MouslimRadio Programmes de diffusion sur MouslimRadio

Actuellement, en direct sur Loading ...


Flash info du 16 Shawwal 1438.

Flash info du 16 Shawwal 1438.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************


Les dessous de la « marche des musulmans contre le terrorisme ».

Une « marche des musulmans contre le terrorisme », organisée du 8 au 14 juillet, attire de nombreuses critiques en France parmi les musulmans, et même du Conseil français du culte musulman (CFCM) qui a refusé de s’associer à la démarche. Explications.

Annoncée depuis plusieurs semaines, une « marche des musulmans contre le terrorisme » est organisée du samedi 8 au vendredi 14 juillet à travers plusieurs villes européennes. Le voyage, qui se fera en bus, traversera Berlin, puis Bruxelles, Saint-Etienne-du Rouvray, Paris, Toulouse, Nice pour finir le 14 juillet, jour de fête nationale, dans la capitale. A chaque étape sont prévues des commémorations en faveur des victimes du terrorisme commis au nom de l’islam. Les organisateurs de cette initiative ont annoncé la participation d’une soixantaine d’imams à cette tournée.

La marche, dont le but est encore de marteler que l’islam n’a rien à voir avec les actions terroristes, n’est pas pour enchanter une grande partie des musulmans. Non pas qu’ils soient solidaires de criminels, loin s’en faut : outre l’utilité de cette marche qui est questionnée, l’identité des organisateurs et le manque de transparence de l’initiative y sont pour beaucoup.

Qui en sont les organisateurs ?

Le hic, et de taille pour nombre de musulmans en France : c’est Hassen Chalghoumi qui est à l’origine de cette initiative. Le très controversé « imam de Drancy » et président de la mystérieuse Conférence des imams de France est accompagné dans cette démarche de l’écrivain juif Marek Halter, associé depuis de longues années à Hassen Chalghoumi dans son parcours politico-médiatique. L’auteur de livres sur Khadija et Aïcha, épouses du Prophète Muhammad, et sur Aïcha, fille du Prophète, n’hésite pas, en mars dernier auprès de Paris Match, à présenter le voyage comme le fruit de « notre mobilisation », décrédibilisant un peu plus l’initiative comme une « marche des musulmans ».

Parmi les organisateurs, on trouve aussi Hocine Drouiche, moins connu que Hassen Chalghoumi mais tout aussi controversé. Vice-président de la Conférence des imams de France, il avait été dénoncé au cours de l’année 2016 par des membres du Conseil français du culte musulman et des représentants musulmans du Gard comme un usurpateur pour s’être présenté comme président d’un Conseil des imams du Gard.

Enfin, il y a Eric Gozlan, directeur exécutif de l’Union des peuples pour la paix dont Hassen Chalghoumi est président. Basée à Drancy, cette association de dialogue interreligieux a organisé, selon les informations communiquées à la fondation Anna Lindh, la « omra » à Jérusalem pour des imams en 2012.

Un homme d’affaires interdit à l’iftar du CFCM avec Macron.

Côté financement, c’est un certain Mohammed Izzat Khattab qui est à la manœuvre. Il se présente lui-même comme un homme d’affaires syrien vivant à Paris, qui a fait fortune dans le pétrole, l’immobilier, l’industrie du phosphate et le développement du tourisme. Il préside un mouvement politique appelé La Syrie pour tous qu’il a crée en 2009 avant de fonder en 2012 une fondation du même nom, sur ses fonds propres, dans l’optique d’aider ses compatriotes en Syrie et en exode face au terrible conflit.

Selon Le Point, il s’était vu interdire l’entrée à l’iftar du CFCM avec le président Emmanuel Macron en juin en raison de ses antécédents judiciaires. Condamné en Suisse pour diverses escroqueries, il fait également l’objet d’une fiche S qui signale ses déplacements au sein de l’espace Schengen, lit-on.

Le CFCM refuse de s’associer à cette marche.

Sollicité pour participer à cette marche, le CFCM a opposé une fin de non-recevoir à la demande. Conscient du rejet que suscite Hassen Chalghoumi par ses coreligionnaires,, ses représentants n’ont pas l’envie d’octroyer un semblant de légitimité à un événement au financement opaque.

« On ne va pas passer notre temps à nous justifier », tempête Abdallah Zekri, qui manifeste son ras-le-bol de voir une initiative contre le terrorisme ne soulever qu’une de ses facettes, celle qui appellent les musulmans seuls – et non les citoyens dans leur diversité – à se manifester, « comme s’ils sont les seuls au monde à devoir montrer qu’ils n’ont rien à voir avec les criminels ».

Le président de l’Observatoire national contre l’islamophobie refuse également de s’associer à un événement non initiée par des « musulmans de terrain » mais par des « imams sans mosquées » pour la plupart. Lui comme d’autres fédérations musulmanes ont appelé, jeudi 6 juillet, les musulmans à « participer activement à des actions tendant à mieux faire connaître les valeurs fondamentales de l’islam qui ne sont en rien contraires aux lois de la République » afin de lutter contre la mauvaise image de l’islam en France, ceci sans aucunement évoquer la marche de Chalghoumi-Halter.

saphirnews.com
***


CFCM : la présidence d’Ahmet Ogras, tremplin pour organiser les élections de 2019 .

L’heure se veut solennelle au siège parisien du Conseil français du culte musulman (CFCM). S’y est déroulée, mercredi 5 juillet, une conférence de presse inaugurant la troisième présidence de l’instance (et dernière du mandat), qui revient pour la première fois à une personne originaire de Turquie.

S’il avait été un temps envisagé par des membres du CFCM qu’Ahmet Ogras ne reprenne pas le flambeau après Anouar Kbibech, c’est bien le Franco-Turc de 46 ans qui se présente aux journalistes comme celui qui incarnera jusqu’en juin 2019 la tête de l’instance représentative du culte musulman, en vertu des statuts qui ont instauré une présidence collégiale et tournante visant à mettre fin aux incessantes crises de leadership.

C’est la bonne entente affichée entre les représentants du CFCM présents, Ahmet Ogras allant même jusqu’à parler d’une « fraternité sincère » avec le trio formé entre lui, Anouar Kbibech, désormais vice-président, et Abdallah Zekri, qui passe du statut de secrétaire à délégué général. « Je suis très bien entouré », dit celui qui, à maintes reprises ces dernières semaines, a demandé à être épaulé dans la tâche qui l’attendait. Il ne s’est pas fait prier. A la conférence de presse, Anouar Kbibech et Abdallah Zekri s’imposent d’eux-mêmes pour dresser le bilan et évoquer une feuille de route.

Face à la radicalisation, « cesser d’incriminer le culte musulman »

Le leitmotiv d’Ahmet Ogras : se doter d’un « CFCM fort » et lui donner pour cela les moyens de fonctionner correctement. « A nous fédérations de mettre la main à la poche », martèle-t-il, sans pouvoir donner plus de détails sur la façon dont il peut espérer obtenir gain de cause auprès des organisations. Si cette question est cruciale, encore leur faut-il l’envie de financer le CFCM, à l’heure où la mise en place effective d’une association cultuelle voulue par l’Etat est déjà problématique.

A ce stade, il faut faire avec les moyens du bord. Et pour Aslam Timol, chargé de mission, le CFCM a fait « un excellent travail » avec le peu dont l’instance dispose s’agissant de la lutte contre la radicalisation. S’insurgeant du fait que soit souvent, face au phénomène de radicalisation, « incriminé le cultuel » sans que les responsabilités de l’Etat dans le problème soient vraiment questionnées, il estime que « le CFCM n’a pas à apporter toutes les réponses ». Abdallah Zekri, également président de l’Observatoire national contre l’islamophobie, marque aussi son ras-le-bol de voir les musulmans sans cesse pointés du doigt alors qu’ils ne sont « ni responsables ni coupables » des crimes commis par des terroristes.

Anouar Kbibech se targue tout de même de la création du conseil religieux en avril dernier regroupant « 30 imams de sensibilités diverses » et qui donne ainsi « une dimension théologique au CFCM » qu’il n’avait pas jusqu’à présent. Face aux « usurpateurs » de l’islam, « le conseil religieux est la pierre angulaire de la lutte contre la radicalisation dans les mois et les années à venir », indique-t-il, annonçant l’établissement à la rentrée d’une liste d’une quinzaine de livres « qui font consensus » pour mieux connaître l’islam. Un projet vidéo est aussi sur la table.

Horizon 2019

C’est surtout la préparation des élections de juin 2019 qui va indubitablement occuper la présidence d’Ahmet Ogras. Pour Anouar Kbibech, la première année devrait être consacrée aux discussions et débats sur les statuts du CFCM et l’éventuelle réforme à adopter, idéalement en septembre 2018. « Il faudra faire un bilan sur la présidence collégiale et tournante, ses avantages et inconvénients » pour prendre les mesures adéquates qui ne fâcheront personne, dit-il.

S’il est « plus facile » d’organiser des élections aujourd’hui que par le passé pour Ahmet Ogras, rien ne dit qu’elles ne se dérouleront pas sans conflit ouvert ou même boycott.

Lors de l’iftar du CFCM en juin, Emmanuel Macron a prévenu le CFCM : il faut dès à présent préparer « ce temps fort » que seront les élections : « Elles ont trop souvent été marquées par des refus de participation. Nous savons que le nombre de mosquées qui participent à ces élections (…) est encore aujourd’hui trop faible, nous savons que vos associations peinent à recruter des bénévoles plus jeunes pour assurer leur fonctionnement et leur développement. Voilà les enjeux des élections pour l’horizon 2019. »

saphirnews.com
***


France : Strasbourg : la mosquée Al Fatih recouverte de tags islamophobes.

Dans la nuit de vendredi à samedi, la mosquée Al Fatih de Strasbourg plus connue sous le nom de la « mosquée de l’Esplanade » a été la cible de tags islamophobes. Sa façade a été recouvertes sur plusieurs mètres, des inscriptions « Raus » (Dehors, ndlr) et « Islam hors d’Europe », taguées à la peinture noire.

Ce n’est pas la première fois que cette mosquée subit des actes islamophobes.

desdomesetdesminarets.fr
***


France : La ridicule « marche des musulmans contre le terrorisme ».

Du 9 au 14 juillet, une « marche des musulmans contre le terrorisme », en bus, va sillonner la France pour dire « non à Daesh ».

Si l’écrivain Marek Halter va nous faire le plaisir d’encadrer ce bus tour, ce n’est ni plus ni moins à Hassan Chalghoumi que l’on a confié la marche. 60 imams venus de toute l’Europe selon leurs dires devraient en faire partie. Notons également la présence de la star du rire Hocine Drouiche, nous régalant chaque jour de ses publications plus drôles les unes que les autres.

À la question de savoir si il a été dur de réunir des imams à cette occasion, nos joyeux lurons ont répondus à l’affirmative. La raison ? Les dits dirigeants de mosquées seraient frileux à condamner l’organisation terroriste.. Quelle audace.

Voyez-vous, ces personnages ont cela d’impressionnant qu’ils n’ont encore aujourd’hui toujours pas mesuré tout le mépris et la colère qu’ils arrivent à susciter auprès des « leurs ». Si des imams vous disent non, c’est parce qu’ils n’ont surtout pas envie d’être vu en votre compagnie, messieurs Drouiche et Chalghoumi. Vous pouvez poser avec Christian Estrosi ou Arnold Schwarzeneger, baiser la main d’Anne Hidalgo ; le soutien des musulmans, vous ne l’aurez jamais ainsi.

Les imams et croyants que vous méprisez et calomniez pour obtenir la satisfaction de vos maîtres font déjà ce qu’ils peuvent. Ils n’ont pas besoin de votre bus et de vos funestes personnes pour travailler à éteindre le possible feu des extrémismes. Surtout que vous êtes de ceux qui justement servez bêtement à le nourrir. Couvrez vous de ridicule, mais laissez-nous tranquille!

desdomesetdesminarets.fr
***


Palestine : Issa Amro, figure du combat palestinien contre l’occupation.

issa Amro est l’une des figures du combat palestinien contre l’occupation israélienne. Il est le responsable de l’organisation « La jeunesse contre les colonies », installée à Hébron en Cisjordanie, doit se présenter devant un tribunal militaire israélien ce dimanche 9 juillet.
Il doit répondre de 18 chefs d’accusation parmi lesquels l’incitation à la violence.
Il encourt une peine de dix ans de prison. Son procès a commencé en novembre dernier et après plusieurs suspensions et reports, il doit reprendre et entrer dans le vif du sujet ce dimanche.
Issa Amro, qui se veut apôtre de la résistance non-violente, rejette, lui, ces accusations mais se dit pessimiste.
La défense d’Issa Amro avait essayé de faire abandonner 14 des 18 chefs d’inculpation, plaidant que les faits étaient anciens et que certains avaient déjà fait l’objet de poursuites désormais classées. Mais la justice militaire israélienne a refusé et 38 témoins seront appelés à témoigner contre le militant palestinien.
Des témoignages qui interrogent Issa Amro : « Comment les témoins pourront se rappeler ce qu’il s’est passé en 2010, 2012 ou 2013 ? Mais ils ont insisté pour garder toutes les charges contre moi. C’est un procès politique pour essayer de décourager les Palestiniens de pratiquer la résistance non-violente. »
La dernière audience date du mois de mars. Et depuis, la reprise du procès a été reportée plusieurs fois. Issa Amro y voit une autre façon de faire pression sur lui. « Ils essayent de ne pas donner de date au procès pour empêcher que des officiels y assistent, explique-t-il. Et ils veulent que je reste sous tension, que je pense à me protéger et non à poursuivre mes actions. »
Le militant palestinien est pessimiste quant à l’issue de son procès. Il reprend un argument régulièrement soulevé par les responsables palestiniens : le taux de condamnation par les tribunaux militaires israéliens est, dit-il, proche de 100%.

CPI Centre Palestinien D'information
***


Palestine : Un palestinien blessé après avoir été chassé par les forces d’occupations.

Un ouvrier palestinien a été blessé aux pieds, hier, après avoir été chassé par les forces d’occupation, à l’est de Bethléem, au sud de la Cisjordanie occupée.

Une source locale a indiqué que le jeune palestinien Hazem Abu Sheikh âgé 41 ans, de la ville de Bethléem, a subi des fractures aux pieds, après avoir été chassé par les soldats d’occupation lors de son retour du travail dans la ville de Jérusalem.

La source a déclaré que les forces d’occupation israéliennes ont chassé le jeune Abu Sheikh dans la zone de Wadi Houmous près des villages de Numan et Khass à l’est de Bethléem. Ce dernier est tombé d’un endroit haut et a été évacué à l’hôpital de Beit Jala pour le traitement.

En savoir plus sur
https://french.palinfo.com/32102
@Copyright Le Centre Palestinien D’Information

CPI Centre Palestinien D'information
***


Palestine : L’occupation arrête le fils du cheikh Jamal Abu Hija en Cisjordanie.

Les forces d’occupation sionistes ont arrêté, samedi soir, un prisonnier libéré sur un point de contrôle lors de son retour de Ramallah à Jénine, en Cisjordanie.

Des sources locales ont déclaré à notre correspondant que les soldats israéliens ont arrêté Imad Eddin Jamal Abu Hija lors de son retour de Ramallah à Jénine hier après-midi et l’ont emmené vers une destination inconnue.

Les forces d’occupation ont attaqué la maison du cheikh Jamal et ses fils dans le camp de réfugiés de Jénine, il y a quelques jours, et ont arrêté son fils Asim puis son fils Imad.

Rappelant qu’Imad est un prisonnier libéré qui a passé une longue période de détention dans les prisons d’occupation, sachant que son père Cheikh Jamal a été condamné à la réclusion à perpétuité neuf fois pour son rôle dans la bataille du camp de réfugiés de Jénine.

En savoir plus sur
https://french.palinfo.com/32101
@Copyright Le Centre Palestinien D’Information

CPI Centre Palestinien D'information
***


Palestine : Gaza : Le ministre de l’intérieur élève l’état d’alerte et booste les mesures sécuritaires sur les frontières avec l’Egypte.

Les services sécuritaires dans la bande de Gaza ont renforcé, hier, leurs mesures sécuritaires sur les frontières avec l’Egypte suite aux attentats de vendredi qui ont laissé 26 soldats égyptiens entre morts et blessés.
Le président des affaires sécuritaires, Taoufik Abu Naim, a révélé que les mesures de sécurité ont été renforcées dès les premières heures des attentats qui ont visé des soldats égyptiens dans la région de Rafah en Egypte.
Abu Naim qui a présenté ses condoléances aux autorités égyptiennes et a ajouté que l’état d’alerte a été élevé sur les frontières avec l’Egypte pour empêcher toute tentative d’une infiltration dans la bande de Gaza de la part des personnes recherchées par la justice égyptienne.
Notons que le porte-parole de l’armée égyptienne avait déclaré que les confrontations avec les éléments takfiristes (intégristes de Daech) qui ont attaqué les soldats dans la région Rafah à Sina, ont fait dix morts parmi les soldats égyptiens et 40 parmi les takfiristes en plus de la destruction de 6 véhicules militaires.

En savoir plus sur
https://french.palinfo.com/32100
@Copyright Le Centre Palestinien D’Information

CPI Centre Palestinien D'information
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Issa Amro, figure du combat palestinien contre l’occupation
.
Issa Amro est l’une des figures du combat palestinien contre l’occupation israélienne. Il est le responsable de l’organisation « La jeunesse contre les colonies », installée à Hébron en Cisjordanie, doit se présenter devant un tribunal militaire israélien ce dimanche 9 juillet.
.
Un palestinien blessé après avoir été chassé par les forces d’occupations
.
L’occupation arrête le fils du cheikh Jamal Abu Hija en Cisjordanie.
.
Gaza: l’intérieur élève l’état d’alerte et booste les mesures sécuritaires sur les frontières avec l’Egypte
.
Paris: Manifestation en solidarité avec les Palestiniens de Gaza
.
Coupure de l’électricité de Gaza: blocage des paiements de l’Autorité Palestinienne à l’Egypte
.
Palestine: Le Royaume-Uni condamne la construction d’une colonie juive à Jérusalem occupée
.
L’Autorité Palestinienne gèle les virements bancaires pour l’achet de carburant de l’Egypte
.
L’occupation met en place une barrière militaire au pont Halhoul à Hébron
.
Haniyeh : Nos relations avec l’Egypte se poursuivent
.
Forum des médias: l’Autorité Palestinienne a arrêté 60 journalistes en 6 mois
.
« Nous allons vers Jérusalem »: 120 000 étudiants inscrits dans les camps d’été du Hamas
.
L’occupation forme ses soldats pour surmonter le traumatisme de la guerre
.
Transfert du prisonnier gréviste Mohammed Allan à l’hôpital
.
L’UE appelle l’occupation à geler les activités de colonisation
.
Hamas: la dernière offensive contre Gaza a montré la criminalité de l’occupation
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information
///////////////////////////////////////////////////
LES TAGS
///////////////////////////////////////////////////
#flashinfo #journal #quotidien #information #presse #attentat #daesh #étatislamique #isis #tv #radio #article #islam #news #musulman #coran #sourate #croyance #islamophobie #ccif #islamophobe #cri #ldj #ldjm #gaza #palestine #ouighours #immigration #fn #israel #valls #hollande #terroriste #racisme #nazisme #Rohingyas #tartar #réfugier #migrant #hindoue #hindou #cpi #CentrePalestinienD’Information #sif #secoursislamique #mouslimradio #tunein

Flash info du 26 Ramadan 1438.

Flash info du 26 Ramadan 1438.

Pour écouter MouslimRadio partout ou vous voulez, télécharger l’application Tunein, disponible pour tout les types de téléphone, tablette et même les pc. Android, iPhone, Windows phone, etc… Tapez MouslimRadio dans la barre de recherche Tunein et hop, vous nous écouter, inch Allah… Les liens sont aussi visible sur notre site, www.mouslimradio.info.
******************************************************************


Un ticket pour le Paradis.

Félicitations !!! Après 12 ans d’attente et autant de tirages au sort de l’office national du Hadj où votre nom n’est pas sorti, vous avez enfin gagné à 78 ans votre billet tant attendu vers le Paradis : un billet vers la Mecque pour le pèlerinage. Votre voisin lui devra encore tenter sa chance l’an prochain, de même que les milliers d’inscrits dans votre ville qui n’auront pas été tiré au sort cette année. Et certains quitteront ce monde sans jamais être choisis…

Ceci est la réalité de millions de frères et sœurs à travers l’Asie ou l’Afrique qui au moment où je vous écris sont en train de se préparer pour ce grand voyage dont ils auront tant rêvé et pour lequel certains auront économisé toute une vie.

Mais ce n’est pas NOTRE réalité en France, car privilège des minorités européennes et américaines, on peut choisir de partir quand on le souhaite sans avoir à espérer un tirage au sort à l’issue incertaine. Mais peut-on vraiment se permettre d’attendre pour autant avant d’accomplir le cinquième pilier de notre religion ?

Cet article va vous donner 3 bonnes raisons qui font que 2017 est l’année à ne rater pour faire son Hadj pour tous ceux et celles qui ont les moyens matériels et la bonne santé pour y aller.

1. Un pilier de l’adoration qu’il ne faut pas retarder !

Les promesses de récompense d’Allah ‘azza wa jalla sont multiples pour le Hadj comme pour la Omra, et on oublie trop souvent à quel point ces mérites sont uniques et doivent être saisis au plus tôt. Ainsi en particulier:

La Omra (visite de la ville sainte) est un acte expiatoire des péchés. Le pèlerinage sincère n’a d’autre récompense que le paradis. Rapporté par Mouslim et Boukhari

Au-delà de ces mérites, il y a une obligation particulière pour le Hadj, pilier de l’islam, qui incombe à chaque musulman ou musulmane qui réunit les conditions suffisantes pour l’accomplir. Et gare aux retardataires :

Allah a dit dans la sourate Ali Imran verset 97 : « Et c’est un devoir envers Allah pour les gens qui en ont les moyens d’aller faire le hajj de la Maison. Et celui qui mécroit alors certes Allah se passe largement des mondes ».

2. Saisir l’opportunité tant qu’elle est là.

On ne souhaite évidemment pas que l’avenir soit moins radieux que le présent mais il faut tout de même prendre conscience des possibles difficultés des prochaines années. Tout d’abord le climat car à partir de l’année prochaine le Hadj sera au mois d’août et donc les températures à la Mecque atteindront des sommets.

Le contexte de la région ensuite est un risque qui peut rendre difficile le Hadj dans les prochaines années. Les difficultés économiques du pays font également douter des futures règles du pèlerinage et surtout de son prix, car de nouvelles taxes apparaissent, avec en premier lieu la TVA qui sera mise en place en Arabie vraisemblablement dès janvier 2018. Bref on ne veut pas jouer les pessimistes mais il faut saisir l’opportunité quand elle se présente comme nous religion nous y invite car personne ne sait si cela sera la dernière chance ou non d’accomplir le pilier de sa religion.

3. Une formule idéale avec Tawhid Travel.

Oui Tawhid Travel nous rémunère pour faire de la publicité pour leurs offres. Mais cela n’affecte pas notre jugement. Après une forte déception sur les services de notre agence partenaire en 2016, nous avons fait notre enquête et vérifié les offres de cette agence, échangé à de multiples reprises avec leurs responsables, comparé leurs offres à celles de leur concurrents et enquêté sur les services fournis aux pélerins les années précédentes. Tawhid Travel est clairement pour nous l’agence la mieux organisée pour accomplir son pèlerinage dans les meilleures conditions.

Car le plus important en choisissant un groupe de Hadj n’est pas l’hôtel ou la compagnie aérienne mais bel et bien l’organisation et l’accompagnement religieux, médical et opérationnel sur place. Par ailleurs les offres sont bien adaptées aux besoins des pélerins français avec leurs formules pour tous les portefeuilles et tous les besoins.

AJIB.FR
***


Etats-Unis : le meurtre de Nabra Hassanen sans caractère raciste selon la police .

Selon le porte-parole de la police du comté de Fairfax (Virginie), l’enquête sur le meurtre d’une jeune musulmane de 17 ans en Virginie, dimanche 18 juin, n’est pas orientée vers celle d’un crime de haine.

« En s’appuyant sur les informations de nos enquêteurs, il n’y aucune indication selon laquelle ce fut un crime de haine », déclare ainsi Don Gotthardt. Il avait par ailleurs refusé de décliner l’identité de la victime mais les médias s’en sont chargé.

Nabra Hassanen sortait en compagnie d’un groupe d’amis d’un restaurant Mc Donald’s où elle y avait mangé avant le début du jeûne. Le groupe, constitué alors d’une quinzaine de jeunes, se dirigeait vers la mosquée Adams lorsqu’il a fait la rencontre d’un automobiliste. La police, citée par le Washington Post, indique qu’une dispute a éclaté entre un jeune à vélo et Darwin Martinez Torres, sans que l’on sache à ce stade ce qu’il s’est dit.

En colère, il roule sur le trottoir avant de sortir de son véhicule et de les poursuivre avec une batte de baseball. Nabra, rattrapée par l’homme, a été agressée puis kidnappée. Elle est retrouvée morte dans un étang le lendemain. La police du comté de Fairfax a fait un tweet avec la photo du meurtrier pour spécifier qu’elle n’enquête pas sur un crime de haine. Une déclaration qui passe mal et qui a suscité immédiatement des réactions d’indignation.

« C’est dégueulasse ! Pourquoi d’autre l’aurait-il tuée ? Pourquoi attaquer ce groupe de filles ? Cela me rend malade », indique un internaute.

Mohmoud Hassanen, le père de la victime, a réagi publiquement. « Je ne crois pas à cette histoire », dit-il avoir expliqué aux enquêteurs. Il estime que Darwin Martinez Torres « a tué (sa) fille parce qu’elle était musulmane ».

« Dans le Mc Donald’s, il y avait pleins d’enfants, plein de gens ; pourquoi a-t-il couru spécifiquement après cette fille ? Pourquoi ? Quand j’irai au tribunal, je le regarderai dans les yeux : « Pourquoi as-tu fait ça à ma fille ? » Ensuite, je lui pardonnerai et le laisserai face à Dieu. Le Seigneur le jugera », conclut Mohmoud Hassanen. Darwin Martinez Torres a été inculpé du meurtre. La police a fait savoir que, si des preuves montrant que le geste du meurtrier était motivé par la haine, elle se chargerait d’ajouter ce motif à l’inculpation.

saphirnews.com
***


France : Législatives 2017 : la préfecture de l’Essonne valide l’élection de Manuel Valls.

L’élection contestée de Manuel Valls dimanche 18 juin ne finit pas de faire couler de l’encre. L’ancien Premier ministre avait annoncé sa victoire lui-même à la mairie d’Evry (Essonne) dans la soirée, en déclarant devancer son adversaire Farida Amrani, de la France insoumise (FI), de 139 voix. Les
militants de FI avait demandé que les voix soient recomptés, mais les bulletins de vote ont été détruits à l’annonce des résultats (sauf blanc et nul).

Lors de cette soirée mouvementée, Farida Amrani avait de suite contestée cette victoire et déclarait fermement son intention de déposer un recours auprès du Conseil constitutionnel en fin de semaine. Lundi, elle était accompagnée de ses équipes en préfecture pour examiner les PV des bureaux de vote et les listes d’émargement.

Selon Francis Chouat (PS), maire d’Evry et proche de Manuel Valls, il ne figure pas « la moindre remarque sur aucun PV que ce soit à Evry ou ailleurs ». Citée par Le Parisien, Josiane Chevalier, préfète de l’Essonne, a confirmé ces déclarations, indiquant que « ces documents ont été soumis à la commission de contrôle présidée par une magistrate. Elle n’a émis aucune réserve. »

Pour Ulysse Rabaté, suppléant de Farida Amrani, un doute persiste sur quatre bureaux de vote d’Evry : « Ces bureaux sont tombés en dernier, et c’est là que se fait la bascule pour Manuel Valls.» Farida Amrani a même déclaré avoir constaté d’autres irrégularités dans d’autres bureaux de vote : « Notre assesseur était sorti voter et c’est à ce moment-là qu’il y a eu un pic de participation. Il y avait sur place quelqu’un faisant campagne pour Valls, il faisait du rabattage. »

« On veut lever tout soupçon. (…) La démocratie, je n’attends que ça. Qu’elle se fasse et soit respectée. C’est pour cela qu’on dépose un recours : pour respecter la démocratie », estime Farida Amrani, déterminée à mener cette action jusqu’au bout. Pour l’heure, le ministère de l’Intérieur a enregistré la victoire de Manuel Valls avec 11 757 voix (50,3 %) devant Farida Amrani, qui totalise 11 618 bulletins (49,7 %). Manuel Valls est le député élu de la 1ère circonscription de l’Essonne jusqu’à ce que le Conseil constitutionnel en décide autrement. Ou pas.

Pour rappel, le taux d’abstention s’est élevé au second tour des législatives à 63,4 % dans cette circonscription contre 59,8 % au premier tour.

saphirnews.com
***


Angleterre : Attentat contre une mosquée de Londres : un imam empêche le suspect de se faire tabasser.

Au lendemain de l’attaque à la sortie de la mosquée Muslim Welfare House à Londres, le geste d’un imam est largement médiatisé en Grande-Bretagne. Mohammed Mahmoud a été repéré par des vidéos ayant circulé sur les réseaux sociaux le montrant en train d’empêcher que le suspect de l’attaque se fasse passer à tabac par des fidèles.

« Par la grâce de Dieu, nous avons réussi à l’entourer et à le protéger de toute blessure », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse dans le nord de Londres lundi après-midi. Le jeune imam a expliqué qu’avec d’autres personnes, ils ont éloigné les gens du suspect jusqu’à ce que les autorités le place à l’arrière de la camionnette. « Ce n’était pas moi seul, il y avait un groupe de frères », a-t-il insisté.

Mohamed, jeune homme de 24 ans et témoin de la scène, a raconté au Guardian que « le conducteur a sauté. iIl a ensuite été cloué au sol et les gens le frappaient et le battaient, ce qui était compréhensible en raison de ce qu’il a fait ». C’est alors que « l’imam de la mosquée est sorti et a déclaré : « Ne le frappez pas, on le remet à la police, ne le frappez pas » ».

Dans un communiqué, Toufik Kacimi, directeur général de la Muslim Welfare House, a salué la bravoure de Mohammed Mahmoud qui « a aidé à calmer la situation immédiate après l’incident et a empêché de nouveaux blessés et de potentiels morts ». Toufik Kacimi l’a également qualifié de « héros du jour ». Mohamed Mahmoud a reçu de nombreux message sur les réseaux sociaux, notamment celui de J.K. Rowling, auteur d’Harry Potter. « La décence et le courage extraordinaires de cet acte m’ont fait pleurer ce matin. J’espère que cet imam obtiendra la reconnaissance qu’il mérite », a-t-elle tweeté. Son geste a été salué par le maire de Londres Sadiq Khan.

saphirnews.com
***


Corse : Affaire du burkini : saison 2 épisode 1, preview à Sisco.

Le rapporteur public de la Cour administrative d’appel de Marseille s’est déclaré, lundi 19 juin, en faveur de l’arrêté municipal de Sisco (Haute-Corse), relatif à l’interdiction du port du burkini sur les plages.

La cour doit rendre, le 3 juillet prochain, sa décision concernant l’appel de la Ligue des droits de l’homme (LDH) contre le jugement du tribunal administratif de Bastia, qui avait validé cet arrêté. « La présence sur la plage de burkini ayant été perçue comme l’étincelle qui a mis le feu aux poudres, le tribunal a estimé que la présence sur une plage de cette commune d’une femme portant un tel costume de bain aurait été de nature à générer des risques avérés d’atteinte à l’ordre public », indiquait alors le tribunal administratif corse le 26 janvier dernier.

L’arrêté anti-burkini avait été pris suite à une rixe le 13 août 2016, ayant abouti à des peines de six mois de prison avec sursis à deux ans fermes. Michaël Revert, le rapporteur public, considère que le trouble à l’ordre public était « établi » et qu’il incombait donc au maire de prendre des mesures de prévention.

Dans un communiqué, il juge que « le maire n’avait ni à retirer ni à abroger cette mesure ». Selon lui, des témoignages prouvent que la rixe a pour origine « le port de tenues proches du hijab » et « le déclenchement des incidents venant du fait que des photographies (ndlr des femmes en hijab) étaient faites par des touristes ». La question du burkini pourrait à nouveau échauder des esprits, au grand dam des musulmans.

saphirnews.com
***


Palestine : Ramadan à Gaza.

Vous avez chaud, vous trouvez les journées bien longues sans manger et sans boire ? Pour les Gazaouis c’est bien pire, mais personne n’en parle !

Que veut dire Ramadan, quand l’absence d’électricité vous prive de réfrigérateur et de la possibilité de conserver des aliments au frais ?

Que veut dire Ramadan quand vous ne pouvez pas cuisiner faute d’électricité ?

Que veut dire Ramadan quand tout le monde est plongé dans l’obscurité au moment de la rupture du jeûne ?

Que veut dire Ramadan quand vous avez du mal à vous procurer de l’eau pour vous lavez, cuisiner, faire la vaisselle parce que les bidons et citernes installées sur les toits sont vides ?

Non seulement le blocus de Gaza, c’est à dire de 2 millions de personnes, dont une majorité d’enfants, dure depuis 10 ans, mais après avoir bombardé et détruit la principale centrale électrique de Gaza, Israel lui livre moins de 4 H d’électricité par jour !

Alors les Gazaouis, petits et grands sont privés de tout. Et le soir, pas de Qatayef ! Leur gâteau préféré pendant le Ramadan, l’un des rares plaisirs qui leur restait, contient du fromage non salé, qui ne tient pas avec la chaleur.

La fabrique laitière al-Jaleel de Gaza, qui produisait des centaines de kilos de ce fromage garnissant l’intérieur des beignets, est quasiment au chômage.

Après que la population a vu pourrir d’énormes quantités de gâteaux, en l’absence d’électricité et donc de réfrigération, ceux qui avaient encore assez d’argent pour en acheter, ont cessé de le faire.

Car le taux de chômage, lié au blocus, s’élève désormais à plus de 40 % de la population active, et ceux qui ont la chance d’avoir encore un travail ne sont pas payés !

Le gouvernement dirigé par le Hamas ne peut payer que la moitié des salaires, et l’Autorité Palestinienne de Mahmoud Abbas les a réduits d’un tiers, ne payant que les fonctionnaires qui acceptaient de ne pas aller travailler, pour cause de rejet du Hamas !

La fabrique laitière a arrêté de produire des aliments comme le beurre qui doivent être consommés rapidement et a essayé de se reconvertir dans des produits à base de fromage salé qui peuvent se conserver plus longtemps. Mais 35 % de ces produits demeurent invendus, faute d’argent pour les payer par les consommateurs.

Pourtant, grâce à l’aide d’association humanitaires internationale, l’usine laitière a bénéficié de l’installation d’un système performant de panneaux solaires. Mais celui-ci ne résout pas les problèmes d’électricité des consommateurs ni leur manque d’argent !

(Traduit par CAPJPO-EuroPalestine).

oumma.com
***


France : Le Président de la République Emmanuel Macron participera à l’IFTAR du CFCM.

Le CFCM organise ce mardi 20 Juin 2017 aux Salons Hoche à Paris son traditionnel IFTAR ( repas de la rupture du jeûne). Pour la première fois, un Président de la République sera donc présent à cet IFTAR. Emmanuel Macron a en effet répondu positivement à l’invitation du Président du CFCM Anouar Kbibech. Le ministre de l’Intérieur Gérard COLLOMB sera également présent à cet IFTAR.

oumma.com
***


France : Assemblée Nationale: une quinzaine d’élus «issus de l’immigration musulmane».

Ils s’appellent Mounir Mahjoubi, Fadila Khattabi, Saïd Ahamada, Brahim Hammouche ou Mostapha Laabid et sont, depuis ce dimanche 18 juin, députés de la République à Paris, en Côte d’Or, dans les Bouches-du-Rhône, en Moselle, en Ille-et-Vilaine. Selon notre pointage, la nouvelle Assemblée devrait compter une petite quinzaine d’élus dits «issus de l’immigration arabo-musulmane». Un reflet d’une diversité globale inédite dans l’hémicycle puisque, hors Outre-mer, ont par exemple été aussi élus pour la première fois, à Paris, la jeune avocate Laëtitia Avia, d’origine togolaise, la bibliothécaire Danièle Obono, d’origine gabonaise, ou l’entrepreneur d’origine sino-cambodgienne Buon Tan. En 2012, on comptait huit députés originaires de pays étrangers, tous élus du PS, dont aucun n’a retrouvé son siège cette année.

oumma.com
***


France : Fiché S, Kalachnikov retrouvée sur lui… Ce que l’on sait du conducteur ayant percuté un fourgon de gendarmes à Paris.

Une voiture a percuté volontairement un fourgon de gendarmes, ce lundi sur les Champs-Élysées à Paris. Le conducteur, âgé de 33 ans, est fiché S. Une Kalachnikov a notamment été retrouvée sur lui. Dans sa voiture se trouvaient une bonbonne de gaz, des armes et des cartouches. La section antiterroriste du parquet de Paris a décidé d’ouvrir une enquête.

oumma.com
***


France : Claire O’Petit qui voulait accélérer en voyant un «barbu en djellaba», a été élue députée En Marche.

Claire O’Petit, de La République En Marche, a été élue dimanche députée de la 5e circonscription de l’Eure avec 55.98% des voix. Jusque là rien d’anormal, sauf que cette chroniqueuse pour l’émission « Les Grandes Gueules » sur RMC, est une islamophobe notoire.

Claire O’Petit a des choses à dire sur les femmes voilées, les Roms, les professeurs, les musulmans… Jusqu’à admettre qu’elle a «toujours» voulu accélérer quand elle voyait un «barbu en djellaba» qui traverse au rouge, selon des propos révélés par le site buzzfeed qui révèle d’autres horreurs.

Ces propos tenus dans cette émission largement suivie n’ont eu aucun effet sur son investiture par le mouvement du nouveau président de la République, qui a pourtant désinvesti un candidat pour des tweets (juste des tweets) favorables au boycott de l’entité sioniste (notamment à travers le mouvement BDS). Christian Gerin a été suspendu a la demande de la LICRA et du CRIF.

desdomesetdesminarets.fr
***


France : Des tags nazis sur la mosquée de Rombas (Moselle).

Dans la nuit de samedi à dimanche, la mosquée de Rombas (Moselle) a été la cible d’un ou plusieurs malfrats. Trois tags (croix gammée, SS et une troisième inscription) ont été peints sur le mur du lieu de culte entre 1 h 30 et 3 h 30 du matin. Ce sont les fidèles qui se rendent pour la prière de l’aube qui ont fait cette mauvaise découverte.

Une plainte va être déposée et l’enquête confiée au commissariat de police de Hagondange.

Peu après la découverte de ces inscriptions, les policiers se sont rendus sur place, vers 4 h, pour y effectuer les constatations nécessaires.

desdomesetdesminarets.fr
###################################
####### Aujourd’hui en Palestine #######
####################################


Aujourd’hui en Palestine, Voici les principaux titres du site d’information, C P I, Centre Palestinien D’Information.

Le ministre Al-Husseini: Jérusalem est au bord de l’explosion
.
Le ministre de portefeuille des Affaires de Jérusalem, Adnan Husseini, a mis en garde contre l’aggravation des mesures punitives et agressives imposées par le gouvernement des autorités israéliennes dans les territoires occupés de Jérusalem
.
Affrontements et arrestations en Cisjordanie
.
Les Réfugiés au Hamas: Le retour est l’une des bases des droits de l’homme
.
Le Hamas condamne l’attaque terroriste devant une mosquée à Londres
.
« Européens pour Jérusalem » avertit des violations de l’occupation contre les lieux saints
.
Jénine: l’occupation israélienne arrête un étudiant lors de son retour de Turquie
.
Le Comité contre le blocus salue le navire humanitaire algérien à Gaza
.
L’occupation débute la réduction de l’acheminement de l’électricité vers Gaza
.
Israël a échoué à faire interdire le travail de BDS en Suisse et en Espagne
.
L’occupation ferme la zone de la décharge à Bita au sud de Naplouse
.
Une banderole enflamme les tribunes lors de la finale de la coupe de Tunisie
.
Le village de Deir Abou Mashal assiégé pour le 4ème jour
.
Le président sioniste profane la zone de la porte de Damas sous haute sécurité
.
Le Mufti de Jérusalem appelle à affluer vers la mosquée al-Aqsa
.
La rue Sultan Soliman à Jérusalem menacée d’être changée par le nom de la soldate tuée
.
12 Palestiniens arrêtés en Cisjordanie et à Jérusalem
.

Retrouvez l’intégralité de tout ces articles sur http:// french pal info.com
.


Le Centre Palestinien D'Information
///////////////////////////////////////////////////