MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Jeudi 28 Dhoul Qidah 1442, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Jeudi 28 Dhoul Qidah 1442, sur MouslimRadio.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein sur www.tunein.com, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein pour nous écouter, inch Allah…


Le Centre Palestinien D'Information
http://www.actifpub.com/script/
https://french.palinfo.com/feed/
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss

Assalam aleykoum,

Nous sommes le Jeudi 28 Dhou èl Qidah 1442.
.
.
Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information..
.

Al-Aghouar : Les autorités d’occupation démolissent Kherbat Himsa al-Fouqa.
Les bulldozers des forces d’occupation israéliennes ont démoli, mercredi 07 juillet 2020, Kherbat Himsa al-Fouqa au nord d’al-Aghouar, alors que les soldats israéliens tentent d’expatrier les citoyens de leurs terres.

Hamas : La prolongation de la détention d’Abou Arafa est une guerre contre al-Quds et ses symboles.
Le porte-parole du Hamas dans la ville d’al-Quds, Mohammad Hamada a qualifié la prolongation de l’arrestation administrative de l’ex-ministre jérusalémite Khaled Abou Arafa d’une guerre ouverte contre la ville d’al-Quds et ses symboles.

L’occupation démolit le village d’Al-Araqib pour la 190e fois.
Aujourd’hui, mercredi, les autorités d’occupation israéliennes ont démoli le village d’Al-Araqib, dans le Néguev occupé, dans le sud de la Palestine occupée, pour la 190e fois consécutive.

Le Monde : Abbas est un obstacle à la libération de son peuple et un despote qui s’accroche à un pouvoir illusoire.
Le journal français, Le Monde, considère que le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, en annulant plusieurs élections et en déclenchant une violente vague de répression politique, est devenu un obstacle à la libération de son peuple, perdant ainsi le peu d’honneur qui lui reste, l’appelant à la nécessité de démissionner et céder la place à un successeur légitime.

Dragage des terres d’Al-Awqafs près de la mosquée Al-Aqsa.
Aujourd’hui, mercredi, des bulldozers appartenant à « l’Autorité de la nature » de l’occupation ont pris d’assaut un terrain appartenant à Al-Awqfs islamiques, dans le quartier d’Al-Sawwana, au centre de Jérusalem occupée, et ont commencé à les raser aux bulldozers

Le prisonnier Ghazanfar Abu Atwan en grève de la faim depuis 64 jours.
Le prisonnier Ghazanfar Abu Atwan (28 ans), de la ville de Dura, au sud d’Hébron, poursuit sa grève de la faim ouverte pour le 64e jour consécutif, et pour le quatrième jour, il refuse de boire de l’eau, en refus de sa détention administrative.

Les activités de confusion nocturne se poursuivent à Qusra et Beita.
Les révolutionnaires des villes de Beita et Qasra, au sud de Naplouse, poursuivent leurs activités de confusion nocturne, contre les colons et les forces d’occupation.

Incursion israélienne et rasage au bulldozer dans le sud de la bande de Gaza.
Ce matin, mercredi, les forces d’occupation israéliennes ont pénétré dans le sud de la bande de Gaza, rasant et nivelant les terres agricoles palestiniennes.

L’occupation lance une campagne d’arrestations en Cisjordanie, ciblant les prisonniers libérés.
Hier soir et tôt mercredi, les forces d’occupation israéliennes ont lancé une campagne d’arrestations et de raids dans des zones séparées de la Cisjordanie, ciblant un certain nombre de citoyens, dont des prisonniers libérés et une femme de Ramallah.

70 incendies allumés par des Palestiniens dans des colonies du nord de la Cisjordanie.
Le responsable des colonies du nord de la Cisjordanie « Yossi Dagan » a déclaré qu’au cours des trois derniers mois, les colonies ont été exposées à des dizaines d’incendies allumés par des Palestiniens.

.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com.
.
.
.
.
Aujourd’hui en Algérie, sur algerie-eco.com, le journal d’information indépendant, voici les titres..
.
.
Coronavirus en Algérie : 585 nouveaux cas, 409 guérisons et 11 décès ces dernières 24 heures.

Cinq cent quatre-vingt-cinq (585) nouveaux cas confirmés de Coronavirus (Covid-19), 409 guérisons et 11 décès ont été enregistrés ces dernières 24 heures en Algérie, a indiqué mercredi le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière dans un communiqué.

Le total des cas confirmés de Coronavirus s’élève ainsi à 143.032, celui des décès à 3.786 cas, alors que le nombre de patients guéris a atteint les 99.510 cas.

Par ailleurs, 29 patients sont actuellement en soins intensifs.

En outre, 17 wilayas n’ont recensé aucun cas durant les dernières 24 heures, 15 autres ont enregistré de 1 à 9 cas, alors que 19 wilayas ont connu plus de 10 cas, ajoute la même source.

Le ministère rappelle, par la même occasion, que la situation épidémiologique actuelle exige de tout citoyen vigilance et respect des règles d’hygiène et de distanciation physique, tout en insistant sur le respect du confinement et du port du masque.

Météo : Baisse à partir de jeudi des températures dans les régions Centre-nord et Est.

Les régions côtières et centre Est du pays devront connaitre dès demain jeudi une baisse des températures causée par un léger changement des masses d’air, ses les prévisions de l’Office national de la météorologie (ONM).

Les services de la météorologie prévoient « une baisse légère » des températures maximales, notamment dans les régions Est du pays en atteignant 28°C, de même pour les régions de l’intérieur du pays où le mercure oscillera entre 34 et 35°C, au niveau des wilayas de M’sila, Batna et Oum El Bouaghi, et 28°C uniquement à Guelma, a précisé à l’APS la chargée de communication de l’Office national de la météorologie (ONM), Houaria Benrekta.

Il fera également moins chaud dans certaines régions du Centre, à savoir Alger et Boumerdes, où la température atteindra 28°C, avec un taux d’humidité élevé, selon la même responsable qui a fait observer qu’ »aucune température record n’a été enregistrée, à ce jour, dans le Nord ».

S’agissant des régions du Sud, Mme Benrekta a indiqué que les masses d’air chaudes restent à l’origine de la hausse des températures, précisant que le mercure dans les wilayas d’Adrar, Timimoune, In Salah, Ouargla et Bordj Badji Mokhtar devrait atteindre 49°C à l’ombre.

Selon Mme. Benrakta, les régions du nord connaîtront, à partir de vendredi à dimanche, « un taux élevé d’humidité avec un ciel relativement nuageux, outre des orages isolés en intermittence sur les régions intérieures, les altitudes et les Aurès.

Le climat demeura « relativement chaud » au niveau des régions intérieures ouest et du centre où les températures oscilleront entre 36°C et 42°C et entre 28°C et 34°C à l’ombre dans les régions côtières, a poursuivi Mme. Benrakta.

Concernant les prévisions climatiques pour les régions sud durant la même période, la responsable a indiqué que le ciel sera dégagé en général avec développement de quelques cellules orageuses isolées dans l’extrême sud, soulignant la chaleur qui marquera les oasis, le Sahara et l’extrême sud avec une températures avoisinant les 48°C et oscillant entre 34°C et 38°C à El Hoggar et Tassili.

« Les régions côtières n’ont pas encore atteint les 40°C à l’ombre soit le deuxième degré d’alerte », a-t-elle fait savoir, ajoutant qu’une température de 50°C a été enregistrée à Ouargla, 49°C à Adrar et Ain Salah et 48°C à Tindouf.

En juillet 2018, les régions sud ont connu 18 jours de canicule, a rappelé Mme. Benrakta, ajoutant qu’une température de 51.3°C à l’ombre avait été enregistrée à Ouargla.

Colonisation : Pour un maire français, l’Algérie devrait remercier la France.

La réconciliation mémorielle que tente de construire les gouvernements français et algérien peine à se concrétiser, malgré le rapport de l’histoire de Benjamin Stora dans lequel il a inscrit 22 recommandations pour atteindre cette réconciliation mémorielle.

Les récentes déclarations du maire de Lorette, Gérard Tardy, faites à l’occasion de la célébration du 59e anniversaire de l’indépendance de l’Algérie, ne vont pas dans le sens de l’objectif des gouvernements français et algérien qui tentent d’apaiser les tensions entre les deux peuples sur la guerre d’Algérie

Gerard Tardy, maire de Lorette (Loire) estime que les Algériens devraient remercier la France pour tout ce qu’a laissé en Algérie. C’est le gouvernement algérien qui « devrait remercier la France de pouvoir profiter de tout ce que nous lui avons laissé après notre départ ! », a écrit Gerard Tardy dans le dernier bulletin de Lorette.

Il a contesté fermement l’attitude du gouvernement algérien qui n’arrête pas de cracher sur la France et de lui demander des excuses, alors que c’est lui qui devrait remercier la France de pouvoir profiter de tout ce que nous lui avons laissé après notre départ ! », a-t-il affirmé.

Il a qualifié d’ « odieuses » les déclarations faites en Algérie, le 16 février 2017, par le président français Emmanuel Macron, alors qu’il était candidat à l’élection présidentielle, sur la colonisation qu’il a jugée comme un crime contre l’humanité.

A Oran, il affirme avoir découvert un « merveilleux pays », « avec des hommes et des femmes ouverts et accueillants, qu’ils soient européens ou arabes, ouvriers d’usine ou ouvriers agricoles… ».

En parlant de l’Algérie, M. Gérard Tardy a décrit « un splendide pays construit entièrement par 130 ans de présence française ». Avant tous « ces bienfaits », le maire a rappelé que la colonisation avait en 1830 « chassé plus de trois siècles de domination turque qui imposait, par le sang, sa religion musulmane ».

Incident sur la plage de Ténès : Les résultats des analyses révélés.

Le ministère de l’Intérieur, des collectivités locales et de l’aménagement du territoire a révélé, ce mercredi 7 juillet, que les analyses menées sur des prélèvements d’échantillons d’eau de mer d’une plage de la commune de Ténès (wilaya de Chlef) suite à l’intoxication et aux malaises ressentis par des estivants, ont prouvé sa concentration en chlore désinfectant.

Dans un communiqué, le ministère de l’Intérieur a indiqué que les analyses effectuées sur des échantillons d’eau de cette plage contenaient du chlore désinfectant, utilisé par les autorités locales pour le traitement des eaux de l’oued Boufessoussa qui déverse dans la mer, et ce, dans le cadre d’une campagne de lutte et de prévention contre les Maladies à Transmission Hydrique (MTH).

« Sur la base des résultats des enquêtes biologiques menées suite aux cas d’intoxication enregistrés sur une plage de la commune de Ténès, relevant territorialement de la wilaya de Chlef, le ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire informe l’opinion publique que les résultats des analyses menées sur des prélèvements d’échantillons d’eau de mer de cette plage ont prouvé sa concentration en chlore désinfectant, due à l’utilisation intensive de cette substance par les services de la commune dans le cadre du traitement des eaux de Oued Boufessoussa qui déverse dans la mer, dans le cadre de l’entretien de l’environnement et de la prévention contre les maladies à transmission hydrique », lit-on dans le communiqué.

Le ministère a rappelé que « toutes les victimes se sont rétablies », assurant que « les autorités locales ont pris toutes les mesures préventives pour s’assurer de la salubrité des eaux et garantir la sécurité des estivants, avant l’ouverture imminente de la plage ».

A noter qu’au moins 193 personnes ont été évacuées à l’hôpital après s’être baignées dans la plage de Ténès. Une présumée intoxication au gaz a été évoquée et le déversement d’un bateau se trouvant au large de Ténès a été pointé du doigt.

Lundi, la direction de la Santé et de Population de Chlef a assuré que toutes les victimes de la présumée intoxication ont quitté l’hôpital Ziroud Youcef de Ténès, après avoir reçu les soins nécessaires. « Sur les 193 personnes admises à l’hôpital de Ténès dans la soirée de dimanche, 7 y ont passé la nuit et ont quitté cet établissement de santé lundi à 7 heures du matin après avoir reçu les soins nécessaires », a déclaré à l’agence officielle APS, Dr Nasreddine Benkartalia, responsable de la prévention à la DSP de Chlef.

Ce dernier a précisé que les personnes admises à l’hôpital de Ténès présentaient divers symptômes tels que la fièvre, nausées, vomissements, rougeur des yeux et allergie. Selon lui, les victimes, des personnes qui se baignaient à la plage centrale de Ténès, auraient inhalé une odeur d’un gaz qui s’est vite propagé à la faveur du vent ayant soufflé durant toute l’après-midi du dimanche, signalant que les analyses détermineront avec précision la nature du gaz en question..

Hier mardi, le ministère de l’Agriculture et du développement rural a précisé, dans un communiqué : « Suite à l’incident survenu en date du 4 juillet 2021, au niveau de la plage de Ténès (wilaya de Chlef), où certains citoyens se sont baignés dans des plages mitoyennes d’un navire transportant des animaux, le ministère de l’Agriculture et du Développement Rural tient à préciser qu’une mission d’inspection a été diligentée sur le site le lendemain de l’incident ».

A cet effet, a expliqué la même source, « après vérification des animaux à bord du navire, le ministère de l’Agriculture rassure que ces derniers sont cliniquement indemnes de maladies et ne présentent aucun signe pouvant être rattaché à une quelconque maladie ou à un risque de contamination pour l’être humain ».

Le ministère a, par ailleurs, rappelé que « le navire en provenance de Sète (France) a accosté au port de Ténès transportant des taurillons d’engraissement destinés aux wilayas de Chlef et d’Oran », ajoutant que « les documents sanitaires sont également en conformité avec l’état des animaux importés ».

Réouverture partielle des frontières : l’accès au territoire national n’est soumis à aucune autorisation préalable.

L’Ambassade d’Algérie à Paris (France) a affirmé, mardi dans un communiqué, que l’accès au territoire national n’est soumis à aucune autorisation préalable, rappelant que la réservation et l’achat de billets relèveront uniquement des services commerciaux de la compagnie aérienne nationale Air-Algérie.

« Il est porté à la connaissance des ressortissants algériens que, suite à la réouverture partielle des frontières et la reprise, depuis le 01 juin 2021, des vols commerciaux, l’accès au territoire national n’est soumis à aucune autorisation préalable », a indiqué le communiqué.

Aussi, l’opération de rapatriement ayant pris fin le 28 février 2021, l’Ambassade et les Représentations Consulaires en France « ne sont plus en charge de la gestion des opérations de voyages transfrontaliers », souligne le communiqué.

Désormais, explique la même source, « la réservation et l’achat de billets, ainsi que les frais de confinement relèveront uniquement des services commerciaux de la compagnie nationale (Air-Algérie) ou des autres compagnies aériennes étrangères, lorsque des vols commerciaux, à destination de notre pays, leur sont programmés ».

S’agissant des demandes de dispense de paiement de frais de confinement pour les catégories d’étudiants et des personnes âgées à faible revenu, les Postes Consulaires en France « continueront à assurer les opérations de vérification de l’éligibilité de nos concitoyens à prétendre à cette mesure décidée par le Président de la République », assure le document.

« Il demeure entendu que cette opération ne signifie aucunement une réservation auprès de la compagnie Air Algérie », précise l’ambassade.

Covid-19 en Algérie : Augmentation de 68% du temps de travail à distance.

Une augmentation de 68 % du temps passé à travailler à distance est constatée en Algérie, selon une enquête menée par le Consumer Lab de l’équipementier télécoms suédois Ericsson, qui a conclu que la crise sanitaire liée à la pandémie de la Covid-19 et le confinement ont donné « un coup d’accélérateur » aux services digitaux en Algérie, rapporte ce mercredi 7 juillet 2021, l’agence officielle.

Cette enquête, menée en Algérie sur un échantillon de 1011 répondants âgés de 15 à 69 ans à travers le territoire national entre les mois de novembre et décembre derniers, a révélé qu’ « il a été constaté une augmentation de 68 % du temps passé à travailler à distance », affirmant « un intérêt croissant des personnes sondées pour la mise à niveau de leur réseau afin de pouvoir continuer alternativement leur activités professionnelles et personnelles ».

L’enquête portant sur l’impact de la pandémie de la Covid-19 dans pas moins de 31 pays dont l’Algérie et ses conséquences sur la future réalité urbaine, a également révélé que « durant la pandémie, les consommateurs ont migré massivement leurs habitudes et leurs besoins quotidiens vers les plateformes en ligne », précisant qu’il s’agit d’ »une tendance qui s’inscrira dans la nouvelle normalité qui, selon les utilisateurs, façonnera leur vie quotidienne dans un délai de 1 à 2 ans ».

Pour ceux qui travaillent ou étudient désormais plus de 5 jours par mois à domicile, l’enquête indique que « leur utilisation de la connectivité mobile comme complément est 2 fois plus élevée que le reste de la population connectée à internet », et que « les catégories des étudiants et de la population active ont accru leur temps de connectivité entre 1 à 2h et 1 à 6h par jour respectivement ».

« De ce fait, tout le monde passe plus de temps en ligne. Les consommateurs de tous les groupes d’âge ont augmenté le temps total qu’ils passent en ligne d’environ 2h par jour, principalement sur les réseaux sociaux pour ne pas perdre contact avec l’environnement. Les jeunes ont tiré pleinement parti des plateformes d’apprentissage en ligne pour faciliter leur apprentissage à distance. Les aînés ont considérablement augmenté leurs achats en ligne pour maintenir la distanciation sociale avec les autres mais aussi utiliser les services de santé en ligne et de livraison de repas à domicile pour les aider dans leur vie professionnelle et familiale », a commenté Yacine Zerrouki, Directeur général d’Ericsson Algérie.

Concernant la réalité de demain dans les villes, il a été constaté que « 58% des consommateurs s’attendent à continuer à travailler à distance » et que « la socialisation ralentira pour laisser plus de place à la santé et au commerce électroniques », révèle l’enquête qui estime qu’il est aussi attendu qu’ « un cinquième des opérations des commerces se dérouleront sur les plateformes numériques au moment où 2 sur 5 des personnes interrogées sont intéressés par de nouveaux services de RA/RV ».

« Pour ce qui est des principaux changements attendus dans la société d’ici 2025, quelques 50% pensent que la plupart des divertissements, de la culture et des rassemblements sociaux de toute taille se produiront sur les plateformes en ligne », a commenté, pour sa part, Ahmed Reda Berrah, Solution Architect auprès d’Ericsson, estimant que « près de 50% pensent que les robots dotés d’intelligence artificielle (IA) entraîneront la perte d’emplois alors que 47 % croient que la technologie aura résolu bon nombre des problèmes liés au changement climatique ».

Par ailleurs, dans sa 20e édition de son rapport sur la Mobilité faisant un état des lieux régulier du marché mondial des télécoms, Ericsson a indiqué que « le nombre d’abonnements mobiles 5G devrait dépasser les 580 millions d’ici la fin 2021, au rythme d’un million de nouveaux abonnements mobiles 5G par jour » et que « la 5G est en passe de devenir la génération mobile la plus rapidement adoptée de l’histoire, au vu du nombre des nouveaux abonnement quotidien ».

Le même rapport note aussi que « la Chine, l’Amérique du Nord et les marchés du Conseil de coopération du Golfe sont en tête pour le nombre d’abonnés, tandis que l’Europe connaît un démarrage lent », faisant savoir que « les abonnements 5G avec un appareil compatible 5G ont augmenté de 70 millions au cours du premier trimestre 2021 et devraient atteindre 580 millions d’ici la fin de l’année ».

.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur https:// www.algérie- éco point com.
.
.

Palestine : Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com

Algérie : Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur www.algerie-eco.com


https://www.algerie-eco.com
flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccif,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb
Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,Chabann,Ramadann, cha’oual,Dhou èl Qidah

Laisser un commentaire