MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Mardi 2 Dhoul Qi’dah 1441, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Mardi 2 Dhoul Qi’dah 1441, sur MouslimRadio.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein sur www.tunein.com, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein pour nous écouter, inch Allah…


Le Centre Palestinien D'Information
http://www.actifpub.com/script/
https://french.palinfo.com/feed/
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss

Assalam aleykoum,

Nous sommes le Mardi 2 Dhoul Qidah 1441.

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information..
.
.
142 nouvelles contaminations du coronavirus en Cisjordanie.
La ministre de la santé palestinienne à Ramallah, May Kila, a indiqué que 60 nouvelles contaminations du coronavirus ont été détectées dans l’agglomération d’Hébron cet après-midi, élevant le nombre de contaminations pour ce jour à 142 cas.

Les autorités d’occupation libèrent un enfant jérusalémite.
Les autorités d’occupation israéliennes ont libéré ce lundi l’enfant maqdessite Mamdouh Kamel Hamed (16 ans) du camp de Chaafat, et ce après avoir purgé neuf mois dans les prisons israéliennes.

Deux détenus palestiniens en isolement depuis 100 jours.
L’administration pénitentiaire de l’occupant israélien continue à garder les deux détenus Mohammad Omar Kharwat et Hatem al-Qawasma dans l’isolement pour plus de 100 jours.

Berlin : Les Palestiniens manifestent contre l’annexion.
Un certain nombre de membres de la communauté palestinienne ont manifesté devant l’ambassade américaine à Berlin, contre la politique d’annexion israélienne.

Des dizaines de colons prennent d’assaut Al-Aqsa.
Des dizaines de colons, dirigés par un ancien membre de la « Knesset » Yehuda Glick, ont pris d’assaut les cours de la mosquée Al-Aqsa lundi matin (22 juin) sous la protection renforcée des forces d’occupation.

82 nouveaux cas de coronavirus en Palestine.
La ministre de la Santé May Alkila a annoncé aujourd’hui, lundi, l’enregistrement de 82 nouveaux cas de coronavirus en Palestine.

Une bombe lancée dans la maison d’Aziz Dweik à Hébron.
Des assaillants inconnus ont lancé une bombe assourdissante sur la maison du Dr Aziz Dweik, président du Conseil législatif, dans le district universitaire d’Hébron, dans le sud de la Cisjordanie occupée.

Les forces d’occupation lancent des arrestations en Cisjordanie et à Jérusalem.
Les forces d’occupation israéliennes ont lancé hier soir et l’aube une vaste campagne d’arrestation, visant un certain nombre de citoyens en Cisjordanie et à Jérusalem occupée, et des affrontements ont éclaté dans plusieurs régions.

L’occupation arrête la remise en état des terres et saisit un bulldozer à l’ouest de Bethléem.
Les forces d’occupation israéliennes ont arrêté les travaux de remise en état des terres agricoles et ont saisi un bulldozer dans la ville de Nahalin, à l’ouest de Bethléem.

6 nouveaux cas de coronavirus à Hébron et Naplouse.
Dimanche soir, le ministère de la Santé a annoncé que six nouveaux cas de coronavirus avaient été signalés, cinq à Hébron et un à Naplouse.

.
.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com.
.
.
Aujourd’hui en Algérie, sur algerie-eco.com, le journal d’information indépendant, voici les titres.
.
.

Coronavirus en Algérie : 149 nouveaux cas et 7 décès en 24h.

Le bilan des nouvelles contaminations au coronavirus poursuit sa hausse en Algérie, avec l’enregistrement de 149 nouveaux cas confirmés et 7 nouveaux décès durant les dernières 24 heures.

Avec le nouveau bilan, le total des cas confirmés s’élève ainsi à 11920 personnes, réparties sur les 48 wilayas et celui des décès a augmenté à 852 morts, a indiqué lundi à Alger le porte-parole du Comité scientifique chargé de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus, le Pr Djamel Fourar.

Le nombre des patients guéris passe quant à lui à 8559, dont 137 durant les dernières 24 heures a précisé Dr Fourar, lors du point de presse quotidien consacré à l’évolution de la pandémie de la Covid-19.

Soufiane Djilali : « Amira Bouraoui ne mérite pas cela ».

Le président du parti Jil Jadid, Soufiane Djilali a réagi, le lundi 22 juin 2020, à la condamnation hier (dimanche) à une année de prison ferme de la militante et médecin, Amira Bouraoui. Pour Soufiane Djilali « Amira Bouraoui ne mérite pas cela ».
« La sentence prononcée par la justice contre Amira Bouraoui est à l’évidence hors proportions pour les faits qui lui sont reprochés. Débordant souvent sur les règles conformistes et maniant les mots sans politesse entendue, Amira Bouraoui reste une militante engagée, entière et sans fard. Si elle brise souvent le consensus, elle peut aussi oser la rébellion des mots sans mesure », écrit le président de Jil Jadid dans un communiqué rendu public.
Cependant, poursuit-il, « en aucun cas, elle n’a été nocive ou intrigante contre quiconque et encore moins contre son pays ». « Au contraire, elle a assumé ses convictions pour une Algérie débarrassée de sa mafia lorsque beaucoup se taisaient et se terraient », estime Soufiane Djilali, qui ajoute qu’ »au-delà de son drame personnel, sa condamnation pose cependant des questions autrement plus lourdes. »
« Dans le climat actuel de rapport de force entre un pouvoir qui affirme sa volonté de remettre de l’ordre dans un pays fragilisé par un legs politique des plus lourds et une opinion publique installée depuis longtemps et à juste titre dans la défiance, les modes opératoires sécuritaires et judiciaires actuels interrogent sur leur efficacité et leurs objectifs », écrit encore le président de Jil Jadid.
Selon lui : « Alimenter sans cesse la symbolique d’un conflit « pouvoir répressif versus des icônes du Hirak » ne peut que renforcer une propagande de harcèlement médiatique des agitateurs professionnels pour empêcher toute stabilisation institutionnelle. La politique d’une reprise en main sécuritaire sans véritable apaisement envers des militants intègres quand bien même ils seraient turbulents, ne peut qu’entraver la mise en place des réformes profondes dont a besoin le pays. »
« Alors que le Président de la République s’est engagé à maintes reprises à favoriser le dialogue et à prendre des mesures d’apaisement dans le cadre de ses prérogatives, le cours des affaires semble s’orienter vers un durcissement », estime Soufiane Djilali, ajoutant que « l’opinion publique attend et espère toujours le geste promis d’une libération des détenus pour des raisons politiques. »
« Plus que jamais, une politique médiane, de dialogue et de raison doit être priorisée. Le mode de gouvernance devra passer de la méthode du rapport de force à celle du rapport de raison. C’est l’avenir du pays qui est en question ! », conclut-il.

Ouyahia assiste menotté à l’enterrement de son frère..

L’ancien Premier ministre, Ahmed Ouyahia a pris part cet après-midi à l’enterrement de son frère, Laifa, décédé hier suite un malaise cardiaque.

Ouyahia est arrivé au cimetière de Garidi à Kouba, menotté et escorté par un nombre important des éléments de la gendarmerie nationale et de la sécurité nationale.

Une grande foule de personne et de journaliste a entouré Ouyahia, l’obligeant avec les gendarme a avancer difficilement jusqu’a la tombe de son frère.

Pour rappel, le juge de Tribunal de Sidi Mhamed a autorisé hier Ahmed Ouyahia d’assister à l’enterrement de son frère qui est aussi son avocat.

Air Algérie entame la revalidation de 600 000 billets.

La compagnie aérienne Air Algérie a entamé une opération de revalidation de 600.000 billets, portant sur des vols domestiques et internationaux, ayant été achetés mais non consommés en raison de la suspension du trafic aérien le 18 mars.

Dans une déclaration faite ce lundi à l’APS, le porte parole de la compagnie, Amine Andaloussi, a indiqué que « Air Algérie procède actuellement à la mise à jour de ses données de billetterie ». Depuis le 18 mars dernier, 17.000 vols ont été annulés ce qui équivaut à 600.000 billets domestiques et internationaux », a-t-il expliqué.

Depuis le lancement de cette opération de mise à jour, hier dimanche, les agences d’Air Algérie « connaissent un flux important de clients dont la plupart sont venus revalider leurs billets pour les reporter à une date ultérieure », a-t-il précisé.

Les agences commerciales d’Air Algérie ont été rouvertes dimanche dans cinq (5) wilaya, à savoir Alger, Oran, Constantine, Annaba et Ouargla, après avoir été équipées des moyens de prévention contre la pandémie, selon les normes et les recommandations sanitaires.

Selon le même responsable, les demandes de report portent pour la plupart sur des dates « allant au delà du mois de septembre » prochain.

Le porte parole d’Air Algérie a assuré que la modification des billets achetés avant la reprise effective des vols se fait « gratuitement » dans la même classe, durant toute leur validité et avant la date de voyage prévu.

Les clients de la compagnie peuvent ainsi bénéficier de « modifications sans frais dans la même cabine et pour toute destination dans le même pays », pour des voyages « allant jusqu’au 31 mars 2021 ». D’autres clients, par contre, demandent le remboursement de leurs billets, a-t-il avancé.

M. Andaloussi a expliqué que ces clients peuvent bénéficier d’un « Voucher », c’est à dire d’un billet valable jusqu’au 31 décembre 2021 et qui donne lieu à un remboursable en cas de non-utilisation au delà de cette date.

La suspension du trafic aérien algérien depuis la mi-mars a déjà engendré pour Air Algérie des pertes de 38 milliards de DA sur le chiffre d’affaires des vols passagers, un montant qui atteindrait les 89 milliards de DA d’ici à la fin de l’année.

« On ne peut pas avancer de date pour la reprise du trafic aérien des voyageurs.

Le responsable a tenu à rappeler que la reprise du trafic aérien n’était pas une décision qui dépend d’Air Algérie mais qu’elle était une prérogative du président de la République. Cependant même si on décide de reprendre cette activité, on va le faire à hauteur de 30% de notre programme habituel, et on ne peut pas excéder les 40% d’ici à la fin 2020″, avait déclaré M. Andaloussi à l’APS.

Ainsi, « avec un tel scénario de reprise d’activité, les pertes de la compagnie pourraient atteindre 89 milliards de DA d’ici à la fin de l’année », a-t-il prédit.

Selon les prévisions des experts, le retour au programme des vols de 2019, pour Air Algérie et pour les autres compagnies aériennes dans le monde, ne peut se faire avant l’année 2023 voire 2025.

Depuis la suspension du trafic aérien le 18 mars, exception faite pour les vols cargo et pour les opérations de rapatriement, quelque 17.620 vols d’Air Algérie ont été annulés, que ce soit pour les lignes intérieures ou extérieures.

Justice : Le procès de Mahieddine Tahkout reporté au 1er juillet.

Le tribunal de Sidi M’hamed d’Alger a décidé, le lundi 22 juin 2020, de reporter le procès de Mahieddine Tahkout, poursuivi dans plusieurs affaires, notamment de corruption, au 1 juillet prochain, en raison de l’absence de l’accusé principal et de l’ancien Premier ministre, Ahmed Ouyahia.

Mahieddine Tahkout est poursuivi pour plusieurs chefs d’accusation en lien avec la corruption, dont « obtention de privilèges, d’avantages et de marchés publics en violation de la législation ». Plusieurs responsables et anciens ministres sont également poursuivis dans ces affaires.

Un membre du Comité scientifique exclut le retour au confinement total.

Abdelkrim Touahria, membre du Comité scientifique chargé du suivi et de l’évolution du coronavirus en Algérie, a exclu, le lundi 22 juin 2020, lors de son passage à la radio chaîne 1, la possibilité d’imposer à nouveau le confinement à l’ensemble du pays, indiquant que le nombre élevé de cas était attendu en raison du non-respect des mesures préventives.

M. Touahria a expliqué que le confinement ne sera que partielle et sera appliqué dans des foyers où seules les infections sont enregistrées, soulignant à cet égard que la solution réside dans des études épidémiologiques, selon le même média.

Le même responsable a précisé que le comité a un plan pour la levée du confinement dans tous les secteurs et activités économiques en collaboration avec les responsables des différents secteurs, à condition que plan soit accompagné par le respect des mesures de prévention et de la distanciation sociale.

Par ailleurs, la recrudescence des cas de contamination par le coronavirus enregistrés ces derniers jours dans certaines wilayas inquiète les autorités sanitaires du pays, au point où le porte-parole du Comité scientifique du suivi et de l’évolution de la pandémie Covid-19, le professeur Djamel Fourar, a évoqué vendredi dernier la possibilité de réinstaurer le confinement dans ces wilayas.

Depuis le 18 juin dernier, le nombre de cas confirmé d’infections par le coronavirus a légèrement augmenté en Algérie, passant de 117 cas à 140 enregistrés hier dimanche 21 juin. les autorités sanitaires attribuent ce rebond des cas de contamination au non-respect des mesures de prévention.

Le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid a évoqué, samedi dernier, lors d’une visite de travail dans la wilaya de Boumerdes, l’augmentation des cas de contamination par le Covid-19 en Algérie et dans le reste du monde, en précisant ignorer s’il s’agit d’une deuxième vague du virus.

A ce propos, il convient de souligner que plusieurs pays, notamment en Asie, redoutent une deuxième vague du coronavirus, suite à l’apparition d’un nouveau foyer en Chine, à Pékin, avec un nombre de cas peu élevé, mais cette résurgence de contamination a conduit les autorités sanitaires à prendre des mesures de restrictions, telles que le confinement de quartiers à Pékin et la suspension du trafic aérien.

Exploration pétrolière : Vers le retour de la Sonatrach en Libye.

Après près de dix ans d’arrêt d’activité, la Sonatrach accentue les pourparlers avec la partie libyenne afin de reprendre les explorations en Libye, qui sont suspendues depuis 2011 mais cela si la sécurité et la rentabilité des projets sont garanties.

« Une coordination est en cours avec le ministère libyen de l’Energie afin que la société puisse reprendre ses activités dès que les conditions le permettent», c’est ce qui a déclaré la semaine dernière le ministre de l’énergie Mohamed Arkab devant les membres de la Commission des finances et du budget de l’Assemblée populaire nationale (APN), dans le cadre de l’examen du projet de loi portant règlement budgétaire 2017.

Ainsi, Arkab a fixé deux conditions essentielles pour un éventuel retour qui se résument dans la sécurité pour les employés de la Sonatrach et ses installations, mais aussi que l’activité soit « rentable », notamment en ces moments de baisse des prix du baril.

En effet, la Sonatrach a dû suspendre ses activités en Libye dès la détérioration des conditions sécuritaires en 2011, avec la chute du régime de Kadafi, et la propagation des affrontements armés dans le pays, sachant que la Sonatrach a réalisé juste avant une découverte du pétrole dans le bassin de Ghadames au Sud-Ouest de Tripoli.

Dans les conditions actuelles que traverse la Libye, qui est gouvernée par deux parties qui s’affrontent militairement, les conditions sécuritaires risques d’être difficiles à garantir, mais la Libye compte relancer sa production du pétrole et se lance déjà à la recherche d’investisseurs étrangers pour l’accompagner dans ce processus.

Pr Fourar : « Plus de 16% des cas enregistrés sont liés à des contaminations familiales ».

Face à la recrudescence des cas de contamination par le coronavirus enregistrés ces derniers jours dans certaines wilayas et à une semaine du début de la 2ème phase du dé-confinement, le gouvernement est tiraillé, d’une part, par la décision de réinstaurer le confinement, faisant fi des conséquences économiques et sociales, et d’autre part, par l’impératif de sortir de la crise sanitaire qui touche le pays depuis plus de trois mois.

Dans ce contexte, le directeur général de la prévention au ministère de la Santé et porte-parole du Comité scientifique chargé du suivi et de l’évolution de la pandémie Covid-19 en Algérie, Djamel Fourar, a indiqué, dans un entretien publié le lundi 22 juin 2020, dans les colonnes d’El Watan, que « certaines villes des wilayas de Sétif, Ouargla, Béchar et El Oued connaissent une augmentation du nombre de cas, liée à de nouvelles contaminations familiales, représentant plus de 16% des cas enregistrés.»

Le même responsable a évoqué vendredi dernier la possibilité de réinstaurer le confinement dans certaines wilayas qui ont connu un rebond des cas de contamination par le coronavirus, tout en estimant que la légère hausse du nombre des cas confirmés n’était pas inquiétante pour l’instant.

Avant de trancher la question d’un éventuel retour au confinement dans certaines wilayas, le gouvernement s’en remet aux citoyens dont il attend un respect strict des mesures mises en place pour endiguer la pandémie, sachant que les autorités sanitaires avaient imputé ce rebond des cas de contamination au non-respect des gestes barrière.

Interrogé sur l’intensification des tests de diagnostic par PCR, Djamel Fourar a indiqué : « A ce jour, 26 laboratoires sont en exercice et assurent tous le diagnostic virologique par la PCR. Les quantités actuelles sont suffisantes pour répondre aux besoins des différents centres de diagnostic.»

Covid-19 : Les Etats-Unis offrent 4000 kits de tests à l’Algérie.

Les Etats-Unis ont fait un don de 4000 kits de test du coronavirus, pour le peuple Algérien, via l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA).

Dans une publication de l’ambassade des Etats-Unis en Algérie, il est indiqué : « Nous sommes fiers de donner des kits de test COVID-19 pour 4,000 personnes à l’Algérie via l’Agence internationale de l’énergie atomique.»

Les États-Unis qui mènent une grande campagne de lutte contre le coronavirus, par plusieurs dispositifs pour faire face à la crise sanitaire mondiale, ont réussi à travers leur gouvernement, des particuliers et des entreprises américaines à réaliser des dons qui totalisent 11 milliards de dollars jusqu’à présent, précise encore la représentation diplomatique.

Pour rappel, les Etats-Unis ont déjà fait un don financier de l’équivalent de deux millions d’euros pour l’Algérie afin de faire face à la pandémie du coronavirus dans le pays.
.
.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur https:// www.algérie- éco point com.
.
.

Palestine : Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com

Algérie : Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur www.algerie-eco.com


https://www.algerie-eco.com
flash info,journal,quotidien,information,presse,attentat,daesh,état islamique,isis,tv,radio,article,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccif,islamophobe,cri,ldj,ldjm,gaza,palestine,ouighours,immigration,israel,valls,hollande,terroriste,racisme,nazisme,Rohingyas,tartar,réfugier,migrant,hindoue,hindou,cpi,Centre Palestinien D’Information,sif,secours islamique,mouslimradio,Chams,tunein,life,ajib,katibin,oumma,saphirnews,mizane,jdm,journal du musulman,islam,info,Autorité Palestinienne,hamas,Hébron,Cisjordanie,Haaretz,Aquaboulevard,algérie,maroc,tunisie,maghreb,+972,Agence Media Palestine,Electronic Intifada,Ouïgours,Mintpress,MiddleEastEye,Newsweek,#AmirTheVoice,Association France Palestine Solidarité,AFPS,theshukran,algerie,Autorité Palestinienne

Laisser un commentaire