MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Jeudi 6 Mouharram 1444, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Jeudi 6 Mouharram 1444, sur MouslimRadio.


Le Centre Palestinien D'Information

Assalam aleykoum,

Nous sommes le Jeudi 6 Mouharram 1444.

.

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.
.
..

La marine israélienne vise les pêcheurs palestiniens au large de Gaza.
Les forces navales israéliennes ont visé, mercredi soir, les bateaux de pêche palestiniens dans la mer au nord de la bande de Gaza..

Les autorités d’occupation reportent le procès du préfet de la ville d’al-Quds.
La cour israélienne a reporté, mercredi, le procès du préfet de la ville d’al-Quds, Adnen Ghaith, et ce pour la troisième fois depuis son arrestation..

Les forces d’occupation attaquent la propriété des citoyens en Cisjordanie et notifient la démolition de maisons.
Aujourd’hui, mercredi (3-8), les forces d’occupation ont attaqué des terres et des propriétés palestiniennes dans des zones séparées en Cisjordanie..

Des dizaines de blessés lors de la répression de l’occupation d’une marche à Beit Dajan.
Des dizaines de personnes ont été blessées, mardi soir, alors qu’Israël réprimait sévèrement une marche condamnant les colonies dans la ville de Beit Dajan, à l’est de Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie occupée..

Les autorités de l’AP kidnappent un homme blessé à Deir Nizam.
Hier mardi, le Service de sécurité préventive de Ramallah a enlevé le blessé Bilal Jamal Tamimi du village de Deir Nidham, après l’avoir convoqué pour un entretien..

Experts de l’ONU : L’arrogance des autorités d’occupation ne connaît pas de limites.
L’arrogance des autorités israéliennes ne connaît pas de limites », ont déclaré les rapporteurs mandatés par le Conseil des droits de l’homme des Nations unies, « elles harcèlent les défenseurs des droits humains et les travailleurs humanitaires qui cherchent à soutenir et à protéger les personnes confrontées à de graves violations des droits humains à Masafer Yatta »..

48 heures dans le bilan de la résistance..tirs à feu visant des soldats et des colons.
48 heures de tirs à feu.. la résistance palestinienne est vaillante dans toute la Cisjordanie occupée, et mène des actions commando qualitatives contre les soldats de l’occupation israélienne et les colons criminels..

Suite aux appels à des incursions massives, les colons prennent d’assaut Al-Aqsa.
Suite aux appels à intensifier les incursions ce mois-ci, des dizaines de colons ont pris d’assaut, aujourd’hui mercredi, la mosquée bénie Al-Aqsa, sous haute surveillance de la police d’occupation..

Renouvellement de la détention administrative pour le dirigeant Rezq al-Rajoub.
Les autorités d’occupation israéliennes ont renouvelé, mardi, la détention administrative du dirigeant de Hamas Rezq al-Rajoub..

Le dirigeant du Hamas Hassan al-Werdiane regagne sa liberté.
Les autorités d’occupation israéliennes ont libéré, mardi, le dirigeant du Hamas cheikh Hassan al-Werdiane après 16 mois d’arrestation administrative dans les prisons israéliennes.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com

..
Aujourd’hui en Algérie, sur algerie-eco.com, le journal d’information indépendant, voici les titres..
.
..

….
…..Covid-19 en Algérie : 120 nouveaux cas et aucun décès.

120 nouveaux cas confirmés de coronavirus (Covid-19) et 89 guérisons ont été enregistrés, alors qu’aucun décès n’a été déploré ces dernières 24 heures en Algérie, a indiqué mercredi le ministère de la Santé dans un communiqué.

Le total des cas confirmés s’établit ainsi à 267777, celui des décès demeure inchangé (6876 cas), alors que le nombre total des patients guéris passe à 179700 cas. 5 personnes se trouvent aux soins intensifs.

…..Pétrole : la production de l’Algérie augmentera à 1,057 million de barils/jour en septembre.

La production algérienne augmentera de 2000 barils/jour pour atteindre un niveau de 1.057 millions barils/jour en septembre prochain, a rapporté ce mercredi le ministère de l’Énergie dans un communiqué publié sur sa page Facebook.
Le Ministre de l’Énergie et des Mines, Mohamed Arkab, a participé, ce mercredi, par visio-conférence, aux travaux de la 43ème réunion du Comité ministériel conjoint de suivi (JMMC) et à la 31ème Réunion ministérielle Opep –Non Opep.

A l’issue de ces réunions, le ministre Arkab a déclaré que « lors des réunions de ce jour qui regroupe chaque mois l’OPEP et ses partenaires non-membres de l’Organisation, nous avons examiné la situation actuelle du marché pétrolier, ses perspectives à court terme et pour convenir d’une action commune afin d’assurer la stabilité et l’équilibre du marché ».

« En nous basant sur les travaux du Comité technique qui s’est réuni hier, nous avons pris note des incertitudes qui pèsent actuellement sur les fondamentaux du marché pétrolier. Nous avons considéré que ces risques pourraient potentiellement entraver le rebond attendu de la demande globale de pétrole au cours des prochaines semaines et créer davantage de volatilité sur les marchés. Nous avons réitéré notre volonté forte d’œuvrer à la stabilité et à l’équilibre du marché pétrolier international en assurant un approvisionnement stable et régulier », ajoute le ministre.

Au terme des discussions, « tout en restant extrêmement vigilants, nous avons pris la décision que nous procéderons en septembre à une augmentation globale de 100.000 Mb/j de la production de l’OPEP et de ses partenaires de la Déclaration de Coopération ».

« Nous réexaminerons la situation du marché lors de notre prochaine réunion dans un mois et nous prendrons les décisions idoines pour maintenir la stabilité et parvenir à l’équilibre du marché pétrolier international. Avec cette décision, la production algérienne augmentera de 2000 b/j pour atteindre un niveau de 1.057 Mb/j en septembre », a précisé le même communiqué.

Il a été décidé également, que la prochaine réunion ministérielle de l’OPEP et des pays non membres de l’OPEP se tiendra le 05 septembre 2022..

…..Perspectives économiques de l’Algérie : Contraction du PIB en 2022 et 2023 (BAD).

La croissance devrait ralentir en 2022 à 3,7 % et en 2023 à 2,6 %, en raison d’une production pétrolière limitée, a indiqué la Banque africaine de développement (BAD), dans son dernier rapport sur les perspectives économiques du pays.

Toutefois, les balances budgétaire et courante affichent une tendance à la hausse à court terme (0,9 % et 0,2 % du PIB en 2022), selon la même institution.

La nette amélioration des finances publiques et de la balance courante est due à l’impact positif à court terme de la crise ukrainienne sur les exportations algériennes d’hydrocarbures.

Néanmoins, cette forte dépendance aux prix du pétrole souligne la nécessité d’une diversification économique, notamment vers la pétrochimie, le gaz et les produits agricoles qui ont un fort potentiel d’exportation, selon le même rapport.

L’inflation devrait augmenter en 2022, compte tenu de la tendance à la hausse des prix mondiaux et d’une politique monétaire qui devraient rester expansionnistes. Les principaux risques sont l’aggravation de la crise sanitaire et la détérioration des termes de l’échange, selon le rapport de la BAD.

L’inflation a augmenté en 2021 pour atteindre 7,0 %, en raison de la moindre disponibilité des denrées alimentaires. La banque centrale a assoupli la politique monétaire en réduisant le taux de réserves obligatoires de 10 % à 2 % et son taux directeur de 3,5 % à 3 %, et a assoupli les règles prudentielles du secteur bancaire.

La dette publique, essentiellement intérieure, a fortement augmenté ces dernières années, pour atteindre l’équivalent de 59,2 % du PIB en 2021, a précisé le même rapport..

…..L’ancien ministre Tahar Khaoua condamné à 10 ans de prison ferme.

Le Pôle pénal économique et financier du Tribunal de Sidi M’hamed (Alger) a condamné, mercredi, l’ancien ministre des Relations avec le Parlement, Tahar Khaoua, à une peine de dix (10) ans de prison ferme dans une affaire de corruption où il est poursuivi avec son fils et d’autres accusés, rapporte l’agence APS.

Le fils de Tahar Khaoua, Zakaria, a écopé d’une peine de quatre (4) ans de prison ferme avec la confiscation de tous les avoirs et biens immobiliers des accusés, a précise la même source, qui a ajouté que Tahar et Zakaria Khaoua ont également été condamnés à verser solidairement au Trésor public 100 millions de dinars.

Selon l’APS, une peine de trois (3) ans de prison ferme assortie d’une amende de 100.000 dinars a, par ailleurs, été prononcée contre l’ancien wali de Batna, Mohamed Slamani, accusé dans la même affaire.

Pour le délit de non-dénonciation, une peine d’un (1) an de prison avec sursis assortie d’une amende de 100.000 dinars a en outre été prononcée contre l’ancien directeur de l’Agence CPA de Batna, Abdelaziz Abdelhak, a rapporté la même source, qui a ajouté que les autres accusés dans cette affaire ont été acquittés par le tribunal qui a ordonné la mainlevée de leur contrôle judiciaire.

Les coaccusés dans cette affaires sont notamment poursuivis pour trafic d’influence en vue d’obtenir d’indus avantages, enrichissement illicite, blanchiment d’argent, menace de diffamation, acceptation de chèques de garantie et faux témoignages..

…..Tizi-Ouzou : affluence record à la fête du bijou d’Ath Yenni.

La 16e édition de la fête du bijou d’Ath Yenni (Tizi-Ouzou) dont le coup d’envoi a été donné le 28 juillet dernier, connait en ces jours de chaleur caniculaire une affluence record, au grand bonheur des habitants de la localité, des artisans exposants et des propriétaires des petits commerces, fortement affectés par la pandémie (Covid-19).

Ath Yenni ou Beni-Yenni (35 km au sud-est de Tizi-Ouzou) vit depuis une semaine au rythme de la nouvelle édition de la fameuse fête du bijou qui se poursuivra jusqu’au 6 août courant.

Le nombre de véhicules et de bus arrivant sur l’artère principale de la commune témoigne d’une présence de visiteurs pas facile à contenir en raison de l’étroitesse de la voie.

Pour remédier à la situation, les responsables de l’Assemblée populaire communales (APC) ont dû réaménager l’accueil des visiteurs, au nombre d’environ 2500/jour, selon les organisateurs, en procédant à la déviation de la circulation au niveau de certains axes, notamment du lieudit Vava-Hamza dans le sens des retours.

Les salles de la Maison de jeunes Keddache Ali abritant la 1ère exposition étaient pratiquement pleines dès le premier jour de la fête. « Lors des précédentes éditions, nous mettions plutôt trois à quatre jours à vraiment démarrer. Je pense qu’il y a une réelle envie du public de renouer avec ce genre d’activités et de retrouver le contact humain après deux années de restrictions dues à la pandémie de la Covid-19 », a confié un artisan approché par l’APS.

S’agissant du profil des visiteurs, celui-ci est assez diversifié: des hommes et des femmes, jeunes et moins jeunes. Une dame et sa fille, vraisemblablement une future mariée, négocient le prix de trois jolis bijoux anciens: Avizim (broche ronde), Tazibba (collier) Amchloukh (bracelet), un trio indispensable pour accessoiriser une robe kabyle le jour J.

Le père ne pouvant continuer à assister en spectateur passif, s’est approché d’un stand tenu par un artisan venu de la wilaya de Tamanrasset. Il succombe finalement à un marque-page.
Des produits artisanaux variés

En effet, outre les expositions-ventes de bijoux en argent d’Ath Yenni, les exposants, 141 au total venus d’une vingtaine de wilayas, selon les chiffres avancés par les organisateurs, proposent toutes sortes de produits artisanaux (la tannerie, la broderie, la tapisserie, sérigraphie sur tous support, la poterie, la vannerie et autres). Une occasion pour les participants de faire connaître et commercialiser leur créations artisanales.

L’activité des services commerciaux a également renoué avec la prospérité après avoir été longtemps affectée par la pandémie de Covid-19.

« Cela fait vraiment longtemps que l’on attend ce moment », s’exclame une femme tenant une échoppe. Son conjoint applaudit aussi cette reprise: « Cela fait deux ans de doute à se demander quand et si on allait revoir du monde », a-t-il confié.

Le couple avoue avoir envisagé de mettre carrément la clé sous le paillasson, le volume des ventes ayant connu une stagnation durant de longs mois. Pour lui, cette réouverture « arrive juste à temps ».

Néanmoins, cette édition qui se poursuivra encore quatre jours, apporte son lot de contraintes. Le plan de répartition de stands est « peu commode » notamment pour les visiteurs contraints de parcourir plus de 500 mètres sous un soleil brûlant pour rallier le deuxième site se trouvant au CEM Larbi Mezani. Une fois sur le site, c’est à un double droit d’entrée qu’ils se confrontent.

L’accès aux deux sites coûte 30 DA par personne, un tarif « symbolique », affirment les organisateurs.

La nouvelle édition est placée sous le thème « Bijoux d’Ath Yenni, algérianité et authenticité ». L’avantage cette année, comme l’explique le président de l’Assemblée populaire communale (P-APC) d’Ath Yenni, Abdellah Djennane, c’est que des familles proposent des maisons d’hôtes en vue de promouvoir le tourisme solidaire, une forme d’accueil très appréciée par les artisans touchés de plein fouet par la crise sanitaire.

Outre les expositions de bijoux traditionnels et de toutes sortes de produits d’artisanat, la fête d’Ath Yenni comprend des ateliers, des pièces théâtrales et des soirées musicales. La manifestation sera ponctuée aussi par une série de conférence-débats qui seront animées par d’éminents spécialistes en management et des questions culturelles et économiques.

Le docteur et directeur du Centre national de Recherche Préhistorique, Anthropologique et Historique (CNRPAH), Slimane Hachi, a abordé lors d’une conférence, notamment les mesures engagées par l’Etat pour préserver le bijou d’Ath Yenni en tant que patrimoine national. Il a assuré que son centre « œuvre depuis quatre ans pour le classement du bijou d’At Yenni à l’UNESCO, comme patrimoine de l’humanité »..

…..Affaire d’escroquerie d’étudiants algériens : 10 ans de prison ferme requis contre le propriétaire de la société « Future Gate ».

Le Procureur général près la Cour d’Alger a requis, mercredi, une peine de 10 ans de prison ferme assortie d’une amende d’un (01) million de DA à l’encontre du dénommé Oussama Rezagui, propriétaire de la société « Future Gate » qui a escroqué des étudiants qui voulaient poursuivre leurs études à l’étranger, rapporte l’agence APS.
3 ans de prison ferme requis à l’encontre des influenceurs

Une peine de 3 ans de prison ferme assortie d’une amende de 500.000 DA a été également requise à l’encontre des autres accusés dans cette affaire à leur tête les influenceurs Numidia Lezoul, Farouk Boudjemline dit « Rifka » et Mohamed Aberkane dit « Stanley ».

Les accusés sont poursuivis pour « escroquerie, faux et usage de faux de documents administratifs et bancaires, blanchiment d’argent et violation de la réglementation régissant le mouvement des capitaux »..

…..Industrie : Des concertations pour la réalisation du projet de production du lait infantile.

Le ministère de l’Industrie a annoncé le lancement de consultations avec les secteurs et organismes concernés pour la réalisation d’un projet de production de lait infantile en Algérie, a indiqué mardi un communiqué du ministère.

Lors d’une réunion de concertation qu’il a présidée, le ministre de l’Industrie, Ahmed Zeghdar a souligné que le marché national avait besoin d’investir dans ce domaine vital et de remplacer le lait en poudre importé des pays européens par un produit fabriqué localement, considérant que le lait infantile est un produit industriel « stratégique sensible ».

Cette réunion de concertation intervient en application des instructions du Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune de lancer immédiatement la mise en œuvre du projet de réalisation d’un complexe spécialisé dans la production du lait infantile, qui avait été présenté en Conseil du gouvernement le 7 juillet dernier, précise-t-on de même source.

Ces consultations seront suivies d’une deuxième étape qui consistera à « impliquer tous les acteurs et opérateurs économiques pour la réalisation d’un complexe intégré à travers un partenariat fort entre les secteurs public et privé, particulièrement avec les importateurs de lait en poudre parmi les grandes marques mondiales activant dans ce domaine stratégique en Algérie, et partant apporter une valeur ajoutée à l’économie nationale, selon la même source.

L’Algérie importe cette substance des pays européens à hauteur de 100 %, conclut le communiqué. .

…..Belabed : le secteur de l’Education prêt à dispenser l’enseignement de l’anglais au Primaire.

Le secteur de l’Education national est « prêt » à dispenser l’enseignement de la langue anglaise au cycle primaire, à compter de la prochaine rentrée scolaire, en application de la décision du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a déclaré mardi le ministre de l’Education nationale, Abdelhakim Belabed.

M. Belabed a présidé, par visioconférence, une Conférence nationale avec des directeurs de l’Education, des Secrétaires généraux (SG), des chefs de services au sein des directions de l’Education, et des cadres de l’administration centrale, rapporte l’agence APS.

A cette occasion, il a mis en avant la « disponibilité du ministère à dispenser l’enseignement de la langue anglaise dans le cycle primaire, à compter de la prochaine rentrée scolaire, en application de la décision du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune », indique un communiqué du ministère.

Le ministre a, également, précisé que cette décision « sera mise en oeuvre à la rentrée scolaire 2022/2023 à travers toutes les écoles primaires du pays », notamment dans ses volets relatifs au programme, au manuel scolaire, à l’encadrement, à la formation et aux réglementations pédagogiques appropriées.

« Toutes les composantes du système éducatif seront mobilisées autour de cette démarche stratégique pour en assurer l’aboutissement », d’autant que cette décision « se veut un important acquis pour le système éducatif », a expliqué M. Belabed, indiquant que « l’enseignement de cette matière sera confié à des spécialistes qui bénéficieront d’une formation intensifiée ».

La conférence avait pour objet de donner les instructions et orientations à suivre concernant l’enseignement de la langue anglaise au primaire, à compter de la rentrée scolaire 2022/2023.

Les directions de l’Education nationale ont annoncé le début de la réception des dossiers des candidats au poste d’enseignant de la langue anglaise dans le cycle primaire à partir d’hier mardi et de ce mercredi 3 août pour certaines wilayas. Ces recrutements concernent les licenciés en langue anglaise et les diplômés en interprétariat de et vers l’anglais.

Lors de la réunion du Conseil des ministres du 19 juin dernier, le Président Tebboune avait instruit d’adopter la langue anglaise à partir du cycle primaire, « après une étude approfondie menée par des experts et des spécialistes ».

Le président de la République a une nouvelle fois évoqué cette question, dimanche dernier, lors de son entrevue périodique avec la presse nationale, où il a assuré que la généralisation de l’enseignement de l’anglais au primaire serait appliquée dès la prochaine rentrée scolaire..

…..Enseignement de l’anglais au primaire : l’Éducation nationale recrute des enseignants.

Les directions de l’éducation du pays ont annoncé le début de la réception des dossiers des candidats au poste d’enseignant de la langue anglaise dans le cycle primaire à partir de ce mardi et demain 3 août pour certaines wilayas.

Ces recrutements concernent les licenciés en langue anglaise et les diplômés en interprétariat de et vers l’anglais.

Ces annonces interviennent après l’annonce par le président Tebboune, lors de la réunion du Conseil des ministres du 19 juin dernier, d’adopter la langue anglaise à partir du cycle primaire, « après une étude approfondie menée par des experts et des spécialistes».

Le président de la République a une nouvelle fois évoqué cette question, dimanche dernier, lors de son entrevue périodique avec la presse nationale, où il a assuré que la généralisation de l’enseignement de l’anglais au primaire serait appliquée dès la prochaine rentrée scolaire.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur www.algerie-eco.com .


https://www.algerie-eco.com
flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccie,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb,météo

Mouharram,safar,Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,Chabann,Ramadann, cha’oual,Dhou èl Qidah,Dhoul hidjah

https://french.palinfo.com/feed/ E-mail: info@palinfo.com
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss