MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Vendredi 13 Shawwal 1441, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Vendredi 13 Shawwal 1441, sur MouslimRadio.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein sur www.tunein.com, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein pour nous écouter, inch Allah…


Le Centre Palestinien D'Information
http://www.actifpub.com/script/
https://french.palinfo.com/feed/
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss

Assalam aleykoum,

Nous sommes le Vendredi 13 Shaouèl 1441.

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information..
.
.
Les forces d’occupation arrêtent trois ex-détenus et bannissent un jérusalémite.
Les forces d’occupation israéliennes ont arrêté ce jeudi trois ex détenus palestiniens dont un fonctionnaire dans le ministère d’al-Awqafs, et elles ont banni un maqdessite de la mosquée al-Aqsa.

Hamas : Cheikh Ikrima et les fidèles resteront un bouclier protecteur pour la mosquée Al-Aqsa.
Le Mouvement de résistance islamique « Hamas » a confirmé que la décision de l’occupation d’expulser Cheikh Ikrima Sabri de la mosquée Al-Aqsa est une continuation de sa politique de vider la mosquée de personnalités actives et influentes qui ont un rôle central à défendre la sainteté de la mosquée bénie d’al-Aqsa.

Israel prolonge de 4 mois l’expulsion du Sheikh Ekrima Sabri d’al-Aqsa.
La police israélienne a prolongé Jeudi l’expulsion du prédicateur de la mosquée Al-Aqsa, Sheikh Ikrima Sabri, de la mosquée, pour une période supplémentaire de 4 mois, après l’expiration d’un ordre antérieur, pour l’empêcher d’entrer dans le mont du Temple.

L’occupation arrête un palestinien à un poste de contrôle militaire près de Ramallah.
Mercredi soir, les forces d’occupation israéliennes ont arrêté un jeune homme pour avoir prétendument tenté de commettre une attaque à l’arme blanche au poste de contrôle du Hashmonaimim près de la colonie de Modi’in Aylet, au nord-ouest de Ramallah.

L’occupation reporte la mise en Å“uvre de la décision de saisir les allocations des prisonniers.
Jeudi, la » 11e » chaîne hébreu a révélé que l’occupation israélienne avait récemment informé l’Autorité palestinienne du report de l’ordre militaire sur la saisie des salaires des prisonniers.

L’occupation démolit une maison au nord d’Hébron.
Les autorités d’occupation israéliennes ont démoli jeudi une maison dans la ville de Beit Amr, au nord d’Hébron.

L’occupation arrête 21 citoyens et plusieurs raids en Cisjordanie.
Jeudi à l’aube, les forces d’occupation israéliennes ont arrêté 21 citoyens lors de raids dans les gouvernorats occupés de Cisjordanie.

Affrontements pendant que les colons prennent d’assaut la tombe de Youssef à Naplouse.
Jeudi à l’aube, de violents affrontements ont éclaté avec les forces d’occupation qui ont pris d’assaut la ville de Naplouse dans le nord de la Cisjordanie occupée, pour garantir l’entrée de centaines de colons à la tombe de Youssef sous prétexte d’accomplir leurs rites talmudiques.

Les forces d’occupation arrêtent des jérusalémites et agressent d’autres à Bab Hatta.
Les forces d’occupation israéliennes ont agressé ce mercredi soir des palestiniens de la ville d’al-Quds à proximité de Bab Hatta, et ont arrêté le jeune Khatab Chorbati ainsi qu’un citoyen âgé du village d’al-Issaouiya Mahmoud Moussa Darouiche (65 ans).

Répression d’une marche de solidarité avec Cheikh Ekrima Sabri.
Les forces d’occupation israéliennes ont violemment dispersé une marche de solidarité avec le prédicateur de la mosquée al-Aqsa et l’ex Grand Mufti d’al-Quds, Cheikh Ekrima Sabri.

.
.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com.
.
.
Aujourd’hui en Algérie, sur algerie-eco.com, le journal d’information indépendant, voici les titres.
.
.
Météo : Vents forts avec de fréquents soulèvements de sable sur 7 wilayas.

Des vents forts, parfois en rafales avec de fréquents soulèvements de sable, souffleront jusqu’à vendredi matin sur 7 wilayas du pays, indique jeudi un bulletin météorologique spécial (BMS) de l’Office national de météorologie.

Les wilayas concernées sont : Laghouat, Djelfa, M’Sila, Biskra, El-Oued, Ghardaïa et Ouargla, précise le BMS, dont la validité s’étale du jeudi 4 juin au vendredi 9h00. Les vents nord-ouest souffleront à une vitesse de 60/70 km/h avec des rafales atteignant 80 km/h, note la même source.

Coronavirus : 98 nouveaux cas et 8 décès enregistrés en Algérie.

La tendance baissière des contaminations au Coronavirus se précise avec l’enregistrement de 98 nouveaux cas confirmés et le décès de 8 autres durant les dernières 24 heures en Algérie.

De ce fait, le nombre total des cas confirmés à travers les 48 wilayas s’élève à 9831 alors que le nombre des décès a grimpé à 681 morts a indiqué jeudi le porte-parole du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus, Dr Djamel Fourar.

Le nombre des guéris poursuit sa progression pour atteindre 6297 dont 79 durant les dernières 24 heures.

Lutte contre le covid-19 : Des ordres de mérite décernés à titre posthume à des membres du secteur de la santé.

Le Premier ministre Abdelaziz Djerad a décerné jeudi à Alger, au nom du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, des ordres de mérite du rang Achir à titre posthume à l’ex présidente de l’Association Iqra, Aicha Barki, et à trois membres du secteur de la Santé, décédés dans le cadre de la lutte contre la pandémie du Coronavirus (Covid-19).

Les ordres de mérite ont été remis aux membres de la famille de l’ex-présidente de de l’Association Iqra, Aicha Barki, ainsi qu’aux membres des familles du médecin Wafa Boudissa qui exerçait à l’hôpital de Ras El Oued (Bordj Bou Arreridj), aux deux fils du défunt professeur Si Ahmed El Mahdi et à la veuve de l’ambulancier Djamel Talhi qui exerçaient à l’hôpital Frantz-Fanion de Boufarik (Blida).

La cérémonie s’est déroulée dans l’intimité au Palais du peuple, en présence des conseillers à la présidence de la République, Abdelhafid Allahoum et Aissa Belakhdar, et de plusieurs membres du gouvernement.

Sondage : 86% des Algériens sont inquiets de la propagation du coronavirus.

Un sondage publié par le cabinet Deloitte, l’institut de sondage OpinionWay et l‘agence de conseil 35°Nord, et intitulé « Les opinions publiques africaines face à la crise du Covid-19 », indique que 86% des Algériens se disent inquiets de la propagation du coronavirus Covid-19.

8 pays africains ont été interrogés dans ce sondage, réalisé entre le 2 et le 14 mai dernier : en l’occurrence l’Afrique du Sud, Algérie, Côte d’Ivoire, Egypte, Ethiopie, Maroc, Nigeria et RDC, soit un échantillon global de 4017 personnes, 500 en moyenne par pays, représentatif de la population âgée de 18 ans et plus.

L’étude révèle que 60% des Algériens interrogés estiment que la situation économique du pays risque de se dégrader dans les mois qui viennent, alors que 23% pensent qu’elle va s’améliorer.

45% des Algériens interrogés estiment que leur activité professionnelle va se dégrader dans les prochains mois, un chiffre au-dessous de la moyenne africaine qui est de 53%. Toutefois, seuls 13% pensent qu’elle va s’améliorer.

Le sondage révèle aussi que 43% des Algériens interrogés pensent que leur situation financière personnelle va se dégrader dans les mois qui viennent, un chiffre moins élevé que la moyenne africaine qui s’établit à 54%. Cependant, seuls 12% estiment qu’elle va s’améliorer.

Par ailleurs, 81% des Algériens interrogés dans le sondage, sont d’accord avec le couvre-feu pour lutter contre le coronavirus, ce qui correspond à la moyenne africaine. Dans les détails, 68% des Algériens se disent « tout à fait d’accord » pour ce couvre-feu, alors que seuls 8% se disent « pas du tout d’accord » et 13% sont « plutôt d’accord ».

L’étude a également révélé que 59% des Algériens font « tout à fait » confiance au gouvernement pour limiter les effets de l’épidémie du coronavirus, alors que 26% font « plutôt confiance » au gouvernement.

7% des personnes interrogées ne font « pas du tout » confiance au gouvernement face à l’épidémie, tandis que 8% ne font « plutôt pas confiance » au gouvernement.

95% des Algériens interrogés font confiance aux médecins comme source d’information sur la situation sanitaire du pays, alors que 67% font confiance au gouvernement et seuls 18% des personnes interrogées disent avoir confiance dans les réseaux sociaux, un chiffre en deçà de la moyenne africaine qui est de 38%.

Par ailleurs, 48% des Algériens interrogés pensent qu’ils risquent de manquer de lait dans « les semaines qui viennent », tandis que 16% craignent de manquer de blé, et 15% craignent une pénurie de farine.

Enfin, 82% des Algériens craignent une augmentation de la pauvreté en raison du coronavirus, tout juste en deçà de la moyenne africaine qui s’établit à 84%.

Reprise de la délivrance des visas : Le Consul général de France à Alger s’exprime.

Le Consul général de France à Alger, Marc Sédille, s’est exprimé le jeudi 4 juin 2020, sur la la réouverture des frontières extérieures Schengen et la reprise de la délivrance des visas pour la France suspendues en raison de la pandémie du coronavirus.

« La reprise de la délivrance des visas est étroitement liée à la réouverture des frontières internationales (…) », a-t-il dit dans un entretien accordé au site Visas Voyages Algérie.

S’agissant de la réouverture notamment des frontières extérieures Schengen, et donc entre la France et l’Algérie, le Consul de France à Alger a indiqué qu’ »il faut encore attendre » et que « cela viendra plus tard ». « Ce n’est pas seulement une décision des autorités européennes. C’est également une décision des autorités algériennes de rouvrir leurs frontières. Il n’est pas possible à ce stade de donner une date précise. Mais nous travaillons d’ores et déjà à un scénario de reprise progressive du service des visas afin d’être prêt le moment venu », a-t-il expliqué.

Les étudiants seront parmi les prioritaires.

M. Sédille a précisé que « la reprise, lorsqu’elle sera possible, sera progressive ». « Nous devrons prioriser certaines catégories de demandeurs mais rien n’est encore finalisé. Nous y travaillons avec le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et le ministère de l’Intérieur, nos ministères de tutelle en matière de visa, mais également avec nos prestataires de service, VFS Global à Alger, et TLS Contact à Oran et Annaba », a-t-il dit à la question de savoir si une procédure est-elle envisagée avant la réouverture totale des visas pour certains cas prioritaires, comme les malades, les conjoints de Français ou de résidents en France qui souhaitent les rejoindre…

Concernant les étudiants algériens qui ont entamé les procédures pour intégrer l’enseignement supérieur français, le Consul général de France à Alger a indiqué que « nous sommes très attentifs à la situation des étudiants algériens qui souhaitent poursuivre leurs études en France et qui ont suivi le parcours Campus France, y compris pendant la période compliquée de la crise sanitaire ».

Il a précisé que « les équipes de Campus France Algérie se sont adaptées aux circonstances exceptionnelles, elles ont mené les entretiens avec les étudiants par visioconférence, elles ont reçu et validé les dossiers de manière dématérialisée ».

« Comme je viens de le dire, rien n’est encore arrêté s’agissant de la reprise de la délivrance des visas, mais cette catégorie de demandeurs sera de façon certaine l’une de nos priorités à la reprise pour leur permettre d’entamer leur cursus en France dans les meilleures conditions », a-t-il ajouté.

Détenteurs de visas non-utilisés ou expirés durant la pandémie.

Interrogé sur le devenir des détenteurs des visas non-utilisés ou expirés durant la crise sanitaire, M. Sédille a rappelé qu’ »en raison de la crise sanitaire liée au Covid-19, la France a suspendu la délivrance des visas jusqu’à nouvel ordre. Cette décision concerne toutes les demandes de visas (visas Schengen de court séjour, visas long séjour pour la France, visas pour les Outre-Mer) ».

« Les personnes dont le rendez-vous au centre VFS a été annulé et qui avaient déjà acquitté les frais de service n’auront pas à les payer de nouveau. Elles devront payer les frais de dossier. VFS facilitera l’accès au rendez-vous », a-t-il dit.

Pour les personnes dont le dossier leur a été retourné sans qu’une décision soit prise en raison de la fermeture du service des visas, Marc Sédille a précisé qu’elles « bénéficieront de la gratuité des frais de dossier lors de leur prochaine demande sur présentation de la quittance de la demande non traitée. Les frais de service devront être payés à VFS qui facilitera la procédure pour la prise du rendez-vous ».

« Celles dont le visa n’a pas été utilisé bénéficieront d’une procédure simplifiée et de la gratuité des frais de visa. Les frais de service devront être payés à VFS. Le Consulat général communiquera en temps utile sur cette procédure simplifiée », a-t-il ajouté. Enfin, celles ayant utilisé partiellement leur visa « devront s’acquitter de la totalité des frais et présenter un dossier complet », selon le Consul général de France à Alger.

« La suite dépendra de l’évolution de la situation sanitaire en Algérie et dans le monde ».

Rappelant que « la fermeture au public du consulat général de France à Alger le 17 mars est la conséquence de la crise sanitaire et qu’ »il s’agissait évidemment de protéger le public et les agents consulaires contre la pandémie en évitant tout contact susceptible de les mettre en danger ». Marc Sédille a indiqué que la fermeture au public ne signifiait pas que » le consulat général cessait de fonctionner ».

Il a précisé que « l’ensemble du personnel disponible a été mobilisé par la gestion de la crise des retours des Français bloqués en Algérie en raison de la fermeture soudaine des frontières et, par voie de conséquence, de la suspension des liaisons aériennes et maritimes entre l’Algérie et la France ».

« Aujourd’hui, nous sortons progressivement de cette situation d’urgence. Le consulat général peut de nouveau se consacrer à ses activités ordinaires. Mais cela doit se faire avec prudence, avec le souci de protéger les visiteurs et les agents consulaires », a-t-il estimé, relevant que le coronavirus circule encore ». « Il ne faut pas baisser la garde. Les autorités algériennes ont d’ailleurs prolongé les mesures de confinement. C’est pourquoi cette réouverture se fera progressivement », a-t-il souligné.

Rappelant que « le service de l’état civil et le service de la nationalité reçoivent à nouveau du public (…) », M. Sédille a indiqué que « a suite dépendra de l’évolution de la situation sanitaire en Algérie et dans le monde, notamment de la réouverture des frontières internationales ».

« Il n’y a, à ce stade, aucune instruction faisant état d’une modification de la procédure et des conditions de délivrance des visas », a indiqué Marc Sédille en réponse à une question sur un éventuel changement de la procédure et des conditions de délivrance des visas, notamment, par l’obligation de présenter un test Covid négatif…

Transavia : Deux vols de rapatriement entre l’Algérie et Paris-Orly la semaine prochaine.

La compagnie aérienne Air France a effectué hier trois rotations vers Marrakech pour rapatrier des Français bloqués par la pandémie de Covid-19, tandis que sa filiale low cost Transavia en annonce pour la semaine prochaine vers le Maroc et l’Algérie, selon Air Journal.

Transavia France annonce donc pour la semaine prochaine plusieurs rotations vers le Maghreb : deux vols de rapatriement entre l’Algérie et Paris-Orly, au départ de l’aéroport d’Oran-Ahmed Ben Bella le mardi 9 juin et au départ de Constantine-Mohamed Boudiaf le samedi 13 juin. Toujours selon la même source, Ces vols sont en vente sur le site de la low cost, qui dessert les deux villes en temps normal.

Déconfinement : Un plan est soumis au gouvernement.

Un plan de déconfinement est soumis au gouvernement par le comité scientifique chargé du suivi de l’évolution du Coronavirus en Algérie, a affirmé jeudi, Mohamed Bekkat Berkani, membre de ce comité.

Cependant, ce déconfinement s’effectuera d’une manière progressive et sous plusieurs conditions, a expliqué le Dr Berkani lors de son passage à la radio nationale. Selon ses explications, ce plan, a été élaboré, région par région, sur la base du nombre de cas de contamination au virus diagnostiqués, mais également des guérisons constatées sur un certain nombre de jours.

Toutefois, l’invité de la radio a indiqué que si le déconfinement est décidé, la population est tenue toujours de respecter les mesures de protection et de distanciation, afin d’éviter une autre flambée de la pandémie, car « ce n’est pas possible de déconfiner une population qui ne respecte pas ces mesures » a t-il mentionné.

Par ailleurs, ce qui est conseillé par le Dr Berkani est d’aller au-devant d’une pareille situation en développant des moyens de protection en amont, et ainsi, développer des réflexes et des moyens de prévention contre les épidémies et les pandémies et faire face ainsi aux maladies transmissibles, rappelant que le Coronavirus n’est pas la première maladie de ce genre qu’ont connus les algériens.

L’intervenant n’a pas manqué de signaler la faiblesse de l’actuel système de santé publique, appelant a des réformes profondes qui passent par une révolution sanitaire.

Foire internationale d’Alger : L’édition 2020 annulée.

La Société algérienne des foires et exportations (Safex) a annoncé mercredi l’annulation de la Foire internationale d’Alger (FIA), programmée entre le 16 et le 21 juin en cours, en raison de la pandémie de Covid-19.

« Suite à la crise sanitaire sans précédent due à la pandémie de Covid-19, des mesures de lutte et de prévention contre sa propagation ont été décrétées à travers le monde entier.

Ces mesures inévitables ont entrainé entre autres la fermeture des frontières, l’interdiction des déplacements, la suspension des vols et autres types de transports, l’interdiction des rassemblements et par voie de conséquence l’annulation et le report de plusieurs événements à l’échelle nationale et internationale », explique la Safex dans un communiqué publié sur son site web.

« Dans ce contexte sanitaire, la Safex, très consciente de la conjoncture multidimensionnelle, annonce à ses partenaires et exposants que la 53ème édition de la Foire internationale d’Alger est reportée pour 2021 », ajoute la même source.

Ainsi, la prochaine édition de la FIA aura lieu du 14 au 19 juin 2021, précise la société dans son communiqué.

Benbouzid : « Nous poursuivrons le traitement du Covid-19 avec la Chloroquine ».

Le ministre de la santé Abderrahmane Benbouzid a indiqué que l’Algérie a opté pour le fait de poursuivre le traitement du Coronavirus avec de la Chloroquine, et cela au moment où plusieurs pays ont arrêté ces essaies cliniques.

Dans un point de presse animé mercredi soir, Benbouzid a affirmé que cette décision est prise après avoir demandé l’avis de tous les médecins traitants. Ces derniers sont arrivés à un consensus sur la poursuite de traitement avec de la Chloroquine.

S’agissant des effets secondaires liés à ce traitement, Benbouzid a indiqué que le centre de la pharmacovigilance a enregistré, jusqu’à hier, seulement 41 signalements liés à des troubles légers concernant la digestion et des prurits. 9 cas ont également été signalés concernant des trouble cardiaques, qui sont toutefois en constante amélioration.

Jusqu’à ce jour, 18 554 personnes ont bénéficié de ce traitement, dont 8256 cas diagnostiqués avec PCR et 10239 cas par scanner thoracique. Selon Benbouzid, le comité scientifique a demandé à utiliser des corticoïdes et des des anti-coagulants pour accompagner le traitement de la Chloroquine et éviter ses effets secondaires.

Le comité scientifique chargé de suivre l’évolution du virus Covid-19 dans le pays a enregistré des résultats satisfaisants, à l’instar de la baisse des malades qui sont en réanimation au niveau des hôpitaux. Ils qui ne représentent aujourd’hui que 15,94% du total des lits destinés pour les malades infectés par le virus.

La baisse a touché également le nombre des décès, puisque il est passé de 14% à 6,92%. Mais l’élément le plus satisfaisant reste les cas de guérison qui « ont atteint 6218 cas, sachant que le nombre des cas guéris dépasse de loin celui des nouveaux cas enregistrés » a t-il assuré.

A ce propos, il a expliqué que sur 3021 dossiers médicaux, 98,3% ont guéris contre 1,08% de personnes décédées, généralement des personnes âgées de plus de 60 ans.

.
.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur https:// www.algérie- éco point com.
.
.

Palestine : Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.

 

Algérie : Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur www.algerie-eco.com
.

 


https://www.algerie-eco.com
LES TAGS
flash info,journal,quotidien,information,presse,attentat,daesh,état islamique,isis,tv,radio,article,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccif,islamophobe,cri,ldj,ldjm,gaza,palestine,ouighours,immigration,israel,valls,hollande,terroriste,racisme,nazisme,Rohingyas,tartar,réfugier,migrant,hindoue,hindou,cpi,Centre Palestinien D’Information,sif,secours islamique,mouslimradio,Chams,tunein,life,ajib,katibin,oumma,saphirnews,mizane,jdm,journal du musulman,islam,info,Autorité Palestinienne,hamas,Hébron,Cisjordanie,Haaretz,Aquaboulevard,algérie,maroc,tunisie,maghreb,+972,Agence Media Palestine,Electronic Intifada,Ouïgours,Mintpress,MiddleEastEye,Newsweek,#AmirTheVoice,Association France Palestine Solidarité,AFPS,theshukran,algerie

Autorité Palestinienne

Laisser un commentaire