MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Lundi 21 Ramadan 1442, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Lundi 21 Ramadan 1442, sur MouslimRadio.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein sur www.tunein.com, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein pour nous écouter, inch Allah…


Le Centre Palestinien D'Information
http://www.actifpub.com/script/
https://french.palinfo.com/feed/
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss

Assalam aleykoum,

Nous sommes le Lundi 21 Ramadann 1442.

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information..
.

Trois blessés par des tirs de feu sur un barrage israélien à Naplouse.
Trois israéliens ont essuyé des coups de feu tirés par des inconnus à proximité du barrage de Zaatara, au sud de la ville de Naplouse en Cisjordanie occupée.

La Cour suprême israélienne reporte à jeudi la décision d’évacuation des maisons de Cheikh Jarrah.
Aujourd’hui, dimanche, la Cour suprême israélienne a reporté l’appel de la décision d’évacuer les familles de (Iskafi, Al-Kurd, Al-Jaouni et Al-Qassem) de leurs maisons dans le quartier de Cheikh Jarrah à Jérusalem occupée, au profit des colons revendiquant leur propriété du terrain.

Arrestation de 420 Palestiniens dont la moitié des Jérusalémites arrêtés le mois dernier.
Le Centre palestinien d’études sur les affaires des prisonniers a déclaré que les autorités d’occupation israélienne avaient poursuivi en avril dernier, des campagnes d’abus et d’arrestations contre les Palestiniens, visant en particulier la ville de Jérusalem.

Le Hamas condamne l’attaque de l’occupation contre les fidèles chrétiens dans la vieille ville de Jérusalem.
Le Mouvement de résistance islamique, Hamas, a condamné l’attaque des services de sécurité sionistes contre des fidèles chrétiens, hier, samedi, à « Bab Al-Jadid » et dans les ruelles de la vieille ville, près de l’église du Saint-Sépulcre dans la ville occupée de Jérusalem , alors qu’ils essayaient d’atteindre l’église pour célébrer la fête du « Samedi saint ».

Un immense incendie se déclenche à proximité de l’aéroport de Ben Gourion.
Selon des sources médiatiques israéliennes, un grand incendie s’est déclenché, dimanche, à proximité de l’aéroport de Ben Gourion alors qu’un nombre de maisons dans le voisinage ont été évacuées.

Coronavirus : 15 morts et 512 nouvelles contaminations en Palestine.
La ministre de la santé à Ramallah, May Kila, a déclaré ce dimanche que 15 citoyens sont morts et 512 autres sont nouvellement contaminés du coronavirus alors que 1117 malades se sont rétablis lors de ces dernières 24 heures en Palestine.

103 colons envahissent la mosquée al-Aqsa.
103 colons extrémistes ont envahi ce dimanche matin les esplanades de la mosquée al-Aqsa.

Les autorités d’occupation libèrent Chourouk al-Baden.
Le Club du détenu a indiqué que les autorités d’occupation israéliennes ont libéré ce dimanche la détenue palestinienne Chourouk al-Baden, du village de Takoua à Bethlehem, et ce après huit mois d’arrestation administrative.

Le chef du Mossad rencontre le président américain.
Des sources médiatiques hébreu ont révélé que le directeur des services des renseignements extérieurs (Mossad), Yossi Cohen, s’est rencontré hier à Washington avec le président américain Joe Biden pour discuter le dossier nucléaire iranien et la position d’Israël des négociations de Vienne.

Le Front Populaire organise des marches à Gaza pour condamner le report des élections.
Le Front populaire de libération de la Palestine (FPLP), dans le gouvernorat de Gaza, a organisé, samedi, des rassemblements de protestation en colère contre la décision de reporter les élections législatives et en l’honneur du 1er mai, Journée internationale des travailleurs.

.
.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com.
.
.
.
.
Aujourd’hui en Algérie, sur algerie-eco.com, le journal d’information indépendant, voici les titres..
.
.

Coronavirus en Algérie : 211 nouveaux cas, 149 guérisons et 9 décès.

Le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, a annoncé, ce dimanche, 211 nouveaux cas confirmés de Coronavirus (Covid-19), 149 guérisons et 9 décès ont été enregistrés ces dernières 24 heures en Algérie.

Dans un communiqué, le ministère de la Santé a précisé que le total des cas confirmés de Coronavirus s’élève ainsi à 122.522, celui des décès à 3.270 cas, alors que le nombre de patients guéris a atteint 85.398 cas.

Par ailleurs, 24 patients sont actuellement en soins intensifs, a indiqué la même source, qui a ajouté que 16 wilayas n’ont recensé aucun cas durant les dernières 24 heures, 25 autres ont enregistré de 1 à 9 cas, alors que 7 wilayas ont recensé plus de 10 cas.

Le ministère a rappelé que la situation épidémiologique actuelle exige de tout citoyen vigilance et respect des règles d’hygiène et de distanciation physique, tout en insistant sur le respect du confinement et du port du masque.

Covid-19 : Le spectre de la 3e vague menace la stabilité du pays.

C’était plus que prévisible. Le nombre de cas de contamination par le Covid-19 et ses variants, notamment britannique repart à la hausse après une accalmie qui aura duré quelques mois, et qui a faussement laissé croire que la pandémie s’estompait.

Scénario similaire à celui de la 2e vague, le comportement des citoyens, après l’annonce du programme de vaccination, à donné lieu à un relâchement des mesures de prévention et des gestes barrières, sans précédent. Le port du masque est devenu inexistant, au même titre que le respect de la distanciation physique, et avec allègement des mesures de confinement partiel et les horaires du couvre feu, dûment basées sur les rapports rassurants de la situation pandémique, le retour à la normale était plus qu’évident.

Sauf que de tels agissements ont déjà démontré que le risque et le danger n’étaient jamais très loin, et qu’un retour à une situation de menace était vite arrivée. C’est précisément, ce que disent actuellement les spécialistes qui préviennent vivement des nouveaux aspects du virus, leurs versions britannique et nigérian, qui commencent à faire des ravages, dans quelques régions du pays, et notamment dans la capitale, comme l’a précisé le directeur général de l’Institut pasteur d’Alger, Fawzi Derrar. Faisant état de 130 cas du variant britannique et 200 cas du variant nigérian.

En tout état de cause, il s’agit au demeurant, d’éviter de subir les affres d’une 3e vague, qui serait fatale à plus d’un titre. Il s’agit de garder l’avantage de départ, qui a permis à travers la fermeture des frontières, de gagner en maitrise sur la pandémie, en appliquant les mesures de confinement sans hésiter, lorsque les chiffres s’envolaient. Il s’agit d’éviter une explosion de cas de contamination, qui mettrait les équipes médicales à genoux, et imposerait une surcharge insupportable sur le système de santé.

Les instructions et les directives de l’Etat sont claires, le pays sera passé au peigne fin, pour dénombrer les cas et les traiter, mais le plus important traitement demeure celui du comportement des citoyens. Il est indéniable, que sans un retour à respect vigoureux des gestes barrières, et de l’application de réaménagement des mesures de confinement pour les régions à risques, c’est toute une stratégie, un aboutissement et une réussite qui seront remis en cause.

Un risque que l’Algérie ne peut se permettre de courir. Notamment par la conjoncture socio-économique actuelle. Du fait que les conséquences d’une 3e vague imposeront un rythme réduit des activités économiques et commerciales, et replongent le pays dans une espèce de léthargie forcée, qui générerait des coûts de prise en charge, pour les franges de la société, notamment des travailleurs, et des salariés.

Une situation précaire déjà vécue lors de la 2e vague de la pandémie, et qui s’est avérée presque insurmontable. Toute la problématique serait de concilier entre l’impératif de limiter les cas de contamination, de contenir la propagation du virus, et de maintenir les réformes entamées une équation difficile à équilibrer du fait que les paramètres de réussite sont indépendants, et dans le cas de faiblesse de l’un de ses facteurs, c’est toute la pyramide qui s’écroule.

Autrement dit, le défi des pouvoirs publics n’en serait que plus grand, dans la mesure ou l’aggravation de la situation sanitaire, viendra compliquer les choses, résultant de plusieurs constats d’échec de certains secteurs stratégiques, à appliquer les politiques publiques dédiées à redresser la situation économique et financière du pays.

Un enchevêtrement de circonstances qui coïncide également avec un challenge politique, celui de réussir le processus constitutionnel, visant à renouveler les institutions, et inscrire un nouveau départ, politique, économique et social. C’est dire à quel point les effets d’une 3e vague de la pandémie, pourrait faire sombrer le pays dans les abysses d’une crise multidimensionnelle âprement difficile à dépasser.

Cela étant, le risque repose sur les épaules des citoyens, et sur leurs engagements à réitérer le comportement et l’abnégation qui ont conduit à contenir la pandémie, car au final, le vaccin n’est pas le seul moyen de lutte.

Mohammed Ben Salmane : « l’Algérie est un pays pétrolier non riche ».

Le prince saoudien Mohammed Ben Salmane a évoqué l’Algérie dans une interview accordée à la chaîne saoudienne d’information « Al Arabya News ». MBS a considéré qu’un pays producteur de pétrole n’est pas forcément un pays riche. A ce propos, il a cité les exemples de pays comme l’Algérie, l’Irak et également son pays l’Arabie Saoudite, qui sont des pays producteurs de pétrole mais ne sont pas riches.

« Nous sommes un pays pétrolier, pas un pays riche. », a jugé le prince héritier saoudien. « L’Algérie et l’Irak sont des pays producteurs de pétrole. Sont-ils des pays riches? Un pays est riche comparativement aux revenus économiques ou aux revenus par rapport à la taille de la population », a indiqué Mohammed Ben Salmane.

MBS a rappelé que son pays, l’Arabie Saoudite était un pays riche dans les années 70 et 80 quand elle « avait une population plus petite et beaucoup de pétrole ». « Mais maintenant, nous sommes 20 millions et nous grandissons rapidement », a-t-il estimé.

« Si nous ne maintenons pas nos économies et distribuons nos outils chaque jour, nous serons transformés en un pays plus pauvre, mais nous devons sortir de cette impasse », a-t-il expliqué, en ajoutant : « L’une de mes premières priorités est d’avoir un financement stable, solide, durable ou non épuisé, sinon nous serons dans une situation assez difficile où nous ne pourrons pas créer de croissance ».

Protection civile : Une marche de protestation organisée aujourd’hui à Alger.

Des centaines d’agents de la protection civile ont participé aujourd’hui à la place du 1er mai, à une marche de protestation pacifique, au milieu d’une présence sécuritaire massive de la police.

Les manifestants ont exigé d’accélérer la réalisation de leurs «revendications légitimes».

.
.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur https:// www.algérie- éco point com.
.
.
.
.
.

Palestine : Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com

Algérie : Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur www.algerie-eco.com


https://www.algerie-eco.com
flash info,journal,quotidien,information,presse,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccif,islamophobe,gaza,palestine,ouighours,israel,Rohingyas,tartar,cpi,Centre Palestinien D’Information,mouslimradio,hamas,Hébron,Cisjordanie,algérie,maroc,tunisie,maghreb

Rabi èl A’oill,Rabi At’sèni,Joumada èl A’oill,Joumada At’sèni,Rajab,Chabann,

Laisser un commentaire