MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Dimanche 19 Dhoul Hidjah 1441, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Dimanche 19 Dhoul Hidjah 1441, sur MouslimRadio.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein sur www.tunein.com, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein pour nous écouter, inch Allah…


Le Centre Palestinien D'Information
http://www.actifpub.com/script/
https://french.palinfo.com/feed/
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss

Assalam aleykoum,

Nous sommes le Dimanche 19 Dhoul Hidjah 1441.

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information..
.
.
Raed Salah: L’occupation oeuvre à imposer une présence juive assiégeant Al-Aqsa.
Cheikh Raed Salah, chef du Mouvement islamique dans les territoires occupés en 1948, a averti que Jérusalem, y compris ses lieux saints islamiques et chrétiens, est menacée sans précédent d’un vrai danger, car l’occupation cherche à la judaïser en tant que terre, existence et sainteté. Afin d’imposer une présence juive autour de la mosquée bénie Al-Aqsa, la coupant de son extension palestinienne, arabe et islamique, et d’isoler la ville sainte.

Les autorités d’occupation menacent de perquisitionner des terres de Rafat.
Les aiutorités d’occupation israéliennes ont menacé les citoyens du village de Rafat de perquisitionner leurs terrains situés à l’intérieur et derrière le mur de séparation à l’ouest de Salfit.

Al-Aqsa : Les autorités d’occupation ferment Bab al-Amoud et entravent l’entrée des fidèles.
Les forces d’occupation israéliennes ont fermé ce samedi soir la région de Bab al-Amoud dans la ville sainte d’al-Quds sous prétexte de « la présence d’un corps suspect.»

Hanoun : La condamnation de la télévision italienne est une réalisation historique et un gain important.
« La décision des tribunaux italiens contre la première chaîne officielle en Italie, refussante de considérer Jérusalem comme la capitale de l’État d’occupation, est une réalisation historique et un gain important pour la cause palestinienne », a déclaré Muhammad Hanoun, chef du Comité pour le soutien du peuple palestinien en Italie.

Coronavirus : Quatre morts et 220 nouvelles contaminations à al-Quds.
L’unité de lutte contre le coronavirus dans la ville d’al-Quds a déclaré hier soir la mort de quatre citoyens par le coronavirus et la détection de 220 nouvelles contaminations.

Les forces d’occupation empêchent des paysans d’accéder à leurs terres.
Les forces d’occupation israéliennes ont empêché, samedi matin, des paysans palestiniens à arriver à leurs terres dans la ville d’Hébron.

Une femme meurt du coronavirus dans le camp d’Al-Fawwar.
Aujourd’hui, samedi, le ministère de la Santé a annoncé la mort d’une citoyenne, âgé de 64 ans, originaire du camp d’Al-Fawwar, au sud d’Hébron, des suites de son infection par le Coronavirus.

Indyk : L’accord du siècle est injuste et l’annexion sape la solution à deux États.
L’ancien envoyé américain pour le processus de règlement au Moyen-Orient, Martin Indyk, a critiqué «l’accord du siècle», affirmant qu’il était «injuste pour les Palestiniens».

Les habitants de Betir chassent des dizaines de colons des terres de leur village.
Les habitants de Betir ont chassé des dizaines de colons israéliens de leur terre à l’ouest de la ville de Bethlehem en Cisjordanie occupée.

Coronavirus : deux décès et 514 contaminations en 24 heures.
La ministre de la santé palestinienne, May Kila, a annoncé la détection de 514 nouvelles contaminations du coronavirus et la mort de deux citoyens alors que 1126 malades se sont rétablis lors de ces dernières 24 heures.

.
.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com.
.
.
.
.
Aujourd’hui en Algérie, sur algerie-eco.com, le journal d’information indépendant, voici les titres.
.
.
Réouverture des frontières aériennes et maritimes : Le ministre des transports s’exprime.

Le ministre des transports, Lazhar Hani, s’est exprimé, le samedi 8 août, sur la réouverture des frontières aériennes et maritimes du pays fermées depuis la mi-mars dernier en raison de la propagation du coronavirus (covid-19).

Lors d’une visite d’inspection au port d’Alger, Lazhar Hani a été interrogé par la presse sur la réouverture des espaces maritime et aérien. Le ministre, cité par le site de la radio nationale, a écarté l’éventualité de rouvrir les liaisons internationales de transport à l’heure actuelle.

Il a souligné que « notre priorité est la lutte contre la pandémie et dès la maîtrise de la situation, nous examinerons cette possibilité ».

Lazhar Hani : « aucune marchandise dangereuse ou matière explosive dans les ports du pays ».

Le ministre des Transports, Lazhar Hani, a assuré, samedi à Alger qu’aucune marchandise dangereuse ou matière explosive ne se trouve dans les ports du pays, rapporte le site de la radio nationale.

Lors d’une visite d’inspection au port d’Alger, en compagnie de cadres de son département et de responsables du port, le ministre a souligné que « l’Algérie a été parmi les premiers pays à interdire la saisie ou le stockage de marchandises dangereuses au niveau des ports », rappelant que le texte d’interdiction remontait à 1975.
Aucune marchandise dangereuse ne se trouve au niveau des ports.

Soulignant que cette loi « est appliquée de manière stricte au niveau de tous les ports du pays », le ministre indiqué qu’ »aucune marchandise dangereuse ne s’y trouve ».

Lazhar Hani a rappelé que dans les années 1980, de sévères sanctions ont été prises à l’encontre de certains responsables de ports, allant jusqu’à l’emprisonnement, pour non-respect des procédures légales en vigueur en la matière. « Ce qui s’est passé au port de Beyrouth peut se produire dans n’importe quel autre port, d’où la nécessité de veiller à la stricte application des lois pour éviter pareilles catastrophes », a-t-il estimé.

Insistant sur la nécessité de « lutter contre les fausses déclarations » de certains importateurs et de trouver les moyens d’y remédier, le ministre a indiqué que « le transport des marchandises dangereuses étant coûteux, certains s’abstiennent de les déclarer ».
10 % des conteneurs se trouvant au niveau du port d’Alger ont dépassé les délais fixés.

Le ministre des transports a indiqué, concernant le stockage des marchandises et le séjour des conteneurs au niveau des ports, que « les lois sont claires à cet égard: la durée de séjour des conteneurs au niveau du port ne doit pas dépasser 21 jours ». « Mais ces délais ne sont pas toujours respectés, ce qui crée des déséquilibres en termes de gestion et de stockage », a-t-il regretté.

Insistant sur l’importance de « changer les mentalités et d’agir pour adopter une nouvelle méthode de travail », Lazhar Hani a précisé que « toutes les mesures seront prises pour améliorer la situation ».

Après avoir écouté les explications des responsables du port et des douanes, le ministre a été informé que 10 % des conteneurs se trouvant actuellement au niveau du port d’Alger avaient dépassé les délais fixés, certains sont bloqués pour fausses déclarations, d’autres en raison de procédures judiciaires, et il existe même des conteneurs abandonnés pour des raisons inconnues, en dépit de leur conformité.
Des statistiques hebdomadaires des marchandises saisies ou stockées.

A ce propos, le ministre a instruit les services compétents « d’effectuer des statistiques hebdomadaires des marchandises saisies ou stockées y compris celles faisant l’objet de procédures judiciaires ou abandonnées par leurs propriétaires, et de soumettre les rapports y afférents aux responsables pour examen et régularisation de leur situation ».

Après avoir inspecté des marchandises stockées depuis des années, au niveau des entrepôts du port, dont la poudre de lait, des médicaments et des livres, le ministre a ordonné « leur destruction immédiate », mettant en garde contre la reproduction de telles situations.

« Une poudre de lait stockée depuis 10 ans représente un danger pour la santé publique, il ne faut pas la jeter dans les décharges publiques mais l’incinérer », a-t-il dit, ajoutant que « les vieilles marchandises, notamment les produits de consommation, ne doivent pas restées stockées au niveau des ports ».

Réouverture des plages et des espaces de détente: la date les conditions fixées.

Les citoyens pourront accéder, à partir du samedi 15 août 2020, aux plages autorisées et contrôlées, aux lieux de détente et espaces récréatifs et de loisirs, et ce, dans le respect des protocoles sanitaires de prévention et de protection contre la propagation de l’épidémie Covid-19, indique samedi un communiqué des services du Premier ministre.

« En application des instructions du Président de la République, Monsieur Abdelmadjid Tebboune, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, données lors de la réunion du haut conseil de sécurité du 3 août 2020 et au terme des consultations avec le comité scientifique et l’autorité sanitaire, le Premier Ministre a arrêté le dispositif de mise en œuvre de la décision portant ouverture graduelle et contrôlée des plages, des espaces récréatifs, des lieux de plaisance et de détente, des hôtels, cafés et restaurants et ce, dans le respect des protocoles sanitaires de prévention et de protection contre la propagation de l’épidémie », précise le communiqué.

Ainsi, ajoute la même source, « les citoyens pourront accéder à partir du samedi 15 août 2020 aux plages autorisées et contrôlées, aux lieux de détente et espaces récréatifs et de loisirs dans le respect du dispositif préventif d’accompagnement, qui sera mis en place par les autorités locales », comprenant notamment :

-le port obligatoire du masque de protection ;

-le respect de la distanciation physique d’au moins un mètre et demi ;

-l’affichage des mesures barrières et de prévention aux différents points d’accès des lieux ;

-l’organisation de lieux adéquats pour le stationnement des véhicules ;

-le contrôle préalable par les éléments de la protection de civile si nécessaire, de la température des estivants au niveau des accès des plages au moyen d’appareils thermiques ;

-la mise à disposition de bacs dédiés à recueillir les masques, gants ou mouchoirs usagés.

« Il appartient aux Walis d’organiser la réouverture graduelle des plages, espaces récréatifs et de divertissement, lieux de plaisance et de détente et de tenir les citoyens informés des dates d’ouverture respectifs de ces lieux », souligne-t-on de même source.

L’activité des hôtels, cafés et restaurants, demeure subordonnée à la mise en œuvre d’un protocole sanitaire.

S’agissant de la reprise de l’activité des hôtels, cafés et restaurants, elle demeure subordonnée à la mise en œuvre d’un protocole sanitaire de prévention et de protection qui inclura notamment les mesures suivantes :

-l’utilisation en priorité des terrasses et l’exploitation d’une table sur deux dans les espaces intérieurs ;

-le port obligatoire du masque de protection ;

-l’organisation de la distanciation physique à l’intérieur et à l’extérieur du local ;

-la désinfection régulière des lieux, des tables, des chaises et des autres équipements ;

-l’installation de paillasses de désinfection aux entrées.

-le nettoyage régulier du linge, des serviettes et des tenues de travail ;

-la mise à la disposition des clients de solution hydro-alcoolique ;

-l’aération naturelle des lieux ;

-l’interdiction de l’utilisation des climatiseurs et des ventilateurs.

« Le non respect de ces mesures, entraînera la fermeture immédiate de l’espace et/ou activité concernés », prévient le communiqué.

En ce qui concerne les cérémonies de mariage et autres au niveau des salles des fêtes, hôtels et restaurants, précise-t-on, « elles resteront strictement interdites jusqu’à ce que les conditions favorables soient réunies ».

« Les Walis sont chargés de veiller au strict respect de ces mesures de prévention et de protection qui seront précisées, en tant que de besoin par un arrêté de wilaya et de procéder à des inspections inopinées pour s’assurer de l’observation du dispositif mis en place », conclut le communiqué.

Coronavirus en Algérie: 538 nouveaux cas et 11 décès en 24 h.

Les nouvelles contaminations au Coronavirus recensées ces dernières 24 heures en Algérie, ressort l’enregistrement de 538 nouveaux cas et le décès de 11 personnes.

Avec le nouveau bilan le nombre total des cas confirmés dans le pays passe ainsi à 34693 cas et celui des décès grimpe à 1293 morts a indiqué ce samedi à Alger le porte-parole du comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du coronavirus, Djamel Fourar.

Le nombre des patients guéris passe quant à lui à 24083 dont 416 durant les dernières 24 heures a précisé Dr Fourar, lors du point de presse

.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur https:// www.algérie- éco point com.
.
.

Palestine : Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com

Algérie : Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur www.algerie-eco.com


https://www.algerie-eco.com
flash info,journal,quotidien,information,presse,attentat,daesh,état islamique,isis,tv,radio,article,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccif,islamophobe,cri,ldj,ldjm,gaza,palestine,ouighours,immigration,israel,valls,hollande,terroriste,racisme,nazisme,Rohingyas,tartar,réfugier,migrant,hindoue,hindou,cpi,Centre Palestinien D’Information,sif,secours islamique,mouslimradio,Chams,tunein,life,ajib,katibin,oumma,saphirnews,mizane,jdm,journal du musulman,islam,info,Autorité Palestinienne,hamas,Hébron,Cisjordanie,Haaretz,Aquaboulevard,algérie,maroc,tunisie,maghreb,+972,Agence Media Palestine,Electronic Intifada,Ouïgours,Mintpress,MiddleEastEye,Newsweek,#AmirTheVoice,Association France Palestine Solidarité,AFPS,theshukran,algerie,Autorité Palestinienne

Laisser un commentaire