Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Mardi 14 joumada el Awwal 1445, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Mardi 14 joumada el Awwal 1445, sur MouslimRadio.


L'agence de presse palestinienne 'WAFA

Assalam aleykoum,

Voici le Flash info pour le Mardi 14 Joumada èl A’oill 1445.

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres de l’agence de presse palestinienne ‘WAFA’.
.
..
……Des experts des Nations Unies demandent une enquête sur les crimes de guerre commis à Gaza.

Genève, le 27 novembre 2023, WAFA – Des experts des droits de l’Homme appartenant aux Nations Unies ont appelé à mener une enquête indépendante sur les crimes de funérailles commis par Israel lors de dernière agression sur la bande de Gaza.

Une déclaration conjointe du Rapporteur spécial des Nations Unies sur les exécutions extrajudiciaires, Maurice Tedpool-Bins, et du Rapporteur spécial sur la torture, Alice Jill Edwards, a souligné la nécessité d’enquêtes « rapides, honnêtes et indépendantes ».

‘Les enquêteurs indépendants doivent disposer des ressources, du soutien et de l’accès nécessaires pour mener des enquêtes rapides, approfondies et impartiales sur les crimes commis par toutes les parties au conflit », précise le communiqué.

La déclaration a exhorté la communauté internationale à sanctionner tous les responsables des violations les plus graves – en particulier ceux qui ont des responsabilités de direction – soient traduits en justice de toute urgence.

La déclaration a également souligné que les tribunaux de n’importe quel État du monde peuvent poursuivre les responsables, indépendamment de leur nationalité et de l’État où ces crimes ont été commis.

Un Palestinien contraint par une municipalité israélienne d’auto-démolir son immeuble à Jérusalem-Est.

Jérusalem, le 27 novembre 2023, WAFA- La municipalité israélienne de Jérusalem-Ouest a forcé aujourd’hui, lundi un résident palestinien de Jérusalem-Est occupée à auto-démolir son immeuble résidentiel sous prétexte de construire sans permis.

Talaat Hassasna a déclaré que la municipalité israélienne l’avait contraint à détruire son immeuble résidentiel, composé de quatre appartements, dans le quartier de Jabal al-Mukabber, au sud de Jérusalem occupée.

Il a déclaré qu’il avait commencé à le démolir lui-même pour éviter d’être condamné à une amende ou à payer des sommes exorbitantes si la démolition était effectuée par le personnel de la municipalité.

Hassasna a indiqué que le bâtiment abrite sa famille et celles de ses frères et qu’il est construit sur son terrain.

Les Palestiniens de Jérusalem disent qu’ils sont obligés de construire sans permis parce qu’il est impossible d’obtenir un permis de construire alors que le maire et le conseil municipal de la droite israélienne tentent de maintenir la population palestinienne de la ville au strict minimum tout en multipliant ses résidents juifs en approuvant la construction de milliers de nouveaux logements dans les colonies juives.

Près de 75% des demandes de permis des citoyens palestiniens de Jérusalem sont rejetées par la municipalité, selon des groupes de défense des droits.

Selon un rapport de l’agence de WAFA, les forces d’occupation ont détruit en 2021 environ 300 maisons en Cisjordanie et à Jérusalem occupée, sous prétexte de la construction sans permis surtout dans les zones « C » qui constitue 60 % de la Cisjordanie occupée et relève entièrement du régime militaire israélien, et les permis sont rarement accordés pour fournir des abris à leurs familles.

En revanche, Israël soutient la construction au sein des colonies coloniales existantes est nécessaire pour s’adapter à la « croissance naturelle » des colons. Par conséquent, il donne beaucoup plus facilement des permis de construire à plus de 700 000 colons juifs israéliens et leur fournit des routes, de l’électricité, de l’eau et des systèmes d’égouts qui restent inaccessibles à de nombreux Palestiniens voisins.

Les Palestiniens à Jabal Al-Mukabber :

Les résidents palestiniens du village de Jabal al Mukaber sont souvent harcelés par la police israélienne, qui effectue régulièrement des assauts dans le village et remet des avis de démolition et d’arrêt de la construction contre les maisons et les structures des résidents palestiniens, dans le but de les forcer à quitter la zone.

Les 300 000 Palestiniens de Jérusalem-Est sont discriminés dans tous les aspects de la vie, y compris le logement, l’emploi et les services, et sont également considérés comme des résidents qui pourraient être privés de leur droit de vivre dans la ville à tout moment et pour quelque raison que ce soit.

Selon un rapport du groupe israélien de défense des droits humains B’Tselem, les tribunaux israéliens pourraient être tenus responsables de crimes de guerre pour leurs politiques qui ont conduit à la dépossession des Palestiniens.

Le rapport, Fake Justice, montre que le soutien de la Cour à la politique de planification israélienne équivaut à soutenir la dépossession et le transfert forcé de Palestiniens, un crime de guerre au regard du droit international.

Ministre espagnol : La communauté internationale doit oeuvrer à la création d’un État palestinien.

Barcelone, le 27 novembre 2023, WAFA- Le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, a déclaré lundi que la communauté internationale doit œuvrer pour parvenir à la création d’un État palestinien, qui garantira la paix dans la région.

Dans son discours devant le huitième forum régional des ministres des Affaires étrangères de l’Union pour la Méditerranée, tenu dans la ville espagnole de Barcelone, sous la présidence de la Jordanie et de l’Union européenne, Albares a souligné que « toute réponse israélienne doit être conforme au droit international et non en tuant des milliers de civils innocents sans discernement. »

...Al-Safadi : La seule voie vers la paix commence par la fin de l’agression brutale contre les Palestiniens.

Barcelone, le 27 novembre 2023, WAFA- Le vice-Premier ministre jordanien et ministre des Affaires étrangères et des Affaires des expatriés, Ayman Al-Safadi, a déclaré: « Notre travail pour mettre en œuvre la solution à deux États, la seule voie vers la paix et la sécurité, doit commencer maintenant. Cela commence par assurer la fin de cette agression brutale, la fin de tous les meurtres, la fin de toute l’agonie et la fin de tout la douleur et le désespoir que cette guerre apporte aux 2,3 millions de Palestiniens à Gaza ».

Safadi qui a présidé avec le haut représentant pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité de l’Union européenne, Josep Borrell, le huitième forum régional des ministres des Affaires étrangères de l’Union pour les pays méditerranéens, tenu à Barcelone, en Espagne, a dit que Cette agression doit cesser. Le silence à son égard doit cesser. Les positions politiques qu’Israël exploite pour poursuivre le bain de sang doivent changer. Les crimes de guerre ne peuvent et ne doivent pas être normalisés. Ceux qui en sont responsables doivent rendre des comptes. Israël ne peut pas être au-dessus des lois. »

« Nous devons tous travailler pour garantir que la trêve actuelle, qui est censée prendre fin aujourd’hui, inévitablement et immédiatement, se transforme en un cessez-le-feu permanent. Nous devons veiller à ce que Gaza reçoive toutes les fournitures humanitaires dont elle a désespérément besoin. Et les organisations des Nations Unies sont en mesure de faire leur travail sans entrave ».

« Israël doit savoir qu’il ne sera pas autorisé à forcer un nouveau transfert de population hors de Palestine. Que les 1,7 million de Palestiniens déjà déplacés dans la bande de Gaza occupée retourneront dans leurs maisons reconstruites », a souligné Safadi.

Il a ajouté que le terrorisme des colons contre les civils palestiniens en Cisjordanie et l’agression qui fait rage contre Gaza n’apporteront pas la sécurité à Israël, et que seule une paix juste et durable le fera. « La solution à deux États, a-t-il souligné, est la seule voie vers cette paix juste et durable. « Nous devons tous y parvenir avec détermination, vigueur et urgence. La paix au Moyen-Orient est un intérêt régional, européen et mondial. La réaliser est dans l’intérêt de nous tous ».

« Pour aller de l’avant, nous devons d’abord : Travailler à mettre fin immédiatement à cette guerre, Répondre aux besoins humanitaires urgents des Gazaouis et préparer immédiatement la reconstruction de l’ensemble de Gaza, de son sud et de son nord, en vue de démarrer cette reconstruction en parallèle avec « Le lancement d’un plan assorti d’un calendrier pour mettre en œuvre la solution à deux États. Il ne peut y avoir une approche basée uniquement sur Gaza », a-t-il déclaré.

​ Concernant le rôle de l’Europe dans cette question, Safadi a déclaré : « Nous sommes prêts à travailler avec nos partenaires européens pour commencer immédiatement à préparer ce plan et à concevoir des mécanismes pour le mettre en œuvre. La solution à deux États ne peut pas rester un sujet de discussion, tandis que les mesures israéliennes pour le miner, continuer sans relâche.

Il a exhorté à faire pression sur le gouvernement israélien pour qu’il mette fin à son occupation illégale et destructrice qui prive tous les habitants de la région, Palestiniens, Israéliens et tous les autres peuples, de leur droit à la paix dont ils ont besoin et qu’ils méritent.

Il a ajouté qu’Israël a systématiquement travaillé à consolider l’occupation, sapant ainsi la solution à deux États. Il s’agit « d’écraser l’ambition palestinienne » de création d’un État, et je cite ici le Premier ministre israélien, et non de promouvoir la paix, comme il l’a fait. »

Actes du vandalisme commis par des colons israéliens à Salfit.

Salfit, le 27 novembre 2023, WAFA- Dans la ville de Deir Istiya à l’ouest de Salfit en Cisjordanie occupée, des colonialistes israéliens ont déraciné, volé 100 oliviers et détruit au bulldozer 6 dunums de terres agricoles, aujourd’hui, lundi.

Firas Diab, maire de Deir Istiya, a revelee que des propriétaires fonciers palestiniens ont été surpris par le déracinement et le vol d’arbres entre 30 et 35 ans et le nivellement du terrain dans la région de « Sidon » de Deir Istiya, après avoir été récemment empêché d’y accéder.

Il a ajouté que l’armée d’occupation a récemment empêché leurs propriétaires d’y accéder, pour donner le feu vert aux colons pour les vandaliser, les voler et les détruire au bulldozer.

Pendant ces derniers mois, la Cisjordanie a connu une terrible augmentation des attaques et des actes de terrorisme contre les Palestiniens par les milices de colons israéliens, avec le feu vert, le soutien et la protection du gouvernement israélien d’extrême droite.

Borrell: il n’y aura pas de paix ni de sécurité pour Israël sans un État palestinien.

Barcelone, le 27 novembre 2023, WAFA- Le Chef de la politique étrangère de l’Union européenne, Josep Borrell, a appelé lundi à prolonger la trêve humanitaire dans la bande de Gaza, qui est entrée dans son quatrième et dernier jour, afin de travailler à une « solution politique » au conflit.

Lors de son discours d’ouverture du huitième forum régional des ministres des Affaires étrangères de l’Union pour la Méditerranée, tenu dans la ville espagnole de Barcelone, sous la présidence de la Jordanie et de l’Union européenne, Borrell a souligné que cette trêve « doit être prolongée » et transformé en trêve permanente pour permettre de travailler sur une solution politique.

Il a ajouté : «Une solution politique qui devrait permettre de briser une fois pour toutes le cycle de la violence», soulignant qu’« il n’y aura pas de paix ni de sécurité pour Israël sans un État palestinien ».

La pause humanitaire dans la bande de Gaza, négociée par le Qatar et l’Égypte, est entrée en vigueur vendredi dernier à 7 heures du matin, après 49 jours d’agression israélienne brutale qui a entraîné le meurtre de plus de 15 000 citoyens, dont 6 150 enfants et plus de 4 000 femmes. à plus de 36 000 blessés.

Le cessez-le-feu, d’une durée de quatre jours avec possibilité de prolongation, comprend la libération d’un certain nombre de femmes et d’enfants prisonniers des prisons de l’occupation israélienne, ainsi que l’entrée de l’aide humanitaire, y compris du carburant indispensable, à Gaza.

Des colons israéliens mettent le feu aux tentes de Palestiniens dans le nord de la vallée du Jourdain.

Vallée du Jourdain, le 27 novembre 2023, WAFA- Ce lundi matin, des colons israéliens ont incendié des tentes inoccupées des citoyens Palestiniens à Wadi Al-Faw, dans le nord de la vallée du Jourdain en Cisjordanie occupée.

Le militant des droits humains Aref Daraghmeh a déclaré que les colons terroristes ont incendié quatre tentes inhabitées à Wadi Al-Faw, que les Palestiniens sans défense ont quittées il y a environ un mois, des suites des attaques intensifiées des colons contre eux.

Daraghmeh a expliqué que les Palestiniens ont récemment souffert d’une nette escalade des attaques colonialistes, avec la protection des forces d’occupation, qui ont forcé un certain nombre de familles palestiniennes à quitter leurs habitations et à s’installer dans des endroits sûrs près de Tubas.

Ces derniers mois, les Palestiniens de diverses régions de la vallée du Jourdain ont été clairement menacés par les colonialistes armés du meurtre et d’expulsion forcée de leurs habitations.

Une prisonnière palestinienne qui devait être libérée samedi est retournée dans une prison israélienne.

Jérusalem, le 27 novembre 2023, WAFA- En violation flagrante des conditions d’échange de prisonniers, les autorités d’occupation israéliennes ont de nouveau arrêté la jeune prisonnière Nofoth Hammad, 16 ans, alors qu’elle était censée être libérée samedi à le deuxième lot d’échange de prisonniers, selon son père Jad Hammad, du quartier de Sheikh Jarrah à Jérusalem occupée.

Il a déclaré à WAFA que les forces d’occupation avaient agressé sa fille alors qu’elle était transportée à Jérusalem pour y être libérée et qu’elle avait ensuite été transférée à l’hôpital Hadassah de Jérusalem après avoir été blessée.

Il a déclaré qu’il n’avait pas été autorisé à lui rendre visite à l’hôpital et qu’il n’avait jamais été informé de sa situation, soulignant que les autorités d’occupation l’avaient sortie de l’hôpital aujourd’hui et l’avaient renvoyée en prison, exprimant son inquiétude quant à son état de santé après qu’elle ait été emmenée à l’hôpital et agressée.

L’un des colons s’était opposé à la libération de Nofoth, ce qui serait la raison de sa nouvelle arrestation.

Hammad est la plus jeune fille détenue dans les prisons de l’occupation. Elle a été arrêtée il y a deux ans alors qu’elle quittait son école sous prétexte de tentative d’agression contre l’un des colons et condamnée à 12 ans de prison.

Son nom figurait parmi le deuxième groupe de prisonniers libérés par Israël samedi en échange de la libération de 13 Israéliens détenus à Gaza.

Après qu’Israël ait retenu les fonds de dédouanement, les employés receveront la moitié du salaire d’octobre.

Ramallah, le 27 novembre 2023, WAFA- Alors qu’Israël a retenu ce mois-ci environ 200 millions de dollars de fonds fiscaux palestiniens, empêchant l’Autorité palestinienne (AP) de payer les salaires d’octobre de ses 140 000 employés au secteur public, le ministère des Finances et l’Autorité monétaire palestinienne ont annoncé aujourd’hui que seulement 50 pour cent du salaire d’octobre serait versé mercredi, avec un mois de retard.

Ils ont indiqué dans un communiqué commun que le ministère des Finances supporterait le coût qui résulterait de ce paiement des salaires, qu’ils ont qualifié d’« avance ».

Le ministre israélien des Finances d’extrême droite a refusé au début du mois de débloquer une grande partie des fonds fiscaux de l’AP collectés par Israël sur les marchandises importées dans les territoires palestiniens, prétendant que la partie déduite va à Gaza et qu’en conséquence l’Autorité palestinienne a refusé d’accepter le montant réduit transféré, ce qui l’empêchait de payer le salaire d’octobre à ses employés.

Décrivant la situation à Gaza de catastrophique, Al-Malki souligne la nécessité d’œuvrer pour un cessez-le-feu permanent.

Ramallah, le 27 novembre 2023, WAFA- Le ministre des Affaires étrangères et des Expatriés, Riyad Al-Malki, a déclaré que la situation à Gaza est catastrophique et ne peut être tolérée, et que tous les efforts doivent être déployés pour parvenir à un cessez-le-feu permanent.

S’exprimant lors l’ouverture du huitième forum régional des ministres des Affaires étrangères de l’Union pour la Méditerranée, tenu lundi dans la ville espagnole de Barcelone, sous la présidence de la Jordanie et de l’Union européenne, Al-Malki a dit que la trêve humanitaire qui a débuté vendredi dernier et qui se termine ce soir était importante pour acheminer l’aide humanitaire et médicale dans la bande de Gaza.

Il a souligné la nécessité d’exploiter l’opportunité d’aujourd’hui pour œuvrer à la prolongation de la trêve et à faire pression sur Israël afin qu’il ne tue plus d’innocents.

« La pause humanitaire dans la bande de Gaza est entrée en vigueur vendredi dernier après 49 jours d’agression israélienne brutale qui a entraîné le meurtre de plus de 15 000 citoyens », ajoutant que si la guerre continue, cela signifie que le nombre de victimes doublera, d’autant plus que la concentration démographique de notre peuple dans la bande de Gaza se situe désormais au sud.

Al-Malki a salué le soutien du gouvernement espagnol à la paix et à la justice, à travers sa solidarité avec notre peuple dans la bande de Gaza, et son appel à la nécessité de mettre un terme à l’agression et de mettre fin au meurtre de femmes et d’enfants innocents.

Il a expliqué que la présence du Premier ministre espagnol Pedro Sanchez, dont le pays assure la présidence de l’Union européenne, au terminal de Rafah est la preuve de la position de son gouvernement en faveur du peuple palestinien et de sa juste cause.

Le forum, organisé par l’Espagne et avec la participation des ministres des Affaires étrangères, des représentants des États membres de l’UE, des responsables de l’Union européenne et des représentants des organisations régionales compétentes, a discuté des moyens de cesser le feu et de la dangereuse détérioration et de la catastrophe humanitaire de la guerre farouche dans la bande de Gaza.

Des colons israéliens déracinent des centaines d’oliviers, d’amandiers et de vignes au sud de Bethléem.

Bethléem, le 27 novembre 2023, WAFA- Les colons israéliens ont déraciné aujourd’hui, lundi des centaines d’oliviers, d’amandiers et de raisins dans la ville d’al-Khader, au sud de Bethléem au sud de la Cisjordanie occupée, selon le directeur du bureau de la Commission de résistance au mur et aux colonies à Bethléem, Hassan Brijieh.

Les colons, comme Brijieh a informé WAFA, ont rasé au bulldozer les terres au sud de la ville, adjacentes à la colonie illégale de Daniel, et ont déraciné environ 1 000 oliviers, amandiers et vignes appartenant à un résident local.

Brijieh a révélé que les attaques des colons se sont poursuivies pour la deuxième journée consécutive après avoir déraciné hier 100 oliviers, amandiers et vignes dans une zone au sud-ouest de la ville et détruit au bulldozer 15 dunums de terre.

….En violation de la pause humanitaire, Israël tire sur des maisons au centre de Gaza.

Gaza, le 27 novembre 2023, WAFA- Aujourd’hui lundi, les forces d’occupation israéliennes ont ouvert le feu sur des maisons de Palestiniens à l’est du camp d’Al-Maghazi, dans le centre de la bande de Gaza.

Des sources de presse ont rapporté à WAFA que les forces d’occupation ont ouvert le feu sur les maisons des citoyens à l’est du camp d’Al-Maghazi dans le gouvernorat central, en violation de la pause humanitaire, le quatrième et dernier jour, mais aucune victime n’a été signalée.

Israël a rompu la trêve humanitaire dans la bande de Gaza hier matin, un agriculteur a été tué et un autre blessé par les forces d’occupation israéliennes dans le centre de la bande de Gaza, selon des sources médicales. La Société du Croissant-Rouge palestinien (PRCS) a déclaré dans un communiqué de presse que les forces d’occupation israéliennes ont pris pour cible deux agriculteurs alors qu’ils travaillaient sur leurs terres à l’est du camp de réfugiés d’Al-Maghazi, dans le gouvernorat central de Gaza. L’attaque a entraîné le meurtre de l’un d’eux et la blessure de l’autre.

En plus, sept civils palestiniens ont été blessés hier par des tirs des forces d’occupation israéliennes lors de deux incidents distincts devant les hôpitaux d’Al-Quds et indonésiens dans le nord de la bande de Gaza.

Il convient de noter que, le premier jour de la trêve humanitaire, les forces d’occupation ont pris pour cible un groupe de citoyens alors qu’ils tentaient de revenir du sud de la bande de Gaza vers le nord, ce qui a entraîné la mort de deux d’entre eux, et les blessures d’autrui.

La pause humanitaire dans la bande de Gaza, négociée par le Qatar et l’Égypte, est entrée en vigueur vendredi dernier à 7 heures du matin, après 49 jours d’agression israélienne brutale qui a entraîné le meurtre de plus de 15 000 citoyens, dont 6 150 enfants et plus de 4 000 femmes. à plus de 36 000 blessés.

Pendant les jours de pause, les forces d’occupation israéliennes ont tenté d’empêcher 1,7 million de personnes déplacées dans le sud de Gaza de revenir inspecter leurs maisons et leurs propriétés dans les régions du nord de la bande de Gaza. Même les recherches des membres de la famille disparus ont été entravées car les forces d’occupation ont menacé de cibler ceux qui tentaient de rentrer.

Le cessez-le-feu, d’une durée de quatre jours avec possibilité de prolongation, comprend la libération d’un certain nombre de femmes et d’enfants prisonniers des prisons de l’occupation israélienne, ainsi que l’entrée de l’aide humanitaire, y compris du carburant indispensable, à Gaza.

Le comité ministériel chargé par le Sommet arabo-islamique rencontre un ministre espagnol.

Barcelone, le 27 novembre 2023, WAFA- Les membres du Comité ministériel chargé du Sommet conjoint extraordinaire arabo-islamique, présidé par le ministre des Affaires étrangères de l’Arabie saoudite, le prince Faisal bin Farhan bin Abdullah, se sont réunis aujourd’hui lundi, dans la ville espagnole de Barcelone, avec le ministre des Affaires étrangères du Royaume d’Espagne, José Manuel Albares.

Au cours de la réunion, les responsables ont discuté de l’évolution de la situation dans la bande de Gaza et ses environs, et des résultats de la trêve humanitaire en matière de libération de certains prisonniers, en plus de discuter des efforts déployés pour un cessez-le-feu durable, afin de mettre fin à à la violence et au conflit prolongé, et de contribuer à l’ouverture de couloirs sûrs pour l’acheminement de l’aide humanitaire d’urgence vers la bande de Gaza.

Les participants à la rencontre ont discuté des efforts déployés pour lancer une action internationale efficace pour mettre fin à la guerre et à la catastrophe humanitaire qu’elle produit, outre l’engagement à protéger les civils et à garantir l’application des règles du droit international et du droit international humanitaire.

Les membres du Comité ministériel ont souligné l’importance pour la communauté internationale de prendre toutes les mesures efficaces pour assurer la mise en œuvre des résolutions internationales concernant la question palestinienne, en granatissant que l’occupation israélienne soit tenue responsable de ses violations continues du droit international et du droit international humanitaire.

Ils ont souligné le retour sur la voie d’une paix juste, durable et globale, à travers la mise en œuvre des résolutions internationales liées à la solution à deux États, et permettant au peuple palestinien d’obtenir ses droits légitimes à un État palestinien indépendant et souverain sur les frontieres du 4 juin 1967, avec Jérusalem-Est comme capitale.

Les membres du comité ont renouvelé leur exigence que la communauté internationale assume ses responsabilités en rejetant toute forme de sélectivité dans l’application des normes juridiques et morales internationales et en protégeant le peuple palestinien des crimes commis par les forces d’occupation et les milices colonialistes contre notre peuple dans la bande de Gaza et en Cisjordanie occupée, y compris Jérusalem-Est.

Le vice-Premier ministre jordanien et ministre des Affaires étrangères et des expatriés Ayman Safadi, le ministre égyptien des Affaires étrangères Sameh Shukri, le ministre palestinien des Affaires étrangères et des expatriés Riyad Al-Malki, le ministre turc des Affaires étrangères Hakan Fidan et le secrétaire général de la Ligue arabe Ahmed Aboul Gheit, ont participé à la réunion.

Premier ministre : le monde doit considérer Gaza comme une zone sinistrée.

Ramallah, le 27 novembre 2023 WAFA – Le Premier ministre Muhammad Shtayyeh a déclaré que les destructions révélées par la trêve dans la bande de Gaza indiquent l’ampleur du crime commis par la machine de mort israélienne et que le monde doit considérer Gaza comme une zone sinistrée.

Le Premier ministre a ajouté dans son discours au début de la session gouvernementale d’aujourd’hui lundi à Ramallah, que les scènes de destruction révélées par la guerre d’extermination à laquelle notre peuple a été soumis dans la bande de Gaza au cours des 52 derniers jours, montrant un désir de vengeance contre des milliers d’enfants, de femmes et de personnes âgées, l’extermination de familles entières et la destruction de tous les éléments de la vie, y compris les hôpitaux, les écoles, les universités, les marchés, les boulangeries, des stations d’eau et d’électricité, ce qui révèle les véritables objectifs de l’agression visant tous les Palestiniens.

Il a souligné que le président Mahmoud Abbas s’efforce de mobiliser un effort international urgent pour mettre fin une fois pour toutes à l’agression, et qu’il y a également une intensification du soutien humanitaire, des secours et du soutien médical, et pour rétablir les nécessités de la vie dans toutes les régions de la Bande de Gaza.

Il a condamné les incursions et l’escalade menées par les autorités d’occupation et les colonisateurs dans les gouvernorats de Cisjordanie, y compris Jérusalem, dont les meurtres, les incursions, la colonisation et les arrestations massives, et a souligné que ce qui se passe en Cisjordanie prouve chaque jour que la guerre est contre nous tous et doit être arrêté.

Le Conseil des ministres a salué les déclarations et les positions qui expriment leur solidarité avec notre peuple et ses souffrances, en particulier celles émises par les Premiers ministres espagnol et belge pour mettre fin à l’agression et reconnaître l’État palestinien indépendant.

Le Conseil des ministres s’est dit convaincu que le peuple et l’actuel gouvernement néerlandais sont capables de répondre au raciste Geert Wilders, qui dans ses déclarations a nié le droit du peuple palestinien à sa terre et à sa patrie historique, la Palestine, et que la tentative de toute altération de la sécurité régionale et la sécurité des pays arabes sera confrontée pour la contrecarrer.

Les performances de 85% des établissements économiques diminue en raison de l’agression israélienne continue.

Ramallah, le 27 novembre 2023 WAFA – Le ministère de l’Économie nationale a déclaré que 85% des établissements économiques ont vu leurs performances diminuer en raison des invasions et des raids en cours menés par les autorités d’occupation israéliennes dans les villes, camps et villages palestiniens.

L’Observatoire économique hebdomadaire du ministère de l’Économie nationale, publié du 19 au 23 novembre, publié aujourd’hui lundi, a montré que le nombre moyen de travailleurs dans 41 % des établissements économiques de Cisjordanie a diminué de 54 % par rapport au nombre total de travailleurs, en raison de la détérioration économique dans divers secteurs économiques, en raison des répercussions de l’agression israélienne en cours avec l’arrêt presque complet de la production dans la bande de Gaza.

Il a indiqué que 61% des établissements ont connu une baisse des jours de travail mensuels de 36% en moyenne, tandis que 52% des établissements ont indiqué une baisse des heures de travail quotidiennes de 42% en moyenne et que la capacité de production de 91% des établissements industriels, sachant qu’ils ont diminué en moyenne de 43%, car ils étaient concentrés dans les secteurs industriels : meubles, industries du plastique, industries pharmaceutiques et secteur de la pierre et du marbre.

Selon l’Observatoire économique, 77% des établissements connaissent des difficultés de déplacement et de distribution des marchandises entre les villes, en raison des descentes et des fermetures mises en œuvre par les autorités d’occupation, et 16% des établissements ont été contraints de fermer totalement ou partiellement, en plus d’une baisse des ventes mensuelles pour 97 % des établissements.

…..Des colonisateurs prennent d’assaut la mosquée d’Al-Aqsa.

Jérusalem, le 27 novembre 2023, WAFA- Des colonisateurs israéliens, protégés par la police d’occupation israélienne, ont font irruption dans la mosquée d’Al-Aqsa, le troisième lieu saint musulman.

Selon le département des waqfs islamiques, des dizaines de colons fanatiques, après leur incursion dans la mosquée du côté de la porte des Maghariba, ont effectué des marches provocantes et des rituels talmudiques à proximité de la salle de prière d’Al-Rahma autant que les musulmans se sont vu refuser d’entrer dans le lieu saint.

La police d’occupation a intensifié ses mesures militaires sur les portes d’Al-Aqsa et dans la vieille ville et continue d’interdire les jeunes Palestiniens d’accéder à leur mosquée et d’effectuer leur normal droit de culte.

Sauf le vendredi et le samedi, la mosquée Al-Aqsa est témoin chaque jour de violations et d’incursions de colons, protégés par la police d’occupation, dans le but d’imposer un contrôle total sur la mosquée sainte et de la diviser temporellement et spatialement.

Sous l’occupation israélienne, les colonisateurs savourent d’une entière liberté et d’un soutien absolu à l’égard de la pratique de leurs rituels religieux, inversement aux Palestiniens qui sont soumis à des restrictions de la part des autorités d’occupation dans le but de les éloigner de leurs mosquées et de les empêcher d’exercer leur droit de culte.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french wafa.ps

flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccie,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb,météo,wafa

 

Mouharram,safar,Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,Chabann,Ramadann, cha’oual,Dhou èl Qidah,Dhoul hidjah

https://french.palinfo.com/feed/ E-mail: info@palinfo.com
https://french.wafa.ps/Pages/LastNews
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss
https://www.algerie360.com/rss
extension : Feedbro

#palestine #gaza #jerusalem #alaqsa #rabbin #sioniste #juif #hebron #cisjordanie #Bethléem #Naplouse #jenine #liban #jericho #Tulkarem #Qalqiliya