MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Vendredi 10 Safar 1443, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Vendredi 10 Safar 1443, sur MouslimRadio.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein sur www.tunein.com, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein pour nous écouter, inch Allah…


Le Centre Palestinien D'Information
http://www.actifpub.com/script/
https://french.palinfo.com/feed/
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss

Assalam aleykoum,

Nous sommes le Vendredi 10 Safar 1443.
.
.
Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information..
.

Hamas: La prise d’assaut Al-Aqsa par les colons en tenue de prêtre du temple est une transgression.

Le mouvement Hamas à Jérusalem a déclaré que la transgression par les troupeaux de colons, ce matin, en prenant d’assaut et en profanant les cours de la mosquée Al-Aqsa, tout en portant les vêtements qu’ils décrivent comme étant spécialisés avec les soi-disant «prêtres du temple» et leur exécution de certains rituels présumés en se posant sur le sol et d’autres choses, est une transgression très dangereuse, sans précédant, et une nouvelle violation de la sainteté de la mosquée..

Les personnalités indépendantes : les arrestations de l’AP ciblent les étudiants du bloc islamique.

Le président du « Rassemblement des personnalités politiques » en Cisjordanie, Khalil Assef, a déclaré que les arrestations des services sécuritaires de l’Autorité Palestinienne ciblent les étudiants actifs du bloc islamique et ce dans le cadre d’interdire au mouvement du Hamas d’exercer toute activité, même estudiantine..

6 détenus poursuivent leur grève de la faim pour protester contre la détention administrative.

Le Club de prisonniers a déclaré que six détenus poursuivent leur grève de la faim illimitée, en refusant leur détention administrative.

641 actes de résistance en Cisjordanie depuis l’opération « Tunnel de liberté ».

Les actes de résistance contre les forces d’occupation israéliennes se sont intensifiés. depuis que six prisonniers se sont évadés de la prison de Gilboa; par un tunnel qu’ils ont creusé. Cela a été le témoin d’une large solidarité et d’un large soutien avec les prisonniers, à la suite de la répression et des abus à l’intérieur des prisons, et de l’arrestation de nouveau de quatre prisonniers qui avaient regagné leur liberté..

Le Centre Social salue une enquête avec Facebook sur les publications palestiniennes.

Sada Social(Echo Social) s’est félicité de « la recommandation émise par le centre de supervision de Facebook, de mener une enquête indépendante sur les accusations portées contre les comités de révision supervisant les publications sur la Palestine et Israël..

Gantz : Abbas rêve d’un Etat palestinien et les colonies ne seront pas démantelées.

Le ministre israélien de la défense, Benny Gantz, a promis de garder les colonies implantées en Cisjordanie, se moquant du chef de l’AP, Mahmoud Abbas, qui continue à rêver d’un Etat palestinien sur les frontières de 1967..

Coronavirus : 15 décès et 2501 nouvelles contaminations en Palestine.

Le ministère de la santé palestinien à Ramallah a déclaré ce jeudi que 15 décès et 2501 nouvelles contaminations du coronavirus en Palestine ont été enregistrés en Palestine et ce après avoir effectué 11228 tests virologiques au cours de ces dernières 24 heures..

Fermeture des routes et mise en place de barrières de ciment, l’occupation restreint la circulation des Jérusalemites sous prétexte de fêtes juives.

Les forces d’occupation ont restreint les habitants de Jérusalem et fermé plusieurs routes dans la ville de Jérusalem, sous prétexte de fêtes juives..

Santé : La situation épidémiologique en Palestine est « très grave ».

Le porte-parole du ministère de la Santé, Kamal Al-Shakhrah, a déclaré que la situation épidémiologique au niveau de la Palestine est « très grave », soulignant que la quatrième vague de propagation du virus est entrée « fortement »..

Un plan de judaïsation visant une mosquée historique à Haïfa.

Le comité en charge des dotations à Haïfa est confronté depuis de nombreuses années aux plans coloniaux de l’occupation pour contrôler la présence palestinienne, en particulier les sites archéologiques et religieux..

.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com.
.
.
.
.
Aujourd’hui en Algérie, sur algerie-eco.com, le journal d’information indépendant, voici les titres..
.
.
Covid-19 en Algérie : 219 nouveaux, 182 guérisons et 21 décès.

L’Algérie a enregistré 219 nouveaux cas de contamination au coronavirus Covid-19 durant ces dernières 24 heures, rapporte ce jeudi 16 septembre 2021, le ministère de la Santé, dans un communiqué publié sur sa page Facebook.

L’Algérie a également enregistré 21 nouveaux décès et 182 guérisons durant la même période, selon la même source. 24 personnes se trouvent aux soins intensifs.

Le nombre total de personnes infectées par le coronavirus Covid-19 en Algérie s’est établi à 200989, alors que celui des décès est de 5651, et le total des guérisons est de 137608 personnes guéries.

Pouvoir d’achat : la rentrée sociale s’annonce compliquée pour le gouvernement.

L’effritement du pouvoir d’achat des citoyens et la flambée des prix de large consommation risquent d’être un caillou dans la chaussure du gouvernement à la veille de la rentrée sociale.

La Confédération algérienne des syndicats, qui s’est réunie mardi dernier, a mis en garde le gouvernement et a brandi la menace de la grève.

«La situation sociale actuelle n’augure rien de bon, et nous risquons de connaître une explosion du front social à la rentrée devant la terrible baisse du pouvoir d’achat», avertissent, dans un communiqué rendu public, les quatorze syndicats autonomes issus de différents secteurs.

Ces syndicats dénoncent l’augmentation monstrueuse des prix des produits de large consommation, alors que le gouvernement refuse, depuis des années, de revoir la politique salariale, et ce en dépit de la hausse du taux d’inflation et la baisse du dinar, qui ont conduit à une baisse du pouvoir d’achat.

La Confédération a dénoncé le manque d’efficacité des politiques actuelles et successives du gouvernement à trouver une alternative et des solutions pour l’équilibre du pouvoir d’achat à travers l’accélération de l’ouverture du dossier des salaires et des indemnités.

Les syndicats ont également appelé à la création d’un observatoire national du pouvoir d’achat. Devant cette situation sociale «critique que vivent les fonctionnaires», les syndicats autonomes estiment qu’ils sont tenus «de prendre leurs responsabilités syndicales et éthiques», pour défendre les travailleurs et leur pouvoir d’achat.

Et cela ne peut se faire qu’« à travers tous les moyens de protestation légaux et pacifiques pour inciter le gouvernement à prendre les décisions adéquates et urgentes, afin d’améliorer le pouvoir d’achat des travailleurs et des fonctionnaires», a précisé la Confédération dans le même communiqué.

Enseignement de la langue amazighe : Le ministère de l’Éducation tranche.

La place de l’enseignement de la langue amazighe à l’école algérienne est au centre d’une polémique. Une circulaire du ministère de l’Éducation nationale n° 1394 du 14 août en cours portant organisation exceptionnelle des élèves des trois paliers d’enseignement, y compris le volet enseignement de la matière tamazight, a provoqué la colère des enseignants de cette langue, et les critiques des syndicats de l’éducation.

Le 28 août dernier, la Coordination nationale des inspecteurs de la langue amazighe (CNILA) a adressé un courrier au ministère de l’Éducation nationale, en dénonçant une « volonté de confinement de cette matière scolaire dans un moment pédagogique marginal ».

Le Ministre de l’Éducation Nationale, Abdelhakim Belabed, a reçu, mardi dernier, au siège du Ministère le Secrétaire général du Haut Commissariat à l’amazighité, El Hachemi Assad et une délégation de membres du Secrétariat général, en présence des cadres de l’administration centrale, a indiqué hier mercredi le ministère dans un communiqué publié sur sa page Facebook.

Au cours de cette rencontre, les deux parties ont discuté des axes liés à la réalité de l’enseignement de la langue amazighe et de son cadre pédagogique, et il a été convenu de rétablir le comité mixte entre les deux organismes, car il s’agit du cadre le plus approprié pour le suivi des processus d’enseignement de tamazight à l’école algérienne, selon la même source.

Le ministre a donné toutes les assurances de prendre en considération la langue amazighe, niant explicitement toutes les interprétations concernant le statut de la langue amazighe au sein du programme académique national et en réitérant en même temps sa présence constante dans le calendrier officiel, a précisé le même communiqué.

A l’issue de la rencontre, le ministre a souligné qu’il n’y a pas de place au doute dans le cadre de la généralisation de la langue amazighe, à laquelle le ministère de l’Éducation nationale s’est engagé conformément aux dispositions de la Constitution.

Détérioration du pouvoir d’achat: Le Snapap appelle à une grève générale dès octobre.

Le Syndicat National Autonome des Personnels de l’Administration Publique (SNAPAP) a annoncé, dans un communiqué rendu public aujourd’hui, l’organisation d’une grève générale en octobre sur tout le territoire national et dans tous les secteurs de la fonction publique, afin de « défendre la dignité des travailleurs, leurs droits et préserver leur dignité ».

Le syndicat a expliqué qu’il suivait avec beaucoup d’intérêt et d’inquiétude la terrible hausse des prix des produits alimentaires de base et son impact sur le pouvoir d’achat du citoyen algérien, notant que la Banque mondiale a fixé le seuil de pauvreté pour une personne à 1,90 dollar américain, ce qui équivaut à 7756,8 dinars algériens par personne et par mois, soit environ 46720,80 dinars algériens Pour une seule famille, au minimum.

Le syndicat a également mis en garde contre cette détérioration, qui entraîne des conséquences désastreuses au vu de l’augmentation continue des prix, notamment pour les produits subventionnés.

Elle a souligné la nécessité d’un soutien direct et stable, estimé à 17 milliards de dollars par an, aux « catégories vulnérables », et d’établir des mécanismes pour déterminer le niveau de chaque catégorie.

Le syndicat a souligné que la classe moyenne en Algérie vit au bord de la pauvreté, selon l’échelle de la Banque mondiale. Le même syndicat a également appelé à la nécessité de reconsidérer le point d’inférence et de le porter de 45 dinars à 90 dinars, et de prendre des mesures concrètes et tangibles pour contrôler les prix, lutter contre les monopoles et maintenir la stabilité de la monnaie nationale.

D’autre part, le même syndicat a appelé à une reconsidération des systèmes compensatoires pour tous les secteurs et à l’équité envers les travailleurs du Sud, notamment en ce qui concerne sa bonne application à travers l’échelle des normes. Il a également appelé à une réunion avec le gouvernement dès que possible pour discuter de toutes les propositions.

Moncef Bouderba: « Il faut inclure les organisations patronales dans la prise de décision ».

Le président de l’association des Céramistes algériens, Moncef Bouderba a plaidé aujourd’hui, à en faveur d’une relance économique « urgente » qui rendra à l’Algérie sa place à l’échelle internationale.

« La bonne nouvelle, c’est que le débat économique aujourd’hui devient prioritaire. C’est pour cette raison qu’il faut agir professionnellement et consulter les spécialistes de la question de manière à apporter une expertise afin d’éviter les erreurs du passé » a-t-il déclaré sur les ondes de la radio chaine 3.

Conscient de l’importance que doit revêtir le dialogue entre le gouvernement et le patronat, Moncef Bouderba souligne que ces dernières sont consultées, mais totalement absentes lors de la prise de décision. « En plus de la consultation, la nouveauté serait pour l’Algérie d’inclure les organisations patronales dans la prise de décision », ajoute-t-il. Le président de l’association des Céramistes algériens revient encore sur le rapport de confiance qui « doit » être consacré envers les hommes d’affaires. « Il faut, recommande-t-il, que l’Algérie comprenne qu’il y a des gens honnêtes et des gens malhonnêtes. Le gouvernement a sa feuille de route comprenant les gens qui aiment ce pays, qui veulent travailler. »

Moncef Bouderba défend, également, la revendication de l’amnistie fiscale dans le but, selon lui, d’encourager et d’accompagner les investisseurs en crise, et ceux souhaitant apporter leur touche au développement de l’économie algérienne.

Convaincu que l’effacement de la fiscalité peut être une chose positive pour l’économie algérienne, M.Bouderba souligne que cela n’est important que dans un projet sérieux de relancer l’économie nationale.

.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur https:// www.algérie- éco point com.
.
.

Palestine : Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com

Algérie : Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur www.algerie-eco.com


https://www.algerie-eco.com
flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccif,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb

Mouharram,safar,Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,Chabann,Ramadann, cha’oual,Dhou èl Qidah,Dhoul hidjah

Laisser un commentaire