Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Mardi 30 Rabi at Thani 1445, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Mardi 30 Rabi at Thani 1445, sur MouslimRadio.


L'agence de presse palestinienne 'WAFA

Assalam aleykoum,

Nous sommes le Mardi 30 Rabi At’sèni 1445.

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres de l’agence de presse palestinienne ‘WAFA’.
.
..

……Santé mondiale : le monde ne peut pas rester silencieux face aux scènes de mort et de destruction dans les hôpitaux de Gaza.

New York, le 13 novembre 2023 WAFA – Le directeur de l’Organisation mondiale de la santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a exprimé sa consternation face au silence international concernant le ciblage direct des hôpitaux de la bande de Gaza.

Ghebreyesus a déclaré dans un message sur la plateforme « X » : Le monde ne peut pas rester silencieux pendant que les hôpitaux qui devraient être un refuge se transforment en scènes de mort et de destruction.

Il a souligné que l’organisation a pu communiquer avec les agents de santé de l’hôpital Al-Shifa à Gaza et que la situation est très dangereuse, alors que trois jours se sont écoulés sans électricité, sans eau et Internet est très faible, ce qui a gravement affecté notre capacité à prodiguer des soins de base.

Il a ajouté : « Les tirs et les bombardements continus dans la région ont aggravé les conditions et, malheureusement, le nombre de décès parmi les patients a considérablement augmenté ».

La diplomatie palestinienne condamne les crimes exécutés sur le terrain nécessitant l’intervention de la communauté internationale et de la Cour pénale internationale pour protéger notre peuple.

Ramallah, le 13 novembre 2023 WAFA – Le ministère des Affaires étrangères et des Expatriés a condamné le crime odieux d’exécution sur le terrain commis par les forces d’occupation israéliennes, aujourd’hui lundi, contre le citoyen Issa Al-Tamimi (65 ans), alors qu’il conduisait son véhicule dans la ville d’Hébron.

Dans un communiqué de presse, le ministère des Affaires étrangères a considéré l’exécution de la vieille Al-Tamimi comme un crime de guerre et contre l’humanité, en plus des exécutions extrajudiciaires commises par les forces d’occupation, les milices colonialistes et leurs éléments terroristes armés contre notre peuple.

La diplomatie palestinienne a appelé la communauté internationale à abandonner son silence et son indifférence face au sang des Palestiniens, à leurs souffrances et à l’injustice historique persistante qui leur est arrivée.

Le ministère des Affaires étrangères a confirmé qu’il poursuivrait ce crime, ainsi que les autres crimes, auprès de la Cour pénale internationale et l’appelle à rompre son silence, à assumer ses responsabilités et à remplir ses obligations face aux attaques et aux crimes contre notre peuple, ce qui conduit à tenir les criminels de guerre israéliens pour responsables et les poursuivre en justice.

La mosquée Al-Aqsa pénétrée par des dizaines de colons israéliens.

Jérusalem, le 13 novembre 2023, WAFA- Aujourd’hui, des dizaines de colonisateurs israéliens, sous protection policière, ont pris d’assaut les cours de la mosquée bénie d’Al-Aqsa,

Des témoins oculaires ont dit que les colons ont effectué des tournées provocatrices dans les cours d’Al-Aqsa et exécuté des rituels talmudiques à proximité de la salle de prière d’Al-Rahma.

Dans le même contexte, la police d’occupation a renforcé ses mesures militaires à proximité de la mosquée Al-Aqsa, arrêtant les étudiants aux portes de la mosquée et les fouillant, et bloquant leur accès aux écoles à l’intérieur de la mosquée.

Sur une base régulière, les colonisateurs israéliens profanent la mosquée sainte en effectuant souvent des prières juives sur le site, où ils croient que le Second Temple se trouvait autrefois.

Localisée dans la ville occupée de Jérusalem, la mosquée Al-Aqsa est le troisième site le plus saint de l’Islam. C’était aussi la première Qibla de l’islam, la direction vers laquelle les musulmans doivent se tourner pour prier, avant que cela ne soit vers la Mecque, en Arabie saoudite.

Certains militants israéliens de droite ont plaidé en faveur de la destruction du complexe de la mosquée Al-Aqsa pour faire place à un troisième temple.

Ces militants ont de plus en plus cherché à obtenir le soutien nécessaire pour renforcer la présence juive sur le site, malgré un accord de tutelle conclu de longue date entre Israël et la Jordanie, qui conserve le contrôle des lieux saints chrétiens et musulmans à Jérusalem.

…L’agression contre Gaza à son 38ème jour : des dizaines de martyrs et de blessés dans les bombardements israéliens continus sur la bande de Gaza.

Gaza, le 13 novembre 2023 WAFA – Des dizaines de citoyens ont été martyrisés et d’autres ont été blessés à la suite des bombardements israéliens continus sur la bande de Gaza, par voie terrestre, maritime et aérienne, tandis que des milliers sont toujours bloqués dans les hôpitaux et les établissements de santé, et d’autres sont dans la rue, sans soins médicaux, dans nombreuses régions.

Notre correspondant a rapporté que les avions d’occupation ont bombardé les quartiers de l’ouest de la ville de Gaza, faisant des dizaines de martyrs et de blessés, sans que les ambulances puissent les atteindre, en raison des chars d’occupation qui assiègent les quartiers et les zones.

Alors que les avions de guerre d’occupation continuent leurs raids et bombardements à proximité des hôpitaux, où ils ont complètement détruit le bâtiment du département de cardiologie du complexe médical d’Al-Shifa, et que des dizaines de milliers de personnes déplacées, blessées et malades sont toujours bloquées après avoir été assiégées, pour le quatrième jour consécutif, au milieu d’une panne totale d’électricité, d’eau et de nourriture.

Selon le ministère de la Santé, 12 patients ont été martyrisés à l’intérieur du complexe médical d’Al-Shifa jusqu’à présent, en raison d’une panne d’électricité et de consommables médicaux, dont deux nouveau-nés.

A savoir que 3 000 patients en oncologie qui étaient soignés dans les hôpitaux d’Al-Rantisi et d’Al-Turki sont désormais laissés pour morts, après que l’occupation les a expulsés des hôpitaux, à la lumière des avertissements d’une véritable catastrophe humanitaire due à l’absence de services de base.

La Société du Croissant-Rouge palestinien a annoncé que l’hôpital Al-Quds de la ville de Gaza était hors service et avait complètement cessé de fonctionner hier, en raison d’un manque de carburant et d’une panne de courant.

Il vaut la piene de mentionner que 23 des 35 hôpitaux ont complètement cessé de fonctionner et les forces d’occupation assiègent toujours de nombreux hôpitaux, empêchant l’entrée ou la sortie du personnel médical, du personnel paramédical et des patients.

L’agression israélienne en cours contre la bande de Gaza depuis le 7 octobre dernier a fait plus de 11 078 martyrs, dont 4 506 enfants et 3 027 femmes, en plus des blessures de 27 490 citoyens, dont une majorité de femmes et d’enfants, un bilan infini.

Un martyr et des blessés dans différentes provinces de la Cisjordanie.

Hébron, le 13 novembre 2023 WAFA – Un citoyen a été martyrisé par les balles des forces d’occupation israéliennes, aujourd’hui lundi, dans la ville d’Hébron, au sud de la Cisjordanie.

Des témoins ont indiqué que les soldats de l’occupation avaient ouvert le feu sur le citoyen Issa Al-Tamimi (65 ans), alors qu’il conduisait son véhicule près du bâtiment de l’association caritative islamique pour le soin des orphelins qui a été prise d’assut par les forces de l’occupation, en conséquence, il a reçu une balle dans la tête et a été tué sur le coup.

Notre correspondant a rapporté que les forces d’occupation ont saisi les ordinateurs, les fichiers et les biens de l’association et ont fermé ses portes avec des soudures électriques.

Dans la même province, deux jeunes hommes ont été blessés par balles réelles, lors d’affrontements avec les forces d’occupation dans la ville de Yatta, au sud d’Hébron.

Dans le nord de la Cisjordanie occuppée, un citoyen a été blessé par balles réelles lors d’affrontements dans le camp de Balata, à l’est de Naplouse, selon des sources du Croissant-Rouge.

Les forces d’occupation ont pris d’assaut les camps d’Askar et Balata, à l’est de la ville, au milieu de balles réelles, de grenades assourdissantes et de gaz toxiques, ce qui a provoqué le déclenchement d’affrontements et des blessés parmi les citoyens.

Des sources du Croissant-Rouge palestinien ont rapporté que les forces d’occupation ont attaqué les équipes d’ambulances du Croissant-Rouge et les ont détenues pendant un certain temps, avant de les relâcher, dans la localité Tal au sud-ouest de Naplouse.

De plus, deux jeunes hommes ont été blessés par des balles de l’occupation israélienne et sept autres ont été arrêtés lors de la prise d’assaut de la ville de Jéricho et du camp d’Aqabat Jabr par les forces d’occupation israéliennes.

Des sources médicales ont rapporté que les forces d’occupation ont tiré à balles réelles sur deux jeunes hommes alors qu’ils se trouvaient devant leur domicile dans le camp d’Aqabat Jabr, où l’un d’eux a été blessé au cou et l’autre à l’épaule. Ils ont été transférés à l’hôpital gouvernemental de Jéricho, et leurs blessures ont été décrites comme stables.

Les forces d’occupation israéliennes blessent un Palestinien, arrêtent un autre à Qalqilya.

Qalqilya, le 12 novembre, 2023,WAFA- Les forces d’occupation israéliennes ont pris d’assaut ce soir la ville de Qalqilya et ont arrêté un jeune homme de sa maison, ont indiqué des sources locales.

Selon les sources, les forces de l’armée d’occupation israéliennes ont pris d’assaut le quartier d’Al-Dhahr dans la ville, encerclé une maison, arrêtant le jeune homme Alaa Al-Duwairi. Des affrontements ont également éclaté entre les jeunes hommes et les forces d’occupation.

Les sources ont ajouté qu’un jeune homme a été blessé par une balle à la cuisse par les forces d’occupation israéliennes, il a été transféré à l’hôpital gouvernemental Darwish Nazzal de la ville pour y être soigné, où sa blessure a été qualifiée de modérée.

La Croix-Rouge appelle d’urgence à la protection des civils dans la bande de Gaza.

Jérusalem, le 12 novembre, 2023,WAFA- Le Comité international de la Croix-Rouge a appelé de toute urgence à la protection des civils coincés dans la bande de Gaza, « qu’ils tentent d’évacuer ou de rester là où ils se trouvent ».

Le comité a déclaré dimanche dans un communiqué que « les hostilités qui éclatent dans les zones urbaines densément peuplées, y compris les zones entourant les hôpitaux, mettent en danger la vie des groupes les plus vulnérables, tels que le personnel médical, les malades et les blessés, les enfants prématurés, les personnes handicapées et les personnes âgées».

« C’est une tragédie humaine insupportable qui se déroule sous nos yeux », a déclaré William Schomberg, directeur de la sous-délégation du CICR à Gaza. « Les gens nous appellent jour et nuit, disant qu’ils ont peur d’ouvrir les portes de leurs maisons pour ont peur d’être tués et demandent de l’aide pour les mettre en sécurité. »

Il a ajouté : « En tant que travailleur humanitaire, je suis frustré par mon incapacité à répondre à ces appels, car nos équipes ne disposent pas des garanties de sécurité de base nécessaires pour se déplacer dans le nord de Gaza.

Le Comité international de la Croix-Rouge a exprimé « une profonde préoccupation face aux conditions dangereuses et dangereuses dans lesquelles les civils sont évacués, ils agitant des drapeaux blancs, des hommes, des femmes et des enfants marchent sur des dizaines de kilomètres devant des cadavres gisant sur les routes, privés de produits de première nécessité tels que de la nourriture et de l’eau. Parallèlement, « les équipes du CICR à Gaza et le personnel travaillant sur les lignes de communication directes reçoivent de nombreux appels de personnes déplacées à la recherche de membres de leurs familles ».

Il a souligné qu’« il est extrêmement important que les membres d’une même famille ne soient pas séparés lors des évacuations. Quelles que soient les modalités d’évacuation, les zones de sécurité ou les périodes de trêves humanitaires, les parties au conflit restent liées par leurs obligations en vertu du droit international humanitaire. « 

Il a expliqué : « Alors que les civils continuent de migrer du nord vers le sud de Gaza, cent mille personnes déplacées manquent des nécessités telles qu’un abri, de la nourriture, de l’eau et des produits d’hygiène. La situation est rapidement au bord d’une catastrophe humanitaire, alors que la région du sud ne dispose pas des équipements nécessaires pour répondre aux besoins du grand nombre de personnes qui souffrent. « Ils arrivent avec rien d’autre que les vêtements qu’ils portent, et le montant de l’aide humanitaire reçue est totalement insuffisant ».

Le Comité international de la Croix-Rouge a réitéré son appel à la nécessité d’entrer les aides humanitaires de manière régulière et sans aucun obstacle.

Les forces d’occupation israélienne blessent deux Palestiniens près de Naplouse.

Naplouse, le 12 novembre, 2023,WAFA- Deux Palestiniens ont été blessés par les balles des forces d’occupation israéliennes, cette nuit, dans le village d’Urif, au sud de Naplouse, ont indiqué des sources locales.

Selon les sources, deux Palestiniens ont été blessés lors de l’invasion du village par les forces d’occupation, l’un d’eux a été blessé par vraie balle et l’autre par des éclats d’obus, ils ont été transportés à l’hôpital.

L’armée israélienne blesse un Palestinien lors d’une invasion à Bethléem.

Bethléem, le 12 novembre, 2023,WAFA- Un jeune homme a été blessé par vraies balles, dimanche soir, lors d’affrontements avec les forces d’occupation israéliennes dans la ville de Bethléem, ont indiqué des sources de sécurité.

Selon les sources, les forces d’occupation israéliennes ont pris d’assaut la ville de Bethléem, ont perquisitionné un certain nombre de maisons de habitants, ce qui a conduit à au déclenchement d’affrontements au cours desquels un jeune homme a été blessé par vraies balles au pied, il a été transporté à l’hôpital, où son état a été qualifié de stable.

Martyrs et blessés lors des bombardements israéliens sur diverses zones de la bande de Gaza.

Gaza, le 12 novembre, 2023,WAFA- Des Palestiniens sont été tombés en martyr et d’autres ont été blessés, dimanche soir, lors des bombardements israéliens en cours sur divers endroits de la bande de Gaza, d’après le correspondant de WAFA.

Il a ajouté qu’un certain nombre de personnes avaient été blessés, notamment grièvement, à la suite du bombardement par l’avion d’occupation israélien d’une maison de la famille Al-Qudra dans la ville d’Al-Qarara, au nord de Khan Yunis, au sud de la bande de Gaza.

Des témoins ont rapporté que la maison était pleine d’habitants lorsqu’elle a été bombardée et que les équipes d’ambulances ont pu extraire un certain nombre de blessés, y compris des cas critiques, tout en cherchant sous les décombres des survivants ou des martyrs.

Dans le nord de la bande de Gaza, des sources médicales ont rapporté qu’un certain nombre de martyrs et de blessés sont arrivés à l’hôpital indonésien à la suite du bombardement par les avions de combat de l’occupation sur la maison de la famille Al-Kahlot dans la région d’Al-Tawba.

Elles ont ajouté que le nombre de martyrs après que les avions israéliens ont ciblé une maison dans le camp de Jabalia s’est élevé à 19 martyrs.

Au centre de la bande de gAZA, des avions d’occupation ont bombardé la mosquée Al-Salam dans le quartier d’Al-Sabra dans la ville de Gaza, portant à plus de 60 le nombre de mosquées soumises aux bombardements israéliens.

Dans le sud de la bande de Gaza, des citoyens, dont des enfants et des femmes, sont tombés en martyr, lors des bombardements des avions de combat et de l’artillerie de l’occupation contre plusieurs maisons des quartiers de Khan Yunis.

Des sources médicales ont rapporté que 11 martyrs, dont des enfants et des femmes, sont arrivés à l’hôpital européen de Gaza, à la suite du bombardement d’une maison de la famille Al-Raqab dans la bourgade de Bani Suhaila, à l’est de Khan Yunis, ainsi que de deux martyrs et d’un certain nombre de blessés suite au bombardement par l’avion d’occupation d’une maison de la famille Al-Zoghbi à proximité de l’hôpital, au sud-est de Khan Yunis.

Les avions d’occupation ont également bombardé une maison de la famille Radwan à Bani Suhaila, tuant un certain nombre de personnes, blessant des dizaines autres.

Un citoyen est tomb♪0 en martyr et des dizaines d’autres ont été blessés lors du bombardement par l’occupation israélienne de la maison de la famille Salama dans le quartier d’Al-Amal, à l’ouest de Khan Yunis.

Depuis le début de l’agression le 7 octobre, 11 180 citoyens sont tombés en martyr dans la bande de Gaza, dont 4 609 enfants et 3 100 femmes.

L’occupation continue d’assiéger et de bombarder le complexe médical d’Al-Shifa.

Gaza, le 12 novembre, 2023,WAFA- Les avions de combat de l’occupation continuent de bombarder les environs du complexe médical d’Al-Shifa, à l’ouest de la ville de Gaza, d’apres le correspondant de WAFA.

Il a ajouté que, qui se trouve actuellement au complexe médical d’Al-Shifa, a déclaré que l’hôpital est toujours assiégé par l’artillerie et les drones de l’occupation, qui ciblent toute personne se déplaçant à proximité avec des balles et des missiles.

Il a mentionné que cinq bâtiments du complexe Al-Shifa ont été bombardés par les avions d’occupation et l’artillerie, après avoir détruit l’ancien bâtiment du département de cardiologie situé dans le côté ouest.

Il a souligné qu’en raison des bombardements israéliens continus et de l’épuisement du carburant, 5 bébés prématurés sont tombés en martyr à cause du manque d’oxygène depuis hier, en plus de la mort de 7 blessés à l’hôpital.

Selon le Comité international de la Croix-Rouge, il est difficile d’évacuer le complexe médical d’Al-Shifa, car il y a plus de 60 patients en soins intensifs, plus de 40 nourrissons dans les services de prématurité et d’incubation et plus de 500 patients dans le service dialyse.

Les avions d’occupation avaient ciblé les zones ouest et nord de la ville de Gaza, Cheikh Radwan, Tal Al-Hawa, les tours Al-Karamah, Al-Maqousi, Cheikh Ajleen, Al-Rimal et Al-Nasr, sans que les ambulances puissent atteindre les lieux ciblés et atteindre les martyrs et les blessés.

La Ministre de la Santé envoie un appel de détresse urgent à la Croix-Rouge pour mettre fin à l’agression de l’occupation.

Ramallah, le 12 novembre 2023, WAFA – La ministre de la Santé, Mai Al-Kaila, a envoyé un appel de détresse urgent au Comité international de la Croix-Rouge afin de faire pression pour mettre fin à l’escalade de l’agression israélienne contre la bande de Gaza pour le trente-septième jour.

lors d’une réunion d’urgence tenue aujourd’hui dimanche, avec le représentant du comité à Jérusalem, Jean-Philippe, et le coordinateur des affaires de santé de la Croix-Rouge, Graham Dugan.

La ministre Al-Kaila a passé en revue la situation sanitaire catastrophique dans la bande de Gaza et les attaques contre le système de santé, où 23 des 35 hôpitaux ont complètement cessé de fonctionner et les forces d’occupation assiègent de nombreux hôpitaux et empêchent l’entrée ou la sortie du personnel médical, et les patients.

Elle a déclaré que des centaines de patients et de blessés risquaient de mourir à tout moment en raison des bombardements et du siège des hôpitaux, des pannes de courant, de l’épuisement du carburant, des médicaments, des fournitures médicales, et du manque de produits de première nécessité.

Al-Kaila a souligné que les citoyens de la bande de Gaza vivent dans des conditions de santé tragiques, car il n’y a pas d’endroit sûr et il n’y a pas de conditions de survie telles que l’eau, la nourriture, la sécurité et les soins de santé, en plus des bombardements israéliens qui ont entraîné la mort de plus de 11 000 citoyens, plus de 27 000 blessés autres et la perte d’environ 3 000 personnes sous les décombres.

La ministre de la santé a renouvelé son appel à toutes les institutions et organisations internationales et de défense des droits de l’homme, à assumer leurs responsabilités afin de mettre fin à l’agression israélienne, à autoriser immédiatement l’entrée du soutien médical et du carburant dans les hôpitaux et à permettre aux patients d’aller se faire soigner en dehors de la bande de Gaza, ainsi que l’entrée d’équipes médicales volontaires dans la bande de Gaza, ainsi que de l’eau et de la nourriture.

Le gouvernement reçoit le premier convoi d’aide humanitaire jordanienne.

Ramallah, le 12 novembre 2023, WAFA – Le gouvernement a reçu aujourd’hui dimanche de son homologue jordanien le premier convoi d’aide humanitaire jordanienne, composé de camions chargés de blé, qui sera suivi de l’envoi de convois de camions chargés de céréales et de médicaments dès que les arrangements logistiques liés au processus d’approvisionnement seront terminés.

Les camions font partie de l’aide allouée par le gouvernement jordanien, sur la base des directives du roi Abdallah II, pour aider le peuple palestinien dans ces circonstances exceptionnelles. Elle comprend 45 mille tonnes de blé et de céréales et 7 camions de médicaments, du matériel médical et pharmaceutique.

Le 29 octobre, le gouvernement jordanien a envoyé 6 camions chargés de médicaments, d’équipements et de produits médicaux vers l’État de Palestine, et le 6 novembre, une aide médicale et pharmaceutique d’urgence a été fournie à l’hôpital de campagne jordanien à Gaza, en plus de fournir des soins médicaux. humanitaires à la bande de Gaza.

Lors de la cérémonie de réception des camions de blé en présence de l’ambassadeur du Royaume hachémite de Jordanie auprès de l’État de Palestine, Issam Al-Badour, le ministre de l’Économie nationale, Khaled Asili, a exprimé, au nom de la Palestine, les remerciements et son appréciation au Royaume, au roi, au gouvernement et au peuple jordanien, pour son soutien permanent et continu à notre peuple dans divers domaines.

Le ministre Asili a apprécié les grands efforts déployés par le roi de Jordanie pour mettre fin à l’agression israélienne et au génocide perpétré par l’État occupant contre notre peuple dans la bande de Gaza, ainsi qu’aux punitions collectives arbitraires qu’il pratique en Cisjordanie, qui affectent divers aspects de la société.

À son tour, l’ambassadeur Al-Badour a déclaré : « Aujourd’hui, nous recevons le premier convoi jordanien de Sa Majesté le roi Abdallah II ben Al-Hussein, pour aider le peuple palestinien en coordination avec le ministère de l’Économie nationale ».

Il a ajouté : « Le convoi contient 45 mille tonnes de céréales et de blé, et nous continuerons à fournir une aide sur la base des directives de Sa Majesté, et c’est notre devoir, à la lumière des circonstances dans lesquelles vit le peuple palestinien, avec une aide médicale, du matériel médical et des médicaments ont précédé ce convoi, et nous continuerons à fournir une aide à la population dans la bande de Gaza et en Cisjordanie ».

Les forces d’occupation ferment la route-Ouest de Tulkarem avec des monticules de terre.

Tulkarem, le 12 novembre 2023, WAFA- Dimanche soir, les forces d’occupation israéliennes ont fermé la route-Ouest de Tulkarem avec des barrières de terre, ont fait savoir des sources locales.

Les sources ont indiqué à l’Agence de presse WAFA, que les forces d’occupation, à l’aide d’un bulldozer militaire, ont fermé la route principale à l’ouest de la ville de Tulkarem, adjacente aux usines chimiques israéliennes « Geshuri », qui est la route menant au poste de contrôle militaire de Taiba, au sud-ouest de la ville.

Les forces d’occupation ont également fermé les routes secondaires menant au poste de contrôle, ce qui a conduit à l’isolement complet de l’entrée Ouest de la ville.

Des colons attaquent les véhicules des citoyens Palestiniens sur la route Ramallah-Naplouse.

Ramallah, le 12 novembre 2023, WAFA – Ce dimanche soir, des colons ont attaqué des voitures de citoyens sur la route Ramallah-Naplouse, causant des dégâts matériels aux véhicules, ont informé des sources locales

Les sources l ont rapporté à l’Agence de presse WAFA, qu’un groupe de colons a jeté des pierres sur les véhicules des citoyens dans la rue principale près de la ville de Turmus Ayya, au nord-est de Ramallah, causant des dégâts matériels à un certain nombre d’entre eux.

Le groupe de colons a brisé les vitres du véhicule du citoyen Hosni Assaf de la ville de Jama’in, dans la rue principale près de la colonie « Shilo », établie sur les terres citoyennes au nord de Ramallah.

La violence des colons israéliens contre les Palestiniens et leurs biens est courante en Cisjordanie et est rarement poursuivie par les autorités israéliennes. Cela inclut des incendies de biens et des mosquées, des jets de pierres, le déracinement des cultures et des oliviers, des attaques contre des habitations vulnérables, entre autres.

En violation du droit international, entre 500 000 et 600 000 Israéliens vivent dans des colonies uniquement juives à Jérusalem-Est occupée et en Cisjordanie.

Les organisations internationales ont signalé une forte augmentation de la violence des colons à l‘encontre de civils palestiniens en Cisjordanie occupée ces dernières années.

Un jeune Palestinien blessé par balles réelles et des dizaines d’asphyxiées lors des affrontements avec l’occupant au sud de Jénine.

Jénine, le 12 novembre 2023, WAFA – Un jeune Palestinien a été blessé par balles réelles et des dizaines d’autres ont été étouffés par des gaz toxiques, ce dimanche soir, lors d’affrontements avec les forces d’occupation israéliennes dans la ville d’Arraba, au sud de Jénine.

Des sources locales ont rapporté que les forces d’occupation ont pris d’assaut Araba et ont tiré à balles réelles, des bombes à gaz toxique et des bombes assourdissantes sur les citoyens et leurs maisons, un jeune homme a été blessé par balles réelles au pied et que des dizaines d’autres ont été asphyxiés.

A Naplouse : Des affrontements ont éclaté entre les forces d’occupation israéliennes et des jeunes Palestiniens, aujourd’hui dimanche, dans la ville de Tal, au sud-ouest de Naplouse.

Notre correspondant a rapporté que les forces d’occupation ont pris d’assaut la ville de Tal, au milieu de tirs nourris de balles et de bombes à gaz toxique.

L’occupation impose un couvre-feu « d’apartheid » dans 11 quartiers d’Hébron.

Hébron, le 12 novembre 2023, WAFA – Le Centre d’information israélien sur les droits de l’homme « B’Tselem » a déclaré aujourd’hui dimanche que l’armée d’occupation a imposé un couvre-feu et un système « d’apartheid » dans 11 quartiers de la vieille ville d’Hébron, au sud de la Cisjordanie, depuis le début de la guerre contre Gaza, le 7 octobre 2023.

Le centre a rapporté, dans un rapport, que « les entreprises commerciales et les magasins ont été fermés et environ 750 familles ont été emprisonnées dans leurs maisons ».

Et de poursuivre : « Ce n’est que le 21 octobre, après deux semaines de couvre-feu complet, que l’armée a annoncé que les habitants pouvaient quitter leur domicile, les dimanches, mardis et jeudis, pendant une heure le matin et une heure le soir à chaque fois ».

La vieille ville d’Hébron et les zones environnantes connues sous le nom de zones H2 sont sous contrôle total de l’occupation et abritent des centaines de colons israéliens les plus extrémistes.

B’Tselem a rapporté que « toute sortie de la maison nécessite le passage de points de contrôle et des affrontements avec des militaires, ce qui entraîne des insultes et des fouilles physiques sévères ».

« Cette procédure prend beaucoup de temps, et de nombreux habitants qui sortent pour faire leurs courses ne peuvent pas passer le poste de contrôle pendant le peu de temps qui leur est imparti », a indiqué le Centre.

Notant que dans un tel cas, ils sont contraints de rester en dehors de leur lieu de résidence, jusqu’à la réouverture du point de contrôle, c’est-à-dire aussi longtemps que toute la journée ou toute la nuit.

Il a souligné que le délai très court empêche les habitants de pouvoir faire leurs courses pour subvenir à leurs besoins, et certains d’entre eux manquent de nourriture, d’eau, de médicaments ou de gaz pour cuisiner.

B’Tselem a souligné que le couvre-feu mine complètement la vie des habitants. Ils ne peuvent pas aller travailler ni rendre visite aux membres de leur famille, les étudiants ne peuvent pas aller à l’école et tous les commerces de la région sont fermés.

D’autre part, le Centre des Droits de l’Homme a confirmé que dans le même temps, les colons qui vivent dans la ville jouissent d’une totale liberté de mouvement et qu’ils l’exploitent également pour nuire à la population palestinienne et l’attaquer ainsi que ses biens ».

Il a souligné que rien ne justifie de restreindre la liberté de mouvement de centaines de personnes et de les emprisonner dans leurs maisons pendant de longues semaines, et ce comportement n’est qu’une manifestation du système d’apartheid, administré par Israël, qui est le plus extrême dans le monde.

Le directeur général du Comité de réhabilitation d’Hébron, Imad Hamdan, a déclaré que les autorités d’occupation, avec le début de l’agression dans la bande de Gaza, ont rapidement exploité les opportunités pour mettre en œuvre un plan de colonisation, visant à séparer la vieille ville d’Hébron de son environnement géographique et social, et en imposant des réglementations et des ordres militaires qui déterminent les entrées et sorties et restreignent les déplacements de la population.

Il a déclaré : « L’occupation, pour mettre en œuvre le plan, a imposé un couvre-feu, qui a empêché les résidents d’aller travailler et de mener une vie normale, et a empêché même les organisations humanitaires et les équipes médicales de les atteindre. »

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french wafa.ps

flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccie,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb,météo,wafa

 

Mouharram,safar,Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,Chabann,Ramadann, cha’oual,Dhou èl Qidah,Dhoul hidjah

https://french.palinfo.com/feed/ E-mail: info@palinfo.com
https://french.wafa.ps/Pages/LastNews
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss
https://www.algerie360.com/rss
extension : Feedbro

#palestine #gaza #jerusalem #alaqsa #rabbin #sioniste