MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Jeudi 12 Dhoul hijjah 1442, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Jeudi 12 Dhoul hijjah 1442, sur MouslimRadio.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein sur www.tunein.com, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein pour nous écouter, inch Allah…


Le Centre Palestinien D'Information
http://www.actifpub.com/script/
https://french.palinfo.com/feed/
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss

Assalam aleykoum,

Nous sommes le Jeudi 12 Dhoul hidjah 1442.
.
.
Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information..
.

Des colons empêchent les troupeaux des Palestiniens de se désaltérer.
Un groupe de colons extrémistes ont empêché les bergers palestiniens de mener leurs troupeaux pour se désaltérer dans la source de Aïn al-Halwa au nord d’al-Aghouar.

L’administration Biden appelle l’occupation à aider économiquement l’AP.
Les médias israéliens ont déclaré que l’administration du président américain Joe Biden avait demandé au gouvernement d’occupation d’aider à résoudre la crise économique qui afflige l’Autorité palestinienne (AP).

Coronavirus : Deux morts et 115 nouvelles contaminations en Palestine.
La ministre de la santé palestinienne, May Kila, a déclaré ce mercredi que deux morts et 115 nouvelles contaminations du coronavirus ont été enregistrés alors que 134 malades se sont rétablis après l’analyse de 4010 tests virologiques lors de ces dernières 24 heures en Palestine.

Les colons continuent de raser les terres des citoyens du mont Alam.
​Les colons continuent de raser au bulldozer les terres des citoyens de Jabal Al-Alam, dans la ville de Ni’lin, à l’ouest de Ramallah, pour construire une route de colonisation dans la région.

Affrontements avec l’occupation au sud de Bethléem.
Mercredi soir, des affrontements ont éclaté avec les forces armées d’occupation, après avoir pris d’assaut le village d’Al-Khader, au sud de Bethléem.

Arrestation d’un jeune palestinien à Bethlehem.
Une force militaire israélienne a arrêté un jeune palestinien après une poursuite d’une demi-heure à proximité de la zone coloniale de Gotch Atsioun, à Bethlehem.

11 prisonniers palestiniens en grève de la faim dans les prisons de l’occupation.
Le Club des prisonniers palestiniens a déclaré mardi que 11 prisonniers dans les prisons israéliennes sont en grève de la faim, pour protester contre la détention administrative sans inculpation.

Le roi de Jordanie souligne l’importance d’éviter toute mesure israélienne unilatérale.
Le roi de Jordanie Abdallah II a souligné, mardi, l’importance d’éviter toute mesure israélienne unilatérale qui déstabiliserait la stabilité.

Deux missiles tirés du Liban vers la Haute Galilée.
Mardi, les forces d’occupation israéliennes ont annoncé avoir détecté le lancement de deux roquettes depuis le territoire libanais vers l’occupation , dans le nord de la Palestine occupée.

100 000 fidèles effectuent la prière de l’Aïd al-Adha à Al-Aqsa.
Des dizaines de milliers de personnes ont effectué la prière de l’Aïd al-Adha dans la mosquée bénie d’Al-Aqsa. Une marche a été lancée après la prière dans ses cours saintes pour soutenir la résistance.

.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com.
.
.
.
.
Aujourd’hui en Algérie, sur algerie-eco.com, le journal d’information indépendant, voici les titres..
.
.

Covid-19 en Algérie : 1221 nouveaux cas, 735 guérisons et 15 décès.

L’Algérie a enregistré 1221 nouveaux cas de contamination au coronavirus Covid-19 durant ces dernières 24 heures, rapporte ce mercredi 21 juillet 2021, le ministère de la Santé dans un communiqué publié sur sa page Facebook.

L’Algérie a également enregistré 15 nouveaux décès et 735 guérisons durant la même période, selon le même communiqué. 43 personnes se trouvent aux soins intensifs.

Le total de personnes infectées par le coronavirus Covid-19 en Algérie s’est établi à 157.005, alors que celui des décès est de 3.994, et le total des guérisons est de 107.776 personnes guéries.

Covid-19 : « La situation est inquiétante, la vaccination est la seule solution ».

Le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, a indiqué, ce mercredi 21 juillet 2021, en marge d’une réunion d’urgence à laquelle on participé les hauts cadres du ministère, que la situation épidémiologique est alarmante, et les citoyens doivent être vigilants, rapporte Echorouk.

Il a confirmé que ses services poursuivront l’opération de vaccination contre le Covid-19, soulignant que la vaccination contre le coronavirus était la seule solution.

Tout le monde est mobilisé pour continuer à lutter contre l’épidémie, a-t-il ajouté, en précisant qu’il fallait équiper les hôtels pour recevoir les patients.

Le ministre a indiqué que « l’armée nous a fait don d’un hôtel de 120 lits à Ben Aknoun. L’hôtel est ouvert à tous, en particulier à ceux qui ont besoin de 10 litres d’oxygène ».

Pour rappel, l’Algérie a connu, hier mardi, un nouveau record des contaminations au coronavirus Covid-19 en enregistrant près de 1.300 cas en l’espace de 24 heure.

Les énergies renouvelables ont mobilisé un investissement record malgré la pandémie de covid-19.

La conscience collective autour des risques climatiques liés aux actifs fossiles grandit dans le monde. En première ligne, les investisseurs mondiaux sont de plus en plus nombreux à se tourner vers l’alternative que représentent les énergies renouvelables, indépendamment des contingences économiques.

Les principaux investisseurs mondiaux en capital et en dette continuent d’injecter des capitaux dans le secteur des infrastructures d’énergie renouvelable. Selon un nouveau rapport de Institute for Energy Economics and Financial Analysis (IEEFA), ces investissements ont crû malgré la pandémie. Le document intitulé Global Investors Move into Renewable Infrastructure explique que cette progression est due aux opportunités d’investissement constantes qu’offre le secteur.

Selon Tim Buckley, co-auteur du rapport et directeur des études sur le financement de l’énergie de l’IEEFA, Australie/Asie du Sud, « Les investisseurs mondiaux accélèrent leur mouvement collectif d’éloignement des risques liés au climat, associés aux actifs en combustibles fossiles et de renforcement des capacités afin de déployer de plus en plus de capitaux dans des projets d’infrastructure d’énergie renouvelable ». Le rapport révèle que les grandes banques mondiales accélèrent la mise en œuvre de leur engagement à réduire l’exposition aux combustibles fossiles afin d’atteindre l’objectif de 1,5°C.

Le rapport met en lumière 10 projets d’infrastructure d’énergie renouvelable d’importance mondiale, notamment le parc éolien Dogger Bank de 3,6 GW au large de la mer du Nord et le parc éolien TAQA Al Dhafrah de 2 GW aux Emirats arabes unis. Les deux projets ont été financés au cours de l’année 2020.

Selon BloombergNEF (BNEF), les investisseurs mondiaux ont engagé en 2020 un montant record de 501 milliards $ dans les énergies renouvelables, le stockage de l’énergie, les infrastructures pour véhicules électriques, la production d’hydrogène, les pompes à chaleur et d’autres actifs à faible émission de carbone. Ces investissements ont augmenté de 9 % par rapport à l’année précédente. De même, les investissements annuels dans les infrastructures renouvelables ont augmenté de 2 % pour atteindre 303 milliards $. Ce montant représente 60 % de l’investissement total dans les actifs de transition énergétique à faible émission de carbone l’année dernière.

La baisse du volume d’eau du barrage de Koudiet Acerdoune affecte plusieurs régions à Bouira.

Le barrage Koudiet Acerdoune, situé à Maâlla (Ouest de Bouira), connaît une forte baisse du volume d’eau, affectant plusieurs régions de la wilaya dont notamment Lakhdaria (Ouest) et Sour El Ghouzlane (Sud), a indiqué mercredi le directeur local de l’Algérienne des eaux (ADE), Hakim Lacen.

Koudiet Acerdoune est le deuxième plus grand barrage en Algérie avec une capacité de stockage de 640 millions m3, qui alimente des dizaines de milliers de foyers de six wilayas du pays.

Le manque de pluviométrie durant la saison hivernale en est la cause principale et l’infrastructure est aujourd’hui à son plus bas niveau.

« Cette baisse est considérable et le volume restant d’eau dans ce barrage n’est qu’à 4 %.
C’est pour cela que Lakhdaria et Sour El Ghouzlane sont touchées par une crise d’eau ces jours-ci », a expliqué à l’APS M. Lacen.

Dans la matinée, des dizaines de citoyens de Lakhdaria ont protesté contre l’absence d’eau potable dans plusieurs quartiers de la ville.

A ce propos, M. Lacen a expliqué qu’il s’agit d’une crise qui nécessite l’élaboration d’un nouveau programme de distribution pour faire satisfaire les besoins des populations avec des restrictions.

« Ce programme porte sur une distribution de 1 jour sur 5 pour chaque quartier de la ville à Lakhdaria ainsi qu’à Sour El Ghouzlane », a-t-il précisé.

« L’alimentation reprendra demain jeudi selon ce programme tracé il y’a un mois.
Donc les populations doivent s’adapter à ce programme en attendant de trouver des solutions idoines à ce problème », a souligné le même responsable.

Selon le directeur local de l’ADE, une opération de prospection des forages de Lakhdaria et de Sour El Ghouzlane a déjà été lancée pour tenter de les exploiter et alimenter ces deux régions.

« L’opération a déjà commencé à Lakhdaria pour tenter d’exploiter les forages en vue d’alimenter les populations en eau potable », a-t-il dit.
Au barrage de Tilesdit à Bechloul (Est de Bouira), la situation est jusqu’à présent normale avec une faible baisse du taux de remplissage.

« Le problème ne se pose pas pour ce barrage de Tilesdit, qui alimente les communes de l’Est de la wilaya de Bouira, ainsi que quelques communes de Bordj Bou Arréridj (BBA) et de M’Sila », a assuré M. Lacen.

Mebtoul : « Les révélations d’espionnage posent la problématique de la maîtrise des nouvelles technologies».

Les révélations d’espionnage du programme NSO –PEGASUS posent la problématique de la sécurité nationale et de la maîtrise des nouvelles technologies. C’est ce qu’estime le professeur Abderrahmane Mebtoul.

Pour lui, la maîtrise des nouvelles technologies reposant sur le savoir est le défi principal du XXIème siècle, engageant la sécurité mondiale et toute inadaptation à ces mutations isolerait encore plus le pays.

« L’organisation Forbidden Stories et 17 rédactions viennent de révéler un important scandale qui touche tant la sécurité des Nations que la vie privée des citoyens. Ainsi, le monde est devenu une grande maison de verre. L’infrastructure de l’Internet se répand aujourd’hui autour du monde pour créer un large réseau mondial et ce grâce à l’informatique qui permet aujourd’hui de numériser les informations et de gérer de nouveaux systèmes », indique MMebtoul.

Selon le professeur, l’Algérie est un des pays en retard dans la transition numérique, malgré des discours de certains responsables déconnectés de la réalité vivant toujours du mythe de la rente des hydrocarbures et des industries mécaniques du passé, faute de vision stratégique de la transformation du nouveau monde.

Ainsi, précise-t-il, le rapport annuel mondial sur l’économie numérique (Network Readiness Index (NRI 2020)), a classé l’Algérie sur 134 pays à la 120ème place en matière de gouvernance numérique. La bureaucratie, héritage d’une économie administrée, constitue une des contraintes les plus fortes et dont l’éradication est absolument nécessaire pour insuffler la dynamique au développement dans le cadre d’une libéralisation maîtrisée conciliant l’efficacité économique et une profonde justice sociale. Le monde est à l’aube d’une quatrième révolution économique et technologique, fondée sur deux fondamentaux du développement du XXIème siècle, la bonne gouvernance et l’économie de la connaissance, avec comme trajectoire la transition numérique et la transition énergétique.

« Le statu quo étant suicidaire, n’existant pas de situation statique, plus on diffère les réformes, plus on épuise les réserves de changes avec le risque du retour au FMI horizon 2022, ce qu’aucun patriote ne souhaite », conclut le professeur.

.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur https:// www.algérie- éco point com.
.
.

Palestine : Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com

Algérie : Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur www.algerie-eco.com


https://www.algerie-eco.com
flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccif,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb

Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,Chabann,Ramadann, cha’oual,Dhou èl Qidah,Dhoul hidjah

Laisser un commentaire