MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info pour le Lundi 2 Shawwal 1441, sur MouslimRadio.

Flash info pour le Lundi 2 Shawwal 1441, sur MouslimRadio.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein sur www.tunein.com, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah…


Le Centre Palestinien D'Information
http://www.actifpub.com/script/
https://french.palinfo.com/feed/
https://www.algerie-eco.com/category/actualite/national/rss

Assalam aleykoum,

Nous sommes le Lundi 2 Shaouèl 1441.

Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information..
.
.
Coronavirus : 1604 contaminations et 94 morts parmi la communauté palestinienne.
Le ministère des affaires étrangères a révélé ce dimanche un nouveau décès par le coronavirus parmi la communauté palestinienne dans la Russie, élevant le nombre total des victimes de cette pandémie à 94 cas.
Le nouveau cas de décès a touché le médecin pédiatre, Jamal Mohammad Khir Allah (64 ans) alors qu’il était au travail.
Le ministère a ajouté que le nombre total des palestiniens de la diaspora contaminée par le covid-19 est désormais 1604 cas et ce après la détection d’une nouvelle contamination qui a touché aussi un médecin palestinien au Brésil et dont l’état de santé a été qualifié de stable.
Le ministère a d’autre part indiqué que 784 palestiniens dans la diaspora se sont rétablis de cette maladie.

La détenue Abou Ghoush souffre de plusieurs problèmes de santé.
L’étudiante palestinienne en journalisme Mays Abou Ghoush, détenue dans les prisons d’occupation israéliennes, souffre de plusieurs problèmes de santé qui ont commencé à apparaître depuis les premiers jours de la torture qu’elle a subie lors des trente jours de son arrestation.
Abou Ghoush parle dans une lettre adressée à sa famille de douleurs atroces au niveau de sa colonne vertébrale, son dos, ses mains et ses jambes ainsi qu’à sa tête. Elle dit qu’elle sent depuis un moment de vives douleurs qui touchent la partie gauche de sa tête.
L’étudiante palestinienne a indiqué qu’elle a utilisé des antalgiques mais en vain, elle a été transportée à l’hôpital de Hayfa où on l’avait informée qu’elle a des problèmes d’os et qu’elle doit effectuer d’autres analyses.
Rappelons que la Croix Rouge a décidé d’enquêter sur les conditions d’arrestation d’Abou Goush et du mauvais traitement et de la torture qu’elle avait subis.
Abou Goush a été arrêté le 29 aout 2019 après avoir pris d’assaut la maison de sa famille, elle a été transportée les menottes dans les mains et les yeux bandés à un camp militaire à proximité du barrage de Qalandya..

Trois palestiniens arrêtés lors du premier jour de l’Aïd.
Les forces d’occupation israéliennes ont arrêté trois palestiniens ce premier jour de Aïd al-Fitr après une campagne d’envahissements en Cisjordanie.
Cheikh Hafdhi Abou Snina a rapporté que les forces israéliennes ont violemment agressé les jeunes Mohammad al-Jaabari et Chady Sader avant de les arrêter.
D’autres sources locales du côté de Bethlehem ont rapporté que le jeune Okba Yahya Moussa (26 ans) a été arrêté sur le passage de Continer, au nord de la ville, et ont confisquer sa voiture.
Du côté de Naplouse, les citoyens du village de Hawara ont contré une attaque menée par des israéliens venant de la colonie de Yitsahar. Le responsable du dossier de la colonisation, Ghassan Daghles, a précisé que les agresseurs ont attaqué le parc de Hawara Country et ont ouvert le feu avant que les citoyens ne les chassent du lieu.
Notons que trois jours auparavant, les mêmes colons ont attaqué les voitures des palestiniens et leurs boutiques commerciales à proximité du carrefour de Yitsahar.

L’occupation a agressé les fidèles aux portes d’al-Aqsa.
Les forces d’occupation israéliennes ont attaqué les citoyens qui tentaient d’atteindre les portes de la mosquée Al-Aqsa, pour effectuer la prière de l’Aïd al-Fitr, dimanche matin.
Un certain nombre de citoyens et de personnes âgées ont été blessés à la suite d’agressions, par les forces d’occupation, avec des fusils et des matraques.
Les fidèles, qui se sont réunis par dizaines, ont pris d’assaut les barrières de fer de l’occupation, se sont affrontés avec les forces d’occupation et ont pu atteindre la place Ghazala, à la porte des tribus pour effectuer la prière de l’Aïd.
Les fidèles ont écouté le sermon de l’Aïd, qui a été entendu de l’intérieur de la mosquée Al-Aqsa, et la prière à l’intérieur a été limitée aux employés et gardiens de la mosquée.
La fermeture de la mosquée Al-Aqsa se poursuit, depuis deux mois, en raison des mesures préventives pour lutter contre le Coronavirus, et elle devrait ouvrir ses portes après l’Aïd, selon ce qu’annonçait le Département des dotations islamiques .

Les habitants de Huwara résistent à une attaque de colons sionistes.
Dimanche, les habitants de Huwara, au sud de la ville de Naplouse, au nord de la Cisjordanie occupée, ont fait face à une attaque de colons extrémistes sionistes..
Ghassan Douglas, un responsable du dossier des colonies dans le nord de la Cisjordanie, a déclaré que les colons de « Yitzhar » avaient tenté d’attaquer le parc de « Hawara, et qu’ils avaient ouvert le feu, mais les habitants ont riposté à leur attaque .
Il est à noter que les colons avaient attaqué les véhicules, il y a trois jours, et ciblé les magasins près de la jonction « Yitzhar » à Hawara.

Khalil al-Hayya: Notre peuple est occupé à libérer et toute atteinte à Al-Aqsa provoquera un volcan.
Un membre du bureau politique du mouvement Hamas, Khalil al-Hayyah, a mis en garde l’occupation israélienne contre tout préjudice à la mosquée Al-Aqsa, aux lieux saints et à la terre, avertissant d’une révolution et d’un volcan sans précédent si l’ennemi occupant tentait de mettre en oeuvre ses ambitions dangereuses.
Khalil al-Hayya a déclaré dans le sermon de l’Aïd Al-Fitr à la mosquée Imam Al-Shafi’i, dans la ville de Gaza, dimanche matin, si l’occupation veut exploiter la préoccupation mondiale du Coronavirus, ou si certains régimes arabes approuvent les Américains et les forces de l’injustice, alors notre peuple est occupé à libérer ses terres.
Il a souligné que le peuple palestinien aspirait, partout, à se débarrasser de l’occupation et que le prétendu « accord du siècle » et les tentatives d’annexion de la terre ne pouvaient pas décourager notre peuple de son insistance et son attachement à la question de Jérusalem, des prisonniers et de la Palestine.
Le dirigeant au Hamas a renouvelé le refus décisif des Palestiniens au prétendu accord du siècle et aux projets israélo-américains visant les droits légitimes du peuple palestinien, en particulier concernant les tentatives d’établir des relations de normalisation avec l’ennemi occupant israélien, confirmant que ce dernier exploite la situation actuelle à la lumière de l’épédimie de Covide-19 pour intensifier ses projets sionistes de colonisation, de judaisation, et d’annexion..

Les Palestiniens effectuent les prières de l’Aïd dans la plupart des mosquées de Gaza et de Cisjordanie.
Les citoyens ont célébré l’Aïd al-Fitr dans un grand nombre de mosquées de la bande de Gaza et de la Cisjordanie occupée.
À Gaza, des mosquées ont été ouvertes sur ordre du ministère des Dotations religieuses, dans lequel il a décidé de faire des prières de l’Aïd, tout en prenant toutes les mesures préventives, tandis que les citoyens ont ouvert des mosquées en Cisjordanie malgré la décision du gouvernement de les fermer.
Un certain nombre de villes et villages de la Cisjordanie occupée ont été témoins de l’afflux de fidèles dans les mosquées, ouvrant leurs serrures et exécutant des prières à l’intérieur ou sur ses places publiques.
Un certain nombre d’adorateurs ont prié sur la place de la mosquée Ibrahimi dans la vieille ville d’Hébron, au milieu d’une alerte aux forces d’occupation israéliennes.
Depuis Hébron, des rassemblements populaires ont eu lieu, à l’aube, dans un certain nombre de régions de Cisjordanie, où les citoyens ont exigé l’ouverture de mosquées pour accomplir les prières de l’Aïd.
Les fidèles ont également exécuté la prière de l’Aïd dans un certain nombre de mosquées de Tulkarem, Jénine, Naplouse et Bethléem.
.
.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com.
.
.
Aujourd’hui en Algérie, sur algerie-eco.com, le journal d’information indépendant, voici les titres.
.
.

CHU d’Oran : quatre femmes enceintes guéries du Covid-19.

Plusieurs cas guérisons du covid-19 ont été enregistrés à travers plusieurs wilayas du pays, rapporte ce samedi l’agence officielle APS.

En effet, Selon la cheffe du service, Pr Nadjet Mouffok, citée par la même source, quatre (04) femmes enceintes sont guéries du Covid-19 après avoir suivi le traitement à base de la chloroquine au niveau du service des maladies infectieuses du CHU d’Oran, dont l’une d’elles a donné naissance à un enfant en « excellente santé ».

Pr Mouffok a précisé que trois femmes enceintes ont été traitées depuis le début de l’épidémie suivant le protocole thérapeutique à base de chloroquine pendant 10 jours. Elles sont sorties après avoir été testées négatives à la fin du traitement. Elle a ajouté que la quatrième a été admise alors qu’elle était en fin de grossesse, et a donné naissance à un enfant en plein forme.

S’agissant du traitement à la chloroquine, le Pr Mouffok a révélé que 28 personnes ont guéri du coronavirus les 5 derniers jours, avec des tests négatifs, se félicitant du nombre important de guérisons au niveau du CHU d’Oran, qui a dépassé les 180. Elle a également révélé qu’un nombre très réduit de complications sont signalés dans son service.

Concernant les gestes à adopter pour lutter contre la propagation du virus, le Pr Mouffok a estimé que la discipline individuelle et la responsabilité personnelle, en respectant la distanciation sociale, le port de masques et le lavage des mains, sont suffisantes pour endiguer la pandémie. « Nous avons eu l’occasion de constater que les contaminations se font surtout au sein d’une famille et de son entourage proche », a-t-elle expliqué, précisant que les enquêtes épidémiologiques ont révélé des contaminations allant jusqu’à une trentaine de personnes ayant des liens de parenté.

Pour la spécialiste, il n’est pas suffisant de se confiner, le respect de la distance au sein de la famille (avec les grands parents, les beaux parents, les cousins, etc.) étant aussi important, et le non respect de ces mesures est une source de contamination.
59 cas de guérison depuis le début de l’épidémie à Khenchela

A Khenchela, la direction locale de la santé et de la population (DSP), citée par l’APS, a fait savoir qu’un total de 59 cas de guérison du Covid-19 a été enregistré dans la wilaya de Khenchela depuis le début de l’épidémie le 11 avril dernier à ce jour.

Onze (11) nouveaux guéris du Covid-19 ont quitté les hôpitaux de Ali Boussehaba du chef lieu de wilaya, Hihi Abdelmajid de Kais et le nouvel hôpital de Chechar durant les dernières 48 h, a précisé la DSP de Khenchela dans un communiqué.

La DSP a indiqué que ces personnes guéries qui ont toutes été soumises au protocole thérapeutique à base d’hydroxychloroquine, ont pu regagner leurs domiciles et appliquent toutes les mesures de prévention nécessaires après que des analyses ont démontré leur rémission complète.

54 patients guéris du Coronavirus à Boumerdes.

A Boumerdes, le nombre des patients guéris du nouveau coronavirus avait atteint jusqu’à jeudi passé 54 cas sur l’ensemble du territoire de la wilaya, a indiqué le wali Yahia Yahiatene, cité par la même source.

Dans une déclaration faite à l’APS jeudi dernier à l’occasion d’une cérémonie organisée par l’association Kafil El Yatim à la faveur du personnel soignant, des pharmaciens et des employés du secteur impliqués dans le traitement des cas confirmés dans la wilaya. M. Yahiatene a précisé que les cas jusque-là guéris ont été pris en charge au sein des établissements hospitaliers de la wilaya équipés à cet effet.

Selon lui, quelque 118 cas confirmés ont été enregistrés depuis le début de la crise sanitaire, contre 10 décès.

Outre « la durée de cette pandémie qui est très normale », le responsable exécutif de la wilaya explique la hausse des cas confirmés à Boumerdès notamment ces derniers jours par « le non-respect par certains citoyens des mesures de prévention, la désinvolture de certains face au degré de la gravité de la pandémie et d’autres comportements qui relèvent de l’indifférence ».

Une fois équipé par des bienfaisants dans un élan de solidarité inégalé, le laboratoire de dépistage du coronavirus mis en service récemment à l’EPH de Thenia a réalisé jusqu’à présent, selon le wali, un total de 174 tests avec une capacité de 60 tests/jour.

Aïd El Fitr : Le message du président Tebboune (Texte intégral).

Le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a adressé samedi soir un message à la Nation à l’occasion de l’Aid El Fitr dans lequel il a félicité le peuple algérien en cette heureuse circonstance et réaffirmé que la préservation de la santé du citoyen demeurait une « préoccupation majeure quel qu’en soit le coût pour le Trésor public ».

Voici la traduction APS du texte intégral du message :

« Au nom d’Allah, Clément et Miséricordieux.

Que le salut soit sur notre prophète et guide Mohamed, mille prières et Paix sur lui.

Chères citoyennes,

Chers citoyens,

Louanges à Allah de nous avoir comblé de la grâce de terminer le mois du jeûne et de nous l’avoir couronné par une journée bénie où nous aurions aimé pouvoir échanger les vœux et les visites, n’était-ce la situation de pandémie inédite que vivent notre pays et le monde entier.

Néanmoins, ceci ne peut nous empêcher de perpétuer la tradition de notre prophète, Prière et Salut d’Allah sur Lui, d’accueillir dans la joie cette journée. Aussi, dois-je adresser les félicitations de l’Aïd El Fitr tant à mes concitoyens à l’intérieur du pays qu’à ceux établis à l’étranger.

La joie de cette journée bénie ne nous fait certes pas oublier les souffrances de nos sœurs et frères malades et les handicapés auxquels nous souhaitons prompt rétablissement, ni ceux qui nous ont quitté en plein Ramadhan, pour qui nous prions Allah de les entourer de sa Miséricorde et d’accorder à leurs proches patience et endurance.

Chères citoyennes,

Chers citoyens,

La préservation de la santé du citoyen demeure notre préoccupation majeure, jusqu’à ce qu’Allah lève cette épreuve, et quel qu’en soit le coût pour le Trésor public, rien ne pèsera face à la santé et le bien-être du citoyen.

Je suis parfaitement conscient que le confinement à domicile est contraignant pour beaucoup et je comprends votre inquiétude pour l’avenir de vos enfants et de vos emplois. C’est incontestablement une situation difficile, mais elle est, par l’aide et la grâce d’Allah, provisoire et passagère.

En effet, il n’a pas été facile de passer le Ramadhan comme nous l’avons vécu cette année, sans rencontres entre familles et amis et sans prières des Tarawih dans les mosquées. De même qu’il n’est pas facile d’accomplir la prière de l’Aïd chez soi au lieu de la mosquée, mais c’est là, un cas de force majeure pour le bien de la patrie et du citoyen, et ce, afin d’empêcher davantage de peines et de drames aux familles.

Pour venir à bout de l’épidémie et en finir rapidement avec la situation actuelle, nous devons être durs avec nous-mêmes. C’est pourquoi je réitère mon appel, notamment en direction des jeunes, à faire preuve de patience face à l’effort qui reste à fournir et à interagir positivement avec les mesures préventives exceptionnelles durant les deux jours de l’Aïd.

Il est aujourd’hui bien établi que plus nous nous soumettons aux mesures préventives, tant chez soi que dans les administrations et la rue, plus rapidement nous en finirons avec cette épreuve afin de renouer avec notre quotidien, et partant, avec la vie économique.

Une vie économique qui reprendra, assurément, avec dynamisme pour l’édification d’une économie nouvelle, grâce aux bras et cerveaux de nos jeunes. Une économie diversifiée et affranchie de la dépendance aux hydrocarbures, garantissant à tous la prospérité dans le cadre d’un Etat démocratique, fort et juste.

L’insouciance et la négligence empêcheront, indéniablement, la concrétisation de cet objectif et feront subir à notre pays davantage de pertes, alors faites montre de patience, de discipline et de sens de responsabilité car les efforts seuls de l’Etat, quels que soient ses moyens matériels et humains, resteront insuffisants tant que le citoyen ne joue pas son rôle pour l’éradication de cette pandémie.

Le peuple algérien a prouvé, à maintes reprises, qu’il est un peuple de défi dans les grands moments décisifs, et comme il a déjà triomphé à chaque rendez-vous avec l’Histoire, il triomphera aujourd’hui, grâce à Allah.

Il n’y a nul choix pour les peuples vivants, que celui de la victoire.

Aïd Moubarek à tous,

Qu’Allah vous comble, chaque année, de bien être dans une Algérie sereine et prospère,
Qu’Il comble la Oumma islamique entière de félicité et de stabilité,
Vive l’Algérie, libre, souveraine et altière,

Gloire et éternité à nos valeureux Chouhada ».

Covid-19 : Deux projets de recherche déposés par l’ENSB.

Deux projets de recherche sur le nouveau coronavirus (Covid-19) ont été déposés par des chercheurs et ingénieurs de l’Ecole nationale supérieure de biotechnologie (ENSB), a rapporté samedi le site de la radio nationale, citant e directeur de l’Ecole, Pr Douadi Khelifi.

Le premier projet de recherche portant sur la thématique de la biothérapie du Covid-19 a été déposé auprès de l’Agence thématique de la recherche en santé (ATRSS), a souligné le professeur Khelifi, précisant que la recherche effectuée par des chercheurs et étudiants de l’ENSB propose des biothérapies pour améliorer la prise en charge des cas du Covid-19.

Le même responsable a fait savoir que la seconde recherche s’inscrivant dans le cadre de l’appel à projet lancé le 10 avril 2020 par l’Agence universitaire de la francophonie (AUF) a pour thème la conception d’un test rapide basé sur la technologie aptamer pour le dépistage du Covid-19.

L’ENSB ambitionne à travers ces contributions d’appuyer les efforts de lutte contre la propagation de cette épidémie menaçant le monde entier, a-t-il dit, en saluant l’engagement dont ont fait preuve les chercheurs, ingénieurs et étudiants de l’Ecole en cette conjoncture difficile.

Selon le Pr Khelifi, les deux projets de recherches déposés n’attendent que le financement pour être concrétiser sur le terrain.

Rappelant l’initiative prise par des étudiants du club scientifique de l’ENSB de produire du gel hydro-alcoolique, comme contribution dans les efforts déployés dans la lutte contre le coronavirus. Il a fait savoir qu’un laboratoire de dépistage du nouveau coronavirus (Covid-19) sera opérationnel « juste après l’Aïd » à l’ENSB.

COVID-19 : 157 bus mobilisés pour le transport quotidien des personnels de la santé.

L’Entreprise de transport urbain et suburbain d’Alger (ETUSA) a mobilisé, depuis le début du confinement, 1000 employés et 157 bus mis à la disposition des personnels de la santé de 35 établissements hospitaliers à travers la wilaya d’Alger.

Dans une déclaration à l’APS, le chargé de l’information de l’ETUSA, Hassane Abbès a fait savoir que 157 bus, gérés par 1000 employés entre chauffeurs et contrôleurs, ont été mis à la disposition des personnels de 35 établissements hospitaliers, ainsi que de ceux de l’institut Pasteur-Algérie (IPA) et de l’Institut national de Santé publique (INSP).

Pour les établissements hospitaliers de Mustapha Pacha, Bachir Mentouri de Kouba et El Hadi Flici d’EL Kettar, l’ETUSA leur a consacré 9 bus disponibles 24H/24.

A cet effet, les personnels de la santé publique se sont dits satisfaits de la mise à disposition, par les autorités publiques, de bus de l’ETUSA durant la période du confinement, en raison de la propagation de la pandémie de COVID-19, regrettant, en revanche, quelques lacunes à ce sujet.

L’administrateur à l’Etablissement hospitalo-universitaire (EHU) Mustapha Pacha, Abdelmalek Aoun, a indiqué, pour sa part, que la mise à disposition du transport au profit des personnels de la santé avait contribué à assurer la continuité du service, en dépit « de certaines lacunes enregistrées liées notamment à l’organisation de l’emploi du temps des travailleurs des établissements hospitaliers d’Alger, des lacunes prises en charge rapidement par l’Etusa, dès le début du confinement et l’arrêt des activités des transports publics.

Mme Malika du corps paramédical exerçant au service de neurochirurgie dans le même EHU a précisé, de son côté, qu’elle recourait, de temps en temps, à ce moyen de transport, mais qu’elle avait opté, à la fin, pour le covoiturage avec ses collègues résidant près de son domicile, car les bus de l’Etusa s’arrêtent loin de sa demeure, sise à El Mohammadia (est d’Alger).

Samira, agent paramédical au niveau du service de néphrologie du même hôpital résidant à El-Harrach qui rencontre également le même problème, a souligné qu’elle empruntait le bus Etusa uniquement le soir et préférait prendre, en revanche, un « taxi clandestin » ou le covoiturage avec ses collègues le matin, étant donné que les bus « passent loin de sa cité ».

A cet égard, le chef de service des ressources humaines à la direction de la santé et de la population de la wilaya d’Alger, Mohamed Moussaoui, a affirmé que la prise en charge par l’Etusa du transport des personnels de la santé «a contribué à assurer la continuité du service public de la santé durant la propagation de la pandémie du coronavirus».

Le même responsable a précisé à l’APS qu’après la promulgation du décret relatif au transport des personnels des activités vitales durant la période de propagation de cette pandémie, le wali d’Alger, Youcef Cherfa a mis à la disposition de ces travailleurs les bus Etusa, ce qui a contribué à assurer la continuité du service public notamment dans le secteur de la santé.

L’entreprise a pris en charge le transport des personnels des EHU à travers le territoire d’Alger ainsi que ceux relevant de l’IPA et de l’INSP, ce qui leur a permis de rejoindre leurs postes de travail sans problème, durant la période du confinement, a-t-il ajouté.

Dans le cadre de la solidarité intersectorielle, le ministère de l’habitat a mobilisé 3 mini-bus pour le transport des travailleurs des EHU du même territoire, résidant à Aïn Taya, Rouïba et Zéralda, a souligné M. Moussaoui.

Depuis le début de la propagation du nouveau coronavirus, l’Etusa prend en charge le transport quotidien de plus de 10.000 travailleurs des différents secteurs vitaux.

Coronavirus en Algérie: 193 nouveaux cas, et 8 décès en 24h.

Le nombre des nouveaux cas confirmés au Coronavirus en Algérie a atteint 193 personnes, et 8 décès durant les dernières 24 heures.

Dans son point de presse de ce dimanche, le porte-parole du comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus, le Pr Djamel Fourar, a souligné le nombre total des cas confirmés a atteinte dans les 48 wilayas, 8306 cas, alors que celui des décès a grimpé à 600 morts.

Pour les guérisons, le Pr Fourar a indiqué que leurs nombre a atteint les 4578 patients, dont 152 durant les dernières 24h.

Air France opère plusieurs vols quotidiens entre Alger et Paris.

La compagnie aérienne française Air France va effectuer, à partir du 24 mai au 14 juin prochain, plusieurs vols quotidien de rapatriement entre Alger et Paris, a annoncé ce dimanche le Consulat général de France à Alger.

Ces vols de retour sont mis en vente sur le site d’Air France et « un tarif unique spécial est appliqué », a ajouté la même source.
Le Consulat précise que les conditions suivantes sont appliquées : « ces vols sont réservés aux personnes résidant en France (ressortissants français ou de l’Union européenne, étrangers en possession d’un titre de séjour) ; ces vols peuvent être réservés à partir du 24 mai sur le site Internet d’Air France ; ces vols peuvent être réservés uniquement au départ d’Alger, avec pour destination Roissy-Charles de Gaulle ».

.
.
Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur https:// www.algérie- éco point com.
.
.

Palestine : Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.

 

Algérie : Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur www.algerie-eco.com
.

 


https://www.algerie-eco.com
LES TAGS
flash info,journal,quotidien,information,presse,attentat,daesh,état islamique,isis,tv,radio,article,islam,news,musulman,coran,sourate,croyance,islamophobie,ccif,islamophobe,cri,ldj,ldjm,gaza,palestine,ouighours,immigration,israel,valls,hollande,terroriste,racisme,nazisme,Rohingyas,tartar,réfugier,migrant,hindoue,hindou,cpi,Centre Palestinien D’Information,sif,secours islamique,mouslimradio,Chams,tunein,life,ajib,katibin,oumma,saphirnews,mizane,jdm,journal du musulman,islam,info,Autorité Palestinienne,hamas,Hébron,Cisjordanie,Haaretz,Aquaboulevard,algérie,maroc,tunisie,maghreb,+972,Agence Media Palestine,Electronic Intifada,Ouïgours,Mintpress,MiddleEastEye,Newsweek,#AmirTheVoice,Association France Palestine Solidarité,AFPS,theshukran,algerie

Autorité Palestinienne

Laisser un commentaire