Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Mardi 4 Rabi al Awwal 1445, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Mardi 4 Rabi al Awwal 1445, sur MouslimRadio.


Le Centre Palestinien D'Information

Assalam aleykoum,

Nous sommes le Mardi 4 Rabi al Awwal 1445.

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.
.
..

…….La résistance cible l’armée d’occupation à Jénine et Naplouse.

Les forces d’occupation ont poursuivi leurs raids dans plusieurs zones de Cisjordanie et de Jérusalem occupée, au milieu d’affrontements héroïques de la résistance et de la jeunesse révolutionnaire, notamment des opérations de tir, des pétards et des bombes artisanales.

Les résistants ont pris pour cible avec des balles le check-point militaire de Salem, à l’ouest de Jénine, tandis que la jeunesse insurgé a lancé des cocktails Molotov visant le check-point militaire de « Dotan », au sud-ouest de la ville.

La jeunesse révolutionnaire a ciblé la tour militaire située à l’entrée du camp d’Arroub, au nord d’Hébron, avec des cocktails Molotov, tandis que les forces d’occupation ont également tiré à balles réelles lors des affrontements.

Dans Jérusalem occupée, de violents affrontements ont éclaté entre la jeunesse révoltée et les forces d’occupation qui ont pris d’assaut les villes de Jabal Mukaber et Sur Baher, tandis que les gens révolutionnaires ont lancé des pétards vers la tour militaire au poste de contrôle du camp de Shuafat.

Les forces d’occupation ont pris d’assaut le village de Beit Furik, à l’est de Naplouse, le villager de Tuquo’a, au sud-est de Bethléem, le village de Zabuba, à l’ouest de Jénine, et ont fermé les magasins du village de Huwara, au sud de Naplouse.

La région de Quneitra, à Beit Furik, à l’est de Naplouse, a été le théâtre de violents affrontements entre la jeunesse insurgée et les forces d’occupation.

…..Un pêcheur et son fils blessés par des tirs de la marine d’occupation au large de Rafah.

Deux pêcheurs, un père et son fils, ont été blessés, dimanche soir, par des tirs navals israéliens au large de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza.

Les comités de pêcheurs ont rapporté que le pêcheur Mazen Jamil Harb et son fils Fares ont été touchés par des tirs provenant de navires de guerre de l’occupation, alors qu’ils travaillaient sur un bateau de pêche palestinien, à l’ouest du port de Rafah.

Il a été signalé que les pêcheurs blessés avaient été transportés en ambulance à l’hôpital, pour y être soignés.

Lundi dernier, les forces navales d’occupation ont blessé deux pêcheurs au large de Rafah, avant de les arrêter et de confisquer leur bateau, puis de les libérer : Munib Mahmoud Munib Ashkantana (25 ans) et Nafez Ramadan Ali Salah (22 ans), résidents de Gaza.

Selon le Centre Al Mezan pour les droits de l’homme : « Depuis le début de cette année, les forces armées d’occupation ont commis 232 violations contre des pêcheurs palestiniens en mer, au cours desquelles elles ont arrêté 30 pêcheurs, en ont blessé 18 autres et saisi 10 bateaux de pêche.

Ces forces continuent également d’interdire l’entrée du matériel nécessaire à la poursuite du métier de pêche, dans la bande de Gaza, dans le cadre du siège strict imposé contre la population de Gaza.

Le Centre des Droits de l’Homme a dénoncé la poursuite et l’escalade des violations israéliennes contre les pêcheurs palestiniens, soulignant que les violations israéliennes organisées, qu’il s’agisse des tirs et des blessures répétés dans leurs rangs, de la poursuite des arrestations arbitraires et des insultes et humiliations qui les accompagnent, de la la saisie et le sabotage de leur équipement et de leurs biens, surviennent dans le contexte du siège imposé à la bande de Gaza, affectant directement la vie de ses habitants.
Il a appelé à œuvrer pour lever le blocus terrestre et maritime imposé à la bande de Gaza, obligeant les forces d’occupation à mettre fin à leurs violations systématiques, à respecter les règles du droit international humanitaire, dans le cadre de leurs relations avec la population civile des territoires palestiniens occupés, œuvrer pour poursuivre en justice les personnes soupçonnées d’avoir commis des violations graves et systématiques des règles du droit international humanitaire.

…..Naplouse : Une fusillade à un poste de contrôle d’occupation et affrontements avec des colons.

Des résistants ont ouvert le feu, dimanche soir, au poste de contrôle militaire de Beit Furik, à l’est de Naplouse, et ont pu se retirer de la zone saints et saufs.

Les forces d’occupation ont tiré des bombes éclairantes dans l’espace aérien des villages à l’est de Naplouse. Elles ont également pris d’assaut la région de Quneitra, où des affrontements ont éclaté, au cours desquels les soldats d’occupation ont tiré massivement des bombes à gaz sur les citoyens.

Non loin de Beit Furik, les habitants de la ville de Qasra, au sud-est de Naplouse, ont répondu à une attaque lancée par des colons sur la ville, les forçant à fuir.

Des affrontements ont éclaté à Qusra, après l’invasion des forces d’occupation pour protéger les colons et assurer leur retrait de la ville, coïncidant avec d’autres affrontements dans la ville de Qaryut, au sud de Naplouse.

Un groupe de colons armés a pris d’assaut la zone de la source du village de Qaryut et la source de Ceylan, sous la protection des forces d’occupation, qui ont tiré des bombes à gaz, provoquant l’incendie des oliviers.

À Jéricho, les forces d’occupation ont arrêté trois véhicules au poste de contrôle sud de la ville, tout en empêchant les journalistes de couvrir la fermeture du point de contrôle.

À Hébron, dimanche soir, des dizaines de colons ont tenté de s’emparer d’une vaste zone de terres des citoyens, à Massafer Yatta, au sud d’Hébron, sous la protection des forces d’occupation.

Selon des sources locales, les colons ont placé des barbelés autour d’environ 50 dounams appartenant aux familles Hathlin et Zein, adjacents à la colonie « Karmiel », dans le but de s’en emparer dans le but de l’expansion de la colonie.

…..6 personnes blessées dont 3 journalistes par des bombes à gaz dans l’est de Gaza.

Six jeunes hommes, dont trois photojournalistes, ont été directement blessés par des bombes à gaz et plusieurs citoyens ont souffert d’étouffement, lorsque les forces d’occupation sionistes ont réprimé, dimanche soir, des manifestations de soutien à Al-Aqsa dans l’est de la bande de Gaza.

Des sources médicales ont rapporté que le journaliste Fadi Al-Danaf, caméraman d’Al Jazeera, a été directement blessé par une bombe à gaz, tirée sur lui par les forces d’occupation sionistes, alors qu’il couvrait les manifestations de soutien à Al-Aqsa, à l’est de Jabalia.

Les sources ont ajouté que le journaliste Bilal Al-Sabbagh a également été blessé par une bombe à gaz au pied dans la même zone.

Plus tard, des sources ont rapporté que le photographe de l’agence turque Anadolu, Moustafa Hassouna, avait été blessé par une bombe à gaz à l’est de Jabalia.

Des dizaines de jeunes hommes se sont rassemblés à l’est de Jabalia, à l’est de Khan Younis et de Rafah, ont allumé des pneus de voiture et brandi des drapeaux palestiniens, en réponse à un appel de la jeunesse révolutionnaire pour dénoncer les attaques répétées de l’occupant et des colons contre la mosquée Al-Aqsa.

Notre correspondant a rapporté que les forces d’occupation ont ouvert le feu depuis le site militaire de Soufa, vers les terres agricoles des citoyens, à l’est de Rafah, au sud de la bande de Gaza.

Une source locale a indiqué que deux jeunes hommes avaient été blessés par les balles des forces d’occupation israéliennes, à l’est de la ville de Rafah.

Le ministère de la Santé a confirmé que le nombre de blessés dans la bande de Gaza était passé à 6, suite aux attaques des forces d’occupation contre des citoyens dans les régions orientales de la bande.

Vendredi dernier, le journaliste Ashraf Abu Amra et 11 manifestants ont été blessés, alors que l’occupation réprimait les manifestations de la jeunesse révolutionnaire, dans l’est de Khan Younis et à Gaza.

Dans un communiqué, le Centre Palestinien des Droits de l’Homme a condamné la blessure à la main du journaliste Abou Amra, suite au tir d’une bombe à gaz tirée par les forces d’occupation, alors qu’il couvrait les événements des affrontements entre les manifestants palestiniens et les forces d’occupation, à l’est de Khan Younis, dans le sud de la bande de Gaza.

Le Centre a déclaré : « Cette attaque s’inscrit dans la continuité de la politique de violations systématiques contre les équipes de presse et les médias nationaux et internationaux, opérant dans le territoire palestinien occupé, qui couvrent les événements et les violations israéliennes, malgré la protection dont ils bénéficient en tant que civils, conformément aux règles du droit international humanitaire.

Selon le Centre pour les droits de l’homme : Les forces d’occupation ont recours aux balles et aux bombes à gaz contre des manifestants pacifiques dans le territoire palestinien occupé, dans un usage excessif de la force, dans des situations où ces manifestants ne représentent aucune menace pour la vie des soldats.

Il a souligné que l’utilisation de bombes à gaz directement contre les manifestants, que ce soit par blessures directes sur le corps ou par inhalation, depuis l’an 2000, a conduit au martyre de 18 personnes dans le territoire palestinien occupé, dont 9 personnes en Cisjordanie, dont un enfant, tandis que 9 autres dans la bande de Gaza, dont 7 enfants.

Au cours de cette période, 564 personnes ont été blessées dans les territoires palestiniens occupés, à la suite de tirs directs de bombes à gaz sur leurs corps, dont 298 personnes en Cisjordanie et 266 personnes dans la bande de Gaza..

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com

flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccie,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb,météo,wafa

 

Mouharram,safar,Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,Chabann,Ramadann, cha’oual,Dhou èl Qidah,Dhoul hidjah

https://french.palinfo.com/feed/ E-mail: info@palinfo.com
https://french.wafa.ps/Pages/LastNews
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss
https://www.algerie360.com/rss
extension : Feedbro

#palestine #gaza #jerusalem #alaqsa #rabbin #sioniste