MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Mercredi 29 Rajab 1443, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Mercredi 29 Rajab 1443, sur MouslimRadio.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein sur www.tunein.com, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein pour nous écouter, inch Allah…


Le Centre Palestinien D'Information
http://www.actifpub.com/script/
https://french.palinfo.com/feed/
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss

Assalam aleykoum,

Nous sommes le Mercredi 29 Rajab 1443.
.
.
Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.
.
..
Cisjordanie : Les services de l’AP agressent et arrêtent des jeunes palestiniens.
Le Comité de défense des détenus politiques en Cisjordanie a déclaré que les srvices sécuritaires de l’Autorité Palestinienne (AP) ont arrêté hier Mustapha Karaja après avoir arrêté jeudi denier son fils Ahmed Karaja..

148 colons envahissent la mosquée Al-Aqsa.
Des sources jérusalémites ont rapporté que 148 colons, dont des étudiants religieux et membres des forces d’occupation, avaient envahi les esplanades de la mosquée Al-Aqsa ce mardi matin..

Hamas : l’arrestation par l’AP de prisonniers libérés est un « comportement antipatriotique ».
Le Mouvement de résistance islamique « Hamas » a déclaré, mardi, que l’arrestation par les services de sécurité de l’Autorité palestinienne, en Cisjordanie occupée, des prisonniers libérés et des personnes recherchées par l’occupation est un « crime complexe et un comportement antipatriotique »..

Un civil tué par les balles de l’armée d’occupation à Beit Fajjar ​.
Ce soir, mardi, le ministère de la Santé a annoncé la mort d’Ammar Shafiq Abu Afifa, originaire du camp d’Al-Arroub, après que l’occupation a ouvert le feu sur lui, près de Beit Fajjar à Bethléem, dans le sud de la Cisjordanie occupée..

Les forces et personnalités palestiniennes appellent au renforcement de la résistance en Cisjordanie.
Aujourd’hui, mardi, les politiciens palestiniens ont appelé au lancement d’une « révolution populaire massive » pour faire face à l’agression de l’occupation israélienne et de ses colons extrémistes, suite à « l’escalade du rythme de ses violations et crimes » en Cisjordanie et à Jérusalem récemment occupées..

Le Hamas appelle les Palestiniens à se mobiliser contre les crimes d’occupation.
Le Mouvement de Résistance Islamique « Hamas » a appelé les masses palestiniennes à une mobilisation générale , à transformer le « mardi de la colère » et les activités de solidarité avec les prisonniers dans leur lutte continue contre l’administration pénitentiaire, en une soulèvement et une confrontation avec l’occupation et ses colons dans toute la Cisjordanie occupée..

L’occupation a l’intention d’installer des caméras pour protéger les véhicules des colons en Cisjordanie.
Mardi, des sources hébreux ont révélé que l’armée israélienne avait l’intention d’installer des caméras de sécurité dans les rues de la Cisjordanie occupée, pour « faire face au nombre croissant de jets de pierres » sur les véhicules des colons..

L’occupation attaque les gardes d’Al-Aqsa et expulse 6 Jérusalémites de Bab Al-Amud.
Ce matin, mardi, les forces armées d’occupation israéliennes ont agressé un certain nombre de gardes de la sainte mosquée Al-Aqsa à Bab al-Silsila et arrêté l’un d’eux, tout en expulsant 6 habitants de Jérusalem de Bab al-Amud au centre de Jérusalem occupée..

37 blessés lors de la répression de l’événement Isra et Mi’raj à Jérusalem par l’occupation.
Au moins 37 civils, dont des enfants et des femmes, ont été blessés et 24 autres ont été arrêtés, aujourd’hui, lundi, lors de la répression par les forces d’occupation israéliennes de centaines de citoyens sur la place Bab al-Amud et la vieille ville de Jérusalem occupée..

L’occupation arrête 9 citoyens en Cisjordanie, dont un ex prisonnier.
Les autorités d’occupation israéliennes ont arrêté, à l’aube aujourd’hui (1-3), neuf citoyens, dont une femme, de différentes zones de la Cisjordanie occupée, puis ont relâché quatre d’entre eux.

.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com

..
Aujourd’hui en Algérie, sur algerie-eco.com, le journal d’information indépendant, voici les titres..
.
..
Coronavirus en Algérie : 74 nouveaux cas, 70 guérisons et 5 décès.

Le ministère de la Santé a annoncé, ce mardi, dans un communiqué, que 74 nouveaux cas confirmés de coronavirus (Covid-19), 70 guérisons et 5 décès ont été enregistrés ces dernières 24 heures en Algérie.

Le total des cas confirmés en Algérie s’élève à 264.999 cas, le nombre des décès a atteint 6.840 cas, tandis que le nombre des patients guéris est passé à 177.583, précise le ministère de la Santé.

Les essais techniques du tramway de Mostaganem lancés.

Les essais techniques du tramway de Mostaganem sur la première ligne longue de 7 km, ont été récemment lancés. C’est ce qu’a annoncé mardi la société Alstom-Algérie, qui supervise le volet électrique du projet.

Lors de ces essais techniques, la rame circulera sur la première ligne depuis le centre de maintenance du quartier Salamandre jusqu’à la gare inter-wilayas des voyageurs du quartier du 5 juillet 1962, en passant par la gare du centre-ville. Ce trajet représente la moitié de la longueur de la ligne du tramway de Mostaganem (14 km), précise la société dans un communiqué repris par l’agence APS.

Selon la même source, ces essais se poursuivront dans les prochaines semaines avant de s’étendre à la deuxième tranche de ce projet pour atteindre le quartier de Kherrouba, permettent de vérifier le fonctionnement de divers systèmes et s’assurent de leur conformité aux normes techniques.

En prévision de la mise en service de ce moyen de transport moderne, Alstom Algérie s’est également lancé dans des campagnes de sensibilisation liées à la prévention des risques électriques et des accidents liés à la circulation des rames du tramway aussi bien pour les piétons qu’aux automobilistes.

Dans ce cadre, les élèves de l’école primaire chahid «Tahliati Othmane» et du CEM «El-Haddad Miloud», établissements situés à proximité de la ligne du tram, ont bénéficié de séances de sensibilisation liées à cette question de sécurité. Une campagne similaire est prévue au profit des étudiants de la faculté de médecine de l’université Abdelhamid Ben Badis, selon le même communiqué.

Dans les prochains jours, ces opérations de communication nécessaires avant l’exploitation commerciale du Tram seront élargies aux citoyens du centre-ville et aux lycéens proches du parcours des rames.

Par ailleurs, les travaux de réalisation des infrastructures du projet, dans ses première et deuxième tranches, seront achevés fin mars, a confirmé auparavant le comité ministériel chargé du suivi du tramway de Mostaganem. Jusqu’à présent, selon la même source, 6 rames ont été acquises sur un total de 24 prévues pour ce projet. Les travaux d’installation de 24 stations ont été achevés le long de l’itinéraire qui s’étend du nord au Sud de la ville.

Le projet de tramway de Mostaganem, d’un coût total de 26,5 milliards DA, a accusé un retard de son réalisation dû au retrait de la société espagnole chargée de sa réalisation, ce qui a conduit à la résiliation du contrat avec celle-ci et à la cession du reste des travaux, qui ont dépassé 87% à la fin de 2021 au groupe public national Cosider, avec ses deux filiales travaux publics et ouvrages d’art, signale-t-on.

Culture du pistachier : lancement de parcelles expérimentales à Médéa.

Plusieurs parcelles expérimentales de culture de pistachier ont été réalisées, à travers de nombreuses communes de la wilaya de Médéa, dans le cadre du développement de l’arboriculture rustique au niveau des zones semi-arides, a-t-on appris auprès d’un responsable de la conservation locale des forets.

Une superficie totale de douze hectares a été plantée, à cet effet, dans des parcelles agricoles situées dans les communes de Guelb-el-Kebir, Ouled Maaref, Souagui, Cheniguel, Azziz et Zoubiria, à la faveur de cette opération pilote, destinée à encourager la culture du pistachier dans les zones semi-arides de l’est et sud-ouest de la wilaya, a indiqué à l’APS, le responsable du développement des pratiques agricoles, Fawzi Mekhtiche.

Les exploitants agricoles qui ont adhéré à cette opération pilote, supervisée par l’antenne locale de l’institut national de recherche forestière (INRF), vont bénéficier, durant une période de deux années, d’un accompagnement technique, assuré par des cadres de cet organisme pour garantir la réussite des plantations, a-t-il expliqué.

L’entrée en production de ces parcelles expérimentales devrait intervenir, d’ici cinq ans, selon Fawzi Mekhtiche, assurant que l’expansion de cette culture à d’autres communes et exploitations agricoles se fera, en fonction des résultats obtenus sur le terrain.

Il a évoqué, dans ce contexte, l’intérêt que commence à susciter cette expérience auprès de certains petits exploitants agricoles, implantés dans les communes de l’est et sud de la wilaya, pour cette culture, vu le prix sur le marché de ce produit et la forte demande.

Nombre d’entre eux ont entamé des démarches auprès de la conservation des forets pour souscrire à cette opération, a-t-il indiqué, ajoutant que de nouvelles cultures expérimentales, concernant d’autres espèces rustiques, sont actuellement à l’étude et seront proposées aux exploitants agricoles qui souhaitent adhérer à ce projet.

Il s’agit, selon Mekhtiche, des cultures du châtaignier, noyer, pacanier, plaqueminier et le noisetier que la conservation des forets compte introduire dans la wilaya, dans le but de développement et diversifier l’arboriculture rustique.

Des plants des variétés en question sont en production au niveau des pépinières de Ouled Antar, sud-ouest, et Tibhirine, sur les hauteurs de Médéa, en prévision du lancement de cette nouvelle expérience, a-t-il conclu.

Oran : un enfant de 3 ans décède dans un incendie à Aïn El Bia.

Un enfant de 3 ans a trouvé la mort et un sexagénaire a été blessé, suite à un incendie déclaré dans deux chalets, à Aïn El Bia (à l’est d’Oran), a-t-on appris, mardi, des services de la Protection civile.

Le sinistre s’est produit lundi soir à Haï Salaman, dans la commune d’Aïn El Bia relevant de la daïra de Bethioua, entraînant le décès d’un enfant de 3 ans des suites de ses brûlures au premier degré.

Un homme, âgé de 63 ans, atteint aux membres supérieurs, a reçu sur place les premiers soins avant d’être transféré au service des urgences de l’hôpital El Mohguen.

La dépouille de la victime a été déposée à la morgue du même établissement hospitalier.

L’intervention des agents de la protection civile a permis de maîtriser l’incendie et d’empêcher sa propagation, ajoute-t-on, indiquant que d’importants moyens ont été mobilisés dont 90 agents, 13 camions d’extinction et de quatre ambulances, et cela sous la supervision du directeur de wilaya de la protection civile.

Transport ferroviaire: La ligne Touggourt-Hassi Messaoud sera fonctionnelle à partir du premier trimestre 2023.

Le Directeur général de l’Agence nationale d’études et de suivi de la réalisation des investissements ferroviaires (Anesrif), Azzedine Fridi a révélé aujourd’hui que la ligne Touggourt-Hassi Messaoud, éminemment stratégique pour l’économie du pays, sera mise en fonction à partir du premier trimestre 2023.

Intervenant à la radio chaine 3, il a affirmé que plusieurs autres projets de voies ferrées ont été réceptionnés, notamment ceux dédiés au raccordement du complexe sidérurgique de Bellara et de la cimenterie de Biskra au port de Djendjen, dans la wilaya de Jijel.

Il a précisé, par ailleurs, que le transport de phosphate de Djebel El Onk vers Oued Kebrit (Tébessa et Souk Ahras) sera prochainement assuré par une voie ferrée. « Le taux d’avancement des travaux de cette ligne est à 55%. Elle permettra de transporter 100 millions de tonnes de phosphates par an », assure-t-il.

Pour atteindre les objectifs économiques escomptés, il faut minimiser les dangers qui pourraient causer des pertes matérielles, mais aussi humaines, notamment les passages à niveau. Azzedine Fridi explique qu’il n’en existe plus dans les projets en cours de réalisation.

« Nous procédons à la suppression de 119 kilomètres de passages à niveau liés aux anciennes lignes », affirme-t-il, ajoutant, par la même occasion, que ces opérations seront accompagnées par la création de déviations de conduite. « 18 mois seront suffisants pour en finir avec ces passages à niveau », promet le DG de l’Anesrif.

Autre moyen de sécurité des lignes ferroviaires, la signalisation, qui sert à espacer les trains et fournir les informations nécessaires sur la voie. « La signalisation est déployée automatiquement dans les nouvelles lignes avec des technologies modernes, telles le standard de communication sans fil, nommé GSMR», souligne Azzedine Fridi, qui ajoute : « nous avons réceptionné 300 kilomètres de signalisation et 600 autres sont en cours de réalisation. »

Si le transport ferroviaire est stratégique pour l’économie du pays, il doit également répondre aux besoins de confort du citoyen voyageur, c’est pour cette raison que plusieurs projets de modernisation et de restauration des gares sont en cours de réalisation, explique le DG de l’Anesrif.

La 1ère traversée sur la ligne maritime commerciale Alger-Nouakchott lancée.

Le ministre des Transports, Aïssa Bekkaï, a fait savoir que la première traversée sur la nouvelle ligne maritime commerciale Alger-Nouakchott a été lancée lundi. Cette ligne a été inaugurée jeudi dernier.

Intervenant hier sur les ondes de la radio nationale, le ministre a précisé que e report du lancement de cette ligne du jeudi au lundi est dû au « fort engouement » des opérateurs économiques.

M. Bekkaï a relevé que son secteur œuvre de concert avec le ministère du Commerce, les compagnies de transport maritime et les exportateurs pour la pérennité de cette ligne maritime à travers des exportations régulières vers la Mauritanie.

A noter que cette ligne maritime directe assure des liaisons mensuelles par le navire « Gouraya-IMO ». La liaison dure six jours.

Il a rappelé l’instruction du président de la République portant extension de cette ligne à la capitale sénégalaise, Dakar.

S’agissant de la ligne maritime Alger-Doha dont la création a été ordonnée par le président de la République, le ministre a fait savoir que son secteur entamera, en coordination avec le département du Commerce, l’examen des moyens de la mise en œuvre et la pérennité de ce projet en vue de renforcer les relations économiques entre les deux pays.

Concernant la compagnie nationale Air Algérie, Aïssa Bekkaï a dévoilé la stratégie de son développement axée sur la révision des modes de gestion et d’exploitation de l’ensemble des aéroports existant (30) aussi bien que des textes législatifs et réglementaires tendant à améliorer le climat d’affaires.

A propos du transport ferroviaire, M. Bekkai a rappelé l’existence de lignes dont le taux de réalisation a atteint 95 %, citant d’autres projets pour l’extension du réseau national vers des pays africains. Il a fait état de la proposition de créer une industrie ferroviaire en partenariat avec des entreprises étrangères.

.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur www.algerie-eco.com .


https://www.algerie-eco.com
flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccie,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb

Mouharram,safar,Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,Chabann,Ramadann, cha’oual,Dhou èl Qidah,Dhoul hidjah