aucun responsable n’a partagé les renseignements sur lesquels l’évaluation des renseignements était basée, selon le Washington Post.

Le journal américain a cité un membre éminent du Congrès américain qui a déclaré : « Il était initialement convaincu des allégations d’Israël selon lesquelles le Hamas utilisait le complexe médical de Shifa comme centre de contrôle, mais il en doute maintenant et souligne qu’Israël doit avoir plus de preuves sur cette affaire. .

Le porte-parole de l’armée d’occupation israélienne a déclaré au journal que l’armée « avait publié de nombreuses preuves… et qu’elle ne pouvait pas fournir de preuves supplémentaires à ce sujet ».

Jeffrey Korn, professeur de droit à l’Université Texas Tech, a exprimé son opinion au Washington Post sur l’occupation militaire du complexe de Shifa en déclarant : « Si finalement vous ne trouvez pas ce que vous avez dit que vous trouveriez, cela justifie des doutes quant à savoir si votre évaluation de « L’importance militaire de la conduite de l’opération était exacte» Intacte ou non », soulignant que les preuves présentées par l’armée israélienne « ne sont pas des preuves concluantes ».

Quant à l’ancien conseiller juridique du Département d’État américain, Brian Finucane, il a déclaré au journal que la recherche de prétextes pour justifier le ciblage de l’hôpital créerait un précédent pour les futures opérations contre les hôpitaux en temps de guerre, soulignant qu’il ne fallait pas présumer que les hôpitaux peuvent être ciblés en général.

Le journal a déclaré que le ciblage d’un complexe médical contenant des centaines de patients, des blessés et des milliers de personnes déplacées par un allié américain était sans précédent au cours des dernières décennies, car ce ciblage a provoqué l’effondrement de l’hôpital.

….La Brigade Golani a été retirée de Gaza après avoir subi de lourdes pertes.

Les médias hébreux ont rapporté que « la Brigade Golani s’est retirée de Gaza après 60 jours de combats au cours desquels elle a subi de lourdes pertes ».

La chaîne hébraïque 13 a affirmé que « les soldats Golani ont quitté Gaza pour réorganiser leurs rangs ».

L’ancien commandant de la Brigade Golani, Moshe Kaplinsky, a annoncé dimanche dernier que « depuis le 7 octobre dernier, la brigade a perdu un quart de ses forces tués ou blessés, puisque 82 officiers et soldats ont été tués lors de l’agression contre Gaza ».

L’armée d’occupation israélienne a révélé jeudi que « 40 soldats ont été blessés lors de combats dans la bande de Gaza au cours des dernières 24 heures ».

Plus tôt, l’armée d’occupation avait annoncé la mort de deux officiers et d’un soldat lors des combats dans le nord de la bande de Gaza.

Ainsi, le nombre d’officiers et de soldats tués dans l’armée d’occupation depuis le début de l’agression contre Gaza le 7 octobre dernier s’est élevé à 469, dont 137 depuis le début de l’agression terrestre dans la bande de Gaza.

….Abou Ubaida : Nous avons détruit 720 véhicules ennemis et aucun accord d’échange de prisonniers avant la fin de l’agression.

Le porte-parole officiel des Brigades Al-Qassam, Abou Ubaida, a confirmé jeudi soir dans un discours enregistré que les moudjahidines des brigades ont pu cibler 720 véhicules israéliens depuis le début de l’agression terrestre et les détruire totalement ou partiellement au cours de la semaine dernière pour mener avec succès plus de 15 opérations de tir isolé contre des soldats sionistes.

Dans son discours, suivi par le Centre d’information palestinien, Abou Ubaida a souligné le message de la résistance concernant les prisonniers de l’occupation à Gaza, en disant : « Si l’ennemi veut que ses prisonniers soient vivants, il n’a d’autre choix que d’arrêter l’agression et d’aller au camp d’échange. »

Il a poursuivi en disant : L’ennemi répète encore ses bêtises et ses erreurs historiques parce qu’il est déconnecté de la réalité de notre peuple et ignorant de sa civilisation, soulignant que « l’ennemi n’a laissé à notre peuple d’autre choix que de se venger de lui ».

Le porte-parole des Brigades a ajouté : « L’ennemi perdu et en proie à la crise n’a pas tiré une seule leçon des expériences de l’histoire et continue de commettre des crimes de guerre à Gaza par son agression. »

Il a noté que « les moudjahidines d’Al-Qassam sont toujours sur le terrain, affrontant l’ennemi sioniste et lui infligeant de lourdes pertes ».

Il a expliqué : « Notre ciblage de l’ennemi était réparti sur tous les axes de l’incursion sioniste. »

Abou Ubaida a souligné que « l’armée ennemie sioniste est préoccupée par la recherche d’une image de victoire et de réussite imaginaire ».

Il a envoyé des messages internes et externes, disant : « Nous appelons notre peuple à faire face à cet Holocauste sioniste-nazi ».

Il a ajouté : « Nous saluons les combattants de notre nation qui confondent l’ennemi, en particulier sur les fronts du Yémen et du Liban. »

….Le Croissant Rouge annonce que les forces d’occupation ont pris d’assaut son centre à Jabalia et arrêté ses équipages.

Jeudi, la Société du Croissant-Rouge palestinien a confirmé que les forces d’occupation israéliennes ont pris d’assaut le centre d’ambulance de Jabalia, dans le nord de la bande de Gaza, arrêté tous les équipages et les ambulanciers et les ont emmenés vers une destination inconnue.

L’association a déclaré : « La communication a été coupée depuis le centre ambulancier de Jabalia, alors que les femmes sont toujours coincées seules à l’intérieur du centre. »

Avant cela, la Société du Croissant-Rouge avait annoncé : « Les forces d’occupation ont continué à assiéger leur centre d’ambulance à Jabalia au milieu d’intenses bombardements d’artillerie et de tirs de tireurs embusqués ».

Pour le soixante-seizième jour consécutif, l’occupation israélienne, avec le soutien américain et européen, poursuit son agression contre la bande de Gaza, tandis que ses avions bombardent les environs des hôpitaux, des bâtiments, des tours et les maisons des civils palestiniens, les détruisant au-dessus de la tête de leurs résidents et empêchant l’entrée de l’eau, de la nourriture, des médicaments et du carburant.

L’agression de l’occupation a fait 20 000 morts et plus de 52 000 blessés, tout en entraînant une destruction massive des infrastructures et une catastrophe humanitaire sans précédent, selon des sources palestiniennes et onusiennes.

….La diplomatie condamne la guerre génocidaire commise par les forces d’occupation pour le 77ème jour.

Ramallah, le 22 décembre 2023, WAFA- Le ministère des Affaires étrangères et des Expatriés a condamné aujourd’hui la guerre génocidaire commise par les forces d’occupation pour le 77ème jour consécutif contre notre peuple dans la bande de Gaza, y compris l’escalade de génocides contre les civils et la destruction de tous les centres de santé dans le nord.

Dans son communiqué publié aujourd’hui, le ministère a dénoncé également le déplacement de la population restante vers le sud, l’utilisation d’armes internationalement interdites et d’énormes bombes qui tuent le plus grand nombre possible de civils, l’escalade des bombardements et des crimes de déplacement du centre et du sud de la bande de Gaza vers Rafah, à la lumière de nombreux rapports internationaux confirmant que 90 % des civils sont confrontés à une véritable crise alimentaire.

Concernant la Cisjordanie, le ministère a condamné les violations et les crimes de l’occupation et des colonialistes contre la population de Cisjordanie occupée, y compris Jérusalem-Est, ainsi que les campagnes d’incitation menées par l’extrême droite israélienne et ses partisans colonialistes pour faire exploser la situation là-bas et créer un État de chaos, pour s’en servir comme prétexte pour frapper de vastes zones de ses villes dans le but de déplacer de force ses citoyens, en particulier dans le nord de la Cisjordanie.

Le ministère a de nouveau appelé à mettre fin à la guerre génocidaire contre notre peuple, à garantir ses besoins fondamentaux et à lui fournir une protection internationale.

Il a appelé tous les pays à faire preuve de la plus grande prudence à l’égard des projets et des crises personnelles de Netanyahu et à œuvrer pour les freiner immédiatement et le tenir responsable de ses crimes, ce qui permettrait de mettre un terme à l’agression et de forcer l’État occupant à se soumettre à la volonté internationale de paix.

….La PRCS : les forces israéliennes continuent de détenir 8 de nos équipes du centre d’ambulance du nord de Gaza.

Gaza, le 22 décembre 2023, WAFA- La Société du Croissant-Rouge palestinien (PRCS) a rapporté que les forces d’occupation israéliennes continuent d’arrêter huit de ses équipes du centre d’ambulance du nord de Gaza et qu’elles ont détruit des véhicules d’ambulance et une partie du bâtiment administratif du centre.

La PRCS a expliqué, dans un communiqué aujourd’hui vendredi, que les forces d’occupation ont encerclé hier jeudi vers 14 heures le centre d’ambulance de Jabaliya avec des véhicules militaires et des véhicules, où se trouvent 127 ambulanciers, volontaires et personnes déplacées de leurs familles, en plus d’un certain nombre de blessés.

Elle a ajouté que l’armée d’occupation avait demandé au directeur du centre de faire sortir les femmes et les enfants de moins de 15 ans, ainsi que les blessés, et de leur ordonner de se rendre à pied à l’école Al-Hashemiya, située à environ 4 kilomètres du centre.

Plus tard, les militaires d’occupation ont ordonné au directeur du centre de faire sortir individuellement 47 hommes présents et de retirer leurs vêtements avant de s’approcher des véhicules militaires. Ils ont tous été ligotés, placés derrière un véhicule militaire et ont marché pendant environ un kilomètre en direction de la zone de Jabal Al-Kashif. Ils ont ensuite été emmenés dans une maison et on leur a demandé de s’asseoir par terre, tout en les menaçant et insultés et les empêchant de faire leurs besoins et d’entrer aux toilettes.

D’une manière humiliante, les forces d’occupation ont ensuite emmené toutes les personnes présentes dans un camion, après les avoir menottées et bandé les yeux pendant environ 4 heures, tandis que les personnes présentes à l’intérieur du camion étaient battues. Ensuite, ils ont été faits descendre et enquêtés sur le terrain pendant environ une heure, avant que la majorité des détenus ne soient libérés à deux heures du matin, tandis que les forces d’occupation continuaient à détenir 8 volontaires du Croissant-Rouge jusqu’à présent.

La Société du Croissant-Rouge palestinien a indiqué que l’armée d’occupation a détruit le dispositif central de communication radio et tous les véhicules ambulanciers présents dans la branche, ainsi que le portail, l’entrée et la clôture du centre.

….Fattouh appelle les parlements internationaux à faire pression sur Israël pour arreter son agression contre notre peuple.

Ramallah, le 22 décembre 2023, WAFA- Le Chef du Conseil national palestinien (CNP), Rawhi Fattouh, a appelé les parlements internationaux à faire pression sur le gouvernement d’occupation israélien pour qu’il mette fin à l’agression contre notre peuple.

En outre, Fattouh a appelé à imposer des sanctions aux colonisateurs pour avoir violé le droit international et avoir commis des crimes contre les civils dans le but de procéder à un nettoyage ethnique, notamment en leur refusant les visas d’entrée et en retirant la citoyenneté aux détenteurs de double nationalité, en plus de boycotter leurs produits et de les condamner, considérant leur présence comme des crimes de guerre punissables par le droit international.

Fattouh a exhorté les parlements internationaux à prévenir, interdire et punir les entreprises opérant dans les colonies, car elles opèrent sur des terres et des ressources volées, ce qui constitue une violation des lois et normes internationales.

Dans ce contexte, Fattouh a informé la consule générale britannique à Jérusalem, Diane Corner, des développements sur le terrain et des conditions humanitaires tragiques dans la bande de Gaza, résultat de la guerre génocidaire menée par les forces d’occupation israéliennes contre le peuple palestinien.

Lors de la réunion tenue dans la ville de Ramallah, Fattouh a passé en revue les graves violations israéliennes en Cisjordanie, y compris à Jérusalem occupée, les attaques contre notre peuple par l’armée d’occupation et les colonialistes, ainsi que les meurtres de civils palestiniens dans toutes les villes et villages.

Il a souligné la nécessité de mettre fin à l’agression immédiatement et sans conditions, d’établir un passage sûr pour l’aide humanitaire et de mettre fin aux attaques des colonisateurs, appelant à tenir Israël responsable devant les tribunaux internationaux des crimes qu’il commet sans le moindre respect pour les valeurs humanitaires ​​et les normes internationales.

Il a souligné la nécessité d’assurer une protection internationale à notre peuple palestinien, de reconnaître l’État palestinien et de mettre en œuvre les résolutions de légitimité internationale.

Pour sa part, la consule britannique a souligné son rejet de ces attaques dangereuses contre le peuple palestinien et la nécessité absolue de mettre fin à l’agression et de restaurer la paix et la sécurité dans la région, ce qui ne sera possible qu’en appliquant le principe de la solution à deux États, établir un État palestinien indépendant et réaliser le droit du peuple palestinien à vivre dans la dignité et la paix.

…..Un enfant blessé et des dizaines de personnes étouffées dans une attaque israélienne sur Kafr Qaddoum.

Qalqilya, le 22 décembre 2023, WAFA- Un enfant palestinien a été blessé aujourd’hui vendredi à la suite de l’attaque des forces d’occupation israéliennes sur la ville de Kafr Qaddoum, à l’est de Qalqilya, dans le nord de la Cisjordanie occupée, selon des sources locales.

Ces sources ont rapporté à WAFA que les forces d’occupation ont pris d’assaut Kafr Qaddoum, après le début de la marche hebdomadaire, et ont fait une descente dans la maison du citoyen Abdullah Mousa Ali, et ont agressé et battu son enfant Sari, 15 ans, lui causant des contusions sur différentes parties du corps. Il a été soigné sur le terrain par les équipes du Croissant-Rouge.

Des affrontements ont éclaté entre les citoyens et les forces d’occupation, qui ont tiré à balles réelles et des bombes à gaz toxique, provoquant l’asphyxie de dizaines de personnes.

….Des milliers de Jordaniens manifestent en protestation contre l’agression israélienne contre Gaza.

Amman, le 22 décembre 2023, WAFA- Des milliers de Jordaniens ont participé dans le Royaume hachémite, pour le onzième vendredi consécutif, à des manifestations de colère, en vue de montrer le soutien à la Palestine et de condamner l’agression israélienne.

Une marche massive a été organisée devant la mosquée Abbad Al-Rahman, au cours de laquelle les participants ont dénoncé les crimes commis par les forces d’occupation contre le peuple palestinien dans la bande de Gaza et dans les villes de Cisjordanie, ainsi que leurs attaques contre les mosquées, les églises, écoles, hôpitaux et infrastructures.

Ils ont appelé à une action internationale et arabe efficace contre la brutale agression israélienne, dénonçant le silence international face à cette agression et la politique de deux poids, deux mesures.

Les participants ont brandi des banderoles et des images qui reflètent l’horreur du crime israélien contre le peuple palestinien sans défense, appelant la communauté internationale et les organismes de défense des droits de l’homme à briser leur silence.

Ils ont souligné que ce que font les forces d’occupation est totalement incompatible avec les normes internationales, les traditions, les lois et les valeurs des droits de l’homme, mettant l’accent sur la nécessité d’adopter une position unifiée concernant ce qui se passe sur le terrain en termes de massacres du peuple palestinien.

Ils ont également souligné la nécessité de soutenir la population de Gaza et d’ouvrir des couloirs sûrs pour acheminer une aide humanitaire d’urgence à la population de l’enclave côtier, qui est soumise aux pires formes de génocide et de déplacement forcé.

…..Violations perpétrées par des colonisateurs israéliens à Naplouse.

Naplouse, le 22 décembre 2023, WAFA- Des colons israéliens ont déraciné vendredi des dizaines d’oliviers dans la ville de Qusra, au sud de Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie occupée qui est le théâtre des attaques et actes de violence des colonisateurs, protégées par l’armée d’occupation israélienne.

Le militant palestinien, Fouad Hassan a déclaré à WAFA que les bulldozers des colons ont rasé plus de 30 dunums des terres dans la région de Furn, au nord de la ville, et déraciné des dizaines d’oliviers vivaces.

Il a expliqué que les colons ont saisi les arbres déracinés, soulignant que les citoyens n’ont pas pu accéder à la zone à cause de l’armée d’occupation assurant la protection des colons.

Dans le village de Qaryout, situé aussi au sud de Naplouse, des colons ont pris d’assaut la source d’eau du village, sous la protection des soldats d’occupation israéliens et ont pratiqué des rituels talmudiques sur place, selon Bashar Qaryouti, militant local.

Il convient de mentionner que les colons prennent d’assaut la source d’eau chaque semaine, protégeant les soldats de l’occupation, qui tirent des balles et des bombes lacrymogènes et toxiques sur les Palestiniens qui tentent de riposter l’assaut.

….Deux Palestiniens blessés et capturés par l’armée israélienne à Jénine.

Jénine, le 22 décembre 2023, WAFA- Les forces d’occupation israéliennes ont blessé et arrêté deux Palestiniens et en ont arrêté deux autres, lors d’une incursion militaire dans la ville de Barta’a, au sud-ouest de Jénine, en Cisjordanie occupée, selon des sources locales.

Le maire de Barta’a, Ghassan Qabaha a déclaré à WAFA que les forces d’occupation ont arrêté les deux jeunes, Ramzi Ibrahim et Mustafa Qabaha, après leur avoir tiré des balles dans les membres inférieurs. L’incident s’est produit alors que les forces d’occupation israéliennes ont attaqué la ville et confisqué plusieurs véhicules, provoquant des affrontements.

Qabaha a souligné que les militaires d’occupation continuent de fermer le poste de contrôle militaire séparant la ville – située derrière la barrière de ségrégation israélienne – du reste de la Cisjordanie dans les deux sens, quotidiennement à partir de 18h à 6 heures du matin tous les jours.

Il a noté que depuis le début de l’agression contre Gaza le 7 octobre, la puissance occupante n’a autorisé que la circulation des piétons à travers le poste de contrôle. Ce point de contrôle est considéré comme le seul couloir permettant aux habitants de la ville et des villages voisins de se connecter au gouvernorat de Jénine et au reste de la Cisjordanie.

Il a souligné que les habitants de la ville et des villages voisins subissent des conditions difficiles, contraints de parcourir des routes de montagne accidentées en raison des restrictions et des bouclages israéliens.

Le blocus a entraîné une pénurie de produits essentiels dans la ville, a-t-il ajouté, car il est interdit aux commerçants de les importer. De plus, les habitants ont du mal à obtenir des soins médicaux pour des maladies chroniques, car ils ont besoin d’un permis spécial pour se rendre à l’hôpital de Jénine, l’hôpital public le plus proche accessible aux habitants de la ville.

…..Après avoir bloqué l’accès à la mosquée d’Al-Aqsa, la police israélienne agresse les fidèles.

Jérusalem, le 22 décembre 2023, WAFA- Les tensions se sont intensifiées aujourd’hui à Jérusalem occupée alors que la police d’occupation israélienne a réprimé les fidèles et les a attaqués avec des gaz lacrymogènes à proximité de l’enceinte de la mosquée Al-Aqsa, laissant des dizaines d’entre eux souffrant d’inhalation de gaz lacrymogènes.

Les affrontements ont eu lieu dans le quartier de Wadi al-Jooz, adjacent au lieu saint, alors que les fidèles se rassemblaient pour la prière du vendredi, incapables d’entrer dans la mosquée Al-Aqsa pour la 11e semaine consécutive en raison des restrictions imposées par les forces d’occupation israéliennes.

Les militaires israéliens ont tiré des balles métalliques recouvertes de caoutchouc et des grenades lacrymogènes et ont aspergé la foule avec de l’eau contaminée pour la disperser, provoquant de nombreux cas d’étouffement dus à l’inhalation de gaz lacrymogènes, selon des sources locales.

Le recours à la force s’est étendu aux journalistes couvrant l’événement, les forces d’occupation israéliennes les attaquant et les expulsant des lieux.

En raison des mesures militaires strictes imposées par les autorités israéliennes, seuls 12 000 fidèles ont réussi à entrer dans la mosquée Al-Aqsa. Cela comprenait la fermeture des portes des mosquées et l’interdiction d’entrée à ceux résidant en dehors de la vieille ville de Jérusalem, qu’ils soient originaires des territoires de 1948 ou des quartiers environnants de Jérusalem.

Il convient de noter que les appels des militants de Jérusalem à se rassembler et à prier à Al-Aqsa persistent au milieu d’une campagne de colonisation israélienne et d’efforts intenses visant à modifier le statut historique et religieux du lieu saint.

…..Les soldats israéliens détruisent le réseau d’eau dans un village près de Bethléem.

Bethléem, le 22 décembre 2023, WAFA- Les forces d’occupation israéliennes ont fermé et détruit ce vendredi le réseau d’eau du village d’Al-Minya, situé au sud-est de Bethléem, dans le sud de la Cisjordanie occupée, selon des sources locales.

Les soldats d’occupation ont également fermé les trois entrées principales du village à l’aide de barrières en terre, selon le chef du conseil du village d’Al-Minya, Zaid Kawazbeh.

Il a informé WAFA que les militaires israéliens ont bouclé le village en érigeant des barrières de terre à ses trois entrées principales. Suite à ce blocus, les forces ont procédé à la démolition des infrastructures hydrauliques qui desservent le village.

Le chef du conseil du village d’Al-Maniya a souligné qu’il s’agissait du troisième cas dans lequel les autorités israéliennes ciblent et détruisent délibérément le réseau d’eau du village depuis le 7 octobre de cette année.

Il a ajouté que la fermeture des trois entrées impose de fait un siège strict au village, empêchant les habitants d’entrer ou de sortir.

…..Rétablissement progressif des communications au centre et au sud de la bande de Gaza.

Gaza, le 21 décembre 2023, WAFA- Ce soir, La compagnie de télécommunications palestinienne a annoncé la reprise progressive des communications dans le centre et le sud de la bande de Gaza, après avoir été coupée mercredi pour la sixième fois depuis le début de l’agression israélienne le 7 octobre dernier.
Les mécanismes de l’occupation ont détruit les générateurs principaux de Khan Younis, au sud de la bande, et les avions de l’occupation ont de nouveau bombardé la principale ligne de fibre optique de l’Internet dans la bande, provoquant une interruption complète des services de télécommunications et d’Internet, selon le ministère des Communications et des Technologies de l’information.

Les équipes techniques des opérateurs de télécommunications ont de grandes difficultés à réparer les dommages causés au réseau, en raison de la destruction massive des infrastructures par l’agression israélienne..

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french wafa.ps

flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccie,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb,météo,wafa

 

Mouharram,safar,Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,Chabann,Ramadann, cha’oual,Dhou èl Qidah,Dhoul hidjah

https://french.palinfo.com/feed/ E-mail: info@palinfo.com
https://french.wafa.ps/Pages/LastNews
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss
https://www.algerie360.com/rss
extension : Feedbro

#palestine #gaza #jerusalem #alaqsa #rabbin #sioniste #juif #hebron #cisjordanie #Bethléem #Naplouse #jenine #liban #jericho #Tulkarem #Qalqiliya #Beitunia #Beyrouth #Ramallah #Rafah #colon