Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Samedi 4 joumada el Awwal 1445, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Samedi 4 joumada el Awwal 1445, sur MouslimRadio.


L'agence de presse palestinienne 'WAFA

Assalam aleykoum,

Nous sommes le Samedi 4 Joumada èl A’oill 1445.

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres de l’agence de presse palestinienne ‘WAFA’.
.
..

…….Shtayyeh : « Ce qui se passe à Gaza est un massacre et Israël doit mettre fin à ses crimes ».

Ramallah, le 17 novembre 2023, WAFA – Le Premier ministre Muhammad Shtayyeh a déclaré que ce qui se passe dans la bande de Gaza constitue un massacre dans un esprit de vengeance et une grave violation du droit humanitaire international, et qu’Israël doit mettre fin à ses crimes.

Shtayyeh a expliqué lors de sa rencontre avec le haut représentant de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Josep Borrell, aujourd’hui vendredi à Ramallah, que la situation dans la bande de Gaza est tragique, car il n’y a ni nourriture, ni eau, ou de boissons disponibles et les gens meurent de faim et de soif. Et de poursuivre que l’occupation bombarde les hôpitaux et ce qu’il faut faire, c’est un cessez-le-feu immédiat, et d’acheminer de l’aide à la bande de Gaza, avec le retour des déplacés dans leurs foyers au nord de Gaza et le raccordement des réseaux d’eau et d’électricité.

Le premier ministre a souligné que la Cisjordanie n’est pas loin des crimes de l’occupation, où depuis le 7 octobre 205 personnes ont été martyrisées.

Shtayyeh a indiquee : « Nous fournissons de l’eau, des médicaments, de l’électricité et des infrastructures à la bande de Gaza, et que nos cadres sont là-bas depuis 17 ans, et nous payons les médecins et les enseignants, c’est pourquoi Israël a voulu nous punir par la déduction de 600 millions de shekels de nos recettes fiscales ».

Et d’ajouter : « Nous attendons une solution politique qui se fera dans le cadre d’une conférence internationale, et l’Union européenne est qualifiée pour jouer le rôle central et principal en appelant à cette conférence fondée sur le droit international et la légitimité internationale. Nous voulons la fin de l’occupation.

Il a souligné qu’il n’y a pas de division de la solution politique, et que toute solution doit être globale, ainsi que la bande de Gaza qui est une partie du territoire de l’État de Palestine

Le premier ministre a ajouté que les dirigeants palestiniens sont prêts à s’engager dans toute voie politique menant à la fin de l’occupation et à l’établissement d’un État palestinien souverain sur l’ensemble des territoires palestiniens.

Et de précisé que si Israël ne s’engage pas dans cette voie, de graves sanctions doivent lui être imposées.

L’armée d’occupation blesse quatre Palestiniens dont un grièvement à Jénine.
.
Jénine, le 17 novembre 2023, WAFA- Quatre jeunes Palestiniens ont été blessés, dont un grièvement, ce soir, lors d’affrontements qui ont éclaté avec les forces d’occupation israéliennes dans la ville de Kufr Dan, à l’ouest de Jénine, et sur l’entrée ouest de la ville de Jénine en Cisjordanie occupée.

Travers ces confrontations, selon notre correspondant, les soldats ont eu recours à la force létale en tirant des balles réelles, des grenades assourdissantes et des gaz lacrymogènes empoisonnés, blessant quatre jeunes Palestiniens par balles.

L’hôpital Ibn Sina de Jénine a annoncé l’arrivée d’un blessé à la poitrine dans un état grave et de deux blessés dans un état modéré, l’un par une balle à la cuisse gauche et l’autre par un éclat d’obus au dos, suite à l’assaut par les forces d’occupation de la ville de Kufr Dan.

Un jeune palestinien de 22 ans blessé par balles réelles lors d’affrontements avec l’occupation à Bethléem.

Bethléem, le 17 novembre 2023, WAFA- Un jeune Palestinien a été blessé par balles réelles aujourd’hui vendredi lors d’affrontements avec les forces d’occupation israéliennes dans la ville d’Al-Khader, au sud de Bethléem en Cisjordanie occupée.

Une source médicale du Croissant-Rouge palestinien à Bethléem, a indiqué à notre correspondant qu’un jeune homme (22 ans) a été blessé par une balle réelle au dos. Il a été transporté dans un hôpital de Bethléem pour y être soigné. Son état a été décrit de stable.

Durant ces affrontements, les forces d’occupation ont tiré des balles réelles, des gaz lacrymogènes empoisonnés et des bombes assourdissantes, blessant un jeune Palestinien au dos.

La ville d’Al-Khader :

Situé à 4 kilomètres à l’ouest de la ville de Bethléem, al-Khader compte environ 12 500 habitants et occupe une superficie totale de 8 280 dunums.

En vertu des accords d’Oslo, un accord conclu il y a 25 ans et censé ne durer que cinq ans en faveur d’un pays autonome aux côtés d’Israël, l’Autorité palestinienne s’est vu confier le contrôle d’une petite poche de terre occupant quelque 1 200 dunums, représentant près de 14,5 dunums pour cent de la superficie totale du village. En revanche, Israël garde le contrôle sur le reste, classé en zone C.

Depuis le début de l’occupation israélienne de la Cisjordanie en 1967, comme tant d’autres villages en Palestine, al-Khader a fait l’objet de vols de terres presque continuels pour les colonies israéliennes, les routes de contournement et les installations militaires.

Israël a construit les colonies coloniales d’Efrat et de Neve Daniyyel sur une superficie de 6 329 dunums de terre palestinienne, dont une partie confisquée à al-Khader. Il a également construit une section du mur d’apartheid, isolant quelque 5 620 dunums de terres de la ville pour les activités de colonisation et poussant les villageois dans une enclave surpeuplée, un ghetto, entouré de murs, de colonies et d’installations militaires.

Il a confisqué plus de terres pour la construction d’un tunnel et d’un passage, contrôlant les mouvements palestiniens depuis la ville de Bethléem et les villages de la campagne occidentale.

..Un jeune Palestinien blessé par les tirs des colons israéliens à Naplouse.

Naplouse, le 17 novembre 2023, WAFA- Un jeune Palestinien a été blessé par balle aujourd’hui par des milices terroristes israéliennes dans le village de Khirbet Tana, situé à la périphérie de la ville de Beit Furik, dans la province de Naplouse en Cisjordanie, selon des sources locales et médicales.

Les sources ont rapporté à WAFA qu’un jeune homme de 30 ans a été touché à balle réelle à la cuisse lorsque des colons ont ouvert le feu sur lui alors qu’il était présent dans le village. Il a ensuite été transporté à l’hôpital pour y recevoir des soins médicaux.

Cet incident s’ajoute aux défis permanents auxquels sont confrontés les Palestiniens vivant dans les zones adjacentes aux colonies israéliennes illégales en Cisjordanie occupée.

..Lors de sa réunion avec Borrell, Al-Malki exige une pression européenne pour un cessez-le-feu à Gaza.

Ramallah, le 17 novembre 2023, WAFA- Le ministre des Affaires étrangères et des Expatriés, Riyad Al-Malki, a appelé l’Union européenne à faire pression sur Israël afin de mettre fin à son agression en cours contre notre peuple dans la bande de Gaza et en Cisjordanie, et la nécessité de permettre l’entrée de l’aide humanitaire de base.

Cela s’est produit lors de sa réunion d’aujourd’hui, vendredi, au siège du ministère, avec le haut représentant de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Josep Borrell, et sa délégation.

Le ministre Al-Malki a également informé Borrell de l’agression brutale d’Israël contre le peuple palestinien, en particulier dans la bande de Gaza, y compris le meurtre systématique et généralisé d’enfants, de femmes et de personnes âgées, ainsi que des destructions massives ciblant chaque endroit de la bande, ce qui a conduit à la mort de milliers de civils, principalement des enfants et des femmes, et à la blessure des dizaines de milliers d’autres, accompagnés de famine, de déplacements et d’exterminations.

Il a parlé aussi des crimes systématiques et généralisés de l’occupation en Cisjordanie et à Jérusalem, ainsi que le terrorisme des milices colonialistes armées, notant qu’un certain nombre de responsables israéliens font des déclarations incendiaires qui donnent le feu vert pour tuer des civils palestiniens.

Borrell, à son tour, a exprimé son inquiétude face aux conditions difficiles et tragiques dans la bande de Gaza et en Cisjordanie, soulignant la nécessité de cesser de cibler les civils.

Il a confirmé le soutien permanent de l’Union européenne à la solution à deux États et à la réalisation de la paix dans la région, conformément aux résolutions de légitimité internationale.

...Confrontations avec les forces d’occupation à Kafr Qaddoum à Qalqilya.

Qalqilya, le 17 novembre 2023, WAFA- Des confrontations ont éclaté aujourd’hui, vendredi, entre les forces d’occupation israéliennes et des citoyens Palestiniens dans le village de Kafr Qaddoum à l’est de Qalqilya, dans le nord de la Cisjordanie occupee, selon des sources locales.

Les soldats israéliens ont attaqué la manifestation hebdomadaire avec des balles sonores et des gaz lacrymogènes. Aucun blessé n’a été signalé.

Les manifestants palestiniens ont condamné les crimes de l’occupation israélienne et son agression en cours contre Gaza et la Cisjordanie.

L’habitant de Kafr Qaddoum s’est rassemblé pour protester contre la fermeture par Israël de la route principale qui relie le village de Kufr Qaddoum à la ville de Naplouse depuis 2003.

Avant 2003, les habitants de Kafr Qaddoum utilisaient une route plus courte vers l’est pour aller et venir dans les villes et villages voisins.

Cependant, au fur et à mesure que les colonies se sont étendues au point de submerger la route, celle-ci est devenue fermée à l’usage des Palestiniens, a déclaré l’Association des droits de l’homme Addameer.

La seule route alternative est environ six fois plus longue que la route précédente, ce qui perturbe la capacité des villageois à fréquenter l’université, leur travail et d’autres aspects vitaux de leur bien-être économique et social, a noté Addameer.

Bien que le Comité de résistance populaire de Kafr Qaddoum ait porté l’affaire devant la Haute Cour israélienne en 2003, le statut juridique de la route reste inchangée, a souligné Addameer.

Après l’échec de tous les recours légaux, les villageois ont décidé d’organiser des manifestations hebdomadaires en juillet 2011, une étape qui a été violemment réprimée par les forces israéliennes.

Des fidèles palestiniens attaqués par l’armée israélienne à l’ouest de Bethléem.

Bethléem, le 17 novembre 2023, WAFA- Aujourd’hui vendredi, les forces d’occupation israéliennes ont attaqué des fidèles palestiniens dans le village de Husan, à l’ouest de Bethléem, dans le sud de la Cisjordanie occupée.

Le directeur du conseil du village de Husan, Rami Hamamra, a déclaré à notre correspondant que les forces d’occupation ont battu les fidèles dès qu’ils ont quitté la mosquée Abou Bakr, dans la zone d’Al-Muteena, à l’entrée est, après avoir accompli la prière du vendredi.

En sus de frapper les fidèles, les soldats ont tiré aussi des grenades assourdissantes à leur encontre.

Faisant partie des dizaines de villages palestiniens vulnérables des attaques israéliennes, le village de Husan subit toujours des agressions israéliennes, y compris la fermeture du village, l’interdiction des citoyens de se déplacer et la fermeture des magasins.

...Sud de la Cisjordanie : Les forces d’occupation attaquent une marche de soutien à Gaza.

Hébron, le 17 novembre 2023, WAFA- Aujourd’hui, vendredi, les forces d’occupation israéliennes ont réprimé une marche de soutien à la bande de Gaza et dénonçant les crimes de l’occupation, dans la ville d’Hébron au sud de la Cisjordanie occupée.

La manifestation a été organisée après la prière du vendredi, au cours de laquelle, les participants ont scandé des slogans dénonçant le génocide israélien contre des citoyens sans défense à Gaza.

Un drone israélien a tiré des gaz lacrymogènes toxiques sur les participants à la marche au rond-point Ibn Rushd, dans le centre d’Hébron, provoquant l’asphyxie de dizaines de personnes.

...Un ministre kirghize appelle à la fin immédiate de l’agression israélienne contre le peuple palestinien.

Bichkek, le 17 novembre 2023, WAFA- Le ministre des Affaires étrangères du Kirghizistan, Zhanbek Kolobayev, a souligné la nécessité de mettre fin à l’agression et à l’attaque brutales contre le peuple palestinien et la nécessité de faire pression sur Israël pour qu’il cesse son agression et le meurtre d’innocents et sans défense, soulignant que cette position est celle exprimée par le Premier ministre du Kirghizistan, Sadyr Japarov, lors de sa participation au Sommet de la solidarité islamique tenu récemment à Riyad.

Cela s’est produit lors de sa rencontre avec l’ambassadeur de l’État de Palestine en Ouzbékistan et au Kirghizistan, Jawad Awad, au siège du ministère des Affaires étrangères dans la capitale, Bichkek.

Il a également souligné que le président, le peuple et les dirigeants kirghizes se tenaient aux côtés du peuple palestinien dans sa douleur et ses souffrances, soulignant que le peuple palestinien était quotidiennement exposé à d’horribles massacres perpétrés par les forces d’occupation israéliennes, appelant à ce que la communauté internationale fasse immédiatement pression sur Israël pour le forcer à mettre un terme à son agression.

Kolobayev a également réitéré le soutien du Kirghizistan à la Palestine et à ses droits légitimes et inaliénables, ainsi qu’au droit du peuple d’établir son État indépendant avec Jérusalem-Est pour capitale.

À son tour, l’Ambassadeur Awad a informé le Ministre Kolobayev des derniers développements résultant de l’agression contre la bande de Gaza et de la persistance d’Israël à étouffer et à imposer un siège injuste contre notre peuple à Jérusalem, en Cisjordanie et dans la bande de Gaza, comme Israël, depuis plus de 40 jours, harcèle et opprime tout ce qui est palestinien.

Awad a appelé à la nécessité d’arrêter immédiatement l’agression contre le peuple palestinien, et a également souligné l’envoi d’une aide en nature et humanitaire pour fournir des secours aux habitants de la bande de Gaza.

Le Président Abbas reçoit le Haut Représentant pour la politique européenne.

Ramallah, le 17 novembre 2023, WAFA- Le président Mahmoud Abbas a reçu aujourd’hui, vendredi, Josep Borrell, haut représentant de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, au siège présidentiel à Ramallah, où ils ont discuté des derniers développements dans les territoires palestiniens occupés.

Durant cette rencontre, le président Abbas a exhorté l’Union européenne à faire pression sur les autorités d’occupation israéliennes pour qu’elles mettent fin à leur agression continue contre le peuple palestinien. En outre, il a appelé à l’accélération de l’acheminement de l’aide humanitaire à Gaza et a exigé la fin des attaques des forces d’occupation israéliennes et des colons terroristes contre les Palestiniens en Cisjordanie, y compris à Jérusalem.

Le président a réitéré son rejet sans équivoque du déplacement des Palestiniens de Gaza ou de Cisjordanie, y compris Jérusalem. Il a également souligné la nécessité urgente d’une intervention internationale pour débloquer les fonds de dédouanement palestiniens actuellement retenus par Israël.

Il a souligné qu’il n’y a pas de solution sécuritaire ou militaire pour Gaza, soulignant que Gaza fait partie intégrante de l’État de Palestine. Il a rejeté toute acceptation ou engagement envers les projets israéliens visant à séparer Gaza du reste des territoires palestiniens occupés.

En outre, le président Abbas a affirmé que la sécurité et la paix ne peuvent être obtenues qu’en mettant fin à l’occupation israélienne des terres palestiniennes, y compris Jérusalem-Est. Il a appelé l’Union européenne et ses États membres, qui soutiennent la solution à deux États fondée sur la légitimité internationale, à reconnaître l’État de Palestine avec Jérusalem-Est pour capitale et à lui accorder une adhésion à part entière aux Nations Unies.

Il a hautement apprécié l’aide humanitaire et au développement fournie par l’UE pour construire les institutions de l’État palestinien et soutenir le peuple palestinien.

Des colons israéliens attaquent des agriculteurs et une source d’eau au sud de Naplouse.

Naplouse, le 17 novembre 2023, WAFA- Aujourd’hui vendredi, des colons israéliens terroristes ont attaqué des agriculteurs palestiniens à Khirbet Yanoun, situé dans les terres d’Aqraba, au sud de Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie occupée.

Le chef du conseil du village de Yanoun, Rashid Marar, a déclaré que les colons, protégés par l’armée d’occupation, ont attaqué les cueilleurs d’olives dans la région ouest de Yanoun, au milieu de coups de feu, les ont forcés à quitter leurs terres et ont volé le matériel et la récolte d’olives. .

Dans le village de Qaryout au sud de Naplouse, des colons, protégés par les forces d’occupation, ont pris d’assaut aujourd’hui vendredi deux sources d’eau.

Le militant de la résistance aux colonies, Bashar Qaryouti a déclaré à WAFA qu’un groupe de colons a pris d’assaut la source de Qaryout, au sud du village, et la source de Ceylon, à l’ouest, qui a été démolie par les colons il y a environ deux semaines.

Qaryouti a ajouté que les colons prennent d’assaut la source chaque semaine sous la protection des soldats de l’occupation, qui ont fermé il y a près d’un mois les routes menant à la source avec des barrières de terre, pour empêcher les citoyens palestiniens d’atteindre la zone.

Des dizaines de milliers de Jordaniens manifestent en protestation contre l’agression israélienne contre Gaza.

Amman, le 17 novembre 2023, WAFA- Des dizaines de milliers de Jordaniens ont participé dans tous les gouvernorats du Royaume hachémite, pour le sixième vendredi consécutif, à des manifestations de colère, en vue de montrer le soutien à la Palestine et de condamner l’agression israélienne.

Une marche massive a été organisée devant la mosquée Al-Husseini, au cours de laquelle les participants ont dénoncé les crimes commis par les forces d’occupation contre le peuple palestinien dans la bande de Gaza et dans les villes de Cisjordanie, ainsi que leurs attaques contre les mosquées, les églises, écoles, hôpitaux et infrastructures.

Ils ont appelé à une action internationale et arabe efficace contre la brutale agression israélienne, dénonçant le silence international face à cette agression et la politique de deux poids, deux mesures.

Les participants ont brandi des banderoles et des images qui reflètent l’horreur du crime israélien contre le peuple palestinien sans défense, appelant la communauté internationale et les organismes de défense des droits de l’homme à briser leur silence.

Ils ont souligné que ce que font les forces d’occupation est totalement incompatible avec les normes internationales, les traditions, les lois et les valeurs des droits de l’homme, mettant l’accent sur la nécessité d’adopter une position unifiée concernant ce qui se passe sur le terrain en termes de massacres du peuple palestinien.

Ils ont également souligné la nécessité de soutenir la population de Gaza et d’ouvrir des couloirs sûrs pour acheminer une aide humanitaire d’urgence à la population de l’enclave côtier, qui est soumise aux pires formes de génocide et de déplacement forcé.

...Un journaliste d’Al Jazeera agressé par des colons israéliens près de Bethléem.

Bethléem, le 17 novembre 2023, WAFA- Le photojournaliste d’Al Jazeera, Joseph Handal a été blessé aujourd’hui, vendredi lors d’une attaque de colons israéliens près du point de contrôle israélien de Container, au nord-est de Bethléem, en Cisjordanie occupée, selon des sources de sécurité palestiniennes.

Les sources ont informé WAFA que des colons ont intercepté le véhicule de Handal alors qu’il traversait la route principale reliant les villes d’Abu Dis et d’Al-Ezzariya. Ils l’ont brutalement agressé, le laissant avec des contusions et des blessures.

Les assaillants ont également dessiné une étoile de David sur le véhicule du journaliste. Handal a réussi à s’échapper et à atteindre la périphérie d’Abu Dis, où il a reçu les premiers soins médicaux.

Les forces d’occupation attaquent plusieurs régions cisjordaniennes.

Cisjordanie occupée, le 17 novembre 2023, WAFA- Les forces d’occupation israéliennes ont pris d’assaut divers pans de la Cisjordanie occupée, selon des sources locales et sécuritaires.

A Tulkarem au nord de la Cisjordanie occupée, les forces d’occupation israéliennes ont pris d’assaut la ville de Qaffin, au nord du gouvernorat.

Des sources locales ont indiqué à WAFA que les forces d’occupation se sont déployées dans les quartiers de la ville, notamment le quartier est et la zone des réservoirs d’eau, et sont montées sur les toits d’un certain nombre d’immeubles, au milieu de tirer des coups de feu de temps en temps.

A Hébron au sud de la Cisjordanie, les soldats d’occupation ont renforcé leurs mesures militaires dans le gouvernorat.

Le militant des droits de l’homme de la ville d’Hébron, Aref Jaber, a souligné que les soldats d’occupation ont limité la circulation des citoyens dans les zones fermées de la rue Al-Shuhadaa, des quartiers d’Al-Salaymeh et de Jaber, ainsi qu’à proximité de la mosquée Ibrahimi, en interdisant l’entrée dans la zone pendant une semaine entière, tandis que la sortie était autorisée sans retour.

Les forces d’occupation ont également renforcé leurs mesures militaires aux entrées des villes, des camps et d’Hébron, érigé de nombreux postes de contrôle militaires, fouillé les véhicules des citoyens et vérifié leur identité.

A Jérusalem, les policiers d’occupation ont fermé le poste de contrôle de Jaba’a à l’est de la ville occupée et ont empêché des centaines de véhicules d’y entrer ou d’en sortir.

Des sources locales ont rapporté que les forces d’occupation ont fermé dans les deux sens la porte installée récemment au poste de contrôle de Jaba’a et ont empêché l’entrée ou la sortie, notant qu’il s’agit de l’une des principales entrées des gouvernorats de Ramallah et de Jérusalem et que les habitants de Jérusalem utilisent de quitter les quartiers de Kafr Aqab, Qalandiya, Samira Mays, l’aéroport et d’autres, après avoir fermé à plusieurs reprises le poste de contrôle de Qalandiya par les forces d’occupation

A Bethléem au sud de la Cisjordanie, les forces d’occupation ont pris d’assaut le village de Husan, à l’ouest du gouvernorat.

Des sources de sécurité ont déclaré à notre correspondant que les forces d’occupation ont pris d’assaut le village et ont perquisitionné la maison du citoyen Ahmed Ibrahim Zaoul et ont menacé d’arrêter sa fille, après avoir fouillé la maison et interrogé un certain nombre de membres de sa famille.

Dans un contexte similaire, les forces d’occupation ont fermé l’entrée principale du village de Jourat Al-Shamaa, au sud de Bethléem.

Des sources sécuritaires ont indiqué à notre correspondant que les forces d’occupation ont fermé l’entrée avec des remblais, isolant ainsi complètement le village de son environnement.

Des dizaines de Palestiniens tués et blessés par la machine à tuer israélienne à Gaza.

Gaza, le 17 novembre 2023, WAFA- Des dizaines de civils palestiniens ont été massacrés et de nombreux autres blessés aujourd’hui alors que la campagne de génocide israélienne à Gaza se poursuit pour la 42ème journée consécutive. Les frappes aériennes israéliennes ont également entraîné des destructions massives d’habitations et d’infrastructures.

Les rapports de nos correspondants ont confirmé que quatre civils ont été tués dans une frappe aérienne israélienne qui a visé une maison dans la ville méridionale de Khan Younis. En outre, plusieurs personnes ont été tuées et blessées lors du bombardement israélien d’une maison dans la ville voisine de Bani Suhaila, située à l’est de la ville.

En outre, au moins 18 civils, dont des enfants et des femmes, ont perdu la vie lors d’une frappe aérienne qui a visé une maison du camp de réfugiés de Nuseirat, dans le centre de Gaza.

Dans la région nord de Jabaliya, une ville densément peuplée, des dizaines de civils ont été tués et blessés alors que les avions de combat israéliens ont frappé sans relâche des places résidentielles.

L’assaut s’est étendu aux environs de l’hôpital indonésien, les forces d’occupation intensifiant leurs bombardements dans la zone.

Avec tous les hôpitaux de la ville de Gaza et du nord de la bande de Gaza hors service en raison des conditions désastreuses à l’hôpital baptiste et à l’hôpital indonésien de Beit Lahia, la situation est devenue de plus en plus critique. Les incursions de chars menées par les forces d’occupation israéliennes autour de l’hôpital de campagne jordanien ont également ajouté aux défis auxquels sont confrontées les équipes médicales.

Gaza a également été coupée du monde extérieur, avec une interruption complète des services de télécommunications fixes et mobiles et d’Internet. Le blocus israélien, l’épuisement du carburant nécessaire au fonctionnement des composants clés du réseau et les massacres en cours dans la bande de Gaza ont contribué à l’isolement et à la détérioration de la crise humanitaire dans la région.

Depuis le début de l’agression israélienne continue contre Gaza le 7 octobre, près de 11 500 Palestiniens, dont plus de 4 700 enfants et 3 155 femmes, ont été tués et près de 29 000 autres blessés..

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french wafa.ps

flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccie,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb,météo,wafa

 

Mouharram,safar,Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,Chabann,Ramadann, cha’oual,Dhou èl Qidah,Dhoul hidjah

https://french.palinfo.com/feed/ E-mail: info@palinfo.com
https://french.wafa.ps/Pages/LastNews
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss
https://www.algerie360.com/rss
extension : Feedbro

#palestine #gaza #jerusalem #alaqsa #rabbin #sioniste #juif