MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Samedi 2 Joumada el Awwal 1444, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Samedi 2 Joumada el Awwal 1444, sur MouslimRadio.


Le Centre Palestinien D'Information

Assalam aleykoum,

Nous sommes le Samedi 2 Joumada èl A’oill 1444.
.

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.
.
..

…..Les forces d’occupation achètent de nouveaux blindés pour mâter les manifestants en Cisjordanie.

Le directeur des achats du ministère de la Défense israélienne a déclaré que le Tsahal a acheté une dizaine de véhicules blindés en raison des « défis opérationnels auxquels sont confrontées les forces sur le terrain ».

Le responsable israélien a indiqué que l’armée israélienne a décidé d’acheter en urgence 50 véhicules militaires Sandcat qui est un Ford F-550 modifié et renforcé avec des matériaux composites légers, fabriqué par Plasan.

L’armée israélienne a enregistré ces derniers mois un manque logistique notamment devant la croissance de ses opérations sécuritaires et ses envahissements quotidiens en Cisjordanie en plus du grand nombre de véhicules endommagés suite aux attaques des militants palestiniens par les armes et les bombes explosives.

Au début du mois courant, l’armée d’occupation israélienne a décidé d’acheter de nouveaux matériaux de combat, de Jeeps blindés et environ 2500 gilets antiballes pour ses forces opérants en Cisjordanie, moyennant des centaines de millions de shekels.

…..Kamal Al-Khatib : Les mesures d’occupation ne m’empêcheront pas de continuer à soutenir Al-Aqsa
Khatib
Lien manuel
Sujets similaires

Kamal Al-Khatib appelle à la vigilance et à contrecarrer les projets malveillants d’occupation à Al-Aqsa ​.

Le chef adjoint du Mouvement islamique dans les terres de 48, Cheikh Kamal Al-Khatib, a déclaré que les décisions d’occupation arbitraires contre lui ne l’empêcheront pas de continuer à servir son peuple et à soutenir sa religion et ses lieux saints, dont le principal est la mosquée bénie Al-Aqsa.

Commentant la décision de l’occupation de l’empêcher de voyager pendant un mois, Al-Khatib a ajouté :  » les décrets gouvernementaux injustes ne m’empêcheront pas de continuer à servir mon peuple et à soutenir ma religion et mes saintetés, dont la principale est Al-Aqsa. »

Il a indiqué que la police d’occupation lui a remis hier soir, jeudi, une décision injuste lui interdisant de voyager pendant un mois, renouvelable pour encore six mois. Et il a poursuivi: « Cette décision a été rendue par le gouvernement de Yair Lapid par l’intermédiaire du ministre de l’Intérieur Ayelet Shaked, « Ghazaleh », partenaire de Mansour Abbas dans ce gouvernement. »

Il a souligné que cette décision intervient une semaine après le septième anniversaire d’une autre décision injuste interdisant le mouvement islamique et le mettant hors la loi, qui a été rendue le 17/11/2015. Al-Khatib a poursuivi : « C’est la poursuite continue avant et après l’interdiction, et une décision a été rendue précédemment selon laquelle Cheikh Salah et le Dr Suleiman Agbariya ont été interdits de voyager à l’extérieur du pays. »

Il a expliqué que la décision d’occupation relevait de la loi d’urgence promulguée par le colonialisme britannique et que les gouvernements d’occupation continuaient à fonctionner conformément à celle-ci. Il a souligné que l’occupation prétend que son interdiction de voyager est due à des informations de renseignement selon lesquelles, selon l’affirmation de l’occupation, il travaille pour atteindre les intérêts du mouvement islamique interdit, poursuivant :  » Ce n’était pas mon intention et il n’y a aucun plan pour tout voyage, proche ou lointain ». 

Et il a ajouté :  » Le gouvernement Lapid ne nous a pas fait peur, et les gouvernements Netanyahu et Ben Gvir non plus. »

…..L’Union européenne demande à Israël de libérer le captif Ahmed Manasra.

L’Union européenne a appelé l’occupation israélienne à libérer immédiatement le prisonnier palestinien Ahmed Manasra, qui a été condamné à 12 ans de prison.

Le bureau de l’Union européenne à Jérusalem a déclaré, dans un tweet sur son compte Twitter officiel, jeudi soir, que des représentants de l’Union et de plusieurs États membres ont assisté à l’audience du procès du prisonnier Manasra, âgé de 20 ans, qui s’est tenue le Jeudi, après avoir passé un an à l’isolement, la justice israélienne a décidé de prolonger son isolement de 4 mois supplémentaires.

Les Nations Unies considèrent que l’isolement cellulaire pour une période de plus de 15 jours constitue une forme de torture.

L’Union a appelé les autorités d’occupation à mettre fin immédiatement à l’isolement cellulaire du prisonnier Manasra et à veiller à ce qu’il reçoive l’assistance et le soutien psychologiques nécessaires.

« Compte tenu des graves préoccupations internationales concernant les normes d’équité des procès et la régularité de la procédure dans cette affaire, nous appelons les autorités israéliennes à le libérer rapidement », a-t-il ajouté.

Auparavant, le Club des prisonniers palestiniens avait rapporté, dans un communiqué de presse, citant l’avocat Khaled Zabarqa, que le tribunal israélien de Beer Sheva (sud) avait prolongé l’isolement du prisonnier Ahmed Manasra, malgré son état de santé et psychologique grave, pour une durée de 4 mois , notant qu’il est isolé depuis plus d’un an et languit dans les cellules de la prison « Ashkelon ».

Le club a déclaré que le prisonnier Manasra est né le 22 janvier 2002 à Jérusalem et qu’il fait partie d’une famille composée de 10 membres, il a deux frères et il est l’aîné de sa famille, en plus de 5 sœurs.

Avant son arrestation en 2015, il était élève à l’école Al-Jeel Al-Jadeed à Jérusalem, en huitième année, et il avait 13 ans à l’époque.

En octobre 2015, les forces d’occupation ont accusé Ahmed Manasra, alors qu’il avait 13 ans, et son cousin Hassan (15 ans à l’époque) d’avoir poignardé deux Israéliens dans la colonie « Pisgat Ze’ev », au nord de Jérusalem occupée.

Hassan Manasra a été abattu sur les lieux, tandis qu’Ahmed a été renversé par une voiture et a été blessé à la tête.

Les forces d’occupation ont reconnu Manasra coupable en 2016 de tentative de meurtre et il a été condamné à 12 ans de prison, bien qu’il ait nié les accusations portées contre lui.

Des rapports médicaux ont confirmé qu’Ahmed souffrait de schizophrénie à la suite des mauvais traitements qu’il avait subis dès son plus jeune âge.

Une campagne internationale a été lancée en faveur du prisonnier, réclamant sa libération immédiate, mais les forces d’occupation ont récemment refusé sa « libération anticipée ».

…..Le prisonnier Samer Al-Issawi suspend sa grève de la faim.

Vendredi, le prisonnier, Samer Al-Issawi, a suspendu sa grève de la faim après que l’administration pénitentiaire d’occupation israélienne ait répondu à ses demandes.

La Commission des affaires des détenus et ex-détenus a déclaré dans un bref communiqué : « Le prisonnier, Samer Al-Issawi, a suspendu sa grève de la faim après que l’administration pénitentiaire a répondu à ses demandes. » 

Le prisonnier de Jérusalem, Samer Al-Issawi, a entamé il y a 26 jours une grève de la faim en solidarité avec les familles des martyrs dont les corps sont détenus par l’occupation. Le 14 novembre, l’administration pénitentiaire de l’occupation l’a arbitrairement transféré dans les cellules de Ramon, après avoir refusé de mettre fin à la grève.

Le prisonnier « Al-Issawi » a été blessé à la suite de l’attaque brutale dont il a été victime il y a deux jours par les unités de répression de l’administration pénitentiaire d’occupation, lors de la prise d’assaut de la section « 25 » du centre de détention du Néguev.

Al-Issawi a été arrêté en 2003 et condamné à 30 ans de prison, avant d’être libéré en 2011 dans le cadre d’un accord d’échange, mais il a été de nouveau arrêté en juillet 2012.

Il est à noter qu’après son arrestation en 2012, Al-Issawi a entamé une grève de la faim qui a duré 9 mois, et il est le propriétaire de la plus longue grève de la faim.

…..Un accord avec Netanyahu.. Ben Gvir, ministre de la Sécurité intérieure aux pouvoirs élargis.

Le parti Likud, dirigé par Benjamin Netanyahu, a signé un accord avec le parti « Otzma Yehudit » (Pouvoir juif), dirigé par le député extrémiste Itamar Ben Gvir, selon lequel ce dernier obtient le portefeuille de la sécurité intérieure avec de larges pouvoirs dans le prochain gouvernement israélien. 

L’accord stipule – selon le site Internet Hebrew Ynet – que l’extrémiste Ben Gavier sera le ministre de la Sécurité intérieure avec de larges pouvoirs, et qu’Isaac Weserlof, n°2 sur la liste « Otzma Yehudit », sera le ministre du Néguev et la Galilée, et il sera également responsable du projet de légalisation des avant-postes, et Amichai Eliyahu sera le ministre du patrimoine.

Le parti « Otzma Yehudit » obtiendra également des postes supplémentaires, puisque Alog Cohen sera vice-ministre de l’Economie, Zvika Vogel sera présidente de la commission de la sécurité intérieure de la Knesset et Limor Son Har Melch sera président tournant de la commission des droits de propriété du gaz.

Il a été indiqué dans la déclaration conjointe du Likud et « Otzma Yehudit » que les deux parties sont parvenues à un accord ce soir (vendredi) concernant les positions dans le prochain gouvernement.

L’accord comprend des questions liées aux budgets, aux plans politiques, aux questions de sécurité, à l’État, à la religion et à la colonisation, y compris la construction d’une école juive sur les terres de l’avant-poste d’Avitar et la légalisation d’une autre à Homesh.

Selon le site, les pouvoirs de Ben Gavier comprennent de larges pouvoirs liés au travail de la police, à la gestion des prisons, à la mise en place d’une garde nationale de grande envergure, etc.

…..Des milliers de personnes répondent à l’appel de « l’aube de la grande foule » à Al-Aqsa et Al-Ibrahimi.

Des milliers de fidèles ont répondu à l’appel de la Grande Aube, aujourd’hui, vendredi, à la mosquée bénie Al-Aqsa et à la mosquée Ibrahimi à Hébron, sous le titre « L’Aube de la Grande Foule ».

Un grand nombre de fidèles venant des villages et des villes de Jérusalem, de l’intérieur palestinien occupé et de la Cisjordanie ont rempli les cours et les chapelles de la mosquée Al-Aqsa, qui a ravivé la Grande Aube.

Après la prière de l’aube, les fidèles ont poursuivi le ribat à Al-Aqsa avec des cercles de commémoration et de lecture du Coran, et ils ont également pris un petit-déjeuner collectif dans ses cours bénies, selon Horriya News.

À Hébron, la mosquée Ibrahimi a été témoin d’une large présence de fidèles, confirmant que le lien en elle est la voie du salut de la judaïsation et des plans de colonisation de l’occupation.

Les clans et les familles de la ville d’Hébron ont participé au grand rassemblement de l’aube et à la prière de l’aube du vendredi dans la mosquée Ibrahimi, en réponse à la profanation des colons et aux plans continus de l’occupation visant la mosquée Ibrahimi.

Les familles, dont la famille du martyr Nizar Banat, ont également offert l’hospitalité aux fidèles qui ont accompli la prière de l’aube dans la mosquée Ibrahimi.

Il est à noter que le martyr Nizar Banat a été l’un des premiers militants à appeler et à participer à la renaissance de la Grande Aube dans les cours de la mosquée Ibrahimi pour affronter les plans de l’occupation et de ses colons contre la mosquée Ibrahimi.

Les participants à l’aube de la grande foule dans les mosquées Al-Aqsa et Ibrahimi ont insisté sur la confrontation des ambitions des colons et des plans de judaïsation.

La prière de l’aube à la mosquée Ibrahimi a été intitulée « L’aube de la grande foule », en réponse à la profanation et aux tentatives de judaïsation, en conjonction avec la profanation de la mosquée et de ses environs en termes de violations des colons.

…..Les attaques de l’occupant et des colons, et la jeunesse rebelle résiste en Cisjordanie.

Les forces d’occupation ont arrêté des citoyens et mené des attaques dans différentes parties de la Cisjordanie, tandis que la jeunesse rebelle les affrontait.

Un porte-parole de l’armée d’occupation a déclaré que les forces « israéliennes » ont arrêté des « personnes recherchées » en Cisjordanie, sans préciser leur identité.

En outre, des membres du gang juif extrémiste « Prix à payer » ont incendié vendredi à l’aube un certain nombre de véhicules et taggué des graffitis racistes anti-arabes sur les murs des villages d’Abu Ghosh et d’Ain Nekouba, à Jérusalem occupée.

Des sources locales ont rapporté que l’attaque raciste a entraîné l’incendie de quatre voitures dans la région d’Abu Ghosh, au nord-ouest de Jérusalem occupée, et de quatre autres à Ain Nquba, à l’ouest de la ville.

Les sources ont ajouté que les extrémistes avaient écrit des graffitis racistes anti-arabes sur les murs des deux villages.

D’autre part, la jeunesse rebelle a réussi hier soir et à l’aube d’aujourd’hui, vendredi, à cibler les forces d’occupation avec des cocktails Molotov dans les villes de Naplouse et d’Hébron.

Les jeunes ont lancé un cocktail Molotov sur un site militaire de l’armée d’occupation dans la région du pont Halhul, au nord d’Hébron.

A Naplouse, les jeunes rebelles ont lancé deux cocktails Molotov sur une jeep militaire de l’armée d’occupation et un véhicule de colons dans la ville de Hawara, au sud de la ville.

Des colons ont attaqué des véhicules de citoyens près du rond-point de Salman Al-Farsi dans la ville de Huwwara, au sud de Naplouse.

Des sources locales ont rapporté qu’un jeune Palestinien a été blessé après avoir attaqué sa voiture avec des pierres près de Huwwara, tandis que les forces d’occupation ont lancé des grenades assourdissantes sur des jeunes hommes et des magasins dans la rue principale de Huwwara.

Les colons ont mené des attaques contre les citoyens près du poste de contrôle de Za’tara, de la route Hawara et Yitzhar, au sud de Naplouse, et de la route Dalb, à l’ouest de Ramallah.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com

..
Aujourd’hui en Algérie, sur algerie-eco.com, le journal d’information indépendant, voici les titres..
.
..

…..Recrutement au sein de la police : la condition d’âge reconsidérée.

La condition d’âge requis au recrutement au sein de la Sûreté nationale a été reconsidérée, a annoncé, jeudi, le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Brahim Merad.

Lors d’une plénière à l’Assemblée populaire nationale (APN), le ministre a indiqué qu’après « une étude approfondie des dispositions et des nouvelles conditions liées à cette opération de recrutement, il a été décidé de reconsidérer cette condition d’âge en la portant selon les grades entre 19 et 28 ans ».

Cette décision a été prise, a expliqué le ministre, « afin de permettre à une plus grande partie des jeunes algériens de participer aux concours organisés, et de consacrer le principe d’égalité des chances pour l’adhésion de ces jeunes aux corps de sécurité ».

Par ailleurs, concernant la couverture sécuritaire au niveau des nouvelles cités résidentielles, le ministre a rassuré que « les services de sécurité consentent davantage d’efforts pour assurer la quiétude de la population à travers l’augmentation du niveau de couverture sécuritaire et le renforcement de la présence de leurs unités dans les zones urbaines relevant de leur compétence territoriale ».

Il a en outre souligné « la nécessité de la conjugaison des efforts de toutes les franges de la société en vue d’assurer la sécurité et la tranquillité et faire face à toutes formes de violence qui peuvent être enregistrées, notamment dans les nouvelles agglomérations »..

Lutte contre les feux de forêts : Merad annonce l’entame du développement de « drones » de surveillance.

Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Brahim Merad, a été interrogé, jeudi, lors d’une plénière à l’Assemblée populaire nationale (APN), sur les mesures proactives prises pour lutter contre les feux de forêts.

En plus de la réception en décembre prochain du premier bombardier d’eau, en sus de trois autres l’année prochaine, M. Merad a fait part de l’entame du développement de « drones » de fabrication algérienne à travers l’initiative lancée par la Délégation nationale aux risques majeurs.

Le ministre de l’Intérieur a ajouté que la sortie du premier modèle se fera en 2023, lequel sera utilisé dans la surveillance, l’alerte et la prévention..

Lancement du « Poulet vert » en Algérie.

Biodevas Laboratoires (laboraoires français) a annoncé le lancement par l’intermédiaire de son partenaire algérien Plantaxion.sarl du « Poulet vert ».

Le « Poulet vert » est « la première filière sans antibiotique en Algérie » menée conjointement avec le groupe Khider, un des principaux intégrateurs de volailles au Maghreb, a précisé la même source.

Le « Poulet vert » a été lancé le 15 novembre dernier lors d’un événement organisé à l’hôtel Sofitel d’Alger où plus de 130 personnes étaient réunies dont de nombreux représentants de la filière avicole.

« La stratégie d’administration de nos produits aussi bien au travers de l’aliment, que de l’eau de boisson a prouvé l’efficacité et la rentabilité de notre approche pour l’élevage de volailles conventionnel en Algérie », a-t-on expliqué..

Météo : pluies orageuses vendredi et samedi sur le centre et l’est du pays.

Des pluies, parfois sous forme d’averses orageuses, sont attendues, vendredi et samedi, sur des wilayas du centre et de l’est du pays, annonce un bulletin météorologique spécial (BMS) émis par les services de l’Office national de la météorologie.

Les wilayas de Tizi-Ouzou, Bejaia, Jijel, Sétif, Mila et Constantine sont ainsi placées en vigilance « orange », de vendredi à 21h00 au samedi à 12h00, où les quantités de pluie oscilleront entre 20 et 40 mm et pouvant atteindre ou dépasser localement 50 mm, précise la même source.

Dans les wilayas de Skikda, Annaba, El Tarf, Guelma et Souk Ahras, également placées en vigilance « orange » de vendredi à 23h00 au samedi à 21h00, les quantités de pluies seront entre 30 et 50 mm et pouvant atteindre ou dépasser localement 60 mm.

Des rafales de vent sous orages sont, en outre, selon le bulletin..

Changement des plaques d’immatriculation des véhicules : les annonces du ministre de l’intérieur.

Le gouvernement a approuvé le projet de décret exécutif sur l’introduction d’un numéro d’immatriculation national unique pour les véhicules, qui est actuellement dans les « étapes finales du processus ».

C’est ce qu’a annoncé jeudi le ministre de l’intérieur, des collectivités locales et du développement urbain, Brahim Merad, lors d’une séance plénière à l’Assemblée populaire nationale (APN), en réponse à une question orale sur la modification de l’immatriculation des véhicules en formant un numéro d’identification sans mentionner le numéro de la wilaya.

M. Merad a expliqué, selon le journal El Khabar, que son ministère « a préparé un projet de décret exécutif visant à mettre en œuvre de nouvelles procédures et documents d’immatriculation renforcer par des systèmes d’information sécurisés qui permettent une identification fiable et précise des véhicules ».

Selon lui, ce processus sera réalisé en « modernisant la plaque d’immatriculation et en changeant le système de numérotation en attribuant un numéro d’immatriculation national unique à chaque véhicule qu’il maintiendra pour la durée de son utilisation « , soulignant que le projet de décret « se trouve actuellement au niveau du Secrétariat général du gouvernement »..

La Cour des comptes publie son rapport annuel 2022.

La Cour des comptes a annoncé, jeudi dans un communiqué, la publication de son rapport annuel pour l’année 2022, rapporte l’agence officielle.

« Conformément à l’article 199 de la Constitution, la Cour des comptes publie son rapport annuel 2022, établi en respect des dispositions de l’ordonnance N 95-20 du 17 juillet 1995 relative à la Cour des comptes, modifiée et complétée », note la même source.

Le rapport, précise-t-on, « reprend les principaux résultats des travaux de contrôle réalisés par la Cour des comptes, au titre de son programme d’activité de contrôle pour l’année 2021, assorti des recommandations qu’elle estime devoir formuler ainsi que des réponses des responsables, représentants légaux et des autorités de tutelle auxquels ces travaux sont notifiés, et ce, dans le respect de la procédure contradictoire ».

Les constations et les appréciations, qui sont contenues dans le rapport, « visent à favoriser une saine gestion et une utilisation performante des moyens et des ressources publics par les entités contrôlées », souligne-t-on dans le même texte.

Selon la même source, « le rapport annuel comprend 14 notes d’insertion et 39 recommandations réparties sur trois parties, dédiées respectivement aux administrations de l’Etat, aux collectivités locales et aux établissements et entreprises publics, suivi d’une quatrième partie, qui rend compte, de l’emploi des ressources budgétaires et humaines de la Cour des comptes ainsi que de ses activités internationales durant l’année considérée ».

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur www.algerie – eco .com .


https://www.algerie-eco.com
flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccie,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb,météo

Mouharram,safar,Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,Chabann,Ramadann, cha’oual,Dhou èl Qidah,Dhoul hidjah

https://french.palinfo.com/feed/ E-mail: info@palinfo.com
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss
https://www.algerie360.com/rss
extension : Feedbro

#palestine #gaza #jerusalem #alaqsa #rabbin #sioniste