Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Mercredi 25 Joumada at Thani 1444, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Mercredi 25 Joumada at Thani 1444, sur MouslimRadio.


Le Centre Palestinien D'Information

Assalam aleykoum,

Nous sommes le Mercredi 25 Joumada At’sèni 1444.
.

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.
.
..

……Situation tendue à la prison de Néguev, Un détenu palestinien cogne un geôlier.

Les forces pénitentiaires israéliennes de la prison de Néguev ont agressé, mardi soir, les détenus Palestiniens présumant que l’un d’eux a cogné un geôlier.

L’association Waed qui défend les droits des détenus palestiniens a indiqué que la situation actuelle dans la prison israélienne est très tendue et que des groupes des forces spéciales ont envahi les pavillons des détenus et les ont agressés.

Waed a ajouté que les forces de répression pénitentiaires ont fermé les pavillons et tiré les sirènes avant d’envahir un nombre de cellules de la prison sous prétexte que l’un des détenus du mouvement Fatah a frappé un geôlier.

Un peu auparavant, le président du comité des affaires des détenus et des libérés, lieutenant Qadri Abu Bakr, a averti de la politique de l’isolement et des punitions collectives entreprise par les autorités pénitentiaires contre les détenus palestiniens, ce qui conduirait les détenus à une désobéissance générale.

Abu Bakr a révélé que des dizaines de détenus palestiniens sont dans les cellules d’isolement, onze parmi eux sont punis dans le cadre de l’affaire du « tunnel de la liberté ». Il a ajouté que la politique d’isolement et de transfert des détenus visent à créer un état d’instabilité et de pression psychologique parmi les détenus et leurs familles.

Au début du mois courant, le ministre israélien de la sécurité nationale Itamar Ben-Gvir a incité les forces pénitentiaires à malmener les détenus palestiniens et resserrer l’étau des mesures restrictives contre eux.

Les détenus palestiniens ont annoncé de leur côté l’état d’urgence alors que le Hamas ainsi que les forces nationales préviennent des retombées de toute escalade dans les prisons israéliennes.

Rappelons que les autorités d’occupation détiennent environ 4700 détenus Palestiniens dont 29 femmes, 150 mineurs et 850 détenus politiques. Plus de 600 détenus souffrent de maladies différentes dans des conditions d’incarcération inhumaines et de négligence médicale.

…..Galant rencontre des responsables de « l’enveloppe de Gaza » et de la région Sud.

Le ministre de la Défense israélien Yoav Galant s’est rencontré, pour la première fois depuis sa nomination à la tête du ministère, avec des responsables des colonies et des villes de « l’enveloppe de Gaza » et de la région Sud.

Le journal Yadiot Aharanot a rapporté que les rencontres se sont effectuées avec la présence des état-majors de l’armée dans la région Sud.

Le nouveau ministre a discuté avec ses interlocuteurs les leçons à tirer de l’agression sur la bande de Gaza en août de l’année dernière.

…..Le Hamas endeuillé par le martyr d’Abu Diyeh.

Le mouvement de Hamas a annoncé au peuple palestinien le martyr du jérusalémite Hamdi Shaker Abdallah Abu Diyeh (40 ans), tué par les balles des forces d’occupation israéliennes cet après-midi à l’entrée Est du village de Halhoul, au nord d’Hébron.

Le Hamas a assuré dans son communiqué que le sang d’Abu Diyeh qui a coulé fait appel à tous les Palestiniens pour porter les armes et rejoindre les résistants pour contrer les agressions et les crimes des forces d’occupation et ses colons.

Des sources palestiniennes ont dévoilé que le martyr Abu Diyeh est engagé dans les services sécuritaires palestiniens.

Le site hébreu « Serogem » a indiqué que le jeune palestinien avait effectué une fusillade une heure avant de viser un site militaire israélien sans faire de blessés, il a été ensuite tué par les forces d’occupation.

…..Hanyeh félicite Barghouthi pour sa réélection secrétaire générale de l’Initiative nationale.

Le président du bureau politique de Hamas, Ismail Hanyeh, a félicité Mustapha Barghouthi pour la réussite du congrès général du mouvement de l’Initiative nationale et sa réélection pour la deuxième fois secrétaire général.

Lors d’un entretien téléphonique ce mardi, le chef de Hamas a assuré à son interlocuteur la solidité des relations entre les deux mouvements et la nécessité de les consolider.

Hanyeh a salué le rôle de l’Initiative nationale sur la scène palestinienne et ses positions qui défendent les constantes nationales.
Barghouthi a de son côté insisté sur la solidité des relations ente son mouvement et le Hamas assurant que les deux mouvements sont embarqués sur le même bateau et qu’ils empruntent le même chemin.

Rappelons que l’Initiative nationale a tenu son congrès national il y a quelques jours conjointement à Ramallah et dans la bande de Gaza et il a élu la direction générale du mouvement et son secrétaire général.

…..L’Occupation mène une campagne de raids à Hébron après l’assassinat d’Abu Dayyah.

Aujourd’hui, mardi, les forces armées d’occupation israéliennes ont mené une campagne de raids dans le gouvernorat d’Hébron, suite au décès de l’officier Hamdi Abu Dayyah (40 ans), après avoir mené une opération de tir au nord d’Hébron.

D’importantes forces de l’armée d’occupation ont pris d’assaut la région de Jilda au centre d’Hébron et ont tiré un rafale de bombes lacrymogènes sur les Palestiniens et leurs maisons.

Les forces d’occupation ont également pris d’assaut la ville d’Hébron depuis la place Al-Tahrir, quelques heures après les arrestations qu’elles ont lancées dans la ville, qui ont touché un certain nombre de Palestiniens.

Les forces d’occupation ont arrêté – à l’aube aujourd’hui – : Youssef Al-Titi, Akram Abu Hashhash, Ahmed Abu Taima, Waad Al-Badawi, Firas Brahmiyeh, Amir Ghatashah, Anas Abu Hashhash, Muhammad Al-Khatib et Jawad Hudeib, du Camp de Fawar, au sud d’Hébron.

Un officier des services de sécurité de l’Autorité palestinienne, Hamdi Abu Dayyeh, est mort d’une blessure grave qu’il a subie sous les balles des forces d’occupation israéliennes, à l’entrée du village de Nabi Yunis dans la ville de Halhul, au nord d’Hébron.

Les forces d’occupation ont empêché les ambulanciers palestiniens d’atteindre le blessé près de Halhul, avant que sa mort ne soit annoncée plus tard, tandis que des affrontements ont éclaté plus tôt au nord d’Hébron et que les soldats de l’occupation ont volé un véhicule en feu.

…..Des colons prennent d’assaut la mosquée et le lieux saint du prophète Musa près de Jéricho.

Aujourd’hui, mardi, des dizaines de colons ont pris d’assaut la mosquée et le lieux saint du Prophète Musa, près de Jéricho.

Selon des sources de presse, un certain nombre de colons ont pris d’assaut le lieux saint du prophète Musa et y ont effectué une visite provocatrice.

Le lieux saint du Prophète Musa est situé dans la zone désertique d’Al-Khan Al-Ahmar entre Jéricho et Jérusalem, et c’est l’un des sanctuaires islamiques les plus importants et les plus grands de Palestine, et il a été construit pendant la période mamelouke.

Il est un site patrimonial appartenant au ministère palestinien des Waqfs et est ouvert au tourisme et à la prière, mais il est situé dans une zone éloignée des communautés résidentielles.

…..Démolition d’un bâtiment de 4 appartements à Jérusalem.

Mardi, des bulldozers de la municipalité d’occupation israélienne ont démoli un bâtiment en construction à Beit Safafa, Jérusalem occupée.

Des témoins oculaires ont rapporté que les forces armées d’occupation ont encerclé l’endroit de toutes parts et ont procédé à la démolition du bâtiment de deux étages.

Des témoins ont déclaré que le bâtiment comprend 4 appartements, la superficie de chaque appartement est d’environ 120 mètres carrés.

…..Un palestinien tué par l’occupation à Hébron.

Mardi après-midi, les forces d’occupation sionistes ont tué un jeune Palestinien pour avoir prétendument mené une fusillade près d’Hébron, dans le sud de la Cisjordanie.

Des sources locales ont déclaré qu’un citoyen a été grièvement blessé, et est décédé plus tard, après que des soldats de l’occupation qui lui ont tiré dessus à l’entrée de Nabi Yunis à Halhul, au nord d’Hébron.

Les forces d’occupation ont empêché les ambulanciers palestiniens de rejoindre le jeune homme près de Halhoul, tandis que des affrontements ont éclaté plus tôt au nord d’Hébron et que les soldats de l’occupation ont confisqué un véhicule en feu.

Le journal Yedioth Ahronoth a affirmé qu’un Palestinien avait tiré sur un site militaire près de la ville de Halhul, au nord d’Hébron, sans faire de blessé.

Le site Internet « Serogem » a également affirmé que le tireur avait effectué une fusillade environ une heure avant de viser le site militaire, sans faire de blessé, car le bus était vide au nord d’Hébron.

Cela fait un total de 14 morts en Cisjordanie depuis le début de l’année 2023.

Selon Channel 14, un Palestinien a ouvert le feu sur une force militaire près de Halhul sans être blessé, tandis que la force a riposté et l’a blessé.

Lors d’un deuxième incident, un colon a rapporté qu’il avait été blessé près d’Hébron, mais il s’est avéré qu’il avait été lapidé de pierres sans être blessé.

…..Une attaque au couteau et 25 actes de résistance en Cisjordanie en 24 heures.

Les opérations de résistance se sont poursuivies en Cisjordanie au cours des dernières vingt-quatre heures, et il y a eu une attaque à l’arme blanche et trois coups de feu, en plus de la détonation de trois engins explosifs.

Le Centre d’information palestinien « Moata » a recensé un total de 26 actes de résistance en Cisjordanie, en 24 heures, dont la confrontation à trois attaques de colons, la destruction de 3 véhicules pour eux, en plus du déclenchement d’affrontements avec l’occupation en 13 points, qui comprenait des jets de pierres.

De violents affrontements ont éclaté avec les forces d’occupation dans plusieurs secteurs de Jérusalem occupée, concentrés dans le quartier d’Al-Tur, la ville d’Al-Issawiya et près du poste de contrôle de Qalandia.

L’attaque au couteau a eu lieu dans le quartier de Deir Qadis à Ramallah, et a blessé un colon, tandis que des affrontements ont éclaté dans le camp de Jalazoun.

Les combattants de la résistance ont pris pour cible les forces d’occupation près du poste de contrôle d’Al-Jalama à Jénine et ont ouvert le feu sur les soldats de l’occupation au poste de contrôle de Dotan et dans la ville de Qabatiya, qui a été témoin de l’explosion d’engins explosifs, du déclenchement d’affrontements et des tirs de pierres.

Des affrontements ont éclaté avec les forces d’occupation dans la région de Farkha, dans le gouvernorat de Salfit, au cours desquels des pierres ont été lancées, en plus d’une fusillade près du poste de contrôle de Hawara à Naplouse, et des véhicules de colons ont été lapidés avec des pierres.

Les Palestiniens ont été confrontés à des attaques de colons à Tulkarem, et des affrontements ont éclaté près du poste de contrôle de Jbara, notamment en jetant des pierres et en brisant un certain nombre de véhicules de colons.

Des affrontements violents ont éclaté avec les forces d’occupation dans la région de Jayyus dans le gouvernorat de Qalqilya, en plus du ciblage des forces d’occupation avec des engins explosifs à Azzun.

Le camp de réfugiés de Dheisheh à Bethléem a été le théâtre d’affrontements avec les forces d’occupation, en plus d’autres affrontements dans la ville de Tuqu’ de la ville.

D’autres affrontements ont éclaté avec les forces d’occupation dans le camp d’Al-Aroub à Hébron, en plus des affrontements avec des colons dans la ville de Beit Ummar.

…..Europal lance une campagne électronique pour introduire le racisme de l’occupation.

Hier lundi, le Forum de communication euro-palestinien Europal dans la capitale britannique Londres, a lancé une campagne en ligne pour faire la lumière sur le racisme israélien contre les Palestiniens.

Le Forum a déclaré dans un communiqué de presse que la campagne consiste en des infographies qui mettent en évidence le racisme israélien contre les Palestiniens et alertent sur les politiques potentielles du gouvernement de Benjamin Netanyahu, le plus extrémiste de l’histoire de l’occupation.

Les organisateurs de la campagne considèrent les déclarations racistes des dirigeants de l’occupation non pas comme des « positions transitoires », mais plutôt ancrées dans la manière de penser des dirigeants du projet israélien et reflètent la manière dont le nouveau gouvernement israélien opère et ses relations avec les Palestiniens où qu’ils soient.

Ils ont clairement indiqué qu’ils enverraient des lettres au gouvernement britannique, principalement aux parlementaires du Royaume-Uni, et au Parlement européen pour avertir du danger des déclarations de l’occupation et exiger des positions claires qui refusent de traiter avec un gouvernement extrémiste .

Dans sa prochaine phase, la campagne se concentrera sur les déclarations et idées racistes adoptées par les membres de la Knesset, qu’ils soient issus de la coalition au pouvoir ou des partis d’opposition.

Il est à noter que la prochaine étape fera la lumière sur les propos racistes d’autres groupes de l’état-major de l’armée israélienne, et de groupes de la société israélienne, devenue plus extrémiste que jamais.

La déclaration de campagne indiquait que les infographies seraient publiées sur les réseaux sociaux du forum (Instagram, Twitter, Facebook) et sur divers sites et plateformes médiatiques.

À son tour, le chef du Forum de communication euro-palestinien, Zaher Birawi, a déclaré : « Le nouveau gouvernement israélien représente une menace claire pour les droits des Palestiniens et menace la paix dans la région et la paix mondiale par son racisme et sa politique extrémiste ».

Birawi espère que cette campagne mettra la pression sur les décideurs du monde occidental et du continent européen pour qu’ils se désengagent des responsables israéliens qui soutiennent les opinions racistes.

Il convient de noter que le Forum de communication euro-palestinien (Forum Europa) a lancé une campagne similaire en 2019, qui a été largement diffusée parmi les militants et les mouvements de solidarité en faveur des droits des Palestiniens, et s’est à l’époque concentrée sur les déclarations racistes d’un certain nombre de politiciens et de chefs religieux de la société israélienne.

…..L’occupation transfère le prisonnier Maher Younes 40 heures avant sa libération.

L’administration des prisons d’occupation israélienne a informé le prisonnier Maher Younis, qu’il sera transféré aujourd’hui de la prison du désert du Néguev pour enquête, sachant qu’il reste deux jours avant sa date de libération, selon le Club des prisonniers palestiniens.

Le bureau des droits de l’homme de « l’Information des Prisonniers » a signalé que l’administration pénitentiaire de l’occupation israélienne avait soudainement transféré le prisonnier, Maher Younis, de la prison du Désert du Néguev vers une destination inconnue.

Les Médias des prisonniers ont indiqué dans un bref communiqué de presse aujourd’hui, mardi, que le transfert est intervenu 40 heures avant la libération deYounes après avoir passé 40 ans dans les prisons d’occupation.

Il a souligné que les autorités d’occupation avaient fait cela pour « perturber Maher Younis, briser la joie des prisonniers et la célébration de leur libération ».

Le Club des prisonniers palestiniens a indiqué que la date de libération du prisonnier Younis sera le jeudi 19 janvier.

Dans un contexte connexe, la police d’occupation a annoncé qu’elle se préparait à empêcher les célébrations de la libération attendue du prisonnier Maher Younis (65 ans), après avoir passé 40 ans dans les prisons israéliennes.

Dans un communiqué publié lundi, la police d’occupation a mis en garde contre les manifestations de ce qu’elle a qualifié d' »actes terroristes ».

La police a donné des instructions pour « poursuivre les préparatifs proactifs » pour la libération du captif Younes afin d’empêcher ce qu’elle a décrit comme un « rassemblement de soutien et de plaidoyer », se référant aux activités festives attendues pour recevoir le captif.

Le prisonnier Younes a été arrêté le 18 janvier 1983, au motif de sa résistance à l’occupation et de son affiliation au mouvement Fatah, peu après l’arrestation de son proche libéré Karim Younes, ainsi que de Sami Younes.

Sami Younis a été libéré dans le cadre de l’accord « Wafa’a al-Ahrar » en 2011. Il était le prisonnier le plus âgé à l’époque et il est décédé quatre ans après sa libération.

Il convient de noter que le prisonnier Maher Younis est originaire du village d’Ara dans la région du triangle nord de l’intérieur palestinien occupé.

…..Les colons prennent d’assaut Al-Aqsa.

Des dizaines de colons extrémistes ont pris d’assaut, mardi matin, la mosquée bénie Al-Aqsa, depuis la porte des Maghrébins, sous la stricte protection de la police d’occupation israélienne.

Depuis le matin, la police d’occupation a déployé ses forces et unités spéciales dans les cours d’Al-Aqsa et à ses portes, pour assurer une protection totale pour les incursions des colons.

Le Département des dotations islamiques à Jérusalem occupée a déclaré que des dizaines de colons ont pris d’assaut la mosquée Al-Aqsa, visité ses cours et effectué des rituels talmudiques.

La police d’occupation continu d’imposer des restrictions à l’entrée des fidèles palestiniens à Al-Aqsa, vérifie leurs papiers qu’ils gardent à ses portes extérieures.

Les habitants de Jérusalem continuent leurs appels à la nécessité de mobilisation dans la mosquée Al-Aqsa, afin de contrecarrer tous les plans de l’occupation et des « groupes du Temple ».

Chaque jour, sauf le vendredi et le samedi, Al-Aqsa est soumise à une série d’incursions de colons, dans le cadre des tentatives de l’occupation de la diviser temporellement et spatialement.

…..Arrestation de 20 palestiniens en Cisjordanie.

Mardi à l’aube, les forces armées d’occupation israéliennes ont lancé des arrestations en série parmi les citoyens de différentes zones de Cisjordanie.

Selon les institutions chargées des affaires des prisonniers, ces forces ont arrêté, au moins 20 palestiniens lors d’une vaste campagne de raids dans des diverses zones.

À Hébron, Youssef Al-Titi, Akram Abu Hashhash et son fils Anas, Ahmed Abu Taima, Waad Al-Badawi, Firas Brahmiyeh, Amir Ghatashah, Muhammad Al-Khatib, Jawad Hudeib, qui résidaient tous dans le camp d’Al-Fawar, ont été arrêtés.

À Bethléem, Bilal Jado a été arrêté du camp d’Aida, le rédacteur en chef Murad Taqatqa d’Umm Salamuna et Murad Al-Sheikh de Marah Barah.

À Jénine, Osama Khalouf, de Burqin, et Omar al-Hashem, de Qabatiya, ont été arrêtés.

À Ramallah, Mahmoud Thalji et Mamoun Hamed, tous deux de Silwad, ont également été interpellés.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com

flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccie,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb,météo

Mouharram,safar,Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,Chabann,Ramadann, cha’oual,Dhou èl Qidah,Dhoul hidjah

https://french.palinfo.com/feed/ E-mail: info@palinfo.com
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss
https://www.algerie360.com/rss
extension : Feedbro

#palestine #gaza #jerusalem #alaqsa #rabbin #sioniste