MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 6 Shawwal 1438.

Flash info du 6 Shawwal 1438.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************


La naissance d’un enfant : raser les cheveux et faire la circoncision.

Dans le cadre de notre série de rappels concernant la naissance d’un enfant, nous avons précédemment souligné l’importance de faire l’annonce de la naissance de l’enfant ainsi que le choix du prénom et la pratique de la ‘aqiqa. Nous savons que la naissance d’un enfant est un événement entouré de pratiques prophétiques et de rituels religieux comme le tahnik que nous avons déjà expliqué. Aujourd’hui, nous nous intéressons au rasage des cheveux du nouveau-né ainsi qu’à la circoncision lorsqu’il s’agit d’un garçon.

Raser les cheveux et donner l’équivalent du poids en or.

Parmi les pratiques qui se font au septième jour après la naissance de l’enfant, il y a le fait de lui raser les cheveux, de peser ses cheveux et de donner en aumône l’équivalent de leur poids en or.

Les savants recommandent vivement cette pratique puisqu’il s’agit d’une Sunna, rapportée dans le hadith concernant la ‘aqiqa où le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit qu’il faut : « lui raser les cheveux et lui donner un nom ». Cela constitue donc une pratique prophétique.

En effet, saviez-vous chers frères et soeurs que la fille du Prophète (qu’Allah l’agrée) a fait cela avec ses enfants (qu’Allah les agrée) ? Cela est précisé par l’imam Malik (qu’Allah lui fasse miséricorde) qui rapporte d’après Ja’far ibn Mohamed que Fatima (qu’Allah l’agrée) a pesé les cheveux d’Al Hassan, d’Al Hussayn, de Zaynab et d’Oum Kalthoum et a donné en aumône l’équivalent de leur poids en argent.

Cette pratique de raser les cheveux du nouveau-né et de donner en aumône l’équivalent de leur poids nous a donc été rapportée par le Prophète (‘alayhi salat wa salam). Précisons chers frères et soeurs, qu’il existe une divergence entre les savants quant au fait de raser le crâne de la fille. En effet, Cheikh al Outhaymine (qu’Allah lui fasse miséricorde) soutient que le rasage de la tête du bébé n’est Sunna que lorsqu’il s’agit d’un garçon et non d’une fille. C’est également l’avis de Cheikh Ibn Baz (qu’Allah lui fasse miséricorde). Cheikh Ferkous quant à lui, souligne qu’il faut le faire autant pour la fille que pour le garçon puisque le mot « nouveau-né » désigne autant l’un que l’autre. Et Allah est plus Savant.

Malgré la divergence existant sur le fait de raser les cheveux de la fille, il n’existe aucun doute sur la Sunna de raser la tête du garçon au septième jour. C’est en ce sens que Mohamed ibn ‘Ali ibn al Hussayn rapporte d’après son père que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a fêté la naissance de son petits fils al Hassan en sacrifiant un mouton puis il dit : « Ô Fatima ! Rase-lui la tête et donne en aumône l’équivalent du poids de ses cheveux en argent ». Fatima pesa ses cheveux et trouva qu’ils pesaient environ un dirham. Il faut donc donner en aumône l’équivalent du poids des cheveux du nouveau-né.

Faire la circoncision du nouveau-né.

La circoncision est une pratique remontant avant l’époque du Prophète Mohamed (‘alayhi salat wa salam). En effet, cet acte a été ordonné par Allah à son Prophète et Ami Ibrahim (‘alayhi salam). Il fut ainsi le premier homme à pratiquer la circoncision. Précisons qu’il l’a faite alors qu’il était âgé de quatre vingt ans comme le souligne un hadith.

La circoncision du nouveau-né a été quant à elle instaurée par le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam). En effet, Abu Hurayra (qu’Allah l’agrée) a rapporté que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Al fitra (la saine nature) comporte cinq qualités : al khitan (la circoncision), al istihdad (le fait de raser les poils du pubis), le fait de couper les moustaches, le fait de couper les ongles et le fait de raser les poils des aisselles » (Al Boukhari et Muslim). La circoncision fait donc partie de la fitra de l’homme.

Certains savants soutiennent qu’il faut accomplir la circoncision au septième jour, comme c’est le cas pour la ‘aqiqa et le rasage de crâne. Cela dit, beaucoup soulignent qu’il n’y a pas obligation de faire cela le septième jour, l’essentiel étant de ne pas faire la circoncision à un âge trop avancé. Cela est dû au fait que plus la circoncision se fait tardivement, plus la guérison sera lente. Le fait de circoncire le nouveau-né permet donc d’accéder à un rétablissement plus prompt, à une cicatrisation plus rapide et à une douleur bien moins intense.

Rappelons chers frères et soeurs que la circoncision est une pratique religieuse, qui doit se faire dans les règles islamiques et scientifiques. Il convient donc de faire appel à une personne formée à ce genre d’interventions. Quant au jour de la circoncision, ibn al Qayyim al Jawziyya (qu’Allah lui fasse miséricorde) explique que certains savants déconseillent de faire la circoncision le septième jour afin de se différencier de la pratique des juifs. Et Allah est plus Savant.

Qu’Allah préserve nos enfants et fasse d’eux de bons musulmans. Qu’Il nous rassemble au Paradis avec eux ainsi que nos parents.

AJIB.FR
***


Mustafa Salameh, premier musulman à avoir skié jusqu’au Pôle Sud.

Mustafa Salameh est un aventurier écossais aux origines Jordaniennes mais surtout musulman. Après de nombreux exploits à son actif, il est aujourd’hui le premier musulman à avoir franchi le Pole Sud en ski. Le jeune homme de 44 ans a passé 38 jours de galère insouptionnable à parvenir jusq’au continent bloqué par les glaces. Un périple qu’il dédie à la charité, la jeunesse islamique et l’éducation.

Après avoir conquis l’Everest, le Pole Nord et sept des plus hautes montagnes de chaque continent, il s’en est pris au Pole Sud. Sorti en novembre et après avoir été retenu par de violentes tempêtes pendant 13 jours, il atteint son but avec en prime de très belles sommes récoltées pour plusieurs causes nobles: » 100000 $ pour les Nations unies afin de financer la reconstruction d’une école à Gaza, et 2 millions $ pour le centre hospitalier de Jordanie. »

Accompagné de ses deux co-équipiers, Mustafa Salameh a été jusqu’au bout de lui-même durant ce challenge qu’il dit être le dernier. Doigts et bout de nez gelés, il a poursuivi ses efforts contre un froid auquel il ne s’attendait pas, et, lui-même car il voit cette traversée de l’Antartique comme un Djihad. Une guerre contre son coeur et son esprit, une guerre déclarée contre soi-même qu’il donne en exemple à tous les jeunes musulmans du monde!

De la force, il en a puisée en se rappelant les raisons de cet énième exploit: » Je l’ai fait pour les palestiens et le message d’espoir et de paix que porte notre belle religion. «

AJIB.FR
***


VIDEO : la villle de Médine comme vous ne l’avez encore jamais vue.

Médine. La ville du Prophète (sallahahou alayhi wa sallam) par excellence, la dernière ville où il a émigré, celle où il a construit sa première mosquée. Un berceau de l’Histoire de l’Islam. Un lieu magnifique qui enchante le coeur de tout pèlerin et qui fait rêver tous ceux qui n’ont pas eu encore l’opportunité de le visiter.

Surnommée Médina al mounawarra, cette ville qui illumine nos cœurs et nos âmes à l’instant même où nous y posons les pieds. Le masjid an-nabaoui dans lequel repose notre bien aimé (‘alayhi salat wa salam) y est comme une source de lumière qui nous éclaire tant dans notre vision que dans notre spiritualité. Au delà de ses caractéristiques esthétiques, Médine est une ville qui entre dans notre cœur à un point tel que l’on n’a pu jusqu’alors l’imaginer. Comme si nous y avions toujours vécu, comme si notre cœur y était éternellement attaché et que notre âme n’aspirait qu’à y retourner, Médine cette ville de toute beauté, vecteur de tous nos frissons et de nos plus fortes émotions.

Le média saoudien Rawasin nous propose une vidéo d’une haute qualité, de quoi raviver les beaux souvenirs des pèlerins, et faire voyager ceux qui n’ont pas encore été en attendant qu’Allah azzawajjal leur accorde ce bienfait par Sa Volonté.

A travers cette vidéo vous verrez Médine, comme vous ne l’avez jamais vue auparavant. Une autorisation spéciale a été accordée à l’entreprise pour utiliser des drones afin de capturer des images de Médine d’en haut . Des sites tels que Masjid Quba et Masjid Qiblatayn peuvent être vus, sans oublier la mosquée du Prophète (Masjid An Nabawi).

Regardez, et savourez :

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

AJIB.FR
***


Birmanie : un cardinal s’élève contre les persécutions des Rohingyas.

La répression contre les Rohingyas révulse le cardinal Charles Maung Bo. L’archevêque de Yangon (ou Rangoon), capitale de la Birmanie, dans une lettre adressée lundi 26 juin aux musulmans birmans à l’occasion de l’Aïd al-Fitr, a rappelé son engagement constant en faveur des Rohingyas, pour qui le pape François a appelé à prier en février dernier face aux persécutions dont la minorité est victime.

« Il existe des régions dans notre pays où la vie de nos frères et sœurs se trouve confrontée à la guerre et au déracinement. Que nos prières leur apportent paix et joie », écrit Mgr Bo, cité par Radio Vatican, rappelant « la paix est possible, la paix est le seul chemin ».

La Birmanie « dispose d’un grand potentiel pour offrir un bel avenir à ses fils et à ses filles. Mais des millions d’entre eux vivent actuellement une situation de pauvreté, des millions d’entre eux sont désormais des réfugiés en danger, forcés à vivre des formes d’esclavage moderne », indique le cardinal. « Nous continuons d’élever notre voix en leur nom (ceux des Rohingyas, ndlr). Quand ils périssaient en mer en tant que boat people, j’ai pointé du doigt les causes inhumaines de cette tragédie », ajoute-t-il.

« Les allégations de « nettoyage ethnique », les crimes de guerre et les crimes contre l’humanité devraient faire l’objet d’une enquête approfondie et indépendante », souhaite le cardinal, appelant les autorités birmanes à coopérer avec les organisations internationales.

saphirnews.com
***


Algérie : les Ahmadis victimes d’une campagne de répression, l’alerte d’Amnesty International.

Il ne fait pas bon d’être Ahmadis en Algérie. Six personnes de cette communauté ont été condamnées, mercredi 28 juin, par la cour d’appel de Batna (à 430 km d’Alger) pour « collecte de dons non autorisée, activité dans une association non autorisée et distribution de documents portant atteinte à l’intérêt national ». Cinq d’entre eux ont écopé d’un an de prison ferme tandis que le sixième a été condamné à six mois de prison avec sursis.

Arrêtés en février dernier, ils ont été reconnus coupables et condamnés en première instance entre deux et quatre ans de prison ferme et à une amende de 300 000 dinars algériens (2 400 euros). Les peines ont certes été allégées mais leur culpabilité demeure aux yeux des autorités alors que les Ahmadis clament leur innocence. Il s’agit de la plus lourde peine prononcée contre les membres de la communauté ahmadie.

Considérée en Algérie comme une secte, l’ahmadisme fait l’objet d’une vague de répression ces derniers mois. Le ministre des affaires religieuses, Mohamed Aïssa, a affirmé en février que « appartenir aux Ahmadis signifie être en dehors du cercle de l’islam ». S’il a, par la suite en avril, déclaré que l’État n’avait « pas l’intention de combattre la secte Ahmadiyya » et qu’il ne faisait qu’appliquer les lois relatives aux associations et à la collecte de dons, les faits mis en exergue par Amnesty International lui donnent tort.

Des restrictions à la liberté d’expression inquiétantes.

L’ONG a appelé l’Algérie à mettre un terme à sa campagne de répression contre les Ahmadis. « Au moins 280 femmes et hommes ahmadis ont fait l’objet d’enquêtes ou de poursuites l’année dernière, après une vague d’arrestations qui a suivi le rejet par les autorités d’une demande d’enregistrement d’une association ahmadie et de l’inauguration d’une mosquée en 2016 », a–t-elle fait part lundi 19 juin, réclamant la libération des six détenus avant la tenue de leur procès en appel.

« La répression qui s’est abattue sur les Ahmadis l’année dernière est alarmante. Cette vague d’arrestations et de poursuites visant des Ahmadis montre clairement que les autorités renforcent les restrictions à la liberté d’expression dans le pays », a déclaré Heba Morayef, directrice des recherches sur l’Afrique du Nord à Amnesty International.

Selon Heba Morayef, directrice des recherches sur l’Afrique du Nord à Amnesty International, les Ahmadis sont 2 000 à vivre en Algérie. Les autorités algériennes ont rejeté, en mars 2016, une demande déposée par des Ahmadis en vue d’obtenir l’enregistrement d’une association.

En juin de la même année, la police a fait une descente dans une mosquée ahmadie récemment construite dans la province de Blida le jour où elle devait être inaugurée et l’a fermée. Depuis, « Amnesty International a appris de sources locales que les autorités algériennes avaient engagé des poursuites judiciaires contre plus de 280 Ahmadis. Ils sont notamment inculpés d’appartenance à une association non autorisée, de collecte de dons sans autorisation, de pratique d’un culte dans des lieux non autorisés, de diffusion de propagande étrangère portant atteinte aux intérêts de la nation et de « dénigrement » du « dogme » et des préceptes de l’islam ».

« Le droit de pratiquer sa religion collectivement est un aspect fondamental du droit à la liberté de religion. Il est aussi important que le droit à la liberté individuelle de conscience. Tant que tous les groupes religieux et tous les lieux de culte devront obtenir l’agrément des autorités, il n’y aura pas de liberté de religion en Algérie », a fait part Heba Morayef.

Le pourvoi en cassation permet aux accusés de rester libres pour le moment.

saphirnews.com
***


Royaume-Uni : l’émir de Dubaï sauve une église de la vente pour le plus grand bonheur de tout un village.

A l’évocation du nom de l’émir de Dubaï, Cheikh Mohammed bin Rashid al-Maktoum, une infinie gratitude se lit dans les regards des habitants de la bourgade de Goldophin Cross, située dans les Cornouailles, qui n’ont pas de mots assez forts pour le remercier de s’être montré bon prince à leur égard.

En effet, grâce à la généreuse donation qu’a volontiers consenti à faire le vice-président et Premier ministre des Emirats arabes unis, la petite paroisse locale, menacée d’être vendue par l’Eglise méthodiste car ne servant plus de lieu de culte depuis longtemps, a pu passer dans le giron de l’association communautaire Goldophin Cross, pour le plus grand bonheur de son président et de tout un village.

Le très reconnaissant Richard Mc Kie dit vivre un merveilleux conte de fées auquel il n’osait croire quand il a sollicité, en désespoir de cause, le soutien princier de Cheikh Mohammed bin Rashid, lequel, d’un coup de baguette magique, a tranché le nœud gordien d’une situation devenue inextricable.

Il faut dire que l’émir de l’oasis luxuriante du Golfe persique ne pouvait qu’être sensible à la requête émise par l’association de citoyens du Cornwall « Godolphin Cross », lui qui possède la prestigieuse écurie « Godolphin Arabian », appelée ainsi en hommage au célèbre cheval de race pur-sang arabe, né au Yémen en 1724 et acquis par le comte anglais de Godolphin, qui fut à l’origine de l’une des meilleurs lignées de pur-sang du royaume britannique.

Tout est bien qui finit bien pour les habitants de ce charmant village des Cornouailles, qui rêvent à présent d’accueillir dignement et chaleureusement leur bienveillant mécène, en lui déroulant le plus beau des tapis rouges. « Nous ne savons comment exprimer notre reconnaissance à Cheikh Mohammed bin Rashid et nous serions tellement heureux de le voir parmi nous. Il serait assuré d’un accueil joyeux et chaleureux ! », s’est exclamé Richard Mc Kie, en espérant avoir prochainement l’insigne honneur de serrer la main du bienfaiteur de Dubaï, sous l’ovation générale.

oumma.com
***

Un clip pédagogique façon Harry Potter sur les plus grandes découvertes islamiques.

La parution de la version française (enfin) d’un clip pédagogique (façon Harry Potter) sur les découvertes dans l’âge d’or de l’Islam. Dans cette vidéo qui multiplie les effets spéciaux, un bibliothécaire se transforme en érudit musulman et explique à de jeunes enfants “ qu’à l’époque du Moyen Âge, le monde n’était pas entièrement plongé dans les ténèbres. Au sein d’une civilisation qui s’étalait de l’Espagne à la Chine, les rayons lumineux des découvertes et des inventions brillaient de mille feux. Cette civilisation est la civilisations musulmane, fruit d’érudits et de scientifiques de religions différentes. Certaines des plus importantes inventions de l’homme datent de cette époque. Ces découvertes s’appuient sur le savoir des anciens, mais elles ont influencé le monde moderne et cela plus que vous ne pourriez l’imaginer. ” Cette vidéo à voir absolument a été réalisée par l’organisation internationale 1001 Inventions.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

oumma.com
***


Un «Bîrunî» pour unir les musulmans d’Europe, autour de son nouveau calendrier lunaire.

Il est très réjouissant de voir des scientifiques musulmans brillants dans leurs domaines de compétence, sillonner le monde pour rappeler les contributions scientifiques et philosophiques de savants illustres comme Al-Bîrunî et Ibn-el-Haythem et bien d’autres, et inciter les musulmans a intégrer les méthodes scientifiques dans tout processus d’interprétation et d’application de textes scripturaires.

Il est aussi très réjouissant de voir que des moyens importants sont accordés à des institutions gouvernementales et non-gouvernementales pour promouvoir les travaux scientifiques de nos illustres aïeuls et d’inciter l’esprit à plus de rationalité pour mieux percevoir ses avenants et améliorer sa pertinence vis à vis de la création divine, multiple et variée.

Mais concrètement, même si nous ne tarissons pas d’éloges sur tous ces fidèles acteurs de la culture positive et de l’intelligence du culte, nous sommes en droit de rechercher l’impact concret de tous ces efforts et de cette conscience, dans la résolution des problèmes de tout ordre qui secouent les musulmans, ou qu’ils soient, et en particulier, ceux qui concernent la pratique de certains rites de l’islam.

Le calcul des horaires du Ramadan, un cas d’école.

L’un de ces problèmes se pose avec acuité durant les mois de ramadan, régulièrement depuis des décennies, avec des complications apparentes insurmontables qui ne peuvent en aucun cas être l’œuvre de Dieu le Tout-Puissant ni de son prophète (PBSL), mais plutôt celui de l’homme. Il s’agit, d’une part, des différences importantes de temps entre les calendriers d’abstinence disponibles, et d’autre part, des différences de jours entre les calendriers lunaires proposés.

Au jour d’aujourd’hui et à l’aube de ce 3ème millénaire, nous ne comprenons toujours pas, pourquoi il peut y avoir des écarts de plus d’une heure entre les calendriers d’abstinence, pourquoi personne ne sait si la prière du fajr intervient seulement après l’entrée en vigueur du fajr essadiq, et pourquoi le calendrier lunaire est si difficile à appréhender??

Des discours de peur et l’émotion plutôt que de raison.

Nous souhaiterions avoir des réponses rationnelles circonstanciées et conformes aux textes scripturaires, mais aucun des scientifiques, des institutions, et des organisations gouvernementales ou non-gouvernementales connues, n’est capable de fournir un argumentaire discursif, autrement qu’en se fendant de déclarations invérifiables, augmentant notre frustration devant le choix douloureux de la prise de décision. Pis encore, la plupart des dignitaires religieux qui ont essayé d’apporter des réponses, ont présenté des discours axés sur la peur et l’émotion plutôt que sur la raison, comme pour dissuader les fidèles de réfléchir et d’essayer de comprendre!

Au milieu de ce désert spirituel le site rholax.ch.

Et pourtant, au milieu de ce désert spirituel, une oasis inconnue apparu sur internet pour nous abreuver de réponses et de découvertes percutantes. Cette oasis n’est rien d’autre que le site http://rholax.ch, dont le slogan est d’être au service de la quiétude de l’esprit et de la connaissance, qui traite précisément de ces problèmes en y apportant des solutions scientifiques originales et innovantes.

Un modèle mathématique qui permet de compenser les limites de visibilité de l’œil.

Le fondateur de ce site est un scientifique algérien inconnu du grand public, qui a malgré tout déjà défrayé la chronique l’année passée, en découvrant, à la faveur d’une longue scrutation des variations optiques liées à l’arrivée de l’aube dans le ciel lausannois (Suisse, le critère de vérité qui permet de basculer du fajr elkadhib vers el-fajr essadiq. A partir de cette observation, il a pu valider un modèle mathématique qui permet de compenser les limites de visibilité de l’œil et de mesurer le moment précis de ce basculement, à la minute près.

Un travail qui puisse contribuer à unifier les communautés musulmanes.

Mais la prouesse ne s’arrêta pas à ce stade, puisqu’il développa une méthode d’analyse et d’extrapolation qui permis, à partir d’une seule mesure, d’obtenir les calendriers d’abstinence très précis pour la ville de Lausanne, qu’il a publié sur son site et qui ont été suivi par bon nombre de fidèles. Fait suffisamment anodin pour être remarqué car rompant avec l’opacité ambiante, cet algérien a choisi de publier a l’attention du grand public, les éléments préliminaires les plus pertinents de son travail, incluant vidéo, photographies, présentation et modélisation mathématique de la détermination des temps d’abstinence, en espérant que ce travail puisse contribuer à unifier les communautés musulmanes, dans un avenir proche.

Une solution pour un calendrier lunaire, simple, précis, consistant, pérenne, low cost.

Ne s’arrêtant pas là, et profitant du succès de ses méthodes de travail, ce scientifique anonyme les a étendu à la détermination du début et la fin du mois lunaire. Il a notamment démontré, à notre grande surprise, que la seule solution valable pour déterminer un calendrier lunaire, simple, précis, consistant, pérenne, low cost, ne nécessitant aucune maintenance ni intervention humaine, cette dernière étant une grande source d’erreurs, devait se baser sur le calendrier des conjonctions lunaires (précis à une minute près) complété du calendrier d’abstinence (fajr). Et il ne manqua pas de démontrer que toutes les autres solutions basées sur la visibilité des levants ou sur le jour commençant au coucher du soleil, étaient faux une fois sur deux, et étaient inapplicables dans le contexte de civilisation actuelle.

Un pas vers l’unification des attitudes et l’abolition des divergences.

Les contributions de ce scientifique algérien, du reste très convaincantes, pourraient être utiles non seulement à l’Algérie mais aux pays du monde entier, notamment pour valider le calendrier d’abstinence, et éventuellement pérenniser le calendrier lunaire. Il est un pas vers l’unification des attitudes et l’abolition des divergences, de manière éclairée. Et en tout état de cause, tous ceux qui contestent le bien-fondé de ces travaux, devraient trouver ici l’occasion de réagir et de débattre avec lui, afin de mieux établir les vérités devant le grand public, dans l’espoir de clore les dissensions du ramadan une bonne fois pour toute.

Ayant investi ses propres ressources et ses compétences scientifiques pour le bien de la communauté.

Nous devons louer le travail de ce scientifique, qui a lui seul, et sans le concours d’aucune institution, a investi ses propres ressources pour résoudre des problèmes cycliques dont la portée est inestimable, et ce, dans un anonymat quasi-absolu. Sans être un astronome, il a utilisé au mieux ses compétences scientifiques et expérimentales au service de notre religion, à la manière d’Al-Biruni et Ibn-el-Haythem. Puissent d’autres scientifiques, se libérer du discours philosophique et contemplateur de l’ère dorée de l’islam, et suivre ses pas pour résoudre concrètement les nombreux problèmes de modernité, autrement plus durs, qui minent la vie de nos coreligionnaires, car ne reposant pas sur une réalité scientifique, mais plutôt éthique.

Généraliser la dissémination des travaux de nos illustres aïeuls est très louable, mais résoudre les problèmes récurrents de la modernité, offre un véritable challenge à tous les scientifiques musulmans. Elle est même une condition de réhabilitation des bonnes pratiques de l’islam qui devrait inciter à retrouver le virage civilisationnel que nous avons raté au 16ème siècle.

Biosketch: Ce scientifique algérien est le Pr. Rafik Ouared, Docteur en Physique Nucléaire et des particules, et ingénieur en biomédical. Il est post-gradué de l’université Paris 6,7,et 11, et a effectué son post-doc au centre européen de recherches nucléaires (CERN)avant de rejoindre l’université et l’hôpital universitaire de Genève, Suisse.

oumma.com
***


Un Saoudien prénomme son bébé “Al Saudiyya” en signe de patriotisme.

C’est sur le terrain miné de la grave crise diplomatique qui agite le monde arabo-musulman, conduisant l’Arabie saoudite et ses alliés à rompre toute relation diplomatique avec le Qatar accusé de « soutenir le terrorisme » (une accusation qui, proférée par l’un des principaux sponsors du « djihadisme », ne manque pas de sel…) qu’une guerre peu classique fait rage : celle des prénoms donnés aux nouveau-nés.

Le patriotisme chevillé au corps, Ahmad Al Anzi, un père de famille saoudien comblé par la naissance de sa petite fille, a lancé la riposte contre un heureux papa koweïtien qui a eu l’outrecuidance d’appeler son bébé “Qatar”, en signe de son ralliement au camp adverse.

Dès lors, la hache de guerre était déterrée aux yeux de ce loyal sujet du royaume wahhabite, qui a immédiatement contre-attaqué en prénommant son nourrisson “Al Saudiyya”.

Rendant coup pour coup dans un bras de fer peu conventionnel, Ahmad Al Anzi a manifesté son attachement à son pays dans une vidéo qui a donné le ton de sa contre-offensive, sa petite fille, enveloppée dans l’étendard national, dans les bras : « En réponse au Koweïtien qui a récemment appelé sa fille « Qatar » et en tant que citoyen saoudien, j’ai décidé d’appeler la mienne Al Saudiyya bint Wael Ahmad Al Anzi », a-t-il proclamé sur les réseaux sociaux non sans fierté, alors que ses proches explosaient de joie.

Devenue virale, son apparition devant la caméra a divisé l’agora virtuelle arabe en deux clans irréconciliables : ceux qui applaudissent des deux mains à cet élan patriotique farouche, et ceux qui l’observent en émettant de vives réticences, songeant avec inquiétude aux conséquences pour l’avenir de ces enfants affublés de prénoms si difficiles à assumer.

Cela étant, cette guerre des prénoms ne semble pas tendre vers un cessez-le-feu, puisque que d’autres parents montent actuellement au front dans le Golfe persique, désireux, eux aussi, d’afficher leur loyauté à leur pays, à travers les noms importables donnés à leurs nourrisson.

oumma.com
***


Palestine : Gaza : l’Autorité Palestinienne empêche les malades de sortir.

La contribution de l’Autorité Palestinienne à l’étranglement, aux côtés d’Israël et de l’Egypte, de la population de Gaza, ne concerne pas seulement la fourniture d’électricité, mais aussi les malades ayant besoin d’un traitement médical urgent à l’extérieur de leur minuscule territoire, rapporte Haaretz.

Le journaliste du quotidien israélien Jack Khoury écrit ainsi qu’il a recueilli une série de témoignages d’habitants de Gaza affirmant que depuis deux mois, l’Autorité Palestinienne a cessé d’envoyer aux Israéliens les permis exigés par ces derniers pour permettre la sortie de malades gazaouis ayant besoin d’un traitement urgent, que ce soit en Cisjordanie, en Jordanie ou en Israël.

Ces témoignages corroborent les données recueillis par Physicians for Human Rights (PHR, Médecins pour les Droits de l’Homme) : selon les chiffres de cette ONG israélienne, l’Autorité Palestinienne n’a pas payé –aux Israéliens-, les « chèques de sortie » d’au moins 1.600 malades ayant un besoin urgent de soins qu’ils ne peuvent recevoir dans l’enclave assiégée. Cela concerne notamment des enfants et des adultes souffrant de cancers et de maladies cardio-vasculaires.

Plus de 90% des gens qui ont fait une demande au mois de mai sont toujours dans l’attente. Et sur les quelque 120 dossiers adressés quotidiennement au ministère de la Santé à Ramallah, à peine une dizaine ont reçoivent une réponse favorable, écrit Jack Khoury.

Ces chiffres contrastent drastiquement avec ceux de l’année 2016, où l’Autorité délivrait en moyenne 2.000 chèques de sortie par mois, étant entendu que l’Etat israélien, qui essaie de vendre au reste du monde son image de grand humanitaire, n’a jamais sorti un seul shekel pour soigner des Palestiniens.

“On parle à juste titre beaucoup de la crise de l’électricité, mais celle des traitements médicaux est tout aussi dramatique », déclare un responsable de l’ONG.

Aïcha Majdalawi, une jeune fille de 14 ans du camp de réfugiés de Djabaliya, souffre d’une maladie des vaisseaux qui affecte l’irrigation sanguine du foie et de la rate. Depuis 10 ans, sa prise en charge à l’hôpital israélien Ichilov de Tel-Aviv était financée par l’AP. Mais le 21 juin, elle n’a pu aller au rendez-vous, faute de paiement. Un nouveau rendez-vous a été fixé au 31 juillet … si d’ici là, l’Autorité Palestinienne paye le permis.

Une délégation de PHR a pu se rendre la semaine dernière dans la bande de Gaza, pour la première fois depuis le mois de mai.

Les cinq médecins israéliens en faisant partie ont réalisé des interventions chirurgicales à l’hôpital Shifa de Gaza-ville, et à l’Hôpital de Khan Younès. L’équipe a aussi donné des consultations en ambulatoire dans divers dispensaires.

La pénurie de Fentanyl, un antalgique/anesthésique indispensable en chirurgie, menace de conduire à l’arrêt de toutes les opérations dans les hôpitaux publics de la bande de Gaza, s’alarment-ils. Et des médecins palestiniens ont déclaré à leurs collègues israéliens que cette pénurie était due au refus de l’Autorité Palestinienne de transférer le précieux médicament dont il y a des stocks disponibles en Cisjordanie.

« Nous trouvons une situation qui empire à chacun de nos déplacements à Gaza. Il y a plus qu’urgence à transférer à ce territoire des fonds, de l’électricité et des médicaments, et à permettre la libre circulation de ses habitants », commente, désespéré, le Dr Salah Haj Yahya, responsable de la délégation israélienne.

oumma.com
***


France : Tentative d’attentat à la mosquée de Créteil.

Un homme a été interpellé ce jeudi en fin d’après-midi aux abords de la mosquée Assahaba de Créteil après avoir tenté de foncer sur les fidèles. Une enquête est en cours.

Aucun blessé n’est à déplorer heureusement.

Selon les premiers éléments, l’homme « voulait venger les morts du Bataclan ».

desdomesetdesminarets.fr
***


Au pays des droits de l’Homme, je demande à pouvoir vivre ma religion.

Au pays du «siècle des lumières», je demande à faire de mes mots une légion. Je veux sortir, voir ce qui se passe quand la loi libère et élève les citoyens. Je veux qu’on enlève le voile entre l’ombre et la lumière, que l’on délibère, que l’on cesse d’incarcérer les frères, les sœurs qui affichent l’Islam. Je veux que l’on enterre la haine, que l’on déterre ces mots tellement de fois oubliés. Il n’y a de paix sans mots échangés !

Nous créons nos tombes avec des bombes que l’on envoie dans ces pays si lointains. Pourquoi tant d’amalgames ? Je suis français que cela plaise ou non ! Je veux cesser de voir des larmes, je veux pouvoir croire que l’humain est meilleur que ce qu’il laisse voir. Au-delà de la lumière, ma religion est ma bouée. Mystique je n’ai jamais douté, j’ai voué mon temps à la paix. J’ai cessé de jouer pour poser mon front sur ce tapis de prière. Le temps passe et les clichés d’hier se présentent. Évoluant d’un point à un autre, les aiguilles frappent le cadran pendant que l’ignorance se pend à l’arrogance. J’ai pris de mon Saint Livre une science, une sagesse qui ne cesse de caresser mes rétines. Au pays des droits de l’Homme, la laïcité doit être une force et non l’écorce de la haine.

desdomesetdesminarets.fr
***


Un enfant qui ne pourra jamais prononcer «Papa».

Ils parlent d’une folie quand l’histoire nous parle d’un récit. La France est une grande nation mais sa justice est borgne. Elle reconnaît ses enfants quand nous reconnaissons le citoyen. Dix-sept coups de couteau par un pseudo fou. Serait-il un terroriste qui aurait oublié de crier «Dieu est Grand» ? J’ai une peine profonde pour cette femme qui a perdu son mari et le père de son enfant. J’ai une peine profonde pour ce corps qui lui a été arraché pendant qu’elle tentait de le protéger. Qui pourra le faire entendre à cette justice devenue si souvent sourde aux lamentations d’une veuve et les pleures d’un orphelin ?

Nous, français, de culture musulmane, nous revendiquons le droit à l’équité. Je ne suis pas là à faire danser mes mots mais à les faire parader sous le balcon d’un tribunal endormi, ils seront sous vos balcons car ils ne vous quémandent pas un droit mais ils vous rappellent votre devoir. Mohammad, un prénom qui garde encore les balafres de l’histoire mais qui rappelle à des sages qui ont porté la paix bien avant la guerre. Assassiné par celui-ci qui était protégé, nourrie, soutenue par cette famille musulmane. Voilà le seul tort que cette victime avait… il était musulman. Dois-je m’inquiéter de mon devenir, suis-je protégé ?

La réponse me brûle les lèvres car je veux encore croire en ces idéaux affichés sur les façades des mairies. Je ne suis aujourd’hui qu’un frère qui se recueille sur le souvenir d’un homme qui portait son cœur pour l’offrir aux plus nécessiteux. Nous devons continuer d’être des Mohammed El Makouli car même si nos vies sont en danger nos âmes continueront de briller.

desdomesetdesminarets.fr
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Cheikh Sabri dénonce la quête de l’occupation pour judaiser la Porte des Maghrébins
.
Le prédicateur de la Mosquée Al-Aqsa, Cheikh Ikrima Sabri, chef du Conseil suprême islamique, a condamné la nomination de la porte des Maghrébins par le nom hébreu qu’avait publié le ministre de l’Agriculture sioniste, Uri Ariel
.
Hamdan: l’entité sioniste est le véritable danger pour la sécurité de la région
.
Un jeune palestinien tué à Hébron
.
Liban: 3 morts suite à un accrochage armé dans le camp de Sabra
.
Gaza: création d’une zone-tampon sur les frontières avec l’Egypte
.
Un ministre sioniste appelle à envahir la mosquée al-Aqsa jeudi matin
.
Amnesty International visite la tente du sit-in des prisonniers libérés à Ramallah
.
Une palestinienne arrêtée sur un checkpoint au nord de Beithléem
.
Nouvelle offensive de l’UNESCO sur Jérusalem et Hébron
.
Le comité international pour briser le siège : Abbas mène une guerre contre la bande de Gaza
.
Mechaal: notre intérêt est dans l’union des pays arabes et du Golfe
.
Des jeunes palestiniens blessés et arrêtés à l’est de Ramallah
.
Blocus de Gaza : Trois bébés palestiniens morts en moins de 24h
.
Le Hamas à l’ambassadeur américain en Israël: Le siège de Gaza a révélé vos mensonges
.
Hamas : l’escalade de la veille est un jeu dangereux et dévoilé
.
Une roquette aurait atterri aux alentours de Gaza, selon l’occupation
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information
///////////////////////////////////////////////////
LES TAGS
///////////////////////////////////////////////////
#flashinfo #journal #quotidien #information #presse #attentat #daesh #étatislamique #isis #tv #radio #article #islam #news #musulman #coran #sourate #croyance #islamophobie #ccif #islamophobe #cri #ldj #ldjm #gaza #palestine #ouighours #immigration #fn #israel #valls #hollande #terroriste #racisme #nazisme #Rohingyas #tartar #réfugier #migrant #hindoue #hindou #cpi #CentrePalestinienD’Information #sif #secoursislamique #mouslimradio #tunein

Flash info du 17 Rajab 1438.

Flash info du 17 Rajab 1438.

Ecouter le coran, des hadith, des conférences, des annonces divers, des anashids (sans musique), et bien d’autres choses, en direct sur MouslimRadio :
www.MouslimRadio.info

******************************************************************


La magnifique psalmodie du Coran par le président turc Recep Erdoğan.

Le Président turc Recep Tayyip Erdoğan s’évertue à démontrer que l’Islam est une religion de paix. Il combat avec ferveur les clichés occidentaux qui discréditent l’Islam en parlant de « terrorisme islamiste », ou en mentionnant de manière péjorative les termes « djihadistes » ou « salafistes ».

Le Président turc brille pour ses qualités de leader politique mais aussi pour ses impressionnantes capacités vocales qu’il est met au service du Saint-Coran. Dans la vidéo ci-dessous, on peut écouter le Président turc Recep Tayyip Erdoğan psalmodier le Saint-Coran. De sa voix mélodieuse et captivante, il transporte ses auditeurs.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

AJIB.FR
***


Palestine : Le sublime Adhan depuis la Mosquée bénie d’Al Aqsa.

La mosquée Al Aqsa est considéré comme le troisième lieu saint de l’Islam après La Mecque et Medine.
Cette mosquée exceptionnelle de part son architecture et de part le symbole qu’elle véhicule, est un lieu incontournable pour les croyants en quête de pureté.
Le prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit :
« La prière accomplie dans la Mosquée sacrée de La Mecque est égale à cent mille prières faites ailleurs. La prière accomplie dans ma Mosquée est égale à mille prières faites ailleurs. Et la prière accomplie dans la Mosquée Al-Aqsâ équivaut à cinq cents prières faites ailleurs ». (Rapporté par al-Bazzâr, cité par Ibn Hajar qui dit de ce Hadîth qu’il est hassan).

Dans cette vidéo, on entend un splendide adhan (appel à la prière) qui se propage hors des portes de la mosquée.

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

AJIB.FR
***


Suivre ses passions: un très grand danger !

L’homme a été crée à partir de ses passions mais il est nécessaire qu’il apprenne à les maîtriser. L’homme doit se rapprocher d’Allah (soubhanou wa ta’ala) afin de trouver refuge et éviter que ses passions ne l’entraînent vers des pêchés très blâmables.

Dans le Saint-Coran, Allah (soubhanou wa ta’ala) dit : « Mais s’ils ne te répondent pas, sache alors que c’est seulement leur passion qu’ils suivent. Et qui est plus égaré que celui qui suit sa passion sans une guidée d’Allah ? » [Coran : 28/50].
« Ô Dâwûd, Nous avons fait de toi un calife sur la terre. Juge donc en toute équité parmi les gens et ne suis pas ta passion, sinon elle t’égarera du sentier d’Allah. » [Coran : 38/26].

Par ailleurs, le Messager d’Allah (sallAllahou ’alayhi wa salam) a dit : « Trois choses mènent au salut : la crainte d’Allah en secret et en public, la modération dans les dépenses dans la pauvreté et la richesse, le mot juste dans le mécontentement et le contentement ; et trois choses mènent à la perte : une avarice obéie, une passion suivie et le narcissisme (amour excessif de soi-même) ».
Le juriste et Imam Ibn al-Qayyim, qu’Allah (soubhanou wa ta’ala) lui fasse miséricorde, quant à lui, affirme que si le serviteur suit sa passion, alors son jugement et sa clairvoyance s’en trouveront altérés, son âme lui fera voir le bon sous la forme du mauvais et le mauvais sous la forme du bon.
Il explique ainsi que les valeurs lui seront altérées et confondra le vrai du faux jusqu’à ne plus pouvoir entendre la profondeur des rappels.

Les passions causent inexorablement la perte de l’être humain. Pour refouler ses obsédantes passions, l’homme doit se tourner vers Notre Créateur en se persuadant que le Seul qui mérite notre Adoration est Allah (soubhanou wa ta’ala).
« Ne vois-tu pas celui qui a fait de sa passion sa divinité ? Est-ce à toi d’être un garant pour lui ? » [Coran : 25/43].

AJIB.FR
***


France : « Le visage de l’islamophobie » : une journaliste de Libé filme l’agression d’une musulmane à Paris.

« Ma collègue vient de filmer aux pieds de libé, l’agression verbale d’une femme voilé, le 12 avril 2017, le visage de l’islamophobie ».

Vidéo publiée par Tess Raimbeau sur son compte twitter. « Ma collègue vient de filmer aux pieds de @libe l’agression verbale d’une femme voilée 12 avril 2017, le visage de l’islamophobie », commente la journaliste de Libération.

Selon la journaliste, l’agression a eu lieu près du Métro Notre-Dame-de-Lorette à Paris. Le couple reproche à la musulmane de couvrir ses cheveux avec un voile l’accusant de déclarer « la guerre avec vos frères radicaux ».

Reportage vidéo à voir sur www.mouslimradio.info.
w w w . m o u s l i m r a d i o . i n f o .

journaldumusulman.fr
***


Etats-Unis : la juge Sheila Abdus Salaam retrouvée morte .

Elle s’était rendue célèbre en 2013 outre-Atlantique en devenant la première musulmane noire à occuper la fonction de juge aux Etats-Unis. Le corps de Sheila Abdus Salaam a été retrouvé flottant sur le fleuve Hudson à New York mercredi 12 avril.

Selon les officiers de police, elle était entièrement habillée et son corps ne montrait aucun signe apparent de violence physique subie. La famille a identifié le cadavre et une autopsie doit déterminer prochainement la cause du décès. Sa disparition avait été signalée mardi matin par son mari.

Le gouverneur démocrate Andrew Cuomo, qui avait nommé Sheila Abdus Salaam à la Cour d’appel de New York, la plus haute juridiction de l’Etat de New York, lui a rendu hommage : « En tant que première Afro-Américaine à siéger à la Cour d’appel, elle fut une pionnière. A travers ses écrits, sa sagesse et son sens moral inébranlable, elle était une force de bien dont l’héritage perdurera de nombreuses années. » Un hommage similaire a été rendue par le maire de New York Bill de Blasio.

Sheila Abdus Salaam, né en 1952 à Washington DC en pleine période ségrégationniste, a grimpé tous les échelons jusqu’au sommet. Elle a grandi dans une famille ouvrière à Washington DC. Diplômée de l’université de Barnard et de Columbia, elle a démarré sa carrière à Brooklyn avant de rejoindre le bureau du procureur général de l’Etat de New York.

En 1992, elle est élue juge pour la pour la première fois dans la ville de New York. Elle a exercé à la Cour suprême de New York de 1993 à 2009 avant d’accéder à la Cour d’appel de New York. Sheila Abdus Salaam était âgée de 65 ans.

saphirnews.com
***


France : Accusé d’apologie du terrorisme, Yacine Chouat blanchi par la justice .

L’assistant parlementaire du sénateur Roger Madec, Yacine Chaouat, avait été soupçonné d’avoir aimé sur Facebook des contenus favorables au terrorisme. Une accusation signalée aux autorités par une responsable associative avec qui Yacine Chaouat avait travaillé.

Le parquet de Paris a décidé de mettre fin à l’enquête préliminaire ouverte pour « apologie du terrorisme » et classé l’affaire sans suite le 5 avril dernier. «Tout ce qu’on a retrouvé chez les flics, c’est le like d’un article sur un guerrier musulman fait prisonnier au XVe siècle par l’armée perse », affirme Antoine Casubolo-Ferro, l’avocat de Yacine Chaouat. « Mon client ne présente aucun signe de radicalisation. Rien. Il a eu droit à trois mois d’emmerdes, tout le monde l’évite au Sénat », ajoute-t-il précisant qu’il prépare une riposte judiciaire contre les dénonciations calomnieuses.

Le 22 février, un article du Canard enchaîné, titré « Fan de Daech au Sénat », révélait ce qui était pour le journal une affaire, ajoutant que l’attaché parlementaire avait été condamné pour violences conjugales. La fachosphère s’était alors délecté de pouvoir stigmatiser un élu d’origine maghrébine. En juin 2015, fraîchement nommé secrétaire national à l’intégration au PS, il avait alors été contraint à la démission suite aux révélations sur sa condamnation qui remontait à 2010.

Collaborateur d’un sénateur parisien et ex-maire du 19e arrondissement, Yacine Chaouat a également été desservi par ses fréquentations passées, en l’occurrence Farid Benyettou, de la filière des Buttes-Chaumont. Dans un entretien accordé au Parisien, il avait déclaré : « Benyettou me connaît depuis le début des années 2000. A l’époque, il considérait que je n’étais pas un bon musulman. Mon seul tort ? Accepter la démocratie. » Yacine Chaouat est désormais blanchi mais le mal est fait. Son avocat a annoncé une action en justice prochaine contre ces dénonciations calomnieuses.

saphirnews.com
***


RAMF 2017 : le programme de la rencontre de l’UOIF au Bourget .

Comme chaque année, la Rencontre annuelle des musulmans de France (RAMF) est organisée au Salon du Bourget (Seine-Saint-Denis) par l’UOIF, désormais appelé « Musulmans de France » (MdF). La 34e édition se déroulera du vendredi 14 au lundi 17 avril avec, au menu, une conférence samedi 15 avril ciblée sur l’élection présidentielle dont le premier tour aura lieu le 23 avril : 11 candidats à l’élection présidentielle : pour qui voter ?

A côté de l’espace commercial, des témoignages de personnes victimes du terrorisme comme Hanane Charrihi, auteur de Ma Mère Patrie, ou encore Latifa Ibn Ziaten sont aussi prévus samedi, suivi d’une conférence-bilan de la lutte contre la radicalisation avec Dounia Bouzar, Raphaël Liogier, Bernard Godard et Mahmoud Ould Doua.

La veille au soir, vendredi 14 avril, une rencontre avec Michel Wieviorka et Farhad Khosrokhavar est prévue à l’occasion de la sortie de leur ouvrage Les juifs, les musulmans et la République. Du côté du Forum Génér’Action, l’espace jeunesse du Salon du Bourget, les conférences non plus ne manquent pas, comme sur l’éco-jihad dimanche 16 avril avec l’imam Ismail Mounir et un représentant du Mouvement des Colibris, initié par Pierre Rabhi. Le programme complet sur notre site, www.mouslimradio.info.

saphirnews.com
***


Les internautes australiens raillent l’appel au boycott des œufs de Pâques lancé par la sénatrice anti-halal.

Dotée de ressources insoupçonnées pour s’enfoncer dans le ridicule, Pauline Hanson, 63 ans, la sénatrice australienne farouchement anti-islam à qui le halal reste en travers de la gorge, a de nouveau enfourché son cheval de bataille à l’approche de la grande fête chrétienne de Pâques.

Dans sa croisade acharnée, sans trêve et sans limites, qu’elle livre contre la certification halal, le Coran, le voile, les mosquées, à grand renfort de vidéos dénuées de subtilité et tournées en dérision par les Australiens de toutes confessions sur les réseaux sociaux, la leader du parti nationaliste One Nation s’est trouvé opportunément une nouvelle obsession : les œufs de Pâques au chocolat, et surtout ceux concoctés par la marque Cadbury car, selon elle, une partie d’entre eux est certifiée halal. De quoi lui donner de l’urticaire !

Pauline Hanson n’en rate pas une et le moins que l’on puisse dire, c’est que le ton alarmiste avec lequel elle a exhorté ses concitoyens à boycotter les œufs chocolatés Cadbury pour passer de joyeuses Pâques, sans faire une crise d’indigestion « halalisée », n’a pas redoré son blason sur la cybersphère…

Très inspirés par cet appel au boycott délirant, nombre d’internautes ont parodié la traditionnelle chasse aux œufs de Pâques pour la transformer en une chasse fiévreuse à l’estampille halal sur les œufs Cadbury, mais aussi de Lindt, ou encore de Darrell Lea, les seules marques qui trouvent grâce aux yeux de la sénatrice populiste.

Moquée pour son islamophobie pathologique dans l’îlot lointain du multiculturalisme, certains twittos ont posté « Water is halal » (« L’eau est halal ») pour mieux démontrer le grotesque de sa nouvelle croisade hargneuse.

oumma.com
***


Un Ministre allemand déclare que l’Europe n’est pas le meilleur endroit pour vivre selon la charia.

Le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble a déclaré mercredi que les musulmans ayant immigré en Europe mais refusant le mode de vie européen devraient comprendre qu’ «il y a de meilleurs endroits dans le monde».

Wolfgang Schäuble, ministre allemand des Finances, a souligné lors d’un discours à Berlin que si les migrants n’avaient pas l’intention d’accepter le mode de vie européen, il faudrait leur annoncer qu’ils ont « fait le mauvais choix », a indiqué Reuters.

« Il y a de meilleurs endroits que l’Europe pour vivre conformément à la loi islamique », a-t-il ajouté.

La crise migratoire reste un casse-tête sérieux pour les autorités des pays européens. Les différents moyens mis en place pour résoudre ce problème n’ont pas eu raison des flux de migrants. Depuis le début de l’année 2017 jusqu’à la fin mars, ils sont plus de 25.000 à être entrés sur le territoire européen.

À titre de comparaison, ils étaient plus de 163 000 à s’être rendus en Europe sur la même période de l’année 2016. La plupart d’entre eux (80 %) ont gagné l’Italie en 2017, alors qu’ils avaient débarqué en Grèce en 2016.

Depuis 2015, l’Europe traverse la crise migratoire la plus importante depuis l’époque de la Seconde Guerre mondiale. Selon l’Onu, l’année 2016 a été la plus meurtrière pour les réfugiés qui tentent de se rendre en Europe par la Méditerranée: plus de 3 800 personnes sont mortes en tentant la traversée alors même qu’elles étaient trois fois moins à suivre cet itinéraire. Le triste record avait été précédemment établi en 2015 avec 3 771 victimes.

Africa24.info
***


Corée du nord: après les navires, Trump veut envoyer des sous-marins nucléaires.

Après l’envoi récent d’une «armada» de navires vers les côtes de la péninsule coréenne, Donald Trump poursuit ses menaces à l’encontre de Pyongyang, rappelant les capacités de la Flotte américaine.

Le président américain Donald Trump a demandé à son homologue chinois Xi Jinping de transmettre à Pyongyang que Washington était doté non seulement de porte-avions, mais aussi de sous-marins nucléaires, annonce le Wall Street Journal citant le leader américain.

« Mardi dernier, il (Donald Trump, ndlr) a téléphoné à Xi Jinping et pendant une heure de conversation lui a demandé de transmettre au dirigeant nord-coréen Kim Jong-un que les États-Unis étaient dotés non seulement de porte-avions, mais aussi de sous-marins nucléaires», indique le journal.

Mercredi, le président américain a déjà annoncé qu’il avait envoyé une « armada très puissante » de navires vers les côtes de la péninsule coréenne. Un groupe d’attaque de la marine américaine comprenant le porte-avions Carl Vinson va se rendre de Singapour vers la partie ouest du Pacifique pour assurer une présence au large de la péninsule coréenne.

Outre le porte-avions Carl Vinson de la classe des porte-avions Nimitz, ce groupe comporte son escadron aérien, deux destroyers lanceurs de missiles et un croiseur lance-missiles.

Précédemment, le Conseil de sécurité nationale américain avait présenté au Président Donald Trump un rapport sur les réactions possibles des États-Unis à la menace nucléaire émanant de Pyongyang comprenant, entre autres, la possibilité d’un déploiement de l’arme nucléaire en Corée du Sud.

Les autorités américaines estiment que le 5 avril 2017, la Corée du Nord a effectué un essai infructueux d’un missile balistique hydraulique de type Scud. D’après une source à la Maison-Blanche, le missile est devenu incontrôlable et a parcouru seulement une partie de l’itinéraire de vol prévu.

Africa24.info
***


France : Un « colloque » pro-Assad à la cathédrale orthodoxe de Paris organisé par des députés français.

Une semaine après l’ignoble attaque chimique qui a coûté la vie à une centaine de syriens dont des dizaines d’enfants, Ayman Soussan, vice-ministre syrien des affaires étrangères a été invité par des députés français à participer à un « colloque » mardi 11 avril à la cathédrale russe de Paris.

Salle pleine cet après-midi au 1 quai Branly pour un colloque sur la situation en Syrie à l’initiative de Thierry MARIANI et Nicolas DHUICQ.

Tout fier de ce colloque qu’il a co-organisé avec Nicolas Dhuicq, Thierry Mariani (tous deux députés LR) a souhaité au despote sanguinaire « de gagner cette guerre car ses ennemis sont les mêmes que ceux que nous affrontons », a-t-il dit.

« Je souhaite à la #Syrie de gagner cette guerre car ses ennemis sont les mêmes que ceux que nous affrontons » déclare Thierry MARIANI

Six mois après son inauguration, la cathédrale orthodoxe de Paris dite « Centre Spirituel et Culturel Orthodoxe Russe » financée à 170 millions d’euros par le pouvoir russe est devenue un centre de propagande politique pro-Poutine et pro-Assad. Bien sûr, outre le fait que ce financement étranger d’un lieu de culte n’a guère provoqué de polémique comme l’aurait été, si le lieu de culte en question était une mosquée, notons que l’intérieur n’a pas non plus pris l’initiative d’interdire le territoire français à un représentant d’un despote sanguinaire qui bombarde son peuple avec des barils explosifs et des armes chimiques.

Il est plus dans la tradition républicaine de perquisitionner, de fermer des mosquées et d’expulser Hani Ramadan en Suisse que de fermer des synagogues (au sein desquelles recrutent Tsahal et la LDJ) ou de fermer la cathédrale russe au sein de laquelle, sont tenus des propos niant les massacres en Syrie et faisant l’apologie du pouvoir terroriste de Damas.

« Liberté Égalité Fraternité », ce n’est définitivement pas pour les adeptes de l’Islam. Sachez-le !

desdomesetdesminarets.fr
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Chedid: Les détenus de toutes les factions en grève de la faim le 17 mai
.
385 colons dévastent la mosquée al-Aqsa
.
L’occupation renforce les procédures de sécurité lors de la Fête de Pâques
.
Hamas: Nous sommes prêts à renforcer le gouvernement de consensus
.
Un jeune Jérusalemite arrêté pour avoir tenté un attentat
.
Human Rights Watch appelle l’Egypte à révéler le sort des quatre détenus palestiniens
.
Marwan Barghouti appelle Abbas à ne pas réduire les salaires des employés
.
Gaza:Panne de l’unique centrale électrique, manque du carburant

.
Des dizaines de blessés dans des affrontements à Jérusalem-Est
.
Des milliers de colons profanent la mosquée Ibrahimi à Hébron
.
La municipalité d’occupation notifie de démolir la mosquée d’Abdullah Sanawi à Selwan
.
Invasion limitée des bulldozers militaires israéliens à l’est de Khan Younès
.
Plus de 100 colons envahissent al-Aqsa
.
Le Hamas appelle l’UNRWA à soutenir le personnel de l’Autorité Palestinienne à Gaza
.
Les colons envahissent un parc au sud d’Hébron
.
La suspension de l’adhésion de l’ex-maire de Londres au parti travailliste pour ses déclarations anti-Israël
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information