MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Jeudi 9 Safar 1443, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Jeudi 9 Safar 1443, sur MouslimRadio.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein sur www.tunein.com, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein pour nous écouter, inch Allah…


Le Centre Palestinien D'Information
http://www.actifpub.com/script/
https://french.palinfo.com/feed/
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss

Assalam aleykoum,

Nous sommes le Jeudi 9 Safar 1443.
.
.
Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information..
.

Arrestation d’un palestinien accusé d’avoir mené une attaque au couteau.

La police israélienne a arrêté, mercredi soir, un jeune palestinien de la Cisjordanie occupée, l’accusant d’avoir mené une attaque au couteau dans la ville de Java..

Les forces israéliennes et les colons squattent un terrain palestinien au mont al-Mukabbar.

Les autorités d’occupation israéliennes ont menacé les habitants de Dir al-Sana au mont d’al-Makbar d’exproprier tous les terrains que les citoyens ne peuvent pas prouver leur propriété d’ici le 17 septembre courant..

Le mouvement captif : l’administration pénitentiaire annule ses mesures punitives extrêmes.

Le Mouvement national des prisonniers dans les prisons d’occupation a confirmé que l’administration pénitentiaire a rétracté les « mesures extrémistes » prises contre les prisonniers..

16 décès et plus de 9 500 cas de Coronavirus en Israël.

Aujourd’hui, mercredi, l’occupation israélienne a enregistré 16 décès et 9 539 nouvelles infections par le virus émergent « Corona », après avoir prélevé environ 165 000 échantillons de laboratoire au cours des dernières 24 heures..

Affrontements au poste de contrôle d’Al-Jalama et des raids d’occupation à Ya’bad et Al-‘Arqah.

Des affrontements ont éclaté hier soir et à l’aube d’aujourd’hui, mercredi, entre des jeunes hommes et les forces d’occupation israéliennes, au poste de contrôle militaire d’Al-Jalama, et dans la rue adjacente à la colonie « Dotan » dans le gouvernorat de Jénine..

Des « arabistes » kidnappent un garçon au sud de Naplouse.

Les forces spéciales israéliennes ont arrêté, mercredi à l’aube, un garçon de la ville de Hawara, au sud de Naplouse..

19 décès et 2 366 cas de « Coronavirus » en Palestine.

Aujourd’hui, mercredi, le ministère de la Santé à Ramallah a annoncé que 19 décès et 2 366 nouvelles infections par le virus Corona ont été enregistrés, et 2 162 cas de guérison, après 10 402 tests de laboratoire, au cours des dernières 24 heures..

L’occupation et ses colons attaquent des maisons à Hébron et volent de l’argent.

Les colons de Kiryat Arba ont attaqué, mercredi matin, les maisons des citoyens du quartier de Jaber, à l’est d’Hébron, tandis que les forces d’occupation ont attaqué les habitants de la rue Al-Shuhada, ont bloqué leur accès à leurs maisons, pris d’assaut plusieurs maisons de la ville, et pillé l’argent de l’intérieur..

Arrestation d’un prisonnier libéré d’Al-Bireh et une fusillade à Jénine.

Les forces d’occupation ont arrêté le prisonnier libéré Jamal Thaer (65 ans), mercredi à l’aube, après avoir perquisitionné sa maison dans le quartier d’Al-Irsal dans la ville d’Al-Bireh..

205 colons prennent d’assaut Al-Aqsa à la veille de Yom Kippour.

Plus de 200 colons ont pris d’assaut, ce matin, les cours de la mosquée bénie d’Al-Aqsa, fortement gardée par la police d’occupation.

.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com.
.
.
.
.
Aujourd’hui en Algérie, sur algerie-eco.com, le journal d’information indépendant, voici les titres..
.
.
Covid-19 en Algérie : 242 nouveaux cas, 176 guérisons et 16 décès.

L’Algérie a enregistré 242 nouveaux cas de contamination au coronavirus Covid-19 durant ces dernières 24 heures, rapporte ce mercredi 15 septembre 2021, le ministère de la Santé, dans un communiqué publié sur sa page Facebook.

L’Algérie a également enregistré 16 nouveaux décès et 176 guérisons durant la même période, selon la même source. 20 personnes se trouvent aux soins intensifs.

Le nombre total de personnes infectées par le coronavirus Covid-19 en Algérie s’est établi à 200770, alors que celui des décès est de 5630, et le total des guérisons est de 137426 personnes guéries.

Tizi-Ouzou et Boumerdes : Plusieurs incendies enregistrés.

Plusieurs départs de feux de forêt ont été enregistrés mardi soir dans les wilayas de Boumerdes et Tizi-Ouzou, rapporte l’agence officielle APS, citant la Protection civile.

Dans la wilaya de Tizi-Ouzou, une vingtaine d’incendies ont été enregistrés mardi soir, selon la direction locale de la protection civile.

Le chargé de communication de cette institution, le capitaine Kamel Bouchakor, a précisé que sur ces vingt incendies, qui ont été tous éteints, deux étaient importants. Il s’agit des feux qui se sont déclarés dans les régions d’Azeffoun (nord de la wilaya) et Assi Youcef (au sud-ouest).

Tous les moyens humains et matériels de la protection civile, nécessaires aux opérations d’extinction, ont été mobilisés, a-t-on souligné de même source, ce qui a permis de vite maîtriser ces foyers d’incendies.

Le capitaine Bouchakor a observé que la lutte contre le feu de la région d’Assi Youcef, a nécessité la mobilisation, en plus des moyens de l’unité de la protection civile de Draa El Mizan déployé sur le terrain aux côtés de ceux des autres services concernés, de la colonne mobile et d’un renfort de l’unité principale de Tizi-Ouzou.

Ce même responsable a salué la mobilisation des différents services, mais aussi des citoyens qui ont participé activement à la lutte contre les incendies notamment celui d’Assi Youcef qui était menaçant en raison du vent fort et chaud qui soufflait sur la région..

Selon la direction de la protection civile de la wilaya de Boumerdes, plusieurs départs de feux ont été enregistrés, mardi soir dans la région montagneuse de Beni Amrane avant de se propager vers la commune voisine de Tidjelabine (à l’est de la wilaya ).

Le chargé de communication de cette institution, le lieutenant Hocine Bouchachia, a indiqué à l’APS que ces incendies qui se sont déclarés vers 16h, ont incommodé sept personnes qui ont inhalé de la fumée et qui ont été prises en charge par les agents de la protection civile, a-t-il dit, soulignant qu’elles sont hors de danger.

Ce même responsable a ajouté qu’aucune perte matérielle significative n’a été enregistrée, à l’exception de quelques anciennes habitations abandonnées.

La même source a expliqué que ces incendies, qui ont semé la panique parmi la population, sont partis, notamment, des zones de Souika et Ghazibaoun dans la montagneuse de la commune de Beni Amrane, avant de se propager, sous l’effet du vent vers d’autres zones voisines dont El Merayel et Beni Fouda dans la localité de Tidjelabine.

Les services de la protection civile ont mobilisé tous les moyens humains et matériels pour l’extinction de ces incendies.

Des unités d’intervention des wilayas voisines ont été, en outre dépêchées à Boumerdes pour participer à ces opérations de lutte contre ces feux qui se sont vite propagés à cause du vent et de la chaleur intense, a indiqué le lieutenant Bouchachia.

Hausse des prix : Mustapha Zebdi, président de l’APOCE, appelle à réduire la TVA.

Le président de l’Organisation algérienne de protection et d’orientation du consommateur et son environnement (APOCE), Mustapha Zebdi, a appelé à réduire la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) imposée sur les produits de large consommation afin de contrôler le marché et protéger le pouvoir d’achat des citoyens, rapporte ce mercredi 15 septembre 2021 le quotidien arabophone El Khabar.

Le président de l’APOCE qui s’est exprimé lors d’un point de presse au siège de l’Union générale des commerçants et artisans algériens (UGCAA), a évoqué la hausse des prix que connaît le marché national depuis un certain temps, soulignant la nécessité de « réduire ou supprimer la taxe sur la valeur ajoutée sur certains produits de large consommation afin de protéger le pouvoir d’achat du citoyen.

Il a également appelé à fixer la marge bénéficiaire pour une certaine liste de produits de base avec mise à jour de leur prix de référence, selon le même média.

Mustapha Zebdi a estimé que la mise en place d’une « agence nationale de protection des consommateurs » pour prévoir le marché et coordonner entre les secteurs est devenue une « nécessité urgente » afin de contrôler les prix et contrôler les transactions commerciales, protégeant ainsi le pouvoir d’achat des citoyens.

Il a également appelé à « organiser des assises nationales comprenant des représentants de divers secteurs afin d’élaborer un schéma directeur pour le marché modèle que nous souhaitons exploiter dans notre pays », selon la même source.

Le président de l’APOCE a attribué la hausse des prix au « manque de transparence des mécanismes de commercialisation », qui, selon lui, sont souvent méconnus.

Sensibilisation sur la vaccination en Algérie: 43 millions d’euros alloués par l’UE.

Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet « Réponse solidaire européenne à la Covid 19 en Algérie » financé par l’Union européenne, le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD Algérie) a signé des partenariats avec 7 associations nationales et wilayales pour la mise en œuvre de campagnes de sensibilisation de la population sur la vaccination et les gestes barrières.

Selon un communiqué de l’UE rendu public aujourd’hui, ces associations ont été retenues suite à un appel à partenariat lancé en avril dernier. Il s’agit des associations « ASEPA » (Association Scientifique des Etudiants en Pharmacie de l’Université d’Alger) ; « Bariq21 » (Skikda) ; « El Hayet » (Alger) ; « Idrak des sciences médicales » (Msila) ; « INSAF » (Sétif) ; « Main Tendue » (Tamanrasset) et « Santé Sidi el Houari » (Oran).

« En vertu de ce partenariat, le projet de réponse solidaire européenne accorde un appui à ces associations pour la réalisation de campagnes à destination du grand public et d’autres, ciblant plus spécifiquement des catégories vulnérables de la population, sur la nécessité de l’acte vaccinal et le maintien des gestes barrières pour lutter contre/éviter/endiguer la propagation de la maladie. Les financements serviront à l’acquisition de matériels de protection et la production de supports de sensibilisation », indique-t-on.

La « Réponse solidaire européenne à la Covid-19 en Algérie » est financée par l’Union Européenne avec un montant de 43 millions d’euros, et mise en œuvre par le PNUD Algérie en partenariat avec le Ministère de la Santé. Le projet vise à soutenir les efforts des pouvoirs publics pour enrayer la propagation de la pandémie de Covid-19 dans le pays et en atténuer les effets.

Le projet prévoit une réponse intégrée en 3 volets. Il s’agit de la dotation des structures sanitaires publiques en équipements médicaux, en matériels de dépistage précoce, et en équipements de protection au profit du personnel soignant ; la formation d’environ 5 000 cadres et praticiens de la santé publique (médecins, infirmiers, techniciens) à l’utilisation des équipements et à la prise en charge des patients et enfin la communication et la sensibilisation de la population, à travers notamment des partenariats avec la société civile active sur le terrain.

Vaccination des enfants : le Pr Djidjik, du CHU de Béni Messous, se dit favorable.

Le professeur d’immunologie, chef service du laboratoire d’immunologie au CHU de Béni Messous, Djidjik Redha, s’est dit favorable à la vaccination des enfants, parlant d’une nécessité, puisque les enfants représentent, estime-t-il, un vecteur de transmission.

Invité ce mercredi 15 septembre 2021 sur les ondes de la radio chaîne 3, le Pr Djidjik a indiqué que même s’il est « compliqué d’accepter cela sur le plan éthique », vu que c’est une vaccination « altruiste », la question mérite bien d’être étudiée d’autant que les enfants demeurent des vecteurs de transmission.

« On ne vaccine pas pour l’intérêt de l’enfant, mais pour l’intérêt collectif », explique-t-il, ajoutant que ceci est une nécessité absolue et qu’il serait bénéfique de les vacciner, selon le même média.

l’intervenant explique « qu’on ne vaccine pas pour l’intérêt de l’enfant, mais pour l’intérêt collectif », ajoutant que ceci est une nécessité absolue et qu’il serait bénéfique de les vacciner.

Abordant la question de l’interchangeabilité des vaccins, vu la rareté, voire l’inexistence de deuxième doses de certains protocoles, le professeur Djidjik souligne que cela est tout à fait possible.

C’est également la même chose pour refaire un protocole du début en se faisant vacciner une nouvelle fois par un autre type de vaccin, estime le professeur.

« Le rappel du Sputnik dure deux ou trois semaines, si on les dépasse, on n’est plus sur un rappel » explique-t-il, selon le même média.

15 septembre décrété journée nationale de l’imam.

Le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a décidé de décréter la date du 15 septembre, qui coïncide avec l’anniversaire de la mort de l’éminent Cheikh Sidi Mohamed Belkebir, journée nationale de l’Imam, rapporte ce mercredi 15 septembre 2021 l’agence officielle.

L’annonce en a été faite mercredi à Adrar, dans un message du président de la République, lu en son nom par le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Youcef Belmehdi, aux travaux de la 19ème édition du colloque national dédié à la mémoire de Cheikh Sidi Mohamed Belkebir.

Cette décision vient en reconnaissance aux efforts du défunt et en considération du statut de l’Imam et de l’importance de la place qu’il occupe au sein de la société, pour ce que véhicule cette date comme sens de citoyenneté mais aussi pour sa symbolique en tant que projet civilisationnel, au regard des contributions avérées de Cheikh Belkebir dans l’édification du pays et la formation des générations, précise le message du président de la République.

Cotisations à la sécurité sociale : suppression jusqu’au 31 janvier 2022 des pénalités de retard.

Le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale informe tous les employeurs affiliés aux caisses de sécurité sociale de l’entrée en vigueur des mesures exceptionnelles liées à la suppression des pénalités de retard de paiement des cotisations à la sécurité sociale, jusqu’au 31 janvier 2022, a rapporté , hier mardi, l’agence officielle.

« Le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale informe tous les employeurs affiliés aux caisses de sécurité sociale, de l’entrée en vigueur des mesures exceptionnelles liées à l’annulation des pénalités de retard de paiement des cotisations à la sécurité sociale, approuvées en Conseil des ministres tenu le 22 août 2021 et ce, après la promulgation de l’ordonnance n 21-12 du 25 août 2021, parue au Journal officiel n 65 ».

Cette décision d’exemption, qui restera en vigueur jusqu’au 31 janvier 2022, concerne plus de 760.000 employeurs redevables, dont 153.458 employeurs affiliés à la Caisse nationale des assurances sociales (CNAS) et 589.426 employeurs affiliés à la Sécurité Sociale des Non-Salariés (CASNOS), ainsi que 17.668 employeurs affiliés à la Caisse nationale des congés payés et du chômage intempéries des secteurs du BTPH (CACOBAPTH).

Ces mesures exceptionnelles profitent à tous les salariés et non-salariés exerçant une activité pour leur propre compte, notamment ceux qui rencontrent des difficultés à régler leur situation et à honorer leurs engagements vis-à-vis de la sécurité sociale.

Aussi, les opérateurs économiques concernés par ces procédures peuvent bénéficier d’un rééchelonnement pour le paiement de leurs cotisations principales avec une exonération totale des majorations et des pénalités de retards lors du paiement de la dernière tranche ».

Afin de bénéficier de ces mesures, il faudra procéder au versement des cotisations en cours puis la présentation d’une demande d’échelonnement des précédentes cotisations par le redevable, ajoute-t-on de même source.

Les usagers débiteurs auprès de la CNAS bénéficient d’une réduction du quote-part patronale en matière de cotisations de la sécurité sociale et ce dans le cadre des mesures incitatives relatives à la promotion et le soutien de l’emploi.

A cette occasion, le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale a appelé l’ensemble des opérateurs économiques à se rapprocher des instances de sécurité sociale afin de bénéficier de ces mesures exceptionnelles.

Le ministère a affirmé que ces mesures exceptionnelles s’inscrivent dans le cadre des efforts de l’État visant à accompagner et aider les opérateurs économiques pour surmonter les incidences négatives dues à la propagation du covid-19 et leur permettre de contribuer à la concrétisation du programme de relance économique initié par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune.

.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur https:// www.algérie- éco point com.
.
.

Palestine : Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com

Algérie : Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur www.algerie-eco.com


https://www.algerie-eco.com
flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccif,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb

Mouharram,safar,Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,Chabann,Ramadann, cha’oual,Dhou èl Qidah,Dhoul hidjah

Laisser un commentaire