MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 2 Shawwal 1436.

Flash info du 2 Shawwal 1436.
Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur :
http://www.islamatouswebradio.info.
**********************************************

Une réfugiée palestinienne fond en larmes face aux propos d’Angela Merkel.
A l’occasion d’un débat public ayant pour thème « Bien vivre en Allemagne », Angela Merkel est parvenue à faire pleurer une jeune étudiante palestinienne. Un bien mauvais coup de communication pour la chancelière allemande.
« Je voudrais étudier, c’est vraiment un souhait, un objectif que je veux atteindre »
L’adolescente s’est adressée à la chancelière lors de ce dialogue et lui a annoncé qu’elle est contrainte avec sa famille de retourner au Liban, malgré son désir de rester étudier en Allemagne. Peu émue, la politicienne lui fait comprendre que « dans les camps de réfugiés palestiniens au Liban, ils sont des milliers et des milliers » et de ce fait certains devront repartir.
vidéo a voir sur islamatouswebradio.info.

***************************************

Barack Obama veut faire de l’Aïd el-Fitr un jour férié pour les écoliers américains.
Après avoir souhaité un un « Joyeux Aïd » aux musulmans, l’actuel président des États-Unis Barack Obama a fait savoir dans un communiqué qu’il aimerait faire de l’Aïd el-Fitr un jour férié pour les écoliers américains.
« Un jour férié est un moyen de rappeler à tous les Américains qu’il est important de respecter toutes les croyances et religions », a affirmé Barack Obama louant l’initiative de la ville de New York d’ajouter deux fêtes musulmanes aux jours de congés dans ses écoles.
Les élèves musulmans new-yorkais pourront bénéficier de jours de congés pour les principales fêtes musulmanes à partir de la rentrée prochaine. Les fêtes de l’Aïd el-Fitr et l’Aïd el-Kébir (ou Aïd al-Adha) seront fériées.
Cette décision est « une reconnaissance de la diversité et du caractère inclusif qui ajoutent à la richesse de notre nation » a souligné le président américain.
************************************************

Après les attentats de Janvier 2015, on ressence une hausse de 281 % des actes islamophobes.
Les actes islamophobes ont explosé au premier semestre de l’année 2015. Selon l’Observatoire national contre l’islamophobie rattaché au Conseil français du culte musulman (CFCM), les actions et les menaces antimusulmans ont augmente de 281 % entre le premier semestre de l’année 2014 et celui de l’année 2015, au début de laquelle les attentats de Paris ont été perpétrés.
Dans le détail, 189 % d’augmentation concerne des actions et 335 % d’augmentation les menaces, selon le bilan communiqué ce vendredi 17 juillet, jour de l’Aïd al-Fitr.
Sur les 274 actes recensés (78 actions et 196 menaces), 178 ont été commis en janvier, un chiffre qui dépasse largement les actes commis durant toute l’année 2014, à savoir 133, rappelle l’instance. En 2014, 72 actes et menaces ont été commis.
« Cette implosion des actes antimusulmans ne peut s’expliquer qu’en raison des actes de terrorisme du mois de janvier 2015 en France et tout récemment lors des événements qu’a connu la Tunisie », explique Abdallah Zekri, président de l’Observatoire. « En tout état de cause, cela ne peut, en aucun cas, justifier ce sommet de haine ou de vengeance à l’égard des Français de confession musulmane qui ne sont ni responsables ni coupables des actes terroristes qui ont endeuillé le pays par des « criminels » qui se revendiquent de l’islam pour commettre de tels crimes », explique-t-il.
L’Observatoire national déclare également « saisi en permanence depuis l’année 2014 » par des citoyens victimes de discrimination d’origine institutionnelle dans l’enseignement, la police, les collectivités locales ou les transports publics.
« Tout cela se passe sans aucune réaction de la part de la classe politique, qui, au lieu de dénoncer une telle dérive, essaie de lui trouver des raisons et parfois alimente même ce climat d’islamophobie par des discours de stigmatisation, tels que « islamo-fascisme », « 5e colonne », « 3e guerre mondiale », « guerre de civilisation », « fichage des enfants musulmans », « repas de substitution », « nouvelle loi sur le foulard à l’université » », déplore M. Zekri, actuel secrétaire général du CFCM, qui appelle à une mobilisation des pouvoirs publics contre ce fléau de l’islamophobie, « un intégrisme qui en nourrit un autre ».
*******************************

SONDAGE : Quels sont les pays les plus racistes du monde ?
Deux chercheurs suédois ont mené une enquête inédite pour mesurer le degré de racisme des différents pays du monde. Et les résultats ne sont pas ceux que l’on croit. La France, pays des Droits de l’Homme, ne fait pas franchement honneur à son image.
Les deux économistes suédois ne s’attendaient certainement pas à de tels résultats lorsqu’ils ont lancé cette enquête inédite. L’Inde, la Jordanie, le Bangladesh et Hong Kong seraient les pays les plus racistes du monde. Autre surprise : les Etats-Unis, le Canada, et l’Australie rentreraient quant à eux dans le top trois des plus tolérants. L’enquête, révélée par le Washington Post, montre aussi la place médiocre de la France dans ce classement, dont la réputation de pays des Droits de l’Homme en prend un coup.
A l’origine, les deux chercheurs, Niclas Berggren et Therese Nilsson, voulaient à savoir si la liberté économique d’un pays avait influencé son niveau de tolérance. Mais comment mesurer le degré de racisme d’un pays ? Les économistes se sont tournés vers l’Institut d’études World Values Survey (Enquête sur les valeurs mondiales), qui mesure les opinions mondiales depuis des décennies. Parmi les dizaines de questions qu’il pose, l’une d’entre elles leur a semblé être un assez bon indicateur de tolérance. Le sondage demandait à plus de 80 pays quels types de personnes ils ne voudraient pas avoir comme voisin. Et parmi les réponses : « les gens d’une autre race* ».
La France, pays le plus raciste d’Europe.
Dans la carte réalisée par le journaliste du Washington Post à partir des résultats, les habitants des pays en bleu ont peu ou très peu choisi cette réponse, à l’inverse des pays en rouge. Les résultats sont édifiants. Les plus tolérants seraient donc les pays du Commonwealth (Angleterre, Australie, Canada) et l’Amérique latine. A l’opposé, on trouve l’Inde, la Jordanie, le Bangladesh, Hong Kong : dans ces pays, plus de 40% des répondants ont affirmé ne pas vouloir un voisin d' »une autre race », allant jusqu’à 71% au Bangladesh, un des pays les plus pauvres du monde (voir plus de résultats sur le site du Daily Mail).
L’Europe est un cas à part. « On pourrait s’attendre à voir les pays riches et éduqués d’Europe occidentale plus tolérants que leurs voisins de l’Est, à tort », remarque le Washington Post. « En effet, explique le journaliste, l’immigration et l’identité nationale sont de grandes et délicates question dans cette partie de l’Europe. » Notamment en France, qui remporte le triste record du pays le plus raciste du continent : 22,7% des sondés ont répondu ne pas vouloir d’un voisin de « race différente ».
Une mise en garde toutefois. Il est en effet fort probable que certaines personnes ont menti sur les réponses. Selon les pays, les habitants n’ont pas tous le même degré d’honnêteté sur les affaires raciales. « La volonté d’affirmer une telle préférence à haute voix n’est en effet pas la même », selon que l’on est Indien ou Suédois, note ainsi le journaliste américain. Disons donc pour ne pas nous tromper que les pays en rouge sont les plus susceptibles d’exprimer des attitudes racistes et les gens dans les pays bleus le sont moins. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les Français ont une parole plus « libérée »…
*Le mot « race » vient de disparaître de la législation française, mais il reste en vigueur, et couramment utilisé, dans les pays anglophones.

Laisser un commentaire