MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Mardi 2 Rajab 1444, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Mardi 2 Rajab 1444, sur MouslimRadio.


Le Centre Palestinien D'Information

Assalam aleykoum,

Nous sommes le Mardi 2 Rajab 1444.
.

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.
.
..

……La grève prévaut dans les installations de l’UNRWA à Gaza et en Cisjordanie.

Aujourd’hui, lundi matin, la grève générale s’est étendue à toutes les installations de l’UNRWA en Cisjordanie, alors qu’il a été décidé de suspendre partiellement toutes les écoles de l’UNRWA dans la bande de Gaza.

Le chef de l’Union des travailleurs arabes de l’UNRWA en Cisjordanie, Jamal Abdullah, a déclaré dans un communiqué de presse que la grève dans tous les gouvernorats de Cisjordanie sera globale et ouverte, tandis que la suspension à Gaza sera de deux heures pour soutenir la grève en Cisjordanie, jusqu’à ce qu’une solution soit trouvée avec l’administration de l’UNRWA, et son engagement pour les droits des employés.

Il a souligné que les demandes sont d’augmenter les salaires des travailleurs en Cisjordanie, sur la base d’une enquête qui a montré le besoin des employés d’augmenter les salaires, soulignant que le syndicat a entamé des négociations avec l’administration de l’UNRWA à ce sujet.

Et il a ajouté que l’administration « UNRWA », au lieu d’être équitable envers les employés, a osé déduire les salaires desd membres du syndicat et a suspendu le président du syndicat.

Il a évoqué des accords antérieurs, où en 2014 il y avait un accord pour augmenter les salaires de 9% d’un montant de 50 dinars jordaniens, et en 2018 une augmentation de 5%, et un accord en 2019 sur une allocation pour les employés de l’UNRWA en Cisjordanie ajoutant : « Tous ces accords n’ont pas été appliqués et non respectés, ce qui a conduit à l’explosion de la situation ».

Jamal Abdullah a indiqué qu’il y a des interventions du ministère du Travail et des syndicats, exprimant son espoir que les problèmes seront résolus et que la grève ne se prolongera pas, et que l’administration de l’UNRWA s’assoira pour dialoguer et produira de bons résultats. .

Mercredi dernier, l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens, l’UNRWA, a suspendu Jamal Abdullah, chef de son syndicat des travailleurs en Cisjordanie.

Dans la foulée, le Syndicat des travailleurs arabes de l’UNRWA en Cisjordanie a annoncé le début d’étapes de protestation, avertissant que toute escalade et intransigeance de la part de la direction de l’agence se heurterait à une autre escalade de la part du syndicat et pourrait aboutir à une grève ouverte touchant tous prestations de service.

…..L’occupation transfère 25 prisonniers de Rimon à Gilboa.

Aujourd’hui, lundi, l’administration de la prison Ramon a transféré 25 détenus à la prison Gilboa, dans le cadre d’une campagne effrénée lancée par les autorités d’occupation.

Hassan Abed Rabbo, porte-parole de la Commission des affaires des détenus et ex-prisonniers, a déclaré que l’administration pénitentiaire d’occupation a transféré, depuis le 8 janvier, 220 prisonniers de plusieurs prisons, dont (Hadarim, Megiddo et Rimon), comme suit : 80 de la Prison de Hadarim, 70 de Megiddo et 70 de Ramon.

De son côté, le Club de prisonniers a indiqué que ce processus de transfert intervient à la lumière des transferts à grande échelle annoncés par l’administration pénitentiaire d’occupation, qui pourraient concerner 2 000 prisonniers, et les prisonniers transférés seront répartis principalement dans les nouvelles sections des prisons Nafha, Ofer et Gilboa.

Il a indiqué que l’administration pénitentiaire d’occupation poursuit les transferts à plusieurs fins, dont la plus importante est de supprimer toute situation de « stabilité » que le détenu tente de créer à l’intérieur de la prison, et par laquelle elle tente d’imposer plus de contrôle et de surveillance sur les prisonniers.

L’extrémiste ministre israélien de la Sécurité nationale, Ben Gvir, avait menacé de durcir les conditions carcérales, de cesser de les distribuer à l’intérieur des prisons en fonction de l’appartenance politique et de supprimer le statut de représentant des prisonniers, tout en empêchant les détenus de cuisiner leur propre nourriture ou de l’acheter à la cantine de la prison.

Les menaces de Ben Gvir affectent directement le mode de vie que les prisonniers ont atteint à travers les sacrifices et les grèves de la faim massives qui durent depuis de nombreuses années.

…..Ikrima Sabri : Le silence arabe vis-à-vis d’Al-Aqsa est inacceptable.

Le prédicateur de la sainte mosquée Al-Aqsa, Sheikh Ikrima Sabri, a déclaré que le silence des Arabes et des musulmans, sur ce qui se passe à la mosquée Al-Aqsa, n’est ni permis ni inacceptable, et que la condamnation et la dénonciation, toute seule, ne produisent aucun résultat.

Il a appelé, dans des communiqués de presse suivis par le « Centre d’information palestinien », à mettre une pression réelle sur l’occupation sioniste, pour stopper sa persistance et ses colons dans la mosquée bénie Al-Aqsa.

Sabri a indiqué que l’occupation tente de prouver sa présence dans la mosquée Al-Aqsa, que ce soit à l’occasion ou non, avertissant que « l’occupation teste avec ses attaques la réaction, et persiste tant que la réaction n’est pas forte ».

Le prédicateur d’Al-Aqsa a tenu le gouvernement sioniste entièrement responsable des répercussions de ce qui se passe à la mosquée Al-Aqsa.

Les « organisations du temple » ont annoncé leur intention de procéder à une prise d’assaut majeure de la mosquée Al-Aqsa avec le début du « mois hébreu de février », qui date le lundi 23 janvier.

Les Jérusalémites ont renouvelé leurs appels à la mobilisation et au large lien dans la mosquée Al-Aqsa. Surtout aujourd’hui, lundi, pour contrecarrer tous les plans de l’occupation et repousser les incursions des colons.

Les forces d’occupation ont récemment intensifié leur ciblage des fidèles et stationnés à Al-Aqsa, et imposé des restrictions et des procédures strictes à l’entrée de certains d’entre eux à la mosquée, dans une tentative de tarir la présence arabe à Al-Aqsa, à travers de nombreux obstacles qu’elle place devant les visiteurs de la mosquée.

…..Des dizaines de colons prennent d’assaut la mosquée Al-Aqsa.

Des dizaines de colons extrémistes ont pris d’assaut, lundi matin, la mosquée bénie Al-Aqsa, depuis la porte de Maghrébins, sous la stricte protection de la police d’occupation israélienne.

Depuis le matin, la police d’occupation a déployé ses unités spéciales dans les cours d’Al-Aqsa et à ses portes, pour assurer la protection des incursions de colons, dans le cadre de restrictions strictes imposées aux Palestiniens entrant dans la mosquée.

Le Département des Waqfs islamiques à Jérusalem occupée a déclaré que des dizaines d’extrémistes juifs ont pris d’assaut la mosquée Al-Aqsa depuis le matin, effectué des visites provocatrices dans ses cours et des rituels talmudiques dans la partie-est de la mosquée.

La police d’occupation a imposé des restrictions à l’entrée, à Al-Aqsa, des fidèles palestiniens de Jérusalem et de l’intérieur occupé, a vérifié leurs papiers dont certains ont été gardés à ses portes extérieures.

Les habitants de Jérusalem ont renouvelé leurs appels au rassemblement de masse et à rester dans la mosquée Al-Aqsa, pour contrecarrer tous les plans de l’occupation et des dits « groupes du Temple ».

Le chercheur de Jérusalem, Jamal Amr, a appelé à la mobilisation et à Rabat à Al-Aqsa, pour contrecarrer les plans de l’occupation et repousser les incursions de colons prévues aujourd’hui, avec le début du « mois hébreu de février »

Il a souligné que les foules de colons criminels profanent Al-Aqsa, en la prenant d’assaut quotidiennement dans le cadre d’objectifs stratégiques dangereux et à long terme, et planifient la fin d’Al-Aqsa en la démolissant et y établissant le prétendu « temple ».

Récemment, les forces d’occupation ont intensifié leur ciblage des fidèles et des personnes stationnées à Al-Aqsa, et imposé des restrictions et des procédures strictes à l’entrée de certains d’entre eux à la mosquée, dans le but de liquider la présence arabe à Al-Aqsa, avec de nombreux obstacles placés devant eux.

…..La militante jérusalémite Abeer Abu Khdeir interdite d’entrer en Cisjordanie.

Dimanche, le 22 Janvier 2023, la police d’occupation sioniste a libéré la militante de Jérusalem, Abeer Abu Khdeir, après lui avoir remis une décision lui interdisant d’entrer en Cisjordanie occupée.

Des témoins oculaires ont déclaré que les forces armées d’occupation ont pris d’assaut la maison de l’activiste Abeer Abu Khudair à Shuafat, l’ont emmenée au poste de police et lui ont remis un avis d’interdiction d’entrer en Cisjordanie jusqu’au 18 juillet 2023.

L’activiste Abeer a été arrêtée et brutalement agressée par les forces d’occupation à plusieurs reprises. Elle est l’épouse de l’ex prisonnier, Nasser Abu Khudair, et son fils Anan.

La police d’occupation a libéré le militant de Jérusalem, Muhammad Abu al-Hummus, à la condition qu’il soit banni du quartier de Sheikh Jarrah à Jérusalem occupée, pendant 15 jours.

L’après-midi, les forces d’occupation ont arrêté le militant, Muhammad Abu Al-Hummus, du quartier, sous prétexte d’atteinte à la sécurité et de mise en danger de la vie du public.

La police d’occupation a forcé Abu al-Hummus à signer une garantie financière de 5 000 shekels et que son garant signe une autre garantie de 5 000 shekels.

Vendredi dernier, la police d’occupation a remis au militant Abu al-Hummus la décision de l’expulser de Bab al-Sahira, d’al-Amud pendant 15 jours.

…..Une enquête militaire sioniste confirme l’exécution de sang-froid du martyr Kahla.

Aujourd’hui, lundi, une enquête militaire israélienne a révélé de nouveaux détails sur l’exécution du martyr Ahmed Kahla par l’armée d’occupation israélienne.

L’enquête militaire a confirmé, selon ce qui a été publié par la radio israélienne arabophone, que le martyr Ahmed Kahla (45 ans) du village de Ramon près de Ramallah, qui a été abattu par les forces d’occupation près de Silwad il y a environ une semaine, n’avait pas l’intention de mener d’opération, ni de tenter de s’emparer de l’arme d’un soldat, comme le prétendait un porte-parole militaire.

Selon la commission, Kahla a été abattu après avoir tenté de s’échapper d’un embouteillage suffocant qui était en place en raison d’un poste de contrôle mobile installé.

L’enquête confirme les récits des témoins oculaires et du fils du martyr, selon lesquels Kahla a tenté de sortir de son véhicule en colère, mais le commandant des forces militaires israéliennes lui a fermé la porte au nez et l’a aspergé de gaz poivré ainsi que son fils, tandis que les soldats ont essayé de le faire sortir du véhicule, mais il a résisté et une confrontation a éclaté.

L’enquête indique que le soldat a tenté de frapper Kahla avec son arme, ce qui l’a incité à l’éloigner, alors le soldat lui a tiré dessus devant son fils et des témoins oculaires.

Un porte-parole de l’armée israélienne a affirmé qu’à la suite de l’incident, la police militaire avait lancé une enquête et qu’après l’avoir terminée, les résultats seraient transmis au parquet militaire pour qu’il se prononce sur la question.

…..L’occupation arrête 15 citoyens en Cisjordanie.

Aujourd’hui, lundi, les forces d’occupation israéliennes ont lancé une campagne d’arrestations, alors qu’elles prenaient d’assaut plusieurs villes et villages de Cisjordanie occupée.

Le bureau d’information des prisonniers a déclaré que les forces d’occupation avaient lancé une campagne d’arrestations dans plusieurs régions de Cisjordanie.

À Naplouse, les forces d’occupation ont arrêté le jeune homme Mahmoud Al-Taqtouk, après avoir perquisitionné la maison de sa famille dans le quartier de Jabal Fatayer à Naplouse.

Les forces d’occupation ont également pris d’assaut un immeuble de logements palestiniens dans le quartier de Rafidia, à l’ouest de la ville, et y ont effectué des perquisitions.

Les résistants ont visé par balles les patrouilles d’occupation lors de leur retrait de l’ouest de la ville.

Dans un communiqué, les groupes Areen al-Ossoud ont revendiqué la responsabilité d’avoir pris pour cible les forces d’occupation lors de leur prise d’assaut de la région de Rafidia.

A Ramallah, les forces d’occupation ont arrêté à l’aube le prisonnier libéré et militant du mouvement « Hamas » Uday Mustafa Nakhla, après avoir pris d’assaut la maison de sa famille au nord de Ramallah, au milieu de la Cisjordanie occupée, et l’ont transféré vers une destination inconnue .

Ce matin, les forces d’occupation ont attaqué le village de Barqa avec une force d’infanterie et se sont déployées dans les rues en collaboration avec les étudiants qui se dirigeaient vers leurs écoles.

À Hébron, les forces d’occupation ont fait une descente dans le village de Kharsa, au sud-ouest d’Hébron, et ont arrêté le jeune homme Abdullah Hassan Safi (20 ans), et de Wadi Nizar dans la ville de Dura, elles ont arrêté le jeune homme Laith Mahmoud Abu Zneid, et de la ville d’Ithna, elles ont arrêté le jeune homme Moamen Mustafa Abu Jahishah (18 ans), après que leurs maisons aient été perquisitionnées et leur contenu falsifié.

Elles ont ajouté que les forces d’occupation avaient installé plusieurs points de contrôle militaires aux entrées nord d’Hébron et aux entrées des villes de Sa’ir, Dura et Halhul, et arrêté et fouillé les véhicules des citoyens, et vérifié les cartes d’identité de leurs passagers.

À Tulkarem, les forces d’occupation israéliennes ont arrêté des citoyens du camp de Noor Shams, à l’est de Tulkarem.

Des sources locales ont indiqué que les forces d’occupation avaient arrêté Abdel Rahman Fathi Qaraawi et Qatada Muhammad Ess, après qu’ils aient perquisitionné leurs maisons dans le camp.

À Djénine, les forces d’occupation ont arrêté le prisonnier libéré, Sultan Ali Anter, alors qu’il passait par un poste de contrôle militaire, près de la ville de Ya`bad.

Les forces d’occupation ont arrêté Nidal Jaber Al-Hasanat (25 ans), du camp de réfugiés de Dheisheh à Bethléem, ainsi qu’Akram Malash (19 ans) et Saif Darwish (13 ans), du camp d’Aida, après avoir fait une descente et fouillé les maisons de leurs familles.

Les mêmes sources ont ajouté que des affrontements ont éclaté dans le camp de réfugiés de Dheisheh, au cours desquels les forces d’occupation ont tiré des gaz lacrymogènes et des bombes assourdissantes, sans faire de blessés.

…..Cisjordanie : Huit opérations militantes en 24 heures.

Des résistants palestiniens ont mené huit opérations militantes, dont trois fusillades, contre les forces d’occupation israéliennes en Cisjordanie lors de ces dernières 24 heures.

De violents affrontements ont opposé les forces d’occupation israéliennes aux jeunes palestiniens dans le village de Nebi Salah à Ramallah et dans le village d’Azzun à Qalqilya.

D’autres affrontements ont éclaté dans la région de Zabuba à Jenine et dans le village de Hawara à Naplouse alors que les balles des résistants palestiniens ont visé les forces israéliennes positionnées à proximité du barrage de Shavi Shamron.

Les résistants ont tiré en direction de la colonie de Ghosh Atsion à Bethlehem au moment où des jeunes palestiniens contraient les bombes lacrymogènes des forces israéliennes par le jet de pierres au village d’al-Khedhr.

Du côté d’Hébron, des résistants palestiniens ont tiré sur la colonie de Kiryat Arba.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com

flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccie,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb,météo

Mouharram,safar,Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,Chabann,Ramadann, cha’oual,Dhou èl Qidah,Dhoul hidjah

https://french.palinfo.com/feed/ E-mail: info@palinfo.com
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss
https://www.algerie360.com/rss
extension : Feedbro

#palestine #gaza #jerusalem #alaqsa #rabbin #sioniste